Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Étienne Chouard sur la dette souveraine et les banques : "La crise est un (...)

Étienne Chouard sur la dette souveraine et les banques : "La crise est un piège politique" - Octobre 2015

Cette vidéo est un entretien avec Étienne Chouard, père de la démocratie véritable, sur la crise qui s'avère non pas quelque chose de systémique, et dont personne ne serait responsable, mais au contraire une conséquence d'un plan délibéré terrible, conçu et exécuté par les ploutocrates du monde pour enchaîner les États et les peuples. Transformer les citoyens du monde en esclaves serviles, qu'on peut tondre à l'infini, voilà le projet fou et cynique des maîtres du monde. Comme s'ils n'étaient déjà pas assez riches...

 

Une vidéo simple et claire, qui résume bien la situation et les idées d'Étienne Chouard, idéale pour tous ceux qui ne connaissent pas le travail de ce grand Monsieur.

 

À voir

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Étienne" et "Chouard", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "crise", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "piège", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "dette", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "emprunt", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "crédit", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Grèce", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "grec", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "banque" et "centrale", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "BCE", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "$FED", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "$euro", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "politi", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "parlement", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "député", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "tirage" et "au" et "sort", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "constitu", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8057.

Tags : Politique Démocratie Banques Dette Crise financière Etienne Chouard



Réagissez à l'article

44 réactions à cet article


  • 6 votes
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 octobre 2015 13:38

    Un bon résumé de la prise en tenaille des nations et des personnes par le système bancaire (qui pompe tout sans jamais créer aucune richesse) et ses deux machines à manipuler : le système électoraliste et le système médiatique. 


    • 1 vote
      yoananda yoananda 12 octobre 2015 14:08

      Chouard est pertinent sur la question de la confiscation du pouvoir.
      Il ne l’est pas sur les solutions (on a de bien meilleurs outils que le tirage au sort, et de plus, ça ne fonctionne pas à l’échelle de 70 millions de personnes, et temps de crise), pas plus qu’il ne l’est sur les causes profondes (la soif de pouvoir n’est qu’une toute petite partie d’explication, qui elle remonte au biais cognitifs, à la pénurie de ressources, et à la décadence globale).

      Mais le fait qu’il organise des atelier, c’est une très bonne chose, même si ses idées sont "limitées", ça ne peut que faire progresser tout le monde.


      • 4 votes
        anomail 12 octobre 2015 18:30

        @yoananda

        "ça ne fonctionne pas [...] et en temps de crise"

        Justement, M.Chouard explique que la "crise" est une situation entretenue.

        Dans ce contexte, attendre une "sortie de crise" pour agir n’a pas de sens.


      • 1 vote
        liberty1st liberty1st 14 octobre 2015 15:23

        @yoananda
        Ce concept de tirage au sort aléatoire m’intéresse. Pouvez-vous me donner les exemples de pays ayant utilisés ce système ? Vous dites que cela ne fonctionne pas ?


      • 1 vote
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 octobre 2015 15:36

        "père de la démocratie véritable"

        Putain ! Rien de moins ! ! !...


        • 9 votes
          maQiavel maQiavel 12 octobre 2015 16:06

          @Jean-Pierre Llabrés
          C’est blueman qui écrit cela , Chouard n’ a jamais prétendu l’ être , il suffit de l’ écouter pour se rendre compte à quel point ce monsieur est humble...


        • 2 votes
          Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 octobre 2015 16:11

          @maQiavel
          "se rendre compte à quel point ce monsieur est humble..." et péremptoire.

          J’ai eu l’occasion de m’en rendre compte par téléphone : ayant souhaité l’entretenir d’une possible "Refondation du Capitalisme", il m’a répondu qu’il est "Anti-Capitaliste" et a mis fin à la conversation.


        • 3 votes
          maQiavel maQiavel 12 octobre 2015 16:24

          @Jean-Pierre Llabrés
          Supposons.Soit , personne n’ est parfait , certainement pas lui , je ne lui jetterai pas la pierre , je suis moi même impur.

          Quoi qu’ il en soit Chouard est celui qui a lancé la proposition de constitution citoyenne , c’ est de l’ idée qu’ il faut discuter et non de la personne qui est imparfaite , comme je crois la plupart des humains ...

          Cette idée ne lui appartient plus de toute façon ( et comme il le désire lui même ) , des milliers de citoyens se la sont appropriés ...


        • 7 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 octobre 2015 16:39

          @maQiavel
          "ayant souhaité l’entretenir d’une possible "Refondation du Capitalisme", il m’a répondu qu’il est "Anti-Capitaliste" et a mis fin à la conversation."

           

          Et alors ? Est-il obligatoire d’être capitaliste et de vouloir le refonder ? Si quelqu’un vous proposait de refonder le communisme, que feriez-vous ? Est-on obligé de discuter pendant des heures avec des personnes qui partent sur des postulats inverses des nôtres, surtout quand des milliers de personnes souhaitent nous faire part de leurs bonnes idées... qu’elles considèrent toutes comme les meilleures du monde ?


        • 3 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 octobre 2015 16:40

          Oups !! La réponse ci-dessus est adressée à :

          @Jean-Pierre Llabrés




        • 1 vote
          Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 octobre 2015 16:41

          @maQiavel
          "proposition de constitution citoyenne , c’ est de l’ idée qu’ il faut discuter"

          Je ne partage pas ce projet.
          Nos institutions sont suffisantes.
          Nous avons besoin essentiellement de concepts socio-économiques nouveaux que les "politicards" récupéreront pour se faire élire en étant enfin contraints de les appliquer.


        • 2 votes
          Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 octobre 2015 16:44

          @Qaspard Delanuit

          Votre goût du dialogue vous conduit à vous tromper de correspondant. Révélateur...


        • 5 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 octobre 2015 16:58

          @Jean-Pierre Llabrés
          Je ne me suis pas trompé de correspondant car je connais assez bien MaQiavel pour ne pas le confondre avec vous. Je me suis trompé de clic pour adresser la réponse. Je veux bien que ce soit révélateur, mais de quoi est-ce révélateur ? 


        • 2 votes
          Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 octobre 2015 17:02

          @Qaspard Delanuit

          Et, en plus, il faut expliquer : révélateur de votre goût du dialogue...


        • 4 votes
          maQiavel maQiavel 12 octobre 2015 17:04

          @Jean-Pierre Llabrés
          On en a déjà discuté, je sais que vous ne partagez pas ce Projet.

          De notre côté, nous considérons que les projets socio-économiques n’ont aucun intérêt dans notre cadre institutionnel puisque de toute façon nous n’avons pas de pouvoir de décision (le suffrage universel n’ étant qu’un contre pouvoir très faible). 

          Que dire de plus ?Je crois que la discussion s’arrête là. Je pense que c’est une divergence inconciliable... 


        • 6 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 octobre 2015 17:08

          @Jean-Pierre Llabrés
          Ce qui révélerait votre goût du dialogue à vous, serait de dialoguer sur le sujet et non sur les personnes. 


        • vote
          Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 octobre 2015 17:11

          @maQiavel

          OK.


        • 1 vote
          Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 octobre 2015 17:36

          @Qaspard Delanuit

          Votre commentaire initial (Qaspard Delanuit (---.---.---.12) 12 octobre 16:39) n’était pas propre à favoriser le goût du dialogue.


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 octobre 2015 17:44

          @Jean-Pierre Llabrés

          Ok.


        • 1 vote
          anomail 12 octobre 2015 18:33

          @Jean-Pierre Llabrés

          Bah oui.

          Vous commencez par lui dire que vous voulez faire la même chose mais différemment, normal qu’il raccroche smiley


        • 1 vote
          Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 octobre 2015 18:49

          @anomail
          "faire la même chose"

          Absolument pas ! ! !


        • 2 votes
          stabilob0ss stabilob0ss 13 octobre 2015 13:25

          Il a détecté immédiatement le crâne au nez rouge, coupeur de cheveux en 4 chasseur de nazi d’extrême droite des heures les plus sombres. Normal qu’il lui ait raccroché au nez.

          J’aime pas qu’on touche à mon Chouard. C’est signe de grande lâcheté et de dogmatisme que de le faire.


        • vote
          noncemarie 14 avril 08:18

          @Jean-Pierre Llabrés normal qu’il ait raccroché ! et ce qui ne l’est pas et qui prouve que vous n’avez pas lu ou pas compris E.Ch. c’est de lui poser cette question "refondation du capitalisme" à lui qui n’en veut plus du CAPITALISME. il n’aime pas perdre son temps ...


        • 3 votes
          Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 12 octobre 2015 15:51

          Toute les théories chouardiennes et autres solutions à la con du gentil virus s’effondrent en une seule vidéo :
          https://www.youtube.com/watch?v=fyly3ocX3AY

          Idéaliser le peuple, c’est aussi con que de croire que la terre est plate, imaginez les spécimens dans la vidéo en lien ci-dessus, devenant les heureux élus du tirage au sort chouardien, la planète entière péterait le lendemain avec des "citoyens" de cet accabit juste capables d’écrire des slogans sur une pancarte, alors une constitution....


          • 6 votes
            maQiavel maQiavel 12 octobre 2015 16:04

            @Gaston Lagaffe
            Je ne vais même pas contre argumenter en parlant de tous les gardes fous qui serviraient à encadrer le tirage au sort ( car le tirage au sort sans cadre est quelque chose d’ idiot , tout le monde le sait ).Supposons que tu dises vrai : le fait que le citoyens écrivent la constitution serait une mauvaise chose.

            Dans ce cas , je reprendrai cette citation machiavélienne que j’ aime beaucoup car elle nous sort de tout type d’ idéalisme : "En politique , le choix n’ est pas entre le bien et le mal mais entre le pire et le moindre mal".

            Nous serons donc d’ accord avec le fait que la constituante citoyenne est une mauvaise idée. Mais existe -t-il une moins mauvaise idée ? Si les gouvernés ne doivent pas rédiger la constitution , qui est le moins mauvais pour le faire ? La planète ne pète -t-elle pas déjà dans notre condition actuelle ?

            Soyons pragmatique et concrets , et dites nous quelle est la moins mauvaise alternative , je jure que si ce n’ est pas la constituante citoyenne , j’abandonnerai immédiatement cette proposition.


          • 7 votes
            maQiavel maQiavel 12 octobre 2015 16:20

            @Gaston Lagaffe
            Parce qu’ idéaliser les élites est encore plus con qu’ idéaliser le peuple , c’ est mon opinion ...

            En ce qui me concerne, c’est évident et limpide : c’ est au peuple d’ écrire la constitution.

            -La constitution devrait établir les limites du pouvoir protectrices de l’intérêt général. La notre a été écrite par des élus et des hommes exerçant le pouvoir. Il y a donc conflit d’intérêt : celui qui a le pouvoir ne doit jamais déterminer les limites de son propre pouvoir.

            Je ne lui demande pas d’écrire une constitution parfaite, elle sera certainement mauvaise … mais ce sera la moins mauvaise des constitutions car si les gouvernés peuvent se tromper, ils ne peuvent avoir d’intérêt contraire à eux-mêmes. Toute autre constitution tendrait au contraire, à monopoliser dans les mains du petit nombre le pouvoir.

            Bien entendu il faut des gardes fous au tirage sort pour la constituante citoyenne, un cadre , c’ est un truisme que j’ énonce là …

            Une dernière chose : s’il existe des citoyens qui sont des bébés politiques comme on peut le constater dans la vidéo plus haut mise en lien, voilà ce que d’ autres sont capables de faire : https://docs.google.com/document/d/1CTgFZPZVDuiLLl4Y3qgeBB1Ggq8TjfBqlhN0g-plvYI/edit?pli=1   smiley

            L’ intérêt du processus constituant est précisément de faire descendre l’ idée des droits politiques jusqu’ au moindre des citoyens , le processus lui-même fait grandir , j’ ai déjà participé à quelques ateliers constituants , ‘j y ai amené des personnes que l’ on pouvait considérer comme des incultes politiques mais qui sont totalement transformé et grandissent , je l’ ai constaté directement.


          • 3 votes
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 octobre 2015 16:52

            @Gaston Lagaffe
            "Toutes les théories chouardiennes et autres solutions à la con du gentil virus s’effondrent en une seule vidéo."

             

            Ok, que proposez-vous de mieux ? Parce que si c’est de rester dans l’état actuel avec le système des partis, votre proposition s’effondre aussi avec une simple vidéo :

            https://www.youtube.com/watch?v=L1r0URI2pak


            Alors, on fait quoi ?



          • vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 12 octobre 2015 20:13

            @Qaspard Delanuit

            • @Qaspard Delanuit
              On boit une ou on s’encule, c’est selon le point de vue, système 22 démerdez vous, ça fonctionne également, oui je suis un sale égoïste et alors ? Voici ce que j’écris depuis longtemps à propos des partis politiques :


            • Gaston Lagaffe (---.---.---.70) 9 octobre 09:50

              @lupus
              Gaston y vote pas parcequ’il veut pas jouer à un jeu auquel nous n’avons aucune chance de gagner, mais ce jeu persistera tant qu’il y aura des joueurs convaincus de pouvoir gagner, et les perdants continueront de se plaindre en espérant gagner 5 ans plus tard, avant de reperdre pour 5 ans et d’être impatients d’y rejouer etc... etc...

              "Si voter servait encore à quelque chose, il y a longtemps que ce serait interdit" (Coluche, il y a plus de 30 ans)

            • 1 vote
              Gaston Lagaffe (---.---.---.24) 8 octobre 17:33

              @Maetha
              C’est votre droit, si vous n’en avez pas encore marre d’être cocue, faites seulement confiance à l’UPR, si ça vous fait du bien, en ce qui me concerne je ne fais plus confiance en aucun parti politique depuis longtemps, mais l’espoir fait vivre, n’est il pas ?

            • 2 votes
              Gaston Lagaffe (---.---.---.163) 8 octobre 13:30

              @Maetha
              Aucune solution favorable aux peuples ne viendra du politique, car le système est ainsi fait, ainsi verrouillé que les peuples trinquent pour quelques nantis tant que l’argent sera roi. Oui dans ce monde inversé il est normal que Gaston appelle à parler en adulte 

            • Je crains, hélas, qu’aucune solution humaine ne pourra endiguer le chaos humain qui vient... Avec toute la bonne meilleure volonté du monde, les plaies sont trop ouvertes, les rancunes trop tenaces, la machine trop emballée, on a atteint le point de non retour dans une marmite qui bouillonne à jaillir du chaudron, alea jacta est, et toutes ces sortes de choses... Il n’y a plus rien à faire, oui je suis un sale défaitiste, je préfère le terme de réaliste.


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 12 octobre 2015 20:36

            @Gaston Lagaffe
            Vous êtes un défaitiste ou encore un pessimiste mais pas un réaliste. 

            En général les defaitistes sont des idéalistes déçu qui croyait en un changement radical de l’humanité et qui à un moment donné n’y ont plus cru et qui par réaction passent à l’autre extrême. 

            Gaston, comparez-les corps politiques aux corps biologiques avec une naissance, un développement, une dégénérescence et une mort.

            Ce n’est pas parce que nous finiront tous par mourir que nous devons arrêter de nous soigner et nous laisser mourir.

            C’est pareil pour le corps politique, ce n’est pas parcequ’il finira par mourir (ce que les idéalistes finissent par découvrir avec effroi) qu’il faut tout lâcher et le laisser mourir (posture de l’ancien idealiste devenu défaitiste). 

            Que ce soit pour le corps politique ou biologique, on se bat jusqu’au bout avec acharnement, la politique, c’est le combat permanent... 

            Et lorsque le corps politique meurt, sur ses débris en naît un nouveau qui se développera et finira lui même un jour par mourir, et le cycle continue, c’est la vie... 


          • 2 votes
            maQiavel maQiavel 12 octobre 2015 20:51

            Autre chose Gaston, ceux qui sont pour cette proposition ne constituent pas un parti politique, il ne s’agit pas de faire confiance en qui que ce soit (au contraire cette proposition s’articule autour de la défiance envers les gouvernants). 

            Est ce que c’est facile ?Bien sûr que non,c’est un combat politique et c’est toujours difficile.Et alors ?La vie est dure et au quotidien nous menons des combats, en perdons beaucoup et en gagnons certains (il arrive même que nous remportions des batailles qu’on n’imaginait pas pouvoirgagner, en tous cas cela m’arrive personnellement ) , il en est aussi ainsi des combats politiques depuis des millénaires... 

            Et même si cela se solde par la défaite peu importe, on apprend aussi des défaites, l’important est de faire ce que l’on considère être son devoir... 


          • vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 12 octobre 2015 20:59

            @maQiavel
            Je suis un défaitiste sur le court terme (mon espérance de vie) mais un réaliste sur le long terme, (puissance de la nature sur l’insecte humain), j’accepte de mourir, j’accepte de souffrir, j’accepte ma condition d’’insecte, c’est pour cela que je suis au dessus des partis politiques, car je pense sincèrement, que pour obtenir une société viable sur le long terme, en harmonie avec son environnement, seuls des individus sains peuvent la composer, cette société saine, en l’état actuel des choses, il y a beaucoup de positif chez l’homme, l’individu lambda, mais contrebalancé par le négatif des zélites qui naissent le cul bordé de nouilles et une cuillère en or dans la bouche qui disposent de cette planète et de tous leurs habitants, pour former un cadre dans lequel ils seront toujours favoris, jamais perdants, déjà, si on voudrait que ça change, il faudrait commencer par les buter jusqu’au dernier, mais ça c’est utopiste, les armes sont entre leurs mains et ce n’est pas près de changer, pour que le politique soit viable et efficace il faudrait remplacer la soif de pouvoir par de la sagesse, la cupidité par du social, l’avidité par de la générosité, les calculs stratégiques par de la clairvoyance, or, ce n’est pas le cas, ceux qui exercent le pouvoir, qui le veulent, sont les pires merdes que la terre aie jamais portées, cf, les petits chefs de classe dans les écoles, des frustrés qui se vengent, des enculés qui pensent être plus importants que les autres, des narcisses, des psychopathes, des meurtriers de masse, des abrutis finis à la pisse de chacal, voilà ce qu’est le corps politique aujourd’hui, à plus forte raison depuis qu’auciun de ces nantis de naissance n’ont jamais connu le front, la guerre, la merde, le sang jusqu’aux genoux, comme pouvaient l’être un De Gaulle ou un Le Pen, juste des petits caniches sans envergure avec des costards trop larges pour leurs épaules de sous merdes. La déliquessence des élites, comme on dit, et ces cons achèveront de ravager cette planète au profit de leur petite clique de friqués zombifiés puisque n’ayant jamais eu à souffrir pour avoir leurs privilèges, et ça ira en empirant tant que les peuples de soumis le leur permettront, c’est à dire jusqu’au désastre final. On se reverra dans 10, 20, 30 ans, pour voir qui avait raison de douter d’un changement radical profitable à l’ensemble de l’humanité à court /moyen terme... Le chaos est inévitable, j’ai analysé un maximum de paramètres en ce sens, si je me trompe, tant mieux, mais j’en doute...


          • 1 vote
            pegase pegase 12 octobre 2015 22:32

            @Qaspard Delanuit


            Démocratie direct comme en Suisse, constitution écrite par le peuple, ou un collectif du peuple ...



          • vote
            anomail 13 octobre 2015 17:50

            @Gaston Lagaffe

            Votre vidéo :

            Sur la forme :

            Vidéo de ERTV, la chaîne de Egalité et Réconciliation.

            Je ne commente pas, suivez le lien (wikipedia) pour vous faire une idée.

            Sur le fond :

            Un long micro-trottoir, forme de collecte de temps de cerveau disponible qui est la négation même du journalisme et de l’enquête d’opinion.


          • vote
            anomail 13 octobre 2015 17:59

            @Gaston Lagaffe

            Donc :

            - On va dans la rue questionner et filmer plein de gens

            - On monte un film en ne gardant que les plus cons (ceux qui ne nous jettent pas dès qu’ils comprennent qui nous sommes).

            - Ca y est, on a démontré que le populo est con par nature, et que tout ce dont il a besoin est un chef à poigne. smiley


          • 3 votes
            Frida Frida 12 octobre 2015 19:17

            G. Soros et cie sauront mettre à profit les gentils virus, en leur donnant une coloration genre bleue, rouge et blanche... une sorte de catalyseur pour faire bouger les choses, quand il y aura un consensus suffisant (d’après les sondages) sur la nécessité du changement institutionnel...
            on a déjà vu ce que les médias dits citoyens ont apporté, comment les citoyens ont pris l’information en main et se la sont appropriée, prenant leur distance avec les médias mainstream, ça promet avec les ateliers constitutionnels..

            tout vient à point qui sait attendre...

            ce n’est pas interdit de rêver..
            je précise, ce n’est pas parce que l’on ne propose rien que l’on doit la fermer, même si on ne propose rien, on a le droit de critiquer les propositions que l’on juge idiotes, futiles, démagogiques etc.. ;
            sinon, je me rappelle que Sarkozy, lors de sa campagne électorale, il avait un argument massue "si vous n’avez rien à proposer fermez-là..."
            c’est en gros ce que les adeptes de Chouard répondent...

            vive le peuple qui s’autodétermine smiley


            • 4 votes
              maQiavel maQiavel 12 octobre 2015 19:51

              Oui, parce que les processus constituant en Amérique latine, c’est Soros qui les a organisé smiley

              Critiquer un projet politique, personne n’en conteste le droit à qui que ce soit mais nous avons aussi le droit de faire une critique de la critique , on ne va tout de même pas se taire face aux critiques surtout si elles ne sont pas pertinentes et s’apparentent plus à de la médisance qu’autre chose.

              Pour le reste, il n’existe pas de projet politique qui ne soit pas imparfait, on peut même considérer qu’ils sont tous mauvais, donc parler des faiblesses d’une proposition politique, concrètement ça ne sert à rien.

              Un projet politique doit toujours être comparé à d’autres projets politiques, et le moins mauvais d’entre eux doit être pris pour le meilleur...

              Donc, on invente pas l’eau tiède en affirmant qu’un projet politique est mauvais, ils le sont tous, on ne vit pas dans la République idéale de Platon mais sur la terre des hommes avec toutes les impuretés et imperfection qui vont avec... 


            • 4 votes
              maQiavel maQiavel 12 octobre 2015 20:02

              Et chose importante : le pré-requis indispensable pour faire une critique un tant soit peu pertinente d’un projet politique, c’est de le comprendre , ce qui est un truisme d’une telle évidence que j’en ai honte de l’énoncer. Mais par expérience, je sais que laplupart de ceux qui critiquent cette proposition de constituante citoyenne ne la comprennent même pas, pas parce qu’ils sont fondamentalement idiot mais parce que leur mauvaise foi ne leur permet pas de faire l’effort de la comprendre.

              A contrario, ceux qui comprennent font en général d’excellentes critiques de cette proposition et c’est très constructif... 


            • vote
              Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 12 octobre 2015 20:44

              @maQiavel
              Je suis une brêle en politique et si je devais exercer un pouvoir, que je ne recherche en aucun cas, je serais tour à tour une sorte de jésus et une sorte d’hitler, selon les circonstances, parce que je suis un émotif, par contre je pense comprendre la nature humaine en profondeur pour l’avoir observée depuis longtemps, trop peut être, y compris la mienne, et malgré toutes mes alternances entre la philanthropie et la misanthropie, je ne vois d’autres issue qu’un chaos annoncé, parceque l’humain s’est coupé de sa source depuis des millénaires, par des artifices contre nature (argent, qui est devenu dieu, entre autres artifices ridicules de prétention pour pouvoir fuir sa nature, aggravant les fossés de l’égalité illusoire voulue par des idéologues apprentis sorciers à leurs seuls profits).

              .

              Je suis un alchimiste qui s’ignorait (Simone), et si j’applique ce qui rassemble plutôt que ce qui divise, déjà pour moi (charité bien ordonnée commence par soi même) et les miens, dans mon coin, ce n’est pas le cas de tout le monde, ce qu’il faudrait idéalement, et là, je fonde un mince espoir, oui je suis aussi un sale utopiste parfois, c’est sur les jeunes générations que je mise, car elles seront débarrassées des mensonges séculaires, voire, millénaires que nous avons nous, les trentenaires et plus, en héritage fardeau dans nos esprits formatés par 40 ans de propagande sournoise et diverse, voulue par des progressistes qui n’ont de progressiste que leur ascension sociale et leurs intérêts bien compris au détriment des autres et c’est là toute l’ambiguité de la nature humaine, entre l’émancipation rêvée par l’humain qui se croit divin et au sommet de l’évolution et la réalité de la nature qui elle, ne s’embarrasse pas d’idéologies bisounours pour étendre la vie sous toutes ses formes afin que les espèces survivent sur le modèle immuable du only the strongs survive peu importe le contexte, or, ici, dans nos sociétés, des êtres normalement condamnés à crrever parce que trop chétifs, arrivent à des postes de gouvernance des troupeaux, deviennet des élites, par un moyen artificiel, contre nature, qui leur permet, le plus souvent par simple héritage, sans talent particulier, sans gêne supérieur, d’écraser des chefs nés dans la misère qui n’auront aucune chance d’accéder à un quelconque poste de responsabilité dans un système politique verrouillé depuis des siècles, en plus d’avoir été féminisés, désarmés, divisés au point d’être des menaces tuées dans l’oeuf avant même que ces leaders génétiques ne puissent avoir la conscience même d’avoir pu être des chefs, des meneurs d’hommes, dans l’intérêt général, de l’humain et par extension de la nature, qui, en dernière instance, comme dirait l’autre, finira par nous remettre à notre juste place d’insectes qui doivent la servir au lieu de nous prétendre maîtres et seigneurs dans un environnement où nous ne sommes que des laquais, pas des rois, mais ceci viendra tôt ou tard, enfin j’ose encore l’espérer, c’est ce dieu invisible que l’homme vénère tout en détruisant la nature, sa nature, qui est en fait ce dieu invisible qu’il vénère.

              .

              Oui je suis un sale new age, et alors ?


            • 1 vote
              maQiavel maQiavel 12 octobre 2015 20:57

              @Gaston Lagaffe
              Je vous ai répondu plus haut, et je constate que je ne me suis pas trompé sur vous... smiley


            • vote
              Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 12 octobre 2015 21:05

              @maQiavel
              Vous ne vous êtes pas trompé sur la facette de ma personnalité que je montre ce soir, mais mon être dans son intégralité est plus compexe que vous vous imaginez, comme je ne peux me faire une idée précise de vous en me basant sur vos écrits, car sans vous rencontrer, je n’aurais qu’une idée fausse de vous, même si je vous lis depuis longtemps, et vous apprécie par bien des aspects, le virtuel est un voile impénétrable, rien ne vaut la rencontre IRL pour se faire une opinion plus précise des gens. Ne croyez vous pas smiley

            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON







Palmarès