• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fallait-il tuer Jawad ?

Fallait-il tuer Jawad ?

Comment sortir Jawad de la société ?

Faut-il utiliser la loi du talion ?

Tags : Société Justice Polémique




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • vote
    psychorigide psychorigide 22 février 13:57

    Pas besoin d’envoyer ce **** ** **** au déchât comme en Grèce ou comme les romains s’éclater sur la roche Tarpéienne ... La peine d’exil, de bannissement aurait parfaitement fait l’affaire, mais de nos jours comme personne n’en aurait voulu, il aurait fallu l’hélitreuiller sur une île déserte .... ou l’envoyer dans l’espace dans le coffre de la Tesla . smiley


    • 1 vote
      Zatara Zatara 22 février 22:11

      Allez, résumé de la bouse

      à 5:40 : "la question, c’est comment on peut donner à la société, son pouvoir d’éliminer les gens qui tentent de lui nuire ?"

      put... le level de la question.. politique section grande maternel, même au comptoir PMU, ya l’niveau à côté... et encore faut pousser...

      ...la société ne fait rien contre les gens qui "tentent" mais tente déjà de s’occuper des gens lorsqu’on peut caractériser un flagrant délit (faudra attendre "le rayonnant" pour une confirmation d’ordre juridique)... En attendant, des tas de gens peuvent s’organiser à loisir tout en ne respectant pas la loi. En même temps (comme dirait le jupiterien), si on se réveil du bataclan ou autre, pour se poser des questions de ce niveau, j’ai envie de dire, restez au pieu les gars.

      Ensuite, la réponse.... trouvé (ô hasard de son immense réflexion) chez Bakounine... pour finir en mode expulsion, voir goulag... du trés trés haut niveau.

      En même temps, faut pas s’étonner vu le nom du iouteubé : analgénocide...

      Merci @Childéric pour la découverte de ce téléteubbiz. J’évitais par principe les 0-20 ans mais l’analyse pseudo politique de certains jeunes adultes retardés montre clairement que cette fosse à merde iouteubesque est sans fond. Pour les autres, passez votre chemin.


    • vote
      maQiavel maQiavel 22 février 14:37

      Ah non, pas touche à Jawad. 

       smiley

      En tant que membre du comité central de son fan club , je m’oppose fermement à toute évocation du meurtre de ce fantastique jeune homme dont les punchlines représentent pour la Français , un fabuleux rayon de soleil dans leur vie morose. 

      Longue vie à Jawad ! 


      • 1 vote
        Mahler 22 février 14:49

        De toute façon d’une certaine façon il est sorti de la société, il a la réputation d’un bouffon fini(ce qu’il est) et d’un terroriste. Même si il a été innocenté, cette réputation le suivra toute sa vie.





        • 2 votes
          Zatara Zatara 22 février 15:07

          @Mahler
          t’inquiète donc pas, recyclage chroniqueur façon Steevy dans ONPC l’année prochaine... au pire dans TPMP...


        • 4 votes
          maQiavel maQiavel 22 février 15:12

          Plus sérieusement, je ne suis pas d’accord avec le fait que Jawad se soit foutu des familles des victimes en faisant le clown lors de son procès. Il ne joue pas au clown. C’est un clown !

          C’est-à-dire que ce n’est pas lié à une volonté de manipuler le tribunal, ce mec là n’est pas suffisamment cortiqué pour planifier ça de façon « machiavélique », être un clown est chez lui quelque chose de spontané. C’est difficile à croire pour les gens d’une certaine catégorie sociale et qui ne fréquentent que des gens ayant un minium de culture au quotidien mais en ce qui me concerne, des Jawad, j’en connais dans la vie de tous les jours (en moins dangereux, certes), donc ça ne m’étonne pas. En observant attentivement ses frasques, on se rend compte qu’il était au tribunal comme il est dans la vie de tous les jours en réalité.

          Sinon, sur le fond de la vidéo qui dépasse le cas de Jawad et qui concerne le modèle de justice qu’une société devrait adopter, je ne suis pas d’accord. Si le critère pour exiler un individu de la société est qu’il ne soit pas intégré à celle-ci, il n’y pas que quelques individus qui devraient être exilés mais des centaines de milliers voir des millions d’individus. Et quels sont les critères de cette intégration ? J’ai l’impression que derrière cette vision, il y’a une forme de désir d’arbitraire collectif, c’est-à-dire que la collectivité déciderait arbitrairement ( donc pas selon des règles préétablies ) des sanctions à appliquer. Si c’est cela la justice « anarchiste » , alors c’est la pire des justice car il s’agit d’une justice ochlocratique ( et non démocratique ) puisque soumise aux passions et aux affects des foules que manipuleront les démagogues. C’est exactement ce qui s’est passé dans l’Athènes démocratique lorsque le régime s’est mit à dégénérer et de nombreux innocents ont payés le prix … 


          • vote
            Zatara Zatara 22 février 15:22

            @maQiavel
            pas d’accord... il a surjoué la clownerie sur conseil de ses avocats. Et ton discours est à l’image même du raisonnement fabricant après coup une forme d’innocence induite par une condescendance tendance gauchiasse habituelle qui se résume à ceci : clown = pommé des cités = victime de son époque = causette = innocent

            Vive Victor Hugo, et vive la France


          • vote
            Zatara Zatara 22 février 15:27

            @maQiavel
            au delà, sur le plan politique, on ne s’étonnera pas du message en toile de fond : héberger des extrémistes, des terroristes fera de vous un innocent si vous êtes de la téci (ou peu s’en faut). Cela ne fait que renforcer le sentiment d’impunité à fournir de la logistique à des timbrés. Si ça part réellement en couille en France, on ne pourra pas dire que ce genre d’affaire n’aura pas apporter sa pierre.


          • 1 vote
            psychorigide psychorigide 22 février 15:30

            @Zatara

            Sa famille descend de celle de Détritus le célèbre personnage de la série Astérix.

            Il n’y a rien à sauver chez ces gens là.

            Ils pourrissent tout ce qu’ils touchent.

            Famille Théo, famille Traoré .... en Afrique on leur colle un pneu en lieu et place d’un collier .

            Tout ça finira très mal ... pour eux. Car une société, comme notre organisme, secrète des anticorps, quand la charge virale atteint son point culminant, l’organisme envoie les anticorps dégommer les microbes. 

            Microbes détruits qui finissent dans son colon et adieu Berthe !  smiley 


          • vote
            Mahler 22 février 15:37

            @Zatara

            "pas d’accord... il a surjoué la clownerie sur conseil de ses avocats. Et ton discours est à l’image même du raisonnement fabricant après coup une forme d’innocence induite par une condescendance tendance gauchiasse habituelle qui se résume à ceci : clown = pommé des cités = victime de son époque = causette = innocent" C’’est une façon de voir les choses, personnellement comme Machiavel des débiles comme ça j’en connais, et surtout le faits qu’ils soient des abrutis finis(en plus d’une morale souvent douteuse voir abjecte) ne les excuse pas, pour moi ceux sont des déchets que je méprise profondément. Pour certains c’est source d’excuse pour d’autre de mépris.


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 22 février 15:43

            @Zatara

            Après, on peut partir dans la théorie de Jawad, le grand machiavélique qui a tout manipulé depuis le début de A à Z. Que finalement c’est un mec intelligent qui savait quel effet ça aurait de se faire interviewé par BFM. Que lorsqu’il écrivait aux juges dans des lettres agressives qu’il n’était qu’un « bouquet missaire » , c’était aussi prévu de concert avec son avocat etc etc.

            Moi je ne crois pas à cette théorie smiley , d’ailleurs ce mec là n’est pas capable de suivre une consigne, on voit bien qu’il ne se contrôle pas lui-même (pendant ses auditions , il a même sauté sur les gendarmes qui l’escortaient , un avocat ne peut pas conseiller ça tellement c’est désastreux pour l’image de son client). Cette théorie surestime ce personnage et elle est issue de gens qui ne connaissent pas des individus de ce genre. Moi des Jawad, j’en connais.

            Et d’ailleurs, je rajouterai que ce que les journalistes décrivaient hilares comme des propos incohérents, moi je les ai compris, c’est juste qu’ils ne pouvaient pas comprendre car il faut connaitre un peu l’univers duquel il est issu. Mais chacun pense ce qu’il veut.

            -clown = pommé des cités = victime de son époque = causette = innocent

            ------> Ce n’est pas du tout mon propos, je n’ai pas envie de commenter des raisonnements qui ne sont pas de moi. 


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 22 février 15:59

            @Zatara

            héberger des extrémistes, des terroristes fera de vous un innocent si vous êtes de la téci (ou peu s’en faut). Cela ne fait que renforcer le sentiment d’impunité à fournir de la logistique à des timbrés. 


            Il existe des dysfonctionnements dans le système judiciaire ( je le met en gras et je le surligne pour ne pas que cette phrase passe à la trappe ) mais il ne faut pas en voir là ou il n’y en a pas. On ne va pas refaire le procès mais le tribunal a fait son boulot comme il faut en le relaxant lui et en condamnant les deux autres. 

            Il était poursuivi pour un crime spécifique : le recel de malfaiteurs terroristes. Au regard des éléments à sa disposition, le tribunal a estimé que les preuves qu’il avait hébergé des terroristes en toutes connaissances de cause étaient insuffisantes. Donc il a été relaxé pour ce crime.

            C’est sur le terrain probatoire que ça s’est joué (comme cela devrait toujours l’être selon moi , ce qui n’est malheureusement pas le cas). Après si on veut que la justice se fasse sur un autre terrain, celui des émotions, des affects, des impressions, des logiques et des idéologies personnelles, des intérêts politiques, des messages à envoyer , c’est autre chose mais en ce qui me concerne je n’en veux pas ... 


          • vote
            Zatara Zatara 22 février 17:03

            @Mahler
            Pour certains c’est source d’excuse pour d’autre de mépris.

            Il est dommage de voir que la justice, majoritairement, balance toujours du même côté... et ce depuis des lustres... d’autre part, les deux aspects s’auto-alimentent...


          • vote
            Zatara Zatara 22 février 17:04

            @maQiavel
            Après, on peut partir dans la théorie de Jawad, le grand machiavélique qui a tout manipulé depuis le début de A à Z.

            Je me suis arrêté là.... et te renvoie à mon premier post.


          • 2 votes
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 22 février 18:27

            @maQiavel
            On peut se poser franchement la question si un prolo blanc, contribuable honnête, sans histoire, au casier vierge jusque là,pignon sur rue, marié deux enfants, le souchien classique quoi, le français lambda qui passe devant un juge pour sa première connerie pourrait s’en sortir aussi royalement qu’un Jawad en ayant le même comportement pendant son procès, déclarer sans rire que le temps qu’il perd au tribunal ça lui fait perdre de l’argent de son trafic de coke, principale source de revenus pour son ménage, en se foutant ouvertement de la gueule des juges tout en agressant les policiers au passage.

            .

            Jawad perso je m’en cogne, c’est contre la justice à dérailleur que je m’insurge, qui fonctionne à la tête du client. Ferme (dure et juste peut être) quand c’est blanc, laxiste (qui peut se vanter d’avoir une autoroute comme casier et sortir libre ?) quand c’est bronzé, voyez...

            .

            Remarquez quand on voit qui peut devenir juge ici dans notre beau pays, on ne s’étonne plus de rien...

            .

            juif, homo, camé, écrivain, un juge quoi...

            .

            Guillaume Dustan, un magistrat exemplaire...

            .

            Malheureusement décédé d’overdose... La justice ne s’en remettra jamais d’avoir perdu un si zélé représentant.

            .

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_Dustan

            .

            Le juge en pleine plaidoirie pour le sexe sans capote surtout quand on est séropo chez Ardisson :

            .

            https://www.youtube.com/watch?v=RYNl9ta3q9U

            .

            Le mur des cons n’a pas fini d’être construit...


          • vote
            psychorigide psychorigide 22 février 18:38

            @Gaston Lagaffe
            Merci pour votre lecture rafraîchissante ....  smiley


          • vote
            maQiavel maQiavel 22 février 19:05

            @Gaston Lagaffe

            Il a été relaxé pour  le recel de malfaiteurs terroristes (et il y’aura un appel), cela ne veut pas dire qu’il est innocent dans l’absolu (une erreur faite aussi par l’auteur de la vidéo ), il a d’autres des poursuites sur le dos pour d’autres faits, donc je ne vois pas en quoi il s’en sort « royalement » (sauf évidemment si on considère qu’il mérite la guillotine de façon automatique mais il faut séparer ses propres désirs et ses propres affects des faits eux-mêmes ). Bref, dans tout ça, il ne faut pas mélanger les condamnations morales qu’on peut faire à titre personnel selon qu’on déteste ce personnage, au travail du tribunal qui a été exemplaire.

            Sur la cocaïne, il n’ a pas dit exactement ce que tu dis , mais que cette affaire portait préjudice à son activité de dealer ( car elle lui a fait perdre sa street credibility en gros ) , il faut remettre ça dans son contexte , ça faisait partie de sa défense qui était en substance : si je savais qu’il s’agissait de terroristes , je ne les aurais pas hébergé car même dans le milieu de la cocaïne aujourd’hui je suis grillé , personne ne voudra plus travailler avec moi (ce n’était pas pour qu’on le plaigne mais pour expliquer qu’il n’aurait jamais hébergé les terroristes s’il avait conscience de qui ils étaient , il ne s’agissait donc pas de se foutre de la gueule des juges mais de se défendre d’une accusation et même si on trouve cela moralement détestable , il avait le droit de se défendre en répondant aux accusations ).

            Sinon, je ne vois vraiment pas de prétexte à racialiser cette affaire. Il y’a pour moi derrière ce que tu dis une sorte de paranoïa antiraciste anti -blanc : la justice serait raciste envers les blancs parce que Jawad a été relaxé, c’est complètement hors de propos. Comme si les blancs étaient condamnés plus sévèrement que les autres, je ne vois vraiment pas d’où tu sors ça , tu as des études sur le sujet , des statistiques ? Là actuellement, les prisons sont pleines de blancs condamnés pour des faits pour lesquels on relaxe les noirs et les arabes ? 

            Il y’a un vrai problème en France avec les procès pour délit d’opinion (et ces procès là , c’est du grand n’importe quoi et effectivement on peut parler de justice à la tête du client dans ces cas là car il s’agit avant tout de procès politiques et de lois politiques liberticides mal foutues ) et pour ce qui concerne la légitime défense , sans parler des crimes financiers , mais de là à s’imaginer un système judiciaire persécutant les blancs , il y’a un pas à franchir , on est pas loin des délires des indigènes de la république mais inversé. 


          • 1 vote
            Mahler 22 février 19:15

            @Zatara

            "Il est dommage de voir que la justice, majoritairement, balance toujours du même côté... et ce depuis des lustres" Hélas oui.


          • 1 vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 22 février 19:23

            @maQiavel
            Faut demander ça aux commerçants qui se défendent en répliquant par armes à feu après s’être faits braquer x fois si la justice est laxiste envers eux.

            .

            J’ai eu personnellement à faire à la justice pour une connerie il y a longtemps, j’ai pris plein pot et mon casier était vierge jusque là, j’aurais bien aimé bénéficier de la même deuxième chance qu’on donne 20 fois et plus à d’autres...


          • vote
            Zatara Zatara 22 février 19:31

            @Gaston Lagaffe
            aujourd’hui, un paquet de pate, c’est 3 mois ferme... hébergé des extrémistes à +10000 sur l’échelle en fils de puterie, par principe morale, et parce que ça nous protège tous contre la tyrannie, il faut se féliciter de sa relaxe...

            https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2018/02/OB1.jpg


          • 2 votes
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 22 février 19:32

            @maQiavel
            si je savais qu’il s’agissait de terroristes , je ne les aurais pas hébergé car même dans le milieu de la cocaïne aujourd’hui je suis grillé , personne ne voudra plus travailler avec moi (ce n’était pas pour qu’on le plaigne mais pour expliquer qu’il n’aurait jamais hébergé les terroristes s’il avait conscience de qui ils étaient , il ne s’agissait donc pas de se foutre de la gueule des juges mais de se défendre d’une accusation et même si on trouve cela moralement détestable , il avait le droit de se défendre en répondant aux accusations ).

            .

            Tu connais mieux le dossier Jawad que moi, je répète je me fous de ce gars, ce que je dis c’est qu’il y a des différences de traitement judiciaires selon qu’on soit une racaille ou un contribuable honnête.

            .

            Jawad n’avait peut être pas prévu se faire serrer non plus, hein, il y a aussi cette possibilité, seulement il s’est fait arrêter en direct, je crois, sur BFM c’est ça ? Donc ça ne prouve en rien qu’il savait ou pas qui il hébergeait, c’est que violer les lois du pays ne l’empêchent pas de dormir. Moi non plus d’ailleurs, j’en viole quelques unes mais ça ne nuit à personne. Héberger des criminels en toute connaissance de cause ça m’emmerderait déjà un peu plus, tout comme buter un ami avec un hachoir à viande, ça me procurerait certains... remords, disons... Mais je ne suis qu’un français dans son pays après tout, un mâle blanc hétéro cisgenre privilégié et obsolète sur qui la justice peut se défouler pour avoir eu un excès de vitesse au volant, par exemple...


          • 2 votes
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 22 février 19:43

            J’aimerais que la justice soit la même pour tous, pas juste un dixième rappel à la loi pour des "jeunes" qui agressent des types sans raison en les plongeant dans le coma juste pour le fun, autre exemple, non, je ne tiens pas de statistiques, je lis les faits divers, les bien nommés faits divers, en effet, il y a des morts en France pour des clopes refusées, plus de places en prison, les agresseurs relâchés le lendemain, idem pour ceux qui tendent des embuscades aux pompiers pour les caillasser, c’est valable aussi pour les antifas qui bénéficient d’une certaine souplesse judiciaire quand ils cassent ou agressent des flics, Usul la nouvelle pornstar de youtube n’a pas été poursuivi.e pour ses appels publics à tabasser du flic pour débloquer la démocratie, si ça avait été un Soral, ou un Conversano, il serait déjà sous les barreaux, les peines en dessous de deux ans sont rarement appliquées quand elles ne sont pas remplacées par des stages de vol à voile ou caresser des poneys pour tenter de socialiser des ordures de la même origine ethnique donc oui il faut tenir compte de l’aspect ethnique des choses, tout comme les lois Taubira qui profitent aux mêmes...

            .

            Ce n’est pas seulement ethnique c’est surtout politique.


          • 2 votes
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 22 février 19:49

            @Zatara
            Oui les politicards bénéficient aussi de passe droits, racailles du haut, racailles du bas, même combat... Et c’est nous qui payons...

            .

            Cahuzac risque 3 ans ferme, néanmoins, on ne peut pas le soupçonner d’être un bougnoule, mais on va voir si il va effectivement faire un jour de prison effectif.

            .

            C’est ça qui ne va pas dans la justice du pays des lumières, des droadloms et tutti quanti...


          • vote
            maQiavel maQiavel 22 février 19:54

            @Gaston Lagaffe

            Faut demander ça aux commerçants qui se défendent en répliquant par armes à feu après s’être faits braquer x fois si la justice est laxiste envers eux.

            ------> C’est bien ce que je disais plus haut : il y’a un vrai problème avec la légitime défense.

            Mais les commerçants qui « se défendent en répliquant par armes à feu après s’être faits braquer x fois » sont traités différemment selon leur couleur de peau ou leur ethnie ?  Bien sur que non (sinon j’attends la démonstration).

            Ce n’est pas une question raciale (et va falloir qu’en France on arrête de voir du racisme partout, c’est devenu une maladie nationale) mais d’idéologie ( que j’avais tenté de décrire dans cet article).

            J’ai moi aussi eu affaire à la justice (et pas pour une connerie de mon point de vue mais pour avoir neutralisé trop promptement des individus qui agressaient une femme , dont un mineur et c’était ce qu’il fallait absolument éviter , j’ai même été suspendu par la fédération de Judo qui m’a complètement lâché ) et ça m’a finalement mené , pour des raisons diverses et variées , à m’expatrier ( ce qui a été dur à avaler au début mais que je ne regrette plus du tout aujourd’hui , surtout professionnellement ). Mais ce n’est pas une raison pour laquelle je vais vouer à la justice une haine passionnelle.

            Il y’a des dysfonctionnements (j’en ai fait les frais) et il faut pouvoir les déterminer en laissant ses affects et ses passions de coté, mais ce n’est pas parce que ces dysfonctionnements existent qu’à chaque verdict, la justice dysfonctionne. Là dans le procès de Jawad et ses compères, on ne peut rien reprocher au verdict. Il faut faire la part des choses. 


          • vote
            psychorigide psychorigide 22 février 20:06

            @Gaston Lagaffe

            Moi aussi et je suis toujours dans cette galère car je me suis défendu chez moi  smiley 

            Et j’appelle pas ca avoir fait une connerie ... je regrette juste de l’avoir laissé sortir   smiley 


          • vote
            maQiavel maQiavel 22 février 20:09

            @Gaston Lagaffe

            Jawad n’avait peut être pas prévu se faire serrer non plus, hein, il y a aussi cette possibilité, seulement il s’est fait arrêter en direct, je crois, sur BFM c’est ça ? Donc ça ne prouve en rien qu’il savait ou pas qui il hébergeait

            ------> C’est sa culpabilité qui doit être prouvée et non son innocence. Et cette culpabilité n’a pas pu être prouvée, d’où la relaxe.

            Après , on peut estimer que le fait que la charge de la preuve revienne à celui qui accuse est un dysfonctionnement mais moi en tous cas , je n’aimerai pas qu’on me demande de prouver que je suis innocent d’un crime , je ne sais même pas par ou je vais commencer , donc je suis content que ça fonctionne dans ce sens là.

            C’est d’ailleurs l’une des absurdités des procès pour délit d’opinion ou l’accusé doit parfois prouver qu’il est innocent. 


          • 3 votes
            Norman Bates Norman Bates 22 février 23:58

            Il suffit de sonder les états d’âmes des forces de l’ordre lorsqu’elles cueillent des délinquants qu’ils vont retrouver sur la voie publique le lendemain dans une espèce de mouvement perpétuel entre flagrant délit, garde à vue, et "convocation" au tribunal où le hors la loi sera sévèrement admonesté...
            Dès la première arrestation ne serait-il pas judicieux d’infliger une lourde condamnation au primo-délinquant assortie d’une vraie mise à l’épreuve par le biais de la signature d’une espèce de pacte entre le primo-délinquant et la société où les deux parties s’engagent à mettre en oeuvre les moyens pour son insertion ou sa réinsertion.. ? en cas de récidive, boum, le sursis tombe, basta...mesure inopérante au bout de la 10ème ou 20ème arrestation, ce "pacte" peut en revanche faire basculer du bon coté des jeunes encore "récupérables"...oui ça coûte du flouze, mais quel est le préjudice global d’une carrière de délinquant.. ?

            La justice est rendue par des êtres humains, elle ne peut être objective et parfaite, ce n’est pas une cabine radar, tant mieux...au-delà de l’application du code pénal il y a le code de procédure pénale, l’instrument de la justice à deux vitesses dont un avocat doué et rusé saura jouer toutes les partitions pour éviter le violon à son client...il y a une infinité de recours au stade de l’instruction, des moyens de blocage d’une inépuisable diversité que l’on retrouve après une éventuelle condamnation, quant à la mise en détention provisoire elle s’esquive en échange d’un gros chèque de caution...qui peut payer les honoraires d’un ténor du barreau pleinement investi, à l’imagination fertile.. ? et qui peut cracher une caution pour s’épargner les tourments de la savonnette.. ? ce sont souvent les mêmes qui bénéficient d’un solide réseau d’influences bienveillantes...je pourrais illustrer ce propos par des cas issus de l’actualité récente...Avec ces exemples "d’en haut" la justice perd sa crédibilité, et lorsqu’elle se fait instrumentaliser (Valls-Dieudonné) par un lobby communautaire, quand elle réprime aveuglément les délits d’opinion et impose une pensée unique par l’oppression (coucou l’abruti des Vosges) elle devient carrément une ennemie déclarée du peuple qu’il n’est pas illégitime de combattre vue qu’elle trahit sa mission qui consiste à rendre la justice "au nom du peuple"...non, elle est au service d’intérêts particuliers et saccage nos libertés...

            La relaxe de ce Jawad en devient presque un contre-exemple, une bulle d’indépendance avec prise en compte des seuls éléments factuels apparemment insuffisants pour entrer en voie de condamnation...les carrières de certains magistrats risquent de patiner, mais la justice c’est comme la sainte vierge, pour y croire il faut la voir de temps en temps... 


          • vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 23 février 00:33

            @maQiavel
            Il suffirait d’appliquer déjà les lois existantes pour rétablir un semblant d’équité, de morale et de justice, justement, dans la justice, pas la peine de tergiverser des heures pour savoir si il faut interdire ou non le burkini, la burka, le nijab etc... Il est interdit de se déguiser en dehors des périodes de carnaval, point, c’est une loi existante et applicable sans devoir créer de faux débats.

            .

            Bref, nous avons assez d’exemples sous les yeux et dans le code civil avec des exemples délirants de mise en pratique de ces lois bafouées ou appliquées à la lettre quand c’est pas médiatiquement dangereux pour ne pas créer des tensions dans l’opinion pour savoir que dès que les merdias s’en mêlent, la justice en est influencée. Y a qu’à voir le suicide du petit juge quand l’affaire Grégory est ressortie pour savoir que le poids de la merdiatisation pèse terriblement sur les personnes et fausse le tout, je suis contre le jugement émotionnel populaire, hurler avec les loups me débecte au plus haut point mais qu’on insulte l’intelligence ou le bon sens de ce même peuple m’insupporte tout autant et c’est pourtant le cas depuis des décennies dans ce pays.

            .

            Va falloir un jour faire le gendarme, pis c’est tout...


          • vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 23 février 00:41

            @maQiavel
            Mais les commerçants qui « se défendent en répliquant par armes à feu après s’être faits braquer x fois » sont traités différemment selon leur couleur de peau ou leur ethnie ?  Bien sur que non (sinon j’attends la démonstration).

            .

            Dans les exemples que j’ai lu les commerçants ne sont pas originaires d’Algérie ou du Maroc comme leurs agresseurs, en effet. J’attends de voir un entrepreneur allogène se faire braquer par 4 skinheads blancs, qu’il se défende et en laisse un sur le carreau pour comparer si la justice se base sur des critères ethniques ou non.

            .

            Ce que je constate c’est que les honnêtes gens, peu importe leur couleur de peau, prennent plus cher que les délinquants presque systématiquement, en tout cas de ce que nous savons par ce qui est relayé par la presse. Et comme la presse est irréprochable déontologiquement parlant, hein... Inutile de faire un dessin...

            .

            Ce qui est surmédiatisé ce sont les procès ou faits divers qui mêlent des sujets de sociétés susceptibles de favoriser l’agrandissement des tensions émotionnelles entre les diverses communautés qui se forment et vont s’opposer frontalement à terme. On interdit aux français lambdas de s’armer ou du moins on ne facilite pas l’acquisition légale d’armes à feu mais dans le même temps on ferme les yeux sur le trafic d’armes chez les voyous et on ne s’étonne pas outre mesure de trouver des armes de guerre lourdes du style roquettes et bazookas dans les caves des cités, en plus des AK47 en vente pour 400 euros pièce chez les racailles, voyez ? Hein ?

            .

            Faut arrêter un moment l’hypocrisie quoi...


          • 1 vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 23 février 00:45

            Je pense que l’escroquerie de l’enculé Théo est très représentative de ce que j’essaie de dire... Le président de la République, censé être le plus au sommet de l’état français, qui se rend personnellement au chevet de la victime devant micros et caméras pour un coup de com basé sur un feuilleton complètement bidon de A à Z monté en épingle de toutes pièces par les médias au détriment de la vérité des faits qui ne sortent que bien après est un excellent cas d’école sur la vaste fumisterie dans laquelle nous sommes tous plus ou moins volontairement embarqués...


          • 1 vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 23 février 00:50

            On réchigne déjà un peu plus à médiatiser Marin qui lutte pour retrouver son autonomie après avoir été tabassé et laissé pour mort par des allogènes pour avoir voulu défendre un couple importuné par des chances pour la Fronce, que de porter aux nues quitte à s’arranger avec les faits un migrant qui aurait sauvé des gens lors des attentats à l’épicerie ca$her.

            .

            Je parie qu’il y aura au minimum un téléfilm sur Jawad, ce nouveau Dreyfuss, dans quelques temps, au point où on en est, n’est ce pas...

            .Qui était au courant ici que Marin avait été décoré par Collomb ? Moins de personnes qui savent que Hollande a rendu visite à Théo "l’aimant à matraque anale" à l’hôpital...

            .

            https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/marin-l-etudiant-tabasse-pour-avoir-defendu-un-couple-decore-par-collomb_1964066.html


          • vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 23 février 00:52

            *moins QUE de personnes qui...


          • 3 votes
            Joe Chip Joe Chip 23 février 13:54

            Jawad n’est pas un "clown" inoffensif comme je l’ai déjà dit ici mais un délinquant multirécidiviste condamné pour meurtre. Après, je ne l’ai jamais présenté comme le mulet d’Asimov ni comme un "cerveau" ou un diable machiavélique, c’est simplement un délinquant avec du flair psychologique - comme il y en a beaucoup - et une intelligence sans fioritures qui lui a fait très rapidement apercevoir où était son intérêt, et quelle posture de défense adopter. Ses avocats y ont sans doute pourvu également. 

            Ce n’est pas une "théorie" mais une réflexion basée sur les éléments de l’enquête dont j’ai pris connaissance. 

             C’est difficile à croire pour les gens d’une certaine catégorie sociale et qui ne fréquentent que des gens ayant un minium de culture au quotidien mais en ce qui me concerne, des Jawad, j’en connais dans la vie de tous les jours

            Ah, maQiavel essentialise pour les besoins de la démonstration smiley

            Plus sérieusement je ne vois pas tellement le rapport. Les délinquants "professionnels" contrairement à une certaine idée reçue ne sont pas la lie de la société (version de droite) ni de grands adolescents laissés à la dérive dans leur environnement (version de gauche). Instinct de survie, débrouillardise, intelligence pratique, spontanéité, manipulation... tous ces traits s’observent fréquemment chez les délinquants. Ca explique sûrement en partie la complaisance avec laquelle certains s’appesantissent sur leur "parcours" durant les procès. Il est très facile de glisser de la prise en compte légitime de certains facteurs sociologiques et environnementaux à une rationalisation de la délinquance assimilée à une énergie dévoyée ou à un potentiel égaré... A l’inverse on peut être très cultivé et très niais, à la limite de l’impéritie, j’en connais aussi dans la vie de tous les jours. 

            Bref, il est préférable de mettre de côté ces considérations sociologiques que l’on peut interpréter à charge ou à décharge en fonction de sa grille idéologique. Pour moi il ne fait par exemple aucun doute que Patrick Dils a été victime d’une erreur judiciaire partiellement fondée sur un délit de sale gueule. Le pauvre petit prolo timide et impressionnable craquant devant les flics n’aura pas eu le droit à une justice libre de tout à priori. 

            Donc sur ce plan, je rejoins Gaston et ceux qui pointent du doigt le prisme relativiste à travers lequel certaines affaires ou certains prévenus semblent être jugés.

            Pour ma part, je ne pense pas qu’un benêt intégral et un petit clown de quartier aurait pu tenir tête comme il l’a fait, trop de pression, trop d’enjeux. Mais pour autant ça ne fait pas de lui un joueur d’échecs surdoué ayant calculé tous ses coups à l’avance, ça serait évidemment une caricature.  

            Pour le reste, la justice a rendu sa décision et là-dessus je n’ai rien à dire, s’il n’y a pas matière à condamner, il n’y a pas matière à condamner, de toute façon l’affaire n’est sans doute pas terminée.  


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 23 février 15:14

            @Joe Chip & Zatara

            L’argument principal  de ceux qui sont persuadés que ce garçon a joué la comédie au tribunal, c’est qu’il est impossible selon eux qu’une personne puisse répondre sérieusement aux questions qu’on lui a posé par des propos aussi fantasques.  Ce que je dis, c’est que ceux qui ont ce genre d’arguments méconnaissent l’univers mental de certaines catégories de la population et que pour ceux qui au contraire le connaisse cet univers, ses réponses n’avaient rien d’étonnantes, je connais des gens qui s’expriment de la même manière au quotidien avec les mêmes références.

            Quand il dit sur Soumah qui était le contact des terroristes qu’il a logé  «  c’est comme si vous me disiez Snoop dog il fait des soirées avec Ben Laden », ce n’est pas une posture pour faire marrer les journalistes ou pour se moquer des familles ou des juges, il essaie d’exprimer sérieusement quelque chose et on ne peut pas comprendre ce propos de façon cohérente si on ne connait pas l’univers  dont il est issu et son langage. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres de ces fameuses punchlines qui ont fait marrer (moi y compris).  Est-ce un essentialisme, que cette lapalissade qu’on ne devrait même pas prendre la peine d’énoncer, à savoir que les individus appartenant aux mêmes groupes sociaux partagent en commun des codes, des références culturelles (ou sous culturelle, on peut appeler ça comme on veut), un langage, une façon de jacter  smiley ? C’est tout ce que je dis. Et on me renvoie à Victor Hugo et à Causette …   smiley

            Dire ça ne veut pas dire qu’il est inoffensif,  dans une lettre qu’il a écrit au juge d’un ton menaçant ,il précise de lui-même qu’il est une personne violente et  je ne vois pas comment on pourrait le décrire comme inoffensif quand on connait son passé, d’autant plus qu’il a eu à plusieurs reprises des pics d’agressivité pendant la procédure judiciaire , y compris contre un avocat de la partie civile qu’il a menacé en plein  tribunal de venir le voir à son cabinet pour s’expliquer d’homme à homme ( entre parenthèse s’il était dans la posture , il aurait peut être essayé de se faire passer pour un clown mais pas pour quelqu’un d’agressif , ce mec là ne sait pas se contrôler , raison pour laquelle je ne crois pas une seconde à cette hypothèse selon laquelle il aurait joué la comédie , il en est incapable ). Ca ne veut pas dire non plus que c’est un pauvre type, une victime paumée ou un grand adolescent laissé à la dérive, personne n’a dit cela sur ce fil et surtout pas moi,  je me contrefiche des considérations gauchisantes et droitisantes. Mais apparemment, ces considérations sont devenues tellement déterminantes dans les représentations des gens qu’ils les voient partout, même là ou elles ne sont pas.


          • 5 votes
            Joe Chip Joe Chip 23 février 15:31

            @Gaston

            Sur l’affaire Théo on se dirige prudemment vers un non-lieu. La thèse du viol a été doublement démentie par les vidéos de surveillance et le rapport médical qui a établi que la matraque a frappé le sphincter et non l’anus (en gros elle n’est pas entrée par l’orifice, elle a perforé le muscle). C’est donc la "qualification de viol" qui a été remise en cause.

            Donc soit les avocats de Théo vont continuer à maintenir la thèse du viol contre les éléments apportés par l’expertise médicale (en demandant une nouvelle contre-expertise) soit ils vont devoir anticipé une probable requalification des charges en actes de torture ou de barbarie. 

            Problème : cette version sera également difficile à soutenir en raison de la résistance de Théo qui a rendu impossible une interpellation "dans les règles". Il faudrait donc que l’accusation parvienne à démontrer que les policiers ont enfreint la procédure pour exclure complètement la thèse de l’accident lié aux circonstances particulières de l’interpellation.

            Les flics sont révulsés par cette histoire, qui leur a montré que leur hiérarchie et les politiques étaient prêts à livrer en pâture les "collègues" pour de basses raisons politiques et électoralistes à court-terme. "Surtout pas d’émeutes en banlieue avant les présidentielles" (Hollande étant encore dans la course je crois), voilà le seul truc qui a visiblement prévalu dans l’appréciation de la situation par les autorités, d’où ce désastreux et cynique coup de com’ de la part d’Hollande au chevet de Théo.

            A l’heure où on demande à ces flics surmenés, sous-équipés et sous-payés de faire preuve d’abnégation dans la lutte anti-terroriste, il y a un risque non négligeable de révolte "populiste" au sein même de l’institution. 

            Reste la politisation de l’affaire (justice aux ordres, racisme...) et le recours à l’émotionnel, mais cette fois il n’est pas certain que la presse et la classe politique se rangent à nouveau derrière la "victime trop parfaite" qui se laissait photographier en compagnie du chef de l’Etat dans sa chambre d’hosto. 

            Cette séquence avec Hollande était totalement hallucinante mais malheureusement très révélatrice de ce qu’a été pendant 30 ans le "deal" entre la gauche socialiste et les quartiers. Un mélange d’opportunisme et de clientélisme, de manipulation politique et de victimisation, de symbolisme et d’exhibition masochiste de la haine de soi au plus haut niveau de l’Etat. 


          • vote
            maQiavel maQiavel 23 février 15:31

            @Gaston Lagaffe

            Dans les exemples que j’ai lu les commerçants ne sont pas originaires d’Algérie ou du Maroc comme leurs agresseurs, en effet. J’attends de voir un entrepreneur allogène se faire braquer par 4 skinheads blancs, qu’il se défende et en laisse un sur le carreau pour comparer si la justice se base sur des critères ethniques ou non.

            ------> Alors, il faudrait créer les indigènes de la république version blanche, pour montrer à quel point la République est institutionnellement raciste et persécute les blancs.

            Non mais blague à part , tu vois bien toi meme que tu aurais du mal à défendre ta position , tu attends qu’un cas se présente pour voir ce qu’il en est ...   smiley



          • vote
            Zatara Zatara 23 février 15:59

            @maQiavel
            L’argument principal  de ceux qui sont persuadés que ce garçon a joué la comédie au tribunal, c’est qu’il est impossible selon eux qu’une personne puisse répondre sérieusement aux questions qu’on lui a posé par des propos aussi fantasques.  Ce que je dis, c’est que ceux qui ont ce genre d’arguments méconnaissent l’univers mental de certaines catégories de la population et que pour ceux qui au contraire le connaisse cet univers, ses réponses n’avaient rien d’étonnantes, je connais des gens qui s’expriment de la même manière au quotidien avec les mêmes références.

            Personnellement, je ne fais pas partie de ceux qui ont fait leur choux gras d’un "langage" qu’ils ne comprenaient pas (soit disant)... J’ai parfaitement compris (et je ne suis pas le seul, loin de là) ce langage imagé, stylisé, et même logique, si l’on entend ses métaphores à travers "ses références" culturelles ...

            Il y a de la place pour de la nuance mais tu te garde bien de l’explorer, du point de vue comportementale.... Une fois de plus, je te renvoie à mon premier post ou mieux, à celui de Joe Chip.


          • vote
            Zatara Zatara 23 février 16:03

            @maQiavel
            ... ou celui de Qiro, plus bas.....


          • vote
            maQiavel maQiavel 23 février 16:07

            @Zatara
            Personnellement, je ne fais pas partie de ceux qui ont fait leur choux gras d’un "langage" qu’ils ne comprenaient pas (soit disant)

            Très bien , alors pourquoi me renvoyer à causette puisque c’est précisément de ces personnes dont je parlais ?   smiley

            Je ne me limite pas au langage d’ailleurs , le comportement , la façon de s’exprimer est inclus dans les codes , dans cette culture ( ou sous culture). 


          • vote
            Zatara Zatara 23 février 16:17

            @maQiavel
            Très bien , alors pourquoi me renvoyer à causette puisque c’est précisément de ces personnes dont je parlais ?

            parce que tu résumes le personnage à tout ce qu’il n’est pas : entier



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès