• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Etienne Chouard invité à "Ce soir ou jamais" !

Etienne Chouard invité à "Ce soir ou jamais" !

Au programme de « Ce soir ou jamais » :
« Pourquoi avons-nous l’impression de vivre la rentrée la plus catastrophique de la Vème République ? »

 

 

Invités :

Etienne Chouard, Professeur de droit et d’économie

 

Marcel Gauchet, Philosophe et historien

 

Jacques Attali, Economiste

Robert Hue, Ancien secrétaire général du Parti communiste

Cécile Philippe, Economiste

Coralie Delaume, Essayiste

Alexandre de Vitry, Ecrivain

 

Source : bilbu bilou

 

Tags : Politique Société Démocratie Médias Etienne Chouard Frédéric Taddeï




Réagissez à l'article

243 réactions à cet article    


  • 41 votes
    lupus lupus 6 septembre 2014 13:26

    j’ai regardé la 30 min, excellent étienne , mais vite cassé par les tenants du pouvoir attali, hue, ils savent défendre leur gamelle les crevards.
    Le mensonge à toujours plus de prise sur l’électeur que la vérité, c’est magique, c’est comme ça et ça ne changera pas .


    • 54 votes
      la mouche du coche 6 septembre 2014 14:26

      Oui. C’était prévisible. L’intéressant est qu’après l’intervention de M. Chouard, immédiatement les 2 politiques ont réagi. Ils ont très bien compris le danger et se sont jeter sur M. Chouard. C’est très révélateur. M. Attali et M. Hue laissent parler sans les interrompre les autres intervenants parce qu’ils savent que ceux-ci ne sont pas dangereux. Les autres intervenants n’ont rien compris. Ils ne servent à rien.
      Par contre avec M. Chouard, c’est tout différent. Les politiques ont très bien compris le danger et lui coupent la parole, se moquent de lui car lui seul a dit le vrai.


    • 40 votes
      la mouche du coche 6 septembre 2014 14:31

      Le deuxième point important est que M. Attali a dérivé sur le tirage au sort parce qu’il avait prévu de répondre à cela. Et l’extraordinaire faiblesse de son argumentation est la grande preuve que le tirage n’est pas le meilleur système possible pour nous en sortir mais le seul.
      Sentant instinctivement la nullité de ses arguments (auxquels il avait du réfléchir avec ses conseillers), M. Attali a accéléré son débit, coupé de plus en plus la parole à M. Chouard. Il a opté pour un succès de basse rhétorique avec un effet de plateau plutôt que d’argumenter de façon sérieuse.


    • 27 votes
      la mouche du coche 6 septembre 2014 14:37

      Avec son intervention sur le revenu de base, M. Chouard s’en est plutôt pas mal sorti. Il a put dire rapidement des choses frappantes. Ses interlocuteurs n’étaient pas préparé et n’ont pas pu réagir.


    • 26 votes
      la mouche du coche 6 septembre 2014 14:41

      Dénonçons en passant la soumission au lobby du réalisateur de cette émission qui baisse le son quand c’est M. Chouard qui parle, et le hausse quand c’est M. Attali.


    • 39 votes
      la mouche du coche 6 septembre 2014 14:44

      L’énervement systématique de M. Attali face à M. Chouard est une victoire pour ce dernier.


    • 34 votes
      la mouche du coche 6 septembre 2014 14:45

      M. Hue qui parle à chaque fois derrière M. Attali est la preuve évidente de la soumission des communistes à la banque.


    • 19 votes
      la mouche du coche 6 septembre 2014 14:48

      Comme d’habitude l’émission se termine par un chanteur qui chante en américain et qui nous indique qui est derrière tout ça.


    • 3 votes
      la mouche du coche 6 septembre 2014 16:33

      Dans la présentation des intervenants au début de l’émission, l’image de M. Chouard mettant avec ces doigts entre crochet le mot constitution, est à mourir de rire. Je propose d’en faire notre signe de ralliement, le ralliement des démocrates. smiley


    • 5 votes
      Croa Croa 7 septembre 2014 00:14

      Oui en effet le réalisateur favorise Attali, présenté un peu en référence, non seulement par le niveau du son mais aussi par le cadrage. C’est très net après son intervention sur sa soit disante cause du chômage (les mauvaises formations) où l’on voit certains intervenants en réponse positionnés en second plan. (Précaution inutile, aucun intervenant n’ayant été à la hauteur sur ce coup, même pas le coco Hue qui devrait pourtant savoir à quel point les salariées d’aujourd’hui sont surqualifiés !)


    • 4 votes
      joeblow 7 septembre 2014 02:05

      Je pencherais même pour un guet-apens, Taddei savait d’avance très bien ce qui allait se passer en invitant Chouard et Attali, ce dernier est un poids lourd de l’enfumage.


    • 2 votes
      InternetDev InternetDev 7 septembre 2014 21:54

      J’ai vu 5 minutes l’émission.
      Attali n’était là que pour traiter Étienne Chouard d’Uthopiste d’hurluberlu ... Une bon chien de garde qu’un gouvernement dit "2 gauche" écoute encore avec les même résultats.
       Je ne pensais pas Taddéï aussi couché, mais faut bien un début à tout....

      Fredo Taddéï - J’te prédis ta dernière saison, t’es entrain de te faner.


    • vote
      Julie 8 septembre 2014 11:30

      n’en dis pas plus, tu m’as convaincue smiley


    • 1 vote
      Julie 8 septembre 2014 12:38
      Pour quelqu’un qui ne connaissait pas Etienne Chouard, je le trouve un peu faible dans ses arguments. Son histoire de la retraite pour tous, ce n’est pas très sérieux. Avec un revenu de base à vie garanti, personne ne voudra faire les emplois pénibles et inintéressants. Que je sache, les retraités ne vont pas d’eux-mêmes faire du travail à la chaîne ou aider les éboueurs. Et comme précisait Mr Attali, il existe déjà le RMI.
      Sur l’histoire des statuts de la banque centrale, après vérification, Mr Attali a raison.
      Cf article 2 p 14 :
      Enfin, concernant sa longue première intervention (qui en passant n’a pas été coupée, on l’a laissé parler 4mn non-stop), je suis d’accord avec les premières réponses de Mr Attali, vouloir mettre tout le monde dans le même panier, celui des méchants, est très réducteur et pas très productif. Tous les hommes politiques depuis 200 ans n’ont pas voulu servir l’intérêt des riches. Lors des campagnes électorales, tous les candidats ont le même temps de parole. Et avant, les média invitent ceux susceptibles de leur faire une grosse audience, qui se trouvent être les gros partis. C’est néanmoins vrai que des raisons économiques (via la réputation, le lynchage) les pousse à ne pas inviter des personnes considérées comme extrémistes, racistes ou incompétentes par une bonne partie de leur audimat, même si elles sont soutenues par de nombreuses personnes. Mais internet n’a pas ce souci économique et elles pourront continuer à influencer l’opinion via ce média. C’est aussi vrai que les sondages d’opinion et inviter plus souvent les personnes les plus plébiscités, ça forme un cercle vicieux, marginalisant encore plus les opinions minoritaires. Mais c’est au peuple de ne pas être dupe et de voter selon ses convictions et non en fonction de la visibilité de tel candidat. Et si quelqu’un ne se retrouve dans aucun parti, "tous pourris", qu’il trouve d’autres personnes pensant comme lui et qu’ils forment un nouveau parti.
      Sur le tirage au sort, le débat n’a pas été poursuivi, mais a priori je suis encore une fois plus convaincue par les remarques d’Attali.
      On est quand même dans un village de 66 millions d’habitants, on a besoin de représentants, d’une hiérarchie, et si possibles aptes, qui ont été formés pour. Je préfère ne pas prendre le risque de tirer au sort un alcoolique pas éduqué, paresseux ou arriviste.
      On peut penser que les grandes écoles de sciences politiques forment mal, ne sont pas accessibles à tous, que ses diplômés sont tous corrompus et méchants, mais ce système de sélection me semble pas trop mauvais.
      Après, il est logique que quelqu’un qui cherche à avoir le pouvoir aime le pouvoir. Mais certains ont des motifs principaux nobles, comme réduire les inégalités, améliorer la condition des défavorisés.
      Bien sûr, la tache ne leur ait pas rendu facile car les intérêts des pauvres est souvent en conflit avec l’intérêt des riches, et Mr Chouard a raison de souligner la capacité qu’ont les puissant à influencer l’opinion et la politique. Mais ne voyons pas le mal partout. Il y a beaucoup de banquiers, de politiciens et de journalistes aux motifs nobles qui n’ont pas un pistolet au coup tenu par les méchants riches arrivistes.

      Concernant le parti-pris de l’émission, j’ai des doutes quand je lis ceux qui disent qu’ils jouent sur les micros pour avantager Attali par rapport à Chouard. C’est davantage que Mr Chouard a une voix qui porte moins que Mr Attali.
      Aussi, Mr Attali est mieux placé, c’est sûr, mais c’est parce qu’il a été jugé par la production comme l’invité le plus intéressant pour les téléspectateurs. Et pour ma part je suis d’accord avec leur choix.

    • 6 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 septembre 2014 13:14

      @Julie : "Pour quelqu’un qui ne connaissait pas Etienne Chouard, je le trouve un peu faible dans ses arguments. Son histoire de la retraite pour tous, ce n’est pas très sérieux. Avec un revenu de base à vie garanti, personne ne voudra faire les emplois pénibles et inintéressants." 


      Je ne sais pas si vous vous en rendez-compte, mais vous êtes tout simplement en train de justifier l’esclavage économique et les travaux forcés pour les innocents. Vous pensez qu’il faut contraindre de pauvres gens à consacrer l’essentiel de leur vie à faire des choses pénibles et inintéressantes. 

      Avec un revenu de base garanti à vie sans condition (ce point est important), les travaux pénibles et inintéressants seront payés à leur vrai prix, dont un prix très élevé, et très attractif pour ceux qui voudront gagner beaucoup d’argent à un moment de leur vie. Et les activités professionnelles intéressantes et plus faciles (présentateur à la télé par exemple) seront moins payées, ce qui est logique, au contraire de ce qui se passe actuellement.

      Le RMI n’existe plus depuis plusieurs années, il faut actualiser vos informations, comme devrait le faire Attali . Et il n’a jamais été un revenu de base inconditionnel. Le RSA l’est encore moins. Ce sont des subsides délivrés sous de nombreuses conditions, et en particulier le consentement à l’humiliation et l’acceptation d’un statut de sous-citoyen. 

      "On est quand même dans un village de 66 millions d’habitants, on a besoin de représentants, d’une hiérarchie, et si possibles aptes, qui ont été formés pour. Je préfère ne pas prendre le risque de tirer au sort un alcoolique pas éduqué, paresseux ou arriviste."

      Vous n’avez donc pas du tout compris de quoi il s’agit en réalité. C’est gentil de venir nous donner votre opinion mais vous manquez d’informations et vous dites par conséquent n’importe quoi. Essayez d’étudier un peu le sujet et revenez avec des remarques qui concernent les véritables propositions d’Etienne Chouard, et non ce genre de déformations stupides. 

    • 1 vote
      Awake Awake 8 septembre 2014 13:39

      -Sur le revenu de base, il y a ce film qui répond aux objections les plus courantes comme celle que vous donner en exemple et à laquelle vous a répondu Gaspard.
      Prenez le temps de voir au moins ce film avant d’avoir une opinion aussi arrêtée sur le sujet.
      -Même remarque sur le tirage au sort et les propositions d’Etienne Chouard, il faut se renseigner un minimum, ce qu’en disait M.Attali n’était absolument pas ce que propose M.Chouard.

      Mais ne voyons pas le mal partout.
      Ne le voyons pas nul part non plus :)


    • 1 vote
      Julie 8 septembre 2014 14:20
      Je ne justifie en rien l’esclavage etc, je dis qu’un revenu de base garanti ne va pas aider à trouver des personnes courageuses pour certains emplois et va encourager la paresse, l’inaction.
      Effectivement, l’idéal serait de mieux payer les emplois pénibles et non désirés pour augmenter la demande et que personne ne les fasse contraint et forcé par la force des choses. Mais il faudrait d’abord convaincre tous les pays d’agir en ce sens faute de quoi les délocalisations vont se faire à gogo. Et il a tellement de métiers pénibles que ce n’est pas faisable de donner les moyens à tous de consommer comme les riches actuellement, compte tenu des contraintes des ressources.
      Je ne suis en aucun cas pour les inégalités et l’exploitation de la masse, je suis partisan du nivellement par le bas, réduire les gros salaires plutôt que de vouloir donner à tout le monde les moyens de s’acheter plein de choses inutiles et nuisibles pour l’environnement, sous prétexte qu’ils travaillent durs. Je pense que tout le monde peut se contenter de peu, et le doit si on veut que notre civilisation perdure.
      Comme vous je suis pour donner de meilleurs conditions aux emplois physiques pénibles, mais tout en restant dans la limite du raisonnable, pour que ces avantages puissent être donnés à tous ceux qui ont un tel emploi de par le monde. Je suis aussi pour réduire considérablement les avantages donnés aux emplois payés grassement, attisant la jalousie, le ressentiment, la haine et permettant à leurs détenteurs de posséder plusieurs maisons, voitures de sport et pléthore de produits de consommation. Aucune personne ne devrait avoir ce privilège selon moi. Je suis donc pour un salaire maximum et une attribution des logements en fonction notamment de la pénibilité des emplois du ménage et de la situation géographique de ces emplois.

      Certes, le RMI n’existe plus, autant pour moi. Je pensais au RSA. Le sentiment d’humiliation et d’être un sous-citoyen n’est que de votre propre chef. Il a un objectif noble et les conditions pour le recevoir, comme chercher activement un travail, me semblent raisonnables. Encore une fois, il ne faut pas encourager la paresse.

      Concernant le tirage au sort, Mr Chouard n’ayant pas eu le loisir d’étayer sa méthode, c’est vrai que je parle sans savoir. Mais comme ça, je voyais mal comment il voyait la chose.

      @ Awake : merci pour le lien, je verrai ça ce soir


    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 septembre 2014 15:19

      "Effectivement, l’idéal serait de mieux payer les emplois pénibles et non désirés pour augmenter la demande et que personne ne les fasse contraint et forcé par la force des choses. Mais il faudrait d’abord convaincre tous les pays d’agir en ce sens faute de quoi les délocalisations vont se faire à gogo."


      Le ramassage des ordures (l’exemple que vous donniez) ne peut par définition pas être délocalisé, soyons sérieux. smiley Idem pour les travaux d’aide à la personne (changer les draps d’un vieillard incontinent par exemple) ! Idem pour travailler durement sur un chantier ou sur des routes, pour aller déboucher des égouts, etc. 

      "Il faudrait d’abord convaincre tous les pays...", c’est exemple parfait de l’argument pour inciter à ne rien faire. Il faut bien qu’un pays commence, et si on avait dit "Il faudrait d’abord convaincre tous les pays..." pour l’esclavage il n’aurait jamais été aboli nulle part. 

      "il ne faut pas encourager la paresse."

      C’est quoi, la paresse, et pourquoi ne faudrait-il ne pas l’encourager ? Vous devriez réfléchir aux formules toutes faites qui sont dans votre tête. 

    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 septembre 2014 16:24

      "et pourquoi ne faudrait-il pas l’encourager ?"


    • vote
      Julie 8 septembre 2014 16:52
      bien sûr tous ne peuvent pas être délocalisés, mais pas mal d’emplois déplaisants le peuvent. Et reste le problème de subventionner tout ça. Si demain le gouvernement annonce "A partir du mois prochain, tout citoyen a le droit a 1500€ par mois sans conditions", ça va chambouler le secteur de travail. Tous les caissiers et éboueurs ne garderont pas leur emploi. Si les personnes ont assez pour satisfaire leurs besoins, peu de chances qu’elles acceptent un travail qu’elles n’aiment pas, même si ça leur permet d’acheter plus de cookies ou d’avoir 10m² en plus. Personnellement, je démissionnerais et profiterais des bibliothèques, des parcs, ferais du sport et passerais plein de temps avec mes proches. Bref, rien d’utile pour la communauté. Et mon travail actuel ne fait pas partie de ceux qu’on considère comme pénible.
      Si les personnes qui souhaitent travailler ne permettent pas de remplir les emplois nécessaires à satisfaire les besoins "de base" de la nation, il faudra bien trouver un moyen d’inciter les non-travailleurs à travailler.
      Beaucoup qui travaillent durs actuellement, même s’ils aiment leur travail, perdront la motivation de travailler sachant que certains peuvent rester chez eux pépère sans rien faire. C’est déjà le cas de ceux qui se plaignent de payer trop d’impôt et qui critiquent ceux qui profitent du RSA et autres aides de l’état. Ces gens là, vous n’allez pas améliorer leurs motivations.
      J’imagine que vous n’aimez pas l’injonction "soyez réaliste", alors pour le dire autrement, essayez d’imaginer comment ça va se passer, toutes les conséquences que ça aurait sur les motivations des personnes, le secteur de l’emploi, la production des biens, le commerce extérieur. Si vous me dites "j’ai tout analysé, sondé plein de personnes, de toutes catégories, fait mes calculs économiques, il y a de fortes chances que ça marche, et peu de risques que ça se passe mal", et bien je dois avouer que je serais sceptique.

      L’argument de la mondialisation ne vous plait peut être pas, mais il faut néanmoins en prendre compte. Il n’incite pas à ne rien faire, il incite à les faire bien, dans le bon ordre, pour ne pas faire pire que mieux.

      Pour résumer, si tout le monde faisait ce qu’il veut, personne ne pourrait faire ce qu’il veut. (yeah, encore une formule toute faite dans ma tête, pleine de non sens qui plus est ! fight fight !)
      Ceci dit, vous avez une supportrice, je suis la première à vouloir voir ce système se réaliser, je profiterais bien de mon hamac :)


    • vote
      erQar erQar 8 septembre 2014 17:26

      @julie l’attaliste,
      -
      Tous les caissiers et éboueurs ne garderont pas leur emploi. Si les personnes ont assez pour satisfaire leurs besoins, peu de chances qu’elles acceptent un travail qu’elles n’aiment pas, même si ça leur permet d’acheter plus de cookies ou d’avoir 10m² en plus. Personnellement, je démissionnerais et profiterais des bibliothèques, des parcs, ferais du sport et passerais plein de temps avec mes proches
      -
      Votre raisonnement bloque uniquement parce que vous raisonner en terme économique...Vous savez, si attali allait de temps en temps faire l’éboueur 1 à 2 heures par semaine au moins je pense qu’il relativiserait sur la condition humaine.
      -
      De plus, on peut verser un revenu universelle et demander des tâches utiles à la collectivité.
      -
      Mais c’est au peuple de ne pas être dupe et de voter selon ses convictions et non en fonction de la visibilité de tel candidat.
      -
      je vais vous répondre comme si vous étiez attali.
      premièrement, si vous éduquiez correctement le peuple et que vous considéreriez un peu plus la populace, vous seriez moins enclin à dénoncer les errements de ce peuple...
      -
      Après, il est logique que quelqu’un qui cherche à avoir le pouvoir aime le pouvoir
      -
      Vous venez de démontrer par cette phrase la perversion de votre conception politique.
      -
      Mais certains ont des motifs principaux nobles, comme réduire les inégalités, améliorer la condition des défavorisés.
      -
      Là vous nous faites du attali, et les 1 % ?
      -
      Mais ne voyons pas le mal partout. Il y a beaucoup de banquiers, de politiciens et de journalistes aux motifs nobles qui n’ont pas un pistolet au coup tenu par les méchants riches arrivistes.
      -
      C’est vrai, il sont juste le rouage d’une machine qui les dépasse
      http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/l-etre-contre-l-avoir-37147
      -
      Un dernier point,

      Ce monde n’est pas du tout saint et la perversion qui en ressort est très alarmant...


    • 2 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 septembre 2014 18:28

      "Si vous me dites "j’ai tout analysé, sondé plein de personnes, de toutes catégories, fait mes calculs économiques, il y a de fortes chances que ça marche, et peu de risques que ça se passe mal", et bien je dois avouer que je serais sceptique."


      Je dis que c’est une piste à creuser, et non que c’est une formule clé en main ou un recette du bonheur parfait. Des enquêtes ont déjà été conduites sur la population et des études économiques réalisées pour connaître le coût de cette formule (qui se substituerait à toutes les autres formules d’aides sociales). Contrairement à vous, la très grande majorité des gens déclarent qu’ils continueraient leur activité. 

      Sincèrement, vous croyez vraiment que vous allez être heureuse d’être inactive dans votre hamac toute la journée ?? Et avec juste un minimum vous permettant de vivre sans faire aucun projet ?? Ce n’est pas ce que pense la grande majorité des gens d’après les enquêtes, informez-vous. 

      Il faut aussi tenir compte du fait qu’une grande partie de l’activité aujourd’hui est inutile et même nuisible, générant des effets secondaires polluant désastreux. Par exemple, tous les métiers de la publicité et de la banque pourrait disparaître à 90 %, ça n’en serait pas plus mal. 

    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 septembre 2014 18:30

      "pourraient" (grrrr...)


    • vote
      Julie 9 septembre 2014 14:15
      @ erQar
      c’est un peu simpliste de me mettre l’étiquette ’attaliste’ parce que je suis sceptique sur les idées d’Etienne Chouard.
      [Je pourrais en profiter pour sortir une petite phrase du genre "Vous venez de démontrer par cette remarque la simplicité de votre raisonnement", mais bon, je vous laisse ces techniques]

      Concernant ma phrase "Après, il est logique que quelqu’un qui cherche à avoir le pouvoir aime le pouvoir", ce que je voulais dire c’est qu’il est logique que quelqu’un aime ce qu’il veut faire, que quelqu’un qui veut être gouverneur aime gouverner, que quelqu’un qui veut être surfeuse aimer surfer ou président présider.
      [ceci-dit, je suis enchantée que vous pouvez en déduire ma conception politique, n’hésitez à me la faire connaître car vous avez l’air de la connaître mieux que moi]

      @ Awake : j’ai visionné le documentaire, pas convaincue, comme l’homme au bord du lac.
      à mon tour, je vous suggère cette étude sur le revenu de base :
      petit extrait (mais lisez l’intégralité, ça vous prendra moins longtemps que les 1h30 du documentaire que vous m’avez recommandé) :
      « Le coût pour les plus hauts revenus, fonction du montant du revenu de base, est [...] triple : ils doivent financer le revenu de base lui-même, l’éventuelle baisse de l’offre de travail et l’éventuelle hausse des bas-salaires. [...] Les transferts opérés par un revenu de base suffisamment élevé étant potentiellement très importants, il est indispensable que les fondements de cette politique soient solides »
      Non, pour moi, le RSA est un meilleur système. Je ne vois pas ce qu’il a de plus dégradant qu’un Revenu de Base. Remplacez le terme par l’autre, ça ira peut être mieux. Rien ne doit être acquis, il faut travailler quand on en a les capacités et que la société en a besoin. En tout cas, c’est ce que pense pas mal de personnes qui gagnent bien leur vie, et bon courage pour les convaincre du contraire. Car c’est eux qui vont subventionner le Revenu de Base. Ils n’aiment déjà pas trop les "profiteurs" du RSA et d’autres aides... Et n’oublions pas que tant que ce système ne sera pas mondialisé, beaucoup (individus comme entreprises) iront dans un pays moins social pour gagner plus et profiter plus de la vie. Si trop de capitaux et d’emplois partent, la société s’effondre. Bon, c’est déjà le cas vous allez me dire, et c’est peut-être un mal pour un bien, pour repartir sur de meilleures bases. C’est aussi peut être un mal pour un pire.

      @Qaspard : si la plupart continuerait leurs activités, pas forcément en temps plein et dans la même proportion selon le secteur, pas forcément quand ils auront un enfant en bas âge, pas forcément avec les mêmes conditions de stress, et comme l’indique l’article cité au-dessus, ils seront aussi de plus en plus réticents à subventionner les "surfeurs hippie". Et l’étude en Allemagne mentionnée dans le documentaire (cf lien de Awake) montre quand même que 10% préférerait dormir et 30% travaillerait moins. Ces 40% auront pas mal d’effet sur les emplois et la bonne marche de la société !

      oui bien sûr, avec les activités que j’ai mentionné plus haut, je serais parfaitement heureuse, je suis un peu une "surfeuse hippie". Un livre, de la musique, 15m², un jus de fruit, des rollers, des amies, la famille, il ne m’en faut pas plus.

      Certes une grande partie de l’activité est nuisible, mais elle n’en reste pas moins désirée, et ce n’est pas l’instauration d’un revenu de base qui va les faire disparaître.

      Sur ce, c’est mon dernier commentaire, j’ai déjà dit, répété et paraphrasé tout ce que j’avais à dire, je laisse les autres donner leurs avis. N’hésitez pas à envoyer un mail à Guillaume Allègre si vous n’êtes pas d’accord avec ses analyses, son mail est indiqué dans le pdf (attention, il a fait sciences po, sûrement un supo de satan !)


    • vote
      erQar erQar 9 septembre 2014 14:51
      @julie
      -
      c’est un peu simpliste de me mettre l’étiquette ’attaliste’ parce que je suis sceptique sur les idées d’Etienne Chouard.
      -
      C’est surtout que vous validez la vision de Attali :
      L’argument de la mondialisation ne vous plait peut être pas, mais il faut néanmoins en prendre compte. Il n’incite pas à ne rien faire, il incite à les faire bien, dans le bon ordre, pour ne pas faire pire que mieux.
      -
      vous allez pas me dire que vous êtes en désaccord avec mr Attali smiley
      -
      De plus, Etienne chouard a le seul projet à ma connaissance qui soit en opposition avec le projet de Attali sachant que tout le système politique est soumis au système attali (du Fn au FG)
      -
      Concernant ma phrase "Après, il est logique que quelqu’un qui cherche à avoir le pouvoir aime le pouvoir", ce que je voulais dire c’est qu’il est logique que quelqu’un aime ce qu’il veut faire, que quelqu’un qui veut être gouverneur aime gouverner, que quelqu’un qui veut être surfeuse aimer surfer ou président présider.
      -
      Votre approche de la politique tel que vous l’expliquez doit être basée sur un sentiment..en théorie dans une démocratie, le politique est une activité qui est emprunt de beaucoup de gravité et en théorie aimer mettre les mains dans le cambouis est symptomatique d’une perversion. Par exemple, un commando d’élite qui aime faire son travail comme l’élimination de merah serait en ce qui me concerne une perversion...
      -

    • 8 votes
      Awake Awake 6 septembre 2014 13:27

      Ha, très bien ton article est paru, merci de l’avoir publié.
      Je remet mon commentaire du coup :
      -Bon, Attali a comme prévu sorti les griffes et les dents et à coupé Chouard des qu’il prenait la parole...
      Ou moins Etienne a pu commencé a évoqué le début de sujets importants pendant quelques secondes :)
      Le vendeur de pantalons à une jambe est très fort, il a pu monopoliser la parole et mener le débat comme il l’entendait...

       
      C’était pas une épreuve facile, comme je le disais sur l’autre fil, ou faut être habitué à ce genre d’exercice pour s’en sortir, surtout face à un poind lourd comme Attali


      • 8 votes
        Awake Awake 6 septembre 2014 13:28

        Ceci dit, vu la difficulté, il s’en est bien sorti malgré tout !


      • 27 votes
        dany13 6 septembre 2014 14:16

        je trouve au contraire que le comportement agressif d’Attali montre bien qu’Etienne touche là où ça fait mal. Attali se sent menacé et il attaque car il se sent en danger.
         
        Cela a du avoir un impact très puissant car ensuite cela a créé comme une réaction de soutien. Tous semblaient ensuite particulièrement opposés à Attali.
         
        Les curieux iront chercher l’information.


      • 10 votes
        Awake Awake 6 septembre 2014 14:22

        je trouve au contraire que le comportement agressif d’Attali montre bien qu’Etienne touche là où ça fait mal. Attali se sent menacé et il attaque car il se sent en danger.
        Ha je suis complètement d’accord avec toi sur ça Dany13, mais je ne pense pas que tout le monde le voit comme ça malheureusement c’est surtout ça...

        C’est aussi parce qu’il sait que les idées d’Etienne peuvent être dangereuses pour eux qu’il ne lui laisse plus en placer une après se première intervention...


      • 4 votes
        Haze Haze 6 septembre 2014 14:26

        Vous raisonnez en connaissance d’Etienne Chouard. Or étant inconnu pour beaucoup de personnes, je serais curieux de savoir ce qu’ils en ont pensé.


      • 8 votes
        Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 6 septembre 2014 15:31

        Moi qui connait Chouard, je l’ai trouvé fort minable puisque son discours n’est pas clair pour un initié, ne finissant pas ses phrases et applati par le rouleau compresseur de la sentinelle Attila, quelqu’un qui le découvre par le biais de cette émission n’y prêtera même pas attention dans le meilleur des cas, esquissera un sourire narquois dans le pire des cas en se disant : Tiens, encore un tocard. C’est l’effet que ma fait Alexandre de Vitry, dont on peut légitimement se demander ce qu’il foutait là. Chouard au mieux invisible, au pire moqué. Il n’est clairement pas taillé pour le débat match de boxe, on n’est pas dans des conférences privées, il aurait fallu au moins un Soral pour clouer le bec du coq chétif, point barre.

        ^^

        Chouard est trop gentil, c’est ce qui le perdra.


      • 8 votes
        stalouk stalouk 6 septembre 2014 15:45

        Comme vous je connais le propos d’Etienne Chouard, il se trouve même que j’y adhère pour la plus grande partie, mais je trouve qu’il n’a pas bien réussi son intervention chez Taddeï.
         
        Chouard est très bon orateur en conférence, mais à la télévision il est immédiatement pris à parti par ses contradicteurs, il fallait s’y attendre, et je pense que pour le téléspectateur lambda, ses idées sont décrédibilisées voir ridiculisées par les attaques d’Attali.
        Ce dernier, ça me fait mal de le dire, est excellent dans le petit jeu qui consiste à couper la parole, amener la discussion où il le veut, écarter d’un revers de la main une idée importante etc... Alors que Chouard est trop correct, c’est tout à son honneur mais ça lui fait perdre la bataille de la controverse.
         
        Même si on ne peut pas cracher sur une tribune médiatique telle que la télévision, je ne pense pas que ce soit le bon média pour intervenir sur un sujet tel que celui-ci.
        Les acteurs du monde politico-médiatique sont bien trop rodés aux techniques de manipulations et savent comment orienter le spectacle, le cirque, qu’est n’importe quelle émission de télé.
        C’est donner le bâton pour se faire battre.
         
        Quitte à quand même prendre cette tribune, j’aurai aimé que Chouard adopte son argumentaire qui consiste à expliquer pourquoi prendre les problèmes à la racine c’est se préoccuper de notre impuissance politique et donc de la constitution.
        Surtout que le sujet de l’impuissance politique lui était servi sur un plateau à un moment donné. Mais c’était un exercice difficile surtout face à Attali et Hue.
         
        Courage à Etienne et j’ai hâte de retrouver l’atelier constituant !


      • 18 votes
        Mr.Kout 6 septembre 2014 15:55

        Ma compagne par exemple, très peu politisée, écoutait depuis la salon d’une oreille distraite car, et ce sont ses mots, "c’est du blablabla comme d’hab.."

        Apres la première phrase de Chouard elle s’est levé pour me demander qui etait ce type et que lui au moins il avait compris les choses et les expliquait clairement.
        Elle trouve pourtant d’habitude les discours intellectuels fort rebutant.

      • 19 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 6 septembre 2014 15:58

        @ Equat,


        Chacun a les limites de ses qualités. Le style de Chouard n’est pas celui de Soral, mais ce qu’il fait ne pourrait pas être accompli par Soral. Mais sutout, il ne faut pas croire que le but de Chouard est de convaincre les masses pour atteindre une majorité de sympathisants. C’est justement une illusion de penser que l’action politique d’un Chouard consiste en un tel projet, qui serait voué à l’échec par définition, puisqu’il réclame des méthodes d’ingénierie sociale. Chouard a dit ce qu’il avait à dire, peu importe qu’il ait fait bonne ou mauvaise impression chez les crétins qui resteront des crétins de toutes façons. Nous n’avons besoin que de 2 ou 3 % de la population pour obtenir une bascule (les masses suivront, comme les gens dans un ascenseur). 

        On ne peut pas sortir de la fausse démocratie en employant ses moyens. Chercher à plaire et à remporter des "victoires" rhétoriques serait une impasse. Le travail s’accomplit d’une autre manière. 

      • 16 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 6 septembre 2014 16:08

        "Chouard est très bon orateur en conférence, mais à la télévision il est immédiatement pris à parti par ses contradicteurs, il fallait s’y attendre, et je pense que pour le téléspectateur lambda, ses idées sont décrédibilisées voir ridiculisées par les attaques d’Attali."


        C’est quoi le téléspectateur lambda ? C’est une abstraction qui n’existe pas en réalité. C’est un mauvais réflexe que d’imaginer ce que ce personnage fictif pourrait penser et pire encore de chercher à imaginer comment il faudrait se comporter pour lui plaire !! Vous-même, avez-vous été convaincu par les propos d’Attali ? Bien sûr que non ! Alors n’imaginez pas que Chouard aurait du se comporter différemment pour plaire à ce téléspectateur lambda imaginaire. Quand vous buvez un vin, vous ne vous demandez pas comment un buveur de vin lambda pourrait le juger, vous le buvez et l’appréciez vous-même. 



      • vote
        Frida Frida 6 septembre 2014 16:11

        "Ma compagne par exemple, très peu politisée, écoutait depuis la salon d’une oreille distraite car, et ce sont ses mots, "c’est du blablabla comme d’hab.."

        Elle trouve pourtant d’habitude les discours intellectuels fort rebutant."

        ha ha ha je ne vois pas cela comme un complément, ha ha ha ha
        Soral n’est pas un intellectuel pour midinettes, et il pense que la féminisation est néfaste (Zemmour aussi puisque il lui pique souvent ses idées ha ha ha )
        attention, il a des yeux bleus et une voix fluette...

        ne prenez pas au sérieux tout ce que je dis...
        allez je sors pour de bon


      • 14 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 6 septembre 2014 17:43

        "ne prenez pas au sérieux tout ce que je dis... "


        Personne ne pourrait avoir une idée aussi saugrenue. 

      • 1 vote
        Frida Frida 6 septembre 2014 17:54

        "Personne ne pourrait avoir une idée aussi saugrenue " venant de gens qui prennent au sérieux Chouard et Soral ha ha ha est un complément, merci


      • 2 votes
        chtouille 6 septembre 2014 18:45

        T’as jamais parlé de chouard à ta compagne, peur qu’elle te prenne pour un facho :)


      • 8 votes
        TriTri 6 septembre 2014 22:47

        Ben justement, moi qui ne connaissais pas Etienne Chouard, j’ai été émue par ce qu’il a exprimé, l’ai fait écouter à plusieurs personnes aujourd’hui (merci les rediff sur internet et ce site en particulier...). Je pense être un "téléspectateur lambda", qui tâchera d’aller voir ce monsieur en conférence si un jour j’en ai la possibilité ...ceci pour vous rassurer !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès