Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Politique > Soirée Chávez à "l’Usine" du Front de Gauche

Soirée Chávez à "l’Usine" du Front de Gauche

 

Lors des élections au Venezuela, le 7 octobre, les militants d’Île-de-France du Front de Gauche ont pu suivre en direct le déroulement de la situation à Caracas grâce à une soirée co-organisée avec l’Ambassade du Venezuela. Une seconde soirée fût ensuite réalisée la semaine suivante, avec l’aide de l’Ambassade de l’Équateur, pour fêter la victoire de Chávez.


Elles fûrent animées par des personnalités politiques, dont la plupart ont fait le voyage pour participer à la campagne électorale du PSUV, des représentants des ambassades, des échanges à distance avec un vice-ministre du gouvernement cháviste, un économiste et un sociologue qui travaillent sur place. Tout cela sous les couleurs de l’Amérique latine et de l’internationalisme.

 

L’intégralité des discours qui se sont tenus lors des deux soirée :

 

 

Pour accéder directement à une intervention :
- Alexis Corbière, secrétaire national du PG
- François Delapierre, secrétaire national du PG
- Comité de soutien et Front de Gauche latino
- Jean-Luc Mélenchon, co-président du PG
- Corinne Morel-Darleux, secrétaire national du PG
- Dialogue entre J-L Mélenchon et Temis Porras, vice-ministre des affaires étrangères au Venezuela
- Christophe Ventura, conseiller national du PG
- Farid Fernandez, représentant de l’Ambassade du Venezuela en France
- Obey Ament, responsable Amérique latine des relations internationales du PCF
- Martine Billard, co-présidente du PG
- Représentant de l’Ambassade de l’Équateur en France
- Représentante de l’Ambassade de Cuba en France
- Manuel Cerezal, économique franco-espagnol attaché à la présidence du Venezuela
- Eduardo Meneses, du pôle international du Parti de Gauche
- Romain Migus, sociologue français et représentant du PG à Caracas

Tags : Amérique du Sud Politique Skype Elections International Jean-Luc Mélenchon Parti de Gauche Front de Gauche Venezuela Cuba

Réagissez à l'article

60 réactions à cet article


  • 10 votes
    Schweizer.ch (---.---.---.218) 27 octobre 2012 11:09
    "...un franc maçon internationaliste et immigrationiste qui cultive la haine de son propre pays et de son propre peuple. Tout le contraire de Chavez."
     
    D’ "Alo presidente" N° 339 (13.09.2009) "...un groupe de Vénézuéliens qui, en réalité, ne sont pas vénézuéliens. Ils sont nés ici, ils sont vénézuéliens dans la forme, mais ils ne sont pas vénézuéliens dans leur essence, ils ne ressentent pas cette patrie."

    Même Marine Le Pen, même Damien Rieu de Génération Identitaires, n’oseraient jamais parler d’une essence française - ça valait pas la peine que Jean-Baptiste Sartre, il se décarcasse.

  • 16 votes
    Corona (---.---.---.204) 27 octobre 2012 13:57

    Cher Fatale, Simon Bolivar avait été initié à la franc-maçonnerie durant son voyage en Europe au début du 19ème siècle (1805 je crois ?) mais il avait quitté cette organisation et voilà ses mots quelques années plus tard : "Cette vieille association, qui compte dans ses loges quelques hommes de mérite, assez de fanatiques, beaucoup de trompeurs et encore plus d’imbéciles trompés, tous ces maçons qui ressemblent à de grands enfants jouant avec des signes, des simagrées, des mots hébraïques, des rubans et des cordons.". En 1828 il promulgue un décret interdisant sur le territoire "Les associations et les confréries secrètes". Les loges maçonniques qui s’étaient transformées en foyers d’opposition par l’aristocratie locale attachée à ses privilèges, sont fermées. Beaucoup critiquent Bolivar (et tente de discréditer Chavez sur ce point) en prétendant qu’il était franc-maçon alors qu’en réalité, il fini par devenir un ennemi de la franc maçonnerie. Vous avez raison en disant qu’ils leur étaient devenu hostiles pour des raisons stratégiques, mais il l’était tout aussi pour des raisons philosophiques. Bolivar était réellement universaliste, il a aboli l’esclavagisme et n’avait pas une vision racialiste.


  • 4 votes
    Corona (---.---.---.204) 27 octobre 2012 14:02

    Schweizer, pourriez-vous nous donner l’intégralité de la citation de Chavez et surtout nous dire de qui ils parlaient ? Ce serait très intéressant, c’est toujours utile de remettre les choses dans leurs contextes.


  • 5 votes
    maQiavel machiavel1983 (---.---.---.25) 27 octobre 2012 19:04

    Merci pour ces renseignements sur Bolivar et la Franmaçonnerie corona ...
    Comme quoi , il y’ a des cohérences !


  • 6 votes
    QaviQeQuarQo davideduardo (---.---.---.23) 27 octobre 2012 21:50

    Pour ce qui est de l invitation de melenchon :


    il a aussi invité loukachenko, kadafi, alassad..... amalgamez vous melenchon dans cet axe révolutionnaire formé par tous ces dirigeants ?

  • 8 votes
    papone papone (---.---.---.88) 27 octobre 2012 21:55

    Où as tu vu que Mélenchon cultivait la haine de la France, c’est n’importe quoi.
    .
    "Internationaliste", ça pousse à aller chercher des alliances politiques en Amérique latine par exemple. Toi si tu vois un vénézuelien, avec tes potes de l’aube dorée (qui représentent pour toi l’espoir de l’Europe si je t’ai bien lu), vous allez lui casser la gueule à lui et à sa famille, c’est sûr que c’est plus difficile de créer des liens.
    .
    "Immigrationniste", ça veut rien dire, c’est pour faire flipper la ménagère et son bonhomme.
    .
    Sur le nationalisme, il n’est peut-être pas inutile de souligner qu’au delà des divergences réelles entre Mélenchon et Chavez, il y a avant tout des différences profondes entre les situations du Venezuela et de la France. Le premier est sous la menace permanente d’un coup d’état voir d’un conflit militaire direct avec la première puissance mondiale. Par conséquent le patriotisme est un pilier essentiel de ce gouvernement. Il ne vous a pas échappé que la France n’était pas confronté à la même problématique.
    .
    Le problème c’est que trop de personnes (surtout à l’extrême droite, il faut bien le constater) ne peuvent tout simplement pas imaginer qu’on pense différemment d’eux sans être soit un imbécile, idiot utile du système, soit un imposteur et un traître en puissance. Il faut que les contradicteurs trouvent leur place dans une de ces cases.
    Du coup quand Chavez reçoit Mélenchon pour ne pas que l’édifice mental difficilement construit ne s’effondre, ça donne du "Chavez est manipulé". Et c’est ridicule.
    En fait la gauche que représente le FdG en France et en Europe est l’alliée logique des mouvements socialistes d’Amérique latine.
    Mélenchon défend Chavez depuis longtemps en France, d’ailleurs il est en bisbille avec Le Monde à cause de leur couverture du Venezuela. Dans le même registre, il s’est systématiquement refusé dans les médias à servir le couplet habituel contre le régime cubain. Connaissez vous d’autres politiques français qui ont tenu un discours favorable à Chavez ?
    .
    "Mélenchon soutient les interventions néo coloniales de l’OTAN", je te mets au défi de prouver ça. Afghanistan, Irak, Iran, Libye, Syrie, j’attends tes arguments...
    .
    En fait il faudrait comprendre qu’on peut être absolument opposé à la guerre sans dire pour autant que Bachar el Assad, Kadhafi ou Ahmadinejad (c’est différent pour lui car il est élu) sont des résistants héroïques. Et qu’on peut critiquer les régimes (il y a de quoi) et certains discours des dirigeants sans appeler à recouvrir leurs pays d’un tapis de bombe, bien au contraire. Je remarque qu’on trouve des arguments symétriques chez ceux qui affirment, en cœur avec le rouleau compresseur médiatique, que "si tu ne soutiens pas la "révolution" en Syrie, alors tu es un partisan de Bachar al Assad et des geôliers du régime contre le peuple syrien". Ça relève du même registre binaire.
    .
    Il semblerait que Chavez ou Correa ont compris ça, contrairement à ceux qui, en partie de mauvaise foi, tiennent là leur prétexte pour discréditer le FdG. Vous êtes d’extrême droite et vous ne pouvez pas blairer le FdG, pas de problème, mais soyez de bonne foi.
    .
    Dernière chose. Quand Chavez parle de Jésus, c’est une inspiration sincère, ce n’est pas un instrument politicien.
    En France en revanche la religion est instrumentalisée et quand Mélenchon répétait "pas de religion en politique", c’est parce qu’on était dans une campagne dans laquelle Sarkozy, Hortefeux ou Guénot rivalisaient avec le FN sur ce terrain fertile en voix faciles.
    La question de l’identité religieuse n’est pas sensible au Venezuela. En France elle l’est outre mesure. Les guerres entre protestants et catholiques ont été des traumatismes profonds (de là nait la laïcité), tout comme la question des musulmans d’Algérie, ou plus récemment, les problèmes des banlieues exacerbés par la propagande post-11 septembre. Donc "pas de religion en politique" en France. Surtout ne prenons pas l’habitude de nous regarder les uns les autres à travers ce prisme, c’est le meilleur moyen de désamorcer ces conflits potentiellement monstrueux.


  • 2 votes
    lsga lsga (---.---.---.105) 28 octobre 2012 02:14

    mais vous êtes toujours des crétins d’extrême droite ici... 


    qu’est-ce qu’on devrait dire ou faire pour que vous acceptiez enfin que vous êtes des crétins ? 

    allez, pour la forme, j’essaye encore une fois de vous l’expliquer :

    VOUS ETES DES CRETINS. 

  • 15 votes
    QaviQeQuarQo davideduardo (---.---.---.165) 28 octobre 2012 05:59

    désolé, mais moi je suis sur le terrain et je milite avec les vrai chavistes en amérique du sud.


    Pas les faux bobos de gauche qui veulent faire la révolution avec leurs potes technocrates et lobbyistes bruxellois, et qui s émoustillent par le romantisme révolutionnaire sud américain.

    Ici on sort pas tous les 15 jours dans la rue pour canaliser la vindicte populaire , mais quand on sort ca fait mal et il y a souvent des morts des deux cotés.

    et on s en fout des débats progressistes sociétaux a la con, ici la gauche milite pour la hausse du salaire minimum, le plein emploie et pas pour le mariage gay ou l euthanasie dont personne n a rien a foutre.



    La premiere chose que feraient les chavistes s il étaient au pouvoir en france , c est reprendre les renes de leur pays et boter le cul des bruxellois .

  • 5 votes
    Schweizer.ch (---.---.---.5) 28 octobre 2012 10:44
    "Schweizer, pourriez-vous nous donner l’intégralité de la citation de Chavez..."

    Si vous voulez - j’ai voulu faire court, en ne retenant que... l’essentiel -, les propos sont assez décousus - c’est du Chavez smiley - et ils n’apportent rien sur le fond. Le fait important, en ces temps de tyrannie existentialiste, parler d’essence nationale, c’est quelque chose

    « Winston Churchill, écoutez bien cette pensée terrifiante, qualifions-la ainsi. Churchill… voici ce que pense la bourgeoisie mondiale, c’est ce que pense l’empire et c’est également la pensée qu’ici, on a injecté à un groupe de Vénézuéliens qui, en réalité, ne sont pas vénézuéliens. Ils sont nés ici, ils sont vénézuéliens dans la forme, mais ils ne sont pas vénézuéliens dans leur essence, ils ne ressentent pas cette patrie ! Non seulement ils ne la ressentent pas, mais ils la méprisent ! Pour eux, les Vénézuéliens sont inférieurs. Eux, c’est Washington : « Yes sir, ok, very good, chabalavery good, hein ? », mais écoutez ce que disait Churchill, cette phrase qui reflète la pensée impériale, la pensée de ceux qui se croient supérieurs.

    «  Un courrier est sorti dernièrement attribué au Cardinal. Je ne suis pas absolument sûr qu’il provienne du cardinal, car c’est un courrier électronique. Non ça… Jessy, du point de vue technique. Mais quel qu’en soit l’auteur, la pensée est là : de ceux qui se croient supérieurs…

    « Ecoutez ce que disait Churchill. On sait qui était Winston Churchill, écoutez ce qu’il disait, je lis : « La gouvernance du monde devrait être confiée aux nations satisfaites, qui ne désireront pas plus que ce qu’elles ont. Si la gouvernance du monde était aux mains de nations affamées, il y aurait toujours un danger. Mais aucun d’entre nous n’aurait de raisons de prétendre à plus, la paix serait maintenue par des gens qui vivraient à leur manière et qui ne serait pas ambitieuse. Notre pouvoir nous placerait au-dessus des autres. Nous serions comme des hommes riches vivant en paix dans leur demeure ».


  • 2 votes
    lsga lsga (---.---.---.105) 28 octobre 2012 14:29
    Chavez et la cause homo : 
    http://www.aporrea.org/actualidad/n185426.html

    toujours d’accord pour admettre que Chavez est Socialiste ? 

    toujours d’accord pour admettre que Chavez instaure une union Socialiste de l’Amérique du Sud ?

    toujours d’accord pour admettre que Chavez dote cette union Socialiste d’une monnaie ?

    toujours d’accord pour admettre que Chavez a pour modèle Castro le communiste ? 

    toujours d’accord pour admettre que Chavez se bat contre les gouvernements d’Extrême Droite Nationalistes ? (Rem : dingue comme Uribe ressemble à NDA...)

    Toujours d’accord pour admette que le Front National, comme l’UPR, comme le DLR, ont toujours été critiques vis à vis des gouvernement socialistes Sud Américains, et contre Cuba en particulier ?

    Doit on vous rappeler que Jean Marie Lepen a soutenu toutes les dictatures Nationalistes sud américaines ? Celles-là même qui sont l’ennemi du Chavisme ? 






  • 10 votes
    RepublicainVox RepublicainVox (---.---.---.250) 28 octobre 2012 18:32

    Est ce qu’ils soutiennent Ahmadinejad comme Chavez ? smiley moi j’aime bien sa vision de l’histoire a ce petit bonhomme.


  • 9 votes
    QaviQeQuarQo davideduardo (---.---.---.23) 28 octobre 2012 20:17
    Chavez et la cause homo : 

    chavez a dragué le vote homo avant les élections , mais son homophilie s arrete a l "acceptation des homosexuels", une simple reconnaissance et contre les persecutions homophobes.

    cette position me va totalement : pas de ségregation, mais pas non plus de cadeaux aux divers communautarismes.


    toujours d’accord pour admettre que Chavez est Socialiste ? 
    Chavez est socialiste, il n y a aucun probleme, comme moli meme , je suis socialiste.
    DSK, castro, marx, staline, hollande, melenchon, mao, correa sont tous des socialistes, et avouez que la famille est grande et tres disparate.

    toujours d’accord pour admettre que Chavez instaure une union Socialiste de l’Amérique du Sud ?
    Cette union est une union des nations
    Chaque nation a sa gouvernance monétaire, budgetaire, législative.....
    Cette union dévellope des projets communs : pétrole, telesur, santé, dévellope les secteurs publique...
    C est éxactement le genre d union que souhaitent nombres de souverainistes de droite comme de gauche.

    toujours d’accord pour admettre que Chavez dote cette union Socialiste d’une monnaie ?
    Le Sucre (monnaie de l’ALBA) n est d ailleur pas un projet de monnaie unique, mais bien une monnaie commune pour échanger entre nations et pour etre une alternative au dollar comme monnaie de reserve de banque centrale.
    Il me semble que NDA, puisque tu parlais de lui, proposait exactement cela.


    toujours d’accord pour admettre que Chavez a pour modèle Castro le communiste ? 
    Oui, exactement, comme dit plus haut castro et chavez sont tous les deux de vrais socialistes.
    Mais on ne peut pas dire que castro soit vraiment internationnaliste !
    Il est vraiment ce que je consoi du socialisme : une entraide entre nations, la preuve en est, les milliers de médecins qu il envoie de par le monde pour des oeuvres humanitaires.


    toujours d’accord pour admettre que Chavez se bat contre les gouvernements d’Extrême Droite Nationalistes ? (Rem : dingue comme Uribe ressemble à NDA...)
    Il y a c est vrai un air entre NDA et uribe, mais la ressemblance s arrete la l un est liberal, l autre étatiste, l un libre échangiste, l autre protectionniste, l un est jouet des américains, l autre les critique allégrement....
    Uribe est un meurtrier (des milliers de mort par les millices d extreme droite et l histoire des falsos positivos : des paysons tués et déguisés en guerilleros pour toucher la prime americaine de 1000$, et le délogement de milliers de paysans pour vendre des terrains aux multinationnales et aux latifundos)


    Toujours d’accord pour admette que le Front National, comme l’UPR, comme le DLR, ont toujours été critiques vis à vis des gouvernement socialistes Sud Américains, et contre Cuba en particulier ?
    C est évidents, ils ne sont pas socialistes, mais je n ai jamais écouter de discour haineux sur ces dirigeants.
    Il faudrait me retrouver les passages.
    Mais , pour asselineau, il me semble qu il respectait chavez, ne serait ce que pour sa dimension souverainiste.


    Doit on vous rappeler que Jean Marie Lepen a soutenu toutes les dictatures Nationalistes sud américaines ? Celles-là même qui sont l’ennemi du Chavisme ? 
    Oui ce ne m étonne pas.
    JMLP était le vrai extreme droite : raciste, autoritaire, atlantiste et libérale.
    Sa fille s est quand meme éloigné de cette axe : elle est resté raciste et autoritaire (c est quand meme le fond de commerce du parti), mais elle a piqué l étatisme et l antiatlantisme au gaullistes.
    Toute facon, je n attend rien du FN qui ne rassemblera jamais 50% des voix.
    J attend plutot un reveil anti UE, de differends politiques : chevenement, NDA, asselineau, marie france garraut, certains communistes, la base du front de gauche que melenchon embrouille, quelques gars au PS et a l UMP, dans les administrations.
    Le pouvoir ne se prend pas par une personne seule, c est tous les votants du NON qui doivent se réveiller et faire leur sevrage anti UE.




    L homme politique qui ressemblerait le plus a chavez, c est le générale de gaulle :

    comme lui il est :

    -militaire, 
    -souverainiste, 
    -contre l hégémonie américaine, 
    -accepte une démocratie sous son aile protectrice éclairée, 
    -tente une union continentale a sa maniere, mais refuse celle (l alca) que l on veut lui imposer (en pensant qu on la changera de l intérieur smiley )
    - est plutot conservateur sur les sujets sociétaux (critique sur l avortement et le mariage gay)


    de gaulle n était pas au sens strict un socialiste, mais toute la gauche est d accord pour dire que les trentes glorieuses, que son aura a guidé tout du long, étaient la période francaise la plus développé socialement.


  • 7 votes
    QaviQeQuarQo davideduardo (---.---.---.23) 28 octobre 2012 20:19

    Conclusion :


    Chavez est socialiste ET souverainiste
    pour un dévellopement social de son pays et une entraide entre les nations souveraines.

  • 3 votes
    Pyrathome Pyrathome (---.---.---.46) 28 octobre 2012 21:07

    mais vous êtes toujours des crétins d’extrême droite ici...
    Pléonasme !! par définition, un mec d’extrême droite est toujours un crétin....


  • 9 votes
    Schweizer.ch (---.---.---.5) 28 octobre 2012 22:44

    "...par définition, un mec d’extrême droite est toujours un crétin...."


    Tandis que les mecs de gauche et d’extrême gauche sont l’intelligence même. Ils croient, comme les chrétiens, que tous les hommes sont frères, qu’ils sont faits pour vivre ensemble dans la paix, la solidarité et la concorde dans un paradis sur terre où, comme le dit un communiste repentié "Il n’y aura plus jamais de chagrins d’amour, parce qu’il n’y aura plus personne d’assez méchant pour faire souffrir quelqu’un d’autre."

    Alors, quand on trimbale une couche pareille, on est vraiment bien placé pour juger des aptitudes intellectuelles des autres smiley smiley smiley smiley

    Salut génie !!! smiley

  • 3 votes
    lsga lsga (---.---.---.105) 29 octobre 2012 02:42

    @davideduardo


    et bien, vous faites des sacrés concessions. 

    Ôtez moi d’un doute : De Gaulle, il luttait ouvertement contre le Capitalisme ? NDA, il dénonce la bourgeoisie impérialiste ? Parce que non seulement Chavez a conscience de la nécessité d’une alliance Socialiste sud américaine, mais en plus, la lutte contre le Capitalisme ET contre les Capitalistes est centrale dans sa politique....

    J’ai jamais entendu NDA dire qu’il fallait sortir du Capitalisme... Pire, vous reconnaissez que Chavez est socialiste, et que le Socialisme sud américain succède à 50 ans de dominations des nationalistes et souverainistes. Or, si NDA est bien souverainiste/nationaliste, ils franchement ANTI SOCIALISME. D’ailleurs, sa politique actuelle de main tendue vers le Front National permet bien de comprendre qu’il est plus proche du souverainisme de Pinochet que de l’Anti-Capitalisme de Chavez. 

    Pour prendre un exemple concret, NDA est issu de la bourgeoisie agricole, et je le vois mal défendre une politique d’expropriation des terres (question centrale dans toute l’Amérique du Sud). 

    bref : montrez donc en quoi NDA est plus proche que Mélenchon de Chavez, vous me ferez rigoler un peu...

  • 2 votes
    QaviQeQuarQo davideduardo (---.---.---.142) 29 octobre 2012 07:18

    bref : montrez donc en quoi NDA est plus proche que Mélenchon de Chavez, vous me ferez rigoler un peu...


    NDA n est pas plus proche de chavez que ne l est melenchon.
    Pour moi, chavez est exactement un mélange du meilleur des 2 : Les idées socialistes de melenchon et le souverainisme de NDA.

    Et inversement, il n a pas les défauts des deux cad : l internationnalisme béat de melenchon et la défense des petits patrons propre a la vieille droite de NDA.


    Par internationnalisme béat , j entend cette volonté universaliste aveugle de la gauche qui de vouloir centraliser des pouvoirs au niveau continental , voir mondial, sert parfaitement les interets du capital mondialisé et est contre productif au niveau social.
    Avant l internationnalisme, il y a le socialisme dans l ordre d importance.
    Vouloir s amalgamer avec des pays libéraux par internationnalisme , signer le traité de maastricht en se disant qu on pourra toujours le changer plus tard, c est vraiment se foutre de la gueule du monde.
    Chavez aurait pu faire la meme erreur et signer le traité de l ALCA, mais il a préferé sortir de son UE a lui et en créer une, vraiment socialiste, l ALBA, quitte a ne pas englober tous les pays d amérique latine.

    Cet enfoncement dans l UE libérale que la gauche a aidé a mettre en place (dont melenchon ) est pour moi plus dangereuse que la vieille droite gaulliste qui meme si elle a l habitude d aider les petits patrons nationnaux, taxe les grandes entreprises mondialisées et fait du social (la preuve des trentes glorieuses)


    J attend pour ma part , un vrai chavez en france : socialiste ET souverainiste, un mélange de NDA et melenchon.

    Ce serait d ailleur l axe politique qui aurait le plus de chance de gagner : politique social, nationale, qui ne diviserait pas les francais sur des sujets sociétaux (chavez a ses idées mais laisse l opinion publique se décider sur ces sujets sans les précipiter ) ou sur des themes religieux ou culturels (comme le fait le FN)

  • 1 vote
    QaviQeQuarQo davideduardo (---.---.---.142) 29 octobre 2012 07:48

    Pire, vous reconnaissez que Chavez est socialiste, et que le Socialisme sud américain succède à 50 ans de dominations des nationalistes et souverainistes


    C est faux, le Socialisme sud américain succède à 50 ans de dominations des mondialistes atlantistes qui n ont pas hésités a laisser entrer les capitaux américains, signer les traités de libre échange et vendre leurs matieres premieres aux étrangers les plus offrant, sans aucune contrepartie en impot pour le peuple.
    Pas vraiment du nationalisme en somme

  • 2 votes
    La Télé de Gauche La Télé de Gauche (---.---.---.27) 29 octobre 2012 08:04

    Bizarrement, les admirateurs de de Gaulle oublient systématiquement de dire que celui-ci était bien forcé de faire des concessions sociales, vu que pour diverses raisons le parti communiste et les mouvements sociaux étaient extrêmement forts à l’époque et que le patronat français s’était complètement discrédité pendant la collaboration avec l’Allemagne nazie.


  • 4 votes
    Schweizer.ch (---.---.---.8) 29 octobre 2012 08:05

    "J’ai jamais entendu NDA dire qu’il fallait sortir du Capitalisme..."


    Pour passer à quoi, ma douce ? Au collectivisme, aux Plans monstrueux et ingérables, aux monopoles d’Etat, à l’irresponsabilité générale, à la chute de la qualité de la production, à la pénurie des produits de consommation courante, aux queues devant les magasins de produits de première nécessité ?

    Tu peux les tailler en pointe et en faire l’usage que tu imagines smiley



  • vote
    logan2 (---.---.---.175) 29 octobre 2012 18:16

    Einstein était socialiste version gauche radicale comme le front de gauche ...


  • vote
    QaviQeQuarQo davideduardo (---.---.---.196) 29 octobre 2012 19:32

    les mouvements sociaux étaient fort grace au plein emploi.

    Le plein emploi était la grace aux politique keynésienne et protectionnistes de degaulle(dévaluation, douane, investissements public, recherche, indéxation des salaires...)

    Un souverainiste/gaulliste de nouveau au pouvoir en france et vous aurez automatiquement les memes rapports de force que pendant les 30 glorieuses.


    Quand aux patrons, ils font ce qu on leur dit, collaboration, ou non (controle des capitaux aux frontieres, lois antitrust, lois sociales, hausses d impots...)
    il suffit d etre ferme.



    C est sur que ce sera mieux que les couleuvres libres échangistes que le ps nous fait avaler depuis 30 ans.
    Et j attend de voir un melenchon qui renierait tout les traité de libre échange européen, autant dire qui renierait l UE.

  • vote
    logan2 (---.---.---.175) 29 octobre 2012 23:58

    lol tu n’as rien compris aux 30 glorieuses ...

    les "gaullistes" concédaient du social parce que le parti communiste était à 20% des voix et qu’il y avait la guerre froide avec la puissante union soviétique derrière

    à partir du moment où la guerre froide a cessé et où l’union soviétique s’est effondrée, tout comme le parti communiste en France, tes fameux gaullistes sont tous subitement devenus ultra libéraux et conservateurs, bref bien déterminés à revenir sur les avancées sociales qu’ils avaient jusqu’alors concédés un couteau sous la gorge


  • 12 votes
    Hijack ... Hijack (---.---.---.187) 27 octobre 2012 10:29

    T’ain, rien qu’à voir la tronche hypocrite de Melenchon et celle de Chavez le plus honnête, le plus courageux, franc ... je me dis qu’il y a un truc qui cloche ... Manifestement, en toute sincérité, Hugo avait dû accueillir Merluche car il le pensait vraiment de gauche ... ne s’imaginant pas instant que ce dernier avait soutenu toutes les guerres d’agression de l’Empire d’une part ... et d’autre part qu’il est franc mac !!! ...
    Pas pris la peine de voir le doc !!! ... ma conclusion est que la gauche n’existe que par ses exceptions, genre Chavez ... exceptions qui font la règle !!!


    • 1 vote
      Hijack ... Hijack (---.---.---.187) 27 octobre 2012 11:09

      Nationaliste, bolivariste, guevariste, socialiste ...


    • 7 votes
      Hijack ... Hijack (---.---.---.187) 27 octobre 2012 11:12

      Mais attention ... pas de confusion ... le socialisme de Chavez... le vrai, en comparaison avec celui un peu partout, notamment en France ... qui n’a de socialisme que le nom ... qui n’a de gauche que le titre.
      Le socialisme est abusé ... Chavez lui redonne ses titres de noblesse, n’en déplaise à certains.


    • 1 vote
      Schweizer.ch (---.---.---.218) 27 octobre 2012 11:13

      ...et essentialiste smiley


    • 1 vote
      Schweizer.ch (---.---.---.218) 27 octobre 2012 11:17
      Nationaliste, bolivariste, guevariste, socialiste ... et essentialiste smiley

      "le socialisme de Chavez... le vrai, en comparaison avec celui un peu partout, notamment en France..."

      Chavez fait, comme l’émir du Koweit, du clientélisme avec les royalties du pétrole national, ça n’a rien à voir avec quelque socialisme que ce soit.

    • 3 votes
      Hijack ... Hijack (---.---.---.187) 27 octobre 2012 11:26

      Schweizer.ch,
      .

      Hum ! Quoi de mieux qu’un Melenchon que je viens de critiquer négativement pour apporter l’info de qui est Chavez :
      .
      Qu’a fait Chavez pour le Venezuela.
      Volontairement choisi cette vidéo, pour montrer l’attitude de la soi disant journaliste qui interroge Chavez ... qui même si c’est un pourri, on ne peut lui reprocher d’être con ou surtout mal informé !


    • 4 votes
      Hijack ... Hijack (---.---.---.187) 27 octobre 2012 11:27

      La comparaison du Venezuela sous Chavez ... avec le Koweït est ma foi ... rigolote !!!


    • 1 vote
      logan2 (---.---.---.175) 29 octobre 2012 18:23

      Nevanoe,

      Tu amalgames l’internationalisme moderne avec le courant marxiste utopique qui pensait que les nations disparaitraient et n’auraient plus de sens quand tous les pays auront fait leur révolution communiste ...

      Avoue que cette idéologie est anachronique et désuette ...

      L’internationalisme aujourd’hui c’est l’amitié et l’entraide entre les peuples, personne ne veut abolir les nations.

      On a l’exemple typique ici de la façon dont vous vous faites manipuler. Soral prête aux gens de gauche une idéologie qui a disparue depuis longtemps. Et vous vous le croyez sur parole sans même vérifier.


    • 19 votes
      Famine(la grande) Famine (---.---.---.71) 27 octobre 2012 10:37

      La victoire de Chavez est aussi la nôtre. Ils ne manquent pas d’air les rabatteurs du ps, mais de vergogne. 


      • 4 votes
        Hijack ... Hijack (---.---.---.187) 27 octobre 2012 11:33

        EN OCCIDENT LA GAUCHE A RENONCÉ À DÉMOCRATISER LES MÉDIAS. LES GRANDS GROUPES PRIVÉS SONT LIBRES d´imposer leur image du monde. C’est parce qu´au Venezuela et dans l´ALBA L´ÉCONOMIE ne DOMINE plus La POLITIQUE et que LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE s´accélère, que LES MÉDIAS personnalisent le processus : « Chavez ceci, Chavez cela", "POPULISTE », « DICTATEUR », « iranien -lol- »… Voici donc la révolution par ceux et celles qui la font et qui la pensent de l´intérieur, LOIN DE L´AFP OU DE REUTERS…
        (juste avant les élections).
        .

        Pourquoi les États-Unis ne veulent pas d’élections démocratiques au Vénézuéla (The Guardian)

          • 4 votes
            Socarate (---.---.---.26) 27 octobre 2012 14:00

            Bon les soralien c’est plus des crétin, ça dépasse les frontière insaisissable de l’univers physique !

            Hijack alors comment va ton champions pour qui tu as voté aux dernières élections.


            • 5 votes
              Hijack ... Hijack (---.---.---.187) 27 octobre 2012 14:27

              Socarate,
              .
              Tu es le dernier des gogolitos à encore parler de ça !!!
              J’avais voté contre Sarko ... j’aurai voté même pour toi, contre Sarko ... c’est pour dire !!!
              Je savais que Sarko aurait voulu envoyer l’armée française contre la Syrie ... et que la France reçoive des odres de BHL !!!
              Ce n’est plus le cas.
              Cela étant, j’ai tjs détesté Hollande ... pour moi, il n’existe pas ... un président des bisous ... comme toi, t’es le président des gogolitos.


            • 1 vote
              Hijack ... Hijack (---.---.---.187) 27 octobre 2012 16:23

              Et si je suis un soralien, lui demandait à voter Marine.


            • 5 votes
              maQiavel machiavel1983 (---.---.---.25) 27 octobre 2012 19:02

              Chavez est plus du peuple que de gauche , n’ en déplaise à Melenchon , ca transpire dans ses discours :
              - Son slogan de 1998 « Fléau de l’oligarchie et héros des pauvres »
              - « J’ai toujours été un va-nu-pieds, et je mourrai va-nu-pieds. Je ne veux aucunes richesses, je ne veux rien. Rien ! »
              « Moi, par exemple, je ne suis pas venu ici pour faire des affaires, non. J’appartiens à la classe des pauvres. Et lorsque je sortirai d’ici, avec la faveur de Dieu, pareil : je ne veux aucun type de richesse matérielle.
              - « J’invite à ce que nous continuions de renforcer la véritable unité, l’unité organique, l’unité véritable, l’unité – comme on dit – dans la diversité, avec transparence, le renforcement de l’unité populaire, le renforcement de toutes les forces nationalistes.
              - « Je suis fait d’argile du peuple. Soyez sûrs que jamais, je ne vous trahirai. Je préfère la mort à la trahison ».
              Je suis obligé de me répéter connaissant certains réflexes , je ne dis pas qu’ il n’ est pas de gauche , je dis qu’ il plus du peuple que de gauche .
              Chavez n’ a jamais fait alliance avec la bourgeoisie "de gauche" sous prétexte que c’ est la moins pire ... l’ union des gauche, ça n’ existe pas chez Chavez, d’ ailleurs à la dernière présidentielle , la coalition contre lui allait de la gauche à l’ extrême droite ( comme quoi les élites savent s’unir quand il le faut ).
              Bref , je ne vais pas dire que c’ est une odieuse récupération de Melenchon, que tout sépare de Chavez ,il peut bien parler espagnol, ça ne change rien , mais disons qu’ il serait bon qu’ il s’ inspire réellement de lui ... !
              -


              • 6 votes
                La Télé de Gauche La Télé de Gauche (---.---.---.27) 27 octobre 2012 20:52

                Être du peuple, ce n’est pas une ligne politique en soi...
                 
                Le problème, pour un militant socialiste, c’est qu’on ne peut pas se positionner de la même manière, vis-à-vis de la population, dans un pays où la social-démocratie prétendue de gauche a fait souvent pire que la droite et s’est rallié à elle, et dans un pays où la social-démocratie, prétendue de gauche, est encore perçue par une grande partie des citoyens, des militants, et même parfois des élus, comme une alternative.
                 
                Nous incitons ces derniers à se radicaliser et nous nous radicaliserons avec eux. C’est la stratégie que nous avons choisi après avoir fait le constat que, chez beaucoup de gens de gauche, le discours du PS consistant à marteler que nous cherchions à diviser la gauche et à la faire perdre, fonctionnait.
                Ça ne sert à rien de brûler les étapes, et, en ce sens, la situation en Amérique latine est bien plus avancée que la nôtre en Europe.
                 
                Mais ceci ne veut pas dire non plus que nous soyons d’accord avec tout ce que fait ou dit Chávez. Et par ailleurs, le fait que Capriles était le candidat d’une coalition allant de la social-démocratie jusqu’à l’extrême-droite est quelque chose d’extrêmement important à faire découvrir auprès de ceux qui pensent que le PS cherche encore un tant soit peu à s’opposer au capitalisme.


              • 5 votes
                La Télé de Gauche La Télé de Gauche (---.---.---.27) 27 octobre 2012 20:57

                Capriles était même officiellement soutenu par l’International socialiste.

              Ajouter une réaction

              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


              FAIRE UN DON







Palmarès