• dimanche 20 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Contact
Agoravox TV
Quelques années de fac de droit. Stop aux études en troisième année, et "real orientation" de ma carrière professionnelle vers la banque et les assurances où j’ai dirigé une petite succursale pendant 13 ans. Fin de carrière dans un service crédit. Actuellement pré-retraité. 
"Hobbies passions" : le tennis, lire, écrire.
Activités actuelles :
-problèmes de hanche : le tennis, c’est quasi-définitivement compromis
- restent la lecture et l’écriture, exclusivement sur le net.

tableau de bord
Rédaction Depuis Articles publiés Réactions postées Réactions reçues
L'inscription 0 508 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Cet auteur n'a pas encore publié d'article
Derniers commentaires Faire un don
  • vote
    par therasse (xxx.xxx.137.136) 15 mars 10:45
    therasse

    Erratum : J’ai tapé "camps de roms" sur Google : 7.730.000 occurences ..." .


  • vote
    par therasse (xxx.xxx.137.136) 15 mars 10:41
    therasse

    J’ai tapé 7.730.000 sur Google occurences. Le Pen a raison ; Paul-Marie Coûteaux n’est pas le seul à utiliser l’expression. Pour y voir plus clair, il faudrait la contextualiser au sein de ces 7.730.000 sources. Mais si Coûteaux veut dire qu’on ne peut les laisser s’installer n’importe où, qu’il y a donc lieu d’aménager des endroits et qu’in fine et par la force des choses, ces lieux imposés deviendront des "camps", un peu comme les "favelas" sous d’autres latitudes ou les bidonvilles autrefois, alors dans ce cas, il me semble qu’on peut difficilement lui donner tort. Il ne faut pas être FN pour penser ça. 


  • 1 vote
    par therasse (xxx.xxx.137.136) 13 février 12:44
    therasse

    Cibler les esclavagistes : telle doit être la politique à mener partout, plutôt que de s’en prendre aux esclaves ou aux clients.

    Toute autre méthode, pénaliser les clients ou les esclaves ne résoudra jamais le problème de la criminalité, car dans ce cas les esclavagistes transféreront une activité sur une autre tout aussi criminelle, souvent plus dangereuse. C’est ce qui s’est passé aux Etats-Unis à l’époque de la prohibition.

  • vote
    par therasse (xxx.xxx.137.136) 9 février 17:41
    therasse

    Je précise que les changements de noms autrefois s’opéraient par conversion, baptême, avec pour nouveau nom le prénom du parrain de baptême. Ce qui explique les innombrables noms patronymiques actuels qui sont issus de prénoms : Monsieur Philippot ? Allez savoir ! ... ou Madame Claude ?


  • 1 vote
    par therasse (xxx.xxx.137.136) 9 février 17:35
    therasse

    De Gaulle juif ? A ce propos voici un court extrait du livre de Roger Peyreffitte, "Les Juifs" Collection J’ai Lu page 65 : (édition de 1965).

    "...Il est donc très possible que les ancêtres maternels du général De Gaulle aient conservé le leur depuis plusieurs siècles. Le Kolb qui est son arrière-arrière-grand-père, soldat dans le régiment français de Reinach, puis négociant en tabac, est indiqué comme étant de religion luthérienne et présida le consistoire évangélique de Maubeuge. Les curieux, déjà parvenus à cette découverte, n’ont pas eu l’idée de consulter les noms juifs italiens : Kolb y figure en bonne place, aussi bien que sa traduction Colbi. C’est donc obligatoirement un nom juif, quels qu’aient été ses avatars dans la suite. Trois Kolb sont encore dans le Who’s Who in World Jewry, publié aux Etats-Unis par Scheiderman."

    Voyons pour Hitler, à présent : même référence page 69 :
    "... N’a-t’on pas dit que Hitler avait du sang juif par son père naturel Frankenberg et que son nom était juif ? 
    - Un juif polonais qui s’appelait ainsi et se prénommait Moïse, demanda en 1933, à changer de nom dit Georges. L’ascendance juive de Hitler a été révélée par les mémoires de Frank, le chef nazi, bourreau de la Pologne, qui avait lui-même un nom juif et peut-être du sang juif."
    etc...
    A noter que ce bouquin est truffé de recherches généalogiques. In fine, la thèse de Peyreffitte consiste à prétendre que, compte tenu des nombreuses persécutions que les juifs ont subi, beaucoup ont changé de nom au fil de leur histoire. Nul ne peut donc prétendre qu’il n’a pas dans son sang "quelques globules de sang juif". D’autant que les innombrables mariages mixtes ont également pu brouiller les cartes et ce, même si les juifs n’en sont pas friands.
    L’antisémitisme est donc sans fondement aux yeux des personnages de Peyreffitte. 
     


Les thèmes de l'auteur

Réclame
Vidéos les plus vues
Réclame

Facebook Facebook  Friendfeed Friendfeed  RSS RSS  Twitter Twitter 


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site optimisé pour le navigateur Firefox. Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération