Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Société > CSOJ : Débat sur l’identité avec Richard Millet

CSOJ : Débat sur l’identité avec Richard Millet

Suite à la polémique initiée par Claude Guéant sur l’inégalité des civilisations, Ce soir ou jamais organisait un débat à ce sujet le 7 février.

 

L’écrivain Richard Millet a osé tenir des propos très politiquement incorrects en déclarant : "Je suis le seul Blanc à Châtelet-Les Halles à 6h du soir et je ne supporte pas les mosquées en France". Nostalgique, attaché à une vieille France (blanche, chrétienne, avec ses traditions régionales), qui n’existe pratiquement plus, Millet a exprimé sa douleur sans détour, avec des mots très crus. A bien des égards, il peut nous rappeler un certain Jean-Paul Bourre, qui poste parfois ici... L’écrivain s’est empressé de dire qu’il n’avait jamais voté de sa vie, ses propos pouvant facilement passer pour ceux d’un électeur du FN.

 

Pour une fois, de tels propos n’ont pas suscité l’indignation générale, mais chacun a pu lui répondre calmement et exprimer son désaccord. Denis Podalydès, Franz-Olivier, Giesbert, Jacques Sapir, Catherine Colliot-Thélène, Sylvie Brunel et Maboula Soumahoro ont ainsi exprimé une toute autre vision des choses. Selon eux, le multiculturalisme est une chance pour la France et va dans le sens de l’Histoire. Denis Podalydès a ainsi dit sa fascination devant la grande diversité des populations à Châtelet-les-Halles (il s’agit du plus grand carrefour de RER et de métros à Paris), loin de l’angoisse exprimée par Millet. Giesbert, lui, s’est déclaré "citoyen du monde", se sentant chez lui aussi bien "en Inde, en Birmanie, partout".

 

Citoyen d’un pays ou citoyen du monde, nationalisme ou cosmopolitisme : le débat est vieux comme le monde - au moins depuis Socrate, qui se disait citoyen du monde - et pourtant toujours d’actualité. La grande différence, avec l’époque de Socrate, c’est l’immigration massive venue du monde entier. Les philosophes des siècles passés exprimaient, contre les préjugés racistes, leur communauté avec tous les hommes de la terre, qu’ils ne rencontraient guère que par les livres ou le voyage ; ils ne cohabitaient pas avec eux au quotidien. Il n’était de ce fait pas rare qu’ils puissent se faire - en conservateurs - les défenseurs des coutumes de leur pays, de ses institutions, de ses lois, de ses croyances... tout en se faisant - en cosmopolites - les chantres de la citoyenneté universelle. A notre époque de mondialisation, le cosmopolitisme a des conséquences tangibles sur les coutumes et les lois d’un pays, du fait de l’immigration et de la rencontre sur un même territoire de différentes civilisations, il appelle des adaptations. C’est sans doute ce qui explique que le cosmopolitisme soit souvent rejeté par le "petit peuple", ce petit peuple précarisé et qui voyage peu, qui se sent menacé par la diversité et le mélange qu’on semble lui imposer, dont il subit les inconvénients sans toujours en percevoir les avantages, et qui se replie sur le vote nationaliste, tandis que les élites, elles, qui ont plus de moyens et voyagent très souvent, observent le monde de plus haut, et peuvent s’émerveiller de la mondalisation heureuse et se déclarer très naturellement "citoyens du monde".

 

C’est sans doute là la faiblesse du plateau de Taddeï : il ne donne la parole qu’à des privilégiés, qui ont objectivement toutes les raisons d’aimer le monde tel qu’il va. Sans doute serait-il bon de permettre un échange entre ces gens, dont la vision est parfaitement respectable, et d’autres, issus d’autres milieux, plus pauvres, qui en auraient une autre, tout aussi respectable - même si elle pourrait choquer sur un plateau de télévision. Car, à n’en pas douter, nombre de nos compatriotes pensent ce que Richard Millet a exprimé, et il est notable qu’une telle prise de position demande de nos jours, comme l’a noté Podalydès, un "courage suicidaire". Quant à Maboula Soumahoro, elle a déclaré, peut-être dans un lapsus, que Millet ne payait pas assez cher pour les propos qu’il tenait (7min45), poursuivant, pour le rassurer sur l’état de la liberté d’expression dans notre pays : "Vous avez le droit de parler, vous avez le droit de vous exprimer, vous avez le droit de dire tout ce que vous voulez". Le simple fait de dire à quelqu’un "vous avez le droit de parler..." place celui qui le dit en position de supériorité, car c’est lui qui s’octroie le droit de décider ce qui peut être dit et ce qui ne le peut pas. Imagine-t-on un instant Millet dire aux autres, pour les rassurer : "vous avez le droit de parler..." ?

 

La liberté d’expression n’est pas si assurée que cela. Car à peine l’émission terminée, d’innombrables chiens de Pavlov hurlaient leur indignation sur Twitter...

... sans oublier l’inévitable chienne de garde Isabelle Alonso, qui, toujours très respectueuse, transforme le prénom "Richard" en "Ricard", célèbre marque de pastis :

Une civilisation qui se sait plus que s’indigner (avec ses tripes), au lieu de raisonner (avec sa tête) et de respecter (avec son coeur) tous les points de vue émis par d’autres êtres humains, est assurément une civilisation sur le déclin. Essayons de nous respecter, de nous comprendre, calmement, de raisonner... et aux chiottes l’indignation des moutons bêlants qui n’ont toujours pas compris que le terrorisme intellectuel, d’où qu’il vienne, est le plus grand des maux dont nous crevons à petit feu !

 

On savait déjà qu’on ne pense jamais - ou presque - à la télévision, on sait aussi qu’on ne pense jamais sur Twitter, essayons de penser, et non de bêler ("vive Marine !", "vive Mélenchon !", "Asselineau président !", "Millet pire que Guéant !", "ouh la honte !"...) sur les médias citoyens...

Tags : France Racisme Mondialisation Liberté d’expression

Réagissez à l'article

46 réactions à cet article

  • 12 votes
    Supafaya (---.---.---.217) 8 février 2012 15:08

    Attends j’ suis métis tu veux pas que j’te dise le multiculturalisme c’est d’la merde ? tu veux pas que j’me renie aussi hein ? tu veux pas péricliter et bah cultive ta souche et ta tradition ! qui t’en empêche ? moi je suis français et j’en ai rien à foutre de pas être blanc au fond d’mes gènes, toutes ces histoires de pureté de la race, d’eugénisme c’est révolu, il faut s’adapter ou disparaître, l’histoire l’enseigne.

    • 18 votes
      Captain (---.---.---.137) 8 février 2012 16:52
      Captain

      L’identité ou la civilisation n’a rien à voir avec la couleur de la peau. C’est une question de culture millénaire, de traditions, de religion, de philosophie...

    • 11 votes
      Mr.Kout (---.---.---.186) 8 février 2012 17:05

      Le multiculturalisme c’est le métissage des cultures,le métissage ethnique n’impose pas le métissage culturel.
      On peut être métisse et opposé au multiculturalisme.Avec des parents aux origines ethniques différentes,il y a de fortes chance qu’ils aient la meme culture (ce n’est pas parce qu’on cuisine bien le tajine qu’on est de culture orientale etc ).un noir du 93 à plus souvent la meme sous culture consumeriste que le blanc qui vit à 100m que celle d’un zoulou ou d’un massai..
      Le multiculturalisme ce n’est pas une question de couleurs,prétendre le contraire est une stratégie pour promouvoir le choc ou la dissolution de la diversité culturelle.

    • 3 votes
      Supafaya (---.---.---.217) 8 février 2012 17:16

      Le sieur Asselineau a dit une chose intéressante dans sa conférence sur l’histoire de France : la France est un principe d’émancipation.
      Je souscris à cette vision, les droits de l’homme, l’abolition de l’esclavage et pas à la vision communautaire avec d’un coté les vrais français et de l’autre les faux.
      La France évolue c’est ainsi, je ne vois pas en quoi son histoire est reniée.

    • 4 votes
      Supafaya (---.---.---.217) 8 février 2012 17:18

      Vouloir déculturer les gens est débile ! Renier ses racines c’est pareil ! ça n’empêche en rien d’aimer la France.

    • 9 votes
      gazatouslesetages (---.---.---.35) 8 février 2012 19:24

      Je souscris à cette vision, les droits de l’homme, l’abolition de l’esclavage et pas à la vision communautaire avec d’un coté les vrais français et de l’autre les faux.
      .
      sauf que la vision et les revendications communautaires viennent de ceux qui sont issus de l’immigration et qui rejètent le modèle de l’assimilation.
      C’est le paradoxe de tous ceux qui disent d’un côté qu’il faut vivre ensemble, qu’il ne faut pas faire de différences entre les français, mais qui d’un autre côté demandent des passe-droits, des ajustements dans l’espace public etc.

    • 1 vote
      Alsace (---.---.---.87) 8 février 2012 22:55
      Alsace

      Allez, allez Richard Millet, tu vas nous faire croire que tu n’as jamais voté ? Il a beau dire une vérité criante pour tout provincial qui se rend à Paris, (oui, dans beaucoup endroits l’on a l’impression de ne plus savoir dans quel infâme magma l’ on est. Malgré tout, ce Millet me semble être ce genre de type, qui fait souvent de bons constats, mais qui semble trop faible d’esprit pour réaliser qu’il vote, éléction après éléction, pour ses propres fossoyeurs. Et puis il me semble qu’il est fort apprécié d’agents doubles tels Finkielkraut et consorts...Il y a des dossiers sur ce pauvre homme...

      En outre, j’ai beau être ce que l’on qualifie aujourd’hui de "métis", j’excècre toute cette engeance de pleurnichards qui viennent toujours à la Tv jouer ce mauvais rôle, de ces revendications immondes, vides et excessives, commandités, tout sauf naturelles et surtout celle la, cette Levy-Boutedja en puissance, qui menance le droit de s’exprimer avec tant d’hypocrisie . Tout ca pour après, se retrouver villipendés par 340 commentaires d’ignares sur fdesouche.com ... 

  • 32 votes
    machiavel1983 (---.---.---.236) 8 février 2012 15:19
    maQiavel

    " C’est sans doute là la faiblesse du plateau de Taddeï : il ne donne la parole qu’à des privilégiés, qui ont objectivement toutes les raisons d’aimer le monde tel qu’il va."
    C’ est effectivement la grande faiblesse de cette émission ( qui est sans doute l’ une des moins mauvaises à la télé ), et l’ éloge du nomadisme qu’ il y’ a à la fin en est symptomatique.
    Mais c’ est un débat intéressant mais un peu ... faible, les vraies questions ne sont pas posé :
    - Je ne connais pas Richard Millet mais il y’ a l’ idée chez lui que le peuple Français est un peuple blanc, ce en quoi il a raison en tout cas majoritairement blanc, c’ est un fait.Mais un peuple ce n’ est pas seulement une couleur de peau, ce qui fait un peuple, ce n’est pas l’unité d’origine, c’est l’unité de sentiments, de pensée, d’éthique.
    - Mais de l’ autre coté, on a cette nauséabonde idéologie du métissage, qui va jusqu’ à nier l’ idée même de peuple au nom d’ abstraction intellectuelle, visant à uniformiser l’ humanité, à la rendre plan et isomorphe ...
    Cette idéologie du métissag et le racisme ne sont en fait que deux face de la même médaille, deux idéologies du cautionnement des détenteurs du capital qui se sont d’ abord servi de l’ une puis de l’ autre .

    • 2 votes
      Supafaya (---.---.---.217) 8 février 2012 16:16

      Mais arrête beubeu ! les femmes choisissent qui elles veulent comme maris, j’ vois pas c’qu’il y a de nauséabond à part ta connerie crasse. La France est une idée inaliénable si on le veut bien, le mélangé lui il voit les 2 cotés de la médaille et beaucoup plus loin que ta vision étriquée.
      Mais toi à vouloir séparer le blanc du jaune tu ne fais qu’attiser la haine et la guerre car à moins de stériliser ceux qui t’ gènes j’ vois pas comment on peut faire machine arrière, alors tu peux ergoter Ad Viternum.

    • 17 votes
      machiavel1983 (---.---.---.236) 8 février 2012 16:48
      maQiavel

      0.Mais arrête beubeu
      R : D’ accord ! Je vois à quel genre de personnage j’ ai affaire ...
      2.
      " les femmes choisissent qui elles veulent comme maris, j’ vois pas c’qu’il y a de nauséabond à part ta connerie crasse"
      R : Que ... ?Mais qui a dit que les femmes ne devrait pas choisir leur mari ?Je ne sais même pas de quoi tu parles ? Être contre l’ idéologie du métissage ne veux pas dire être contre les choix que les individus font individuellement, si un noir et une blanche veulent procréer, ou est le problème, chacun fait ce qu’ il veut, etre contre l’ idéologie du métissage c’ est etre contre cette idéologie qui voudrait nier les spécificités des peuples pour créer un peuple humain uniformisé, unidimensionel !C’ est de ça qu’ il s’ agit,les femmes, elles font ce qu’ elle veulent enfin ...
      3. "
      Mais toi à vouloir séparer le blanc du jaune tu ne fais qu’attiser la haine et la guerre "
      R / Pure dialectique mondialiste ! Je ne veux séparer personne, les gens sont séparé c’ est un fait, il existe plusieurs peuples,plusieurs traditions et cultures différentes, voilà la réalité et ce ne sont pas les différences qui créent les guerres mais bien la cupidité et le désir de domination des oligarques qui peuvent effectivement instrumentaliser l’ exaltation de soi contre les autres mais qui peuvent instrumentaliser n’ importe quoi y compris les droits de l’ homme ( Lybie ) et la démocratie ( cote d’ ivoire ).
      Il faudrait donc interdire les droits de l’ homme et la démocratie ?

    • 2 votes
      Supafaya (---.---.---.217) 8 février 2012 17:15

      0.Mais arrête beubeu
      R : D’ accord ! Je vois à quel genre de personnage j’ ai affaire ...
      2.
      " les femmes choisissent qui elles veulent comme maris, j’ vois pas c’qu’il y a de nauséabond à part ta connerie crasse"
      R : Que ... ?Mais qui a dit que les femmes ne devrait pas choisir leur mari ?Je ne sais même pas de quoi tu parles ? Être contre l’ idéologie du métissage ne veux pas dire être contre les choix que les individus font individuellement, si un noir et une blanche veulent procréer, ou est le problème, chacun fait ce qu’ il veut, etre contre l’ idéologie du métissage c’ est etre contre cette idéologie qui voudrait nier les spécificités des peuples pour créer un peuple humain uniformisé, unidimensionel !C’ est de ça qu’ il s’ agit,les femmes, elles font ce qu’ elle veulent enfin ...

      Tu te contredis, c’est l’ bordel dans ta tête ! j’ vois pas en quoi le fruit du métissage nie ta spécificité qui d’ailleurs ne représente que toi, prends pas ton cas pour une généralité, t’es pas l’archétype auto-proclamé du français toi !


      3. " Mais toi à vouloir séparer le blanc du jaune tu ne fais qu’attiser la haine et la guerre "
      R / Pure dialectique mondialiste ! Je ne veux séparer personne, les gens sont séparé c’ est un fait, il existe plusieurs peuples,plusieurs traditions et cultures différentes, voilà la réalité et ce ne sont pas les différences qui créent les guerres mais bien la cupidité et le désir de domination des oligarques qui peuvent effectivement instrumentaliser l’ exaltation de soi contre les autres mais qui peuvent instrumentaliser n’ importe quoi y compris les droits de l’ homme ( Lybie ) et la démocratie ( cote d’ ivoire ).
      Il faudrait donc interdire les droits de l’ homme et la démocratie ?

      Oui la France à une mission universaliste, t’avais pas remarqué ? les droits de l’homme c’est quoi si c’ n’est la parole de Jésus qui dit que le maître ne vaut plus que l’esclave. Je ne vois pas en quoi le fait d’être métis empêche de faire partir d’un peuple ou d’une tradition précise, c’est du blabla théorique basé sur du vent, et part de l’exaltation comme tu dis tu fais quoi si c’ n’est la même chose que les oligarques ?

    • 7 votes
      machiavel1983 (---.---.---.236) 8 février 2012 20:27
      maQiavel

      1. " Tu te contredis, c’est l’ bordel dans ta tête ! j’ vois pas en quoi le fruit du métissage nie ta spécificité qui d’ailleurs ne représente que toi".
      R /
      Et c est la partouze généralisée dans la tienne de tete ! En quoi le métissage culturel nie la spécificité des peuples ? Tu te fous de moi là ?
      2.
      " Oui la France à une mission universaliste, t’avais pas remarqué ? les droits de l’homme c’est quoi si c’ n’est la parole de Jésus qui dit que le maître ne vaut plus que l’esclave"
      R : Tu es sérieux là ?Ca veut dire quoi mission civilisatrice ? Que les peuples qui ont des meurs différentes ,des traditions différentes, des cultures différentes doivent les abandonner pour adopter celles du blanc ? Qui as dit que les droits de l’ homme sont universel ? Les Inouites, les peuls, les Sioux ?Non l’ homme occidental qui grâce à un rapport de force favorable a décrété que ses valeurs étaient supérieur à celles des autres, voilà ce que sont les droits de l’ homme, un projet totalitaire de mondialisme des valeurs ...
      3. "
      Je ne vois pas en quoi le fait d’être métis empêche de faire partir d’un peuple ou d’une tradition précise"
      R : Hein ?Je ne vois pas non plus ... je parle de l’ idcéologie du métissage, de métissage culurel, pas de métissage ethnique ...

    • vote
      Supafaya (---.---.---.217) 8 février 2012 21:02

      C’est bien c’que j’dis personne n’a à abandonner ses valeurs et ses racines profondes. Qu’est ce qu’il y a t’es contre les droits de l’homme tu préfères les droits de l’esclave comme Obama smiley
      J’ai pas suggéré qu’ils soient imposés par la force, et préventivement mais par la promotion, c’est pas moi l’ nostalgique du colonialisme ! c’est aux peuples de choisir, c’est à nous de montrer l’exemple.
      Toi t’es qu’un idéologue qui prêche pour sa paroisse, mais t’as pas le monopole de l’anticapitalisme, ni de l’anti-mondialisme, la France est multiculturelle aujourd’hui, c’est une réalité tu vas faire quoi ? tu vas demander au musulman qui est né français, qui a vécu en France de renier sa culture ? ça a été imposé successivement par les différents gouvernements, faut faire avec maintenant.

    • 6 votes
      machiavel1983 (---.---.---.236) 8 février 2012 21:19
      maQiavel

      1." Qu’est ce qu’il y a t’es contre les droits de l’homme tu préfères les droits de l’esclave comme Obama"
      R : ???C’ est quoi la différence ?
      2.
      c’est pas moi l’ nostalgique du colonialisme
      R : T’ as du comprendre que c’ est pas moi non plus ... en fait c’ est surtout pas moi, tu es beaucoup plus proche d’ eux que je ne pourrait jamais l’ être toi le droidelhommiste et le mondialiste puisque je rappelle que la colonisation était aussi un projet mondialiste et s’ est faites au nom des droits de l’ homme !
      3."
      la France est multiculturelle aujourd’hui, c’est une réalité tu vas faire quoi  ?"
      R / Ahhh, que c’ est beau, un mondialiste qui jubile sur sa victoire ...
      3.
      tu vas demander au musulman qui est né français, qui a vécu en France de renier sa culture ?"
      R :
      Je vais demander au Musulmans nés en France de respecter la France, de ne pas avoir de revendications communautaires et victimaires ou de la quitter ( ce qu’ a fait honorablement Kémi Séba ).

    • vote
      Supafaya (---.---.---.217) 8 février 2012 21:40

      Je n’suis pas mondialiste, je suis français, je n’entends pas imposer la France et ses traditions au monde, je suis pour les droits de l’homme, l’égalité, et une constitution qui encadre tous ça, je ne suis pas pour l’américanisation du monde. Celui qui est né ici, quittera la France si il le veut ! et revendiquera s’il le veut car c’est son droit. Que Séba suive sa logique communautaire c’est son problème. C’est pas parce que y en a qui vont tuer sous l’ prétexte des droits de l’homme que c’est d’la merde, mais si tu comprends pas que c’est beaucoup plus acceptable par l’opinion publique que si on leur disait qu’on allait voler leur pétrole et installer des bons tortionnaires dévoués pour permettre le pillage, c’est qu’ t’es un peu simpliste.

    • 7 votes
      machiavel1983 (---.---.---.236) 8 février 2012 22:00
      maQiavel

      1." je n’entends pas imposer la France et ses traditions au monde" .
      R : Alors faut arrêter de dire que la France a une mission civilisatrice et arrêter de dire que vos droits de l’ homme sont universel !Chaque peuples a ses valeurs , il n’ y a pas de valeur qui soient universelles !
      2. "
      Que Séba suive sa logique communautaire c’est son problème."
      R : En effet mais au moins il a le courage de la suivre sur le continent de ses ancêtres, et pas en France !
      3. . C’est pas parce que y en a qui vont tuer sous l’ prétexte des droits de l’homme que c’est d’la merde,
      R / C’ est pas parce que y’ en a qui vont tuer sous l’ prétexte de la nation que c’ est d’ la merde !
      4. mais si tu comprends pas que c’est beaucoup plus acceptable par l’opinion publique que si on leur disait qu’on allait voler leur pétrole et installer des bons tortionnaires dévoués pour permettre le pillage, c’est qu’ t’es un peu simpliste.

      R : En effet, les idéologies ( religions , nationalismes, communisme , droitdelhommisme, démocratisme ) ne sont que des outils permettant aux oligarchies d’ instrumentaliser les peuples pour leurs propres intérêts, voilà la vraie cause des guerres ! C’ est pourquoi ton premier commentaire dans lequel tu disais que séparer les hommes en peuple c’ est la guerre est proprement ridicule et de la dialectique mondialiste !

    • 1 vote
      Supafaya (---.---.---.217) 8 février 2012 22:53

      Qu’est ce que tu débiter comme conneries mon pauvre ami ! faut sortir de ta bulle !

      J’vois où j’ai écris que la France avait un mission civilisatrice, j’ai parlé d’universalisme, et oui les droits de l’homme ont vocation à être universels, incroyab non ? y a pas de valeurs universelles ? ah ouais t’en es sur ? smiley Dialectique mondialiste ! t’es complètement endoctriné toi smiley j’vais pas bouffer chez Bilderberg mon gars, c’est toi qui parle d’isme et d’idéologie moi je parle de valeurs morales comme la fraternité Quand la nation te dis va tuer ton prochain c’est un ordre et tu n’as plus de droits à part celui de fermer ta gueule, même si tu trouves ça dégueulasse et que c’est injuste. Tu n’es qu’un diviseur, un obstacle à l’unité, seul rempart contre le mondialisme justement !

  • 26 votes
    Arsene Icke (---.---.---.111) 8 février 2012 15:19
    Arsene Icke

    La premiere femme qui repond dit que "les noirs de France sont là depuis 500 ans". C’est vrai pour une toute petite minorité mais pour la grande majorité des noirs c’est completement faux. Il n’y a que regarder les vieux films en noir et blanc des annees 1960/70 et on voit bien à quel point la population a évolué en 40 ans. Notez bien que je ne dis pas que c’est bien ou mal, je ne juge pas. Mais il ne faut pas raconter tout et n’importe quoi.

    • 7 votes
      davideduardo (---.---.---.249) 8 février 2012 15:47
      QaviQeQuarQo

      Dans les vieux films en noir et blanc c était des blancs qui jouaient le role des indiens et des noirs . Non pas parcequ ils n y en avaient pas mais parceque c était pas politiquement correct de les passer a la télé.

    • 7 votes
      Arsene Icke (---.---.---.111) 8 février 2012 17:11
      Arsene Icke

      N’importe quoi ! LOL On croit rêver. T’étais né dans les annees 70 ? LOL

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès