• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grand Entretien de mars 2015 avec Pierre-Yves Rougeyron

Grand Entretien de mars 2015 avec Pierre-Yves Rougeyron

Comme chaque mois, le Bréviaire des patriotes vous propose un Grand Entretien en compagnie de Pierre-Yves Rougeyron dans le but de décrypter l’actualité écoulée.
 
 
Partie 1 : Actu du Cercle, élections départementales 2015
 
 
 
 
Partie 2 : La RATP et les Chrétiens, armée européenne, flotte de guerre
 
 
 
 
Partie 3 : Siriza, banque chinoise AIIB, nucléaire iranien, la question kurde, Culture, Initiatives
 
 
 
 
La question bonus (ce mois-ci, sur la Franc-maçonnerie), est réservée aux membres connectés sur http://www.lebreviairedespatriotes.fr/
 

Tags : Economie Politique Elections Culture International Guerre Grèce




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Heptistika Heptistika 22 avril 2015 13:21

    Petit clin d’oeil à Éric Guéguen, qui mérite à être connu.


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 22 avril 2015 15:20

      Je salue également affectueusement Eric Gueguen , et lui souhaite le meilleur pour son bouquin ( qui apparemment est déjà sortit ou qui sortira incessamment sous peu ).


    • 3 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 22 avril 2015 15:45

      Merci à tous les deux.

      "Incessamment", exactement Mach’.


    • vote
      Heimskringla Heimskringla 22 avril 2015 16:11

      @Éric Guéguen

      Idem que Mach. 


    • 3 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 22 avril 2015 16:13

      @Heimskringla
       

       smiley 


    • vote
      Qamarad Qamarad 22 avril 2015 16:27

      Impatient de le lire aussi !


    • 3 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 22 avril 2015 16:31

      Et moi impatient d’en parler. smiley


    • vote
      Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 22 avril 2015 16:48

      @Éric Guéguen
      Bonjour Eric Guéguen, hum, imprudent de votre part d’avoir, avant de trouver éditeur, donné le PDF de votre ouvrage à tout venant comme ça, je le possède et je pourrai jouer au hack3rz r3b3llz 2.0 et balancer votre futur best seller (je vous le souhaite sincèrement) gratuitement sur le net dans le plus pur esprit Anonymous agains ze great Capital Frik & Flouze and ze dollar conspiracy tyranny. 

      ^^

      Combien me proposez vous pour acheter mon silence religieux et la solidarité respectueuse, désintéressée que j’éprouve pour l’écrivain à succès potentiel en herbe que vous êtes ?

       smiley


    • vote
      Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 22 avril 2015 17:05

      Voici la preuve que je détiens votre bébé, si vous ne répondez pas à mes exigences, je vous le renvoi paragraphe par paragraphe, jusqu’à ce que vous payez la rançon que je vous communiquerai de façon ultérieure, si vous voulez retrouver votre manuscrit intact, soyez coopératif et ne vous avisez pas d’avertir la police, sinon !!!!!!!!!!

      ^^

      Tout d’abord un constat. La sphère politique est devenue une pelote de fils inextricables : tirez sur l’un et le tout vient. Une difficulté qui n’est peut-être pas propre à la France, mais qui s’y incarne mieux qu’ailleurs pour une raison très simple. La France a toujours été éminemment politisée, tiraillée par des passions intestines sur lesquelles l’ennemi du dehors a pu maintes fois miser et qui continuent aujourd’hui de faire sourire outre-Hexagone. Tout est motif à se crêper et nous connaissons bien des familles qui ont fait de la politique le grand tabou du repas dominical. Mais dissipons immédiatement tout malentendu. Les seuls ennemis dont il sera question dans cet ouvrage, ce sont nos propres contradictions. C’est parce que celles-ci sont de plus en plus criantes que nous en ferons notre champ d’expertise. Quel regard porter aujourd’hui sur la chose publique ? Quelles perspectives s’offrent encore à la vie en société ? Peu ou prou, chaque personne soucieuse de son prochain et de sa postérité se pose de telles questions. Les plus optimistes parlent de crise à l’issue incertaine, les plus virulents de décadence civilisationnelle. Nous ne trancherons pas ici. Il est néanmoins certain que l’on n’entame pas l’examen des temps ? passés ou à venir ? la fleur au stylo. D’autant plus que la situation actuelle découle bel et bien de choix délibérés et successifs. Ceux-ci ont été faits, soit directement par une France souveraine, soit médiatement, en héritage d’une région culturellement intime de ses élans depuis des siècles, région du monde que l’on a coutume d’appeler grossièrement l’Occident. Il nous faut donc commencer par dresser l’inventaire de ces choix, les analyser pour mieux les assumer et, seulement après cela, tenter de sortir de nos impasses en recouvrant une logique élémentaire.
      Mais revenons sur notre titre, Le Miroir des Peuples. Lorsqu’une communauté d’hommes et de femmes se sent désireuse de mutualiser les talents et les initiatives propres à la rendre pérenne, elle doit s’inscrire dans son histoire. Savoir regarder loin derrière pour mieux regarder loin devant. Ceci est valable pour n’importe quelle société, de tout temps et en tout lieu. C’est une évidence pour certains, la plupart peut-être, mais nous souffrons de ne pas l’avoir constamment à l’esprit. Cet effort intellectuel implique une humilité salutaire consistant à sonder le passé. Pourquoi sonder le passé ? Pour ne négliger aucun élément, pensé ou vécu, qui nous permettrait de parfaire le canevas de nos édifices modernes. Lorsque

      ^^

      N’oubliez pas ! Si vous voulez stopper le massacre, soyez docile, je vous recontacterai pour le versement de la rançon. Restez connecté.


    • 6 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 22 avril 2015 17:07

      @L’Equatorien
       

      Bonjour l’ami.

      Le faire suivre à quelques-uns avant d’avoir trouvé un éditeur me semble logique pour recueillir des critiques. Le faire suivre après, c’eût été malhonnête vis-à-vis de mon éditeur et ça, bien entendu, je ne l’ai pas fait.

      Mais il faut savoir deux choses.

      La première c’est que Pierre-Yves n’est pas dans la démarche de quelqu’un qui veut faire du chiffre. C’est quelqu’un qui a le souci de rendre public ce qui lui paraît, à tort ou à raison, digne de l’être. J’espère néanmoins le remercier de sa confiance en trouvant mon lectorat.

      La deuxième c’est que la sortie de ce livre s’accompagne d’une conférence et - peut-être - d’une poignée d’entretiens auxquels je serai toujours disposé. S’approprier une œuvre de l’esprit, c’est aussi savoir le défendre et en parler dans ses moindres détails à l’oral. Je pense sincèrement être le mieux disposé à le faire. smiley


    • vote
      Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 22 avril 2015 18:01

      @Éric Guéguen
      Merci pour ces précisions, je m’abstiendrais donc de vous demander rançon et ne nuirai pas à votre ouvrage auquel j’espère le plein succès qu’il mérite, et puis si un auteur fréquentant agoravox pouvait faire entendre sa voix au delà des frontières de ce site, et toucher un public plus large, j’aurais eu l’honneur et la fierté d’avoir échangé quelques commentaires avec vous. Malgré mes commentaires excentriques et xème degré en dessus du soleil, j’apprécie beaucoup Pierre-Yves Rougeyron, prometteuse jeunesse. En tout cas je vous souhaite le meilleur pour la suite, je regarderai la conférence si elle est mise en ligne, ce dont je ne doute point. Bonne soirée à vous et à tous/toutes, dans la foulée.


    • vote
      stabilob0ss stabilob0ss 22 avril 2015 21:26

      Ce fil sent l’amour dites donc.... smiley


    • 1 vote
      stabilob0ss stabilob0ss 22 avril 2015 21:48

      @Éric Guéguen
      Bonsoir, je n’ai pas encore regardé l’entretient, et la réponse y figure peut-etre, mais quand doit sortir votre ouvrage ? Espérons que la conférence soit filmée et diffusée.


    • 6 votes
      Hieronymus Hieronymus 22 avril 2015 22:32

      @stabilob0ss

      vous êtes presque aussi bon en orthographe que Maqiavel,

      combien de fois vais je devoir réécrire que Entretien, Maintien, Soutien, ne prennent pas de T à la fin ?

      non, ne me remerciez pas !

       smiley


    • 3 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 22 avril 2015 22:39

      @stabilob0ss
       

      Bonsoir à vous, et merci de l’intérêt porté.

      Je pense que l’ouvrage sortira la semaine prochaine. La conférence doit se tenir le 11 mai, elle devrait être filmée.


    • 3 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 22 avril 2015 22:41

      @L’Equatorien
       

      Je savais bien que vous aviez un bon fond ! smiley


    • 1 vote
      freddy 23 avril 2015 01:28

      @Éric Guéguen

      Je n’ai pas vraiment suivi l’élaboration de votre livre. Quel est son titre, son sujet. Il me semble que vous l’aviez envoyé aux Retour aux Sources... Des retours ?

      Est-ce que ça veut dire que l’on verra votre truffe sur Avoxtv ?


    • 1 vote
      pegase pegase 23 avril 2015 02:36

      @Éric Guéguen


       

      Bonsoir à vous, et merci de l’intérêt porté.

      Je pense que l’ouvrage sortira la semaine prochaine. La conférence doit se tenir le 11 mai, elle devrait être filmée.

      .......................................


      Et quel est le sujet sans vouloir être indiscret ? On veut savoir smiley


      C’est très curieux, personne ne pose la question, vous êtes tous au jus au quoi ? 

      Si c’est pas trop loin de chez moi, je peux venir filmer au cas où !


    • 1 vote
      Éric Guéguen Éric Guéguen 23 avril 2015 09:39

      @freddy
       

      Bonjour. Oui, je l’avais remis en mains propres à François Sainz sur le stand du Retour aux sources l’an dernier au Salon du Livre, Porte de Versailles. Au départ ils m’ont fait comprendre qu’ils étaient vraiment en demande de manuscrits, mais par la suite je n’ai jamais vraiment eu de nouvelles malgré mes relances. Cela dit avec du recul, j’avoue m’être trompé de cible.

      Quant au fait de voir ma bobine, il me semble que cela dépend en général du succès rencontré, ce sur quoi je me garderai bien de pérorer. smiley


    • 2 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 23 avril 2015 10:08

      @pegase
       

      Ça fait plaisir de voir que des gens avec lesquels je me suis parfois accroché s’enquièrent de ce que je fais paraître. Sincèrement, ça me touche. C’est valable pour vous comme pour Stabilo.

      Le titre : Le Miroir des Peuples - Enquête sur l’avenir de la République. Le sujet, certains des habitués d’Agoravox le connaissent très bien car nos débats ensemble sur cette question pourraient, réunis, remplir deux ou trois bouquins ; il s’agit de la démocratie, couplée à la notion de république. Les personnes dont je parle se reconnaitront. Deux agoravoxiens en particulier ont suivi de près l’élaboration du bouquin, ont lu les chapitres du manuscrit au fur et à mesure que je les écrivais et m’ont prodigué leurs critiques avisées. C’est aussi la "démocratie". Eux aussi se reconnaitront. smiley

       

      Enfin, je suis en mesure de vous livrer la quatrième de couverture - sous réserve qu’il n’y ait pas de changements avant la sortie, ce sur quoi Pierre-Yves a par principe le dernier mot :

       

      Le miroir est une œuvre littéraire conviant son destinataire - en général un
      souverain - au questionnement moral. Le genre est malheureusement tombé
      en désuétude. Mais parce qu’en démocratie le souverain est censément le
      peuple, ce livre espère combler un manque à notre époque.

      Parler de morale, c’est nécessairement parler du comportement requis
      d’individus au sein de leur communauté d’appartenance. Nous voilà ainsi
      au seuil de la politique et de son lot de questions importunes. Qu’est-ce,
      réellement, qu’une démocratie ? En existe-t-il de nos jours ? Est-elle seulement possible dans des pays de dizaines de millions d’habitants ? À trop vouloir aménager en conséquence l’idée que l’on s’en fait, n’en a-t-on pas dénaturé les principes ? D’ailleurs, n’est-elle pas trop exigeante pour un
      monde de consommateurs compulsifs ? Le principe majoritaire n’est-il pas
      en soi commercial avant d’être politique ?

      Chaque question en amenant une autre, c’est finalement beaucoup de nos
      certitudes qui s’en trouvent ébranlées. Leur remise en cause laisse entrevoir
      que la crise actuelle est politique avant d’être économique. Le présent ouvrage dresse un constat d’impuissance et soumet au lecteur l’esquisse d’une nouvelle façon de faire de la politique et d’appréhender son objet.

       
      Éric Guéguen est diplômé en philosophie. Ses travaux universitaires ont porté
      essentiellement sur la réception contemporaine de la philosophie morale et politique d’Aristote. Son angle d’approche est celui du dévoiement, opéré à notre époque, des concepts de république et de démocratie. La plupart de ses articles en ligne s’inscrivent dans cette même quête de sens.
      Le Miroir des Peuples est son premier ouvrage publié.


    • 1 vote
      stabilob0ss stabilob0ss 23 avril 2015 21:20

      @Eric Guéguen
      J’y porte un intérêt sincère.

      @Hieronymus
      Pardieu autant de fois que possible ! Il est si bon que vous me réprimandiez de la sorte messire ! Et me comparer à Maqiavel, quel délice.... J’insiste ! Ce fil est un filtre d’amour !

       smiley


    • 1 vote
      pegase pegase 24 avril 2015 03:00

      @Éric Guéguen


      Sujet intéressant et c’est courageux de l’aborder .. oui ce livre m’intéresse..


      Beaucoup de chose à dire, je suis quelques groupes de discussion sur fb, et je vois de plus en plus des gens rejetant en bloc la république ... Genre : "Asselineau est un républicain, plus rien à attendre de ces gens là" ...etc .... J’avoue franchement ne pas savoir quoi répondre smiley 


      En plus je suis relativement fan de Hillard, ce qui n’arrange rien ..


      Le titre est superbe ..


    • vote
      Éric Guéguen Éric Guéguen 24 avril 2015 09:49

      @pegase
       

      Il me semble que nous vivons une époque de désenchantement, c’est le moins que l’on puisse dire. Dégoûtés par le personnel politique, d’où qu’il vienne, de la corruption et du copinage rétribué, certains sont tentés d’incriminer le concept de "république" plus que la démocratie elle-même. Et le fait qu’un type comme Valls n’ait que ce mot à la bouche, tout comme Sarkozy et ses prochains "Républicains" (quelle bouffonnerie !) n’aide en rien ceux qui s’évertuent à demeurer des républicains dans l’âme et à convaincre de la nécessité de la République (la vraie...).

       

      Je crois que NDA a pigé que la "République" n’était plus en odeur de sainteté, d’où le fait qu’il ait rebaptisé son parti. Si c’est bien la raison, c’est assez décevant, même si le mot "France" est nécessairement prioritaire. Mais je sais ce que vous pensez de NDA. smiley

       

      Par ailleurs, je crois que le regain d’intérêt pour la figure de Robespierre s’inscrit dans ce dégoût de la politique. Je ne fais pas partie des gens qui maudissent ce personnage, mais il est intéressant de constater qu’on lui passe aujourd’hui beaucoup de choses parce que lui, au moins, était "incorruptible" (ce que je pense). Il y a donc une vraie demande de probité en politique (ce qui se comprend...), au point de mettre toute autre considération de côté. Certains contribuent à faire de lui le champion de la démocratie face aux affreux républicains (les Barnave, les Danton, les Sieyès ou les Condorcet).


    • 1 vote
      agor&acri 24 avril 2015 11:41

      Bjr à tous,

      @Éric Guéguen

      la détermination (l’acharnement ?) ont fini par payer. smiley

      Pour vous avoir vu traverser une phase de découragement face à "l’adversité du Système", je ne peux que me réjouir de l’aboutissement de votre projet.

      Le Miroir des Peuples...

      Par analogie, ça évoque quand même beaucoup Le Miroir aux alouettes

      Alouette, gentille alouette, alouette, je te plumerai

      Le Peuple a-t-il une autre vocation, aux yeux élites, que celle de se faire démocratiquement plumer par elles ?

      Si l’alouette ne fait pas le printemps, j’espère cependant que votre plume ne démentira pas l’idée qu’un nouveau printemps politique ne saurait se développer et construire une nouvelle maison commune, en laissant une grange comme seul espace de vie des passereaux.

      A vous lire.


    • 1 vote
      Éric Guéguen Éric Guéguen 24 avril 2015 14:29

      @agor&acri
       

      "Miroir aux alouettes", c’est très bien vu, bravo, il y a de cela aussi dans ce que je dis dans le livre. Mais ne vous inquiétez pas, je ne prône pas pour autant un retour en arrière, je sais également ce que je dois, ce que nous devons toutes et tous à la Modernité que je malmène. smiley

      Il s’agissait pour moi de mettre en évidence le besoin de cohérence dans nos choix de vie, non de vendre une énième utopie.

      À bientôt,

      EG


    • 2 votes
      alibaba007 alibaba007 16 mai 2015 00:41

      @stabilob0ss "Ce fil sent l’amour dites donc....   ..... Et me comparer à Maqiavel, quel délice.... J’insiste ! Ce fil est un filtre d’amour !"

      Dommage que Le Sudiste n’aie pas commenté ce fil... là, ça aurait été un vrai délice !!! 

       smiley

      Toujours aussi puant et imbu de lui-même ce rouge-et-rond... Toujours le même air de patriarche et d’expert pourtant il devrait s’enlever le lait qui lui coule encore derrière les oreilles. je me demande comment il fait pour encore pouvoir passer les portes avec la largeur de chevilles qu’il se tape. Quel fumiste !!! cet IMMENSE Expert de mes D@#X !

      C’est marrant comme à chacun de ses articles il y a toujours les mêmes groupies qui l’encensent ou bien se congratulent parmi !

       smiley


    • 4 votes
      Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 22 avril 2015 15:33

      Si jeune et déjà si vieux, dans un décor qui sent la naphtaline, il ne manque que le tic tac lancinant de l’horloge d’arrière grand-père plongeant encore plus ceux qui l’écoutent dans un état proche de la transe hypnotique, me suis endormi à la 13ème minute de la 2ème vidéo... La digestion, sans doute...

      ^^

      Dommage ça partait bien avec la vanne qui troue la mort : Sarkozy et ses talonettes, j’ai failli me pisser dessus, sisi...

      ^^

      Ce serait intéressant de voir Pierre-Yves à 80 balais, car à 30 on dirait déjà une momie genre Ploncard d’Assac alors dieu sait le fossile en devenir smiley


      • 2 votes
        maQiavel maQiavel 22 avril 2015 15:53

        Le truc , c’ est qu’ au niveau de l’ analyse sociale , Plon Plon et PYR ne jouent pas dans la même catégorie ...

        Sans votre commentaire il ne me serait même pas venu à l’ idée de les comparer ...


      • vote
        Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 22 avril 2015 16:50

        @maQiavel
        La comparaison est dans le fond pas la forme, quoique la musique d’intro des vidéos du PPDA alternatif pour hospices de vieux croulants nostalgiques de la Cagoule est plus bandante question frissons smiley


      • vote
        Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 22 avril 2015 17:10

        dans la forme pas dans le fond mais bon puisque tout est inversé aujourd’hui et même doublement, vous aurez rectifié de vous même, enfin j’espère sinon c’est à désespérer du genre humain ...


      • vote
        maQiavel maQiavel 30 avril 2015 16:01

        Je viens enfin de terminer cet entretien, intéressant comme d’ habitude.

         

        Sur ce que nomme PYR hétérotélie , je suis tout à fait d’ accord , hommes font( et subissent ) l’histoire mais ils ne savent pas quelle histoire ils font.

         

        Sur le besoin d’ d’effectivité du pouvoir du peuple et le besoin d’incarnation de la nation par un personnage, ce qui constitue dans nos institutions la fonction présidentielle, je suis également en phase.

         

        La fonction présidentielle doit être sauvegardée, et ce surtout si nous arrivons à créer de nouvelles institutions.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès