• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Modèle prussien d’éducation, école de l’asservissement.. ?

Modèle prussien d’éducation, école de l’asservissement.. ?

La question est souvent posée : comment se fait-il que les populations se soumettent massivement et sans rechigner aux injonctions, voire aux abus, des élites dirigeantes.. ? les ordres venus d'en haut peuvent être dénués de bon sens, comporter des aspects visiblement nocifs aux yeux de l'esprit critique en éveil, mais rien ne semble pouvoir tempérer l'ardeur des moutons dociles à obtempérer et obéir...

La puissance de la propagande médiatique n'est pas étrangère à ce phénomène, mais n'est-il pas judicieux de creuser en amont.. ? et revenir sur les bancs d'école où peut-être les jeunes cerveaux en construction et bien malléables sont formatés selon des paramètres bien précis.

Quels paramètres ? pour quels objectifs ? et ce "modèle prussien d'éducation" c'est quoi, ça vient d'où, qui est à l'origine de cette doctrine éducative, à qui profite t-elle.. ? peut-on soupçonner une école publique obligatoire financée par l'Etat de se substituer à la cellule familiale de l'élève dans le but d'en faire un citoyen modelé selon ses intérêts propres.. ?

Toutes les réponses (ou éléments de réponses) à ces questions se trouvent dans cette passionnante vidéo qu'il faut regarder jusqu'au bout, vous y verrez un Roger Waters (Pink Floyd) très remonté par la proposition reçue de Mark Zuckerberg d'acheter (pour une somme "énorme") une partie du célèbre "Another brick in the Wall 2" destinée à illustrer une publicité à la gloire d'Instagram. Défense de rire.

En quelques mots bien fouettés le Mark se prend "The Wall" en pleine face...

Bon visionnage, et n'hésitez pas à réagir...soyons collectivement à bonne école en faisant mouliner nos esprits critiques en toute liberté...et sans endoctrinement sournoisement distillé par le "pouvoir".

 

Tags : Etats-Unis Société Education Enfance Citoyenneté Lobby Oligarchie Manipulation Ecole Psychiatrie




Réagissez à l'article

118 réactions à cet article    


  • 1 vote
    ezechiel ezechiel 23 octobre 14:17
    Salut Norman, et merci pour l’article et la vidéo, qui montrent bien le contrôle la manipulation des masses, en particulier dans les écoles (et bravo à Roger Waters !)

    L’origine de la corruption du monde, c’est la chute de l’homme. En abandonnant Dieu, les peuples, et surtout ceux qui les gouvernent, se soumettent à l’esprit du monde, Satan, c’est à dire à l’argent, aux passions, aux vices, à la corruption et à la paresse.
    Les gnostiques revisitent la Genèse, est expliquant que Dieu est mauvais, un imposteur, et qu’il existe un Dieu caché (Un Grand Architecte), une connaissance qui est en l’homme, et que c’est à lui de se prendre en main seul, de s’emparer de cette connaissance et de vaincre définitivement Dieu. (voir le « Livre des secrets de Jean », textes hérétiques ésotériques et gnostiques retrouvés sur le site de Nag Hammadi, ou écoutez le documentaire sur France culture sur le gnosticisme), la franc-maçonnerie est héritière de ce gnosticisme.

    La gnose considère donc que le Dieu et la Création forment un tout unique, c’est un panthéisme, ou plus précisément un monisme.
    Dans la gnose maçonnique orientale (issue du paganisme égyptien, perse, arabe, hindou), tout fait parti du Grand Architecte de l’Univers, il n’y a pas de distinction entre le Créateur et la Création, chaque personne doit abandonner son âme pour se fondre dans une collectivité universelle cosmopolite terrestre, "tous les êtres humains doivent désormais être dignifiés, libérés et frères entre eux".
    Le gnosticisme franc-maçon conduit tout droit à notre perte en affirmant que pour rejoindre la paix universelle pour le bien de l’humanité, il faut se soumettre à une poignée d’individus pour aller vers cette fraternité universelle, qui passe par une société socialiste totalitaire.
    Pour atteindre cet universalisme, les gouvernants asservissent l’esprit humain par la main mise sur l’éducation, le contrôle de votre argent dans les banques, une propagande médiatique incessante à grande échelle, le contrôle des personnes dans les moindres détails, par les cookies internet, par la surveillance des réseaux, par drones, par caméras, par la vaccination, etc...)

    "C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude."
    Galates 5:1

    • 1 vote
      tchakpoum 23 octobre 15:33

      @ezechiel

      Ça tombe bien, votre commentaire juste en dessous d’un documentaire qui dénonce l’endoctrinement.
      Pourquoi voudriez-vous empêcher un enfant de penser par lui-même, s’il ne nuit pas aux autres ?

      Si vous voulez croire en votre dieu, grand bien vous fasse, vous vous sentez sauvé de vous-même. Mais pourquoi l’imposer aux autres ?
      C’est comme le vaccin : celui qui se vaccine contre le covid, il se pense protégé contre le virus, il est tranquille avec lui-même. Alors pourquoi aurait-il besoin de faire chier ceux qui n’ont pas envie ?

      C’est quoi votre problèmes à vous, les croyants, les vaccinés ?


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 23 octobre 15:53

      @tchakpoum "Si vous voulez croire en votre dieu, grand bien vous fasse, vous vous sentez sauvé de vous-même. Mais pourquoi l’imposer aux autres ?"

      Sans Dieu, l’homme est perdu et génère la destruction partout où il se croit maître en pensant pouvoir seul décider de ce qui est bien pour le monde.
      Le fait est que toutes ces tentatives pour créer une humanité fraternelle sans Dieu (communisme, marxisme, socialisme, trotskisme, national-socialisme, léninisme, stalinisme, castrisme, maoïsme, ...) ont généré plus de 100 millions de mort en moins d’un siècle par la répression, à la déportation en camps de concentration et l’extermination en masse de femmes, enfants, vieillards, civils, militaires qui refusaient de se plier à la doctrine de l’état social, par la torture, la maltraitance et la famine.


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 23 octobre 15:55

      @tchakpoum "C’est comme le vaccin : celui qui se vaccine contre le covid, il se pense protégé contre le virus, il est tranquille avec lui-même. Alors pourquoi aurait-il besoin de faire chier ceux qui n’ont pas envie ? C’est quoi votre problèmes à vous, les croyants, les vaccinés ?"

      Je suis contre l’obligation vaccinale.


    • 1 vote
      tchakpoum 23 octobre 16:15

      @ezechiel

      Votre accumulation de -isme, n’est que de la généralisation à outrance qui ne dit plus rien. Je peux ajouter catholicisme, christianisme, islamisme, judaïsme, à votre liste, ça marche tout autant.
      Vous avez ajouté tout ce badigeon qui a recouvert la question simple que je vous ai posée :
      Pourquoi voudriez-vous empêcher un enfant de penser par lui-même, s’il ne nuit pas aux autres ? Ou bien a un adulte qui a été cet enfant, libre de pensées qui sait ne pas nuire à la vie en société. Pourquoi voulez-vous lui imposer de croire en votre dieu s’il ne veut pas ? En quoi vous dérange-t-il ? Est-ce que cet enfant/adulte vous appartient, ou est votre propriété ?

      Évidemment, mon association croyant/vacciné était provoquante. Je sais très bien que vous êtes contre la vaccination obligatoire. Comme moi. Mais vous êtes incohérent à refuser l’obligation vaccinale et à vouloir imposer l’obligation religieuse. C’est pourtant du même fonctionnement totalitaire.


    • 1 vote
      yoananda2 23 octobre 16:54

      @ezechiel

      Sans Dieu, l’homme est perdu et génère la destruction partout où il se croit maître en pensant pouvoir seul décider de ce qui est bien pour le monde.

      Tout à fait. A la différence de toi par contre, j’estime que le "Dieu" dont tu parles n’est en fait qu’un bout de papier qui "essaye" de parler du vrai Dieu, qui lui n’est l’apanage de personne.

      Mais on est d’accord qu’une société sans Dieu est comme un navire sans boussole.


    • vote
      yoananda2 23 octobre 17:02

      @tchakpoum

      Si vous voulez croire en votre dieu

      croire en Dieu et croire dans les fables de la bible, c’est pas vraiment la même chose. L’église à réussit à faire croire que l’un était synonyme de l’autre ... alors qu’en réalité c’est presque antinomique.

      Il y a des athées qui sont plus croyant que des chrétiens, si on change de lunettes de vues.


    • 1 vote
      ged252 23 octobre 18:18

      J’ai répondu avant d’avoir lu ces posts sur l’autre fil.
      Si l’homme naît naturellement vicieux : injuste, comment la vie en société sera-t-elle possible ?
      Selon les Grecs anciens, ou bien la divinité inspire l’homme et il devient juste, ou c’est l’éducation (contraignante) qui le tient en dehors des vices.
      Dans le christianisme c’est le péché originel, la chute, qui rend l’homme mauvais, selon les Grecs c’est la mauvaise éducation ou l’absence d’éducation.

      //======================

      https://www.agoravox.tv/commentaire13351684


    • 1 vote
      ged252 23 octobre 18:33

      ’il n’y a qu’une seule vraie religion, c’est la romaine" Lacan.
      .
      La preuve que Dieu existe, c’est que l’occident, l’Europe, la chrétienté, est le pays où coule le lait et le miel.
      .
      Regardez partout ailleurs, c’est le shithole, la misère, la pauvreté, la souffrance, et tous ils veulent venir chez nous.


    • 1 vote
      Norman Bates Norman Bates 23 octobre 19:29

      @ezechiel

      Cher frère Ezechiel, nous sommes comme d’habitude à l’unisson sur le plan musical, même si la prise de position de Roger Waters dépasse ce cadre là...
      Nos voix en parfaite harmonie vont toutefois se disjoindre puisque j’estime pour ma part que la religion est aussi un endoctrinement imposé à de jeunes créatures qui n’ont ni la légitimité ni l’esprit critique ni le libre arbitre pour se positionner...
      Je fais la distinction entre un endoctrinement issu du cercle familial et celui que peut imposer une autorité publique, mais la finalité est idem...
      Je comprends que dans ton esprit de croyant le fait de se détourner de Dieu conduit inéluctablement à la décadence, mais j’estime aussi qu’il est parfaitement possible de discerner le "mal" et le "bien" sans grille de lecture du monde par le prisme de la foi...
      Face aux forces maléfiques qui gouvernent le monde et qui inoculent leur venin dès les bancs de l’école je crois que toutes les bonnes volontés doivent savoir se rassembler et ne pas instaurer une espèce de Pass religieux...c’est encore une fracture dans le mur de la résistance...


    • vote
      ezechiel ezechiel 24 octobre 01:06

      @Ritonas 4 "C’est quoi ce ramassis de conneries répugnantes !!?? Je suis athée et que ce soit en éthique et morale je n’ai de leçons à recevoir de personnes. Il y a beaucoup de mongoles péremptoires sur ce site !"

      Que vous soyez athée, c’est vous que ça regarde, mais ça ne justifie aucunement les insultes.


    • vote
      ezechiel ezechiel 24 octobre 01:11

      @tchakpoum "Votre accumulation de -isme, n’est que de la généralisation à outrance qui ne dit plus rien. Je peux ajouter catholicisme, christianisme, islamisme, judaïsme, à votre liste, ça marche tout autant."

      Non.
      La France, et la civilisation européenne ont été bâties sur le catholicisme.

      L’Église Catholique romaine a été le ciment de la civilisation européenne, en unifiant pendant des siècles les différents clans et tribus qui se combattaient (pictes, bretons, normands, alamans, saxons, germains, burgonds, etc...), à l’origine de ses valeurs morales et spirituelles, comme la charité, l’humilité, le pardon par la sainte Eucharistie de la messe commémorée tous les dimanches, les catholiques avaient la charge des hôpitaux, des malades, des pauvres, de l’éducation des enfants et de leur instruction (jusqu’en 1905).
      Les papes ont plusieurs siècles d’avance sur toutes les autres civilisations, l’Église romaine a par exemple interdit l’esclavage sur le sol européen dès le VIIème siècle, sous peine d’excommunication.
      L’état français a été construit intégralement pendant plusieurs siècles par des rois et reines très chrétiens catholiques (Clovis, Charles Martel, Pépin le Bref, Charlemagne, Aliénor d’Aquitaine, Philippe Auguste, Blanche de Castille, Saint Louis, Philippe le Bel, Charles VII, Louis XI, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI...), en rassemblant patiemment et méticuleusement les provinces, les régions et en luttant contre les hérésies destructrices de l’unité de la nation (catharisme, protestantisme, invasions islamiques, etc...).
      Il n’y a pas en France un village sans son Église au centre de la commune.
      Toutes les institutions françaises, hôpitaux, associations caritatives, écoles, tribunaux, parlement, cour des comptes, poste, ponts et chaussées, banques, cathédrales,... que vous connaissez aujourd’hui ont été pensés, structurés et édifiés sous la France catholique.
      Les universités qui se construisent sur toute l’Europe occidentale, sont à la charge de théologiens, prêtres, chanoines, abbés, soeurs, ordres catholiques bénédictins, cisterciens, franciscains, dominicains,... dans la hiérarchie du Pape de Rome.
      C’est l’unité catholique de l’Europe qui permet par exemple à un Nicolas Copernic d’étudier dans l’université de Cracovie dans le royaume de Pologne, puis dans celles de Bologne, Rome, Padoue, Ferrare en Italie.
      Pourquoi croyez-vous qu’il y ait une croix catholique au sommet de l’université de la Sorbonne, et sur le dôme du Panthéon ?

      La gastronomie raffinée que vous dégustez (vins d’abbayes, bières, liqueurs, miel, jambons, fromages...), ont été dans la grande majorité des cas bonifiés par des moines.

      La littérature chrétienne, le "Paradis perdu" de Milton, "Polyeucte" de Corneille, "Esther", "Athala" de Racine, Bossuet, "Mémoires d’outre-tombe" de Chateaubriand, etc... la musique sacrée de Palestrina, Hildegarde Von Bingen, Bach, Mozart, Vivaldi, Gounod, Schubert, etc... entre autres forment les piliers de la culture européenne.
      C’est cette unité qui a permis par exemple à un Tomas Luis de Victoria d’étudier la musique en Espagne, de parfaire sa formation à Rome, d’être pris sous la protection du cardinal allemand d’Augsbourg Otto Truchsess von Waldburg, et de composer l’Officium defunctorum à six voix pour les funérailles de l’impératrice Marie d’Autriche.

      Le calendrier grégorien de tous les pays européens toujours en vigueur aujourd’hui, élaboré par les meilleurs scientifiques de l’époque des universités catholiques sous l’égide du Pape Grégoire XIII, est basé sur la naissance du Christ.
      Chaque jour, on fête un saint de l’Église catholique.
      Le dimanche est jour de repos pour tous, jour du Seigneur.
      Toutes les Églises font sonner leur cloches chaque heure qui passe.
      Les fêtes traditionnelles sont de tradition chrétienne (Noël, Pâques, Ascension, Assomption, Épiphanie, Toussaint, Carême, Pentecôte,...).
      Noël est fêtée depuis 15 siècles.

      S’il n’y avait pas d’Église catholique, il n’y aurait jamais eu de France, "fille aînée de l’Église".
      La république et sa religion maçonnique n’ont fait que piller et dilapider cet héritage millénaire à partir de 1789.

    • vote
      ezechiel ezechiel 24 octobre 01:16

      @yoananda2 "Si vous voulez croire en votre dieu croire en Dieu et croire dans les fables de la bible, c’est pas vraiment la même chose. L’église à réussit à faire croire que l’un était synonyme de l’autre ... alors qu’en réalité c’est presque antinomique.

      C’est l’Église catholique apostolique et romaine qui fut la source des valeurs et des moeurs de l’identité de la civilisation européenne pendant près de 2000 ans.
      Et elle repose sur la Bible, la Parole de Dieu et la Foi en Christ. 


    • vote
      ezechiel ezechiel 24 octobre 01:59

      @Norman Bates "Cher frère Ezechiel, nous sommes comme d’habitude à l’unisson sur le plan musical, même si la prise de position de Roger Waters dépasse ce cadre là..."

      Toujours un plaisir de lire vos articles musicaux ! smiley

      ----------------------------
      "Je fais la distinction entre un endoctrinement issu du cercle familial et celui que peut imposer une autorité publique, mais la finalité est idem..."

      L’homme vit en société, il ne naît pas seul en pleine nature, il est endoctriné par sa famille et également par le milieu social dans lequel il évolue, c’est même la condition nécessaire pour qu’il puisse s’intégrer en société. Il a a donc des droits pour profiter de ces acquis, mais aussi des devoirs. Il doit s’approprier les connaissances, l’héritage préservé, profiter de l’expérience accumulée par les anciens pour améliorer la société. C’est le propre d’une civilisation, et ce qui nous différencie des animaux.
      La question est plutôt : la société dans laquelle s’épanouit l’homme, l’oriente-t-elle vers le Salut ? Est-elle juste ? Rend elle à chaque homme ce qui lui est dû ?

      Force est de constater que dans les sociétés sans Dieu, pour les élites qui nous gouvernent, la recherche du bien commun au service du peuple qu’elles dirigent comme le demande le Christ, est loin d’être respectée.

      ------------------------------
      "j’estime aussi qu’il est parfaitement possible de discerner le "mal" et le "bien" sans grille de lecture du monde par le prisme de la foi..."

      C’est là un point de désaccord fondamental entre vous et moi.
      L’homme croît connaître le Bien et le Mal en dehors de toute référence biblique, ce qui l’entraîne inexorablement vers la chute (avortement de masse bientôt prévu jusqu’à 9 mois !, mariage pour tous, changement de sexe des enfants, immigration massive incontrôlée détruisant l’unité des peuples, culte de la violence à la télévision, destruction de la nature sans limite, pornographie généralisée sur internet, etc...)


    • vote
      ezechiel ezechiel 24 octobre 02:11

      @tchakpoum "Mais vous êtes incohérent à refuser l’obligation vaccinale et à vouloir imposer l’obligation religieuse. C’est pourtant du même fonctionnement totalitaire."

      Personne ne vous oblige à aller à l’Église, à faire le Carême ou à vous baptiser, il n’y a donc jamais eu d’obligation religieuse.
      Cela n’a donc strictement rien à voir avec l’obligation vaccinale.



    • vote
      tchakpoum 24 octobre 09:56

      @yoananda2

      croire en Dieu et croire dans les fables de la bible, c’est pas vraiment la même chose. L’église à réussit à faire croire que l’un était synonyme de l’autre ... alors qu’en réalité c’est presque antinomique.

      Dans mon message auprès d’ezechiel, je lui demandais simplement s’il voulait imposer à tous son dieu, celui de sa bible.


    • vote
      tchakpoum 24 octobre 10:08

      @ezechiel

      Votre message du 24 octobre 01:11

      Vous n’avez toujours pas répondu à ma question. Vous m’appâtez sur le bilan de la chrétienté dans l’histoire occidentale et vous me faites hésiter sur l’orientation de ma réponse. Je ne suis pas rudimentaire au point de tout rejeter, j’ai même des arguments de poids à rajouter à votre plaidoyer. Mais il faudrait présenter l’autre plateau de la balance, les méfaits de cette religion, ou ses limites, notamment celui totalisant sur la respiration de nos esprits (c’est le même mot, n’est-ce pas, spiritualité aussi) ainsi que sur celle de la vie en société. Vaste sujet, long travail. Éventuellement à reprendre plus loin, ou ailleurs.

       

      Sur ce « module » de Norman Bates, que nous apprécions, vous comme moi, il est question d’éducation et d’endoctrinement.

      Acceptez-vous qu’en France l’enseignement catholique ne soit pas un préalable ni une nécessité à l’enseignement scolaire ?

      Pas besoin de verser sur l’état de l’enseignement scolaire actuel, y compris sur les programmes et la pédagogie, parce qu’on va être d’accord vous et moi : il est exécrable. 

      Vous m’avez partiellement répondu en dessous :

      Personne ne vous oblige à aller à l’Église, à faire le Carême ou à vous baptiser, il n’y a donc jamais eu d’obligation religieuse.

      Donc y compris à l’école ?


    • vote
      tchakpoum 24 octobre 10:38

      @tNorman

      Je fais la distinction entre un endoctrinement issu du cercle familial et celui que peut imposer une autorité publique, mais la finalité est idem...

      @ezechiel

      L’homme vit en société, il ne naît pas seul en pleine nature, il est endoctriné par sa famille et également par le milieu social dans lequel il évolue, c’est même la condition nécessaire pour qu’il puisse s’intégrer en société.

      L’énigme de l’expérience de Milgram n’a pas été levée, sinon on ne serait pas en train de la subir quasiment sur la planète entière avec l’occasion du covid. J’ai bien relevé l’image de la pyramide d’autorité dans le documentaire, avec les gradients inférieurs correspondant à « tu la fermes et tu exécutes, sinon tu gicles » et ceux supérieurs correspondant à l’esprit corporate : « je devine et anticipe même les intentions de mon chef, et marcher sur la gueule de mes collègues pour cela fait partie du sport ».

       

      Reste qu’on n’échappe pas à « l’endoctrinement » : c’est la mimèsis

      Les animaux qui naissent vont immédiatement au téton pour boire un coup et se remettre des émotions, se mettent debout sur les pattes et fricotent avec les semblables de la portée pour se faire l’image de soi, de ses possibilités et comportements. Ils sont déjà prêts à vivre.

      Le bébé humain qui naît, chie, pisse, braille, sans même comprendre ce qu’il fait. Son cerveau ne fait rien du chaos d’images, sons, et ballottements qu’il vit. Il lui faut un temps pour voir ses parents s’occuper de lui-même, incapable de rien faire et comprendre son premier monde, la maison toujours mise en ordre de fonctionnement. Ce qui est quand même déprimant. C’est pour ça qu’il se met à imiter, même sans comprendre pourquoi, mais au moins il sait qu’il finira par faire comme ses parents. Il pousse la chaise qque part, range l’assiette dans le lave vaisselle, malaxe la farine mouillée qui fera la tarte, imite la physionomie des parents, etc…

      Donc la maxime est : tu fais pareil et tu comprendras après. Et ce qui a commencé avec les parents continue à l’école, puis avec les autres autorités. Ça ne peut pas être autrement : on ne peut pas acquérir des comportements et des concepts « à vide ». Et ça se passe dans le monde préconstruit des humains et non pas naturel des animaux. On n’échappe donc pas à « l’endoctrinement » dans les apprentissages, puisque c’est la même chose. Et même, avec la tévé, l’ordi et Internet introduits dans les maisons, l’enfant des premiers âges trouvent d’autres sources à imiter que sa famille : pas évident, pourtant, que ça améliore les choses, c’est ambivalent.

      Mais quand on "endoctrine" pour société qui est malade, c’est sûr, ça ne le fait pas.

       

      La France a connu le « modèle prussien » entre les deux guerres : la méthode autoritaire, la baguette en fer et le bonnet d’âne : 80% de la population sortait à 11 ans, après cinq ans de scolarité seulement, avec le certificat d’étude primaire. Et le bagage de connaissances était solide, consistant, utile pour la suite. On sait les cinq fautes à la dictée qui valaient le zéro éliminatoire.

      En tout cas, ça a bien marché. 

      L’époque était différente, la société française était encore à dominante rurale, celle de l’homo faber et les minots de 6 ans qui rentraient à l’école étaient déjà dégourdis et endurcis.

       

      Je ne sais pas, maintenant, ce qui peut être refait, ou pas.

      Dans l’autre sens, il y a les approches issues de la pédagogie Montessori, qui ne se contentent pas de l’intelligence rationnelle, mais qui comprennent celle kinesthésique, ( apprendre à faire matériellement), et émotionnelle (plaisir, volonté, effort, faire ensemble, etc…). Ces méthodes sont parfois superficiellement essayées, c’est-à-dire de façon vaines, dispersées dans quelques classes expérimentales, sans jamais de validation par l’Educ Nat. La dernière à avoir fait la proposition est Céline Alvarez : ouais, sympa, on va réfléchir, et elle a fini par aller voir ailleurs, la Belgique qui s’y est lancée avec elle.

      L’Educ Nat française se contente donc de faire en mode Shadock : on continue ce qui ne marche plus et on va finir par y arriver comme ça.


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 24 octobre 13:40

      @tchakpoum "Acceptez-vous qu’en France l’enseignement catholique ne soit pas un préalable ni une nécessité à l’enseignement scolaire ?"

      Vous avez hérité d’un savoir et d’une civilisation millénaire imprégnés par l’Église catholique, il est donc normal que la divinité du Christ soit transmise et enseignée à l’école aux futures générations, tout écolier devrait connaître les rudiments de la Bible et de la Foi chrétienne, sources de connaissances ( je ne vois pas par exemple comment on peut apprécier et interpréter les centaines de peintures religieuses du musée du Louvre, ou comprendre le différentes pièces et éléments des milliers d’Églises en France, sans avoir une base de connaissances bibliques) et d’inspiration.


    • 1 vote
      yoananda2 24 octobre 13:58

      @ezechiel

      C’est l’Église catholique apostolique et romaine qui fut la source des valeurs et des moeurs de l’identité de la civilisation européenne pendant près de 2000 ans.
      Et elle repose sur la Bible, la Parole de Dieu et la Foi en Christ. 

      ouai et pourquoi pas la source du peu du bien qu’il y a sur terre, et d’aucun mal, tant qu’on y est ... à tant qu’à faire un prix de gros.

      Moi je dis que l’église est source de 1000 ans d’obscurantisme, de perte des connaissances scientifiques et philosophiques païennes qui précédaient. Cf MacMullen sur le sujet.

      Moi je dis que la source des valeurs européennes, ce sont les européens. Qu’ils aient pris appuis sur des fadaises bibliques ou qu’il l’aient fait sur l’ancienne philosophie grecque, peu importe dans le fond.

      Enfin, les "valeurs, et moeurs" sont en grand partie hérités de la civilisation romaine, notamment la loi, mais aussi toute la philo païenne grecque qui a été "rédoucverte" et absorbée par l’église via le coquin d’Aquin.

      Bref, l’église, on s’en serait bien passé, et d’ailleurs, dès qu’on a pu, on s’en est passé. Dès qu’il a été possible de s’émanciper de son emprise, on l’a fait. Il se trouve qu’en plus, dès qu’on l’a fait, de manière concomittente, on a lancé les révolutions industrielles qui ont amené : la baisse de la mortalité infantile, l’alphabétisation, la hausse du niveau de vie, la hausse de l’espérance de vie.

      Les fausses promesses du royaume des cieux, on les a faites advenir sur terre sans attendre le retour du pseudo-messie.


    • vote
      ezechiel ezechiel 24 octobre 14:30

      @yoananda2 "Moi je dis que l’église est source de 1000 ans d’obscurantisme, de perte des connaissances scientifiques et philosophiques païennes qui précédaient."

      La science moderne naît au Moyen-âge, dans les universités catholiques.
      Les sciences païennes, si on peut parler de sciences (mésopotamiennes, asiatiques, égyptiennes, indiennes, grecques, romaines, perses, arabes, mayas, ...) étaient basées sur l’observation de la nature et de leurs Dieux magiques (Dieu du Soleil, de la Lune, de la Terre, du Vent, de la Mer, de la Forêt,..). La déification des phénomènes naturels empêche chez les penseurs la construction d’une méthodologie scientifique rigoureuse pour comprendre les lois de la nature, tout simplement parce que des Dieux ne peuvent être soumis à une quelconque loi physique ou mathématique. Les dogmes formulés restent donc empiriques.

      Pour les grecs par exemple, la science se construit sur la magie, l’alchimie et l’ésotérisme. Le monde aristotélicien des philosophes grecs repose essentiellement sur les quatre éléments (feu, terre, eau, air) composant le monde, les trajectoires rectilignes du monde corrompu sublunaire, et parfaitement circulaires dans le monde pur au-delà, la théorie des humeurs en médecine (Galien, Hippocrate). Ces dogmes présentent des incohérences totalement irrationnelles du point de vue de la formulation scientifique mathématique.

      Ce paganisme, qui sclérose la science depuis des millénaires, va être attaqué de front par l’Église catholique dès le XIIIème siècle, par les véritables débuts de la mathématisation de la Physique.

    • vote
      Norman Bates Norman Bates 24 octobre 14:36

      @ezechiel

      "L’homme croît connaître le Bien et le Mal en dehors de toute référence biblique, ce qui l’entraîne inexorablement vers la chute"
      Oui cher frère Ezechiel, nous aurons toujours ce "désaccord fondamental"...
      Je vais rebondir de manière transversale en incluant quelques échanges avec les camarades Tchakpoum et Yoa...
      Crois-tu réellement que seules les voies du Seigneur permettent d’éviter la perdition et l’acceptation des diverses calamités que tu cites.. ? ne penses-tu pas qu’un esprit ouvert et lucide sur le monde peut se forger des principes respectables par le biais de son expérience, de son vécu, d’un enseignement par la rencontre d’autrui et le partage des connaissances.. ?
      Je crois que c’est Tchak qui faisait un parallèle avec l’obligation vaccinale, mais j’ai le sentiment que tu prônes une forme d’obligation religieuse, seul chemin apte à guider l’être humain vers "l’axe du bien"...
      Tu sais, si je faisais un classement des pires crapules et salopards croisés dans mon existence il y aurait une part conséquente d’authentiques croyants dans le top 10, des individus au-dessus de tout soupçon à qui on donnerait le bon dieu sans confession ni concession, des gens capables d’imbiber leurs discours de l’essence divine des textes sacrés mais qui en définitive peuvent trahir, poignarder dans le dos si des intérêts bassement terrestres sont en jeu...
      Question : serais-tu capable de te livrer à un droit d’inventaire sur l’église et de recenser les effets néfastes de celle-ci dans l’Histoire de France, par exemple.. ?
      Ou bien penses-tu que le bilan est totalement positif.. ?


    • 1 vote
      yoananda2 24 octobre 15:25

      @ezechiel

      La science moderne naît au Moyen-âge

      La science nait en mésopotamie. Ce qui nait au moyen-age, c’est la méthode scientifique moderne. Ce qui nait c’est la découverte de Newton, qui était un occultiste en plus d’un scientifique, parce que ce sont des domaines d’études liés, comme c’était le cas avant chez les païens.

      dans les universités catholiques.

      Ben oui, parce que l’église s’était arrogé le monopole de la connaissance. Pas de quoi être fier, et surtout pas d’autre choix. C’est un peu comme les muzz qui prétendent que les espagnols (Avéroes) ou les Perse (Avicennes) ont été des savants musulmans parce qu’ils étaient colonisé par ces derniers.

      Les sciences païennes, si on peut parler de sciences

      Bien sûr qu’on peut, c’était des sciences qui sont toujours valable aujourd’hui ... le quadrivarium à permis à Rome d’édifier une civilisation magnifique (avant que la calamité chrétienne ne leur tombe dessus). Les aqueducs sont des prouesses techniques absolument dingues, pire que les grandes pyramides quand on les exécutes.

      étaient basées sur l’observation de la nature et de leurs Dieux magiques

      Bien entendu et ils avaient totalement raison de le faire.

      La déification des phénomènes naturels empêche chez les penseurs la construction d’une méthodologie scientifique rigoureuse pour comprendre les lois de la nature

      N’importe quoi ! Tu répètes ça en boucle parce que tu l’as lu je ne sais ou, mais c’est totalement faux. La tu t’adresses à un scientifique (moi) qui connaît l’histoire de la science, qui connaît les maths de l’époque, et le reste. Cette affirmation est inepte.

      tout simplement parce que des Dieux ne peuvent être soumis à une quelconque loi physique ou mathématique.

      Tu dis n’importe quoi, et tu ne sais pas de quoi tu parles. Tu fais de l’homme de paille et tu mélanges des conceptions philosophiques et scientifiques. Les Dieux concernent le monde "intérieur", le difficile problème de la conscience, qui est toujours en question à l’heure actuelle soit dit en passant, et la conception païenne de la science est toujours valable, contrairement à la conception de l’histoire biblique qui elle s’est faite défoncer le fion par la science (païenne).

      Pour les grecs par exemple, la science se construit sur la magie, l’alchimie et l’ésotérisme.

      La encore tu ne sais pas de quoi tu cause. Pour eux, la science c’était la science, et ça incluait (mais ne se réduisait pas) aussi aux conceptions métaphysiques. C’était des interprétations qui étaient basées sur leurs conceptions de l’époque. Conceptions fausses pour certaines, et d’autres pré-curseuses (comme l’atome).

      Tu n’y connais strictement rien sur les sciences païennes de l’époque, qui ont été revivifiée par les scientifiques&occultistes des "lumières". Entre temps, des progrès ont été fait, mais c’est le propre de la science que d’accumuler la connaissance. C’est comme si tu disais que la gravition newtonienne était une superstition parce que maintenant, on sait bien que c’est l’espace-temps qui se déforme ...

      les trajectoires rectilignes du monde corrompu sublunaire, et parfaitement circulaires dans le monde pur au-delà

      Ca fait partie du processus normal de la science. En fait, la seule chose que tu démontres, c’est que tu n’y connais absolument RIEN en science. C’est tout. Tes affirmations feraient marrer n’importe quel scientifique.

      la théorie des humeurs en médecine

      En plus d’être une affirmation aussi ridicule que les précédente (que tu copie-colle à chaque fois comme si c’était une vérité indiscutable) cette théorie des humeurs n’était pas si stupide pour l’époque, et pire encore, elle reflète une approche holistique de la médecine, qui nous manque cruellement aujourd’hui encore. La aussi, tu ne fais que démontrer ton ignorance des sujets par des attaques de l’homme de paille.

      Ce paganisme, qui sclérose la science depuis des millénaires, va être attaqué de front par l’Église catholique dès le XIIIème siècle, par les véritables débuts de la mathématisation de la Physique.

      Ouai ! Et résultat des course de ces attaques : le paganisme est rené, et l’église s’est faite défoncer le fion ! lol

      Continue comme ça smiley


    • vote
      ezechiel ezechiel 24 octobre 15:36

      @Norman Bates "Crois-tu réellement que seules les voies du Seigneur permettent d’éviter la perdition et l’acceptation des diverses calamités que tu cites.. ? ne penses-tu pas qu’un esprit ouvert et lucide sur le monde peut se forger des principes respectables par le biais de son expérience, de son vécu ?"

      L’homme est foncièrement atteint de péché originel, s’il était bon, et s’il pouvait s’organiser sans Dieu, il n’y aurait ni violences, ni guerres, ni meurtres, mais on constate que les sociétés qui renient Dieu sont de loin les plus meurtrières.
      En France, après mai 68, pendant environ une quinzaine d’années, la société française a fait publiquement l’éloge et la promotion de la pédophilie dans les média, en arguant que cela était un Bien pour libérer l’enfant du carcan familial dans lequel il était soi-disant prisonnier.
      C’est cette perte de discernement du Bien et du Mal qui advient lorsque l’homme perd sa relation avec Dieu.
      En France, 160 000 enfants sont victimes de violences sexuelles chaque année.
      ---------------------------
      "Tu sais, si je faisais un classement des pires crapules et salopards croisés dans mon existence il y aurait une part conséquente d’authentiques croyants dans le top 10, des individus au-dessus de tout soupçon à qui on donnerait le bon dieu sans confession ni concession, des gens capables d’imbiber leurs discours de l’essence divine des textes sacrés mais qui en définitive peuvent trahir, poignarder dans le dos si des intérêts bassement terrestres sont en jeu..."

      Ceux qui poignardent dans le dos pour obtenir des intérêts bassement terrestres, agissent évidemment contre l’Église catholique et se mettent d’eux-mêmes dans le chemin du péché, en dehors de la voie du Christ.

      ---------------------------
      "Question : serais-tu capable de te livrer à un droit d’inventaire sur l’église et de recenser les effets néfastes de celle-ci dans l’Histoire de France, par exemple.. ? Ou bien penses-tu que le bilan est totalement positif.. ?"

      Il ne faut pas confondre la Sainteté de l’Église catholique, et une poignée d’hommes qui la trahissent, en allant à l’encontre de ses principes.


    • 1 vote
      tchakpoum 24 octobre 16:35

      @ezechiel

      Vous avez hérité d’un savoir et d’une civilisation millénaire imprégnés par l’Église catholique, il est donc normal que la divinité du Christ soit transmise et enseignée à l’école aux futures générations, tout écolier devrait connaître les rudiments de la Bible et de la Foi chrétienne, sources de connaissances

      Ah merci, vous y avez mis le temps pour répondre.

      L’enseignement scolaire ne va évidemment pas se remettre à l’instruction religieuse. C’est fini. Un nouveau monde est sorti depuis 1789, que vous détestez, j’ai compris. Mais on ne va pas revenir à l’ancien monde. Il faudrait se retaper ces temps effroyables de guerres européennes de religions (XVIème – XVIIIème). Ou ces temps d’inquisition de la pensée quand la connaissance et la foi étaient inséparable (même si on y revient, hélas, par le scientisme, mais ça, c’est ce qu’on paye encore du macadam monothéiste qui a tué toute liberté spirituelle qui existait jadis).

      L’enseignement de l’histoire des religions, oui, c’est intéressant, y compris le patrimoine chrétien. Les religions comparées aussi : comment ont été construits successivement les trois livres monothéistes, à partir du matériel légendaire ou religieux sumérien (les droits d’auteurs ont été oubliés). Déconstruire un peu tout ça pour relâcher ces mouvements tectoniques issus de l’histoire longue qui fracassent encore métalliquement les relations entre M.O. Europe et U.S. Ça ferait un bien fou.

      Sinon, puisque vous vénérez le Roi des Juifs, votre mission religieuse est de préserver son peuple, vous êtes au courant ? Oui, il a été tué par les juifs, mais les chrétiens ont quand même récupéré l’Ancien Testament : il faut assumer le beurre et l’argent du beurre.

      Et vous devez suivre le pape qui appelle à mettre à bas les frontières et accueillir tous les étrangers : ce sont les enseignements du Christ, non ?


    • 1 vote
      tchakpoum 24 octobre 16:55

      @ezechiel

      Les sciences païennes, si on peut parler de sciences (mésopotamiennes, asiatiques, égyptiennes, indiennes, grecques, romaines, perses, arabes, mayas, ...) étaient basées sur l’observation de la nature et de leurs Dieux magiques (Dieu du Soleil, de la Lune, de la Terre, du Vent, de la Mer, de la Forêt,..).

      Quelle naïveté, mon pauvre ezechiel. Vous devriez voyager un peu, aller à Thèbes, Cnossos, Mycène, ou Ephes, sans compter Athènes : vous me parliez d’humilité chrétienne plus haut, je vous assure que vous comprendriez ce que c’est. Ou en Perse, il reste encore de bons vestiges saisissants. Ou allez visiter les murs de Cuzco et Tiwanaku : aucun architecte au monde ne sera capable de vous expliquer comment ils été faits. Et même, toute l’histoire occidentale et orientale ignore cela.

      Des papyrus égyptiens ont été trouvés, notamment celui de Rhind, présentant des problèmes mathématiques scolaires datant de 1800 av JC. Il y a toutes sortes de calculs arithmétiques, tout en fractions, ils adoraient ça, des équations, des calculs de surfaces, volumes, y compris cylindriques, des pentes, des angles. 

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Papyrus_Rhind#Contenu

      Si vous saviez l’étendue des connaissances astronomiques qui existaient déjà il y a plusieurs millénaires en Chine, Amérique centrale, M.O., Inde, vous auriez honte d’avoir écrit ça.

      Je vais vous faire peur : on a retrouvé un os, celui d’Ishango, qui présente 3 séries d’entailles toutes en base 60, dont une aligne des nombres premiers. Cet os a 35000 ans. Avec une bonne spiritualité, on n’a aucune raison d’en avoir peur, on devrait au contraire être fier des prouesses de l’espèce humaine. Et justement, ce scientisme totalitaire, consécutif a une certaine religion totalitaire, a des difficultés à admettre cela.

      Quant-aux "dieux magiques" de la nature, s’ils y étaient encore, il n’y aurait pas d’OGM, de PMA/GPA, de puces dans les corps, de folies vaccinales et autre misères chimériques en prévision, car la matière organique, ce n’est pas péché, pas sale, ni méprisant, mais au contraire précieux, comme le sont les êtres vivants.


    • vote
      yoananda2 24 octobre 17:57

      @tchakpoum

      Les religions comparées aussi : comment ont été construits successivement les trois livres monothéistes, à partir du matériel légendaire ou religieux sumérien (les droits d’auteurs ont été oubliés)

      oula mon pauvre ... c’est pas christique du tout ça, si on explique comment le mythe du christ a été fabriqué avec des morceaux de zoroastrisme, du mythe d’horus, voire même de remus et romulus, comment le catholicisme à volé les fêtes païennes en les repeignant sauce sémite ... ça va faire tache. Et la scholastique ... lol

      Et vous devez suivre le pape qui appelle à mettre à bas les frontières et accueillir tous les étrangers : ce sont les enseignements du Christ, non ?

      hahaha ! combien on parie qu’il va te sortir des justification vétérotestamentaires pour dire "oui mais heu ... Jésus il était peace and love mais bon heu, il était pas pour la disparition des blancs de France hein heu ! et dans la bible il est dit qu’on peut préserver son peuple" ...

      De la science de l’abrogation musulmane appliquée aux 2 bibles ...

      On va voir ce qu’il va nous sortir comme justification. Ou alors sifo, il est pro migrant d’afrique tant que ce sont des chrétiens.

      Mais même l’islam, la papounet actuel, faut pas oublier qu’il dit que l’islam contient des fragments de vérité et que c’est moins pire que l’athéisme. Donc l’islam en France, pour lui, c’est toujours mieux que tous ces horribles athées qui désertent les églises. Le front de la foi en somme.


    • vote
      Zip_N 24 octobre 18:49

      @tchakpoum

      Roi des juifs est un nom d’insulte. Tué sous Ponce Pilate, une corruption d’élite. Ils disent pas combien ils ont payé. Le Vatican est au centre du pêcheur.


    • 1 vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 octobre 19:14

      @ezechiel

      "L’homme est foncièrement atteint de péché originel"

      Qu’est-ce que cela veut dire ? Comment expliqueriez-vous cela à un extraterrestre en visite sur notre planète, par exemple ?

    • vote
      ged252 24 octobre 19:50

      @Norman Bates

      Je fais la distinction entre un endoctrinement issu du cercle familial et celui que peut imposer une autorité publique, mais la finalité est idem...


      .
      Expliquer que Dieu est un père, ne peut pas être un endoctrinement. Les enfants savent quel est le rôle d’un bon père. C’est dans leur tête.

    • vote
      yoananda2 24 octobre 20:01

      @ged252

      Expliquer que Dieu est un père, ne peut pas être un endoctrinement. Les enfants savent quel est le rôle d’un bon père. C’est dans leur tête.

      C’est bien pour ça que c’est un endoctrinement ...

      La preuve, tu y crois parce qu’on te l’a inculqué étant gosse, et tu ne sais même plus penser autrement. Pour toi Dieu est forcément une figure paternelle.

      Du coup, Dieu ne peut plus être Dieu.

      C’est tout le problème avec l’église : bourrer le mou des jeunes cerveaux.


    • 1 vote
      yoananda2 24 octobre 20:01

      @Gaspard Delanuit

      "L’homme est foncièrement atteint de péché originel"

      Qu’est-ce que cela veut dire ?

      ça veut dire que ezchiel est atteint du péché original, mais moi non par exemple, je ne suis pas pếcheur. Donc tous les hommes ne le sont pas. Je conçois que certains le soient et qu’ils aient besoin que l’église leur serre le kiki pour savoir se tenir. Je ne fais pas partie de ces gens la. Je ne veux pas de leur Dieu et SURTOUT, je ne veux pas de leur paradis, je ne veux pas être sauvé et me retrouver au milieu de ces grenouilles de bénitier émasculées pour l’éternité.

      Leur paradis est mon enfer. (Aphorisme, Yo, 2021)


    • vote
      Zip_N 24 octobre 20:18

      @yoananda2

      L’église fait office de vaccin en rendant grâce.

      Les baptisés seront sauvé et les croyants protégé.


    • vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 octobre 20:29

      @yoananda2

      "je ne veux pas être sauvé et me retrouver au milieu de ces grenouilles de bénitier émasculées pour l’éternité."


      Les disciples de Jésus vous sauveront malgré vous de l’ignorance de votre condition de pêcheur, épicétou ! 

    • 1 vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 octobre 20:35

      @ged252

      Même dans la religion catholique, le divinité n’est pas seulement une figure paternelle, elle est aussi une figure féminine et maternelle (la Vierge Marie), elle est aussi une figure enfantine (l’enfant Jésus), elle est aussi humaine (Jésus-Christ), elle est aussi un être sans forme (l’Esprit-Saint).  


    • vote
      Zip_N 24 octobre 20:40

      @yoananda2

      Le siècle passé les chinois tuaient leur filles pour avoir un garçon unique, les musulmans asservissent leur femmes pour éviter l’incitation au désir. Les indes asservissent les intouchables, il y a eu l’esclavage ponctuel, remplacé par l’exploité de masse (service pour les riches matérialistes) moins brutal mais toujours autant dominant. Sans parler des coups d’états et régimes politiques totalitaires ou la foi est remplacée et supplantée par des lois qui ont déjà été énoncé par d’autres.


    • vote
      ged252 24 octobre 21:51

      @Gaspard Delanuit
      LOL c’est bien d’enseigner le christianisme smiley


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 24 octobre 22:43

      @tchakpoum "Sinon, puisque vous vénérez le Roi des Juifs, votre mission religieuse est de préserver son peuple, vous êtes au courant ? Oui, il a été tué par les juifs, mais les chrétiens ont quand même récupéré l’Ancien Testament : il faut assumer le beurre et l’argent du beurre."

      Oui, sa mission est de préserver le Peuple de Dieu, qui n’inclut pas que les Juifs.

      -----------------------------
      "Et vous devez suivre le pape qui appelle à mettre à bas les frontières et accueillir tous les étrangers : ce sont les enseignements du Christ, non ?"

      Le Pape actuellement en place est un hérétique, et ne fait pas partie de l’Église catholique, puisqu’il a renié la Sainte Messe, et la liturgie catholique.
      Le Christ n’a jamais demandé d’abattre les frontières et d’accueillir tous les étrangers.


    • vote
      yoananda2 24 octobre 22:49

      @ezechiel

      Le Pape actuellement en place est un hérétique,

      vilain cédévacantiste au bord de l’excommunication !


    • vote
      ezechiel ezechiel 24 octobre 22:58

      @Gaspard Delanuit "Qu’est-ce que cela veut dire ? Comment expliqueriez-vous cela à un extraterrestre en visite sur notre planète, par exemple ?"

      Je lui dirai que sur la journée écoulée il y a eu dans le Monde un peu plus de 500 meurtres, plus de 600 viols, sans compter les violences sexuelles contre les enfants, les vols, les cambriolage, les braquages à main armée, etc...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès