• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Zemmour tend la main à Onfray...

Zemmour tend la main à Onfray...

Après une première partie d’émission où Zemmour et Naulleau reçoivent BHL, la deuxième partie est consacrée à Michel Onfray, l’autre philosophe le plus connu de France. Allez directement à la 36e minute pour entendre Onfray.

 

On apprend qu’Onfray ne soutient plus Mélenchon, depuis que ce dernier a affirmé que Cuba n’était pas une dictature. Il n’a pas non plus apprécié ses prises de position favorables à la Chine et Chavez (qui soutenait Kadhafi). Onfray votera certainement blanc aux prochaines élections présidentielles.

 

Il reconnaît cependant être plus proche d’un antilibéral de droite que d’un libéral de gauche, autrement dit, il est plus proche de Marine Le Pen ou de Nicolas Dupont-Aignan que de François Hollande ou de Dany Cohn-Bendit.

 

Si Michel Onfray aspire à une union des gauches antilibérales, Zemmour va plus loin et demande au philosophe ce qu’il pense d’une union de tous les antilibéraux, de gauche et de droite - seule façon, selon lui, de conquérir le pouvoir. Une alliance qui permettrait donc de rallier au sein d’un même mouvement Zemmour et Onfray...

 

Celui-ci botte un peu en touche, gêné par la présence dans cette union du Front national. Mais Zemmour insiste, aidé par Naulleau, dans son audacieuse proposition : car c’est le Front national qui, parmi les antilibéraux, attire aujourd’hui - qu’on le veuille ou non - le plus gros de l’électorat...

 

Onfray concède qu’il ne faut pas diaboliser le FN, mais ne semble pas acquiescer à cette idée zemmourienne de grande union. La meilleure stratégie, d’après lui, consiste à parler au peuple de ses problèmes, ce que la gauche officielle (PS en particulier), sous l’impulsion de gens comme BHL, ne fait plus depuis trente ans. Et c’est ainsi que, selon lui, les électeurs quitteront le Front national pour rejoindre les partis de gauche.

 

Onfray a le mérite de ne pas être sectaire (et, semble-t-il, de moins en moins), en se reconnaissant plus proche d’un antilibéral de droite que d’un libéral de gauche, mais il demeure encore un peu frileux, car la proposition de Zemmour est bien la seule chance pour les antilbéraux de l’emporter dans un avenir raisonnable.

Tags : Politique Philosophie FN Jean-Luc Mélenchon Eric Zemmour




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Hijack ... Hijack 5 décembre 2011 01:28

    Lol ! ... l’auteur dit : Onfray a le mérite de ne pas être sectaire..

    Un sioniste ... ne peut qu’être sectaire !


    • 21 votes
      Rodrigue Rodrigue 5 décembre 2011 01:59

      Vous êtes dérangé Hijack... Faites-vous soigner. Ça doit exister une clinique spécialisée pour traiter les obsédés du sionisme, qui parlent de ce sujet à tout bout de champ, même et surtout quand il n’y a aucune raison d’en parler. Bons soins...


    • 5 votes
      Hijack ... Hijack 5 décembre 2011 02:16

      Tout simplement que tu ne comprends pas mon bon Rodrigue ...
      Ca se soigne difficilement ...

      Peut être dans une autre vie ...


    • 11 votes
      Vla l'Jean Jean Valjean 5 décembre 2011 10:36

      +1 Merci Rodrigue !
      -
      En effet on a ici un club de dérangés profonds pour qui tout ceux qui s’écartent des saintes paroles de Dieudo et Soral sont taxés de sionistes, ce sont des esprit binaires et sans aucune nuance, on pense comme eux ou on est sioniste, hasbarah etc...
      -
      Fort heureusement ils ne sont que 0,1% en France, mais malheureusement ils se retrouvent tous ici.


    • 6 votes
      Vla l'Jean Jean Valjean 5 décembre 2011 12:11

      V’la Nicétaté revenu sous un autre pseudo, l’autre psychopate obsédé des juifs !
      Je ne fais partie d’aucune "communauté" pauvre mec !
      -
      Si on n’est pas aussi con que vous on est forcément Juif et sioniste c’est ça ?
      -
      Pour ces malades les catholiques non intégristes, les communistes, les bouddhistes, les musulmans non fanatiques, les anarchistes, les francs maçons, les fonctionnaires, les laïcs, les athée, les occidentaux, les Américains, les banquiers, les médecins, les journalistes, les personnes qui votent et bien sur les juifs sont tous sionistes.
      -
      Seuls les tarés haineux et racistes avec un petit pois dans la tête ne sont pas sionistes c’est bien ça ?


    • 6 votes
      Vla l'Jean Jean Valjean 5 décembre 2011 13:23

      Vous êtes le genre de types que les véritables sionistes doivent adorer tellement vous accréditez leur posture d’éternels persécutés...
      Vous êtes finalement et sans vous en rendre compte les véritables idiots utiles du sionisme.
      -
      Nicératé, avale les cachets que la dame en blouse blanche te donne et vas faire un gros dodo !


    • 3 votes
      Traroth 5 décembre 2011 16:57

      @hijack : vous pouvez étayer un peu votre accusation de sionisme contre Onfray, ou on est supposé vous croire sur parole ?


    • 4 votes
      yahourtnature 6 décembre 2011 00:16

      @Traroth Il est vrai qu’Onfray s’est déclaré publiquement "sioniste", mais au sens premier du terme (il pense que les juifs on droit à un état, indépendamment du problème palestinien). Les esprits faibles ont interprété par là-dessus...


    • 8 votes
      Hijack ... Hijack 5 décembre 2011 02:19

      Bien sûr que c’est n’est pas en rapport direct avec le sujet ... mais je réponds à l’auteur ... de ne pas le trouver sectaire ... en rapport avec son sionisme. Comprenne qui pourra !

      Michel Onfray : "Je suis sioniste"


      • 4 votes
        Traroth 5 décembre 2011 17:16

        D’accord, je n’avais pas vu ce message.
        Désolé, mais je ne trouve pas les propos d’Onfray choquant. Il dit qu’il est sioniste car il estime que les Juifs ont le droit à un état. Je ne vois pas ce qu’il y a de faux là-dedans. Ensuite, il dit clairement que les Palestiniens ont le droit à un état, eux aussi, et que la manière dont les Israéliens ont pris la terre et dont ils oppriment les Palestiniens depuis 60 ans est horrible. Où est le problème, là-dedans ?


      • 3 votes
        Hijack ... Hijack 5 décembre 2011 18:36

        @ Traroth,

        Pourquoi dire qu’on " est supposé me croire sur parole ??? "

        Dans un forum chacun dit ce qu’il pense ... personne n’est obligé de croire qui que ce soit ...mais il est par contre conseillé de chercher à comprendre soi même ... ou du moins demander un supplément d’argumentation ... ou d’explication.
        C’est ce que j’avais fait concernant Onfray ...vu la réaction de certains.

        Mais pour parler du sionisme ... ce serait trop long pour le faire ici ...
        Personne ne veut du mal aux juifs ... mais tout le monde voit où en est réduit le peuple palestinien sans pouvoir y faire quoi que ce soit ...

        Dire qu’on est sioniste ... et rien d’autre c’est être d’accord avec l’apartheid le plus hard que la terre n’ai jamais porté ... de la part d’un gars cultivé ... c’est d’autant plus grave !!!


      • 4 votes
        bebol bebol 5 décembre 2011 05:59

        Ce qui rejoint drôlement ces deux "philosophes", c’est que, justement, aucun de deux ne l’est. Car on peut très sérieusement se demander où est la philosophie dans les propos de ces deux personnages...


        • 4 votes
          Traroth 5 décembre 2011 17:25

          Ah bon, Onfray n’est pas un philosophe ? Mais dans ce cas, qu’est-ce qu’un philosophe ?

          Comme le rappelle justement Naulleau, Onfray a écrit plus de 70 livres, essentiellement des essais où il exprime une pensée philosophique, en quoi il se distingue clairement de BHL, qui n’est qu’un clown sanglant !


        • 2 votes
          QaviQeQuarQo davideduardo 5 décembre 2011 06:26

          En proposant par exemple a l entre deux tour , de laisser de coté tout ce qui touche aux sujet de l islam ou de l immigration en proposant des referendum sur ces sujets si elle est élu et en se tenant aux resultats de ceux ci


          En se concentrant donc uniquement sur les sujet antilibéraux : protectionnisme, creation monétaire, sortie de l euro...., elle pourrait peut etre avoir le soutien de NDA, des chevenementistes, , voir meme des electeurs d extreme gauche et du mpep.... 

          Elle jouerait le jeu en leur laissant des places dans son futur gouvernement, ce qui pourrait un peu la des-extremiser aux vues des electeurs les plus rétifs.

          Et dans un eventuel deuxieme tour contre sarko, ce rassemblement ferait contrepoid au remake du front republicain de 2002.



          Ses nouveaux alliés souverainiste, ou antilibéraux se dedouaneraient de l étiquette d extreme droite que les médias vous collent quand vous aprochez un peu trop pres des lepen,
          et la base de l electorat du vieux fn (vieux fachos et identitaires) resteraient derriere elle , pour la promesse de ce futur referendum.

          Ce serait je pense la seule chance qu elle aurait si elle veut vraiment arriver au pouvoir politique.

          • 7 votes
            Roger Smith Roger Smith 5 décembre 2011 10:48

            Zemmour et Onfray sont pros Asselineau, et ils ne le connaissent même pas...
            c’est triste.


            • 3 votes
              JahRaph JahRaph 5 décembre 2011 12:45

              J’ai pensé exactement la même chose !!!


            • 2 votes
              Roger Smith Roger Smith 5 décembre 2011 13:50

              BHL/Onfray c’est vraiment passé du coq a l’ane =)
              Le coq, pas trop la peine d’expliquer... et l’ane qui ne connait pas FA et qui veut voter blanc du coup.


            • 2 votes
              Erca 5 décembre 2011 12:28

              "Il reconnaît cependant être plus proche d’un antilibéral de droite que d’un libéral de gauche, autrement dit, il est plus proche de Marine Le Pen ou de Nicolas Dupont-Aignan que de François Hollande ou de Dany Cohn-Bendit."


              => Tout est là. Le premier pas consiste à prendre conscience qu’un Mélenchon est par exemple AU MOINS aussi éloigné d’un Hollande que d’une Marine Le Pen. A partir de là, les anti-oligarchie doivent CATEGORIQUEMENT se refuser à voter pour l’UMPS, en quelque circonstance que ce soit. C’est le minimum.


              Ensuite, à long terme, forger une alliance capable de rassembler a minima le non de 2005. Quel est le plus petit dénominateur commun capable de dépasser tous les clivages ? A l’évidence selon moi, la lutte pour une Constitution citoyenne qui nous protégerait tous contre les abus de pouvoir. Mais ce n’est pas l’appel à sortir de l’UE qui, quoi qu’on en pense par ailleurs, rebute une partie importante de l’électorat de gauche antilibéral. Le mot d’ordre doit être de rassembler, coûte que coûte.


              Et ne rêvons pas trop au sujet du FN : c’est un parti qui refusera, je pense, tout compromis et qui est dans une logique d’avalement, par ailleurs extrêmement inséré dans la logique de l’échiquier politique dominant et de son clivage gauche-droite (quoi qu’en dise MLP), qui fait le jeu de l’oligarchie depuis tant d’années. D’une manière générale, il ne faut pas espérer grand chose des partis dominants, qui sont dans le même cas, de DLR au FdG. Si nous voulons rassembler le peuple, il faudra commencer par le faire à la base, avec des gens neufs et de bonne foi, qui n’ont pas le cerveau bousillé par les pseudo-clivages que nous sert l’oligarchie.


              • 1 vote
                DIVA DIVA 5 décembre 2011 17:44

                Entre sionistes, on passe le temps ...


                • 1 vote
                  Le Bordelleur Le Bordelleur 5 décembre 2011 18:06

                  C’était pas mal, la deuxième partie bien évidemment !


                  • 4 votes
                    maQiavel machiavel1983 5 décembre 2011 18:28

                    Je passerai sur les propos d’ Onfray sur Chavez ( ce avec quoi je ne suis absolument pas d’accord) , mais sur cuba il a mit le doigt sur une des grandes faiblesse de l’ extrême gauche.
                    En effet, la lutte des classes n’ a pas seulement une composante économique mais également politique.
                    Le catéchisme Marxiste nous enseigne que les oligarchies sont fatalement ploutocratique, ce qui est une absurdité, la fameuse dictature du prolétariat s’est soldé par la prise de pouvoir d’ une oligarchie bureaucratique effroyable en Chine en Union soviétique et ailleurs.

                    Pendant la révolution Russe, Lénine a constaté l’ apomorphie des masses prolétaires et a préféré tabler pour prendre le pouvoir sur une avant garde révolutionnaire ( issus pour la plupart de la bourgeoisie ) plutôt que sur un spontanéisme des masses accomplissant un sens de l’ histoire.
                    Et au final, cette avant garde révolutionnaire est devenue la nouvelle oligarchie, et la dictature du prolétariat est devenue celle du parti.

                    Je met dos à dos le socialisme scientifique et le capitalisme  tous deux fondés par une domination d’un salariat infantilisé au service de patrons ou d’ États !


                    • 2 votes
                      Hijack ... Hijack 5 décembre 2011 18:39

                      Les gens, en grande majorité et de bonne foi ... comme des moutons se trompent totalement sur Chavez ... comme ils l’ont fait pour Cuba ... et comme les gens continent à gober ce qu’on leur injecte dans le cerveau ... pourquoi se gêneraient-ils d’aller encore plus loin hein ???


                    • vote
                      iakin 5 décembre 2011 21:55

                      Il fait fantasmer beaucoup d’ados, apparemment, cet espoir de voir s’allier les deux adversaires historiques pour abattre les super-méchants du moment...
                       
                      Je dis "ados", parce qu’il faut être en avoir bouffé de la télé et du cinéma pour croire des choses pareilles, mais il y a peut-être aussi des adultes dans le tas
                       
                      C
                      ’est ne pas avoir compris que ce que les électeurs de gauche en général appellent "libéralisme", c’est toutes les politiques qui consistent à maintenir la domination des capitaux financiers, ou à leur donner plus de pouvoir. Et les politiques proposés par le FN, ou DLR, sont de cette veine là : dans leurs discours ils proposent de sortir de l’euro et de l’UE pour "récupérer la souveraineté française", mais dans leur programme ça se traduit en "sortir de l’euro pour améliorer notre compétitivité monétaire et retrouver de la croissance".
                       
                      Alors pour certains je sais qu’ils ne rendent pas compte de l’absurdité que représente ce genre de possibilité dans la réalité (là où le Front de gauche convainc le plus de monde c’est chez le PS et les écolos, certainement pas chez les nationalistes), mais pour d’autres en tout cas, qui comprennent parfois très bien ce qui se passe (comme Soral par exemple, qui par ailleurs hait les trotskystes), c’est surtout un argument pour empêcher les "souverainistes" de se laisser aller à voir une solution peut être aussi chez Mélenchon et pour essayer de faire passer la "gauche de la gauche" pour les futurs traitres.
                       
                      Enfin le FN n’acceptera évidemment jamais n’ont plus une alliance avec le FdG... mais sachant que ce dernier ne la proposera pas, ça ne coûte rien de prétendre le contraire.
                      Les candidats FN font souvent alliance avec l’UMP lors des élections locales, alors pourquoi est-ce qu’ils lâcheraient un parti crédité nationalement de 20 à 30% dans les sondages pour s’allier avec un parti qui n’est estimé à 7 à 10% ?


                      • 2 votes
                        yahourtnature 5 décembre 2011 23:42

                        Enfin, un peu de bon sens sur un Agoravox envahit par les bas-du-Front... Il faut croire que le ravalement de façade du FN opéré par Le Pen fille commence à porter ses fruits chez les gogos... Mais sous la peinture fraîche, l’édifice est toujours insalubre... Le programme de Le Pen père a toujours été libéral, ce n’est pas le soupoudrage social promis par sa fille qui va faire du FN un parti antilibéral, elle prend vraiment sa cible électorale pour des couillons... Ce qui est vrai par contre c’est que le FN de MLP a toujours autant les caractéristiques d’un parti d’extrême droite (voir les travaux d’un Michel Winock à ce sujet).

                        Bref cette droite n’est pas antilibérale et elle n’a jamais cessé d’être extrême...


                      • 2 votes
                        QaviQeQuarQo davideduardo 6 décembre 2011 02:16

                        venant moi meme de l extreme gauche, je pense que parmis les 3 qui ont une chance de finir au 2eme tour, marine est celle qui se raproche le plus de mes convictions :


                        -reforme de la création monétaire
                        -financement a taux 0 des grands projets
                        -dévaluation
                        -protectionisme
                        -separation des banques d affaire et celle de depot
                        -renationalisation de certains secteurs clé.
                        -retour du referendum et de la représentativité a l assemblée
                        -critique des ogm
                        -contre l ingerence et les guerres neocoloniales
                        -eloignement de l otan, l ue et toutes ces organisations neoliberales (melanchon a mis 30 ans pour comprendre que le ps n était pas reformable de l interieur, combien de temps mettra t il pour comprendre qu il en va de meme pour toutes ces instances supranationales basé sur le neoliberalisme ?)

                        c est deja enorment plus de point positif que hollande et sarkozy

                        sa stigmatisation des musulmans et la mise en place d un etat policier fort me gonfle un peu, mais de toute facon avec les candidats pro-rigueur on bouffera des coups de batons avec la crise qui arrive.

                        il faut juste etre pragmatique.

                        economiquement, elle est bien plus a gauche que hollande


                        ....apres on peut toujours lui faire des proces d intention, mais cela vaut de meme pour tout les candidats.


                      • vote
                        yahourtnature 6 décembre 2011 15:34

                        "sa stigmatisation des musulmans et la mise en place d un etat policier fort me gonfle un peu"

                        Ha bon ? La mise en place de "Vichy II, le retour" ça "gonflerait un peu", vous pensez ?

                        "il faut juste etre pragmatique."

                        J’appelle ça être ignorant et suicidaire.

                        "economiquement, elle est bien plus a gauche que hollande"

                        Ca reste à prouver (voir ci-dessous), et quand bien même, vous ne pensez pas qu’il y a d’autres valeurs qui passent avant l’économie ? Les idées des Lumières et du CNR, que conchie le FN, ça ne vous parle pas ? Ou vous êtes peut-être stalinien...

                        "apres on peut toujours lui faire des proces d intention, mais cela vaut de meme pour tout les candidats."

                        Certainement pas. Les autres partis ont le mérite d’être toujours resté dans leur ligne économique (à part le PS en 83, mais bon). Et le FN, qui a toujours été ultralibéral sous Le Pen père, se déclare du jour au lendemain antilibéral ? Qui va gober ça ? (relisez le post assez probant de iakin ci-dessus) Vous ne voyez pas que c’est de la poudre aux yeux pour ratisser large chez certains gogos d’extrême-gauche ?


                      • 2 votes
                        iakin 6 décembre 2011 16:59

                        Il y a un grand malentendu à propos de l’emprunt à taux zéro :
                         
                        D’accord MLP propose de revenir au franc et d’abolir la loi empêchant l’Etat d’emprunter à sa banque centrale. Mais elle précise qu’elle veut une Banque de France indépendante.
                         
                        Ça veut dire que si la Banque de France refuse de prêter à l’Etat à un taux inférieur à ceux du marché, vous l’avez tout simplement dans le c*l.
                        Elle peut aussi tout simplement refuser de prêter tout court, comme ça s’est fait lors de l’arrivée du PS au pouvoir au début des année 80.


                      • 3 votes
                        Latigeur Latigeur 5 décembre 2011 21:59

                        Autre péché impardonnable Onfray critique l’Islam :


                        "Dans la logique communautaire qui inclut et exclut, on sait trop peu que le signe distinctif jaune - un turban parfois – à porter sur son vêtement est d’abord une décision d’un calife de Bagdad auXIe siècle – on parle habituellement d’âge d’or de l’islam pour caractériser cette période... – qui souhaitait distinguer le juif et le chrétien par un signe devenu très vite infamant.

                        Les musulmans disposent d’un concept - la « dhimmitude » - pour nommer ce qu’ils présentent comme une charte de protection du non-musulman sur terre d’islam, pourvu que le sujet soit tout de même de la religion du Livre - avec dérogation pour le zoroastrisme. Théoriquement, l’islam passe pour une religion de paix et de tolérance. Dans les faits, la dhimmitude suppose un impôt, une taxe prélevée sur le juif, le chrétien ou le zoroastrien pour lui permettre de vivre sur une terre d’islam. Une rançon, donc, une extorsion de fonds.

                        Cette protection (!) acquise, les dhimmis voient leurs droits civiques réduits à pas grand-chose. Dans une société tribale où le cheval permet d’exister, de se déplacer, de combattre, de montrer son rang social, le non-musulman en est privé : on lui autorise l’âne, le mulet, la monture humiliante, mais chevauchée en amazone, la manière féminine de monter ; il peut marcher dans la rue, mais il ne lui est pas permis de dépasser un musulman ; bien sûr, le port d’arme est formellement interdit - autant dire que, désarmés, ils sont à la merci du premier bandit venu. Parfois même, outre le tissu jaune de sinistre mémoire, on leur tatoue un lion sur la main, comme d’autres un numéro sur l’avant-bras. […]"

                        http://www.fnb.to/FNB/Article/Khomeyni/Onfray.htm


                        • 2 votes
                          onetwo onetwo 5 décembre 2011 22:13

                          Onfray soutient Marine Le Pen et préfère un antilibéral de droite à un antilibéral de gauche.
                          Grand bien lui fasse.
                          Mélenchon 2012, la France belle et rebelle !


                          • 2 votes
                            yahourtnature 6 décembre 2011 00:05

                            Onfray n’a jamais soutenu et ne soutiendra jamais un Le Pen, c’est un humaniste de gauche ! C’est l’auteur qui commet l’erreur (naïvement involontaire ou insidieusement volontaire ?) de croire que MLP est antilibérale, et que donc qu’Onfray en serait plus proche que d’un Hollande.


                          • 1 vote
                            Erca 6 décembre 2011 04:29

                            Qu’Onfray ne soutienne pas MLP elle-même, ça va de soi. Avec Zemmour, ils parlent de soutenir une alliance qui contiendrait (éventuellement) MLP.


                            Ensuite, si vous pouvez argumenter en quoi Onfray est plus proche de Hollande que de MLP, ça m’intéresse.

                          • 2 votes
                            yahourtnature 6 décembre 2011 15:08

                            Onfray ne soutient pas plus cette ridicule idée d’alliance (autant essayer de mélanger de l’huile avec de l’eau). Il botte en touche sûrement pour ne pas peiner Zemmour.

                            "En quoi Onfray est plus proche de Hollande que de MLP ?" En quoi quelqu’un de gauche (voire d’extrême-gauche) est plus proche du centre que de l’extrême-droite ? C’est ça que vous voulez savoir ? Les tentatives de Le Pen de brouiller le curseur politique ont du succès on dirait... bientôt on va dire que le FN est un parti de gauche... Comment faire comprendre qu’un Onfray et qu’un(e) Le Pen ont des valeurs complètement opposées ? Bon, par exemple Onfray est un partisan des idées des Lumières (ainsi que Hollande et que nombre de politiques, encore heureux) alors que le FN les conchie depuis toujours ! (haine des "droit-de-l’hommistes", haine du multiculturalisme, etc.)


                          • 2 votes
                            yahourtnature 6 décembre 2011 15:51

                            J’aime bien Onfray mais quand il se dit plus proche de la droite antilibérale que de la gauche libérale, c’est une belle connerie car :

                            1 - la "droite antilibérale" est une contradiction dans les termes, ça n’existe pas.

                            2 - le PS n’est pas "libéral", en fait il n’y a pas de politiques réellement libéraux (relisez la définition) en France, à part peut-être Madelin...

                            Bref Onfray devrait se concentrer sur son (excellente) oeuvre philosophique et ne pas trop se disperser avec la politique et l’économie...


                          • vote
                            Erca 6 décembre 2011 19:00

                            @yahourtnature :


                            Puisque vous faîtes mine de ne pas comprendre, je reformule la question : en quoi est-ce que Mélenchon est plus proche de Papandréou que de Marine Le Pen ? A mes yeux, il est au moins aussi éloigné de l’un que de l’autre. Mais si vous réussissez à me montrer en quoi il est plus proche de Papandréou, je saluerai le raisonnement comme il se doit.

                          • 1 vote
                            Erca 6 décembre 2011 19:07

                            Exemple : si l’on faisait appliquer à la lettre l’article 4 de la Constitution ("les partis doivent respecter la souveraineté nationale et la démocratie"), quels partis devrait-on interdire ? A mon sens, l’UMP et le PS, tandis que FN et Front de Gauche sont parfaitement dans le cadre. Plusieurs arguments :


                            - trahison du peuple français des partis de gouvernement avec le traité de Lisbonne, ce que FN et FdG ont dénoncé ;

                            - FN et FdG partisans de la proportionnelle et du référendum d’initiative populaire, au contraire des partis de gouvernement.

                            D’où l’idée qu’un Mélenchon est au moins aussi éloigné de MLP que de Hollande, si ce n’est plus proche.

                          • vote
                            Erca 6 décembre 2011 19:10

                            Pour aller plus au fond, prenons par exemple l’article 4 de la Constitution : "les partis doivent respecter la souveraineté nationale et la démocratie". Quels partis faudrait-il censurer aujourd’hui d’après ce principe ? A l’évidence, les partis de gouvernement (UMP et PS), alors que FN et FdG rentrent parfaitement dans le cadre. Plusieurs arguments :


                            - trahison du peuple français par l’UMPS avec le traité de Lisbonne, dénoncé par FN et FdG ;

                            - FN et FdG défendent la proportionnelle et le référendum d’initiative populaire, à l’inverse des partis de gouvernement.

                            D’où l’idée que Mélenchon est au moins aussi éloigné de MLP que de Hollande, si ce n’est plus proche.

                          • vote
                            Erca 6 décembre 2011 19:10

                            Désolé pour le duplicata, il y a eu un bug.


                          • 2 votes
                            yahourtnature 7 décembre 2011 15:36

                            Et ma réponse est toujours la même : Je pense qu’un Onfray et un Hollande se rapprochent par certaines valeurs républicaines qui ont fait la France et qu’ils partagent, valeurs que MLP rejette (comme toute l’extrême-droite). Si ça vous paraît encore HS, arrêtons là ce dialogue de sourd...


                          • vote
                            Erca 7 décembre 2011 16:14

                            Désolé mais je ne vois pas d’argument concret là-dedans. Pour moi, il y a désormais une différence de nature entre Hollande et Mélenchon, et non plus de degré. D’ailleurs, ça va être comique car Mélenchon risque d’appeler à voter pour lui au second tour alors qu’il sera en désaccord avec 90 % de ce qu’il proposera...


                          • 1 vote
                            yahourtnature 9 décembre 2011 15:45

                            "Je ne vois pas d’arguments concrets" n’est pas une contre-argumentation valide, vous ne faites qu’esquiver et aucune discussion n’est possible. Enfin bref désolé mais je ne vais pas perdre de temps avec des gens qui ont appris à débattre sur internet...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès