• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Maintenant, Il Y A Plus De Vaccinés Que De Non vaccinés Admis En Soins (...)

Maintenant, Il Y A Plus De Vaccinés Que De Non vaccinés Admis En Soins Critiques

Ce sont les chiffres officiels de la DREES (qui dépend du Ministère de la Santé). Il y a maintenant plus de vaccinés que de non-vaccinés admis à l’hôpital. C’est également le cas dans les services de réanimation. Cela pourrait sembler être une victoire pour les anti-vaccins, mais ça ne l’est pas. D’autant plus que ça sert les intérêts de leur ennemi…

Tags : Vaccins Santé Santé menacée Prospective et futur Hôpital Covid-19




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    


  • 7 votes
    sirocco sirocco 19 novembre 19:25

    Le vaxxin est INFINIMENT plus dangereux que le coronavirus.

    Il est donc normal que ce soient les vaxxinés qui se retrouvent aux urgences (quand ce n’est pas à la morgue).


    • 2 votes
      V_Parlier V_Parlier 19 novembre 20:11

      @sirocco
      Infiniment... bon, on ne sait pas encore. Mais en tout cas, dans le meilleur des cas il ne sert à rien alors qu’il est un prétexte de persécution.


    • 1 vote
      juanyves 20 novembre 20:46

      @sirocco
      Plus dangereux que le vaccin c’est la folie furieuse ambiante style Moyen Age.
      Autriche : folie furieuse https://www.europereloaded.com/austria-imposes-compulsory-vaccination-from-february-1-nationwide-lockdown-starting-monday/
      Israel : 2 doses = non vaccinés
      Australie : on te mets sur la paille https://www.europereloaded.com/australia-confiscating-bank-accounts-property-licenses-businesses-for-non-compliance-with-covid-fines/
      Mais c’est pour se généraliser, comme la folie furieuse avec un nouveau variant hyper contagieux.
      Mon tocayo, Jean de Patmos, est en train de confirmer totalement sa vision du futur. Apocalypse, le signe de la bête. On a pas fini d’en parler.


    • 13 votes
      Boris Boris 19 novembre 19:40

      La soupe soi-disant vaccinale, c’est le bouillon de "onze heures". Une dépopulation rapide étalée sur les dix prochaines années.


      • 6 votes
        V_Parlier V_Parlier 19 novembre 20:10

        Je connais déjà la réflexion des covido-vaccinolâtres qui se croient intelligents et forts en maths, pour nous dire que c’est "normal".

        Pourtant, le fait que 75% de vaccinés dans la population engendre un peu plus de 50% de vaccinés dans les hôpitaux, ça fait une réduction (donc efficacité) de 33%. C’est nul à chier et c’est pour cacher ça qu’une véritable répression est à présent à l’oeuvre. Ils doivent mettre fin à ce contexte révélateur au plus vite.


        • 2 votes
          V_Parlier V_Parlier 19 novembre 20:13

          @V_Parlier
          Et dans le journaux, comment certains doivent ramer en même temps qu’ils rapportent la vérité, en essayant de faire croire qu’elle n’est pas vraie :
          https://www.ladepeche.fr/2021/11/18/vrai-ou-faux-covid-19-les-vaccines-sont-ils-desormais-plus-nombreux-que-les-non-vaccines-a-lhopital-9934967.php


        • vote
          bubu12 19 novembre 20:19

          @V_Parlier

          c’est à dire que c’est plutôt autour de 90% de vaccinés chez les adultes, je te laisse refaire tes petits calculs smiley


        • 4 votes
          V_Parlier V_Parlier 19 novembre 20:20

          @V_Parlier
          Quant à ceux qui disent : "il faut analyser par tranche d’âge", ils révèlent que pour les moins de 60 ans (et encore...) ça ne sert strictement à rien, au point que ça plombe complètement leurs statistiques idylliques (qui ne seraient néanmoins qu’autour de 50-60% d’efficacité, toujours très médiocre).


        • 1 vote
          V_Parlier V_Parlier 19 novembre 20:21

          @bubu12
          Ca va un peu dans le sens de ce que j’ai écrit en même temps.


        • 1 vote
          bubu12 19 novembre 20:48

          @V_Parlier

          Quant à ceux qui disent : "il faut analyser par tranche d’âge", ils révèlent que pour les moins de 60 ans (et encore...) ça ne sert strictement à rien

          peux-tu développer ? 

        • 1 vote
          V_Parlier V_Parlier 19 novembre 22:08

          @bubu12
          Mon développement : La très légère efficacité du vaccin dans les hôpitaux (33% comme j’ai déduit de 75->50) s’observe chez les plus âgés parce-que les plus jeunes finissent tout simplement beaucoup plus rarement à l’hôpital dans tous les cas (pour l’instant). Rien de plus.


        • 1 vote
          V_Parlier V_Parlier 19 novembre 22:17

          @V_Parlier
          Et le saucissonage de tranches d’âges plus fines montrera moins d’immunité encore chez les plus vieux vaccinés ou pas (comme c’est le cas en général). D’où les 60% dans la tranche "optimale" (je suis gentil) qui deviendront 33%.


        • 2 votes
          V_Parlier V_Parlier 19 novembre 22:32

          @bubu12
          A propos de développement, ce n’est pas clair non plus :
          "c’est à dire que c’est plutôt autour de 90% de vaccinés chez les adultes, je te laisse refaire tes petits calculs"
          => Si ça veut dire que je dois partir de 90% au lieu de 75% ça fait une efficacité de 45%. Ca reste à chier en tout cas.


        • vote
          bubu12 20 novembre 03:15

          @V_Parlier

          je pense juste qu’il y a un problème dans ta façon de calculer "l’efficacité" du vaccin


        • vote
          V_Parlier V_Parlier 20 novembre 10:45

          @bubu12
          A ton tour, développes (sans juste répéter 11 fois, 11 fois, je l’ai lu, c’est normal...)

          Si tu prétends que c’est 90% d’adultes vaccinés dans la population (pas lu vraiment ça mais bon), et que tu prends la tranche d’âge idéale (bien plus restreinte que celle à qui on impose le vaccin) tu vas probablement t’en approcher mais j’attends tout de même ta démonstration claire.

          Enfin, si je corrige mon approximation (en prenant en compte 25% -> 50% pour NV, 75->50% pour V), ça fait un rapport entre les deux de 0.66 / 2 = 0.33, donc une effacité de 66%, toujours c’est toujours minable (ne divise les risques à court terme que par 3).


        • 3 votes
          juanyves 20 novembre 11:32

          @V_Parlier
          Des statistiques globales qui mettent dans le même paquet toutes sortes de gens dans des environnements tous différent ne donnent rien d’autre qu’un résultat intéressant économiquement pour un gardien de troupeau destiné à l’abattoir.
          Une statistique valable pour que les gens soient réellement informés doit prendre en compte des personnes regroupés par tranche d’age, par état de santé (comorbidités, alimentation, type de travail, ...), géolocalisation (ville ou campagne, altitude). Ce qui permet de savoir qui est touché par les formes graves, moins graves, légères ou nulles.
          Cela permet de cibler les personnes réellement à risques et de laisser les autres obtenir une immunité naturelle qui contribue à un arrêt de l’épidémie, et disparition des virus et des variants. Ce sont des choses connues depuis très longtemps mais ça ne rapporte pas grand chose.
          Ces personnes à risque peuvent bénéficier de traitements précoces, vaccins, rivotril ou euthanasie suivant leur choix. Ça c’est une société adulte, responsable et intelligente.
          Manque de bol ce n’est pas le cas parce que les maîtres des lieux que l’on a mis en place ont d’autres intérêts qui sont de faire du pognon pour vivre aux dépends des autres couillons qui bossent. Pour ce qui est des calculs foireux basés sur des données foireuses et destinés à amuser, distraire et diviser le peuple, cela n’a strictement aucun intérêt.


        • 3 votes
          juanyves 20 novembre 11:48

          @juanyves
          Autre sujet de biais énorme pour les non-vaccinés pour lesquels il y a plusieurs catégories de gens :

          • ceux qui ne peuvent pas être vaccinés à cause des comorbitités dont ils souffrent, ce qui les prédisposent à la réa
          • ceux qui âgés et ne refusent pas de mourir du covid mais refusent de mourir du vax
          • ceux qui plus jeunes, en bonne santé et qui font attention à leur environnement alimentaire ou aérien
          • autres réfractaires, complotistes, négationnistes, terroristes athés ou religieux

          Une statistique pour le moins correcte devraient différencier les non-vaccinés entre ceux qui refusent et ceux qui ne peuvent pas.

          Encore un amalgame foireux ou un biais de plus sur les chiffres.


        • 2 votes
          bubu12 20 novembre 14:26

          @V_Parlier

          alors en fait le soucis c’est que tu fais le calcul à moitié, il faut évaluer l’efficacité en fonction du nb d’hospit dans chaque groupe.
          Donc si on part du principe d’une pop vacciné à 75%, et que cette pop engendre 50% des hospit, tu as d’un autre coté 25% de non vaccinés qui engendrent également 50% d’hospit. Ce qui nous fait donc une "efficacité" d’environ 67%, ce qui n’est pas le Pérou mais pas mal non plus.
          Ensuite si on fait la même chose avec une pop vacciné à 90%, "l’efficacité" est de 89%.

          Ensuite pour le taux de vaccination tu as ce lien : https://datavaccin-covid.ameli.fr/pages/type-vaccins/. Tu vois que le taux de 75% c’est pour la tranche 12-75 et +, alors que si tu prends la pop adulte de 18 à 75 et plus tu verras que le taux est plus proche de 90. Apres c’est peut être un poil moins.

          Mais en fait c’est difficile de calculer l’efficacité vaccinale de cette façon, c’est juste une tendance, il y a des biais à prendre en compte. Ce sont des données brutes.

          j’espère que mon message est un peu plus clair


        • vote
          Vulpes vulpes Vulpes vulpes 20 novembre 16:51

          @MYTH©bubu et les 12 comploteurs

           

          MYTH©bubu : Mais en fait c’est difficile de calculer l’efficacité vaccinale de cette façon, c’est juste une tendance, il y a des biais à prendre en compte.

           

          Vous avez oublié l’efficacité vaccinale négative  !!! Découverte par les scientifiques suédois.


          Bonne lecture :

          Nordström, Peter and Ballin, Marcel and Nordström, Anna, Effectiveness of Covid-19 Vaccination Against Risk of Symptomatic Infection, Hospitalization, and Death Up to 9 Months : A Swedish Total-Population Cohort Study. Available at SSRN : https://ssrn.com/abstract=3949410 or http://dx.doi.org/10.2139/ssrn.3949410

           

           

          «  [C]ontrairement à vous seul la vérité et les faits m’intéresse  !  »

          Auteur anonyme, première moitié du XXIe siècle

           

          Heil Μπουρλά !


        • 3 votes
          micnet micnet 20 novembre 17:34

          @bubu12

           Ce qui nous fait donc une "efficacité" d’environ 67%, ce qui n’est pas le Pérou mais pas mal non plus.

          Mon cher Bubu, est-ce que vous vous rendez compte de ce que vous êtes en train d’affirmer ? Vous reconnaissez vous même qu’au final, le vaccin "n’est efficace qu’à 67%" pour éviter l’hosto (donc les cas graves) et vous trouvez ça "pas si mal" smiley !!!
          Mais bon sang, vous êtes conscient que personne, absolument personne ne met en avant ces chiffres de manière officielle ? Les médecins de plateaux TV se relaient en boucle sur toutes les chaînes d’info pour expliquer matin, midi et soir que la vaccination protège presque à 100% des cas graves, à commencer par O Véran en juillet dernier qui avançait le chiffre de 95% et d’un risque de diminution des formes graves divisé par 12. Est-ce que Véran, ou un quelconque "expert" a remis en cause ces chiffres depuis à votre avis ?

          https://www.bfmtv.com/politique/covid-19-olivier-veran-assure-que-le-vaccin-reduit-par-12-le-risque-de-transmission-et-par-20-le-risque-de-faire-une-forme-grave_VN-202107130100.html

          Et que dire de ce spot publicitaire à la con agréé par le gouvernement qui continue de tourner en boucle affirmant que "8 personnes sur 10 à l’hôpital à cause du Covid ne sont pas vaccinés" (ce qui n’est déjà pas terrible en terme "d’efficacité"...), est-ce qu’il a été remis en cause aussi depuis ? A votre avis ?
          https://www.dailymotion.com/video/x83jaht

          Mais à part ça, tout est absolument "normal" pour vous n’est-ce pas ? Bref ce vaccin n’est efficace qu’à 67% et pour vous ça justifiait qu’on mette en avant un pass sanitaire obligeant l’ensemble de la population française à subir un tel vaccin ?? 


        • 2 votes
          bubu12 20 novembre 19:21

          @micnet

          Bon mon cher Micnet soit vous n’avez pas lu mon message en entier, soit vous comprenez ce qui vous arrange.
          J’ai fait ce calcul avec 75% de vaccinés car c’est ce que V_Parlier faisait au départ. Or il ne nous a pas échappé que j’ai expliqué que le taux de vaccinés dans la population adulte est plus proche des 90%, ce qui avec le même calcul montre une efficacité de 89%, ce qui concorde avec les résultats des études antérieurs.

          Ensuite j’ai indiqué que ces calculs sont à prendre avec des pincettes, car ils sont fait sur des données brutes, il y a des facteurs qu’il faudrait prendre en compte pour les affiner.
          Il me semble avoir lu que la DRESS travaillait sur le sujet pour faire des estimations qui prendraient en compte tout les facteurs.


        • 2 votes
          Guepe maçonne Guepe maçonne 20 novembre 19:52

          @bubu12

          " Or il ne nous a pas échappé que j’ai expliqué que le taux de vaccinés dans la population adulte est plus proche des 90%, ce qui avec le même calcul montre une efficacité de 89%, ce qui concorde avec les résultats des études antérieurs."

          C’était ce que vous avez déjà écrit , dans votre précédent message, juste une ligne après celle qui vous a été cité.

          La situation catastrophique des pays d’Europe de l’est par rapport aux pays européens de l’ouest, avec pourtant souvent des taux d’incidence similaires, ( comparée la situation Bulgare ou Roumaine, pays les moins vaccinés de l’UE, avec celle du R-U qui ont connu des pics d’incidence similaires, mais pas du tout au niveau des décès ) .

          Ce qui montre de plus en plus le caractère irrationnelle de l’inefficacité vaccinale.

          Et la perte de temps d’en discuter ici sur agoravox....


        • 2 votes
          bubu12 20 novembre 20:04

          @Guepe maçonne

          Et la perte de temps d’en discuter ici sur agoravox....

          malheureusement ... mais j’ai encore espoir d’en raisonner certains, pour d’autres j’ai lâché l’affaire.
          On ne vous voit plus beaucoup d’ailleurs c’est dommage

        • 1 vote
          Vulpes vulpes Vulpes vulpes 20 novembre 20:54

          @Guepe maçonne
           

          Ensuite la Chloroquine a une marge thérapeutique étroite, c est à dire que la dose thérapeutique est très proche de celles des effets secondaires.

          Notamment des troubles du rythme pouvant mener à un arrêt cardiaque , sans signe prémonitoire, choc anaphylactique et retinopathie pouvant mener à la cécité.

          Sans oublier nausées, vomissements , douleurs abdominales,...

          Si il n’est pas prescrit sans ordonnance , c est pour une bonne raison.

           

        • vote
          Vulpes vulpes Vulpes vulpes 20 novembre 21:06

          @Guepe maçonne
           

          Ce qui montre de plus en plus le caractère irrationnelle de l’inefficacité vaccinale.

          Et la perte de temps d’en discuter ici sur agoravox....

           

           

          Les adultes anglais de moins de 60 ans vaccinés meurent deux fois plus souvent que les personnes du même âge non vaccinées.

           

          https://www.ons.gov.uk/peoplepopulationandcommunity/birthsdeathsandmarriages /deaths/datasets/deathsbyvaccinationstatusengland

           


        • vote
          sls0 sls0 20 novembre 21:49

          @Vulpes vulpes
          Il est tout content le vulve de lupe, il a trouvé un jour entre janvier et septembre où il y a plus de morts vaccinés que non vaccinés.
          Regarde plutôt la table 2, c’est par semaine, pour 100000, les non vaccinés crèvent en moyenne 3 à 5 fois plus que les vaccinés.


        • vote
          Vulpes vulpes Vulpes vulpes 20 novembre 21:56

          @sls0
           

          il a trouvé un jour entre janvier et septembre où il y a plus de morts vaccinés que non vaccinés.
          Regarde plutôt la table 2, c’est par semaine, pour 100000, les non vaccinés crèvent en moyenne 3 à 5 fois plus que les vaccinés.

           

          19/04/2021 – 19/09/2021

           

          Parler sans savoir, c’est courant mais pénible.

           

        • 2 votes
          micnet micnet 20 novembre 22:26

          @bubu12

          Bon mon cher Micnet soit vous n’avez pas lu mon message en entier, soit vous comprenez ce qui vous arrange.

          Ah si si, je vous ai lu en entier mais pourquoi diable voulez-vous d’un seul coup limiter les calculs aux seuls adultes ? Est-ce parce que cela vous arrange ? smiley
          Sérieusement, je ne vois pas l’intérêt de tronquer une partie de la population pour étayer une démonstration parce qu’à ce compte là, on peut aussi prendre en compte uniquement les gosses (vaccinés/non vaccinés) pour ce genre de calcul et le % d’efficacité serait, à mon humble avis, beaucoup élevé.
          Bref, je ne vois pas trop l’intérêt...
          Et puis, mon cher Bubu, je rappelle que je n’ai fait ici que vous citer : c’est vous-même qui estimez qu’une efficacité de 67% n’est "pas si mal" alors permettez-moi de vous répondre que vous n’êtes pas très difficile à contenter...
          Mais puisque rien ne semble vous gêner dans cette histoire, puis-je vous demander si vous avez pris la peine d’écouter la vidéo de Véran que j’ai mise dans mon message précédent ? C’est assez édifiant : il explique "que si tout le monde était vacciné, le virus ne pourrait plus cheminer". On sait pertinemment que c’est faux puisque ,précisément, il y a maintenant plus de vaccinés que de non-vaccinés en hôpital et que le vaccin ne garantit pas la non-transmission du virus. Et vous, ça ne vous choque pas que Véran n’ait pas fait de mea culpa à ce sujet ? 

          Ensuite j’ai indiqué que ces calculs sont à prendre avec des pincettes, car ils sont fait sur des données brutes, il y a des facteurs qu’il faudrait prendre en compte pour les affiner.

          Donc vous remettez en cause vos propres calculs, c’est bien ce que je comprends ? smiley
          Mais de toute façon, je vais vous dire : tout ça ne change rien au fait qu’on s’est littéralement foutu de notre gueule en surévaluant l’efficacité de ce vaccin dont on nous garantissait une sécurité quasi-absolue, tout au-moins au-niveau des formes graves. Car on s’aperçoit qu’il n’en est rien ! 
          Moi je reste sur ma position de départ : j’ai toujours estimé que la vaccination n’avait de sens que pour les personnes à risques (personnes âgées, diabétiques, surpoids, hypertendues,...) pour lesquelles, en effet, il y a un réel bénéfice (quitte à aborder la difficile question de la vaccination obligatoire pour ces personnes à risques et seulement pour elles) et qu’il n’y avait pas lieu d’étendre la vaccination à l’ensemble de la population (d’autant qu’on est sans doute encore loin de connaître l’ensemble des conséquences de ce vaccin.). Et plus on en apprend, plus je me sens conforté dans mon opinion de départ.


        • 2 votes
          micnet micnet 20 novembre 22:28

          @micnet

          "on peut aussi prendre en compte uniquement les gosses (vaccinés/non vaccinés) pour ce genre de calcul et le % d’efficacité serait, à mon humble avis, beaucoup MOINS élevé."


        • 1 vote
          bubu12 21 novembre 00:03

          @micnet

          Ah si si, je vous ai lu en entier mais pourquoi diable voulez-vous d’un seul coup limiter les calculs aux seuls adultes ?

          ben tout simplement parce que la population en grande majorité hospitalisée est la pop adulte. Vous passez votre temps à dire que les gosses ne doivent pas se faire vacciner car ils ne font que des formes légères et la d’un coup il faudrait les inclure dans un calcul alors qu’ils ne sont pas concernés ?

          Et puis, mon cher Bubu, je rappelle que je n’ai fait ici que vous citer : c’est vous-même qui estimez qu’une efficacité de 67% n’est "pas si mal" alors permettez-moi de vous répondre que vous n’êtes pas très difficile à contenter...

          ben c’est à dire que même si c’était 67% oui je ne trouve pas ça nul, mais si vous avez suivis vous savez que ce n’est pas le cas de tout façon.

          Et vous, ça ne vous choque pas que Véran n’ait pas fait de mea culpa à ce sujet ? 

          pour être honnête je n’ai pas la moindre idée de ce que raconte Veran je ne suis pas en France en ce moment et je ne regarde pas les chaines FR avec le décalage horaire. Votre vidéo date de Juillet, il n’a pas fait d’autres déclarations depuis ?

          Donc vous remettez en cause vos propres calculs, c’est bien ce que je comprends ?

          à la base je corrige le calcul de V_parlier, et j’explique qu’en plus il est difficile de se baser que sur ce genre de calcul puisque ce sont des données brutes et que des facteurs seraient à prendre en compte dans les calculs. Vous m’accusez de délit d’honnêteté ? smiley

          Mais de toute façon, je vais vous dire : tout ça ne change rien au fait qu’on s’est littéralement foutu de notre gueule en surévaluant l’efficacité de ce vaccin dont on nous garantissait une sécurité quasi-absolue, tout au-moins au-niveau des formes graves. Car on s’aperçoit qu’il n’en est rien ! 

          Vous ne pouvez pas dire ca. Au bout d’un moment c’est normal d’avoir autant de vaccinés que de non vacciné çà l’hosto quand vous avez 90% des adultes qui sont vaccinés. Vous avez conscience que si tous les adultes se vaccinent il ne peux plus y avoir de non vaccinés hospitalisés ? smiley

          Moi je reste sur ma position de départ : j’ai toujours estimé que la vaccination n’avait de sens que pour les personnes à risques

          mais c’est votre droit cher ami

        • vote
          Vulpes vulpes Vulpes vulpes 21 novembre 00:28

          @MYTH©bubu et les 12 comploteurs

           

          MYTH©bubu : même si c’était 67% oui je ne trouve pas ça nul, mais si vous avez suivis vous savez que ce n’est pas le cas de tout façon.

           

          C’est le cas de le dire : https://public.tableau.com/app/profile/t.coddington/viz/shared/DZ6Y6FTH6

           

          «  [C]ontrairement à vous seul la vérité et les faits m’intéresse  !  »

          Auteur anonyme, première moitié du XXIe siècle

           

          Heil Μπουρλά !


        • vote
          micnet micnet 21 novembre 09:13

          @bubu12

          ben tout simplement parce que la population en grande majorité hospitalisée est la pop adulte. Vous passez votre temps à dire que les gosses ne doivent pas se faire vacciner car ils ne font que des formes légères et la d’un coup il faudrait les inclure dans un calcul alors qu’ils ne sont pas concernés ?

          Les gosses sont vaccinés ou non ? smiley. S’ils le sont alors évidemment qu’il faut les inclure dans le calcul ! Si vous retirez une partie de la population pour effectuer une évaluation statistique, vous biaisez le résultat de fait. C’est comme si vous cherchez à évaluer la popularité d’un candidat à l’élection présidentielle en occultant l’avis des femmes tout en prétendant que ça ne sert à rien vu que le candidat en question n’est pas très populaire auprès de la gente féminine smiley.
          Maintenant oui évidemment que les gosses font font des formes légères et c’est bien l’une des raisons pour lesquelles je critique cette vaccination à outrance surtout auprès des enfants ce qui est une folie...

          pour être honnête je n’ai pas la moindre idée de ce que raconte Veran je ne suis pas en France en ce moment et je ne regarde pas les chaines FR avec le décalage horaire. Votre vidéo date de Juillet, il n’a pas fait d’autres déclarations depuis ?

          Il n’a absolument pas remis en cause ce qu’il raconte dans cette vidéo alors que nous savons parfaitement que la vaccination n’empêche en rien de se retrouver à l’hosto. Donc il a clairement menti en prétendant que la vaccination totale (je cite) "empêche le cheminement du virus". Le fait que vous ne soyez pas en France ne vous empêche pas de vous interroger sur ce genre de déclarations je suppose, si ?

          à la base je corrige le calcul de V_parlier, et j’explique qu’en plus il est difficile de se baser que sur ce genre de calcul puisque ce sont des données brutes et que des facteurs seraient à prendre en compte dans les calculs. Vous m’accusez de délit d’honnêteté ?

          Ah certainement pas mon cher Bubu, je pense que vous êtes quelqu’un de parfaitement honnête, en plus d’être un contradicteur posé et courtois, mais je pense aussi que vous êtes tellement enfoncé dans votre logique "scientiste" que vous n’avez même pas conscience des énormités qui ont été dites par les autorités sanitaires ainsi que le gouvernement depuis le début de cette pandémie. Vous semblez être en mission de "sauver ceux peuvent encore l’être" au sein d’avox (c’est ce que vous écrivez à guepe maçonne) ce qui m’a beaucoup amusé mais qui traduit assez votre état d’esprit de "croyant qui s’ignore" smiley.
          Quant à vos calculs, ma foi j’ose croire que si vous les avez proposés à V Parlier, c’est qu’ils ont tout de même un certain sens pour vous sinon pourquoi les avoir faits ? smiley Si au final ces calculs n’ont aucun sens parce qu’il manque des facteurs influents, il ne fallait pas se lancer là-dedans alors...

          Vous ne pouvez pas dire ca. Au bout d’un moment c’est normal d’avoir autant de vaccinés que de non vacciné çà l’hosto quand vous avez 90% des adultes qui sont vaccinés. Vous avez conscience que si tous les adultes se vaccinent il ne peux plus y avoir de non vaccinés hospitalisés ? 

          Ah mais ce n’est pas à moi qu’il faut le dire cher ami mais à tous ceux, Véran en tête, qui ont surévalué (je maintiens) l’efficacité de ce vaccin en prétendant que le virus disparaîtrait une fois que l’intégralité des gens seraient vaccinés ! Si on avait au-moins eu l’honnêteté de nous expliquer que le vaccin est "relativement efficace" sans toutefois être une garantie absolue contre les formes graves de la maladie, je ne me serais pas permis de réagir. Mais ce n’est PAS comme ça qu’on nous a présenté les choses et c’est bien ça le fond du problème. Est-ce que vous comprenez mieux ma réaction maintenant ?


        • 2 votes
          yoananda2 21 novembre 09:37

          @micnet

          c’est vous-même qui estimez qu’une efficacité de 67% n’est "pas si mal"

          c’est mieux que rien mais moins bien que si c’était mieux, sauf si c’était pire.

          Efficacité de 67% ... ça pose de nombreux problèmes.

          1/ efficacité chez quelle population ? (je n’ai pas remonté les détails de votre discussion). Si on parle de personnes qui n’ont pas de risques à la base, ben c’est naze. Si on parle de vieux mourants dont on va prolongé la vie légumineuse encore un peu ... bah ouai, super, bravo.

          2/ le problème est LOIN de se résumer à une efficacité vaccinale à un moment T. D’abord parce que cette efficacité chute drastiquement au bout de quelques mois. Et si on est en train de parler d’un abonnement vaccinal ce n’est pas la même chose que de parler d’une campagne "ou l’a fait on n’en parle plus".

          3/ mais il y a pire. Pour l’instant, je ne suis pas allé creuser le sujet. Donc je n’affirme rien, mais à ma connaissance c’est une hyppothèse qu’on ne peut écarter. On fait mumuse avec le système immunitaire humain mondial et sous prétexte que c’est un peu efficace à un moment T, hop, c’est bon, on fonce, la question est réglée. Les virologues nous préviennent que non, c’est pas si simple. Il peut y avoir 2 conséquences ultra-merdiques : d’abord vacciner PENDANT une épidémie, ça ne se fait pas parce qu’on augmente la pression sélective sur le virus et on peut faire émerger des variants encore pire. Ensuite, parce qu’on peut provoquer un affaiblissement du système immunitaire (syndrome ADE). Si j’ai bien compris, la pop saine a des anticorps généralistes. Les vaccins forcent un anticorps spécifique, qui peut remplacer les anticorps généralistes, et du coup, on peut se retrouver avec une surmortalité hors covid chez les vaccinés.

          C’est la ou il faudrait creuser car il y a des rumeurs de surmortalité non covid, mais je ne sais pas si c’est avéré. Vu comment les stats sont tripatouillées sur le terrain même par les moutons idéologues médicaux ... pas sûr qu’on sache avant qu’il ne soit trop tard.

          Bref, plutôt que de pinailler sur des détails d’interprétation de calcul, je trouve qu’il y a plus mieux à creuser.


        • 6 votes
          Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 21 novembre 10:42

          @yoananda2

          "Si j’ai bien compris, la pop saine a des anticorps généralistes. Les vaccins forcent un anticorps spécifique, qui peut remplacer les anticorps généralistes, et du coup, on peut se retrouver avec une surmortalité hors covid chez les vaccinés."


          On vendra alors d’autre vaccins, en les rendant obligatoires aussi, par exemple une centaine dès la naissance pour bien commencer l’existence, plus des rappels plusieurs fois par an. L’idée, c’est de supprimer la santé naturelle qui est honteusement gratuite, afin de la remplacer par une protection artificielle payante qui amoindrit de plus en plus l’immunité naturelle et "justifie" encore plus d’immunisation artificielle, etc.  

        • vote
          micnet micnet 21 novembre 10:43

          @yoananda2

          Je prendrai le temps de répondre en détails ce soir mais je note déjà ceci :

          On fait mumuse avec le système immunitaire humain mondial et sous prétexte que c’est un peu efficace à un moment T, hop, c’est bon, on fonce, la question est réglée

          Voilà c’est exactement ça que je note aussi depuis le début. Il n’y a rien de rationnel dans le gestion de cette pandémie, on agit par peur et pas par raison et on s’accroche à n’importe quel début de solution comme à une bouée de sauvetage sans se préoccuper de s’assurer que ladite bouée n’est pas percée.
          Et c’est bien cet état d’esprit que je dénonce au-travers de mes échanges avec Bubu


        • 3 votes
          Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 21 novembre 10:44

          @micnet

          "Ah certainement pas mon cher Bubu, je pense que vous êtes quelqu’un de parfaitement honnête"

           smiley  smiley

          https://www.youtube.com/watch?v=_UOBJGK317k

        • vote
          micnet micnet 21 novembre 10:51

          @Gaspard Delanuit

          Vous estimez que notre ami Bubu est malhonnête ? Pouvez-vous développer ?


        • 2 votes
          Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 21 novembre 12:03

          @micnet

          Pour pouvoir parler de malhonnêteté, il faudrait au minimum qu’il y ait un être humain derrière le pseudo. 


        • vote
          Eric_F 21 novembre 15:33

          @V_Parlier & al.
          C’est presqu’exclusivement la population adulte qui est à risque de cas grave / réanimation.
          Or cette population en est à peu près à 90% vaccinés vs 10% non vaccinés (désormais très peu de gens ont seulement la 1ère dose)
          Si 90% conduisent à autant de personnes en réa que 10%, la proportion ramenée à un nombre identique de personnes est de l’ordre de 9 fois plus pour les non vaccinés.


        • 1 vote
          Eric_F 21 novembre 15:35

          Concernant la remarque "alors il est inutile de vacciner les mineurs", eh bien je suis tout à fait d’accord.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès