• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Etienne Chouard : les raisons de notre impuissance politique

Etienne Chouard : les raisons de notre impuissance politique

Longue rencontre du 4ème Singe avec Etienne Chouard, où celui-ci passe en revue tous ses thèmes de prédilection : démocratie, ateliers constituants, liberté d'expression...

 

 

 

 

 

 

 

Tags : Démocratie Liberté d’expression Etienne Chouard




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • 28 votes
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit (le vrai) 3 mai 2014 14:37

    Attention quelqu’un va venir nous expliquer que dans la démocratie grecque, il y avait des esclaves. Et aussi que le tirage au sort va désigner des débiles mentaux et des pervers sadiques. Et puis aussi que le boulanger de la soeur du cousin du cordonnier d’Etienne Chouard a pris un jour un café avec le fils du voisin de quelqu’un dont le médecin a acheté un livre de cuisine dans une boutique où l’on vend aussi ceux d’Alain Soral, ce qui prouve que ce Chouard est un dangereux activiste fasciste. 


    • 5 votes
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 3 mai 2014 15:05

      ...le fidèle parmi les fidèles au RV DES FANATIQUES de la paroisse Étienne !
      ...Il pourrait ,au moins nous dispenser , des """"""arguments"""""" de sophiste ,manipulant mal l’argumentation fallacieuse !

      CQFD

      Merci


    • 17 votes
      Borcorbe Borcorbe 3 mai 2014 16:32
      Et ma ma bite sur ton nez sa fait une licorne ?
      Et à par t’acharner sur Chouard et ceux qui le soutienne a chacun de tes commentaire, toi tu sert a quoi ?
      Tu a des proposition, des alternative a la démocratie bourgeoise ?
      Et toujours parler de gourou a chaque fois qu’on l’on admire une personne cela devient soûlant.
      Ce sont les grands hommes et ceux qui les suivent qui font l’histoire. En bien ou en mal.
      Mais les connard qui crache sur tout les gens qui propose des solutions et psychologise les gens qui les suivent, je leur pisse a la raie.
      Tu vois, les petits con rationaliste extrémiste qui ne peuvent rester à leur place et jalouse ceux qui arrive à fédérer les esprits et les personnes
      Au pire tu finiras tous seul et gueuler sur tous les "gourous" !


    • 3 votes
      La mouche du coche la mouche du coche 3 mai 2014 21:38

      La remarque du petit jeune qui propose de ne pas combattre mais de s’écarter des méchants pour ne pas finir par leur ressembler, me semble intéressante. Il faudrait voir si cela se fait quelque part pour en vérifier la validité.


    • 2 votes
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 3 mai 2014 17:37

      Comme je suis ALLERGIQUE avant tout à tout fanatisme ;
      ce n’est pas un choix  ;c’est ma nature profonde !
      Il en est de même pour la démagogie  !
      Aussi dans cette vidéo parle de Citoyens armés dans son projet ,
      ce qui lui donne une touche non démagogique !
      Mais c’est très hésitant ... !
      Merci


      • 12 votes
        Borcorbe Borcorbe 3 mai 2014 18:11

        Et il est ou le problème de citoyens armés ?

        On est tellement infantilisé que l’on a même plus les moyens de se révolter ! 
        Qu’on fait les insurgé avant de prendre la bastille ?
        Il sont allé a l’armurerie !
        Héhé, on fait pas de révolution sans armes. Il n’y a que Soros qu’y fait sa avec des fleurs. Enfin avec des snipers, des dollars et des miliciens aussi ! 
        les armes , c’est une des dernière chose qui fait que les USA peuvent encore avoir la possibilité de se révolter !
        Regarde ce qui c’est passé au Bundy Ranch. Crois tu que sans armes il aurait pus résister au gouvernement fédéral ?

        • 1 vote
          lupus lupus 3 mai 2014 19:22

          Remontons jusqu’au big-bang Étienne !
          emmenez moi au bout de la terre
          emmenez au pays des merveilles
          il me semble que la misère
          et moins pénible au soleil d’Athènes


        • 15 votes
          Thucydide Thucydide 4 mai 2014 01:13

          Ce qui est intéressant dans cette série de vidéo, c’est la question des armes et de la violence. La possession d’une arme en France est une question tabou, le petit jeune dans la vidéo tente à chaque répartie d’Étienne Chouard d’éluder la question ou de la dévier. Or les seuls à avoir la légitimité de la violence sont l’état et à la marge les gangsters. Le petit jeune n’a pas l’impression de comprendre que le système peut très bien s’accommoder de quelques hippies qui mangent les légumes de leurs jardins, voir de quelques identitaires qui se prennent pour Charles Martel en allant faire le piquet sur le toit d’une mosquée en construction, tant que le spectacle n’est pas remis en cause en profondeur. Défiler Bastille-Nation pour défendre les retraites ne sert à rien, même avec un cortège de 2 millions de moutons. En face, s’ils n’ont pas peur, ils n’ont pas de raison de changer leur plan de bataille. Qui a peur d’un troupeau de moutons ? Par contre vous prenez le cortège de 250 000 personnes qui ont défilé pour défendre les retraites à Paris, il a quelques années, vous les armez de fusils et vous les faites marcher sur l’Élysée... Là, le projet de Chouard passera, peut être du fantasme à la réalité. Le pouvoir c’est juste la capacité d’écraser celui qui veut vous le prendre quand c’est nécessaire.

          .

          .

          La génération des vingtenaires/trentenaires qui n’a pas fait son service militaire et qui a été éduqué par la télévision et les jeux vidéo n’a qu’un rapport fantasmé à la violence. Pour cette génération, la violence est forcément fasciste ou en tout cas est un véritable « tabou », faire la révolution c’est écrire « on est pas content » (indignés) sur des pancartes et surtout ne pas oublier de le twitter, et de le facebooquer c’est « superimportant ».
          .
          .

          je vais prendre un autre exemple : celui de la vidéo du membre de l’UPR qui vient chounier parce qu’il s’est fait battre par une femme qui devait faire la moitié de son poids. Au delà du ridicule de la situation qui me fait dire que la séparation des sexes et des catégories de poids en boxe ne sera peut être plus nécessaire dans quelques années, tout le monde sait qu’une manifestation peut dégénérer... Or ce grand dadais laisse traîner son sac avec ses papiers d’identités à l’intérieur et trouve le moyen de se faire tolochoquer par une femme... Elle est belle l’avant garde du nouveau CNR...

          .

          .

          Le système vous a conditionné pour que l’usage de la violence vous paraisse quelque chose d’inimaginable, de honteux, de tabou.

          .

          .

          J’ai l’impression que certains sont dans la confusion mentale en pensant qu’aller « à la manif » c’est être un digne représentant de Trotsky. Les différents mouvement pseudo- révolutionnaires quelque soit leur bord politique sont dans le fantasme, internet permet d’exalter ce fantasme et donne une sensation de toute puissance à beaucoup de nabots mais ils sont toujours dans la révolution virtuelle avec un ennemi virtuel, le reptile illuminati pour les uns et le cannibale fasciste dévoreur de juifs (et de noirs et d’arabe pour accommoder les repas) pour les autres.

          .

          .

          Lisez Malaparte « technique du coup d’état » pour comprendre que le pouvoir ne tombera pas tout seul, surtout dans un pays crucial comme la France. Or établir une véritable démocratie EST une révolution (changement radicale du groupe qui détient le pouvoir) et nécessitera sans doute un coup d’état par essence violent. Si vous ne l’acceptez pas, vous resterez dans la peau du mouton qui fantasme sa liberté. Quand je dis ça, je ne m’exclue pas du troupeau. Le changement radical de pouvoir tel que le souhaite Chouard ne me parait pas possible sans un usage au minimum défensif de la violence.

          .

          .

          Extrait d’un article paru sur Scriptoblog qui évoque le bouquin de Malaparte « Technique du coup d’état » :

          .

          .

          Il analyse une série de coups d’Etat. Sur la « technique bolchevik », qu’il connaît bien pour avoir pu discuter avec certains acteurs des événements, il établit tout d’abord qu’elle fut inventée et appliquée principalement par Trotski. Cette technique est efficace, et elle peut être transposée dans n’importe quel pays. Cette technique peut être résumée ainsi :

          • Ne pas attendre que le pouvoir tombe comme un fruit mûr, comprendre qu’il faut le faire tomber.

          • Comprendre aussi que le coup d’Etat ne sera pas accompli par le peuple, mais par une élite de révolutionnaires professionnels, peu nombreux mais organisés et compétents.

          • Comprendre encore que la stratégie doit être simple, parce que la rapidité du coup porté au cœur est essentielle.

          • Se procurer autant que possible les plans des réseaux téléphoniques, des canalisations d’eau, des égouts. Etre en mesure, le moment venu, de faire bouger les troupes plus vite que l’adversaire, et d’isoler rapidement un quartier, en frappant ses points névralgiques.

          • Profiter d’une situation de chaos, au besoin la créer (par une grève générale, par exemple), pour qu’un petit nombre d’hommes coordonnés puisse facilement manipuler des masses désorientées et atomisées. Préparer des relais d’opinion et d’influence (agitateurs) au sein de ces masses, pour pouvoir les activer de l’intérieur après le coup d’Etat, dans la phase de consolidation.

          • Créer, en prenant appui sur la situation de chaos, une paralysie de l’activité dans la ville où va se produire le coup d’Etat.

          • Préparer l’action par des « manœuvres invisibles », c’est-à-dire des déplacements de moyens sans uniformes, par petits groupes non repérables, qu’on concentre sans que personne, à part l’organisateur lui-même, n’ait une vue d’ensemble. Si possible, dissimuler ces mouvements dans les mouvements de masse, de type pendulaire, qui caractérisent les grandes métropoles.

          • Faire répéter les manœuvres décisives à l’avance, sans les accomplir tout à fait jusqu’au bout, et de manière là encore invisible, pour que chacun, le moment venu, fasse ce qu’il a à faire sans hésiter. En particulier, envoyer des éclaireurs repérer les lieux, sans armes ni signes distinctifs.

          • Au moment décisif, s’emparer non des lieux de pouvoir (qui viendront en dernier), mais des lieux techniques de l’infrastructure de commandement (gares, centraux téléphoniques). S’emparer des lieux clefs d’un seul coup, aussi vite que possible, sans laisser le temps à l’adversaire de réagir.

          • Faire courir aussitôt le bruit que le gouvernement s’est enfui, que son chef s’est suicidé, etc. Donner l’impression que la partie est déjà jouée, alors qu’en réalité, on n’a pris le contrôle que des relais de transmission.

          • Dès que les masses (et en particulier les troupes militaires) sont convaincues que l’insurrection a réussi, les agitateurs les poussent à s’y joindre. On peut alors s’emparer des lieux de pouvoir.


          http://www.scriptoblog.com/index.php/notes-de-lecture/politique/244-technique-du-coup-detat-curzio-malaparte





          • 1 vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 mai 2014 02:37

            Thucydides :

            ..."Le petit jeune n’a pas l’impression de comprendre..."
            ---------------------------------------------------
            Vous parlez "sérieux" ou vous rigolez ?
            ...les jeunes ,particulièrement dans son genre ,n’ont pas besoin de raisons pour vivre , il leur suffit de prétextes !
            Je me la joues en interviewant Chouard aujourd’hui ; c’est fastoche,ça montre que je suis branché ...etc
            Quant à Chouard ,il donne des signes évidents que son agitation très fatigante et gratuite commence à lui peser ;il cherche une porte de sortie à l’embrouille dans laquelle il s’est mis !La démagogie ,ça va un moment !Aussi dans cette vidéo ,il parle de Citoyens armés dans son projet ce qui serait une révolution ,vu que là il franchit les interdits ...non-dits !
            Nous sommes Marseillais tous les deux ;nous , nous savons ce que ça veut dire...et au détour d’une interview d’une de ses nombreuses vidéos ,il en exprimait la crainte ! C’est son coté le plus intelligent ;il faut lui reconnaitre !
            Ce SUJET donne au petit jeune ,qui est courageux mais non téméraire , la trouille !Vous voyez qu’il comprend ...quand il se sent en première ligne et sous-entend que là il faut y aller mollo ; qu’il est venu filmer le gentil virus !

            Fréquenter tout le temps ,un petit groupe de thuriféraires au bord de la dépression ,ça va un moment !Donc Chouard sent qu’il doit aborder la phase révolutionnaire de son film mais il n’a pas le mode d’emploi  !
            Tout ça c’est plus inconscient que conscient mais...

            Par contre , je crois qu’il est déjà dans la peau d’un "missionné" !

            J’ai déjà dit ce que je pensais de son film au jour d’aujourd’hui ; si demain on voyait arriver autour des gentils demeurés actuels ,des gens "étranges" et déterminés ,ça devrait-être le signe que son film a pris une nouvelle dimension qui transcende le discours professoral et "gentil " qu’il tient encore !
            Affaire à suivre !
            Qui vivra verra !
            Merci


          • 2 votes
            maQiavel maQiavel 4 mai 2014 11:44

            Thucydide, je plusssoie votre commentaire 1000 fois !


          • 2 votes
            La mouche du coche la mouche du coche 4 mai 2014 14:50

            Hugh ! Thucydide a bien parlé.


          • 1 vote
            Frida Frida 4 mai 2014 15:10

            je me suis roulée par terre de rire, ha ha ha j’en ai encore les larmes aux yeux,
            d’habitude les blagues sont les plus courtes, mais Thucydide a fait un exploit
            "Qui a peur d’un troupeau de moutons ? Par contre vous prenez le cortège de 250 000 personnes qui ont défilé pour défendre les retraites à Paris, il a quelques années, vous les armez de fusils et vous les faites marcher sur l’Élysée"
            ha ha ha ha
            hé hé hé hé
            question :
            qui arme ? dans quel but ? pour combien de temps ?
            pourquoi donc spécialement des fusils ? (la question des munitions a son importance, savoir utiliser les fusils aussi, mais ne on va pas pinailler)
            pourquoi pas de machettes, des battes de baseball etc...
            les jacqueries ? vous connaissez ?
            sinon, personne n’a jamais dit que le l’Etat n’a pas le monopole de la violence....

            quand certains se donnent à la philosophie politique....


          • 2 votes
            Né sous X Né sous X 4 mai 2014 19:42

            Thucydide, vous sortez de chez vous de temps à autres où êtes vous constamment plongé dans des bouquins qui traitent des révolutionnaires à travers l’histoire ?
            Non parce que je ne sais pas si vous avez remarqué que nous sommes à l’époque du tweet et d’internet où l’info circule à vitesse grand V à tel point que le premier "congrès européen de la dissidence", lol ce terme à crever de rire, regroupant 500 personnes a été interdit, puis dispersé en 5 minutes, en Belgique même avec les précautions d’usage dévoilant au dernier moment le lieu "secret" de cette réunion où devaient participer Alain Soral, Dieudonné, Laurent Louis, LLP, et autres crèmes à la vanille de la dissidence naissante afin de noyauter la justice dans ce qui ressemblait à une sorte de course contre la montre et le conseil d’état réuni en urgence. C’est tombé à l’eau, c’est le cas de le dire, la fleur de la dissidence, dispersée avec des canons à eau, c’est trop mignon.
            ^
            Deuxièmement, je ne connais pas votre entourage ni l’endroit où vous vivez, mais pour arriver à fomenter une révolution telle que vous la décrivez, je ne vois pas qui pourrait se charger de la logistique à part des professionnels, sans compter les fonds nécessaires à sa mise en oeuvre parce que quand je regarde autour de moi les gens du quotidien, je n’en vois pas un seul prêt à prendre les armes, d’ailleurs, lesquelles d’armes ? Les kalachs des gangs de Lyon ? Faudrait leur demander pour voir si ils en soldent quelques unes pour la bonne cause... MDR ! Brefs, trouvez moi en France quelques dizaines de milliers de gens prêts à laisser familles, gosses, boulot, métro, dodo, playstation, et illusions démocratiques pour mener à bien une opération de cette envergure alors qu’avec les technologies actuelles, qui se rapprochent de minority report, plus personne ne peut plus péter de travers sans que cela se sache d’une manière où d’une autre.
            ^
            Remember Varg Vikernes, assailli "préventivement" pour soupçons de terrorisme... He bien nous sommes tous dans le même sac. A part développer un réseau totalement "safe" pour organiser un coup d’état, je ne vois pas qui pourrait le mener, la grande muette ? Et encore, faudrait qu’elle aie des couilles et pas seulement défiler avec des fusils sans culasses retirées aussi à titre "préventif". Nous ne sommes plus à l’époque de Trotski au cas où vous l’auriez oublié.
            ^
            Alors qui ? Une puissance étrangère philanthropique qui viendrait au secours des pauvres français opprimés par le tyran Hollande et son âme damnée Gazolito ? Allons donc, soyons sérieux et laissons les révolutions du passé dans les livres d’histoire écrits par les vainqueurs voulez vous.


          • vote
            Frida Frida 4 mai 2014 19:48

            sinon j’ai une idée,
            financer les fusils des 250 000 "dissidents" qui marchent vers l’Elysée, ça peut venir du Qatar, ou encore d’euro million si quelqu’un gagne, le Club fan de Chouard peut faire une tombola ha ha ha ha

            un fusil à 1 € par exemple, il faut bien trouver les 250 000 € ha ha ha ha (sans parler des munitions...)
            et une fois que les 250 000 "dissidents" ont délogé le Famby et cie, 300 ans plus tard, un chauve sur canapé rouge expliquera à leur descendance qu’ils se sont fait voler leur révolution par des bourgeois, des financiers, qu’il y avait un complot satanique maçonnique, qu’avant c’était mieux etc etc ...
            hé hé hé hé


          • 2 votes
            Thucydide Thucydide 4 mai 2014 20:59

            Deuxièmement, je ne connais pas votre entourage ni l’endroit où vous vivez, mais pour arriver à fomenter une révolution telle que vous la décrivez, je ne vois pas qui pourrait se charger de la logistique à part des professionnels, sans compter les fonds nécessaires à sa mise en oeuvre parce que quand je regarde autour de moi les gens du quotidien, je n’en vois pas un seul prêt à prendre les armes, d’ailleurs, lesquelles d’armes ? Les kalachs des gangs de Lyon ? Faudrait leur demander pour voir si ils en soldent quelques unes pour la bonne cause... MDR ! Brefs, trouvez moi en France quelques dizaines de milliers de gens prêts à laisser familles, gosses, boulot, métro, dodo, playstation, et illusions démocratiques pour mener à bien une opération de cette envergure alors qu’avec les technologies actuelles, qui se rapprochent de minority report, plus personne ne peut plus péter de travers sans que cela se sache d’une manière où d’une autre.
            .
            .

            @ ne sous x
            Bien entendu, je sais très bien qu’une révolution par l’intermédiaire d’un coup d’état n’est pas possible dans la France telle qu’elle est aujourd’hui, sauf si ce coup d’état vient de l’armée. Là n’est pas la question. Je parlais au départ du conditionnement qui nous pousse à considérer la violence comme quelque chose d’aberrant. Il suffit de constater à l’échelle du quotidien, les agressions dans les transports en commun qui laissent les gens amorphes alors que bien souvent ils sont dix fois plus nombreux que le ou les agresseurs.
            .
            A titre personnel, je préférerais un modèle de société où le citoyen ayant fait son service militaire, aurait le droit de posséder une arme à feu à son domicile. Je préfère encore la constitution américaine à ce sujet, plutôt que la législation française qui désarme le citoyen et le conditionne pour être un mouton docile.
            .
            C’est la réaction du jeune homme qui s’est cabré quand Chouard a évoqué le fait de s’armer, simplement pour se défendre qui m’a fait réagir. 


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 4 mai 2014 21:12

            @ Thucydide

            Ceux qui se sont gaussé de votre commentaire ne vous ont pas compris (ou alors n’ont pas voulu vous comprendre, je n’en sais rien, je ne suis pas du genre à chercher des intentions cachées chez les autres), je ne me suis même pas donné la peine de répondre à votre place …

            Ce que vous écrivez du rapport à la violence dans les sociétés modernes consuméristes est très vrai, mais bon, ce n’est que l’opinion d’un gus « fasciné par la violence » comme certains me décrivent

            Aaaah les femmes … en plus modernes (ce qui est pire smiley  ).


          • vote
            Emile 4 mai 2014 22:36

            Fichez-vous de moi si ça vous chante, je pense que la révolution violente est de nos jours atopique. Ca n’adviendra jamais. Guerre civile, bain de sang, mais révolution, non je ne pense pas. Si nous devons renverser les choses il faudrat au moins avoir ralié 30% de la population à l’idée d’un processus constituant démocratique ; 30% de la population devant la mairie au même moment dans toutes les villes de France, les flics ne feront rien.

            .
            L’année prochaine il faut que l’on organise un G1000 en France afin de de faire valider, ou pas, nos travaux par une assemblé représentative, donc légitime. Il faut trouver un moyen de financer collectivement ce projet et désigner les organisateurs. Le mieux ça serait qu’Etienne prenne une année sabatique et nous lui permettions de vivre, mais il ne veut pas je lui ai déjà proposé... Cette été je compte faire des atelier constituant sur le processus constituant lui-même, afin de savoir comment on va s’organiser. Je serais en mesure de bouger partout en France donc ceux qui sont motivés tenaient moi au courant, voici mon mail : emile-vo@hotmail.fr On pourrait se prévoir un petit sommet ^^
            .
            Pour revenir au sujet de la violence :
            .
            "Résistance et obéissance, voilà les deux vertus du citoyen. Par l’obéissance, il assure l’ordre ; par la résistance il assure la liberté. Et il est bien clair que l’ordre et la liberté ne sont point séparables, car le jeu des forces, c’est-à-dire la guerre privée, à toute minute, n’enferme aucune liberté ; c’est une vie animale, livrée à tous les hasards. Donc les deux termes, ordre et liberté, sont bien loin d’être opposés ; j’aime mieux dire qu’ils sont corrélatifs. La liberté ne va pas sans l’ordre ; l’ordre ne vaut rien sans la liberté.

            .
            Obéir en résistant, c’est tout le secret.
            Ce qui détruit l’obéissance est [chaos] ; ce qui détruit la résistance est tyrannie. Ces deux maux s’appellent, car la tyrannie employant la force contre les opinions, les opinions, en retour, emploient la force contre la tyrannie ; et inversement, quand la résistance devient désobéissance, les pouvoirs ont beau jeu pour écraser la résistance, et ainsi deviennent tyranniques. Dès qu’un pouvoir use de force pour tuer la critique, il est tyrannique.

            .
            ALAIN

            .
            Propos sur le pouvoir, 4 septembre 1912


          • 2 votes
            Né sous X Né sous X 4 mai 2014 23:09

            @ ne sous x
            Bien entendu, je sais très bien qu’une révolution par l’intermédiaire d’un coup d’état n’est pas possible dans la France telle qu’elle est aujourd’hui, sauf si ce coup d’état vient de l’armée. Là n’est pas la question. Je parlais au départ du conditionnement qui nous pousse à considérer la violence comme quelque chose d’aberrant. Il suffit de constater à l’échelle du quotidien, les agressions dans les transports en commun qui laissent les gens amorphes alors que bien souvent ils sont dix fois plus nombreux que le ou les agresseurs.
            .

            Vers la féminisation ? Ce titre me rappelle quelqu’un, mais qui ?
            A titre personnel, je préférerais un modèle de société où le citoyen ayant fait son service militaire, aurait le droit de posséder une arme à feu à son domicile. Je préfère encore la constitution américaine à ce sujet, plutôt que la législation française qui désarme le citoyen et le conditionne pour être un mouton docile.
            .

            Comme la Suisse peut être aussi ? Et croyez vous que les suisses, même avec un fusil à la maison, quand ils ne s’en servent pas pour se suicider ou abattre leurs femmes ou leurs amants à l’occasion, seraient prêts à les sortir pour changer de système plutôt que de jouer aux apprentis guerriers entre deux apéros et remiser leurs tenues vertes au grenier ou à la cave ? Allons donc, ils aspirent à la même vie que nous autres, calme, tranquille, avec le moins d’emmerdement possible tant que leurs garde-manger ne sont pas vides, aucun peuple européen n’est prêt pour repartir comme en 40. Aucun, pas même les belliqueux allemands qui doivent culpabiliser encore plus que nous sous la pression de qui on sait n’est ce pas. Et ne sont pas prêts de recommencer, ayant armé Israël en plus de remplir leurs caisses pour encore des millénaires zel que c’est parti. Mouton Rothschild docile, personne ne veut la guerre, ou une minorité de secoués, mais tant qu’il y aura du pain et des jeux, personne ne bougera dans le concret.
            C’est la réaction du jeune homme qui s’est cabré quand Chouard a évoqué le fait de s’armer, simplement pour se défendre qui m’a fait réagir.

            .

            .

            Il a réagit normalement, puisque l’on nous matraque depuis au moins les trente glorieuses que l’europe, l’union européenne a été crée pour construire une paix durable et que plus jamais ça et blablabla, les renards sont toujours dans le poulailler et ne vont pas se priver pour continuer à plumer la volaille que nous sommes tant que rien ne change, c’est la tactique de la grenouille et de l’eau tiède qui devient bouillante, les dictatures brutales ayant échoué, les aristocrates et les nouveaux riches, les oligarques et les ploutocrates sont devenus plus subtils mais redoutablement plus efficaces, et en un sens, ils auraient tort de s’en priver, nous nous plaignons car nous ne faisons partie ni des uns ni des autres, comme l’a dit Frida et dans 300 ans un chauve sur un canapé rouge viendra nous refaire les révolutions de 2020 et le cycle recommencera jusqu’au prochain roi ou monarque déchu, suivi d’un autre chauve sur canapé rouge qui nous expliquera que... C’est sans fin et en ce sens je suis assez d’accord avec Votez après la monnaie, mais avant de changer le monde, il faut qu’une majorité se change elle même au niveau individuel pour que ce monde marchand et dominateur par le matérialisme crève une bonne fois pour toute.

            ..
            @Emile, avant d’entreprendre quoique ce soit à grande échelle, ou sauver le monde de la dictature, un conseil d’ami : consultez d’urgence un Bescherelle, c’est le b.a.-ba pour acquérir une certaine crédibilité et donner du crédit à vos idées.


          • 4 votes
            Né sous X Né sous X 4 mai 2014 23:33

            C’est la réaction du jeune homme qui s’est cabré quand Chouard a évoqué le fait de s’armer, simplement pour se défendre qui m’a fait réagir.
             :
            Autre chose à ce sujet, avez vous constaté dans les faits divers récents, ce qui arrivent à ceux qui se défendent avec des armes, y compris légitimement ? Garde à vue, puis prison, et accessoirement marche blanche pour le cambrioleur abattu ou campagne de presse utilisant les anathèmes habituels, surtout si l’agresseur "victime d’un accident de travail impromptu" n’est pas français de souche ? Savez vous ce que ça implique judiciairement de se trouver mêlé à une altercation ou à une agression et que par malheur en défendant son bien ou sa femme, on casse un ongle à l’agresseur sous le régime Taubira ? Quoiqu’il en soit tout est fait pour dissuader les vocations de héros, ou juste de défendre sa vie. Quand on a la chance de ne pas se retrouver soi-même handicapé à vie. La légitime défense n’est valable que lorsque la défense est proportionnelle à la menace directe. Autant dire que c’est la porte ouverte à l’impunité pour la racaille et une vie foutue pour celui qui a eu l’outrecuidance d’avoir voulu essayer de résister. Comment voulez vous, dans ces conditions, que l’indifférence ne prenne pas le dessus sur un comportement "normal" et humain dans le cas d’une agression dans un lieu public où les témoins sont plus nombreux que les agresseurs ? Il y a étonnamment de la place en prison pour les français lambdas contrairement aux multi récidivistes qui sont en liberté parceque nos prisons sont pleines. Cherchez l’erreur. C’est un autre débat je vous l’accorde, mais pas tant que ça puisque c’est une des composantes des dysfonctionnements de plus en plus flagrants de nos sociétés occidentales.


          • 1 vote
            Emile 5 mai 2014 13:34

            Né sous X : Je connais cette lacune, veuillez excuser ma dysorthographie, sachez que j’ai écris phonétiquement jusqu’à il y a récemment, mes Bescherelles orthographe, conjugaison et grammaire sont ouvert, mais je n’ai encore rien automatisé. Chaque mots me demande un effort cognitif. Soyez indulgent, je progresse ; et je ne suis toujours au top de mes performances cognitives lorsque j’écris le soir à une heure avancée.
            Mais n’allez pas jusqu’à dire que je n’est pas le droit d’exposer mes idées à cause de mes lacunes en orthographe. Je sais que la forme peut amener le fond notamment par une compréhension transparente, mais qu’est-ce-que vous n’avez pas compris dans ce que j’ai écris.. ? Ça ne me dérange pas que vous souleviez ces problèmes de forme mais au moins exprimez-vous également sur quelques idées de fonds que j’exprime... Sinon taisez-vous, car votre façon de faire est très méprisante, malveillante et vous n’apprenez rien à personne... à mon sens votre intervention sert juste à vous sentir supérieur, vous et votre logique, selon vos critères et les critères de notre société hiérarchique et malade de conformisme....   


          • vote
            Né sous X Né sous X 5 mai 2014 16:13

            @Emile, je suis tout à fait conscient de ma supériorité sur le commun des mortels, veuillez m’en excuser, depuis la DDASS j’ai pu remarquer que j’avais beaucoup plus de potentiel que mes camarades, physiques et intellectuels, et j’oublie parfois de faire preuve d’un peu plus de discrétion quand je m’adresse à mes cousins inférieurs. J’étudie le bouddhisme et essaye de m’inspirer de la vie de Siddharta afin de combler cette lacune. Vous avez tout à fait le droit d’exposer vos idées, mais si vous lorgnez sur une carrière publique ou politique, votre expression écrite pour être lue et entendue devra se conformer aux règles d’orthographe et de grammaire qu’impose la belle langue de Molière. Ce n’était qu’un conseil de ma part et vous apprendrez bien assez vite, jeune homme, que dans notre monde, y compris dans la nature, il y a une hiérarchie qu’il faut respecter, et malgré les belles paroles mielleuses d’un Chouard bien naïf, les analphabètes n’auront aucune chance d’accéder à un poste très important dans nos sociétés occidentales. Nous ne sommes pas dans la petite maison dans la prairie ou dans les Misérables de Victor Hugo, mais connaissez vous seulement cet auteur, au demeurant très moyen et largement surestimé ?
            Quand à mon conformisme supposé, je vous laisse seul juge et coupable de vos accusations quelque peu hâtives.


          • 1 vote
            Né sous X Né sous X 5 mai 2014 16:19

            @Emile, vous me jugez sur ce que j’ai écrit plus haut, mais savez vous seulement lire correctement de façon autre que cognitive ?


          • 1 vote
            Thucydide Thucydide 6 mai 2014 01:51

            @Emile

            Mobiliser 30 % de la population pour ce projet relève du miracle. Ça représenterait en arrondissant : 20 millions de personnes. En 2010, il y a eu 3,5 millions de participants pour les retraites. Les retraites était un sujet qui concernait tous les français et qui n’a mobilisé que 5,3 % de la population.

            .

            Vous souhaitez mobiliser 30 % de la population sur un sujet qui reste « abstrait » pour la majorité des français. Je ne dis pas ça pour vous décourager mais il faut garder les pieds sur terre. Aujourd’hui ce qui mobilise les gens, ce sont les soldes, la playstation 4, l’émission « the voice ».

            .

            .

            99 % de la population ne connaît pas Etienne Chouard, parmi les 1 % restant il y a de nombreux opposants à son projet car ces personnes ont leur propre « boutique » politique à gérer et que le projet de Chouard pourrait leur faire de l’ombre. Mobiliser 20 000 personne est déjà plus réaliste même si au bout du compte le nombre de 1000 est plus plausible.


            Sur la question de la violence, des révolutions et du projet de Chouard :

            Les révolutions débouchent systématiquement sur une période de guerre civile. Les Russes blancs ont refusé la révolution soviétique et il y a eu guerre civile. Les chouans ont refusé la révolution parisienne, il a eu guerre civile. La même chose est arrivé pour la révolution mexicaine. Vous pouvez élargir ce phénomène à tout mouvement d’émancipation politique important, comme la sécession des états du sud des États-Unis par exemple ou la Commune de Paris. On pourrait prendre comme exemple le bloody sunday en Irlande qui était à la base une manifestation pacifique pour l’égalité des droits entre catholiques et protestants et qui a débouché sur un massacre de la part de l’armée britanniques. Et c’était en 1972 , pas au XIXe siècle. La conséquence fut une aggravation du conflit et une légitimation de la violence et des représailles de l’IRA. On pourrait parler de la lutte pour les droits des noirs américains qui a débouché sur l’assassinat du pasteur Martin Luther King et sur des répressions sanglantes. Que vous le vouliez ou non quand vous remettez en cause sérieusement un pouvoir, celui-ci emploiera tous les moyens à sa disposition pour contrecarrer vos plans. La question de la défense soumise pas Chouard n’est dont pas anodine, que vous le vouliez ou non. Changer une république par une démocratie radicale est une révolution et débouchera sur une guerre civile. Le projet de Chouard EST révolutionnaire, il faut donc en tirer les conséquences (sur la méthode, la faisabilité, les moyens).

            .

            .

            Chouard et ses défenseurs devraient également penser à la question de l’infiltration de son mouvement et de sa déviation. La radicalité de sa position est une nécessité, certains points de sa doctrine doivent être non négociables. Quitte à ce que que certaines « personnalités » ou amis du « camp du bien » (grosso modo la gauche) dénigrent son mouvement.

            .

            .

            @ maQiavel

            .

            Ces personnes vous reproche « d’essayer » de prendre de la hauteur. Autrement dit vous essayer de voir l’échiquier, forcément ça relativise leurs positions partisanes et les ramène à leur statut de pions au service de leur boutique politique. Ces personnes en sont encore au stade infantile de l’usage d’internet d’où leur emploi systématique de la dérision puérile.


          • vote
            Emile 6 mai 2014 16:27

            Thucydide : Merci pour votre réponse. En effet 30% est un chiffre quelque peu optimiste ; mais seul les optimistes font avancer les choses dans le bon sens, les réalistes au vus de la situation actuelle s’enferment dans leur grotte et les pessimistes nous foutent dans la merde, car le pessimisme est cause et conséquence (je précise que je ne saurais vous classer dans de ces trois catégories, je parle en général).

            .

            Personnellement je pense que potentiellement 90% des gens peuvent comprendre que ce n’est pas aux hommes de pouvoir d’écrire les règles du pouvoir. Je ne dis pas ça juste comme ça, ça fait 2 mois que j’aborde tous les jours des inconnus en attendant le tram pour leur parler du future processus constituant démocratique. Alors oui je me fait envoyer chier quelque fois lol, mais lorsque j’ai le temps ( 10min) et une personne attentive et un minimum ouverte d’esprit (je dirais 50% du temps) la majeur partie du temps les gens accueille l’idée de façon plutôt positive. Bien évidemment je ne sais pas si tous poursuivent les recherches en rentrant chez eux - certains oui, je le sais parce qu’avec les gens les plus enthousiasmés par l’idée nous échangeons nos coordonnées. 
            .
            Cette idée du processus constituant démocratique a le potentielle pour faire boule de neige, j’en suis convaincu, c’est à dire qu’avec nos propre moyen nous pouvons réussir à convaincre une quantité critique de personne qui engendrera un effet de masse exponentiel... Optimiste, utopiste oui c’est sûr et j’en suis fier ; tous ce qui vous entours est une utopie passé, ce sont les utopistes et les fous qui créent le future ; seul un fou utopiste peut penser pouvoir faire changer les choses dans le bon sens ; croire est la première étape, je n’ai pas peur de la foi, certain l’on en une entité métaphysique, moi je l’ai en une utopie, en la potentielle bonté et abnégation humaine.  

            .

            Né sous X : Veuillez m’excuser je n’ai pas de temps perdre...


          • 3 votes
            Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 4 mai 2014 16:30

            @Thucydide
            .
            la violence n’est pas une preuve de raison, ne l’a jamais été et ne le sera jamais.
            .
            Armer 250 000 manifestants, ça donnera surtout une guerre civile comme en Syrie. N’oubliez pas qu’une majorité de votant, de Français (pure souche) en redemandent en votant toujours pour les mêmes, même s’ils ont été condamnés par le passé.
            La corruption est donc totale.
            .
            D’autre part, la "solution" pour changer de forme de démocratie, ne changera pas les conflits d’intérêts et leur cortège de merdier.
            Par contre, si vous faites une société parallèle sans argent, les "financiers" ou autres "méchants spoliateurs" n’ont plus d’arme pour vous tenir par les roubignoles. L’arme, c’est l’argent, la monnaie. Sa non-utilisation réduit à néant vos "ennemis". Songez-y.



            • vote
              maQiavel maQiavel 4 mai 2014 21:17

              -Par contre, si vous faites une société parallèle sans argent, les "financiers" ou autres "méchants spoliateurs" n’ont plus d’arme pour vous tenir par les roubignoles.

              Et s’ils t’envoient l’armée ou la police, tu fais quoi ?

               "Le riche désarmé est la récompense du soldat pauvre." Nicolas Machiavel

              Un citoyen libre est un citoyen armé …


            • vote
              Frida Frida 4 mai 2014 21:25

              Après Thucydide et Machiavel, il nous faut une petite citation de l’homme de Cro-Magnon,
              mais une bonne, qui veut dire tout et son contraire et surtout qui n’avance pas le Schmilblick


            • 1 vote
              Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 5 mai 2014 11:55

              @MaQiavel
              .
              <<<<Et s’ils t’envoient l’armée ou la police, tu fais quoi ?<<<<
              .
              On envoie l’armée ou la police face à une "meute", face à un forcené. Là, tu envoies la police contre quoi ?
              Avec quel mensonge pour légitimer ? Contre des habitants ?
              Comme les Nazis ou autres totalitaristes ? Mais un monde armé n’a pas plus de réponse intelligente face à la barbarie.
              Par contre, réponds aux frustrations des gens, et tu n’auras plus à gérer leur violence. (la violence est humaine, mais elle ne naît pas de rien).


            • 1 vote
              maQiavel maQiavel 5 mai 2014 12:02

               

              Là, tu envoies la police contre quoi ? Avec quel mensonge pour légitimer ?Contre des habitants ? 
              Comme les Nazis ou autres totalitaristes ? Mais un monde armé n’a pas plus de réponse intelligente face à la barbarie.

              ----> Non, mais, il va falloir arrêter de mater les bisounours mon vieux …


            • 2 votes
              Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 5 mai 2014 12:28

              Oui, " l’argumentaire Bisounours", ok.
              .
              Mais foncièrement, historiquement, tu as peur de quoi ?
              .
              Croire qu’un jour vous trouverez une solution harmonieuse tout en utilisant de la monnaie, vu l’Histoire, vu le fondement de la monnaie, n’est-ce pas là que se situe la gentille idiotie ?


            • vote
              maQiavel maQiavel 5 mai 2014 13:45

              Tu sais quoi ? Sur la monnaie je suis partiellement d’ accord avec toi-même si on ne part pas des mêmes réflexions.

              Mais toi qui veux abolir la monnaie tu es conscient que des gens ne le voudront jamais ? Et qu’ils utiliseront tous les moyens dont ils disposent pour que ce genre de mesure n’advienne jamais.

              Que fera tu lorsqu’ ils utiliseront la violence ? Tu te soumettras ou tu combattras ? 


            • 1 vote
              Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 5 mai 2014 14:15

              Ta question est très bonne.
              Je suis sans doute trop emprunt de culture "pacifiste" dans le sens où, le combat politique actuel est "d’aller prendre la place de l’autre", alors que là, on fait les choses, on prouve (ou non) que ça fonctionne, et on voit si ceux qui ont le pouvoir ont encore la volonté d’écraser leurs semblables.
              .
              Il faut bien comprendre qu’avec les post-monétaires, on ne spolie personne.
              .
              Les "révolutionnaires" habituels prennent les "chateaux" des autres, ou mettent tout le monde dans des HLM. Ce sont des raisonnements monétistes.
              Nous pouvons construire des lieux très agréable (pas forcément des châteaux) sans avoir à prendre la place de ceux qui habitent dans des châteaux ou de belles villas.
              Notre but est le nivellement par le haut (nivellement étant un mot pourri car le but est que chacun puisse avancer sur son propre chemin), ce qui est impossible dans un monde de monnaie (prix élever pour raréfier), mais possible dans un monde sans.
              Mais bon, le mieux reste de prendre des exemples concrets.


            • vote
              Thucydide Thucydide 6 mai 2014 02:20

               @Voter Après la Monnaie

              Pour faire peur aux banquiers avec votre idées il faudrait un effet de masse. La masse de la population ne compte pas se séparer de sa carte de crédit. A la marge vous pouvez vivre de troc avec vos amis et l’élargir à un "réseau" qui restera marginal. Le troc ne sera jamais réutilisé par la majorité de la population car l’usage de la monnaie fluidifie les échanges.
              .

              Le système n’a rien à craindre de vous, il tolère des marges. Dans "le meilleur des mondes", le roman de Huxley, ces marges sont destinées à devenir des "réserves". Vivre sans monnaie c’est vivre à la marge de la population ( ne serait-ce que pour payer vos impôts, vous devez accepter le payement en euros). Je n’ai rien contre votre projet mais en l’état actuel de nos sociétés ce n’est pas vraiment envisageable ni souhaitable. Je ne suis pas certain que mon chauffagiste accepte une chèvre en payement de la réparation de ma chaudière. Ce retour au troc pour la majorité de la population présuppose un effondrement civilisationnel total que je ne souhaite pas mais qui adviendra peut être.
              .
              Ceci-dit vous devez connaitre, je suppose, le concept de zone autonome temporaire crée par Hakim Bay qui m’a l’air de correspondre à l’aspect "pirate" de votre projet.


            • vote
              Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 6 mai 2014 12:07

              @ Thucydide
              .
              Il n’est pas question de troc, mais de civilisation de l’accès. Je vous laisse voir les vidéos sur notre site.
              .
              Pour le côté "pirate", c’est drôle, lors de notre 2ème rencontre, la première intervention a parlé de ce sujet.
              .
              La question de "à la marge". Tout dépendra d’une seule chose : la capacité de la civilisation post-monétaire à produire de la nourriture et des objets.
              Si elle y arrive (reconstitution d’une "industrie" non polluante), le système monétiste s’écroulera plus rapidement que ce que vous pensez.

              mais ce n’est qu’un avis.
              L’important est de bien comprendre qu’il n’y a mathématiquement aucune solution équitable possible tant qu’on utilisera de la monnaie.


            • vote
              Thucydide Thucydide 6 mai 2014 14:09

              J’irai voir votre site ;)

              Je précise au passage que la marge n’est pas une notion péjorative à mes yeux.


            • 1 vote
              Akerios Akerios 4 mai 2014 19:59

              Question :
              "

              Raisons de notre impuissance politique ?"

              ............................................................

              Réponse :

              " La France n’est plus qu’une colonie Américaine."


              • vote
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 mai 2014 23:35

                Beaucoup de confusion en perspective ,avec tous ces commentaires sur les propositions du camarade Etienne !
                C’est très clair pour lui :
                1 ) prise du pouvoir grâce à la constituante ; "déclenchée" par exemple par un R I Populaire ,
                2 )la constituante dit que les citoyens seront armés !
                3 )Armée Populaire de conscrits

                CQFD

                Merci


                • 1 vote
                  ffi 5 mai 2014 01:23

                  Ce qu’il vous faut comprendre, c’est qu’à la révolution française toutes les communes urbaines avaient leurs milices armées, dont le rôle était d’appuyer l’armée royale un certain laps de temps chaque année et de défendre la villes en général.
                   
                  La Révolution française n’a été possible que grâce à la milice de Paris, qui a pris le nom de "Garde nationale", puis à laquelle se sont agglomérées plusieurs autres milices communales. C’est cette milice bourgeoise de Paris qui a mit en échec la garde royale et a maintenu le Roi sous son contrôle.
                   
                  La Révolution "populaire" est un mythe qui ne tient pas debout. La Révolution est un coup d’état perpétré via la Milice bourgeoise de Paris. Suffit de voir comment La Fayette et la garde nationale sont venues capturer le Roi à Versailles pour l’enfermer aux Tuileries.
                   
                  Aujourd’hui, il n’y a pas d’institutions armées en France qui soit en capacité de tenir tête aux forces armées de l’État. Donc une Révolution ne me semble pas possible, sauf coup d’état organisé à partir de l’armée elle-même.
                   
                  Voir "milices en France".


                • 1 vote
                  Miss Catalya Miss Catalya 5 mai 2014 23:17

                  Étienne Chouard est un Dieu ! Un Dieu qui ne veut pas qu’on l’élise est plus haut que tous les autres (c’est peut être trop chrétien ça ?). Le tirage au sort ! les mécanismes de contrôle du pouvoir ! la constitution ! les rapports de force en matière politique ! la véritable démo-cratie (que personne ne connaît) et l’humilité avec laquelle E.C délivre ce message ! Jouissance et volupté ! À mes yeux tout noirs, il est l’un des meilleurs moyen de se prémunir contre le totalitarisme des jacasseurs, des discoureurs enjôleur et des technocrates professionnelles (dont monsieur Asselineau qui a la langue bien pendue... et bien baveuse...). Comment oser penser la politique, le monde qui nous entoure, sans absorber le discours Chouardien ? impossible ! C’est du pur nectar !


                  • 1 vote
                    Soi même 6 mai 2014 22:18

                    Étienne Chouard où l’ incarnation de l’intelligence bête !
                    L"intellectualisme des bons sentiment et bien non, l’homme est un fumier répugnant et le fait de le savoir, et en soit, une sauve garde de ses rêves de guimauve démocratique !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Octavio

Octavio
Voir ses articles







Palmarès