• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Zemmour chez Thinkerview

Zemmour chez Thinkerview

Thinkerview est réputé pour ses interviews percutantes, c'est le cas ici aussi. Zemmour est confronté à des questions de fond. Il y répond sans fard pendant 1h40.

Que faire des réfugiés climatiques ?

La France s'est enrichie sur le dos de l'Afrique ?

Les tirailleurs Sénégalais ?

On a parqué les maghrébins dans des cités ?

La montée de la Chine et le déclin des USA ?

Le nucléaire ?

L'écologie ?

Tous ces thèmes sont abordés. Les réponses de Zemmour sont, on peut le dire, à l'opposé du politiquement correct.

Tags : Politique Islam Terrorisme Eric Zemmour




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • 6 votes
    yoananda2 21 octobre 09:21

    Au départ, je ne comptais même pas regarder cette interview. Je me tiens plutôt éloigné de la présidentielle (même si Z n’est pas encore candidat officiel). Je ne sais pas ce qu’il dit dans les autres médias, probablement des choses similaires.

    Cependant, Thinkerview fait généralement des bonnes interview et n’hésite pas à mettre les pieds dans le plats. Bref, j’ai regardé.

    Zemmour donne des réponses à des questions qui ont été abordées ici, notamment sur les "richesses volées à l’Afrique". Ce passage est assez croustillant.

    Il assume ... chose qu’on n’a plus entendu dans la sphère publique depuis des 10aines d’années que ce qu’il défends ce sont les français. Pas l’Europe, pas la république, pas la paix dans le monde, pas l’efficience des marchés, pas la démocratie, pas la veuve et l’orphelin, pas la nation, pas le niveau de vie, pas la sécurité, mais le peuple français. Peuple qu’il ne veut pas voir disparaître.

    Ouf !

    Le peuple ... les gens quoi ...

    Il ne parle pas de "grand remplacement", mais il en parle.

    Évidement, il est juif. Son statut d’intouchable lui permet de dire ce que d’autres ne peuvent même pas rêver de penser. Ce qui montre quand même qu’il y a un gros soucis. Évidement qu’il calcule des choses par rapport à cette présidentielle, et je gage que nous découvrirons son jeu au fur et à mesure. Évidement qu’il dérange les Soraliens, les crypto-islamistes, et le gauchistes. Il est la peste noire des islamo-gauchistes.

    La grande question est : jusqu’à quel point ses idées vont elles trouver un écho (qu’il soit élu ou non). Sa candidature putative lui donne une tribune et c’est peut être simplement ça son plan : faire un pied de nez aux médias qui le boycottent parce qu’il pense mal.


    • 10 votes
      Mahler 21 octobre 11:19

      @yoananda2
      "st : jusqu’à quel point ses idées vont elles trouver un écho (qu’il soit élu ou non)" Déjà on s’aperçoit d’après un récent sondage que 61% des français pensent que le GR va arriver, et 67% qui, si il arriverait, en sont inquiets. Cela devient de moins en moins une théorie conspi mais une idée de plus en plus mainstream partagée par une grande partie du peuple français. Il libère la parole sur plus en plus de sujet. Pour regarder plusieurs gauchistes en parler, ils paniquent et affirment qu’il est pire que Trump(ça veut tout dire, et c’est une bonne chose). Je me demande si on assiste pas à la fin de l’hégémonie culturelle de la gauche.


    • 6 votes
      yoananda2 21 octobre 11:39

      @Mahler

      que 61% des français pensent que le GR va arriver, et 67% qui, si il arriverait, en sont inquiets.

      lol, moi je penses qu’il est déjà la depuis 10/20 ans !

      Je me demande si on assiste pas à la fin de l’hégémonie culturelle de la gauche.

      je ne sais pas, ce me semble un poil plus compliqué dans la mesure ou le wokisme prends de l’ampleur institutionnelle, dans les université, etc...

      J’ai plutôt envie de parler de polarisation. Mais je ne sais pas. Peut être en effet que la gauche perds du terrain à force de compromissions et de déni de réalité.


    • 4 votes
      albert123 21 octobre 11:57

      @yoananda2

      "je ne sais pas, ce me semble un poil plus compliqué dans la mesure ou le wokisme prends de l’ampleur institutionnelle, dans les université, etc..."

      ce délire de timbrés ne prend essort que pour une raison, nous sommes en bout de cycle civilisationnel, 

      ces timbrés n’arrivent au pouvoir qu’au moment où le pouvoir s’effondre.

      regardez les candidats depuis 10 ans, que des seconds couteaux, encore plus nuls et médiocres que leur prédécésseurs.

      on a tous les signes de l’effondrement, les bons, les meilleurs n’arriveront qu’au moment opportun, celui où la masse ayant enfin reconnectée son cerveau aura du temps de concentration disponible pour écouter les propos d’une personne de qualité, 

      pour l’instant le niveau schiappa c’est tout ce qu’elle demande la masse, le tout avec supplément baillon, ausweiss et injections smarties.


    • 1 vote
      Parrhesia 21 octobre 12:27

      @albert123
      Oui ! Oui ! Oui et Oui !!!
      Et l’université n’est d’ailleurs pas le moindre de nos problèmes ! Tout est devenu problème.
      Donc maintenant, le pays est le dos au mur.
      Impossible d’en douter, ne serait-ce qu’en observant l’incroyable manière dont le problème "covid" a été traité en France sous tous ses aspects.
      Et ainsi dans tous les secteurs !
      Alors, ce que envisagez logiquement comme "le moment opportun" risque bien d’arriver trop tard.
      Auquel cas il n’y aura plus de moment opportun.
      C’est donc maintenant qu’il faut déterminer un ordre des urgences et réagir en conséquence. 
      Mais... bonne journée à vous.


    • 6 votes
      Mahler 21 octobre 14:11

      @yoananda2
      "lol, moi je penses qu’il est déjà la depuis 10/20 ans !"

      Quand les français parlent de sa réalisation c’est quand nous deviendrons minoritaires, donc moins de 50% de la population(au rythme actuel on y arriverait vers 2050, peut être dans les années 40). Aujourd’hui les non européens ethniques sont entre 25-30% de la population totale avec plus de 40% des naissances maintenant.

      "je ne sais pas, ce me semble un poil plus compliqué dans la mesure ou le wokisme prends de l’ampleur institutionnelle, dans les université, etc..."

      En fait le wokisme représente l’apogée du gauchisme et pendant qu’il se radicalise de l’autre coté il commence à perdre du pouvoir. Ce radicalisme fait peur et tant à rendre toute idée de gauche dangereuse avec un ras le bol de la bien pensance. Après oui les woke vont se battre, ils peuvent être sur le déclin et contre attaquer, rien est figé. Faut qu’il y’ait une réponse politique face à ce problème, car même si les gens ont en marre, si même la gauche molle reste dans ses fonctions, dans les universités elle se couchera face au minorités.

      Concernant la Chine(dans un autre de vos coms) c’est vrai, elle est le danger sur le moyen long terme, sauf que le remplacement de population est le danger immédiat, il faut d’abord régler ce problème. Une france Africaine ne pourra rien faire contre la Chine, et même au delà de ça, je me fiche de savoir si un futur pays arabo-africain sur le continent européen sera soumis à la chine. Cela ne me concernera pas. La Chine peut coloniser à mort l’Algérie actuelle, j’en ai rien à faire, je me fiche de ce peuple. Moi j’aime les miens, donc les français(les québécois bien sur), les européens, et les japonais(pour les nons blancs), le reste je m’en fiche). Je ne me prétends pas d’aimer toute l’humanité, de la même manière que je n’aime pas tous les animaux ; j’aime en général les mammifères, les insectes ce n’est pas ma came. En plus le grand remplacement montre aussi une faiblesse morale, des gens qui se laissent envahir pacifiquement ou qui répondent par des bougies à des attentats, ne sont pas aptes à se lancer dans une opposition frontale contre la Chine. Si on combat enfin le grand remplacement nous ferons preuve d’une pugnacité morale qui inaugurera du meilleur pour la rivalité face à l’ogre Chinois.


    • 2 votes
      yoananda2 21 octobre 14:44

      @Mahler

      Quand les français parlent de sa réalisation c’est quand nous deviendrons minoritaires, donc moins de 50% de la population(au rythme actuel on y arriverait vers 2050, peut être dans les années 40).

      Je sais bien, je voyais moi aussi les choses ainsi. Mais un jour j’ai réalisé que c’est inepte. La démographie a une grosse inertie. Le seuil des 50% est symbolique avant tout en fait, il parle à l’imaginaire, parce qu’il semble dire "au delà de 50% c’est irréversible", mais en vrai, pour moi, c’est déjà irréversible, on a déjà franchit le seuil de non retour.

      Aujourd’hui les non européens ethniques sont entre 25-30% de la population totale avec plus de 40% des naissances maintenant.

      Oui, c’est à peu près ça. On n’a pas de chiffres précis, il y a une grosse marge d’erreur, et d’interprétation, mais grosse louche, c’est ça.

      En vrai, pour mesurer vraiment ou l’on en es, li faudrait mesurer la testostérone française et africaine. La, on aurait un chiffre bien plus "réel". Ce chiffre n’existe pas, on ne peut que l’approcher intuitivement, et même statistiquement de manière indirecte.

      En fait le wokisme représente l’apogée du gauchisme et pendant qu’il se radicalise de l’autre coté il commence à perdre du pouvoir.

      Oui, mais je suis moins sûr que toi qu’il perde du pouvoir, parce que derrière lui, il a la finance mondiale, les gafams ... même si de l’autre coté, c’est vrai, il perds du pouvoir dans l’esprit des gens. Il se radicalise parce qu’il effectue une "mue" de son pouvoir, qui au lieu d’être en sous-marin dans les non-dits et les tabous, il devient assumé, au grand jour. Il a avec lui la puissance de l’IA (que je prends ici comme une instance globale, même si ça n’existe pas en vrai dans la pratique, on n’a que des mini IA ici et la pilotées par les multi-nationales).

      elle est le danger sur le moyen long terme, sauf que le remplacement de population est le danger immédiat, il faut d’abord régler ce problème.

      Oui oui !! Quand tu te fais racketter dans la rue, peut être que le gus est endetté auprès d’un usurier et que le vrai fautif est l’usurier, mais il faut bien gérer le voyou qu’on a en face de soi.

      je me fiche de savoir si un futur pays arabo-africain sur le continent européen sera soumis à la chine. Cela ne me concernera pas. La Chine peut coloniser à mort l’Algérie actuelle, j’en ai rien à faire, je me fiche de ce peuple. Moi j’aime les miens, donc les français(les québécois bien sur), les européens, et les japonais(pour les nons blancs), le reste je m’en fiche)

      Bravo. Je te rejoint.

      Je ne me prétends pas d’aimer toute l’humanité, de la même manière que je n’aime pas tous les animaux ; j’aime en général les mammifères, les insectes ce n’est pas ma came.

      Bien sûr, et je suis fait pour te comprendre.

      J’ajoute qu’on peut très bien ne pas aimer tout le monde, sans forcément vouloir du mal aux autres, ou vouloir les dominer. Aujourd’hui, on en est rendu au point que si tu refuses d’ouvrir ton fion à un pédé, tu es homophobe. C’est complètement con.

      C’est mon cas : je souhaite le meilleur à tous les peuples de la terre, sincèrement, même ceux que je n’aime pas. Je leur souhaite le meilleur, mais j’agis pour les miens uniquement, et je leur conseille de faire pareil, de ne pas s’occuper des autres peuples mais du leur (ce qu’ils font bien mieux que nous généralement).

      Et puis, à notre époque, il y a des problèmes mondiaux, on doit s’en occuper globalement en tant que multiples peuples de l’humanité. Ça ne veut pas dire qu’on doit s’aimer, mais coopérer, se coordonner.

      Il faut bannir l’utilisation des affects dans la rhétorique géo-politique. Les peuples n’ont pas d’amis, seulement des intérêts. On peut se respecter sans s’aimer. Ca c’est du langage qui joue sur le registre du chantage moral. C’est de la manipulation.

      Le grand apport de Zemmour, c’est qu’il sort (et il l’assume) de ce registre. Après toutes ces années de domination sans partage de la gauche bien pensante avec sa demi-morale et sa demi-molle sociale, ça fait quand même du bien par ou ça passe.

      Ca fait chier les gauchistes, les abrutis et les pro-système, et ça, ça c’est réjouissant.


    • 2 votes
      basile 21 octobre 15:06

      @yoananda2

      Pour qui s’intéresse à l’histoire des idées politiques en France, la période actuelle est extraordinaire. On ne pouvait même pas en rêver tant c’est inouï.

      Il y a d’abord le vieux Le Pen qui n’arrive pas à mourir et poursuit vaillamment son chemin avec ses interviews régulières. Il doit se dire qu’il a eu raison trop tôt quand il voit le mainstream glisser doucement vers ses positions des années 70, et que même Giscard, l’intelligence absolue-supérieure-indépassable, a été obligé de reconnaître son énorme bourde à propos du regroupement familial : il aurait dû écouter davantage le « fasciste ». Ben oui, celui qui a raison trop tôt est toujours éliminé, glissé sous le tapis, rendu inaudible et invisible, normal. Et puis sa fille, un tempérament de gauche petit(e) bourgeois(e), l’a renié, insulte suprême. Il lui reste sa petite fille Marion sur qui reposent les espoirs les plus fous, et elle ne déçoit pas. Quelle vie !

      Il y a ensuite Zemmour, la fusée éclairante de cette fin de pandémie. Il crée la sidération chez les politiques mainstream qui ne parviennent pas à détacher leur regard de cette fusée. Avec un discours qui imprime, il chamboule toutes les habitudes, tous les codes. Après lui, les autres politiques donnent l’impression de parler dans le vide, de faire des moulinets avec leurs petits bras en suscitant l’hilarité, au mieux l’indifférence.

      Plus encore, Zemmour a tué Soral, qui ne sait plus où il habite. Zemmour lui a tout piqué, ou presque, sans risquer la prison. Il s’est permis de traiter BHL de « traitre », ce dont Soral a sans doute rêvé, mais conscient que cette saillies le ferait coffrer par les nanas de la 17ème, qui n’apprécient guère son style machiste, il a reculé. Le site ER en est devenu brouillé, sa spécialité, le billard à trois bandes, en est devenu complètement obscur. Pas sûr que ER s’en remette, ce qui devrait réjouir le CRIF. Oui mais le CRIF ne sait pas comment gérer Zemmour, qui en devient un ennemi encore plus dangereux que Soral, car le CRIF en perd le Nord et ses marques habituelles au risque de disparaître ! C’est dingue.

      Pas moins intéressant la bataille des idées côté Mélenchon. On sent qu’il se débat entre les isme, sans parvenir à y mettre un peu d’ordre et à s’arrimer à l’un d’eux. Alors il saute de l’un à l’autre, tel un cabris : mitterrandisme, social-démocratisme, écologisme, marxisme, islamo-gauchisme. Sa tête de73 ans, un peu ralentie par les ans ne l’aide pas. Ses électeurs s’en rendent compte et s’en détournent. Triste fin de carrière, pour un Sénateur.

      La Cour observe d’un œil amusé et inquiet tout ce ramdam idéologique. Même si ça tangue aux deux bouts, au centre la stabilité n’est pas menacée. Forts d’une pandémie qui a effacé les gilets jaunes, pandémie mal engagée mais gagnée au finish, ils pensent ne pas trop souffrir du fait qu’en 5 ans, ils n’ont pratiquement et finalement rien fait. Encore un quinquennat pour rien pour reprendre une formule du trublion. « On va s’y mettre » sera sans doute leur slogan pour2022. Pas sûr que les Français suivent …


    • 3 votes
      yoananda2 21 octobre 15:19

      @basile
      j’ai une vision différente : le FN est une rente électorale, doublée d’un deal anti-France (entre Mitterand et Lepen). Donc Lepen n’a pas eu "raison trop tôt", il n’a jamais voulu autre chose que ce qu’il a eu. Il s’est auto-saboté avec ses petites phrases, et il l’a fait sciemment.

      Zemmour marque la fin d’une époque politique, la, je suis d’accord, et il rebat les cartes. Soral est paumé, mais pas plus qu’avant, c’est juste que maintenant, ça commence à se voir ! lol

      Quand à "la cours", moi je trouve qu’elle a bien avancée son agenda, en sous marin, la ou justement, personne ne discute et n’observe.
      Moi j’ai plutôt l’impression que le bilan macronien sera "mission accomplie", de son point de vue du moins.


    • 1 vote
      basile 21 octobre 20:17

      @yoananda2
      le FN est une rente électorale, doublée d’un deal anti-France (entre Mitterand et Lepen).

      Une rente électorale, pourquoi pas, mais réduire Le Pen à ça paraît un peu léger.

      Car l’anti-France, c’est franchement contestable. Mitterrand a voulu piéger la droite avec un FN en expansion diabolisé pour se maintenir au pouvoir, avec succès. Pas d’arrière pensée anti-France de son côté, juste la passion du pouvoir soutenue par l’intelligence politicienne. Quant à Le Pen, son parti a profité de la stratégie de Mitterrand, son parti qu’il considérait avant tout comme patriote. Pas d’anti-France (du moins conscient) non plus de son côté.


    • vote
      albert123 21 octobre 21:06

      @Parrhesia

      "Alors, ce que envisagez logiquement comme "le moment opportun" risque bien d’arriver trop tard."

      l’immanence n’arrive jamais trop tard, elle arrive tout simplement et à point nommée, n’en déplaise aux uns ou aux autres,

      par optimisme vous pouvez toujours vous dire que les régimes autoritaires ne durent jamais bien longtemps d’autant plus quand ils sont guidés par une vision aussi fantaisiste et délirante du monde.

      mais pendant que l’occident hystérique et dégénérée se demande si elle est suffisamment "gender fluid" tout en faisant l’autruche sur le fait qu’elle est la nouvelle "Sodome & Gomorrhe" du début du nouveau millénaire, l’avenir lui est fabriqué avec sérieux, ailleurs, en Chine, en Russie.

      la partie est déjà terminée et la souffrance que la masse s’impose a présent, avant de renaitre un jour, n’est que l’essence de sa soumission à ses maîtres a qui elle offre le pillage final, la curée pour être bien certaine d’être encore une fois de plus, bien cocufiée au dernier degré.

      notre seule carte pour en sortir rapidement sans trop laisser de plumes c’est le bloc eurasiatique Chine, Russie, Europe avec la route de la soie au milieu, cad le "heartland" de Brzezinski, 

      ce que notre soumission culturelle aux anglosaxons qui ont la maitrise des voies maritimes ne permet pas, ce que l’UE ne permettra jamais et ce que l’immense majorité de la masse couillonne ne comprendra jamais à temps non plus.

      actuellement on préfère juste tout perdre avec des faux alliés juste histoire d’être bien cul nu le jour où il faudra rejoindre le camp des gagnants du monde de demain.


    • 1 vote
      yoananda2 21 octobre 22:35

      @basile

      Pas d’anti-France (du moins conscient) non plus de son côté.

      Je ne suis pas dans sa tête. Ce n’est que mon interprétation. J’y ai bien réfléchit, et je ne peux pas croire qu’il ne savait pas qu’il sabotait les forces nationales. Donc pour moi : anti-France.


    • 1 vote
      basile 22 octobre 12:23

      @yoananda2
      on a déjà franchit le seuil de non retour

      Oui, la France a déjà disparu, potentiellement remplacée, et grillée par le réchauffement.
      Zemmour et Jancovici peuvent gueuler autant qu’ils peuvent, c’est plié des deux côtés, rien ne peut arrêter l’apocalypse.
      Moi, je m’en fous, je suis vieux et j’en ai bien profité (baby boomer classe moyenne sup). J’angoisse quand même pour mes petits enfants.
      Seule consolation, notre pays sera remplacé avant d’être grillé. Maigre consolation.
      Je suis d’un pessimisme absolu : ça se soigne, docteur ?


    • vote
      yoananda2 22 octobre 12:39

      @basile
      it is what it is. Les choses sont ce qu’elles sont. Oui, les français gaulois blancs ne seront plus la pour "griller" ou rôtir en enfer.
      c’est peut être la justice immanente.


    • vote
      basile 22 octobre 14:31

      @yoananda2
      c’est peut être la justice immanente.

      Et en plus, chauffage gratuit dans mon cercueil du fait du réchauffement !

      Les baby boomers gâtés comme pas permis : une vie sans guerre, une mort au chaud ...


    • vote
      yoananda2 22 octobre 14:52

      @basile

      Les baby boomers gâtés comme pas permis

      ouais mais l’opprobre des futures générations et la honte au regard de l’histoire. Je ne dis pas ça pour t’accuser toi personnellement hein, mais je penses que le regard archéo-futuriste (quand notre présent sera le passé du futur) sur notre époque sera très dur.


    • 2 votes
      Parrhesia 21 octobre 11:42

      En ce qui concerne Zemmour, plus que toute autre chose, ce qui compte, c’est sa capacité à sortir les sortants, quels qu’ils soient !!!
      Car ne pas les sortir vigoureusement, dans la situation où se trouvent les restes de la France, signerait, en avril, la condamnation à mort de 2000 ans d’histoire.
      Cela signerait également l’abandon de nos descendants à une forme d’esclavage dont nous commençons seulement à distinguer les contours : ceux de la religion "mondialiste" et de ses grands prêtres du capitalisme exclusivement financier !!!
      Après, et après seulement, sachant qu’avec E. Zemmour cela ne pourra que difficilement être pire qu’avec l’actuel président, il conviendra de faire en sorte que l’intéressé ne sorte pas du cadre du programme sur lequel il aura été élu.


      • vote
        yoananda2 21 octobre 11:51

        @Parrhesia

        Cela signerait également l’abandon de nos descendants à une forme d’esclavage dont nous commençons seulement à distinguer les contours : ceux de la religion "mondialiste" et de ses grands prêtres du capitalisme exclusivement financier !!!

        Même si je suis d’accord, je ne crois pas que Zemmour aille jusque la, je dirais même que son programme vise à permettre à la France de perdurer dans le mondialisme plutôt qu’à s’opposer à celui-ci.


      • vote
        Parrhesia 21 octobre 12:02

        @yoananda2

        Bonjour, yoananda2,
        Entièrement d’accord sur le risque que vous dénoncez. Toute fois, il semble que ce soit un risque que les Français sont désormais obligés de courir. Et cela justifie d’ailleurs la réserve de ma dernière phrase.


      • 1 vote
        Norman Bates Norman Bates 21 octobre 14:35

        @yoananda2

        "...son programme vise à permettre à la France de perdurer dans le mondialisme plutôt qu’à s’opposer à celui-ci."
        J’ai même la conviction qu’une fois élu il incarnera un coup d’accélérateur vers l’inexorable fatalité de l’extrême mondialisme...
        "Une fois élu" parce qu’effectivement c’est une hypothèse à ne pas exclure...le scénario de la pièce de théâtre électorale est écrit, l’affrontement final entre Rothcron, preux défenseur de la paix civile, de la "républikésesvaleurs", rempart face à "l’extrême droite", et Rothmour le sauveur de la Nation, réincarnation chétive et déplumée de Jeanne d’Arc qui veut bouter l’envahisseur bigarré hors de nos frontières...
        C’est extraordinaire...l’un, avec son karcher, l’autre, "l’ennemi de la finance", jouaient petit bras, la représentation 2022 va être folklorique et tonitruante...
        Du bruit et de la fureur jusqu’en avril...depuis quelques semaines déjà beaucoup d’actes, de choses se produisent dans le silence absolu, même pas ou peu d’écho dans les zones d’information alternative...c’est juste un détail...
        Moïse possiblement élu...parce qu’il sait cajoler les oreilles réceptives sur le modèle d’autres destins présidentiels...ses constats sont souvent intéressants mais souffrent de lacunes, ou d’oublis bien ciblés...
        Je pense qu’il va aller encore plus loin dans sa stratégie de "diabolisation", ça ne mange pas de pain pendant une campagne...l’électeur aime être flatté, il aime aussi être cocu...
        J’aimerais bien moi aussi croire en Moïse...vraiment...ne pas entendre ce qu’il ne dit pas, ne pas voir ses sponsors, ses mécènes, son environnement, ne pas lire ses livres où le salut de la France si médiocre passe par son "israélisation", ne pas le voir sur tous les écrans et croire qu’il est effectivement "censuré" parce qu’il dérange les plans de l’extrême mondialisme, ne pas voir gros comme une maison le sketch de celui qui épluche les oignons et de l’autre qui pleure...c’est Coluche qui utilisait cette métaphore pour Giscard et Barre, si ma mémoire est bonne...
        Le petit Moïse, la "chance" du décret Crémieux (Adolphe Isaac) frappant dans la bedaine dodue des élites dominantes c’est encore plus burlesque, mais plus c’est gros plus ça passe...


      • 2 votes
        yoananda2 21 octobre 14:48

        @Norman Bates
        oui, 100% d’accord, même si je ne suis pas 100% sûr. En tout cas, c’est ainsi que je vois les choses, je ne me fais aucune illusion sur les conséquences de cette "candidature", pour moi ce n’est qu’une autre imposture, en effet, même si j’apprécie le coté anti-langue-de-bois du Z.

        Pour moi, il dit des choses que je dis (ici et ailleurs) depuis des années sur le bullshit que nous sert à la gauche quand aux pauvres immigrés qui souffrent tant du racisme blanc ...


      • 2 votes
        Norman Bates Norman Bates 21 octobre 16:00

        @yoananda2

        Tu sais, j’aimerais de temps en temps voir un morceau de cette France éternelle et libre...délestée de toute empreinte communautaire religieuse, ethnique, sociétale, bancaire...
        Une France éternelle et libre de choisir son chemin, son destin, au bénéfice exclusif de son peuple...peuple libre d’ouvrir la porte à ceux qui partagent ses idéaux et capable de montrer cette même porte aux nuisibles, tous les parasites qui contreviennent à ses lois, rongent sa souveraineté au profit de puissances étrangères, cherchent à fragmenter l’unité de la Nation pour servir les intérêts de minorités bruyantes...
        Nation unie, libre, indépendante, tu adhères ou tu fermes ta gueule...et si tu mouftes tu ne trouveras pas en face de la complaisance et de la culpabilité mais de l’autorité...
        L’âme de cette France là est enfouie au plus profond du silence, emmurée vivace à défaut d’être vivante, soumise au cloisonnement sur ordre de ceux qui mènent le bal...le monopole sur les "idées" droits-de-l’hommistes avec "devoir d’ingérence", universalisme, étouffement des identités nationales...je n’évoque pas la parenthèse de l’opposition factice incarnée un temps par la boutique FN/RN, elle aussi vérolée...
        Et voilà que le sursaut tant espéré est personnifié par la même clique, les mêmes réseaux, les mêmes instruments, les mêmes méthodes...
        La France éternelle et libre, endoctrinée jusqu’au trognon par l’Education Nationale et les médias aux ordres, existe t-elle encore.. ? est-il encore permis d’y croire.. ? est-elle juste autorisée à exister par procuration, par ventriloque adoubé, en abandonnant sa liberté et en offrant sa soumission.. ?
        Je ne sais, Yoa, si tu captes mon point de vue...il y a un GR qui n’est pas étranger à un autre GR, loin de là...un GR encore plus tabou que l’autre...un GR dans l’absolu encore plus nocif et mortel puisqu’il prive la Nation de ses libertés, de sa souveraineté, de ses moyens de défense, et l’amène à sa destruction, l’autre GR étant son instrument, un instrument parmi d’autres, beaucoup d’autres...
        Je t’assure que pour quelqu’un qui est sincèrement et puissamment attaché à cette France là le spectacle actuel est autant hallucinant que désolant...il reste l’espoir, mince, que bien souvent ce sont des petites minorités qui font l’Histoire...et qu’une étincelle saura ranimer la flamme sur les braises du renoncement...


      • 3 votes
        PLACIDE2 21 octobre 17:08

        @Norman Bates
        Je pense que vous vous trompez et que vous jugez Zemmour incapable de passer du discours aux actes parce que vous êtes fasciné par le nombre de brêles et de canailles qui gravitent dans les sphères politiciennes (exemple Hollande ,Macron , Marine ect... )et que la liste de leurs forfaitures vous a intoxiqué, dégouté .Je le répète Zemmour ce n’est pas un programme (qui n’engage que ceux qui y croient) mais une volonté.


      • vote
        yoananda2 21 octobre 18:54

        @Norman Bates
        GR ?
        Je penses que je comprends ton idéal, mais c’est trop abstrait pour moi. Moi "la France", je ne sais pas trop ce que c’est. En revanche les français, en tout cas mes français (les gaulois), oui. Les autres ... c’est pas mon affaire. La porte est ouverte, comme dit Zemmour aux étrangers : mais un étranger est par définition de passage. Sinon c’est un envahisseur. L’idée d’une France ouverte à tous ceux qui partagent un idéal, c’est louable, et je ne critique pas, mais ce n’est pas mon truc. Moi ce sont les liens du sang plutôt que les liens idéologiques qui priment. Je veux bien des idéaux, mais pas au détriment de la biologie.


      • 1 vote
        Paroissien de dame P 21 octobre 21:03

        @Norman Bates
        Ah quand même ?? Oh putain toi on te sauve plus . Le manque de liberté il est dans ta tête . Tu me fais penser aux mecs qui ont des projets pleins le ciboulot , mais qui trouvent toujours une excuse pour ne jamais rien faire , parce que ceci ou cela . Des loosers quoi , c’est çà que tu veux être ??? Te battre contre des moulins à vent ???  


      • 2 votes
        Norman Bates Norman Bates 22 octobre 15:47

        @Paroissien de dame P

        " Le manque de liberté il est dans ta tête ."
        Ah bon ? tu crois ? purée, je n’avais jamais pensé à ça...je suis bête à bouffer du foin...donc selon toi je dois me soigner puisque c’est que "dans la tête".. ? une bonne quantité de pilules magiques avec en adjuvant un traitement par médias aux ordres et youpi, joie, je serai enfin comme Diego "libre dans ma tête"...ah merci.. !

        "Tu me fais penser aux mecs qui ont des projets pleins le ciboulot , mais qui trouvent toujours une excuse pour ne jamais rien faire , parce que ceci ou cela ."
        Au moins je te fais penser, c’est déjà ça, une modeste contribution au fonctionnement de ta redoutable machinerie intellectuelle...
        Tu as (encore) raison : je me contente de badiner stérilement sur Avox et dans la "vraie vie" je suis complètement inerte...rien, que dalle...aphone et amorphe...
        T’es le Paco Rabanne d’Avox...et j’ai la chance indescriptible de t’avoir comme biographe...joie.. !


      • 1 vote
        Norman Bates Norman Bates 22 octobre 15:57

        @yoananda2

        J’aurais sans doute de la peine à préciser les contours de cette "France idéale" tant c’est devenu une pure utopie...
        J’avais parcouru ton échange (avec MaQ je crois) au sujet de ta vision de la Nation par la "biologie"...je ne suis pas suffisamment outillé pour entrer dans ce débat mais je pense avoir eu la même approche il y a quelques années...
        Nous avons aussi, je pense, une appréhension assez proche de la chose religieuse...en clair, corrige-moi si je me trompe, une certaine aversion...
        Mais...en dépit de tous ses aspects délétères ne vois-tu pas des bienfaits au règne du catholicisme en France jadis non pas en temps que croyance, entité dominante et tout ça, mais en temps que rempart face aux forces obscures qui ont finalement eu sa peau et aussi la peau de la Nation.. ?
        J’avoue que c’est une question qui me turlupine ces temps-ci...


      • vote
        Norman Bates Norman Bates 22 octobre 16:05

        @PLACIDE2

        Je le concède : il y a du vrai dans cette analyse...un dégout bien profond, c’est certain...et par conséquent une méfiance au taquet lorsqu’un homme providentiel se présente...
        Ce que Moïse n’est pas à mes yeux, j’ai déjà développé le pourquoi...
        Surtout, ce n’est pas un homme libre surgissant d’une boutique neutre, j’ai aussi détaillé ce point...
        Lorsque je salue le boulot de Philippot (manifs, mobilisation, réinformation) et que je publie certaines de ses vidéos c’est avec la même méfiance et pour les mêmes raisons...
        Parfois le diable se niche dans les détails...qui n’en sont plus...


      • vote
        yoananda2 22 octobre 16:15

        @Norman Bates

        au sujet de ta vision de la Nation par la "biologie"

        oui, disons que à minima je suis contre le fait que ça soit au détriment de la biologie. Je ne suis pas sûr qu’on puisse former une nation uniquement sur la biologie non plus (peut être mais je n’ai pas d’idée fixe à ce sujet).

        Nous avons aussi, je pense, une appréhension assez proche de la chose religieuse...

        Ha ben oui, moi je suis clairement anti-clérical. Je n’en fais pas mystère.

        Pour moi, les 3 tyrans qui fonctionnent main dans la main : l’état, les marchés, les "grandes" religions. (quand je dis "grande", je parle des religions universalistes surtout).

        catholicisme en France jadis non pas en temps que croyance, entité dominante et tout ça, mais en temps que rempart face aux forces obscures

        Pour moi le catholicisme EST la force obscure ; C’est un obscurantisme, qui ne vaut pas mieux que les autres. Heureusement la science la dézingué. Alors oui, si tu veux dire que la nature à horreur du vide et qu’on ouvre la porte à des choses encore pire, comme l’Islam, et qui finalement "the devil you know", toussa toussa, l’église catho c’était pas si pire, et puis regarde les cathos tradis, ils parviennent à être raciste en contradiction totalement avec leur foi ... (lol).

        Si c’est ce que tu veux dire, oui, en quelque sorte, on peut le voir comme ça.

        Mais moi je préfère qu’on traverse la nuit obscure de l’âme et qu’on revienne à une foi et des dieux païens. Le paganisme est un monisme. Le fait qu’il y a plusieurs Dieux alors que le christianisme n’en aurait qu’un plus puissants que tous les autres est une forfaiture. Le monothéisme est une dégradation du monisme païen. Le monothéisme est un dualisme (car le Dieu chrétien n’existe pas sans son diable) alors que le paganisme moniste est le véritable "Dieu unique" dont les Dieux ne sont qu’une expression, toujours mouvante, et il n’y a pas de dualisme bien/mal qui est une réduction affreuse de la pensée mystique.

        Bref, non, bon débarras, et prions pour ne pas refaire la même erreur.

        Quand à la peau de la "Nation", attention ... il faut différencier état et nation. C’est l’état qui a la peau de la nation. Actuellement, l’état est mal en point, et moi, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre. Les histoires de souveraineté, toussa toussa, rien à battre, puisque justement, nous ne sommes plus une nation. Moi je me soucis du sort des miens. Pas de l’état, pas des idéaux de la république, pas de l’église. Mais des gens, ceux qui sont vivants, et qui souffrent et aiment. Les bouts de papiers des traités, constitutions, et les murs et ponts tout ça se reconstruit ou se détruit parce qu’il y a des gens.


      • 1 vote
        Paroissien de dame P 22 octobre 19:16

        @Norman Bates
        Ouf !!! je l’ai échappé belle , Paco Rabanne est le seul styliste à ne pas être de la jaquette. Dans la vrai vie tu es un inconnu parmi tant d’autres , à la limite militant , mais c’est tout. Restes à ta place , il n’y a qu’ici que tu puisses faire illusion. 


      • vote
        basile 23 octobre 15:04

        @yoananda2
        Pour moi le catholicisme EST la force obscure ; C’est un obscurantisme, qui ne vaut pas mieux que les autres.

        Les enfants qui rejettent leurs parents dans l’adolescence sont parfois très violents. Ainsi les enfants d’une civilisation catholique qui rejettent avec violence cette religion. Comportement d’adolescent qui peut avoir des conséquences tragiques s’il perdure à l’âge adulte (je ne suis pas baptisé catholique).

        L’absence d’un socle religieux solide m’amène à la réflexion suivante pour l’élection de 2022.

        Les ZAVANTAGESZAKIS gouvernent aujourd’hui la France, faute d’autre chose.

        Ce sont eux qui expliquent que les présidents qui ne font rien, qui ne touchent à rien et surtout pas à ces fameux ZA sont réélus. Chirac en est le prototype.

        Macron, qui n’a rien fait en 5 ans, risque ainsi d’être réélu.

        Mais alors pourquoi Hollande, qui n’a rien fait non plus (sauf la guerre au Mali, mais on s’en fiche), n’a pas pu se représenter, le risque d’être balayé étant trop évident ?

        En vertu d’une deuxième loi, celle du dégagisme. Les Français veulent que rien ne bouge, mais sont conscients que ça ne peut pas durer éternellement. Alors ils virent le président sortant pour se donner l’illusion du changement.

        En 2022 Macron sera pris en étau entre ces deux lois contradictoire : l’immobilisme et le dégagisme, et personne ne sait dire aujourd’hui laquelle de ces règles l’emportera. En 2017 le dégagisme a écrasé l’immobilisme. 2022 ? Suspense.

        Dans la période actuelle, les Français donnent l’impression d’adhérer aux idées « hors mainstream », donc dégagisme, tout en votant plutôt immobilisme. Etrange paradoxe, qui traduit une frustration.

        Les fonctionnaires sont les rois des ZA, obtenus par les manifestations massives de leurs syndicats, et par la lâcheté des gouvernements. Ces ZA, notamment celles concernant les retraites, bloquent le pays.

        Les salariés du privé sont les cocus du système, ils n’ont pas avec eux ces syndicats de fonctionnaires. Mais ils ont d’autres avantages. Par exemple la mobilité permettant d’exercer l’activité qui les intéresse vraiment, des métiers parfois intéressants, la possibilité de s’expatrier, une ambiance de travail plus aérée, moins figée/ankylosée comparée à la fonction publique où rien ne bouge, et aussi des salaires plus élevés mais uniquement en haut de l’échelle, pas en bas où les fonctionnaires les ont rattrapés et maintenant dépassés.

        Les professeurs, pas bêtes par définition, ont remarqué que le top niveau social en termes de revenus est quand même dans le privé. Alors ils bourrent les grandes écoles de leurs enfants chauffés à blanc pour réussir les concours et pour prendre ensuite les rennes du monde économique. Pour les autres enfants, bizarrement, l’ascenseur social est complètement bloqué et les inégalités augmentent. Pour les enfants de profs, c’est le contraire … Cherchez l’erreur, comme on dit.

        Ce coup de projecteur sur le monde de l’éducnat. n’est pas gratuit : c’est là que se joue l’avenir du pays, et le paysage qu’on entrevoit n’est pas triste ... Intérêts personnels, lâchetés (pas de vague), démissions … résultent de la perte de la foi à la fois chrétienne, et de la foi dans la République héritière de la chrétienté. La laïcité, sans un socle culturel religieux, national et politique solide, c’est du vent. D’où mon commentaire initial concernant le rejet du catholicisme.

        Tout ça ne dit pas ce qui va l’emporter en 2022 : immobilisme ou dégagisme ? Macron ou Zemmour (ou une autre) ? Je parie plutôt sur l’immobilisme cette fois mais en fait, j n’en sais rien car je ne sais pas mesurer la colère dans le pays (les sondeurs, sauf peut-être ceux du ministère de l’intérieur, ne mesurent pas la colère dans le pays, et pour cause).


      • vote
        yoananda2 23 octobre 15:52

        @basile
        L’absence d’un socle religieux solide m’amène à la réflexion suivante pour l’élection de 2022.
        Oui, je suis bien d’accord, à une nuance près. Le catholicisme n’est pas le seul socle religieux qui existe sur terre, et, il n’y a pas que les abrahamismes non plus.
        En l’occurrence, pour qui cherche un socle religieux qui tiennent un peu la route, on a le yoga, bien supérieur aux inepties des peuples du désert. Il y a aussi le taoïsme qui est pas mal. Il y a aussi les anciens cultes païens, nordiques, celtiques, qui, bien qu’ayant été fort malmenés peuvent être revivifiés, après tout le catholicisme n’a fait que "repeindre" les fêtes païennes avec des symboles sémites (exactement comme le fait l’islam), mais à la base tout ça est du cultuel païen et on a tout sous la main.
        Quand aux élections, perso, rien à foutre, me sens pas concerné.


      • vote
        basile 23 octobre 17:56

        @yoananda2
        , et, il n’y a pas que les abrahamismes non plus.

        Certes, mais la figure du Christ, que l’on soit croyant ou pas, est unique.

        Elle enfante Bach et Michel Ange, par l’Esprit saint.


      • 1 vote
        yoananda2 23 octobre 19:40

        @basile

        Certes, mais la figure du Christ, que l’on soit croyant ou pas, est unique.

        Oui et alors ? la figure mahometane ou bouddhique ou krishnaïque ou odinique ou zoroastrique sont TOUTES uniques. Et j’en passe.

        Toutes ont vécu des péripéties plus ou moins extraordinaires.

        Mais aujourd’hui, quand on envoies une fusée vers Mars, on ne l’appelle pas "Jésus" ou "Marie", mais "Zeus" ou "Viking".

        La mythologie christique est mortifère, on y vénère un homme en train de crever sur une croix parce qu’il a refusé de se battre.

        Odin qui sacrifie son oeil droit pour percer les secrets de l’univers, ça a plus de gueule.

        Et puis bon, sacrifier sa vie, en plus d’être stupide si c’est par amour pour ses ennemis, a déjà était fait et refait par des milliers d’hommes normaux à travers les ages. Les bouddhistes extrêmistes s’immolaient par le feu pour démontrer la supériorité de l’esprit sur le matière et pour la paix dans le monde ... Jésus n’a pas pissé plus loin que de nombreux hommes ordinaires.


      • 2 votes
        yoananda2 21 octobre 12:13

        Zemmour est plutôt réputé pour ses prises de position sur l’islam et ses racailles.

        Cependant, j’ai été agréablement surpris de voir que pour lui, le 21ème siècle sera celui de l’affrontement Chine-USA.

        Il a tout à fait raison. L’immigration n’est que l’arbre qui cache la forêt, et si c’est un problème immédiat, à moyen terme la Chine va devenir de plus en plus un soucis, et à long terme, c’est l’IA.

        En réalité ces 3 sujets n’en font qu’un, mais il est plus facile de le penser séparément.

        Pourquoi je dis "la Chine" plutôt que les USA, comme étant notre problème principal ? je ne récuse pas, loin s’en faut, l’analyse Zemmourienne (mépakeu) de la vassalisation de l’Europe aux yankee. C’est une évidence.

        Mais il me semble tout aussi évident que la vassalisation à la Chine nous fera regretter l’ancienne si jamais elle survient (et elle est en bonne voie ne vous y trompez pas).

        Concernant l’IA, je pense que c’est un angle mort chez Z. Il a une vision politique, voire géo-politique, et il voit ça comme un instrument dans les mains d’une super-puissance. Il ne voit pas ça comme une entité à part entière qui fonctionnerait comme si elle avait une volonté propre, et un agenda propre. On peut le discuter, mais pour moi, c’est le cas. L’IA est une menace pour l’humanité, qu’elle soit américaine, chinoise, européenne ... africaine ? non lol, je rigole. Une menace en soi, bien pire que la bombe atomique et sa guerre froide.

        Immigration-Chine-IA ... le triptyque de la menace fantôme du siècle à venir, avec le réchauffement global en toile de fond.

        Ca va être sympa.



          • 2 votes
            Thomas141 22 octobre 15:06

            Je ne comprends pas comment on peut trouver cette interview autrement que décevante, Thinkerview n’interroge Zemmour que sur des sujets sur lesquels il s’est déjà exprimé. C’est une erreur majeure :

            - on n’apprend vraiment rien de nouveau sur les opinions de Zemmour (pour faire court : anti-immigration, vision de la france, pro-nucléaire sur l’écologie),

            - du coup on a un copié collé qui n’apporte rien du tout face aux autres interview de Zemmour, quel intêret ??

            - le tout à la sauce Thinkerview : interviewer agressif, coupant la parole, changeant de sujet en disant vouloir déstabiliser son interlocuteur alors que le seul résultat est qu’il ne peut s’exprimer et développer comme il le veut ses idées ce qui serait le mieux pour les spectateurs, merde ce que l’on veut c’est des contre-argumentation pas un jeu de cache-cache et un discours déconstruit qui nuit au débat des idées),

            - aucune question sur ce qu’il faut faire pour éviter le délabrement de nos services publiques, l’énergie, les barrages, les hôpitaux, les écoles, la justice...le tout étant de plus en plus privatisé au bénéfice du grand capital.

            - Zemmour dit vouloir une France forte, il fallait à tout prix évoquer ces sujets, pointer le fait que les privatisations successives n’ont à chaque fois servi qu’a engraisser les bourgeois et appauvrir cette France,

            - aucune question sur les mesures "macro-économiques", sur le libre échange désastreux qui a entraîné la désindustrialisation qu’il déplore, qui nivèle à la baisse l’état économique du pays (que les grands états dits "libéreaux" comme les USA n’appliquent pas du tout et qu’il ne pourra pas changer s’il reste dans l’UE).

            - enfin aucune question sur l’organisation économique au sein de la société : l’aggravation énorme des inégalités, la dégradation des conditions de travail avec la casse du code du travail, les licenciements abusifs pour augmenter les taux de rendement quand un groupe fait des bénéfices, sa vision sur le temps de travail, les retraites, le chômage, sa vision du partage de la plus value à la fois dans les entreprises et en France en général. Impossible de ne rien dire là dessus alors que c’est un gros point faible de Zemmour qui va pouvoir promettre une augmentation des salaires en baissant les cotisations ce que font les gouvernements depuis 40 ans et entraîne les problèmes que l’on rencontre de plus en plus,

            bref vous l’aurez compris, de mon point de vue, cette interview est une grande déception et je pèse mes mots...


            • vote
              yoananda2 22 octobre 15:37

              @Thomas141
              intéressant retour. Merci. C’est argumenté et pertinent (ce qui n’est pas forcément la norme dans les critiques).


            • 1 vote
              microf 22 octobre 16:55

              La France s’est enrichie sur le dos de l’Afrique ?

              La réponse á cette question, répond á toutes les questions concernant la France et l´Afrique : Non seulement la France s´est enrichie sur l´Afrique, mais la France continue á s´enrichir sur l´Afrique et en l´Afrique.

              L´ex-Président Francais Jacques Chirac sur l´exploitation de l´Afrique par la France, un délice á écouter pour les Francais, mais pour les africains, un calvaire.
              https://youtu.be/KIHFgealnYM

              « On oublie seulement une chose, c´est qu´une grande partie de l´argent qui est dans notre porte monnaie, vient précisément de l´exploitation depuis des siècles de l´Afrique, pas uniquement, mais beaucoup vient de l´exploitation de l´Afrique. Alors, il faut avoir un tout petit peu de bon sens, je ne dis pas de générosité, mais de bon sens, de justice pour rendre aux africains ce qu´on les a pris d´autant que c´est nécéssaire si on veut éviter les pires convultions ou difficultés avec les conséquences politiques que celá comportent dans un prochain avenir. »

              Il ya une personne qui manque aujourd´hui au débat en France, c´est Tariq Ramadan, on sent que son écartement a été bien calculé et réussit.


              • 2 votes
                yoananda2 22 octobre 17:06

                @microf
                tu radotes !
                Ton disque est rayé.
                On t’as répondu 50 000X, mais tu continue comme si de rien n’étais, sans aucun argument si ce n’est celui de l’autorité que tu confères à un mort.
                Tu peux continuer de prier saint Chirac si ça te chante pour obtenir l’aumone.
                Mais je ne penses pas que tu sois au bon endroit pour mendier.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

yoananda2


Voir ses articles


Publicité





Palmarès