• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Totalitarisme pervers : les multinationales ont-elles pris le pouvoir ? (...)

Totalitarisme pervers : les multinationales ont-elles pris le pouvoir ? (Alain Deneault)

Autant de pouvoir dans aussi peu de mains... autrement dit, le Totalitarisme des multinationales (Total, Goldman Sachs, Monsanto...) qui "soumettent le pouvoir politique aux lois du marché, façonnent les lois et les procédures à leur avantage grâce au lobbying". C'est donc ce sujet qui sera traité par Alain Deneault dans les vidéos suivantes

 

Alain Deneault : les multinationales ont-elles pris le pouvoir ?

Vidéo ajoutée le 26 septembre 2017 sur la chaîne TV5MONDE - durée 12:44

Entretien avec Alain Deneault, auteur de « Le Totalitarisme pervers » aux éditions Rue de l'Échiquier
Après « De quoi Total est-elle la somme ? » Alain Deneault continue d'interroger le pouvoir des multinationales et le concept de légalité. Le philosophe s'appuie sur l'exemple de Total et analyse comment les multinationales se réclament de la loi pour fonder, selon lui, leur "domination sociale".

 

Autant de pouvoir dans aussi peu de mains... "Un pouvoir qui se comporte comme une autorité parallèle capable de jouer un rôle dans toutes les sphères de la vie publique". 

 

Le totalitarisme pervers - Alain Deneault

Vidéo ajoutée le 16 septembre 2017 sur la chaîne Les Amis du Temps des cerises - durée 52:42

Un court essai dans lequel le philosophe met en lumière les processus par lesquels les entreprises multinationales soumettent le pouvoir politique aux lois du marché, façonnent les lois et les procédures à leur avantage grâce au lobbying.
Il s’appuie sur le cas de Total, synthétisant l’analyse dans « De quoi Total est-elle la somme ? »

 

Susan George parle de "La Stratégie de Dracula : pour mettre en pleine lumière les usurpateurs, pour les éliminer en stoppant leurs agissements." 
"Ces usurpateurs, sont des entreprises "qui gouvernent dans toute une série de domaines, où elles sont quasiment invisibles" (elles restent "cachées" et mettent des gens sur le Trône, qui servent leurs intérêts, "discrètement"). Toutes les politiques en vigueur semblent dictées par ces entreprises, qui sont "beaucoup mieux organisées qu'il y a 30 ans
". 

L'accord TAFTA (TTIP) en est le parfait exemple, en constituant "un véritable rapt du juridique et une dérégulation vers le bas"TAFTA & Accords de libre-échange : quand les multinationales dictent les lois pour détrousser les États : 

"Le GMT (Grand Marché Transatlantique) ou TAFTA est en négociation depuis juillet 2013 entre l'Union européenne et les Etats-Unis ; confidentialité, omniprésence des lobbies...

Buts, enjeux : 

- éliminer les barrières tarifaires (déjà très faibles : de l'ordre de 3%)

- s'attaquer aux barrières non-tarifaires : quotas, formalités administratives, les normes environnementales, techniques, sociales, qui pourraient entraver le commerce entre l'Europe et les Etats-Unis. Les enjeux sont énormes (notamment en ce qui concerne les normes sanitaires : boeuf aux hormones, poulets lavés au chlore, porcs dopés à la ractopamine)"

« La fraude fiscale n'a fait que s'intensifier pendant la crise financière (...) Il nous a semblé qu'avec la préparation du TAFTA*, du Traité Transatlantique, où les multinationales auront un pouvoir supérieur aux États-Nations, il était temps que nous nous penchions sur la fraude fiscale des plus riches, pour montrer que il s'agissait là du choix, de la volonté d'une oligarchie, aujourd'hui mondialisée, pour contourner, pour ne plus répondre aux demandes de solidarité des États-Nations. »

 

La collusion entre ces quelques "mains" ("autant de pouvoir dans aussi peu de mains"), notamment grâce à leurs positions aux postes-clés qui contrôlent la monnaie, la finance, les banques... permet ce totalitarisme pervers. Quand on contrôle le nerf de la guerre, tout est prétexte à intensifier ce pouvoir... même des crises financières et des guerres : le chaos est une échelle...

 

Game of thrones : S3E6 Chaos is a ladder (VOSTFR) "le chaos est une échelle"

Vidéo ajouté le 15 mai 2013 sur la chaîne Antoine Brd - durée 3:08

L'excellente scène entre Varys et Littlefinger (Petyr Baelish), un ajout de la série... Mais un très bon ajout !

 

Tags : Economie Politique Société Entreprises Pétrole et essence Lobby Oligarchie Finance TAFTA Multinationales CETA


Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Stupeur Stupeur 28 septembre 15:15

    A voir aussi : Rencontre avec Alain Deneault - Le totalitarisme pervers (durée 8:10)

    Comment définir une multinationale ? Alain Deneault s’y essaye en prenant l’exemple de la firme Total, souvent présenté comme "une entreprise pétrolière française".


    • vote
      wendigo wendigo 28 septembre 20:41

      Pourquoi reprocher aux multinationales les fautes que seuls les pauvres devraient endosser ?
      Quand on laisse faire les choses, faut pas se mettre à gueuler quand on décide enfin d’ouvrir les yeux ; faut être un peu adulte et surveiller les choses.
      Ceci me rappelle une petite chanson d’un gars (Matthieux Cotte) décédé trop tôt, d’un incident cardiaque juste quelque mois après avoir enregistré ceci ....
      https://www.youtube.com/watch?v=Q84DpWK8S2o


      • 3 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 28 septembre 22:46

        @wendigo : Si l’on suit ton raisonnement,

        La femme violée est responsable de son malheur,
        La victime d’un meurtre est responsable de son décès,
        Le mouton qui va à l’abattoir est responsable de son destin funeste.

         
        Libre à toi de vouloir endosser les fautes de tes bourreaux. Je ne suis pas sûre que ton raisonnement emporterait un franc succès devant une court de Justice ^_^


      • vote
        wendigo wendigo 29 septembre 06:48

        @DJL 93VIDEO

         Pourquoi, la femme violée vote pour son viole ?

         la victime de meurtre vote pour son meurtre ?
        La brebis vote pour aller à l’abattoir ?
        ...
        Et vous, vous avez voté pour débiter une connerie pareille ?
        Pour info, en s’intéressant un peu à vos affaire vous auriez fait ce qu’il fallait pour en avoir et en garder le contrôle et au bout de la ligne vous avez fait quoi ? vous avez délégué, vous avez donné les choix à des élus corruptibles qui ne se sont pas gèné pour se corrompre à outrance et sans vergogne.
        Et vous continuez à faire quoi ?
        Alors désolé mais quand on prend les choses importantes et sérieuse comme sa vie et celle de ces enfants avec autant de légèreté, tout cela avec une indolence suicidaire ; alors OUI on est responsable à 2 000% et on monte à 4 000% quand depuis des décénies on vous entend dire "ils nous prennent pour des cons", "ce sont des voleurs" et que vous continuez comme des boeufs à voter pour un jeu faussé avec des dés pipés. Vous constatez la chose et vous faites quoi, vous en tirez quel enseignement ? VOUS RETOURNEZ VOTER !!!!
        Con à ce point devient non plus un crime mais une crime et sa complicité.
        Quand on est maso et que l’on réclame autant la fessée, on a au moins la pudeur de fermer sa G .
        Vous n’êtes pas les victimes, mais les seuls coupables ; la paresse intellectuelle et civique, ça se paye ; vous avez prouvé que la démocratie est impossible, le peuple est bien trop bête et fainéant intellectuellement pour savoir se gérer et se prendre en main .... et je ne fais que vous porter à constater ce fait !
        Et pour vous défendre vous venez me sortir des conneries aussi déplacées qu’immonde ?
        Quand on vote pour le boucher, alors oui, on est bien un mouton coupable de son propre meurtre, et il ni a viole que quand la victime n’est pas consentante, mais vous vous ne consentez pas, vous réclamez. Ne vous étonnez pas que de l’autre coté ils soient assez gentils pour vous contenter !
        Et quand vous voulez débiter des conneries aussi pitoyables, je vous prie de me vouvoyer, afin que la différence entre nous soit bien flagrante, j’ai encore un peu de respect de moi même .


      • 2 votes
        Valas Valas 29 septembre 08:48

        @wendigo

        Pas faux, mais il est compliqué de globaliser ces reproches à tout le monde car les multinationales prennent bien soin des outils "communication" et "éducation" leur permettant de garder le pouvoir au détriment des populations noyées par les manipulations médiatiques et éducatives, et cela depuis bien longtemps.

        En d’autres termes, le système éducatif est, en tout cas aujourd’hui, manipulé de façon à ce que les enfants ne puissent pas devenir des révolutionnaires quelques années plus tard. Du coté de la télévision et la radio, les informations diffusées sont clairement filtrées et manipulées de façon à ce que la grande majorité de la population ingurgite quotidiennement ce que l’oligarchie veulent qu’ils fassent, et ceci en mode continue.

        Bon, c’est un résumé synthétique, mais l’épluchage de ces 2 domaines aboutirait à ces mêmes conclusions.

        Bref, pour ouvrir les yeux d’autrui et les aider à se ré-informer devient une mission difficile tellement ils sont dans leurs bulles, persuadés d’être correctement informés par les médias qui sont malheureusement sont contrôle autoritaire.


      • 1 vote
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 29 septembre 08:51

        @wendigo
        Réfléchit un peu, le gros con qui débite des conneries ne peux pas te vouvoyer, c’est le prix à payer pour tes familiarités verbales ^_^ lol mdr

         

        Je ne délègue rien, sauf dans mon travail ... Je ne vote pas dans cette ripoublique. Je ne crois pas en la démocratie Française. Je n’ai ni voiture, ni moto, donc je ne collabore pas avec les pompes à essences Total ... et toi ? ...

         

        Je ne suis pas complice de ce Totalitarisme ... Il y a longtemps, je n’ai pas été à un entretien d’embauche chez Total dans sa tour à la Défense, alors que j’avais un piston ami d’enfance à l’intérieur ... J’évite d’acheter toute forme des dérivés du pétrole comme les plastiques et la chimie ...

        Je ne comprends pas ton raisonnement, en quoi suis-je complice de Total ? ...


      • vote
        wendigo wendigo 29 septembre 12:02

        @DJL 93VIDEO
        J’évite d’acheter toute forme des dérivés du pétrole comme les plastiques et la chimie ...

        ***

         Ceci écrit par voie informatique rend la chose encore plus comique, encore à l’encre de chine j’aurais pu vous croire mais là ..... pouffer me semble la seule expression pertinente .
        Visiblement vous ne captez pas grand chose ; maintenant pour ce qui est de mes "familiarités verbale", qui en fait ne sont que scripturales (je n’écris jamais à voix haute) ne me tentez pas cela pourrait ne pas vous plaire, pour l’instant vos handicap vous en protègent mais à trop demander on finit toujours par être servi !


      • vote
        wendigo wendigo 29 septembre 12:19

        @Valas

         Nous sommes d’accord sur le fond (faute de mieux notre société l’ayant touché) mais ma critique ne se fait pas que pour aujourd’hui, mais sur le dernier siècle.
        La population a prêté une ferrari à des crapules autant cupides que faux cul, qui après un mandat lui ont rendu toute cabossée et que fait la population ? elle leur reprête depuis inlassablement depuis ; mais avec le divin espoir qu’à chaque fois ils vont en prendre soin et aujourd’hui alors que les crapules massacrent cette voiture sous les yeux même de la populace ; cette dernière continue de voter pour eux ..... Même si on a subit un lavage de cerveau scolaire (une programmation serait plus juste puisque "programme scolaire", il y a). Rien n’empèche qu’on peut garder la tête sur les épaules et avoir un brin d’amour propre. A l’école de conduite on apprend bien le code de la route, ça n’empèche pas de cramer les vitesses toute sa vie, mais pour voter ça, on reste dans les clous.
        Mon père avait raison, on ne devrait pas laisser le droit de vote aux pousses mégots, aux sent la mouise et à ceux qui ont un QI mal adapté à l’art et la chose ; ils ont trop tendance à voter pour leur semblables.
        La liberté et la démocratie sont des joyaux que les cons ont abandonné contre de la verroterie.
        Comme le dit un voisin "c’est pas quand on a fait dans le pantalon qu’il faut serrer les miches". Maintenant c’est bien beau ; les crétins commencent à ouvrir les yeux ; mais que vont ils faire ???
        Hoo, j’ai bien ma petite idée .... ils vont voter comme à leur habitude en espérant que ça changera les choses (expliqué comme ce qui suit donne une meilleur idée de l’état d’esprit de l’acte)
        https://www.youtube.com/watch?v=_SXGwYauV8k&feature=share


      • vote
        Valas Valas 29 septembre 08:54

        Voici un document, assez lourd, mais qui regroupe quelques informations intéressantes, en rapport avec l’avancée du totalitarisme via le Nouvel Ordre Mondial :

        Vue transparente sur le monde d’aujourd’hui


        • vote
          gaijin gaijin 29 septembre 09:07

          il est bien évident que les multinationales ont le pouvoir ( avec les banques )
          l’épisode du lévothyrox par exemple ( 9 boites par pharmacie disponibles a partir du lundi deux smiley ) comme celui de la disparition subite du vaccin tétravalant prouve que ce sont elles qui décident des médicaments que vous allez prendre et qui donc décident de votre vie et de votre mort .....
          en lieu et place des états nations .......


          • vote
            yoananda yoananda 29 septembre 09:55

            @gaijin
            "prouve que ce sont elles qui décident des médicaments que vous allez prendre et qui donc décident de votre vie et de votre mort .....
            en lieu et place des états nations ......."

            Oui. L’un n’est pas vraiment mieux que l’autre et je pense même qu’ils tendent à se confondre de plus en plus avec le temps (lobbying/subventions).

            Et encore si c’était que pour les médocs ... maintenant, disons, avec l’état "moderne" et les procédés d’industrialisation, on peut dire que la naissance, la maladie, et la mort vont être de plus en plus gérés par l’état et les multinationales. Ce qu’on appelle parfois la technosphère (en référence à l’infrastructure industrielle mondialisée dont les états ne sont qu’un rouage administratif).

            Plus ça va aller et plus les parents vont être dépossédés de leurs enfants. Aujourd’hui par l’ednat, demain par la pré-sélection génétique des enfants, après demain par le brevatage des gènes, et enfin par la conception hors-utero (qui arrive à grand pas). Dans, disons, 100 à 200 ans, les bébés nés "à l’ancienne" ça sera du passé. Alors bon, les vaccins, à la base qui nous évitent quand même les grandes pandémies, entre dans ce processus d’industrialisation de l’humain. C’est indéniable.


          • vote
            gaijin gaijin 29 septembre 10:28

            @yoananda
            " L’un n’est pas vraiment mieux que l’autre "

            tout a fait mais on appris ( un peu ) a se méfier de l’arbitraire des états il faut maintenant apprendre a se protéger de celui des multinationales ........


          • vote
            yoananda yoananda 29 septembre 11:12

            @gaijin
            "tout a fait mais on appris ( un peu ) a se méfier de l’arbitraire des états il faut maintenant apprendre a se protéger de celui des multinationales ........"

            Oui, mais le problème c’est qu’on se tourne vers les états pour ça ! lol


          • vote
            Emma Joritaire 29 septembre 10:35

            Le débat est plus piégeux qu’il n’y paraît. Jacques Attali prétend que les multinationales ont le pouvoir, et il utilise cet argument pour la promotion de son gouvernement mondial

            Qu’il se fait fort de mettre en place en 24 heures avec la fusion du Conseil de sécurité de l’ONU, du G20 et du Comité monétaire du Fonds monétaire international, et avec Jérusalem comme capitale de la planète.

            Il y a tout lieu de craindre que ce gouvernement soit l’ennemi des multinationales. comme Flamby l’était de la finance


            • vote
              Stupeur Stupeur 30 septembre 17:26

              @Emma Joritaire
              Quand plus aucun pays "rebelle" n’aura le pouvoir de s’opposer aux plus grosses multinationales, et quand la majorité du capital de ces multinationales sera dans les mains de quelques "parrains" transnationaux, la prophétie d’Attali se réalisera. On ne doit pas en être loin... (étant entendu que son gouvernement mondial, dans la réalité, ressemblera davantage à un écrasement mondial par et pour quelques heureux élus...)


            • vote
              yoananda yoananda 30 septembre 17:35

              @Stupeur
              un étude universitaire était sortie il y a quelques mois démontrant qu’avec les jeux d’actionnaires croisés, le contrôle de l’ensemble des multinationales était assurée par 144 (chiffre de mémoire) compagnies.

              Mais bon, si veut aller plus loin, derrière ces 144 il ne doit y avoir qu’une poignée de banques d’affaires, elles même dépendantes des banques centrales, elles même "régulées" par la BRI.

              C’est la : BRI + FMI (pour d’autres raisons) + banque mondiale (la banque qui prête aux états en somme) que tout se joue.

              Le problème ce n’est pas la prophétie d’Attali, cette tendance à la concentration et l’accumulation du pouvoir existe depuis toujours (et pour ma part, je crains plus les inégalités de pouvoir que de richesses, mais ça, c’est pareil, on agite le chiffon rouge des inégalités de richesses ou de salaire pour occuper les moutons) et se produisent de manière relativement inévitable, question d’économie d’échelle et d’efficacité.

              Je ne sais pas quelle solution on peut y apporter.


            • vote
              Stupeur Stupeur 30 septembre 17:54

              @yoananda
              Pour des gouvernemondialistes comme Attali, j’imagine que les "institutions de gouvernance"(ONU, G20, FMI...) ne sont qu’un pouvoir de façade... Le vrai pouvoir étant dans les mains de ceux qui possèdent les richesses.


            • vote
              yoananda yoananda 30 septembre 18:02

              @Stupeur

              "Le vrai pouvoir étant dans les mains de ceux qui possèdent les richesses."

              je ne sais pas. Je disais justement l’inverse. Pas de certitude, mais je pense que la richesse est une façade du pouvoir.

              Attali par exemple, est sûrement plus riche que toi et moi, mais il a bien plus de pouvoir que des gens beaucoup plus riches que lui.

              Je pense que c’est une erreur de confondre richesse et pouvoir. Je pense que c’est une erreur entretenu par ceux qui détiennent le (vrai) pouvoir.

              Mais c’est intuitif, je ne sais pas le démontrer ni même expliquer exactement comment les 2 interagissent.

              Autre exemple Janet Yellen, en tant qu’employée, elle est sûrement beaucoup moins riche que Rockefeller ou je ne sais trop qui, mais en tant que pouvoir ... ce qu’elle détient est juste gigantesque.

              Tu vas me dire qu’elle obéit à ses maîtres (très riches) : non, je ne penses pas. Je ne penses pas que Rotschild ou Rockefeller viennent lui dicter les taux qu’elle doit fixer.

              Macron n’est probablement pas extrêmement riche, mais il a du pouvoir, beaucoup plus que d’autres plus riches que lui.

              Bref, je pense que c’est plus compliqué. La richesse donne une forme de pouvoir. Une seule.


            • vote
              Stupeur Stupeur 30 septembre 18:19

              @yoananda

              Tu ne penses pas que Yellen et Attali n’ont du pouvoir que parce qu’ils sont des bons petits soldats au service de l’oligarchie ? Je pense qu’il y a un peu de ça quand même... Si Attali faisait du Etienne Chouard (contre les banques, contre l’UE, pour des vraies frontières, etc) il n’aurait jamais été aussi près du pouvoir, il n’aurait pas eu de relais médiatiques, il n’aurait pas eu de maisons d’édition à ses pieds pour publier ses livres, etc, etc.

               

              Oups ! Ma puce RFID vient de vibrer... j’ai oublié de faire ma 5ème prière du jour conscarée au saint prophète Attali smiley


            • vote
              Stupeur Stupeur 30 septembre 18:24

              Pas conscarée -> consacrée smiley


            • vote
              Stupeur Stupeur 1er octobre 16:26

              « En Chine on considère déjà les Etats-Unis comme la nation dominante d’hier et Google comme la nation dominante de demain. » Charles-Edouard Bouée, président de Roland Berger Strategy Consultants, septembre 2014. smiley


              • vote
                Stupeur Stupeur 1er octobre 18:01

                Un livre sorti en poche le 21 sept 2017 :

                L’Homme nu - La dictature invisible du numérique
                Marc DUGAIN, Christophe LABBE

                « On les appelle les big data. Google, Apple, Facebook, Amazon, ces géants du numérique qui aspirent, à travers Internet, smartphones et objets connectés, des milliards de données sur nos vies.
                Derrière cet espionnage existe un « pacte secret » scellé par les big data avec l’appareil de renseignement le plus redoutable de la planète. Ensemble, ils sont en train d’enfanter une entité d’un genre nouveau, une puissance mutante qui ambitionne ni plus ni moins de reformater l’Humanité.
                Pour les big data, la démocratie est obsolète, tout comme ses valeurs universelles. C’est une dictature inédite qui nous menace : une Big Mother bien plus terrifiante encore que Big Brother. »



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès