• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nouvelle provocation de Macron avant l’acte IX des Gilets jaunes : « Beaucoup (...)
#25 des Tendances

Nouvelle provocation de Macron avant l’acte IX des Gilets jaunes : « Beaucoup trop » de Français n’ont pas le « sens de l’effort »

Et une de plus, une. Le président de la République s’est souvent illustré par ses piques à l’encontre de ses concitoyens. Et ce vendredi, Emmanuel Macron a de nouveau sorti une punchline dont il a le secret. Devant les maîtres boulangers réunis à l’Élysée pour la traditionnelle galette des rois, il a lancé : 

« Notre jeunesse a besoin qu’on lui enseigne un métier et le sens de cet engagement qui fait qu’on n’a rien dans la vie si on n’a pas cet effort ».

Mais le chef de l’Etat ne s’est pas arrêté là. Après les jeunes, tout le monde y est passé. Faisant clairement allusion aux Gilets jaunes, il a déclaré : 

« Les troubles que notre société traverse sont aussi parfois liés au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu’on peut tout obtenir sans que cet effort soit apporté. Parfois on a trop souvent oublié qu’à côté des droits de chacun dans la République - et notre République n’a rien à envier à beaucoup d’autres - il y a des devoirs. Et s’il n’y a pas ce sens de l’effort, le fait que chaque citoyen apporte sa pierre à l’édifice par son engagement au travail, notre pays ne pourra jamais pleinement recouvrer sa force, sa cohésion, ce qui fait son histoire, son présent et son avenir ».

Le Huffington Post a remis en question ce que tout le monde avait pourtant bien compris, en titrant sa vidéo ainsi :

Macron a-t-il vraiment dit "trop de Français n'ont pas le sens de l'effort" ?

Et la réponse du média, qui apparaît comme une tentative desespérée de sauver le soldat Macron et d'enfumer le peuple :

On aimerait bien une explication de texte plus poussée de la part du Huff Post...

Challenges a bien synthétisé la pensée de Macron :

Trop de Français n'ont pas le sens de l'effort, ce qui explique en partie les "troubles" que connaît le pays, a déploré vendredi Emmanuel Macron.

C'est aussi simple que ça.

Le président de la République, à l'unisson avec son ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, fait bel et bien de la provocation.

Tags : Information et Médias Désinformation Polémique Emmanuel Macron Gilets jaunes




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • 7 votes
    M-Hélène 12 janvier 10:11

    Macron, tu as bien de la chance d’être en France, parce que si je me souviens bien comment a terminé Mouammar Kadhafi accusé de maltraiter ses opposants...


    • 5 votes
      JL 12 janvier 15:55

      @M-Hélène
       
      non, Kadhafi ne maltraitait pas ses opposants : il s’opposait à ses maltraitants. Nuance !


    • 6 votes
      Unghmar Unghmar 12 janvier 16:41

      En plein grand débat, Macron recevra à Versailles 150 patrons de multinationales ( le jour de la mort de Louis XVI hihihi qu’est-ce qu’on rigole )


    • vote
      PLACIDE2 13 janvier 08:49

      @M-Hélène

      Les fims commes 1900 de bertolucci et le guepard de Visconti aident à analyser le cas Macron et sa caste , nous devons impérativement mettre hors d’état de nuire ces dominants arrogants rusés sournois qui ont besoin d’esclaves , quitte à les importer(migrants) ,et mettre en place avec le RIC un mécanisme empếchant les perversions que le pouvoir sans contre-pouvoir alimente.


    • 13 votes
      larhetorique 12 janvier 10:33

      D’abord et avant tout, Macron n’aime pas les français, qu’on se le dise ! Il aime les jeunes blacks avec des tablettes qui trafiquent la drogue dans les cités ; ça l’excite Macrounet, il a même presque un orgasme, même devant les caméras.....


      • 9 votes
        pepe11 12 janvier 10:37

        Plus de 1M euro de revenu par an, waouhhh M Macron a du soulever plusieurs centaines de milliers de palettes, Popey ?


        • 15 votes
          V_Parlier V_Parlier 12 janvier 13:10

          @pepe11
          Hier soir à la vue de cette déclaration, je me suis demandé en effet s’il le faisait exprès. Courtiser explicitement du délinquant (passant sa vie à parasiter la société) et reprocher ensuite aux salariés ordinaires de ne pas avoir le sens de l’effort en période de sérieux troubles sociaux, on ne peut pas mieux.


        • 12 votes
          BaronRouge BaronRouge 12 janvier 10:45

          "On calcule qu’au moyen âge les gens ne travaillaient guère plus de la moitié de l’année. Il y avait cent quarante et une fêtes chômées (cf. Levasseur, op. cit., p.239, et Liesse, le Travail, 1889, p. 253, sur le nombre de jours ouvrables en France avant la Révolution). L’extension monstrueuse de la journée de travail caractérise le début de la révolution industrielle, les travailleurs étant obligés de concurrencer les premières machines. Auparavant, en Angleterre, la journée de travail allait de onze ou douze heures au XVe à dix heures au XVIIe (cf. H. Herkner, "Arbeitszeit", in Handwörterbuch für die Staatswissenschaft, 1923, I, 889 sq.). En bref "les travailleurs ont connu pendant la première moitié du XIXe des conditions d’existence pires que celles subies auparavant par les plus infortunés" (Edouard Dolléans, Histoires du travail en France, 1953). Le progrès accompli à notre époque est généralement surestimé puisque nous le mesurons à un véritable "âge des ténèbres". Il est possible, par exemple, que l’espérance de vie telle qu’elle est aujourd’hui dans les pays les plus civilisés corresponde seulement à ce qu’elle était dans certains siècles de l’antiquité. Nous n’en savons évidement rien, mais la longévité de nombreux personnages célèbres invite à poser la question."

          Hannah Arendt

          "Croire que le TRAVAIL est une vertu est la cause de grands maux dans le monde moderne [...] la voie du bonheur et de la prospérité passe par une diminution méthodique du travail"

          "La morale du travail est une morale d’esclave, et le monde moderne n’a nul besoin de l’esclavage."

          Bertrand Russel.

          "Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste. Cette folie traine à sa suite des misères individuelles et sociales qui, depuis des siècles, torturent la triste humanité. Cette folie est l’amour du travail, la passion moribonde du travail, poussée jusqu’à épuisement des forces vitales de l’individu et de sa progéniture."

          "Toutes les misères individuelles et sociales sont nées de sa passion pour le travail."

          "Travaillez, travaillez, prolétaires, pour agrandir la fortune sociale et vos misères individuelles, travaillez, travaillez, pour que, devenant plus pauvres, vous ayez plus de raisons de travailler et d’être misérables. Telle est la loi inexorable de la production capitaliste."

          "La passion aveugle, perverse et homicide du travail transforme la machine libératrice en instrument d’asservissement de ses hommes libres : sa productivité les appauvrit."

          "Notre siècle est, dit-on, le siècle du travail ; il est en effet le siècle de la douleur, de la misère et de la corruption."

          "Les ouvriers ne peuvent-ils donc comprendre qu’en se surmenant de travail, ils épuisent leurs forces et celles de leur progéniture ; que, usés, ils arrivent avant l’âge à être incapable de tout travail ; qu’absorbés, abrutis par un seul vice, ils ne sont plus des hommes, mais des tronçons d’hommes ; qu’ils tuent en eux toutes les belles facultés pour ne laisser debout, et luxuriante, que la folie furibonde du travail."

          Paul Lafargue

          "Tous les hommes se divisent entre esclaves et êtres libres.
          Car celui qui de sa journée n’a pas les deux tiers à soi est un esclave, qu’il soit au deumeurant ce qu’il voudra : homme d’Etat, marchand, fonctionnaire, savant…
          Il roule comme roule la pierre, conformément à l’absurdité de la mécanique."

          Nietzsche.

          "Leur culte du travail est d’autant plus féroce qu’[ils] ne croient plus à grand-chose d’autre."

          "Le travail est le meilleur conditionnement social, les nazis l’avaient bien compris avec leur : "Le travail rend libre."

          Robert Black


          • 6 votes
            BaronRouge BaronRouge 12 janvier 10:53

            @BaronRouge

            En fait les GJ donne d’une autre façon du carburant à cette société typiquement anglosaxonne qui glorifie l’effort, le travail et l’action donc, j’en viens à penser que pour détruire ce mode de société pour un model basé sur l’art de vivre (L’artisanat est un art de vivre, ce qui correspond à la mentalité l’Européenne) plutôt que sur l’art de faire du fric, il ne faut pas prendre les armes, changer les politiques mais devenir un maître dans l’art de l’oisiveté.

            Même au niveau écologique c’est excellent.

            Voila mon problème avec les gilets jaunes car la majorité d’entre eux sont infectés par cette vision de société à l’Anglaise. 

            Glorifier le réussite de l’individu dans cette époque ou il n’a jamais été aussi difficile d’être singulier, c’est vraiment prendre les gens pour des gros cons. 


          • 1 vote
            jpolyon jpolyon 12 janvier 10:54

            @BaronRouge

            Merci pour votre post . Je me permets cette courte entrée :

            Posez vous la question de savoir qui vous êtes, bien avant de savoir ce que vous voulez faire .... Je peux vous assurer que vous n’aurez pas perdu votre temps.

            Pour finir , cette si simple question de savoir qui est ce #Je # va etre tres a la mode d’ici trois ans au plus. Soyez les premiers à vous poser cette question .... et vous serez "IN" .....

            Pour ceux qui en doute , tout ne pourra que bien se passer .......


          • 3 votes
            medialter medialter 12 janvier 17:22

            @BaronRouge
            2 excellents posts, que j’ai plussés. Au premier, je rajouterais l’oeuvre de Jünger qui n’estimait valable la figure du travailleur qu’à l’exclusive condition d’un accès à la métaphysique. Chez EJ, le soldat et le travailleur deviennent les larbins de la technique, et les pions des Titans, qui mènent au nihilisme, cad à l’aliénation absolue que le travail installe (et en ce sens, bien d’accord que les GJ défendent cette aliénation)
            *
            Au second, je requalifierais le terme de "art de l’oisiveté" en "redéploiement des énergies en vue d’un individualisme pur à objectif atemporel", bien qu’il y ait effectivement un passage obligé sur une étape d’oisiveté où il est indispensable de bien recalibrer son potentiel.
            *
            Pour ce qui est des GJ, je serais encore plus sévère, c’est que non seulement ils sont formatés à cette vision déliquescente, mais ils ne s’imaginent même pas qu’ils sont manipulés par une ingénierie sociale qui les dépassent et qui a pour objectif d’instaurer encore plus de sécuritaire (ça a d’ailleurs déjà été annoncé). En clair, ils sont entrain d’oeuvrer pour des conditions encore bien pires que celles qu’ils prétendaient défendre
            *
            Merci en tous cas pour cette intervention, et heureux de constater qu’il y a encore des gens vivants


          • vote
            Et Hop ! 12 janvier 18:05

            @medialter :

            Oubliez Jünger et lisez ou relisez "Condition de l’homme moderne" de Hannah Arendt, tout est très clairement expliqué.

            @ baronrouge :

            L’artisanat, la petite entreprise, bienb sûr, c’est le système d’organisation de l’économie sous la Royauté en France, jusqu’à ce que la Bourgeoisie prenne le pouvoir par la vilolence et instaure le régime manufacturier anglais, celui qui faisait qu’à Londres était ceinturée par des hectares de taudis.

            Le système qu’on appelle à tort corporatif, en réalité de communautés, avait des statuts, sorte de conventions comlectives, qui limitait pour chaque métier le nombre de maîtres, le nombre de compagnons pour chaque maître, le nombre d’apprentis, ce qui n’empêchait pas de réaliser des oeuvres immenses comme de construire des navires ou des édifices imenses, en coordonnat des petites entreprises regroupées dans des espèces d’ordres professionnels ou de branches professionnelles. Quand une activité nécessitait une organisation plus nombreuse, par exemple pour une manufacture de verre ou de tissage, il fallait obtenir une dérogation royale qui donnait à l’établissement un statut adapté appelé privilège.

            En France il n’y a jamais eu de grands domaines agricoles de miliers ou de dizaines de milliers d’hectares cultiués par de ssalariés ou des serfs comme en Espagne, en Allemagne, en Russie. Les nobles n’avaient que lma propriété supérieure du sol, la propriété politique, come les communes, ils avaient l’interdiction absolue de faire valoir la terre ou des moulins à leur propre compte, sous peine d’êtres bannis de la noblesse. Ils avaient donc l’obligation de donner la terre à bail perpetuel et héréditaire à des paysans en l’échange d’une redevance en nature, devenu très modque parce qu’il ne pouvait pas la modifier depuis le moyen Âge.

            L’économie française, la plus florissante et la plus moderne du monde à la veille de la Révolution, était faite exclusivement d’exploitations agricoles et d’entreprises familiales, sauf quelques manufactures ayant un réglement dérogatoire. On peut lire les voyages en France en 1788 et 1789 d’Arthur Young pour s’en rendre compte.


          • 2 votes
            Zatara Zatara 12 janvier 18:25

            @medialter
            Merci en tous cas pour cette intervention, et heureux de constater qu’il y a encore des gens vivants
            Ah bah cha ché sur... les GJ devraient continuer à crever en silence, là ils seraient vivant pour Medialter smiley niveau inversion, ça se pose là... franchement, bien, très bien même


          • vote
            medialter medialter 12 janvier 18:46

            @Zatara
            "les GJ devraient continuer à crever en silence"
            *
            Ha ben c’est sûr qu’après avoir trépigné du pied, vont aller mieux après, les bons zados qui cassent tout smiley Dans un pays qui n’attend que de la casse (et qui les engagent et les aident gracieusement à tout péter) pour serrer la vis. Vont juste crever encore plus lentement, et point barre (parce que pour l’instant, y a juste la maison Poulaga qui a tiré ses marrons du feu). Quand on est au fond d’un trou, faut déjà commencer par arrêter de creuser. Ensuite c’est pas l’idée de cette intervention, l’idée c’est que, quand bien même ils obtiennent un dixième de ce qu’ils demandent, l’ensemble reste dans un processus alienatoire. Tu deviens comme MaQouille, mon pauvre Zatara, te battre pour une chiure de mouche d’amélioration (dans le meilleur des cas) plutôt que de dénoncer l’intégralité du processus d’alienation. Spece de relativiste MaQouilleux smiley


          • 3 votes
            Zatara Zatara 12 janvier 19:15

            @medialter
            j’ai déjà dit que les GJ sont anti UE, anti euro par nature, sans le savoir vraiment. J’ai déjà dit que même si le niveau politique étaient largement au dessus de la moyenne, reste que ce n’est pas flamboyant non plus et qu’il y a un boulot monstrueux à abattre sur les causes, sur les causes des causes.
            A mon sens, les GJ ne devraient plus manifester mais s’organiser et ouvrir des universités populaires, et passé leur week end à voir des conférences, discuter et à se former politiquement, parce que manifester à Paris n’est déosrmais plus qu’une forme d’exutoire qui se finirait inévitablement en lassitude. C’est un puit à énergie sans fond, et il est necessaire de canaliser cette colère sur des fronts autrement plus décisif.
            Je terminerais pas ceci : tu prends les GJ pour un épiphénomène, là où c’est un combat autrement plus décisif qui vient tout juste de commencer. Et tu en reviens encore et toujours à ton monde parfait metaphysique. Je te le dis, s’il advient un jour, tu seras mort et enterré depuis des milliers d’années, pas la peine de nous chié une pendule à chaque article, à chaque vidéo sur les GJ sur le sujet, car ce n’est pas au programme.
            Au fait, on en est où dans ton calendrier de l’avant spéciale GJ ? y’a encore des chocos en Février ou tu as encore repoussé ?


          • 3 votes
            medialter medialter 12 janvier 19:50

            @Zatara
            "Au fait, on en est où dans ton calendrier de l’avant spéciale GJ ? y’a encore des chocos en Février ou tu as encore repoussé ? "
            *
            Déjà répondu, mais comme ces connards de modos me l’ont sucré, je vais recommencer dans les grandes lignes. T’as sûrement pas remarqué, moi si parce que j’ai beaucoup roulé ces derniers temps, mais le mouvement initial n’existe plus : les ronds points sont vides. Reste les hordes de fou-furieux infiltrés par les poulets, ceux qui pètent tout sans savoir qu’ils sont sous l’égide d’un social engineering pour renforcer le sécuritaire, ceux qui sont invités gracieusement sur les plateaux pour se ridiculiser. Bref, c’est fini et enterré, et les gros clash et gros débordements qui ne manqueront pas d’arriver incessamment ne feront que clore cet enterrement
            *
            "A mon sens, les GJ ne devraient plus manifester mais s’organiser et ouvrir des universités populaires, et passé leur week end à voir des conférences, discuter et à se former politiquement"
            *
            Ca, c’est infiniment moins con que ce qu’ils font actuellement. Mais on a déjà un aperçu de ce genre d’expérience. On a vu ce qu’à donné l’UP d’Onfray ou encore les branlettes des chouardeux qui n’ont pas avancés d’un poil en 10 ans, alors qu’ils étaient politiquement plus formés (venant de partis comme l’UPR, DLF, ou PG) que les crétins jaunes. Je ne crois déjà pas aux branlettes à la MaQouille, pourtant d’une intelligence très supérieure à moyenne, alors les branlettes des beaufs .... smiley
            *
            "Et tu en reviens encore et toujours à ton monde parfait metaphysique. Je te le dis, s’il advient un jour"
            *
            Il n’adviendra jamais parce que c’est chacun le sien. T’as juste pas compris que c’est une voie individuelle (éventuellement et dans des conditions très précises, d’un groupe ultra-restreint), mais en aucun cas collective. Et si j’en parle, c’est pas pour en faire la pub (j’en ai rien à péter des autres et c’est trop galère à expliquer), mais pour que mon discours n’apparaisse pas comme pessimiste. Je suis plutôt de nature optimiste, en dépit des apparences


          • 2 votes
            Zatara Zatara 12 janvier 20:07

            @medialter
            ok avec ton post, juste ceci :
            Mais on a déjà un aperçu de ce genre d’expérience. On a vu ce qu’à donné l’UP d’Onfray ou encore les branlettes des chouardeux qui n’ont pas avancés d’un poil en 10 ans
            Sauf que les mecs qui allaient voir MO ou EC n’avait pas de problème de l’ampleur de ceux que connaissent les GJ....

            Je l’ai déjà dit mais je vais le redire : pour moi, les GJ ont déjà gagné... Maintenant il faut se former et infuser en profondeur. Et je rajouterais ceci : si, ce que nous appelons dans sa forme originale "GJ", commence à muter et se forme, autant politiquement que par une nouvelle façon de faire de la politique en utilisant les réseaux socios pour multiplier les actions ciblés (pacifique mais ciblées autrement plus stratégiquement), ça peut faire très mal. De mon ridicule point de vue, s’ils avancent de ce côté là, et deviennent aussi solidaire et solide que ces tocards communautaires ethnico-religieux, ils vont faire très mal dans quelques temps. D’ailleurs, il y a déjà quelques signaux faibles qui traduisent cela, de part le nouveau centre de gravitation politique en France....


          • vote
            Zatara Zatara 12 janvier 20:59

            @medialter
            PS : "Ok avec ton post" ne veut absolument pas dire que je suis d’accord. Et notamment sur les infiltrations, en tant qu’elles permettraient le moindre changement de cap politique, ou la perception publique de ce mouvement. Le pouvoir à besoin de violence, il se débrouille d’une manière ou d’une autre pour en avoir, mais ça ne change strictement rien 1/aux revendications 2/à la façon dont sont perçus les GJ


          • vote
            Zatara Zatara 12 janvier 20:59

            @medialter
            ...c’est juste un "j’en prends note" si tu préfères...


          • 5 votes
            medialter medialter 12 janvier 21:07

            @Zatara
            J’aurais été de ton avis il y a 20 ans, mais depuis j’ai été définitivement convaincu que la Stasi française est spécialisée dans les flinguage des fédérateurs, dans le sens propre et figuré. Certes un mouvement organisé en réseau social possède l’avantage du décentralisé, mais on ne sait pas encore faire l’économie du rassembleur (Chouard a d’ailleurs bien compris le problème puisqu’il a refusé l’invitation). Perso je ne vois de solution que dans l’émergence d’un fédérateur anonyme et virtuel, mais il faudrait pour ça de fortes compétences techniques dignes du dark net, et je ne pense pas que c’est chez les beaufs qu’on va trouver ça. Donc, on ce qui me concerne, c’est pas demain la veille, même si je serai toujours le premier à supporter toute forme de dissidence, à condition qu’elle ne soit pas une affaire de débiles


          • 2 votes
            Zatara Zatara 12 janvier 21:09

            @medialter
            une dernière chose très importante (me demande surtout pourquoi j’ai pas bondi en premier la dessus) :
            ceux qui pètent tout sans savoir qu’ils sont sous l’égide d’un social engineering pour renforcer le sécuritaire, ceux qui sont invités gracieusement sur les plateaux pour se ridiculiser.
            le seul social engineering qu’on a pu voir dans les GJ est à 2 niveaux, et les deux sont des camouflets. Le premier est la tentative ahurissante de placer les GJ dans la case chemise brune, antisucemite, antihomo, antimomo... quand t’as un "bélier intellectuel" du calibre du poitrail de BHL, c’est peine perdu. Le deuxième est lié à la casse, ou on aurait pu mettre le paquet pour faire débouler les cités pour ravager les magasins, histoire de palestiniser toussa. Il n’en est rien. Le reste, c’est du petit jeu de chatbite, de la micro infiltration pour quelques images estampillées BFMerde...


          • 1 vote
            Zatara Zatara 12 janvier 21:15

            @medialter
            J’aurais été de ton avis il y a 20 ans...
            j’ai pas épuisé mon stock de "vivre ensemble" à la française (et pas multiculturelle de mes c... mais peut être finirais-je sur la même pente Nelsonienne..
            En attendant...


          • 1 vote
            Larry Bird 13 janvier 01:25

            @medialter

            Allez, au grand minimum on sera tombés avec un peu de panache et d’humour :

            La 5e vidéo, en plein sous un pont, tous en chœur :

            "Emmanuel Macron, on va te chercher chez toi ! "

            https://www.egaliteetreconciliation.fr/Gilets-jaunes-Acte-IX-a-Paris-et-a-Bourges-53487.html

            C’est peut être débile, mais c’est très enthousiasmant ! smiley

            Y a aussi une cagnotte Leetchi pour que Schiappa "se taise" ! ... Lol.

            Nan le plus inquiétant dans tout ça c’est que depuis Sarko, en dépit de toute vraisemblance, on continue d’être sidéré de voir qu’à chaque fois le nouveau président parvient à nous faire regretter le précédent !

            https://www.youtube.com/watch?v=UEKrPjUxPo4


          • vote
            medialter medialter 13 janvier 17:03

            @BaronRouge
            Petit passage que j’ai recherché pour toi, au sujet de la métaphysique vers laquelle le travailleur devrait se réorienter, qui exprime bien l’idée de Junger :
            *
            "Junger avait déjà fait allusion à ce qui avait parfois surgi dans ’des températures extrêmes qui menacent la vie’, particulièrement dans la guerre moderne, guerre des matériels où la technique se retourne contre l’homme, en utilisant tout un système de moyens de destructions et l’activation de forces élémentaires, forces auxquelles l’individu qui combat, s’il ne veut être brisé — physiquement mais surtout spirituellement — ne peut tenir tête qu’en passant à une nouvelle forme d’existence [...] (ces processus) tendent à abattre l’individu et à le supplanter par un type impersonnel et interchangeable que caractérise une certaine uniformité — visages d’hommes et de femmes revêtant précisemment le caractère de masques, métalliques chez les uns, cosmétiques chez les autres, quelque chose dans les gestes et dans l’expression comme une cruauté abstraite ..."
            Evola, Chevaucher le tigre


          • vote
            pegase pegase 13 janvier 20:09

            @medialter
            -
            De quoi vous plaigniez vous ? On a notre bercerker smiley

            https://www.youtube.com/watch?v=8btKRBr_h18
            -
            Ces images spectaculaires ont fait le tour du monde ...
            -
            Dans la mythologie nordique, Le berserker désigne un guerrier qui entre dans une fureur sacrée le rendant surpuissant et capable des plus invraisemblables exploits.


          • 4 votes
            ezechiel 12 janvier 10:50

            La franc-maçonnerie a détruit lentement et progressivement ce qui faisait le ciment de la civilisation européenne depuis des siècles : le Sacré, le Sacrifice, et l’Incarnation du souverain en son Peuple.
            Macron méprise la France et les Français, pour lui et pour toute une bande de profiteurs, de banquiers et d’industriels, ce pays n’est qu’une gigantesque entreprise qui ne sert qu’à faire de l’argent (économie, croissance, bénéfices, etc...), destinée à devenir à terme une succursale de l’oligarchie mondialiste.

            Un digne successeur de la philosophie des Lumières anticatholique.

            "L’homme peuple est le plus sot et le plus méchant des hommes."
            Diderot - "Essai sur les règnes de Claude et de Néron" (1777-1778)

            "Le public, cette foule imbécile qui nous juge."
            Diderot - "Madame de la Carlière" (1772)

            "Le gros du genre humain a été et sera très longtemps insensé et imbécile."
            Voltaire - Essais sur les moeurs et l’esprit des nations" (1740-1756)


            • 10 votes
              lucide 12 janvier 10:51

              A part baisser son froc ; au sens propre et figuré, on se demande bien quelles sont les compétences de Micron


              • 4 votes
                wendigo wendigo 12 janvier 11:03

                @lucide
                 Semer la zizanie !


              • 2 votes
                Vraidrapo 12 janvier 12:32

                @lucide
                Faut voir du point de vue de Roteuch...


              • vote
                lucide 13 janvier 00:06

                @Vraidrapo
                Micron un vrai minable :
                Il est juste avant POUTOU sur sa déclaration de patrimoine. Ca ne vaut rien d’élire un pauvre.  smiley
                https://www.lepoint.fr/politique/presidentielle-les-declarations-de-patrimoine-des-11-candidats-23-03-2017-2114050_20.php


              • vote
                lucide 13 janvier 00:34

                @lucide
                Et le comble : il disait qu’on pouvait devenir millionnaire.
                Conclusion : il ment


              • 14 votes
                wendigo wendigo 12 janvier 11:02

                 Flash spécial :
                 Une dépêche de dernière minute vient de tomber ; dans un communiqué de presse, Bachar al Assad aurait déclaré je site :
                 "les gilets jaunes font du bon boulot" !


                • 2 votes
                  V_Parlier V_Parlier 12 janvier 13:05

                  @wendigo
                  Mais pour que la vengeance soit au niveau il faudrait des GJ décapiteurs, armés de fusils d’assaut etc... Brr... je ne suis pas chaud, mais dans sa situation on comprendrait Assad s’il le disait. (Or je crois qu’il ne le ferait même pas ainsi).


                • 4 votes
                  BA 12 janvier 11:07

                  Renaud Muselier à l’île Maurice : un important ensemble immobilier de luxe ! Encore un affairiste !


                  L’élu marseillais Renaud Muselier demande la nationalité mauricienne.


                  "Il ne faut pas mélanger nationalité et domiciliation fiscale, cela n’a rien à voir. Je conserve ma résidence et mon activité professionnelle en France, ainsi que ma nationalité française à laquelle je suis attaché", a souligné l’ancien secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères. M. Muselier, qui codirige une clinique familiale à Marseille, a également développé un important ensemble immobilier de luxe à Maurice, inauguré fin 2010.


                  http://www.leparisien.fr/marseille-13000/l-elu-marseillais-renaud-muselier-demande-la-nationalite-mauricienne-20-11-2012-2339137.php


                  • 8 votes
                    Norman Bates Norman Bates 12 janvier 11:36

                    Le "sens de l’effort" est cultivé au ministère de l’Intérieur qui a déjà rédigé le communiqué qui sera diffusé ce soir.

                    "L’acte IX du mouvement extrémiste, antirépublicain, antidémocratique, xénophobe, et surtout antisémite, marque un net déclin avec seulement 85 barbares sur l’ensemble du territoire dont 32 à Paris.

                    Le ministre salue l’extrême modération des forces de l’ordre qui sont restées gentilles face à la haine et la violence. Ainsi, à Paris un insurgé handicapé en fauteuil roulant en guise d’arme par destination a foncé sur des gendarmes et en dépit des tirs (de sommation et sur les pneus) il leur a roulé dessus, occasionnant une dégradante trace de pneu, peut-être indélébile, sur le visage d’un militaire. Le féroce unijambiste a été interpellé avec délicatesse, son véhicule lui a été confisqué et il pourra se gratter pour ses prochains déplacements intra muros à Fresnes.

                    Escalade innommable aussi à Bourges où une retraitée, la mousse aux lèvres, a lâché son caniche survolté sur un escadron d’inoffensifs CRS, provoquant un mouvement de panique et de multiples contusions. L’animal enragé s’est alors enroulé autour de la jambe d’une fonctionnaire femme en pratiquant des ondulations accompagnées d’ahanements qui ne laissaient aucun doute sur le caractère sexuel de l’agression. Au péril de sa vie, l’un de ses collègues a utilisé son flash-ball pour disperser le déséquilibré et pervers quadrupède. Une cellule d’aide psychologique a été mise en place pour l’escadron de CRS, fortement choqués.

                    Face à ces attaques inqualifiables contre nos institutions, le Ministre va annoncer une loi visant à interdire la présence de fauteuil roulant et de caniche, armes par destination désormais bien identifiées, lors des prochaines manifestations. "Après les boxers, les caniches" a ironisé finement le Ministre, d’humeur badine, qui ne manque jamais une occasion de détendre l’atmosphère.

                    Pour finir, le Ministre annonce l’ouverture d’une enquête sur les fake news évoquant des barbares touchés par des tirs de flash-balls, il est de notoriété publique que ces extrémistes ne reculent devant aucune manipulation digne de la propagande nazie d’antan, même l’auto-mutilation au moyen d’un faciès délibérément placé dans la trajectoire d’un tir défensif. Infirme ou pas, force restera à la loi. "La justice est aveugle mais elle n’est pas en faveur des borgnes" a encore ironisé le Ministre, un intenable boute-en-train."


                    • 6 votes
                      CoolDude 12 janvier 12:19

                      « Beaucoup trop » de Français n’ont pas le « sens de l’effort »

                      J’imagine qu’il.s s’adressai.en.t aussi aux Capitalistes, Rentiers, Financiers, Banquiers, PDG, Dirigent, aux très haut Cadres et au petit Chef, sans oublier les Politiciens, etc... Bref à tout ceux qui exploitent et spolient le travail des Français ! smiley

                      I Love MaCron ! Un vrai révolutionnaire !!!


                      • 2 votes
                        Et Hop ! 12 janvier 18:18

                        @CoolDude :

                        eh oui, tous les parasites qui coûtent un pognon de dingue dans des emplois inutiles, ceux qui gagnent de l’argent en dormant ou qui sont payés à ne rien faire,

                        .... aux conseillers spéciaux des ministres, chargés de communication, porte-paroles, porteurs de bagages présidentiels multi-pasports, présidents ou vice-présidents de l’observatoire de ceci ou cela, à tous les secrétaires d’État à la condition féminine, à la transition énergétique, au temps libre, à l’Intégration, à la Diversité, au Redéploiement, à la Diversité, à l’Europe,.. à 90 % des députés, des sénateurs, des conseillers généraux, aux inspecteurs des finances, à tout le secteur de la banque et de la publicité qui sont des activités purement parasites qui ne produisent aucune richesse.


                      • 2 votes
                        ETTORE 12 janvier 13:21

                        c’est con quand même......pour la galette du ROI.....

                        Une simple fève, mal avalée....et , hop, c’en était fini ! Plus de discours, plus rien ! Nada, la paix ! Et on aurait une fè(t)ve commémorative.

                        Dire qu’on avait presque réussi à Strasbourg à éliminer Bush avec une simple bretzel.

                        Naaaaan, il a raison le Micro(n)cosme, l’apprentissage se perd !


                        • 5 votes
                          ged252 12 janvier 14:39

                          Ce n’est pas le problème, les gilets jaunes le savent, le problème c’est qu’ils traviailent mais que les impôts, taxes, et PV, tombent comme à Gravelotte, pour leur vider les poches.

                          .

                          Ils peuvent travailler et faire des efforts, si l’état à décider de leur faire les poches, ce n’est pas en faisant des efforts que ça changera quelque chose.

                          .

                          Mais apparment lui, et Castaner, ne comprennent pas, ils sont hors-sol.

                          .

                          Les taxes impost et PV, ça a commencé vraiment sous Sarkozy, ça a continué avec Hollande et maintenant avec Macron.


                          • 1 vote
                            Et Hop ! 12 janvier 19:22

                            @ged252

                            Ca a commencé avec Giscard qui a créé la TVA, qui a obligé l’État à emprunter sur le marché mondial des capitaux et qui a mis le budget en déséquilibre pour que la dette augmente et paye un maximum d’intérêts.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès