• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Reprise épidémique chez les personnes vaccinées

Reprise épidémique chez les personnes vaccinées

Bulletin d'information scientifique de l'IHU - Nous avons le droit d'être intelligents !
Pr Didier Raoult, Directeur de l'IHU Méditerranée Infection

 

 

Tags : Vaccins Covid-19 Didier Raoult




Réagissez à l'article

159 réactions à cet article    


  • 16 votes
    mac1 29 juin 17:29

    On attend la réaction de SiS0 qui nous dira peut-être qu’il n’y connaît rien en virus ni en infectiologie...ou ce sera un argumentum ad personam comme il semble sait les manier à défaut d’autre chose ?

    Il est d’ailleurs étonnant que son biper n’ait pas encore sonné.

    Allez, la vaccination covid à besoin de tous les soutiens...


    • vote
      sls0 sls0 29 juin 20:53

      @mac1
      On est considéré comme complètement vacciné deux semaines après la seconde dose ou 56 jours après la première dose.(42+14).
      Pour le Pfizer :
      Le jour 0 on est protégé à 0%
      Le jour 56 on est protégé à 95%
      Au jour 0, un vacciné à 100% de chance d’être infecté.
      Au jour 56 un vacciné à 5% de chance d’être infecté.
      Si c’est le variant delta ou indien la protection passe de 95 à 88% donc à 56 jours un vacciné a 12% de chance d’être infecté.
      Il est tout à fait normal d’avoir des vaccinés infectés, le vaccin ne protège pas à 100%.
      Un vaccin normal style grippe son efficacité est de 60 à 65%, il y a des vaccinés qui chopent la grippe.


    • 7 votes
      Duke77 Duke77 30 juin 11:21

      @sls0
      "Pour le Pfizer :
      Le jour 0 on est protégé à 0%
      Le jour 56 on est protégé à 95%
      Au jour 0, un vacciné à 100% de chance d’être infecté.
      Au jour 56 un vacciné à 5% de chance d’être infecté.

      "


      Explique-nous comment tu arrives à cette interprétation. J’ai de mon côté compris que cette histoire d’efficacité à 95% (invérifiable car annoncée par le service marketing du labo Pfizer) signifiait qu’il y avait 95% des cobayes qui étaient protégés par leur vaccin et qu’il restait 5% dont l’immunité n’avait pas réagi. Cela ne signifie donc pas que ce vaccin Pfizer protège à 95% la personne vaccinée mais que que le vaccin fonctionne sur 95% des patients cobayes.

      "ll est tout à fait normal d’avoir des vaccinés infectés, le vaccin ne protège pas à 100%.

      "

      Ce n’est pas le sujet. Il est question d’un nombre équivalent de gens malades qui sont pourtant vaccinés (et qui développent une forme parfois grave jusqu’aux morts). Bref, Raoult confirme ce que l’on vous explique à toi et bubu depuis février : ce vaccin est inefficace en plus d’être dangereux et de provoquer plus de complications post-vaccinales que la plupart des autres vaccins.

      Le Pr Perronne témoigne lui aussi de la dangerosité de ces vaccins. D’après lui, les formes les plus graves sont aujourd’hui déclarées par les gens vaccinés. Henrion Caude explique la même chose d’ailleurs. Alors, on peut considérer que ces scientifiques sont devenu dingues, c’est sûr, mais vu que les chiffres de la VAERS (pharmacovigilence américaine) disent la même chose au sujet des effets secondaires et que les chiffres européens sont dans les mêmes proportions (6000 morts aujourd’hui), soit c’est un complot pour discréditer ces vaccins, soit il y a bien eu précipitation pour vacciner la population et il faut arrêter cela tout de suite.


    • 11 votes
      juanyves 30 juin 12:05

      @sls0
      L’Androide vient encore nous gonfler avec des chiffres complètement nuls qui ne servent qu’à enfumer les gens :

      • Ton R0 est un chiffre bidon qui ne veut rien dire. Pour qu’il soit utile il faut
        • le définir correctement. c-a-d savoir ce qu’il veut dire
        • définir correctement les indices qui servent à le calculer
        • définir la méthode de cacul de ces indices
        • indiquer les outils utilisés pour faire ces calculs
        • l’immunité collective à 15%, 20%, 30%, 50%, 60% puis avec un R0 de 7,5 on passe à 87%, on nous l’a déjà fait 100 fois et dans la réalité c’est simplement du grand n’importe quoi.
      • Depuis le début on nous enfume avec une plétore d’indices : mortalité, létalité, hospitalisation, réanimation, incidence etc...
      • Depuis l’apparition des variants, apparition non miraculeuse due à l’usage du Remdesivir et du vaccin,

        on nous enfume avec la répétition inlassable de la plus grande contagiosité et létalité du nouveau variant avec la bonne nouvelle chaque fois que les vaccins fonctionnent pour le nouveau variant.

      • Le calcul de la contagiosité est un truc complètement bidon qui ne repose sur rien. Personne n’a calculé la vitesse que réalise le virus sur un 100m, ni son attirance pour les narines humaines.
      • Si jamais il y avait le moindre essai de calcul, il ne reposerait que sur des tests PCR qui ont prouvé au minimum leur très faible fiabilité et sans doute la fraude qu’ils ont induit.
      • Au jour 0 on est à 0% au 56 on est à 95% (et au 57 on est mort). Plus idiot comme raisonnement je meurs.
      • Toute cette histoire est basée sur la croyance (du niveau de celle du père Noël) que l’on peut arriver à zero virus et ceux qui y croient se considèrent des scientifiques. Je rêve.

      Ces chiffres complèment idiots font partie de la base de donnée que tu as pour répondre sur les forums. Base de données auquelle ont accès tous ces beaux parleurs que l’on a sur les plateaux télés de façon à que ce soit répété à l’infini jusque ça en devienne une vérité dixit ton copain Goebbels.
      Je te conseille vivement de lire "Les gardiens de la raison" de Foucart, Laurens et Horel, ils te démontent d’une façon extraordinaire ainsi que tes chefs.

      Bien sûr ta base de donnée a une réponse que tu vas nous pondre. Celle-là je m’en fous mais il m’intéresserait de savoir ce que dit ta base de donnée sur les indices dont je parle plus haut et quel est leur CI (confidence interval ou fiabilité).


    • vote
      bubu12 30 juin 12:35

      @Duke77

       Il est question d’un nombre équivalent de gens malades qui sont pourtant vaccinés

      mais c’est normal ! plus il y a de gens vaccinés, plus le nombre de cas positif chez les vaccinés sera équivalent avec les non vaccinés, c’est quand même pas compliqué à comprendre

    • 10 votes
      juanyves 30 juin 12:50

      @sls0
      D’autre part pour ce qui est de la phase 3 des vaccins : encore un mensonge énOOOrme, ce n’est qu’une histoire de sémantique et on fait dire n’importe quoi à n’importe quoi :

      Juliette Mansour, l’AFP et SLS0 prétendent que « cette dernière phase [phase 3] avant la mise sur le marché, qui se déroule sur des milliers de volontaires, est bien terminée pour les quatre vaccins homologués ». Cette affirmation est totalement fausse !

      Pour connaître l’état d’avancement d’un essai, il suffit de se référer au site américain officiel « clinical trials.gov » chargé de les lister. En l’interrogeant par Internet (vous pouvez le faire en français) vous obtiendrez les mentions : aucune étude phase 3 terminée.

      En poursuivant la lecture de ce site, vous pourrez lire que la phase 3 du vaccin Pfizer, essai plus avancé que ceux de ses concurrents, se poursuit selon le schéma prévu avec une première analyse provisoire prévue en août 2021, et la fin de l’essai espérée en janvier 2023, soit dans à peu près deux ans.

      L’essai phase 3 de Pfizer est donc loin d’être terminé ! Et il en est de même avec tous autres vaccins covid actuels.

      CNN 01/04/2021 :
      “The ongoing Phase 3 clinical trial of Pfizer/BioNTech’s coronavirus vaccine confirms its protection lasts at least six months after the second dose, the companies said Thursday.“
      Comme ta BD ne traduit pas, pour que tu saches, ongoing veut dire actuel.
      https://www.investmentwatchblog.com/cnn-admits-pfizer-vaccine-is-still-in-phase-3-trials/

      Example :
      https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04368728 (Pfizer)

      Official Title : A PHASE 1/2/3, PLACEBO-CONTROLLED, RANDOMIZED, OBSERVER-BLIND, DOSE-FINDING STUDY TO EVALUATE THE SAFETY, TOLERABILITY, IMMUNOGENICITY, AND EFFICACY OF SARS-COV-2 RNA VACCINE CANDIDATES AGAINST COVID-19 IN HEALTHY INDIVIDUALS Actual Study Start Date  : April 29, 2020 Estimated Primary Completion Date  : November 2, 2021 Estimated Study Completion Date  : May 2, 2023

      https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04848584?term=vaccine+covid&cond=Pfizer&draw=2
      https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04936997?term=vaccine+covid&cond=Pfizer&draw=2&rank=6
      https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04778033?term=vaccine+covid&cond=Pfizer&draw=2&rank=5


    • vote
      sls0 sls0 30 juin 13:31

      @juanyves
      Tu peux mettre tout les liens que tu veux ma puce, j’ai mis en lien l’étude cloturant la phase 3 du vaccin Pfizer.
      Bien sur qu’il y a encore des études en cours sur du spécifique et il y en aura encore, rien n’interdit de faire des études en phase 4.
      Le vaccin Pfizer au début c’était pour du plus de 18 ans, la phase 3 a répondu sur ces conditions.
      Si après on demande à partir de 12 ans, il faut refaire une étude de phase 3 pour cette population spécifique. Je trouve toujours non nécessaire cette vaccination des jeunes, d’un point de vu épidémiologique ce n’est pas nécessaire, il y a des décideurs qui pensent autrement.


    • 7 votes
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 30 juin 14:33

      @sls0
       

      sls0 : rien n’interdit de faire des études en phase 4

       

      POST-APPROVAL surveillance trials are generally termed Phase IV trials.

       

      Drugs, Devices, and the FDA : Part 1 An Overview of Approval Processes for Drugs

       


    • 8 votes
      juanyves 30 juin 15:45

      @sls0
      Aparemment tu ne sais pas lire ou tu ne comprends pas l’anglais, bizarre. Je te traduis donc : Date estimée de fin d’étude 2 mai 20023.
      La phase 3 n’est pas terminée, seules les conclusions avancées ont été accepter pour justifier une autorisation d’urgence. Et il y a aussi d’autres études sur des sujets spécifiques. Ceci dit le mesonge et la falsification est devenu le point d’honneur de cette société. Voir le livre les Gardiens de la Raison.


    • 8 votes
      Pyrathome Pyrathome 30 juin 16:26

      @juanyves

      Ceci dit le mensonge et la falsification est devenu le point d’honneur de cette société.

      Oui et l’avatar du gugusse est bien là pour nous l’indiquer, un petit chien de garde de la pensée unique de cette "dite société" qui prospère sur le bobard et la fausse science.....

      En règle générale, quand une société en arrive à cette phase de délitement mortifère, ce sont les soins palliatifs pour une fin très proche....


    • 4 votes
      juanyves 30 juin 17:49

      @sls0
      La puce, elle te qu’on a pas guardé les vaches ensemble. Ton lien sur la fermeture de la phase 3 n’est qu’une opération de langue de bois, similaire à tes arguments.
      Ensuite jouer à l’expert : je ne sui pas partisan de ..., je ne trouve toujours pas nécessaire..., d’un point de vue épidémiolofiste, ça se traduit en français vouloir péter plus haut que son c... et suivant la définition du dictionnaire c’est celle d’un âne bâté.


    • 3 votes
      V_Parlier V_Parlier 30 juin 22:50

      @bubu12
      Vous écrivez : "plus il y a de gens vaccinés, plus le nombre de cas positif chez les vaccinés sera équivalent avec les non vaccinés"
      -> Or : Positif = contagieux et potentiellement symptomatique, au cas où vous ne le sauriez pas. Donc un vacciné positif est tout aussi "coupable" envers "les autres" (*) que les vilains non-vaccinés :
      L’extrait pertinent : https://www.youtube.com/watch?v=_uZXQpDPwz4

      (*) Ces fameux "autres" dont on nous parle tant étant potentiellement des demi-vaccinés ? ...


    • 3 votes
      Et Hop ! 1er juillet 15:02

      @bubu12

      En principe un vaccin qui marche empêche d’attraper la maladie.

      Si il y a plus de vaccinés qui deviennent malades que de non vaccinés, ça prouve que le vaccin ne marche pas.

      Véran a reconnu par ailleurs que les vaccinés qui sont infectés font des formes plus graves que les non vaccinés.

      Le vaccin n’empêche pas non plus de transmettre la maladie.

      Donc il ne sert absolument à rien.


    • 2 votes
      bubu12 1er juillet 15:27

      @Et Hop !

      Si il y a plus de vaccinés qui deviennent malades que de non vaccinés, ça prouve que le vaccin ne marche pas.

      non vous avez de plus en plus de vaccinés, le vaccin ne protège pas à 100%. si vous avez 85% de vaccinés, 40% des nouvelles infections seront des vaccinés avec un vaccin efficace à 90%, c’est juste normal. 

      Véran a reconnu par ailleurs que les vaccinés qui sont infectés font des formes plus graves que les non vaccinés.

      il a dit ca quand ?

      Le vaccin n’empêche pas non plus de transmettre la maladie

      Ben si, c’est tout con mais si tu es vacciné le risque d’être infecté est bien moindre, donc si tu n’es pas infecté tu vas pas transmettre le virus.
      ensuite les études en vie réelle sur de grands échantillons de pop montrent que le vaccin protège des formes symptomatiques mais aussi des formes asymptomatiques.

    • 1 vote
      Ouam 2 juillet 02:20

      @sls0
      "@juanyves
      Tu peux mettre tout les liens que tu veux ma puce, j’ai mis en lien l’étude cloturant la phase 3 du vaccin Pfizer."

      Tu est vraiment un bas de plafond toi
       
      Comment veut tu "poser une phase 3" credible alors qu’il faut entre 10 et 14 ans pour valider et developper totalement un vaccin .
       

      Stop ce n’est pas moi qui le dis ca, alors calme toi direct
       
      et, au lieu de comme d’habitude de balancer tes théories foireuses au doigt mouillé lis plutot ce contenu d’euronews france par ex qui n’est pas un site on va dire "complotiste" ou que tu va pouvoir classer comme tel.
      La c’est ni moi, ni raoult qui te l’explique.
       
      https://fr.euronews.com/2020/10/01/covid-19-pourquoi-est-ce-si-long-de-developper-un-vaccin
       
      Tu comprends ce que tu lis dans ce lien ?

       
      Alors comment veut tu etre credible sur une phase 3 de 6 mois que sois disant tu possede, tu es magicien ? tu maitrise le déplacement temporel ?
      tu a une deloréan dans ta grange peut etre toi aussi ? smiley


    • 1 vote
      Ouam 2 juillet 02:22

      @sls0

      Et cette PHRASE LA en particuler si tu es aveugle
       

      Tests cliniques, phase III, 3 ans à 5 ans

       

      Le vaccin est injecté à des milliers de volontaires. Cette phase dure entre trois et cinq ans. Cette phase cherche à évaluer le rapport bénéfices / risques tout en continuant à évaluer l’efficacité du vaccin.


    • 2 votes
      Ouam 2 juillet 02:32

      @bubu12
      "mais c’est normal ! plus il y a de gens vaccinés, plus le nombre de cas positif chez les vaccinés sera équivalent avec les non vaccinés, c’est quand même pas compliqué à comprendre"

      Oui et moi je viens de gagner le gros lot à l’euromillion mais je n’ai pas de sous...
      C’est aussi facile à comprendre que ton fatras innomable (lol)

      Tu es serieux ici ?
      ou
      C’est de l’humour lorsque tu oses pondre un truc pareil ?
       
      Ou autre possibilité...
      Peut etre ? frequentes tu d’un peu trop pres les "Chances pour la France" qui p ex apres avoir violé une nana avec coup et blessures en sus
      tentent comme toi d’expliquer l’abracadabrant au juge que finalement...
      c’est elle qui t’a violé et tabassé  smiley
       
      Je ne sais pas moi ... relis toi un minimum ...
       
      Apres comme disent Chevalier et Lespales dans un squetche ..
      "C’est vous qui voyez ...."


    • 1 vote
      Ouam 2 juillet 02:35

      @juanyves
      Bonjour a toi
      "..Aparemment tu ne sais pas lire ou tu ne comprends pas l’anglais, bizarre. Je te traduis donc : Date estimée de fin d’étude 2 mai 20023..."

       Je penche aussi pour cette option que j’ai pu confirmer par le lien du temps de phase d’etudes publié sur euronews (lien mis plus haut ou plus bas) pour ceux voulant verifier l’info et ou la confirmer ou l’infirmer


    • 3 votes
      Joe Callagan Joe Callagan 2 juillet 06:35

      @Ouam

      Ça fait plusieurs fois qu’il balance que nous sommes en phase IV sous prétexte que les laboratoires qui produisent les différents vaccins le décrètent.

      Le truc, c’est que :

      1. Il est un menteur patenté et un zélé serviteur de la cause vaccinale à tout prix (censée nous débarrasser de la tyrannie médico-sanitaire mise en place pour notre bien) .
      2. J’ai bossé plusieurs années dans le domaine de la recherche clinique et clairement, on ne valide pas un vaccin (ou un médicament) en quelques mois à peine. 

    • 2 votes
      bubu12 2 juillet 06:52

      @Ouam

      https://twitter.com/nicolasberrod/status/1409881549462556694/photo/1

      ca va mieux avec l’image ? ou il faut un dessin encore plus simple ?


    • vote
      sls0 sls0 2 juillet 09:38

      @Ouam
      Tests cliniques, phase III, 3 ans à 5 ans

       

      Le vaccin est injecté à des milliers de volontaires. Cette phase dure entre trois et cinq ans. Cette phase cherche à évaluer le rapport bénéfices / risques tout en continuant à évaluer l’efficacité du vaccin.

      Ca coute très cher une étude de phase III et ça demande un temps de contrôle des autorités.
      Les états ont mis un paquet d’argent sur la tables ce qui a permis de traiter et suivre 43000 volontaires en peu de temps pour Pfizer et on a demandé aux organismes de contrôle de mettre de gros moyens humains.
      Les labos étaient certains de faire la culbute s’ils trouvaient un vaccin efficace et de ne pas perdre d’argent si leur vaccin ne marchait pas.
      Après il ne faut pas s’étonner si des vaccins ont été produits en moins d’un an.

      Pfizer fait la culbute et Sanofi ne perd pas d’argent.
      Ce n’est qu’un histoire de moyens, de fric.


    • vote
      juanyves 4 juillet 14:28

      @sls0
      Ce n’est qu’une question de fric à faire
      Là on est bien d’accord. Ça y est tu as tout compris ???


    • 10 votes
      perlseb 29 juin 21:04

      2 des pays qui ont une reprise épidémique sont parmi les plus vaccinés (Israël et Royaume-Uni), conclusion des médias unanimes : "il faut vacciner encore plus, si on avait l’immunité, ça n’arriverait pas".

      Si on regarde la proportion de vaccinés en Angleterre et le proportion des cas pour le variant Delta, alors les vaccins ne diminuent pas la contamination.

      Certains diront que ce qui compte c’est que les cas sont moins graves pour les vaccinés et la Raoult dit clairement : "On a une mortalité qui est comparable à ce que nous avions chez les gens non vaccinés".

      Si ça trouve, les vaccins sont là uniquement pour créer des variants afin de liquider une grande partie de la population (un variant très dangereux finira par apparaître). Et cette hypothèse que l’on a parfaitement le droit d’émettre (sauf si l’on est larbin prêt à tout pour disculper ses chefs) commence à tenir la route (de plus en plus de variants, pas moins de morts chez les vaccinés).


      • 2 votes
        bubu12 29 juin 23:38

        @perlseb

        oui enfin en Israël c’est 100 cas par jour contre 9000 à 10000 par jour en janvier
        la moitié des cas c’est des gosses
        et si on regarde le nombre de mort/j c’est la plupart du temps 0.

        En Angleterre c’est majoritairement des jeunes non vaccinés qui sont positifs, et c’est pareil pour les hospitalisations


      • 9 votes
        Duke77 Duke77 30 juin 11:31

        @bubu12
        "En Angleterre c’est majoritairement des jeunes non vaccinés qui sont positifs, et c’est pareil pour les hospitalisations

        "

        Tes sources stp ?

        Par ailleurs, il n’est pas question de gens positifs mais bien de patients qui développent des symptômes aussi graves que les gens non vaccinés et surtout dans des proportions équivalentes ! Cela fait voler en éclat la théorie fumeuse relayée par les media qui voudrait que ces vaccins, au lieu de protéger contre l’infection par le virus, ne feraient que protéger contre les formes graves. Personnellement, j’ai senti l’arnaque depuis longtemps. Étant donné que le covid n’est pas grave 99% du temps, et que personne ne peut donc dire "heureusement grâce au vaccin mon covid ne m’a pas envoyé en réanimation", seuls les gens qui meurent ou qui font des formes graves et qui sont vaccinés sont à surveiller pour voir si on nous a bourré le mou une fois de plus. Maintenant, que ces chiffres sortent, vous les pro-vax non testés vous regardez ailleurs. Comme d’hab.


      • 4 votes
        CoolDude 30 juin 11:48

        @bubu12

        oui enfin en Israël c’est 100 cas par jour contre 9000 à 10000 par jour en janvier la moitié des cas c’est des gosses et si on regarde le nombre de mort/j c’est la plupart du temps 0.



        Pour une maladie qui tue "en moyenne" 1% des porteurs... C’est normal quand on moins de 100 cas par jour d’avoir moins de 1 mort par jour.

        De plus, il y a un délai moyen de 15 à 16 jours entre le pic de diagnostique positif de la maladie et le pic de décès...

        Comme il y a 15 à 16 jours de délai entre le début d’une action tel qu’un confinement et le pic de diagnostique positif.

        Après, il ne sert à rien de comparer le nombre de cas d’une période à une autre. C’est les tendances qu’il faut regarder.

        En phase épidémique la croissance du nombre de cas est exponentiel. Dans ce cas, le nombre de malades double en une quinzaine de jours.

        Passé de 100 à 10 000 se fait en 3 mois.

        De même... La décroissance du nombre de cas est aussi exponentiel et est du même ordre de grandeur.

        Pour passer de 100 à 1 cas par jour... Il faut aussi 3 mois.


        Bref, on en reparle en septembre.


      • 1 vote
        bubu12 30 juin 12:32

        @Duke77

        Tes sources stp ? 

        les chiffres du gouvernement anglais, GOV.UK et Public Health England.

        de patients qui développent des symptômes aussi graves que les gens non vaccinés et surtout dans des proportions équivalentes !

        et toi tes sources ? merci de ne pas me répondre "Raoult"

        Et le fait qu’il y ai des infections chez les vaccinés c’est juste normal, le vaccin ne protège pas à 100% et en Israël par exemple plus de 85% de la pop adulte est vacciné. Plus il y a de gens vaccinés, plus la part de vaccinés dans les nouvelles infections va être élevé. un exemple en image peut être ? https://twitter.com/nicolasberrod/status/1409881549462556694/photo/1

         vous les pro-vax non testés vous regardez ailleurs. Comme d’hab.

        venant de quelqu’un qui disparait systématiquement des convers des qu’on lui montre qu’il dit n’importe quoi c’est rigolo :)

      • 9 votes
        mac1 30 juin 13:04

        @bubu12
        Alors à quoi sert le vaccin ?
        Ah oui, il protège des "formes graves" et peut-être aussi les dividendes des actionnaires ?


      • 7 votes
        juanyves 30 juin 13:18

        @bubu12
        Pour ce qui est de n’importe quoi toi tu fais fort, avec des chiffres hallucinants. Ouais le vaccin ne protège pas à 100% mais 95% (avant c’était 99%). Mais les 5% ne cadrent pas avec le nombre de vaccinés infectés. Bien sûr sur le total ça ira peut-être sur le 5% mais pour les non vaccinés aussi c’est sur les 5%. Histoires débiles. La seule chose évidente, même pour le plus idiot du village, c’est que le vaccin ne protège pas à 95%, pour les non vaccinés on a des résultats similaires, ce qui veut dire en fait que la protection est proche de zéro%. Les calculs sont biaisés d’entrée.

        L’Ivermectine fait mille fois mieux et l’HCQ 990 fois mieux. La différence c’est que ces molécules soignent et le vaccin remplit les poches de certains, pas les miennes.
        De plus il a un impact négatif sur la santé générale des gens, les rendant chaque fois plus dépendant d’un agent extérieur au lieu de compter sur ses propres ressources. La fin du jeu c’est le mur ou le précipice, même chose en économie, en climatologie et en défense militaire. Le Tout est à l’image du Un et le Un est à l’image du Tout.


      • 5 votes
        CoolDude 30 juin 14:12

        @bubu12

        85% de la pop adulte est vacciné...

        https://en.wikipedia.org/wiki/COVID-19_vaccination_in_Israel

        As of June 26th 2021 About 64% of eligible Israelis have received at least one dose (and a world-leading 60% with two doses), making Israel one of the populations with the highest vaccination rates in the world per capita.[5] Coordinated vaccination drives by the country’s health authorities, utilizing databases of personal information for Israeli patients, contributed to Israel’s success in vaccinating a high proportion of its population in a short period of time, relative to the rest of the world.



        https://fr.wikinews.org/wiki/Covid-19_:_les_r%C3%A9sultats_de_la_vaccination_en_Isra%C3%ABl_suscitent_des_inqui%C3%A9tudes_sur_le_niveau_d%27immunisation

        Entre la 1er dose et "immunisation max"... Il faut un mois... (7 jours après la seconde dose en théorie) + 15 jours pour avoir un impact sur le nombre de cas... + encore 15 jours pour avoir un impact sur le nombre de décès.

        Donc, 2 mois...

        Le 21 juin, le professeur Gabi Barbash annoncé que "40 % des nouveaux cas sont des personnes vaccinées".

        60% de la population vaccinés, 100% pour les plus 60 ans... Mais quand même 40% de cas !

        => Efficacité du vaccin : 55%


      • vote
        sls0 sls0 30 juin 14:24

        @CoolDude
        J’ai regardé de plus près, il n’y a que le professeur Gabi Barbash qui le dit et il n’est plus dans le circuit.
        Il y a d’autres études qui le contredisent.
        Et même 40% de vaccinés qui ne risquent rien mais qui risquent de contaminer des non vaccinés, où est le problème.


      • 5 votes
        mac1 30 juin 14:33

        @juanyves
        Mais vous ne comprenez pas, le vaccin n’empêche pas d’attraper la maladie mais réduit seulement les chances de faire une forme de "grave", qu’on vous dit !
        Le problème c’est qu’est-ce qu’on appelle une forme grave et quel est le pourcentage des gens non vaccinés qui font ces formes graves ? Bref des stats qui embrouillent les gens, ont-elles d’ailleurs d’autres objectifs ?
        Les vaccins covid sont-ils utiles ?
        Nos autorités ont peut-être tranché ainsi : oui s’ils permettent de remplir les poches des actionnaires américains, anglais, allemands ou suédois... mais non s’ils sont russes ou chinois. Alors la science la dedans ?


      • 5 votes
        mac1 30 juin 14:35

        @sls0
        Oui effectivement, où est le problème ?
        Si les non vaccinés assument le risque de l’attraper, les vaccinés sont pépères, ils ont le remède presque miracle qui les sauvent du mal...


      • 2 votes
        CoolDude 30 juin 14:48

        @sls0

        Il y a d’autres études qui le contredisent.
        Lesquelles ?

        Et même 40% de vaccinés qui ne risquent rien mais qui risquent de contaminer des non vaccinés, où est le problème.



        Qu’est qui vous prouve qu’ils ne risquent rien ?
        Il me semble que ce CHARLATAN de Pr Raoult montre que ce n’est pas forcement le cas ! Pour l’instant, il ne voit rien de significatif...

        https://coronavirus.politologue.com/coronavirus-israel.IL#tableau

        En cumulé, sur les 7 derniers jours, il y a eut de 1000 cas en Israël... On aura un tout petit début de réponse dans 15 jours.

        Vous êtes trop pressé !

        Si on reste avec un taux de létalité proche de 0,75% on pourra dire que ça n’aura servi à rien.

        Et même si ça réduit la mortalité de 50%...
        2 fois moins de malades + 2 fois moins de décès... Ça décale juste le pic de mortalité de 1 mois ! Enfin, le pic, le seuil de saturation des hôpitaux.

        Et oui, c’est exponentiel.


      • 4 votes
        CoolDude 30 juin 14:59

        @mac1

        Le problème c’est qu’est-ce qu’on appelle une forme grave et quel est le pourcentage des gens non vaccinés qui font ces formes graves ?



        A vérifier... Mais lors des essais cliniques préliminaires de certains vaccins, dans le groupe placebo, il est dit qu’aucun patient n’a fait de forme grave.

        Normal, car la population test qui a été sélectionné pour faire l’essai n’était pas susceptible de faire de COVID grave.

        En gros, on en sait rien ! Mais c’est ça que l’on suppose et que l’on raconte...

        Cf :
        https://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/le-plus-dangereux-pour-le-systeme-89966


      • 3 votes
        juanyves 30 juin 16:51

        Ceux qui ont été vaccinés executent tous les gestes barrières, ont peur, mettent leur masque pendant les 24h du jour, le changent toutes les 4h et quand ils mangent mettent les grands parents dans la cuisine. Ce sont probablement ces comportements qui expliquent la différence. Pour certains c’est valable dans certains cas de figure mais pas pour d’autres cas : étrange ???????

        Résultat : efficacité maximum 55%, c-a-d entre 0 et 55%


      • 6 votes
        perlseb 30 juin 17:59

        @bubu12
        et toi tes sources ? merci de ne pas me répondre "Raoult"

        Voici le lien d’un journal hautement complotiste
        (le Figaro) : sur les 117 morts anglais, 50 étaient complètement vaccinés. Ce qui correspond à peu de chose près au taux de personnes vaccinés. De toutes façons, est-ce bien normal pour un vaccin censé empêcher les formes graves ?

        On essaie de nous faire peur avec des centaines de morts, et maintenant que les gens sont vaccinés, on va dire que des centaines de morts, ce n’est pas grave ? Effectivement, ce n’est pas grave (âge moyen des victimes, comorbidités...), et même avant la campagne de vaccination, ce n’était pas grave (la mortalité toute cause confondue, la seule qui ait réellement un sens, a baissé pour les moins de 50 ans en 2020, chiffres INSEE).

        On ne pouvait décemment chercher à vacciner que les plus de 65 ans et les personnes à risques. Leur immunité collective est une grosse foutaise et le vaccin est dangereux pour les moins de 50 ans (risques du vaccin supérieur au risque Covid).


      • 1 vote
        Vulpes vulpes Vulpes vulpes 30 juin 20:04

        @MYTH©bubu

        bubu12 : les chiffres du gouvernement anglais, GOV.UK et Public Health England.


        SARS-CoV-2 variants of concern and variants under investigation in England

        Technical briefing 17 - 25 June 2021

        Higher rates of "cases" for the "unvaccinated" with higher rates of hospitalizations and DEATHS for the “fully vaccinated”. Table 4.


        Cases :
        7,235 “Fully Vaccinated”
        53,822 “Unvaccinated”

        Overnight Hospitalization required :
        1.11% of the “Fully Vaccinated”
        0.89% of the “Unvaccinated”

        Deaths :
        50 were “Fully Vaccinated” = 0.69% died
        44 were “Unvaccinated” = 0.08% died

        Death rate was 8.62 times higher for the vaccinated !

         

        Heil Μπουρλά !


      • 1 vote
        bubu12 30 juin 20:10

        @juanyves

        Pour ce qui est de n’importe quoi toi tu fais fort, avec des chiffres hallucinants. Ouais le vaccin ne protège pas à 100% mais 95% (avant c’était 99%).

        des chiffres hallucinants ? lesquels ?
        jamais il n’a été dit qu’un vaccin etait effice à 99%, Pfizer c’est 95% contre la souche de base et un peu moins pour Astra Zeneca

        Bien sûr sur le total ça ira peut-être sur le 5% mais pour les non vaccinés aussi c’est sur les 5%. Histoires débiles. La seule chose évidente, même pour le plus idiot du village, c’est que le vaccin ne protège pas à 95%, pour les non vaccinés on a des résultats similaires, ce qui veut dire en fait que la protection est proche de zéro%. Les calculs sont biaisés d’entrée

        désolé je ne comprend rien à votre charabia

        L’Ivermectine fait mille fois mieux et l’HCQ 990 fois mieux

        mais bien sur, c’est pas vous qui parliez de propos halucinant ?

      • 1 vote
        bubu12 30 juin 20:44

        @CoolDude

        j’ai regardé dans votre lien Wikipédia il est écrit : "As of March 2021, Israel has the highest vaccinated population per capita in the world.[13] About 60% of residents in Israel received at least one dose of COVID-19 vaccine by March. By March, at least 50% of the Israeli population had received both doses of the Pfizer vaccine."

        Donc en Mars la moitié de la pop étaient complètement vacciné, aujourd’hui on est à plus de 60% de la pop totale. Si on exclu les moins de 16ans on est entre 80 et 90% de gens vaccinés.

        Si vous avez 85% d’une pop qui est vacciné et un vaccin avec 90% d’efficacité, il est normal d’avoir environ 40% des nouveaux cas qui sont vaccinés. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Pyrathome

Pyrathome
Voir ses articles


Publicité





Palmarès