• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand chronopost refuse de livrer en Seine-Saint-Denis

Quand chronopost refuse de livrer en Seine-Saint-Denis

Livraisons, des quartiers interdits : 
Quand chronopost refuse de livrer en Seine-Saint-Denis

Tags : Sécurité Société


Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • 4 votes
    ezechiel 18 novembre 15:00

    Les quartiers islamisés de la banlieue parisienne deviennent progressivement interdits aux livreurs, aux pompiers, à la police, un État de non-droit dans l’État.
    Les maires communistes Patrick Braeouzec et Didier Paillard ont structuré et installé l’Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite dans la commune de Saint-Denis pour acheter la paix sociale et à des fins électorales.
    On peut noter le centre Tawhid de Tariq Ramadan, tout près de la Basilique, 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, la construction de la grande mosquée financée par l’Arabie Saoudite (islam radical wahhabite).
    http://islamineurope.unblog.fr/2013/09/23/video-conference-du-cheikh-saoudien-abderrahmane-al-barak-au-centre-deducation-du-palmier-cep-de-saint-denis-les-chretiens-seront-avilis-et-humilies-le-jour-de-la-resurrection/
    http://islamineurope.unblog.fr/2012/08/01/conference-du-cheikh-ghassen-khalil-mohamed-musallam-au-centre-tawhid-bastion-de-lislam-radical-a-saint-denis-les-colons-sionistes-violent-colonisent-et-occupent-les-terres-de-nos-freres-en-pa/


    • vote
      spoty spoty 20 novembre 10:06

      @ezechiel
      C’est le sujet de ce livre je pense, pas encore lu 

      Partition : Chronique de la sécession islamiste en France, Alexandre Mendel.


    • 1 vote
      psychorigide psychorigide 18 novembre 15:21

      Les dirigeants ne veulent pas ne plus livrer les colis de Chronopost ! C’est juste qu’ils ne trouvent plus de livreurs pour le faire à leur place  smiley

      Puis ceux qui trouvent inacceptables de payer pour un service qui ne peut plus être rendu, doivent juste cesser de commander par internet et comme cela tout le monde sera content : Chronopost, les dealers islamistes et les commerçants du centre ville qui verront une clientèle de bobos revenir dans leur boutique.

      Comme ca les bobos sauront que voter, pour eux aussi, c’est en chier ! smiley


      • 3 votes
        sls0 sls0 19 novembre 01:43

        Dans le reportage on ne parle pas de quartiers islamisés.

        Chez moi il y a des quartiers bien plus difficiles qui expliquent pourquoi il y a 23 fois plus d’homicides qu’en France.
        Le muslim est une denrée très rare, voir très très rare.

        Faire des corrélations à la mords moi le noeud, je peux en faire aussi, 23 fois plus d’homicides en l’absence de musulman, le musulman est donc un modérateur de violence. Oui c’est un raisonnement aussi idiot que celui de childeric.

        Ils transpirent le racisme dû à la peur de l’autre, c’est souvent les petits chiens peureux qui mordent, des petits roquets qui aboient le childeric et ezechiel.


        • 5 votes
          childéric childéric 19 novembre 05:05

          @sls0
          Allez dire ça aux victimes du Bataclan


        • 3 votes
          WakeUp 19 novembre 06:37

          @sls0
          Essaye de faire des remarques sur le cul de la voisine en "Terre d’Islam" et reviens nous en parler.


        • 2 votes
          Norman Bates Norman Bates 19 novembre 11:31

          @childéric

          Instrumentaliser les "victimes du Bataclan" ça ne marche pas, il y a certes une bonne dose de pathos, mais il manque quelque chose, un supplément d’âme en peine...et puis ils ne sont même pas six millions...

          Pour réellement affoler le thermomètre émotionnel il faut utiliser les victimes de l’Hyper pas cher, ou celles de Toulouse pour que la mayonnaise prenne...ne pas oublier les grincements de violons, les trémolos, une bonne louche "d’heures les plus sombres", et pour rehausser la saveur une pincée d’Halimi fera craquer les palais les plus récalcitrants...

          Hein ? oui oui, ce n’est que l’amuse-gueule...


        • 4 votes
          Norman Bates Norman Bates 19 novembre 11:47

          A ce sujet, je vous prie d’avoir une pensée pour Manuel Valls, le Bocuse de la popote victimaire...l’inventif créateur d’une infinité de recettes à la sauce Shoah se rend à Marseille pour deviser dans les cuisines du Crif sur le thème du terrorisme...

          Manu la tremblote se réjouissait de ce moment convivial devant les fourneaux où il pouvait triompher sur l’interdiction du spectacle de l’abominable chef de la cuisine impie Dieudonné M’bala M’bala, l’Attila de la gastronomie bienveillante, initialement programmé le même jour...manque de bol, le Conseil d’Etat a sévèrement douché cet enthousiasme, il a coupé le gaz et l’électricité en condamnant en termes bien choisis la ville de Marseille pour cette tentative d’entrave à la liberté d’expression sur exigence du Crif local...

          Dieudo va se produire ce soir au Dôme devant 6000 spectateurs...Manu voit rouge, il pensait plastronner un verre de blanc à la main, au lieu de cela il va broyer du noir...


        • vote
          sls0 sls0 19 novembre 18:18

          @childéric
          Comme le fait remarquer Nornan Bates, vous instrumentalisez les victimes du Bataclan. Laissez donc cela à Valls.

          Qu’on à voir les victimes du Bataclan avec la distribution de colis ?

          J’en tiens compte des victimes du terrorisme, je parle de 23 fois plus d’homicides et non de 25 fois comme avant les attentats.

          L’inconnu(1) engendre la peur(2) qui à son tour engendre le rejet(3).

          Elle assez bien pour définir le racisme, non ?

          1) L’inconnu peut devenir connu, ça demande un peu d’efforts et d’intelligence.

          2) La peur, c’est instinctif, c’est une réponse pour sauver la vie dans l’urgence et empêcher de faire de grosses bétise. C’est pour la sauvegarde et non un mode de vie.

          3) Le rejet, il est plus facile de rejeter que de réfléchir ou faire des efforts.

          Le raciste dans tout ça ? avec le (1) il y a de grandes chances que la paresse intellectuelle ou une déficience doit le caractériser. Le (2) si c’est son fonctionnement habituel, ça risque de l’envoyer dans le fantasmé pour justifier sa peur.

          Paresse intellectuelle ou déficience en plus d’un froussard, c’est pas trop le type de personne dont j’apprécie la compagnie. En cas de danger on ne peut pas compter dessus, il aboie en meute ce Dupont la Joie mais seul c’est la queue entre les jambes.

          Sur agoravox il y en a assez pour l’esprit de meute mais il ne font qu’aboyer.


        • vote
          sls0 sls0 19 novembre 18:54

          @WakeUp
          Faire des remarques sur le cul de la voisine peut on le corréler avec la distribution des colis ? ben oui le sujet de l’article c’est la distribution de colis en zone chaude.

          Pour quelqu’un de raciste vu le profil psychologique, des remarques sur le cul de la voisine ça ne doit pas déranger. Personnellement j’ai un trop grand respect de la femme pour parler de son postérieur de façon grivoise surtout en son absence.

          En terre d’islam, j’ai entendu du grivois au sujet de popotins, c’est ce qui entoure le Sahara, la Turquie et l’indonésie. Ce n’est pas toute la terre d’islam.

          Chez moi c’est presque une obligation culturelle de complimenter une femme pour son postérieur.

          J’ai une partie de ma belle famille aux USA, là je déconseille toute insinuation au sujet du popotin dans pas mal de régions. C’est un millieu plutôt latino où je vais, ils ne sont pas trop regardant.

          J’aurais préféré une référence aux USA plutôt à la terre d’islam pour le coté popotin de la voisine.


        • 2 votes
          Belenos Belenos 19 novembre 19:04

          @sls0
          "Faire des remarques sur le cul de la voisine peut on le corréler avec la distribution des colis ? ben oui le sujet de l’article c’est la distribution de colis en zone chaude."

          Je confirme que le cul de la voisine est une zone chaude. Je viens de vérifier à l’instant. 


        • vote
          childéric childéric 19 novembre 20:13

          @sls0
          Vous parlez d’Islam je vous parle du Bataclan voilà tout.

          1) L’inconnu dont vous parlez est connu justement c’est pour ça qu’il suscite autant de réaction, les français de souche vivaient en banlieue, ils ont vu, ils ont connu ils sont parti. Donc arrêtez de parler de peur de l’autre, c’est l’autre qui ne nous aime pas, vous niez la réalité et vous restez dans votre paradigme antiraciste qui veut vous faire nier la différence qu’il y a avec certains types de population qui ont une culture aux antipodes de la notre. Il y a très peu de problèmes avec les chinois bizarrement, donc pour l’argument du racisme, il n’est pas valable.

          2) Il n’y a pas de peur de l’autre mais seulement un désir de vivre tranquillement chez soi, seulement ça parait compliqué avec des populations qui ne veulent pas vivre en paix avec leurs voisins, l’exemple de chronopost ou des pompiers le prouvent.

          3) Ce n’est pas une question de rejet mais de tranquillité encore une fois, votre grille de lecture antiraciste ne peut pas le comprendre. Se faire insulter de froussard par des peureux c’est un fin gourmet ! Dans votre camp il y a la frayeur d’affronter certaines réalités juste parce que vous tremblez de peur à l’idée qu’on vous traite de raciste comme vous venez de le faire avec moi. Vous avez un blocage mental qui vous dit que le ciel est vert alors qu’il est bleu.

           Pour ce qui est du danger, rassurez vous, il ne viendra pas de moi mais du bourbier dans lequel votre mode de pensée nous mène. Mais c’est toujours plus facile de s’en prendre aux autres pour les bêtises que l’on fait soi même.

          Vos arguments d’antiracisme institutionnel auraient très bien fonctionné dans les années 90 ou 2000 mais ils ne marchent plus aujourd’hui, vous avez 2 trains de retard.


        • 2 votes
          sls0 sls0 20 novembre 03:20

          @childéric
          Mais je les ai vu arriver dans les années 60.

          Les copains d’école m’invitaient chez eux dans les HLM spécialement prévus pour les héberger.

          Pour moi c’était Tintin au pays de l’or noir, sacré dépaisement, la chèvre dans la douche c’est du vécu, c’était compréhensible, personnellement la salle de bains je ne l’avais découverte que 3-4 ans avant.

          Le village complet dans un HLM, avec le chef et même des gars qui ne voulaient pas partir d’Algérie. Incroyable le nombre de personnes qu’on allait chercher à l’époque. Il en fallait du monde pour les filatures, Usinor, ect...

          Mes potes servaient de trait d’union pour le choc des cultures, paumée la madre. Le père ça allait mieux mais il était quand même bousculé dans ses certitudes. La pétanque servait de trait d’union et les revenus étaient multiplié par 5 minimum.

          A l’école ça allait mais entre une bibliothèque au mur et un tapis avec une oasis ça marquait une différence, si mon père était incolable les parents des potes c’était pas trop le cas.

          Toujours à l’époque on pouvait viser un même boulot que le père pour avoir une vie correcte. A partir des années 80 ce principe a volé en éclats. Ceux qui avaient choisi le modèle du père ça a fait mal. Personnellement j’avais aussi choisi le père comme modèle mais il était plus thermodynamique que pétanque.

          En 20 ans ceux qui étaient nécessaires sont devenus non nécessaires. Leurs fils (mes potes) avaient prévu un futur basé sur le père, ce n’est qu’une histoire d’environnement familiale de gens déracinés.

          Ils seraient arrivés une ou deux générations avant il n’y aurait pas eu de problèmes. Là il se sont retrouvé avec une marche à gravir à laquelle il n’étaient pas préparés.

          Je résidais dans une ville ouvrière, même du pure souche avec le même environnement culturel se sont aussi pris cette marche dans les dents.

          C’était fini les 30 glorieuses, bonjour les actionnaires.

          Pour qu’il y en ait plus dans les poches des actionnaires il faut des gens mis sur le coté, les cités ouvrières sont devenues des réserves à chômeurs. Il y aurait pu avoir une lutte commune pour ces ouvriers désoeuvrés, rejetés. Mais on a même réussi à retirer le mot ouvrier du language courant, plus d’existence verbale, plus de mots pour les nommer. Plus d’existence, difficile à vivre surtout avec une gauche qui a viré à droite pour certains et d’autres qui normalement défendaient se sont fait laminer par un bon marketing.

          Les rejetés pure souche il y a le FN qui les a séduit, il ont retrouvé une existence à défaut d’un statut social.

          On ne peut pas tout prendre et il faut bien un coupable pour cet état de fait. On aurait pu dire que c’est les marchés ou actionnaires mais ils ont de gros moyens pour faire passer leurs idées. Les derniers immigrés arriver étaient de bons candidats pour endosser la faute, le chômage. Une minorité qui n’a jamais ouvert sa gueule, des dociles dans l’ensemble et en plus pas la même religion.

          A cette époque j’avais un pote qui plaçait les chômeurs. Il me disait que coté maghrébins ils étaient pas trop motivés. Je lui demandé s’il n’y avait pas une annonce non parue pour un poste. Devant lui j’ai appelé, j’ai donné des références en or, le modèle idéal pour le poste, on m’a répondu que c’était une erreur. Le fait que j’avais pris un accent nord africain a dû aider pour l’erreur, sans accent j’aurais été convoqué pour un entretien à minima.

          Je me rappelle avoir dit au pote qu’un jeune avec un bon bagage s’il se prend des réponses comme ça à longueur de journée il risque de se lasser et de jouer un remake de Malik Oussekine.


        • 1 vote
          sls0 sls0 20 novembre 04:01

          @Belenos
          Effectivement le cul de la voisine est souvent une zone chaude.

          Ici c’est plus le verbe que l’acte, le cul de la voisine on en parle mais peu l’expérimentent.

          Merci de cette remarque.

          Belenos, dans les années 80 en automne quand je revenais de promenade souvent j’avais une pousse d’arbre de 6m de long qui me servait pour construire une hutte pour les mioches du quartier.

          Au solstice d’été on y foutait le feux, quand on me parlait de feu de la St Jean, je répondait vu la date c’est un feu de Beltaine, il y avait pas mal de coutumes celtiques chez moi.

          3-4 décennies plus tard j’ai une réponse à ma réponse, vos commentaires sont plus intéressants à lire que les écrits de St Jean, hommage hâtif dans les années 80.


        • vote
          spoty spoty 20 novembre 10:08

          @sls0
          Le muslim est une denrée très rare, voir très très rare. Mwouaf On n’est plus en 1987 voyons, nier le réel ça eut marché mais ça ne marche plus.


        • vote
          childéric childéric 20 novembre 13:55

          @sls0

          Témoignage intéressant, mais pourquoi les asiatiques n’ont pas ou très peu connu ce genre de problèmes ?


        • vote
          sls0 sls0 20 novembre 14:27

          @childéric
          En Asie le système familiale est différent.

          L’individu en tant que tel n’existe pas trop, il fait partie d’un famille, qui fait partie d’un village qui fait partie d’une province qui fait partie d’un pays. L’autorité du père y est très présente et pour le bien ou l’honneur de la famille, village, ect l’individu ou l’enfant se doit d’avoir les meilleurs résultats.

          En Afrique le père est absent, c’est plus les oncles. L’autorité et la transmission du père sont absentes.

          Aux USA où le type racial entre dans les statistiques on peut voir que les asiatiques sont sur- représentés dans les universités par rapport à leur pourcentage de présence.

          Chez moi je n’ai pas les chiffres mais il m’est arrivé d’intervenir pour du sismique ou nucléaire dans un amphi, l’asiatique est très bien représenté par rapport à sa population.

          Dans l’ensemble les asiatiques nous battent sur pas mal de points comme ils battent pas mal d’habitants d’autres régions.

          C’est un peu des premiers de classe, c’est rare qu’on trouve des excuses pour les foutres au coin.

          Bon parler d’asiatiques, entre coréen et un laotien il y a une différence quand même, entre un finlandais et un portugais aussi.

          Dans cet ensemble très hiérarchisé il y a quand même des triades et yakusas assez performants, c’est pas trop la délinquance de rue leur spécialité.


        • vote
          childéric childéric 20 novembre 14:59

          @sls0

          Pour les mafias, elles existent dans toutes les cultures.

          Vous admettez que certaines populations aux vues de leurs différences et de leurs spécificités sont plus à même de vivre dans la société française que d’autres.

          Vous admettez que la délinquance de rue est la spécialité de certaines populations.


        • vote
          sls0 sls0 20 novembre 17:47

          @spoty
          Votre réel et mon réel sont différents.

          Je vis dans un pays d’émigration et non d’imigration. Les pays d’Amérique latin il y a du libanais et un peu de syrien, la bosse du commerce et c’est tout.

          Du musulman intégriste ici aurait difficile à vivre, déjà le commutarisme ici est difficile, l’ouverture à l’autre est obligatoire sinon c’est assez invivable. On est souvent obliger de passer par le voisinage pour la moindre chose.

          En intégristes avec les évangélistes, baptistes, adventistes ont est déjà servit.

          Trop axé cul pour que ce soit supportable, j’imagine la gamine qui vient à la maison avec des copines d’école et qui s’entrainent à danser un mélange de twerk et de lapdance, crise cardiaque pour les parents assurée.

          Il y a un algérien dans l’ouest du pays, il s’est très bien intégré, le village lui est redevable de son évolution. Pas franchement religieux le type.

          Des barbus il y en a ici, c’est une mode qui est venu des USA, pour les hommes ça pourrait passer, pour les femmes il faudrait aller voir coté évangélistes et Cie pour les jupes, vu l’hygrométrie ambiante elles sont assez légères et transparentes. Style buka ici c’est le coup de chaleur en 2-3h. 30% de décès le coup de chaleur.

          Non je ne vois pas grand chose d’attirant ici pour une personne venant d’un pays musulman. ça beau être un pays machiste aussi c’est vraiment deux mondes différents. J’ai essayé d’imaginer des musulmans venant ici, j’ai souvent sourit en pensant au cocasse de certaines scènes.

          Habituellement le taux d’homicides dans les pays musulmans est assez bas, ici il se prendrait 25 homicides pour 100.000 habitants. Pour en avoir connu certains, ils tiennent parole, ici non. Non pas prêt d’en voir des tonnes.


        • vote
          sls0 sls0 20 novembre 19:28

          @childéric
          Dans les années 60 la différence de culture était bien plus grande, il y avait du boulot pour tout le monde il y avait donc aucun problème.

          Maintenant ce n’est plus la même chose, moins de boulot et du rejet.

          Je me rappelle d’un voyage sur un bateau belge qui allait à Leningrad. Un problème de vibration et je connaissait un des officiers.

          Au port, un bus faisait la tournée des bateaux pour emmener ceux qui voulait au centre ville.

          Un moment on a dépassé un groupe à pied, j’ai demandé au pote pourquoi le bus ne s’arrêtait pas, il m’a répondu que c’était un bateau français, comme c’est des fouteurs de merde ils ne sont pas trop appréciés comme dans pas mal de ports. Depuis lors en tant que français j’évite de juger sur le sujet.

          Cela dit quand on voit les chiffres de la délinquance c’est fortement corrélé avec l’indice GINI (écart riches/pauvres).

          C’est les pauvres et les rejetés qui font le chiffre. Chez moi comme aux USA c’est une population noire, dans d’autres pays du coin c’est les indiens. 

          Si on parle de population on peut parler d’une origine ethnique si cette population fait partie de la population pauvre et rejetée. Ca rien a voir avec la religion ou l’origine ethnique.

          Regardez les chiffres des homicides par habitants, les pays musulmans sont assez calmes dans l’ensemble. 


        • vote
          childéric childéric 20 novembre 20:08

          @sls0

          Vous savez très bien que dans les années 60 la démographie n’était pas la même, les autochtones étaient encore majoritaires en banlieue et même partout.

          Le rejet ne vient pas des français de souche, vous savez très bien que n’importe quel français de souche se mettra à genoux si on le traite de raciste et d’intolérant, l’inverse n’est pas vrai.

          Pour la pauvreté, c’est faux, les départements de France les plus pauvres ne sont pas ceux où il y a le plus délinquance, et si on revient sur les asiatiques qui sont pauvres aussi pour certains, ils n’agressent personne.

          Dans les pays musulmans on y trouve souvent des régimes autoritaires qui sont des vecteurs de paix social, de plus c’est normal qu’ils se comportent mieux ils sont chez eux, seulement quand ils sont dans des pays occidentaux c’est une autre histoire, il faudra nous expliquer pourquoi ?

          L’argument de la haine causé par la colonisation ne tient plus car même dans les pays scandinaves qui n’ont pas colonisé, cette population exogène provoque les mêmes réactions.


        • vote
          sls0 sls0 21 novembre 14:43

          @childéric
          J’écris que dans les années 60 c’était par bateaux, 450.000 par an.

          Sur ma mare aux têtards on a construit un HLM, en 3 semaines il était rempli par des gens venant en majorité d’un même village. Usinor avait besoin de main d’oeuvre pour son usine fraichement construite.

          Ça s’est calmé en 1975 à l’apparition du chômage.

          http://brevet-histoire-geo-crecy.over-blog.com/2015/06/ce-graphique-montre-bien-la-hausse-de-l-immigration-pendant-les-30-glorieuses-1945-1975-puis-sa-relative-stabilisation-depuis-1975-1

          Sur ce graphique on peut voir qu’après un palier le pourcentage a diminuer.

          Les chiffres contredisent vos fantasmes.

          L’apauvrissement des classes pauvres a commencé en 2004, en 2008 il s’est fortement amplifié. Pour rappel la délinquance est fortement corrélée à l’écart riches/pauvres et qu’elle touche les plus pauvres et rejetés.

          Pour la délinquance je regarde plus l’Amérique latine où elle est bien plus forte qu’en France. Le musulman y est une denrée rare, le peu qui a s’est spécialisé dans le commerce et l’importation, leur classe de revenus fait que la délinquance de rue n’est pas leur spécialité.

          Sur l’historique de l’inégalité des revenus en France rien de tel que le site les crises pour avoir des chiffres.

          https://www.les-crises.fr/tag/inegalites-france/


        • vote
          childéric childéric 22 novembre 18:37

          @sls0

          "Les chiffres contredisent vos fantasmes" looooooool

          regardez autour de vous, c’est pas compliqué.

          Ne me parlez pas des autres pays on parle de la France là. 

          Encore une fois les plus pauvres ne sont pas ceux qui sont les plus délinquants, regardez dans le Cantal ou dans la Creuse et je répète mon exemple des chinois puisque vous ne voulez pas comprendre.

          Bon apparemment vous ne voulez pas voir comme la majorité des français, c’est sûrement dû à une psychose, tant pis vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenu.

          Quand tout va s’embraser il ne faudra pas venir pleurnicher.


        • 1 vote
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 19 novembre 16:16

          Les plus grands voleurs travaillent pour Chronopost !
          Chronopost m’a volé un téléphone portable commandé sur le site de la FNAC et ce dernier, cette FNAC de ***** ne veux pas me rembourser smiley


          • 1 vote
            Gollum Gollum 19 novembre 16:29

            @DJL 93VIDEO

            C’est contre Chronopost qu’il faut se retourner pas contre la FNAC ! La FNAC n’y est pour rien.


          • vote
            DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 19 novembre 19:47

            @Gollum

            Merci pour l’info l’ami ^_^
            Pour info, même le livreur de patisserie me fait signer un papier quand il me livre, alors que le livreur de la FNAC a dis avoir livré un téléphone de 400€ sans signature, Bizarre !!! ... Oui j’avoue, je me fais livrer sans aucun problème de la tapisserie haut de gamme dans ma cité du 93 à Aulnay sous bois, c’est un comble pour Chronopost qui travaillent souvent avec des camionnettes blanches banalisées ...


          • vote
            DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 19 novembre 19:53

            Le gros problème de Chronopost est qu’ils ne savent pas recruter leur personnel ... On choisi des profils viriles physiquement, des mecs qui n’ont pas peur d’aller en cité, et des gens très aimable, serviable ... Un peu le genre de mec que tu peux embaucher pour travailler à la caisse d’une station service ouverte toute la nuit en région parisienne ... On n’embauche pas des fils à papa ou des bourgeoises en quête d’un boulot d’été, on embauche des conductrices poids lourds, des femmes ex-militaire ou des filles de cités qui n’ont aucune peur de traverser une cité qu’elles ne connaissent pas ... Bref ...


          • vote
            spoty spoty 20 novembre 10:03

            Émeutes à Mantes la Joly dans un silence médiatique, c’est qu’il ne faudrait pas stigmatiser la diversité chatoyante, chouchous de la gauche au moment où Macron leur a dit qu’ils étaient responsables et coupables de rien, jamais, mais des victimes de la France.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès