• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Il n’y a plus de réchauffement climatique - Drieu Godefridi

Il n’y a plus de réchauffement climatique - Drieu Godefridi

Le réchauffement climatique s’est arrêté depuis 17 ans.
Les modèles du Giec, qui est une organisation politique, sont donc faux, à revoir de fond en comble, et les représentants du Giec se gardent bien d’en parler dans les médias.
Drieu Godefridi (co-auteur de Climat, 15 vérités qui dérangent) et Jean-Pascal van Ypersele :

 

Tags : Climat




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • 19 votes
    gerfaut 5 juin 2013 13:22

    Que les Verts nous expliquent ce plateau maintenant, il ont été assez prompt à dénoncer le réchauffement.


    Mais non, ils ont disparu du sujet.

    • 13 votes
      Marc Marc 5 juin 2013 13:46

      Pas possible, ils sont trop occupés à essayer d’avoir des sièges au parlement...


    • 7 votes
      gorobei 5 juin 2013 13:53

      En calorimétrie, lorsque l’eau chauffe et s’apprête à bouillir donc à changer d’état, la température se stabilise. Un impatient peut prétendre en constatant ce plateau que l’eau ne chauffe plus. Ce même impatient peut même prétendre qu’il est temps de plonger dans l’eau expliquant que le palier signifie signifie qu’il n’y a pas de réchauffement de l’eau....



    • 12 votes
      gerfaut 5 juin 2013 13:54

      Ils réchauffent leur siège au parlement, alors.


    • 13 votes
      gerfaut 5 juin 2013 14:08

      @gorobei


      On est donc prêt de 100 degrés ? Chic, ça va être pratique pour cuire mes oeufs à la coque.

    • 9 votes
      ffi 5 juin 2013 16:06

      @gorobei :
      C’est vrai pour les changements de phase.

      Cela dit, les océans ne sont pas en train de bouillir.
      Reste donc la fusion des glaces.
      Mais il ne me semble pas que les glaces polaires aient particulièrement fondu, ceci contrairement à ce qui fut maintes fois affirmé.
       
      En tout cas, cela montre que les modélisations du Giec sont fausses, puisque le modèle a donné des prévisions qui ne sont pas conformes aux faits. Il y a au moins des changements de phase qui n’ont pas été pris en compte, ce qui est assez embêtant quand on déclare prévoir le climat à 1000 ans d’avance...


    • 9 votes
      Arsene Icke Arsene Icke 5 juin 2013 18:55

      Tu sais, ils sont capable de tout expliquer ! Tout et son contraire. Ils sont champions pour inverser les valeurs, quelle soient morales, politiques et même physiques. Car maintenant, on nous explique parfois que l’hiver qui n’en finit plus et les températures extrêmes (dans le froid) dans certaines régions d’Europe viennent du ... réchauffement climatique.
      Il est aussi intéressant de noter le subtil changement sémantique opéré par le giec et ses sbires : on parlait de "réchauffement climatique" et maintenant ils parlent de "changement climatique". Quelle belle façon de s’accommoder du premier orage venu, du chaud et du froid, su sec et de l’humide pour les faire coller à la soit disant "théorie" du changement climatique. Tout est bon.
      Quand je pense qu’ils veulent taxer le CO2 et nous le faire payer ... des arnaqueurs ! des truands !
      .
      Ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas lutter contre la pollution. Bien au contraire. Le problème c’est la pollution qui nous empoisonne tous et non pas le "réchauffement climatique". Et je vous rappelle au passage que le CO2 n’est PAS un polluant. C’est un gaz émit en abondance par la nature et qui n’a pas d’impact sur la santé.
       
      Tres bonne intervention donc de ce Monsieur dans la vidéo. On voudrait entendre ça plus souvent dans la "grande" presse (grande par l’audience).


    • 2 votes
      sergel sergel 5 juin 2013 19:28

      le CO2 n’est PAS un polluant. C’est un gaz émit en abondance par la nature et qui n’a pas d’impact sur la santé

      4% de CO2 dans l’ air est mortel !


    • 7 votes
      hema 5 juin 2013 20:08

      @sergel

      Pour l’instant on est à 380 ppm cad environ 0,04 %, on a encore de la marge

    • 4 votes
      gorobei 5 juin 2013 20:16

      Sacré Gerfaut, tu m’as bien fait rire.

       Tu as vraiment compris que je donnais comme argument que les océans sont sur le point de bouillir ou c’est ta mauvaise foi de libertarien...... mdrrrrrr en tout cas, 

      @ffi, Se précipiter sur ce palier de température pour affirmer qu’il sera permanent ou qu’il marquera l’inversion de la courbe des températures est purement spéculatif à l’heure actuelle Surtout quand on passe son temps à critiquer le GIEC de ce même maux.

      Alors pourquoi ce palier, je ne suis pas un chercheur et donc je n’en sais rien, mais il me semble contrairement à vous que la fonte des glaces des pôles semble avérée :
      On peut ajouter à cela, comme argument :
      la préparation des pays à ouvrir des voies maritimes au nord , à prospecter les gisements de matières premières, la station climatique russe menacée, les photos des glaciers avant après, bref, rien que je puisse affirmer mais tout de même.

      Alors comment ne pas penser que toute cette eau froide n’influe pas sur le gulf stream, sur le climat, ne serait-ce que pour une courte période.

      Soyez patient, faites confiance aux chercheurs qui ne sont pas tous des écologistes avides de pouvoir voulant empêcher les gentils libéraux de prospérer partout sur la planéte.




    • 1 vote
      gerfaut 5 juin 2013 20:28

      je t’ ai fait rire, c’ est déjà ça. :)


    • 2 votes
      rastapopulo rastapopulo 5 juin 2013 21:23

      La question la plus logique est comment ça s’est passé lors des plateaux précédent (entre le dust ball et le big freeze ou entre le big freeze et maintenant). Récemment, nous ne sommes jamais que revenu aux températures des dust ball +0,65°/100 ans, banal en sortie d’âge glaciaire ! Le climat oscille naturellement à l’intérieur de plus grande fluctuation (içi un réchauffement banal puisque nous sommes en sortie d’âge glaciaire. On peut argumenter sur d’autres facteurs qui dominerait mais pour le moment tout est banal. Prendre l’accélération de deux oscillations en phases positives pour une exponentielle... Voilà mon explication scientifique !


    • 2 votes
      ffi 6 juin 2013 02:55

      Garobaï :
      Il y a un graphique étonnant dans ton lien "les crises" :
      la superficie de la banquise en août est estimée depuis 550 jusqu’à nos jour.
      La superficie est considérée constante jusqu’à 1850, puis baisse brutalement.
       
      Ce qui est étonnant, c’est que l’optimum climatique médiéval, qui est avéré par les sources historiques, ne semble pas du tout avoir influencé la la banquise... Donc on peut légitimement s’interroger, ou bien sur la correction de la modélisation présentée (c’est déjà en soi curieux de mélanger des estimations sur mesure indirectes, et des mesures directes), ou bien sur le lien qui est fait entre "moyenne globale des températures" et "extension de la banquise arctique". Il y a une incohérence quelque part.
       
      D’autre part, il n’y a pas que la banquise arctique, il y a aussi la banquise antarctique.
      Or celle-ci bat record sur record quant à son extension en fin d’hivers austral : cette extension maximale fut observé en 2012 et s’est établie à 19,45 milliard de km², alors que son extension moyenne entre 1979 et 2012 était d’environ 18,3 milliard de km².
       
      Enfin, il est quand-même très étonnant que l’argument du "plateau thermodynamique" nous soit ainsi sorti en parade. Je croyais que la modélisation du Giec était rigoureuse. Qu’un tel phénomène thermodynamique de base ait été "omis" montre déjà en soi que leur modélisation ne l’est pas.


    • 1 vote
      ffi 6 juin 2013 02:56

      source : voir ici.


    • 3 votes
      ffi 6 juin 2013 02:58

      Conclusion d’une étude de Cambridge :
      Les modèles du GIEC prévoient une diminution de l’extension de la glace de mer antarctique alors que les observations objectives montrent exactement le contraire.


    • 13 votes
      Gollum Gollum 5 juin 2013 14:51

      Quand même.. J’avoue être surpris de ceux qui remettent en question le réchauffement global sous prétexte qu’on a eu un printemps particulièrement pourri...


      Apparemment il ne leur vient pas à l’idée que la banquise au Nord fond à vitesse V et qu’elle libère de ce fait des tonnes de flotte qui nous retombe dessus, le tout accompagné d’une chute des températures.. Eh oui quand la glace fond, elle libère du froid, ce que tout un chacun peut constater localement chez soi.. Quand la neige fond il fait momentanément plus froid, car le froid emprisonné dans la neige se libère..

      M’enfin bon.. On préfère jouer au pseudo-contestataire à qui on ne la fait pas plutôt que de réfléchir...

      • 6 votes
        Pyrathome Pyrathome 5 juin 2013 15:02

        Vous savez, parlez et argumentez avec des soucoupistes adorateurs du veau d’or, cela ne sert à rien, il vaut mieux parler à son âne, lui au moins est capable de comprendre.....
        Mettez-leur le nez dans leur caca, ils vous répondront que ça sent la rose....


      • 8 votes
        ffi 5 juin 2013 16:33

        Qui sont ceux qui se bouchent les oreilles, les yeux et le nez ?
        Des idéologues et des idéalistes qui prennent leur rêves pour des réalités...
         
        Quand ceux qui arrangent des données par des "tricks" pour conforter leurs hypothèses, persistent encore à soutenir qu’il y a un réchauffement climatique d’origine anthropique sur la "preuve" des modélisations numériques, pendant que cela fait 15 ans qu’il n’y a pas de réchauffement observé...
         
        Je sais qui est idéologue. Je sais qui ferme les yeux.
        Je sais qui est idéaliste et utopiste...
         
        Ce sont ceux qui sont prompts à traiter de fasciste ceux dont les arguments dérangent... Manière commode de toujours chercher à paraître démocrate sans jamais l’être en pratique.
         
        C’est toi qui insultes systématiquement autrui pour te justifier de ne pas avoir à l’écouter, banane !
         
        Telle est ta manière conditionnée de te boucher les oreilles pour ne pas entendre ce que l’autre a à dire et que tu ne veux pas entendre... Mais sauras-tu seulement le percevoir ?


      • 2 votes
        rastapopulo rastapopulo 5 juin 2013 21:28

        Historiquement, les glaces ont déjà totalement disparues ! Je vois pas pourquoi il faut voir la fonte des glaces comme impensable. Même si c’était il y a longtemps, cela rabaisse le niveau intellectuel de l’humanité de prétendre que le climat est stable. Ce préambule obligatoire pour laisser son libre arbitre au gens, on peut discuter du caractère + ou - normal de la fonte dans ses proportion pour détacher ce qui est banal en sortie d’âge glaciaire d’un autre facteur.


      • 12 votes
        Pyrathome Pyrathome 5 juin 2013 14:55

        Il n’y a plus de réchauffement ?
        Erwanet devient en plus un négationneur....
        Les glaciers reculent, les banquises fondent mais il ne se passe rien, sous-entendu, vous pouvez continuez à empoisonnez l’atmosphère, les terres et les mers au nom des marchés et des bénéfices....
        .
        http://www2.cnrs.fr/journal/1130.htm
        .
        http://www.rfi.fr/science/20121226-antarctique-rechauffe-vite-byrd-climat-arctique
        .
        Pitoyables bonobos.....


        • 14 votes
          ffi 5 juin 2013 16:37

          Mais il n’y a aucune certitude que cela soit lié à l’activité humaine.
          Au Xème siècle, le Gröenland était verdoyant et la vigne poussait jusqu’à Londres.


        • 5 votes
          gerfaut 5 juin 2013 17:11

          Le mot ’Groenland’ vient d’ ailleurs de Green, donc terre verte en danois. c’ était aussi pour attirer les éventuels colons vikings, le mot "Iceland" donc l’ Islande sur la route était au contraire pour les repousser. Les Islandais voulaient rester peinards.


        • 1 vote
          rastapopulo rastapopulo 5 juin 2013 21:31

          Je vois pas l’intérêt d’attirer son peuple dans un piège. L’explication la plus logique est de lier des attribus suivant les maxima et minima climatique du moyen-âge qui sont archi connu. Le vin qui était cultivé en Angleterre c’était un fake pour attirer les nanas ???


        • 1 vote
          TZ TZ 6 juin 2013 13:55

          Claude Allègre a depuis avoué qu’il ne connaissait rien au climat et que le réchauffement climatique était bien réel : http://www.eco-sapiens.com/blog/claude-allegre-reconnait-le-changement-climatique-et-avoue-avoir-ete-paye-par-le-lobby-petro-chimique/


        • 8 votes
          joelim joelim 5 juin 2013 15:28

          Docteur en philosophie et idéologue libéral, je ne vois pas en quoi ce gars serait plus compétent que le pékin moyen interrogé dans la rue au hasard...


          • 7 votes
            joelim joelim 5 juin 2013 15:30

            Mais c’est vrai que le réchauffement contrevient à la maximalisation des bénéfices de l’actionnariat grand-bourgeois...


          • 1 vote
            rastapopulo rastapopulo 5 juin 2013 21:35

            C’est aussi un grand motiv. Il a fait droit en même temps que philo puis proposer des services d’aide à l’étude via une société avec un nom latin. Je n’en pense pas forcément du bien (vachement bâclé avec moi les aides à l’étude calqué sur les cours qu’il avait suivi à l’époque) mais quand il dis qu’il a lu le rapport du GIEC, je le crois.


          • 7 votes
            gerfaut 5 juin 2013 15:42

            Sur la disparition des glaciers, il est difficile d’ avoir une idée claire, ne serait-ce pas simplement des évolutions naturelles qui font diminuer là les glaciers et les font grossir autre part ?


            Dans les Alpes, on voit je pense le recul mais ailleurs ?

            Par exemple, l’ Himalaya, là ou il y en a le plus.



            Manipulation ? La confrontation des textes 


            • 6 votes
              gerfaut 5 juin 2013 15:47

              Pour ce dernier lien, entre 2035 et 2350, cela doit être une paille, mais nous on ne sera plus là pour vérifier.


            • vote
              pegase pegase 5 juin 2013 21:33

              C’est très complexe ces histoires de réchauffement .. Les glaciers alpins fondent, ça c’est certain, cependant le réchauffement inclut le fait que le gulf stream diminue son activité, influençant directement notre climat ici en France ... Résultat, de plus grands écarts de température, un climat plus continental comme au centre de la Russie ! 


              Vous allez dire "ça s’équilibre", ben non, même une très faible diminution de la température globale de la planète peut avoir des effets très importants et disparates sur la climatologie !

              Le plus simple pour se rendre compte de visu des dégâts, c’est d’aller visiter la mer de glace à Chamonix, de regarder les photos qui n’ont même pas un siècle ..
              C’est absolument édifiant  smiley

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Gulf_Stream

            • 2 votes
              gerfaut 5 juin 2013 22:01

              Tout évolue tout le temps, dans le dernier âge glaciaire on pouvait aller à pied à Londres, toute l’ Europe du Nord était sous la glace. 


            • 1 vote
              TZ TZ 6 juin 2013 13:57

              @Gerfaut : mais nous n’étions pas là, tout comme une bonne partie des espèces vivantes aujourd’hui.


            • vote
              pegase pegase 8 juin 2013 08:50

              par gerfaut (xxx.xxx.xxx.174) 5 juin 22:01

              Tout évolue tout le temps, dans le dernier âge glaciaire on pouvait aller à pied à Londres, toute l’ Europe du Nord était sous la glace. 

              ====================================

              C’est faux de raisonner comme ça !


              Là tu parles d’échelle géologique, alors que l’affaire des glaciers de Cham, il s’agit de quelques générations seulement (une génération c’est de 20 à 25 ans) ...


            • 5 votes
              Boisseau 5 juin 2013 17:41

              Reportage qui frise l’indécence.

               

              Ceux qui se sont donné la peine de lire les rapports du GIEC savent que les scientifiques n’ont pour seules certitudes que leurs mesures. Les interprétations ne sont que le reflet des probabilités. Personne n’ayant pû jusqu’à présent concevoir un modèle climatique satisfaisant, il ne peut en aucun être question de conclusion définitive.

              Les scientifiques publient leurs travaux et les peuples décident de la route à suivre. Aussi, si il n’est pas certains que ce réchauffement soit d’origine anthropique, il faut bien mesurer les conséquences du laisser-faire. Car si au contraire c’est notre activité qui est à l’origine de l’augmentation des températures il est suicidaire de continuer ainsi.

               

               

              Pour ce qui est des mesures :

               

               - fonte de la banquise arctique

              http://www.les-crises.fr/meteo-banquise-arctique/

               

               - historique long du réchauffement climatique

              http://www.les-crises.fr/climat-8-analyse-rechauffement/

               

               - le réchauffement climatique global

              http://www.les-crises.fr/climat-6-rechauffement-global/

               

               - bilan de la masse glacière mondiale

              http://www.les-crises.fr/climat-25-glaciers-1/

               


              • 4 votes
                gerfaut 5 juin 2013 17:56

                Est-il indécent de n’ être pas d’ accord forcément avec vous ?


              • 1 vote
                kemilein kemilein 6 juin 2013 03:10

                a l’évidence.
                si vous n’êtes pas d’accord avec des mesures du monde réel... on ne peut plus rien pour votre cervelle.
                -
                c’est donc pure perte que vous parler


              • 2 votes
                Boisseau 6 juin 2013 13:18

                L’indécence c’est de travestir la réalité, comme par exemple expliquer qu’il n’y a plus de réchauffement climatique depuis 17 ans (voir les températures dans le message ci-avant), et de faire preuve de tant de légèreté envers l’avenir de l’humanité.


              • 5 votes
                sergel sergel 5 juin 2013 17:42

                http://www.rtbf.be/video/detail_31-degres-en-laponie?id=1828284

                31 degrés à l’ ombre en Laponie en mai, au lieu de 10 degrés maxi, le GIEC nous a menti ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès