• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La géopolitique de l’énergie après l’Ukraine. L’Europe à court d’énergie (...)
#97 des Tendances

La géopolitique de l’énergie après l’Ukraine. L’Europe à court d’énergie ?

7 jours sur Terre | Thinkerview

 Alors que L'Europe tente désespérément de briser la dépendance énergétique envers la Russie de Vladimir Poutine, le choc d'approvisionnement, dans certains pays, s'annonce brutal.

L'Europe peut-elle réellement trouver de nouveaux fournisseurs ou est-il déjà trop tard ?

 

7 jours sur TerreLa géopolitique de l'énergie après l'Ukraine — 1 avr. 2022 — 22 min 30

Dans cet épisode, Benjamin Tremblay et 7 jours sur Terre exposent les impacts économiques, stratégiques et géopolitiques de la crise de l'énergie qui frappe actuellement l'Europe.

 

La Russie fournit 40% du gaz naturel de l'Europe...

 - 2:30 Survol rapide de la situation actuelle
Les 10 candidats potentiels pour combler le vide laissé par la Russie : Qatar, USA, Algérie, Norvège, Turquie...
Personne n'a réellement la capacité de remplacer la Russie (10:30)
Pourquoi les pays producteurs voudraient-ils augmenter la production ? Afin de baisser les prix d'une ressource limitée, pour aider l'Europe ? En risquant d'inonder le marché ? Et sans aucune garantie que les sanctions contre la Russie durent plus que quelques mois...
Le dilemme américain : le prix du gaz (de l'énergie) doit rester faible sur le marché intérieur, mais il doit être élevé à l'export pour rentabiliser les coûts de production...
 - 14:00 La sécurité énergétique est un attribut de la sécurité nationale
Le chantage américain au dollar...
Les principales "énergies vertes" sont dépendantes de la production de terres rares (voir l'article Terres Rares : pourquoi sont-elles si importantes ? (Spatial, Armes, Déchets, Enjeux..))
La diversification et l'efficacité énergétique seront les clés (17:40)
 - 19:54 Le marché pourrait-il se stabiliser lui-même ?
La géopolitique de l'énergie ne sera plus jamais la même...

 

 

ThinkerviewL'Europe à court d'énergie ? Nicolas Meilhan et Francis Perrin [EN DIRECT] — 29 mars 2022 — 2:07:23

 

Tags : Europe Economie Etats-Unis Société Energie Pétrole et essence International Russie Vladimir Poutine Ukraine Géopolitique Energies renouvelables Union européenne Gaz




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 16 votes
    quijote 2 avril 17:51

    Les représentants du Bien sur terre exigent que les peuples européens de l’ouest fassent des sacrifices en terme de niveau de vie : l’OTAN et nos amis du régiment Azov l’exigent.

    Bon, en même temps, moi je crois qu’à l’Élysée et à la commission de Bruxelles, ils montreront l’exemple et feront des sacrifices les premiers. Tu crois vraiment ? Sûr !

    Regarde Van der La Hyène, par exemple. Rien qu’à la regarder, tu sens quelqu’un qui est viscéralement du côté du Bien et du peuple. Elle va sûrement baisser la température du chauffage à 16 ou 17 degrés à l’assemblée européenne. Et elle va se déplacer en vélo, dorénavant.


    • 4 votes
      Et Hop ! 4 avril 11:52

      @quijote

      Les Anglais qui exigent le boycott du gaz russe, n’importent directement aucune énergie de Russie. Ils protestent parce que la Russie vient de cesser d’approvisionner en gaz et en pétrole la compaagnie anglo-hollandaise Shell.

      Zelinski qui fait le tout des pays europens pour prêcher le boycott total du commerce avec la Russe, continue à lui acheter tout son gaz et à se faire payer les droit de passage des gazoducs !!.


    • 8 votes
      quijote 2 avril 21:45

      Voilà la solution ! Merci l’Union Européenne ! Cette femme, là, elle est payée grâce à nos impôts. Voilà de l’argent bien utilisé...

      https://twitter.com/AlicePolyanska/status/1510157625832448003

      Poutine est foutu. Je vois pas comment il pourrait résister à ça.


      • 7 votes
        charly10 3 avril 09:44

        Même pas besoin de poser la question. Bien évidemment cet épisode guerrier et les mesures idiotes de rétorsion prises par la commission européenne, entrainent déjà une crise chez nous.

        Le prix des carburants explose, du fait de la guerre en Ukraine. C’est une pure opération spéculative, certains se gavent en profitant des conflits. Il n’y a pas contrairement à ce qu’on nous raconte, de pénurie sur le pétrole Il n’y a pas à ce jour de problèmes d’approvisionnement. Au contraire les russes qui fournissent environ 20% du marché, vendent encore leur gaz et leur pétrole, à bas cout a l‘inde et a l’Iran pour contrer la tendance aux sanctions. Les fournisseurs et distributeurs spéculent sur les prix en jouant comme d’habitude, sur la situation économique et géo stratégique. Et par le jeu, de la TVA l’état en profite. Tout le monde se gave sur le dos du consommateur.

        Avec une seule idée en tête, la Commission Von der Leyen obsédée par la protection de l’environnement, n’a été capable ni de montrer la voie à l’Europe pendant une pandémie à coronavirus, ni de gérer une crise des réfugiés. Comment aurions-nous pu espérer que ces fonctionnaires européens désemparés puissent montrer la voie lorsque la Russie a décidé d’envahir son voisin ?

        Plus on avance dans la guerre plus on voit bien que les sanctions prises par l’Europe, n’apporteront pas grand-chose dans ce conflit. Penser que les oligarques agiront, on peut en douter, ils avaient prévu l’affaire depuis longtemps, certainement prévenus par poutine des sanctions possibles. Le peuple russe commence à s’interroger mais les quelques milliers de manifestants ne représentent pas l’esprit russe. La Russie profonde ne comprend pas pourquoi le monde se retourne contre elle et soutien Poutine plus que jamais ; nous n’avons jamais compris l’âme slave. Relire Dostoïevski et Tolstoï serait bénéfique à tous nos donneurs d’ordre.

        Dans le domaine du pétrole, l’OPEP va dans le sens de la Russie en refusant d’ouvrir les vannes pour faire baisser les prix ; pour le gaz l’Allemagne comprend qu’elle ne peut pas se priver du gaz russe ; Pour les autres matières premières Blé, soja, aluminium, titane, jusqu’à quand pourra t’on se priver des ressources Russes et ukrainienne ? Bref dans cette affaire, nous sommes les dindons de la farce, nous citoyens subissons de plein fouet le contre cout de sanctions qui ne feront pas bouger Poutine d’un iota sur son action. A moins d’éliminer physiquement Poutine, nous allons subir à tous les niveaux, sans pouvoir empêcher à termes une partie d’annexion de l’Ukraine a la Russie qui semble inévitable, puisque nous n’interviendrons pas militairement contre la Russie.

        JE RAPPELLE LES MOT DE BRUNO LEMAIRE.

        NOUS ALLONS PROVOQUER L’EFFONDREMENT DE L’ECONOMIE RUSSE……..

        Et la nôtre Mr le ministre ?


        • 2 votes
          Et Hop ! 5 avril 13:11

          @charly10 : " Le prix des carburants explose, du fait de la guerre en Ukraine. "

          Non, du fait des sanctions imposées par la GB et les USA aux pays de l’UE.


        • 7 votes
          Norman Bates Norman Bates 3 avril 12:39

          Pardon pour le HS mais en parlant "d’énergie" il y a cet après-midi un tournant décisif dans la campagne pestilentielle...

          Il s’agit bien sûr du grand meeting d’Anne Hidalgo...

          Selon les dernières prévisions y aura un monde fou, l’abribus sera plein comme un œuf... smiley


          • 1 vote
            Vraidrapo 4 avril 10:37

            @Norman Bates

            Nous avons quand même un sacré bande de guignols comme candidats...
            Je suppose qu’ils sont à l’image de la France ?
            Majoritairement, c’est pas très folichon, je trouve.
            Manque plus que Rachida ! Peut-être en 2027 ?

            PS : par pudeur, je propose de voiler les dizaines et les dizaines de statuettes de nos grandes figures nationales le long des frontons du Vieux-Louvre


          • 2 votes
            chantecler 4 avril 07:11

            Je n’ai regardé que la première vidéo .

            La seconde plus tard, apparemment elle est longue ...(peut être un intérêt à produire des versions courtes de 30 ou 30 mn... ?)

            Donc la première est passionnante .

            Tout est sans doute dit .

            Le monde est en ébullition .

            Et nous en connaissons sans doute aujourd’hui les prémices ....

            Et c’est parfaitement inquiétant ....

            Je continue à penser que ce qui arrive était inévitable sur la base des inégalités entre les hommes et les pays , à ce jour .

            Et de la cupidité d’une fraction de plus en plus grande de cette curieuse civilisation occidentale qui ne peut déboucher que sur une nouvelle vague de barbarie .

            Les USA ont usé et abusé du pouvoir de leur monnaie .

            Aujourd’hui les gens savent qu’effectivement sous prétexte de sanctions , basées sur quelle réalité ,quelle éthique ? , les autorités américaines peuvent braquer des fortunes provenant non de produits illicites comme la drogue , mais de ressources d’énergie vendues légalement par des pays vendant sous contrat ses réserves de gaz et pétrole .

            Nous savons que l’autre méthode , la guerre , a déjà été largement utilisée et a conduit à la destruction de certains pays se rebiffant contre la toute puissance du $.

            Tout cela est parfaitement inquiétant ....

            PS : l’alternative nucléaire a été aussi invoquée dans cet exposé .

            Si elle peut servir à une diversification ,la problématique pour notre pays est identique : nous n’avons pas de réserves d’uranium ....

            Faudrait que nos ingénieurs se creusent le ciboulot mais en explorant d’autres pistes que la fusion , qui semble être une fausse solution tant la réalisation technique semble hors de notre portée : fabriquer des mini soleil et les maîtriser n’est pas dans les possibilités humaines aujourd’hui et peut ne le sera jamais . C’est de la science fiction.

            Pas plus que de fabriquer la vie ex nihilo en assemblant des atomes dans des milieux adéquats .

            Merci .


            • vote
              chantecler 4 avril 07:52

              @chantecler
              Oups : 30 ou 40 mn .


            • vote
              Vraidrapo 4 avril 10:29

              L’Europe à court d’énergie ?

              Un électeur du protégé du Clan Roteuch s’écrira :
              "qu’importe l’Europe puisque not’maitr Yankee se frotte déjà les mains à l’idée de s’engraisser..."


              • 2 votes
                Eric_F 4 avril 10:53

                à question simple, réponse simple :

                _le monde peut-il se passer des fournitures énergétiques et minérales russes ?

                _NON !

                Alors que va-t-il se passer ? Eh bien il y aura repositionnement au niveau mondial, l’Europe achètera davantage hors de la Russie, qui vendra davantage hors de l’Europe. Le problème majeur concerne le gaz, naturellement transporté par gazoduc ’’au plus proche’’, car sinon il faut le liquéfier sous pression pour le transporter, considérablement plus coûteux. Le plus probable est donc qu’il y aura une dérogation maintenant le gaz russe hors sanctions (les pays de l’Est y sont dépendants en quasi totalité).

                La fameuse ou fumeuse ’’transition énergétique’’ ne se fera pas du jour au lendemain, mais il y a déjà des revirements, le nucléaire reprend une certaine cote, et une période transitoire d’agrocarburants se profile -sauf que ça ne doit pas se faire au détriment de l’agriculture alimentaire, donc il faut réaugmenter la superficie cultivée.

                PS : merci à l’auteur d’avoir mis un résumé dans l’article.


                • 2 votes
                  Parrhesia 9 avril 12:32

                  >>>  Alors que L’Europe tente désespérément de briser la dépendance énergétique envers la Russie <<<

                  Hé bien, c’est une erreur !!!

                  La sagesse recommandait, au contraire, de maintenir la diversification de nos sources d’approvisionnement afin de ne pas tomber sous une dépendance quelconque !

                  Mais il est vrai que s’agissant de tomber sous une ou sous des dépendances quelconques la France ne saurait guère tomber plus bas !!!


                  • vote
                    Gokani Gokani 12 avril 14:51

                    La chaîne youtube de Thinkerview est fermée... 

                    "Cette vidéo n’est plus disponible, car le compte YouTube associé a été clôturé."



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès