Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Tribune Libre > Romain Goupil : "Je suis pour un communisme primitif"

Romain Goupil : "Je suis pour un communisme primitif"

Dans l'émission suisse Vertigo, dans laquelle Gérard Jugnot avait fait sa déclaration "On ne pouvait passer sur France 3 si on n'était pas communiste", le réalisateur soixante-huitard Romain Goupil condamne le communisme de sa jeunesse, qu'il qualifie de sectaire, et totalitaire, mais fait l'apologie du communisme primitif, tout en mettant sur un même plan les crimes du communisme et ceux des USA. Comprennent qui pourra. En tout cas, il ne subira l'opprobre d'aucun média ni d'aucun intellectuel qui s'indigneraient, pourtant à juste titre, de tels propos.

 

 

Tags : Politique Société Témoignage


Sur le même thème

Aymeric chauprade face à Alain Finkielkraut
La vidéo ultime contre la gauche 3ème partie (Le showbizz)
La vidéo ultime contre la gauche 4ème partie (L'idéologie)
La justice suisse autorise le salut nazi
Marine Le Pen plus marxiste que la CGT


Réactions à cet article

  • 17 votes
    Par leviathan1 (---.---.---.83) 5 mars 2013 10:24
    leviathan1

    Romain Goupil, c’est pas le "Hasbara", chantre de la guerre en Irak de 2003 qui sévissait chez Ardisson... Sisi, c’est lui...
    - Romain Goupil, le Best-of...

  • 12 votes
    Par MAZIG (---.---.---.81) 5 mars 2013 11:26

    C’est ce tocard qui a apporté un soutien total à Bush pour la guerre contre l’Irak en défilant sur tous les plateaux de télé et en jurant que Saddam Hossein détenait des armes de destruction massives qui menaçait la planète entière.Comment peut-il avoir le culot de remontrer sa tronche de menteur pour nous expliquer ce qu’est le communisme ?.Il croit que les gens ont oublié , ou alors les médias pourris et corrompus ont de nouveau besoin de propagandistes minables à deux sous pour véhiculer des absurdités que seuls les imbéciles et autres incultes peuvent gober.

  • 5 votes
    Par machiavel1983 (---.---.---.126) 5 mars 2013 11:31
    maQiavel

    Je n’ intervient plus dans les vidéos de JR ( surtout les montages de moins de 2 minutes sans intérêt ) mais là au moins ça va.

    - Concernant le texte de l’ article :
    Quand j’ écoute ce personnage pour lequel je n’ ai aucune sympathie ( j’ ai du mal à avoir de la sympathie pour les bobo goochistes ) , il condamne le bolchevisme. 
    Evidemment pour Jean Robin c’ est assez compliqué vu que pour lui les énarques sont Marxistes smiley , mais le bolchevisme n’ a rien avoir avec le communisme primitif et n’ a rien avoir avec Marx même si il ’ en réclamait. Marx était un anti-bolchevique par anticipation.
     Marx aurait été aussi horrifié en visitant l’ union soviétique que le serait par exemple Adam Smith en visitant wall street et la city.
    Les crimes du bolchevisme ne sont pas ceux du communisme , car bolchevisme et communisme ce n’ est pas la même chose.
    Ensuite lorsqu’ il s’ agit de comparer les crimes de l’ empire soviétique et ceux de l’ empire américain , évidemment qu’ ils sont comparables.
    La différence est que l’ empire américain traitait mieux ceux qui habitait au sein de son empire , mais la brutalité de cet empire était inimaginable dès qu’ on en sortait ( notamment dans ce qu’ on appelait tiers monde ). D’ ailleurs cette violence est toujours en cours.
    - Sur le communisme primitif
    C’ est un sujet passionnant mais il faut sortir des idéalismes comme si tout était parfait à l’ époque. Quand Goupil parle d’ abolition des mariages , il en a une vision idéalisée et fantasmée héritée de Marx et Engels sur l’ hypothétique égalité homme/ femme dans ces sociétés mais bien sur que les mariages existaient et dans toutes les sociétés primitive , les femmes et les hommes occupent des places différentes ( ce qui n’ est pas pour plaire aux goochistes qui veulent abolir la distinction homme /femme ).
    Maintenant pour ce qui est d’ un retour à ce communisme primitif , je ne pense pas que ce soit possible du moins collectivement et ce retour ne peut pas s’ imposer il doit être voulu sinon on retombe dans un dérivé du bolchevisme.


    • 1 vote
      Par toug (---.---.---.200) 5 mars 2013 13:26
      toug

      "c’ est assez compliqué vu que pour lui les énarques sont Marxistes" Je doute auss très fortement de ce délire Jean Robinesque mais j’ai lu un truc récemment de Chomksy, lui qui a passer son temps à lire les docs de l’administration us, cia ect pour ses bouquins sur la politique étrangère us : "Dans les années 20, on croyait avoir atteint « la fin de l’Histoire », dans une sorte de paradis des maîtres - c’était arrivé plusieurs fois au cours des deux siècles précédents. Dix ans plus tard, tout semblait perdu ou sur le point de l’être. La presse économique mettait en garde contre « les risques auxquels [étaient] confrontés les industriels face à la force politique montante des masses ». Cette rhétorique marxiste est assez fréquente, jusque dans les documents internes du gouvernement américain."
      Étonnant non ?

    • 1 vote
      Par toug (---.---.---.200) 5 mars 2013 13:35
      toug

      Enfin à bien y réfléchir non c’est peut être pas si étonnant : Ils ne sont évidemment pas marxistes dans l’administration us mais ils ont lu Marx et savent à quel point son analyse du capitalisme était juste et donc l’utilisent pour leurs intérêts. Et puis c’est peut etre aussi le fait que vu l’influence qu’a eu Marx : c’est crée a une sorte d’ "épistémè" occidentale marxiste qui fait que même sans l’avoir lu on fait de la rhétorique marxiste. Même dans les hautes administrations, us ou francaise... Je dis peut etre des évidences là mais j’avais jamais trop réfléchi à ce sujet...

    • 2 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.126) 5 mars 2013 14:19
      maQiavel

      Que des énarques aient lu Marx , évidemment ce ne serait pas étonnant mais d’ affirmer comme Jean Robin qu’ ils sont marxistes parce que les impôts sont élevés en France smiley ... y’ a que des libéraux complètement largué ,pour qui toute intervention de l’ Etat c’ est du marxisme, qui peuvent la sortir celle là ( je suis sur que pour les mecs, Keynes était Marxiste smiley ).

      Mais sur le document de Chomsky tu as un lien ?Moi franchement ça ne m’ étonne pas , après avoir lu Sutton rien n’ est vraiment extraordinaire. D’ ailleurs les liens entre les soviétiques et l’ administration américaine son connu.
      En fait les classes dirigeantes américaines ne sont pas plus marxiste que les classes dirigeantes soviétiques ne l’ étaient mais tu as raison , ils connaissent la lutte des classes !
      En réalité du point de vue de ces classes dirigeantes , le système le plus adéquat c’ est la concentration oligopolistique des moyens de production non par l’ Etat ( ou alors l’ Etat ne reste qu’ un intermédiaire ) mais par des entêtées privées.
    • 1 vote
      Par toug (---.---.---.200) 5 mars 2013 15:22
      toug

      C’est dans l’entretien avec Denis Robert ( excellent ) qu’il dit cela => Deux heures de lucidités
      Et je crois que dans un autre bouquin il donne d’autres exemples étonnants mais je me rappel plus lequel, peut être Responsabilité des intellectuels [ petit bouquin vraiment interessant ou il montre très bien comment fonctionne et comment à toujours fonctionné la "double face" du libre marché aux us ( comme partout d’ailleurs ):protection de l’etat et subvention publiques pour les riches, discipline de marché pour les pauvres. En gros il démontre toute l’imposture de la prétendu économie de "libre entreprise compétitive et non subventionnée" que serait celle des us. ]
      Si ca t’intéresse deux conf de Chomsky très intéressantes ou il discute un peu de cela ( entre autre chose ) 1ière conf  // 2ième conf

      Tiens au passage si tu veux t’intéresser à ses thèses sur le langage : il avait fait une petite conf d’une heure au collège de france.

      "pas plus marxiste que les classes dirigeantes soviétiques ne l’ étaient "
      Et ca le génie Bertrand Russell l’avait su dès 1920 ! Il avait été invité par le gouvernement de l’URSS à visiter la nouvelle Russie bolchevique, qui s’attendait à ce qu’il lui décerne un brevet de satisfaction. Et il était revenu désenchanté et avait tout de suite porté sur l’URSS un jugement sévère qu’il écrivit dans un bouquin peu connu Théorie et pratique du bolchevisme. ( L’interprétation qu’il a eu du mouvement bolchevique en Union soviétique, tout à fait différente de celle qui en a été donnée en occident [ En particulier par les partis communistes mais aussi par leurs adversaires : trotskystes, maoïstes, etc.] : C’était que l’aspiration fondamentale du bolchevisme était simplement un projet de modernisation à grande vitesse d’un pays arriéré qu’était l’Union soviétique et en rien un projet marxiste « Ce sont des fanatiques de l’industrialisation, ils vont poursuivre l’œuvre de Pierre Legrand et s’ils le font, c’est très bien mais s’ils prétendent être les représentants de ce qui a de plus avancé dans le socialisme européen, alors il faut les condamner pour cela. » )

    • 1 vote
      Par machiavel1983 (---.---.---.126) 5 mars 2013 15:56
      maQiavel

      Thanks pour les liens , en fait j’ avais vu plusieurs parties de l’ entretient mais pas toutes, flynth les avait posté ici.

      Pour ce qui est des bolcheviques, une fois qu’ on a dit qu’ ils n’ étaient pas Marxistes dans la pratique , à leur décharge on peut dire que leur capitalisme d’ Etat bien que totalitaire , liberticide etc a permit la victoire de l’ URSS pendant la guerre contre l’ Allemagne. S’ ils n’ avaient pas industrialisé l’ Etat à marche forcé comme ils l’ ont fait , les Russes seraient devenus des sous hommes slaves exploités par la race aryenne germanique supérieure comme les nazis le voulaient ...
      Et puis on en vient à un problème politique fondamental : celui du hiatus entre la théorie ( l’ idéologie ) et la pratique ( qui est fonction de la réalité contextuelle ).
      Peut être que les cadre soviétiques adhéraient réellement au Marxisme et croyaient vraiment en ’ émergence d’ une démocratie populaire quand ils étaient encore des révolutionnaires.
      . La pureté idéologique n’amène pas à changer les choses, on reste sur des fantasmes et un romantisme utopique mais on n’a aucune influence sur le réel. Le pragmatisme construit sur le réel et le contexte peut amener au pouvoir mais éloigne de ses engagements de base. C’ est un dilemme. 

      La réalité a été telle que pour prendre le pouvoir il a fallu prendre des mesures réalistes :

      - La constitution d’ une avant garde révolutionnaire constitué de bourgeois déclassé ne connaissant rien à la réalité pratique du prolétariat Russe. Une fois au pouvoir cette avant garde devait assurer la transition du socialisme vers le communisme mais dans la réalité , elle a été sous l’ emprise du fétichisme du pouvoir et de la marchandise et s’ est accrochée coûte que coûte au pouvoir.C’ est prévisible , c’ est le destin de toutes les avant gardes ).

      - Se faire financer par les puissances étrangères ( les Allemands ou Wall street ). On sait que la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit , il y’ a des compromis à faire avec ceux qui vous aident financièrement.

      Il y’ a bien plus d’aménagements qui ont été fait que les deux que j’ ai cité , cependant , ces mesures qui étaient nécessaire à la prise du pouvoir ,éloignaient en même temps de l’ idéal communiste. 

  • 2 votes
    Par nimbuss (---.---.---.109) 6 mars 2013 15:40
    nimbuss

    Pas besoin de disserter plus de 3 lignes sur cette escroquerie vivante post soixantehuitarde.

    Les gens qui en font la promotion sont soit des imbéciles soit des complices. Un type qui n’a jamais bossé de sa vie et dont les pseudos oeuvres doivent beaucoup aux subventions.

    Ferme là à tout jamais !!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus
voyance gratuite