• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François Asselineau est l’invité de Radio Ici & Maintenant – 12 Février (...)

François Asselineau est l’invité de Radio Ici & Maintenant – 12 Février 2014

Lisandru reçoit François Asselineau, président de l’UPR.

 

Nota Bene :

  • Pour obtenir une liste de vidéos de François Asselineau, cliquez [ici].
  • Pour obtenir une liste de vidéos de Radio Ici & Maintenant, cliquez [ici].

 

Tags : Europe Construction Européenne Constitution européenne Politique Démocratie Mondialisation François Asselineau Nouvel Ordre Mondial




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • 27 votes
    bergerlotois 15 février 2014 07:48

    Vous pratiquez l’amalgame avec une constance effarante...et avec une mauvaise foi !

    Quand on est pas assez fort pour se relever seul, on cherche à enfoncer les autres.


  • 35 votes
    FifiBrind_acier 15 février 2014 09:03

    gangrène,
    Les Hauts fonctionnaires ne sont pas des politiques.
    Ils sont recrutés par concours, comme tous les fonctionnaires.
    Comme l’a été Phillipot, énarque et Inspecteur des Finances.

    Ils travaillent sous la direction des Ministres, dans des gouvernements ELUS PAR LES FRANCAIS, qu’ils soient de Gauche ou de Droite.

    Ils ne décident rien, ils préparent les dossiers sur les sujets choisis par les Ministres.

    Quand Sarkozy a demandé à Asselineau un rapport sur l’avenir de l’ UE et de l’euro, il a fait un rapport expliquant qu’il n’y avait aucun avenir.
    Son service a été dissous et il a été placardisé.
     
    Avant de vous répandre en calomnies, amalgames et mensonges, renseignez vous !


  • 25 votes
    FifiBrind_acier 15 février 2014 10:11

    Gangrène,
    Faut d’urgence vous débarrasser de Phillipot, il a exactement le même CV
    qu’ Asselineau, en plus inculte, puisqu’il est venu prendre des notes lors d’une conférence d’ Asselineau.

    Ce pauvre Phillipot se donne un mal fou pour essayer de donner au FN les apparences d’un Parti normalisé, qui s’intéresse aux questions économiques.

    Ce qui barbe toute la base canal historique du FN, obsédée par l’immigration.

    En Moselle, par exemple, où il joue les gaullistes, ça barde en interne...
    " Règlements de comptes au FN de Moselle"

    Où on apprend par la même occasion de St Just, un des hauts responsables, que le FN change de pied en fonction des sondages, ce qui montre bien qu’il n’a aucune ligne politique précise et godille en fonction du vent.


  • 20 votes
    Maetha 15 février 2014 10:51

    Gangrène, vous espérez quoi au juste ?

    Pourrait-on savoir ?

    Là, c’est un délire....

    Le problème posé, c’est comment sortir au plus vite de cette Europe tyrannique, construite sur de mauvaises bases. La seule préoccupation de F.Asselineau est de faire sortir la France de ce piège qui la ruine, en faisant appliquer l’article 50 du T.U.E., pour lui permettre de retrouver sa liberté et sa souveraineté.

     Nous avons la possibilité de le faire en 1 vote, le 25/5/2014. L’occasion ne se représentera pas avant trois ou cinq ans. Elle est à saisir : il s’agit là d’un devoir civique.

     Débiner F.A. comme vous le faites me parait bien suspect, seriez-vous un soutien du FN-à-courte-vue ? 

     *TUE : Traité sur l’Union Européenne, le bien nommé.


  • 16 votes
    Jean Rigole Jean Qirigole 15 février 2014 11:19

    @ Fifi la groupie du pianiste

     
    Les Hauts fonctionnaires ne sont pas des politiques... Faut d’urgence vous débarrasser de Phillipot, il a exactement le même CV
    La différence entre Fanfan et Philippot est qu’il y en a un qui veut devenir président !  smiley 


  • 10 votes
    Avlula 15 février 2014 11:24

    Je verrai largement plus Philippot à l’UPR qu’au FN, je ne comprends pas ce qu’il fait dans ce parti, à moins qu’il souhaite le travailler de l’intérieur pour avoir plus de chance d’accéder au pouvoir, mais bon. A la fin ce sont des Le Pen qui se présentent, pas lui.


  • 19 votes
    Jean Rigole Jean Qirigole 15 février 2014 11:48

    @ Maetha
     
    On sent bien que tu es une nouvelle recrue de l’UPR. Ton discours n’est pas très affuté, voire un peu neuneu. C’est la phase d’illumination. Lorsque tu auras appris par cœur les 15 vidéos de Fanfan, tu pourras prétendre au titre de grande prêtresse, comme la groupie du pianiste.  smiley


  • 7 votes
    Kevorkian 15 février 2014 11:58

    Philippot est un carriériste, brillant et avec quelques convictions sincères mais carriériste.


  • 10 votes
    Nora Inu Nora Inu 15 février 2014 12:00

    Jean ,


    ne dis pas de mal de France Gall , épouse du Hamburger , la jolie groupie du pianiste ...
     smiley ... smiley ...

  • 8 votes
    Jean Rigole Jean Qirigole 15 février 2014 13:08

    Salut Nora,
     
    Loin de moi l’idée de dire du mal de madame Hamburger  smiley (saignant avec 1 œuf à cheval, siouplait !), la groupie du pianiste joue sa partition à merveille ! Elle a obtenu le grade de grande prêtresse hier soir...  smiley


  • 5 votes
    gorgonzola 15 février 2014 15:55

    @Gangrène&désespérance : François Asselineau, directeur de cabinet d’un ministre du tourisme, responsable des délocalisations ?!?!???

    J’ai bien rit smiley


  • 22 votes
    FifiBrind_acier 15 février 2014 09:23

    Le FN et l’extrême-droite considèrent que tous les problèmes de la France viennent des immigrés.


    Jamais ils ne parlent du rôle des USA dans la construction européenne, ni de géopolitique américaine.

    L’UPR considère que les problèmes viennent de la mondialisation imposée par les USA. Que l’ UE a été la porte ouverte à la mondialisation, avec tous les dégâts collatéraux, chômage, austérité, dette, pauvreté etc.

    Que l’ UE est une construction américaine pour détruire les Nations et soumettre les peuples européens, en les intégrant dans l’ Empire américain.

    Tous les sujets soulevés par le FN sont des sujets secondaires, qui n’ont aucune solution dans le cadre de l’ UE. C’est une perte de temps et d’énergie de s’y appesantir.

    Ce sont des sujets généralement clivants.
    L’ UPR est un mouvement de rassemblement dont la Charte exclut tous les sujets clivants. (immigration, nucléaire, théorie du genre ou du complot etc...

    " Pourquoi l’ UPR ne prend pas position sur les sujets clivants ?"

  • 19 votes
    FifiBrind_acier 15 février 2014 09:43

    Wyrd,

    Prendre position sur un sujet clivant, alors que les Français ont besoin de s’unir pour sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, ce n’est pas un signe de courage.


    Mais le signe flagrant d’un manque de maturité politique, d’un manque de stratégie politique, et d’une volonté permanente de faire diversion pour ne pas parler des divagations programmatiques du FN sur la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, unilatéralement par l’article 50.

    Au FN, tous les sujets sont bons pour diviser les Français, l’immigration, les complots, les sujets de société, que le gouvernement leur livre sur un plateau pour les faire disjoncter et les transformer en épouvantail au service du système.

    Le Gouvernement s’en fout de savoir qui sont Soral ou Dieudonné, ils ont décidé qu’ils étaient antisémites, et les médias le répètent, c’est suffisant pour salir l’idée de souveraineté.

    Pendant ce temps, Marine intervient au Parlement européen, où elle fait un discours contre la finance digne de Mélenchon, pour finir en eau de boudin, en demandant "Une Autre Europe", et pas du tout, la sortie de l’ UE !

    " Marine au parlement européen" à 1 minute 50, elle dit :
    " quand, au nom de la France, ET D’UNE AUTRE EUROPE, vous déciderez-vous
    .
    1. Les groupies du FN se délectent de complots divers et variés, servant au Gouvernement à démontrer qu’ils sont l’épouvantail du moment, pour y associer les vrais Patriotes, Démocrates et Républicains qui eux, veulent vraiment sortir de l’ UE.

     Tous occupés qu’ils sont à des sujets secondaires, ils ne se rendent même pas compte que leur Marine ne défend pas la sortie de l’ UE, mais des renégociations des Traités pour "une Autre Europe"

    C’est à dire rester dans la construction européenne.

  • 15 votes
    FifiBrind_acier 15 février 2014 09:50

    Le fonds du referendum suisse, c’est que la Suisse est un pays indépendant et souverain, qu’il n’est ni dans l’ UE, ni dans l’euro.


    Qu’il est donc un pays démocratique qui décide ce qu’il veut.

    Sa santé économique est excellente, son chômage est à 3%, et ses exportations prospères ne sont pas plombées par l’euro.

    Ce qui prouve que c’est bien en sortant de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN unilatéralement, que la France retrouvera la démocratie, la remise en route de l’économie et la baisse du chômage.

    What else ?

  • 14 votes
    FifiBrind_acier 15 février 2014 10:14

    Et vous pensez que c’est en restant dans l’ UE, avec le projet "d’autre Europe" du FN que vous allez résoudre les problèmes ?


  • 14 votes
    FifiBrind_acier 15 février 2014 10:22

    Pas du tout, 70% des Français considèrent que la solution des problèmes ne peut se faire que dans le cadre national.


    Ils seraient 30%, ou 50%, l’UPR aurait toujours la même analyse politique.

    Vous démontrez bien que vous n’avez aucun ligne politique en dehors de l’ immigration et aucune analyse géopolitique de la situation mondiale.

    Vous répétez toujours vos mêmes salades, relayant "le conflit des civilisations" chère au Pentagone.

    Cela ne vous dérange pas d’être l’auxiliaire actif de l’ OTAN, tout en soutenant Assad ?

  • 14 votes
    FifiBrind_acier 15 février 2014 10:29

     La souveraineté suppose d’autres accords de coopération dans le vaste monde, avec certains pays d’ Amérique latine, ou le Vietnam, ou la Tunisie, ou le Sénégal, ou la Russie, la Chine, ou tout autre pays de la Francophonie.

    1.  
    L’argument qui se croit malin, de confondre l’Europe géographique avec l’ UE, ne doit vous permettre de comprendre pourquoi les USA veulent y faire entrer la Turquie et pas la Russie... ?

  • 16 votes
    FifiBrind_acier 15 février 2014 10:37

    Wurd,
    Vous avez sous les yeux les commentaires de vos copains du FN, ils parlent de quoi d’autre que de l’immigration ?

    Du taux de change euro-dollar ? Des fonds structurels européens ? Des euro-régions ? Des accords transatlantiques ? De la politique de l’ OTAN ? De la démocratie ? de la souveraineté ? De la grande coalition de Merkel ? De la Cour Constitutionnelle de Karlsruhe ?

    Nada ! Ils ne parlent que de l’immigration.


  • 14 votes
    Jean Rigole Jean Qirigole 15 février 2014 10:55

    @ par lamoncul
     
    Bonne initiative que d’avoir mis en lien la 5ème raison de sortie de l’UE : il faut maîtriser les flux migratoires. Dans son for intérieur et vu son passé, FA est en réalité pour l’arrêt de l’immigration massive, comme Marine. Il prend en revanche volontiers la tangente à longueur de conférences en parlant de coopération avec nos pays amis de la francophonie. Son programme renvoie à un référendum sur la question après la sortie de l’UE, dont personne n’est dupe du résultat. Une façon habile de ne pas prendre position pour ratisser large dans son parti naissant et ne pas heurter la sensibilité des déçus FdG et PS (toujours immigrationnistes-humanistes dans l’âme), leur offrant en prime le FN pour cible.

     
     


  • 18 votes
    Jean Rigole Jean Qirigole 15 février 2014 11:01

    @ la groupie du pianiste
     
    Tu vas nous refaire les conférences de Fanfan à chaque article ?  smiley
     


  • 6 votes
    Kevorkian 15 février 2014 11:26

    Jean Qirigole : "Dans son for intérieur"

     ? Tu sors ça d’où ?

    Concernant le référendum sur l’immigration, pas certain du résultat du tout personnellement. La Suisse ce fut de justesse et pourtant ils ont une culture moins "immigrationniste" que la France. Je ne suis pas tellement pour les référendums à tout bout de champ d’ailleurs, notamment sur des questions aussi complexes que le nucléaire, ce sont des dossiers qu’il faut étudier attentivement et la majorité de la population n’en a ni le temps, ni l’envie, ni les compétences.


  • 13 votes
    Jean Rigole Jean Qirigole 15 février 2014 12:05

    @ Kevorkian

     

    "Dans son for intérieur" ? Tu sors ça d’où ?

    D’un échange que j’avais eu avec lui lors de sa première université d’été à Annecy en septembre 2012, à laquelle que m’étais rendu en tant que curieux...

     

    ils ont une culture moins "immigrationniste" que la France

    Parle des élites françaises qui orchestrent l’immigration depuis 40 ans, pas de la France !

     

    Déclaration de l’eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit (libéral-libertaire pro-immigrationniste de première) ,"si on avait organisé en France un référendum comme celui organisé en Suisse, ça aurait été pire, 60% pour le oui".


  • 9 votes
    Sylvain62 15 février 2014 12:12

    F.A va à l’essentiel : l’économie et les finances. Aucune tête de liste politique n’a son pédigree et son expérience en la matière et ça fait du bien d’entendre un politique qui parle utile, alors quand vous aurez terminé la masturbation intellectuelle sur l’immigration, le mariage gay et l’affaire Dieudonnée vous pourrez peut-être revenir dans la cour des Grands de la politique et considérer les vrais problèmes auxquels nous sommes tous confrontés. 


  • 4 votes
    Aldo Berman Aldo Berman 15 février 2014 14:16

    Asselineau n’a pas de petit tatouage nazi, lui !


  • 6 votes
    gorgonzola 15 février 2014 16:04

    Gangrène&espérance à dit : "Heu ...Rappel : Nous devons la réintégration de la France dans l’OTAN en 1996, abandonné par De Gaulle en 1966, au gouvernement Juppé II, dans lequel FRANCOIS ASSELINEAU était chargé de mission au cabinet de Hervé de Charette, ministre des Affaires étrangères."
     
    Je suis tombé par te-rre c’est la faute à Voltai-re smiley De Gaulle n’est jamais sortis de l’OTAN, seulement du commandement intégré...


  • 3 votes
    ChatquiChouine ChatquiChouine 16 février 2014 00:59

     Parfaitement gorgonzola, et la France n’a jamais réintégré le commandement intégré en 1996, mais officieusement le 7 novembre 2007 sous Sarkozy et officiellement après le vote de confiance du 17 mars 2009.
     Un rappel de 2 informations....fausses, fallait oser quand même...


  • 16 votes
    FifiBrind_acier 15 février 2014 09:08

    Suffit de demander !


    L’immigration est un sujet clivant.
    Elle dépend de l’UE et des décisions européennes en la matière.
    Les Français seront consultés sur la question après la sortie de l’ UE.

    " L’ UPR et l’immigration"

    • 15 votes
      Jean Rigole Jean Qirigole 15 février 2014 11:06

      @ la groupie du pianiste
       
      Fallait cliquer sur le lien de par lamoncul : l’U.P.R se dégonfle à cause de sa charte, tu aurais abouti au même endroit...


    • 6 votes
      gorgonzola 15 février 2014 16:06

      Qu’est-ce qui vous dérange dans le programme de l’UPR sur l’immigration ? Que l’on y demande l’avis du peuple ? Vous avez peur que le résultat ne soit pas en votre faveur ? smiley


    • 3 votes
      Jean Rigole Jean Qirigole 15 février 2014 16:49

      @ gorgonzola
       
      Faut lire les commentaires avant de raconter des sottises...
       
      Demander l’avis du peuple ? Bien sûr que je suis pour ! Au contraire, regarde la déclaration de Cohn Bendit dans un de mes posts plus haut.  smiley  smiley
       
      Pour ta gouverne, j’ai toujours préféré le roquefort au gorgonzola...


    • 4 votes
      gorgonzola 15 février 2014 16:08

      Ben non encore loupé... le gouvernement Juppé II était bien moins libéral que ne l’est le gouvernement Ayrault Ier


    • 13 votes
      FifiBrind_acier 15 février 2014 10:00

      gangrène,

      Vous dormiez pendant les cours d’histoire ?
      L’économie mixte est celle des 30 glorieuses, issue de la volonté commune des Communistes et des Gaullistes, avec un Etat interventionniste.
      Période pendant laquelle les Français se sont le plus enrichis.


      "Comment c’était la France il y a 40 ans ?"
      C’est à dire à la sortie des 30 glorieuses, que vous confondez avec les 30 piteuses qui ont suivi.

      Ils sont tous aussi incultes que vous au FN ?
      Pas étonnant qu’on vous fasse avaler n’importe quoi, et vous ayez recours à la démagogie pour trouver des électeurs...

      "Les clients Coca Cola du FN" par un haut responsable lors du Congrès.

      • 7 votes
        Kevorkian 15 février 2014 11:32

        Ah donc avant c’était "Asselineau ratisse pour l’UMP"... maintenant c’est le PS alors. OK.

        Honnêtement l’affaire Dieudonné (que j’aime bien) c’est un sujet annexe que Asselineau traite à sa juste mesure. Perso j’en ai soupé, j’aurais préféré une question sur le TAFTA, l’euro monnaie commune/unique, le TSCG... enfin j’sais pas faites-moi rêver !


      • 7 votes
        Avlula 15 février 2014 11:35

        Forcément, si le FN prend aussi Dieudonné au premier degré, normal qu’ils le défendent ! Tu vois, moi aussi je peux en écrire des conneries ! (pas avec des lol et des smileys, faut pas trop m’en demander).
         
        Décidément la réflexion n’est pas votre fort, FN envers et contre tout. Bien sûr que si le FN a peur de dire qu’il faut sortir de l’UE, que Dieudonné n’est pas forcément antisémite, et tout un tas de choses qui feraient qu’ils ne seraient plus invité à la télé. Comment pouvez-vous vous faire berner pas des vieux oligarques comme ça, qui passent leur temps à amalgamer les bonnes idées avec les inacceptables ? Asselineau a raison de ne pas se perdre, y’a un temps pour tout.


      • 5 votes
        Avlula 15 février 2014 13:03

        Mais tu parles à quoi ou à qui avec tes "vous vous vous" ? Tout ce que tu dis c’est qu’on a tous raison ou tort, bref tout va bien, y’a les pro-prise de position dans l’affaire Dieudonné, les anti, que ce soit parmi les militants FN ou UPR, tout le monde défend son "camp", alors qu’en fait on s’en tape des camps vu qu’on est d’accord sur l’idée. La seule différence majeure entre UPR et FN c’est qu’il y a un parti avec un passé, avec lequel le parti actuel n’a pas rompu à ma connaissance (à part pour les pires), et un parti frais et qui parle beaucoup aux gens de gauche aussi, car il n’est pas clivant, SAUF pour ceux qui se foutent des idées et ne pensent qu’à l’étiquette de leur parti.


      • 4 votes
        Kevorkian 15 février 2014 14:29

        Hum...

        Donc je réitère et confirme, l’affaire Dieudonné rend hystérique la dieudosphère uniquement. Et à côté des négociations du GMT, c’est cahuète. Je dois préciser également que je ne suis pas membre de l’UPR (mais je pourrais le devenir, rien que pour t’embêter smiley )

        Et parler de contradiction flagrante entre sionisme et antisémitisme, c’est passer un peu vite sur le fait que les sionistes sont les plus grands pourvoyeurs d’antisémitisme : sans le deuxième, les premiers n’ont plus de raison d’être. Ils en vivent.


      • 3 votes
        gorgonzola 15 février 2014 16:18

        Wyrd qui nous parle d’anti-sionisme et qui défend le FN maintenant ? Il est vrai que l’avocate-héritière Le Pen ne s’est jamais rendu à un diner du CRIF en revanche, elle a accouru quand le super-CRIF AIPAC lui a demandé de venir :)))))


      • 2 votes
        l'argentin l’argentin 15 février 2014 23:22

        Tiens , spécialement pour toi Wyrd : http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L438xH618/facebook-7-9ac25.jpg
        Grosse bize mon loulou


      • 2 votes
        Avlula 16 février 2014 18:49

        Bon ben j’ai enfin écouté ce passage et j’invite tout le monde à le faire, la position est extrêmement claire, il n’est pas question de trahir les adhérents qui ont tel ou tel avis sur l’affaire Dieudonné, conformément à la charte de l’UPR. L’heure n’est pas à faire la lumière sur des questions secondaires (bien que très importantes, mais nous ne sommes pas tous aussi bien informés), mais à s’occuper de la dictature UE. Très bonne réponse d’Asselineau.
         
        En revanche ça amène une question : si Dieudonné voulait adhérer à l’UPR, quelle serait la réaction de celle-ci ? Asselineau a dit que Montebourg serait très bienvenu, or c’est aussi un personnage public donc clivant. C’est une question difficile, je suppose qu’il suffit de dire que Dieudonné n’a qu’à adhérer et respecter la charte de l’UPR, ce qui n’est pas possible évidemment dans le cadre de son métier d’humoriste. Un militant s’est fait exclure à cause de l’ananas. Après il avait une responsabilité, ce qu’un simple adhérent n’a pas, ça peut l’expliquer. Mais bon voilà, ce n’est pas simple d’être rigoureusement neutre et juste dans ces questions-là. Je dirais, c’est comme la laïcité : l’UPR doit accepter (et le fait) les avis très divergents des adhérents, doit accepter leur militantisme et les polémiques à titre privé, mais doit être intransigeant lorsque des choses sont faites au nom de l’UPR pour respecter la charte.


      • vote
        l'argentin l’argentin 17 février 2014 00:31

        Oui tout à fait Avlula, c’est clair que c’est pas facile et moi perso je pense que ce fut une erreur stratégique de refuser la main de Dieudo car cela aurait servit tout le monde . L’ UPR aurait grossit ses rangs rapidement, Dieudo aurait pût se débarrasser de l’ombre de Soral et du FN qui parasite son pouvoir de réconciliateur national ; et ce même Soral aurait été obligé de vraiment découvrir son jeu.
        Après je comprends l’histoire qu’il raconte avec l’impatience mais j’omettrais juste une chose à Mr Asselineau : Pourquoi croire qu’il va briser le verrou médiatique quand il explique lui-même que les mass médias sont aux ordres de l’ oligarchie euro-atlantiste ? il pense peut être que la déontologie journalistique finira par percer le mur du mensonge et de la manipulation. Perso je ne le crois pas et j’ai vraiment l’impression que ce 23 janvier 2012 sera une date clef de l’histoire de la résistance.
        Un très bon article d’agoravox.fr là-dessus : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-pour-un-147075



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès