• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Face à Yannick Jadot, Patrick Cohen conteste la dangerosité du glyphosate (...)
#49 des Tendances

Face à Yannick Jadot, Patrick Cohen conteste la dangerosité du glyphosate pour la santé

Le 30 mai 2018, le député européen d'EELV Yannick Jadot était l'invité de "C à vous" sur France 5. Il était question du projet de loi agriculture et alimentation adopté ce jour en première lecture par l’Assemblée nationale. Le rejet de plusieurs amendements gravant dans la loi l’engagement présidentiel d’interdire l’usage du glyphosate, cet herbicide soupçonné d’avoir des effets cancérigènes, d’ici à 2021 est, selon Le Monde, le signe le plus spectaculaire de la pusillanimité de cette loi. Une victoire des lobbies ?

 

Sur le plateau de "C à vous", Patrick Cohen a contesté la dangerosité supposée du glyphosate en se basant sur plusieurs études concordantes. Yannick Jadot ne s'est pas montré convaincu par l'argumentation du journaliste.

L'interview dans son intégralité :

Tags : Santé menacée Agro-alimentaire Lobby agriculture Cancer




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Miko Miko 4 juin 14:08

    Patrick Cohen mise beaucoup dans ses interventions sur son physique séduisant ...


    • 15 votes
      Sozenz 4 juin 15:33

      @Miko
      son quoi ?

      faut avoir faim pour se taper un machin comme ça ;

      A chacun ses sales goût tu me diras .

      Cohen , c est le mec qui porrait dire n importe quoi pour garder sa place .

      je me demande avec toutes les conneries et les saloperie qu il fait comment il fait pour pouvoir se regarder dans la glace pour se raser ;

      Insupportable le mec .


    • 3 votes
      mmbbb 4 juin 20:34

      @Miko Comme Macron qui s adresse aux francais qui ont un pois chiffe a la place du cerveau et qui ne sont pas capable d avoir la moindre analyse Ce qui semble etre votre cas


    • vote
      kader13 4 juin 21:00

      @Miko
      ouais tu as raison ... quand il parle je .....


    • vote
      matthius matthius 5 juin 16:13

      Les études sur le glyphosate ont été faites par des écologistes, pas par des chercheurs indépendants, puisque l’INRA est devenue privée.


    • 18 votes
      ZardoZ ZardoZ 4 juin 14:46

      Cohen il faudrait juste l’entarter avec de la chantilly à la merde.


      • 12 votes
        vesjem vesjem 4 juin 14:53

        @Zardoz

        oui l’entartrer à la merde enrichie de glyphosate, car il semble (d’après ce connard) que çà augmente l’espérance de vie ;


      • 7 votes
        Sozenz 4 juin 15:34

        @vesjem
        pas besoin de l entarter à la merde ; à lui seul , il en fait dejà un bon gros paquet !


      • 9 votes
        sls0 sls0 4 juin 14:54

        Les deux font leur boulot.

        Leur boulot est de défendre des intérêts.
        Cohen est assez connu pour ne pas défendre les intérêts de ses concitoyens.

        • 8 votes
          Clocel Clocel 4 juin 15:07

          @sls0

          Exact !

          Et le job d’une chaîne de TV publique, ce n’est pas de payer des clowns pour beurrer les tartines des stérilisateurs de planète.


        • 12 votes
          edwig 4 juin 15:01
          Vraiment...quand on doit venir sur un plateau pour dénoncer un poison.
          il y a une seule et unique chose à faire : Venir avec une bouteille remplie d’un mélange du produit et d’eau et proposer à celui qui défend le produit d’en boire une bonne gorgée.
          C’est tout, il n’y a rien d’autre à faire.
          tout serait réglé en 10 secondes à peine.

          • 3 votes
            Clocel Clocel 4 juin 15:10

            @edwig

            Hélas, le résultat est connu ! Les paysans indiens se suicident avec...


          • 11 votes
            ZardoZ ZardoZ 4 juin 15:23

            @edwig

            Choper le Cohen par le col du veston et lui faire boire la bouteille complète, ça serait encore plus efficace à mon humble avis...


          • 6 votes
            Sozenz 4 juin 15:37

            @edwig
            bein sure que c est le truc à faire .

            ou de faire sniffer aux politicards les pesticides que se prennent les agriculteurs dans leur nez ; ?


          • 13 votes
            thierry3468 4 juin 15:29

            Un petit verre de Round Up pour ce cerveau malade de Cohen....Je suis certain qu’il en demandera un autre .


            • 3 votes
              gerfran 4 juin 15:40
              Gilles Se ?ralini  : 
              "Les herbicides a ? base de glyphosate contiennent 
              des me ?taux lourds dont l’arsenic, strictement interdits"


              • 8 votes
                Le Sudiste Le Sudiste 4 juin 17:48
                Thomas Sotto qui occupait la place de Cohen touchait près de 39 000 euros net par mois.
                Pour Cohen, il faut rajouter le salaire sur la 5 et le reste... D’ici qu’il devienne chroniqueur chez Hanouna !

                Alors ça fait combien ? 60-80 000 net par mois ? Eh ! Tu m’étonnes qu’il s’en bat les couilles des mecs qui l’écoutent et de leurs "critiques" ! On est le 4 juin, dans moins de 4 semaines il va encore se mettre 60 000 dans la poche et toi tu comptes les centimes pour partir 15 jours cet été !

                Il a raison de rire Cohen, son public qui fait sa fortune est pathétique, il a bien raison de le mépriser. Non seulement il se gave grâce à eux mais en plus il leur chie dessus. Comment tu veux qu’il les respecte ? Comment tu veux qu’il respecte le monde qui l’entoure ?

                Mais Cohen est un symptôme, ce n’est pas la maladie.


                • vote
                  howakhan howakhan 4 juin 19:21

                  @Le Sudiste

                  Salut, oui de mon avis tu vois juste, et oui il est un symptôme....et le mal est en chacun, cela dit...sauf moments privilégiés ,sauf exceptions par moments..voir plus..mais qui ne changent rien pour le moment à propos du coté ou penche la balance...

                  Cohen mène 4 set à zéro, 6/1 dans la dernière manche, service 40/0 .......



                • 5 votes
                  DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 5 juin 03:05

                  @Le Sudiste
                  Bien vu Barbie Sudiste, tu as tout compris sur l’économiste Cohen ^_^
                  Sans argent, il dirait pas "çà". Sans argent, il ne servirait pas les intèrêts des puissants ... Il faut bien le payer pour qu’il mente à la France entière toute l’année ...


                • 1 vote
                  Ozi Ozi 4 juin 17:49

                  Ce que ne dit pas Cohen sur l’étude qu’il cite c’est qu’elle comporte de nombreux biais comme sur l’absence de danger notamment cancérigène, puisque la comparaison entre personnes exposées et non exposées est très compliqué du simple fait que les personnes non exposées n’existent pas vraiment puisque de nombreuses études montrent que l’on retrouve dans la population en générale les mêmes taux de glyphosates que chez les agriculteurs qui l’utilise. Du coup c’est totalement biaisé...


                  • 3 votes
                    Ozi Ozi 4 juin 18:15
                    Cette histoire d’interdiction du glyphosate ne mènera nul part, puisqu’il existe de toute façon une dizaines d’autres pesticides et herbicides tout aussi potentiellement néfastes pour l’homme et/ou la bio diversité, sans parler des nouveaux prêts à être commercialisés..

                    Il existe pourtant un moyen simple et efficace pour transformer positivement l’agriculture, qui s’effectue en 2 étapes :
                    1/ L’obligation de marquer visiblement sur l’avant des produits si des pesticides et herbicides sont utilisés et si oui lesquels.. (ensuite libre choix au consommateur)
                    2/ Mettre le véritable prix des produits issus de l’agriculture intensive avec intrants, c’est à dire son coût environnemental en terme de pollution qui coûte un bras à la collectivité.
                    Ainsi, avec une véritable visibilité sur les produits et à des niveaux de prix beaucoup plus justes, vous verrez que naturellement le marché du naturel va s’envoler et donc baissé en prix tandis que celui de l’intensif avec intrants s’effondrera totalement...
                    Simple, juste et radical !


                    • vote
                      Eric_F 4 juin 19:49

                      @Ozi
                      l’idée d’une "taxe environnementale" sur les produits issus de la culture intensive va certainement intéresser le ministre de l’écologie ...et son collègue du budget.


                    • vote
                      Ozi Ozi 4 juin 20:36

                      @Eric_F

                      Il ne s’agit pas d’une taxe supplémentaire puisque les citoyens la paye déjà. La simple dépollution en pesticides, herbicides (ect..) des rivières et nappes phréatiques coûte plus de 2 milliards par an au contribuable (on ne parle même pas des sols et de l’impact sur la biodiversité)

                      Dit autrement, quand une personne achète un produit issu de l’agriculture intensive avec intrants (pesticides, herbicides...) il le paye en réalité le double (voir triple) que celui affiché lors de ses courses, c’est seulement détourné, il paye le reste par l’impôt sans s’en rendre compte.

                      Tout l’enjeu est là, mettre la lumière sur la réalité du prix des produits issus de l’argriculture intensive, au delà de la nuisance réelle et préoccupante sur le vivant, c’est en plus une arnaque économique !

                      Bref en affichant clairement le prix élevé des produits issus de l’agriculture intensive, les consommateurs auront le choix entre des produits naturels au même prix que ceux avec pesticides et autres intrants, ils auront également le choix entre une culture raisonnée en accord avec le vivant au même prix qu’une culture polluante potentiellement dangereuse pour tout le vivant et participant massivement à la 6ème extinction de masse..

                      Pour le même prix que fera le consommateur lambda ?

                      C’est juste du bon sens, simple, légitime et efficace...  smiley


                    • vote
                      Eric_F 4 juin 21:28

                      @Ozi
                      Effectivement ça a du sens, un peu comme la taxe recyclage sur les produits électroniques, mais toute taxe nouvelle est en fait reversée dans le budget général, elle n’est pas compensée par la baisse d’autres prélèvements. Disons que le ministre du budget est preneur de toute opportunité.


                    • 3 votes
                      Eric_F 4 juin 18:36
                      Le glyphosate est considéré dangereux en France, un peu moins dans le reste de l’Europe, et pas du tout dans d’autres pays. Va-t-on fermer la porte à toutes les importations alimentaires en provenance de ces pays ?


                      • 4 votes
                        Simple citoyenne Simple citoyenne 4 juin 18:40

                        Rends donc ta carte de presse, Cohen ! la honte du " journalisme" !


                        • 4 votes
                          pegase pegase 5 juin 08:53

                          @Simple citoyenne

                          Ah bon ?? Cohen est journaliste ?  smiley

                          Je croyais que c’était juste un agitateur qui balance des idioties pour faire de l’audience, style Hanouna smiley


                        • vote
                          Simple citoyenne Simple citoyenne 5 juin 10:04

                          Bonjour pegase CCIJP "La loi, dans son article L 7111-3, indique "est journaliste professionnel toute personne qui a pour activité principale, régulière et rétribuée, l’exercice de sa profession dans une ou plusieurs entreprises de presse, publications quotidiennes et périodiques, ou agences de presse et qui en tire le principal de ses ressources". la suite


                        • 4 votes
                          Norman Bates Norman Bates 5 juin 10:26

                          @pegaz la tremblote

                          "Je croyais que c’était juste un agitateur qui balance des idioties pour faire de l’audience, style Hanouna"

                          Le faux derche professionnel d’Avox n’en loupe pas une, il oublie juste de préciser qu’il cherche par tous les moyens à imposer sur le site les mêmes ingrédients (liste noire, cerveaux malades, obsession chaotique etc...) de la "liberté d’expression" à la sauce Cohen...ce dernier est moins "journaliste" que militant communautaire, et le nigaud est son petit télégraphiste, son obligé, sur Avox...

                          Bon, je vais me faire traiter de "taré" ou "d’abruti" ("cerveau malade") il va s’indigner auprès de la "modération" ("liste noire") et probablement servir une louche de "pauvre petite Rachel" menacée par le "nazi" et le "révisionniste" que je suis...du Cohen pur jus, quoi... 


                        • 2 votes
                          Djam Djam 4 juin 20:53

                          Cohen est juste un animateur de télé qui, comme beaucoup d’autres comme lui, s’auto proclament journaliste. Des types assis dans des fauteuils de plateau ou des salons VIP, qui n’ont strictement aucune idée de ce qu’est un reportage de terrain sur long terme. Bref, Cohen est un charlot, tout le monde, ou presque, le sait, mais il est engagé pour faire exactement le boulot qu’il fait : ouvrir sa grande bouche, lire des extraits d’enquêtes (comme pour le glyphosate) qu’on lui a trouvés pour argumenter et discréditer tous ceux qui n’entrent pas dans les intérêts du système qui lui met son salaire dans la main pendant qu’il cire les pompes de ses maîtres...


                          • 5 votes
                            Norman Bates Norman Bates 5 juin 00:34

                            La séquence, vieille de cinq ans, est connue, mais il n’est pas désagréable de la revisionner...(j’ai écrit "revisionner", pas de panique...)

                            La conception très coercitive de la liberté d’expression chère à Cohen se fait rudoyer par un contradicteur issu du sérail qui, depuis, étrangement, a quelque peu disparu des écrans radar...

                            Liste noire, cerveaux malades, complotisme menant au négationnisme, il ne manque aucun ingrédient dans la tambouille indigeste du chef Cohen qui parle de "responsabilité" pour justifier le caractère très sélectif avec lequel il traite l’information...bref, il s’estime légitime pour choisir ce qui est comestible et le caca que le téléspectateur, cet idiot inculte, ne saurait détecter, puisque proie facile des orientations dangereuses dont tous les chemins mènent au négationnisme, l’impasse finale...
                            Et dire que même sur un média citoyen il y a des abrutis qui s’agitent pour imposer cette "liberté d’expression" là...

                            • 3 votes
                              Norman Bates Norman Bates 5 juin 01:01

                              https://www.youtube.com/watch?v=9oCBs3L8gmw

                              Irrésistible ! smiley...je le confesse...


                            • 1 vote
                              thierry3468 5 juin 05:24
                              2 précisions essentielles:le Round Up fait déjà partie du passé ;Mosanto dispose duDicamba,encore plus toxique mais surtout très volatile(pratique pour détruire les cultures des voisins qui s’amusent à faire du bio).
                              Cohen ne pet pas rendre sa carte de presse car il en besoin pour bénéficier du statut privilégié de journaliste pour l’administration fiscale.
                              c’est simple :dès que je le vois ou l’entends,je zappe par hygiène mentale.Je vous invite tous à m’imiter pour protéger vos neurones.

                              • vote
                                Jean Keim Jean Keim 5 juin 07:38

                                Qu’un produit utilisé comme « cide » (herbicide, insecticide, fongicide...) soit pas, peu ou dangereux voire très dangereux pour la santé est une chose – quoiqu’il soit difficile de penser qu’un produit chimique créé pour détruire des formes de vie puisse être sans danger pour la santé humaine notamment celle des plus faibles (malades, personnes âgées, enfants), mais si on prend du recul, n’y aurait-il pas une autre façon de procéder, plus naturelle, plus écologique que de penser que si qq chose nuit voire simplement contrarie une activité agricole, et bien il suffit de la détruire ?



                                • 5 votes
                                  Simple citoyenne Simple citoyenne 5 juin 08:36

                                  "Elles s’appellent Syngenta, Monsanto, Bayer ou Dow, vous ne les connaissez peut-être pas. Ce sont des multinationales de l’agrochimie qui fabriquent les pesticides utilisés dans l’agriculture. Leurs produits se retrouvent dans les aliments, dans l’eau du robinet et même dans l’air que l’on respire. Certains sont cancérigènes ou neurotoxiques, d’autres sont des perturbateurs endocriniens particulièrement dangereux pour les enfants. "Cash Investigation" "

                                  Pas besoin d’en rajouter édifiant !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Octavio

Octavio
Voir ses articles







Palmarès