• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Gilets jaunes, impasse ou solution ?

Gilets jaunes, impasse ou solution ?

Est-il encore possible de changer la société ? N'est-il pas trop tard ? Nous avons ruiné nos outils de production et aujourd'hui nous dépendons totalement des autres pays (de l'EU ?) pour avoir le minimum syndical sur le plan énergétique. C'est en tout cas ce qu'auraient soutenu les hommes du gouvernement qu'aurait rencontré l'une des figures du mouvement, Maxime Nicolle ! Mensonge ou réalité ?

Comment tout cela va-t-il se terminer ?

Et bien il semble qu’une solution se dessine contre toute attente ! Bluff, ou une vraie porte de sortie vers un monde meilleur ? Je ne sais pas, mais ce mouvement n’en finit pas de m’étonner, en plus, ça va vite, très vite !

A suivre…

Tags : Démocratie Gilets jaunes




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 4 votes
    PumTchak PumTchak 2 décembre 03:04

    Cette équipe qui représente les gilets jaunes fait vraiment du bon travail. Ils ont l’air blindés contre les stratégies de récupérations, de dénigrement et de pourrissement par la radicalisation des idées. Ils n’accordent aucune confiance aux politiques, aux syndicats et au médias, même s’ils savent qu’ils ont à frayer parmi eux. Ils sont jeunes en général, ils sont nés dedans et ils ont décodés les fonctionnements qui piègent. Ils ont donc une intelligence d’action qui est neuve pour un mouvement inédit.

    Je trouve intéressant aussi qu’ils aient intégré que cela ne sert à rien de changer un gouvernement s’il n’y a rien derrière : se faire plaisir avec un psychodrame n’est pas apporter les solutions aux problèmes du pays.

    S’il y a un mécène qui est prêt à payer la structuration du mouvement, cela prouve qu’il y a des décideurs, ou des gens qui ont les moyens, disponibles pour de réels changements pour le bien du pays.

    Difficile de croire, après des décennies d’inventions en ingénie sociale pour nous enfumer, mais je suis comme Toto Rhino, je pense que tout est ouvert.


    • 1 vote
      TotoRhino TotoRhino 2 décembre 15:04

      @PumTchak
      Je suis assez bluffé par la faculté d’adaptation de ces jeunes face à l’adversité.

      Je pensais qu’ils étaient immatures et complètement décalés de la "vraie vie". Ce qui n’était pas complètement faux, il n’y a qu’à voir avec quelle naïveté (ce n’est pas péjoratif) avec laquelle certains découvrent que l’autorité peut être violente, à quel point les flics, et plus particulièrement les CRS, peuvent être dégueulasses.

      Mais leur pouvoir de se remettre en selle, de passer outre est, pour moi en tout cas, tout simplement exemplaire. Ils pigent vite, c’est indéniable, et la facilité avec laquelle ils trouvent des solutions est remarquable. Maintenant, il faut voir comment le mouvement va arriver à accepter une ligne de conduite, savoir s’il vont rester unis quand il vont parler "d’ordre" pour le mouvement.

      Bon maintenant, je ne parle que des jeunes, mais cependant la grande majorité est constituée de gens d’un certains âges, des parents, des retraités, mais il (me) semble que les portes-parole sont plutôt assez jeunes. ce qui voudrait dire (au conditionnel donc, ce n’est qu’un ressenti de ma seule personne) que les doyens s’en remettent à leurs enfants ; exit donc le conflit de génération !

      Bref, j’en reviens au début de mon commentaire, je suis bluffé !


    • vote
      mat-hac mat-hac 2 décembre 15:25

      @TotoRhino
      Vidéo 1 : Oulà. La coopération entre les pays peut être adaptée avec le contrôle aux frontières. Dans les faits c’est le nucléaire français qui est livré à l’Allemagne.

      Les réseaux sociaux
      Licence Creative Common by SA
      samedi 1er décembre 2018 par matthius

      Il est nécessaire de voir l’URL, c’est à dire l’adresse où on est sur le web. L’avantage d’utiliser un réseau social avec l’URL est de se situer dans la zone d’information, afin d’utiliser le web pour se souvenir des URLs pouvant disparaître du réseau social, parce que sur les limites de l’humain. Les limites de l’humain ne peuvent être comprises que si l’on a cherché sa vérité, permettant de chercher la vérité.

      Il est donc inutile d’aller sur le web tant que l’on cherche sa vérité. Un dialogue avec les yeux permet effectivement de deviner les codes de la société et de chercher comme le ferait Socrate. On reconnaît un humain à son âme, cette capacité à transformer un ensemble d’idées en une seule idée supérieure, parce que notre âme possède les solutions, selon Platon.

      Les écrans avec lumières, regardés trop longtemps, peuvent non seulement rendre dépressifs, mais aussi empêchent d’analyser de façon globale, de retenir enfin. Ainsi une liseuse sans lumière non liée à un site web est ce qu’il y de mieux pour les enfants. Donc ne fournissez surtout pas un écran avec lumière à un enfant. Les écrans transflectifs peuvent être regardés plus longtemps que les autres écrans à lumière, s’ils sont configurés correctement.

      Suivre la rapidité des défilements provoque un bordel dans la tête. Il s’agit donc de se concentrer sur l’écran que sur ce qui est à lire. Aucune information privée ne doit être publié sur un site web empêchant de supprimer.

      Facebook empêche non seulement de supprimer complètement, mais aussi possède une Intelligence Artificielle servant à manipuler selon le Big Data en 2018. Ainsi un gilet jaune manipulé a manipulé les gilets jaunes grâce à Facebook, en disant qu’il possédait un intérêt général secret. Pourtant il est possible de découvrir l’intérêt général public sur Internet, si on cherche la vérité. Comme beaucoup de médias informaient mal, cette manipulation a été possible avec l’aide de Facebook. Seule la réflexion scientifique de Platon permet d’aller contre cela.

      Les sources des logiciels, associés à la communauté qui s’en occupe, sont indispensables pour savoir si on est manipulé par le logiciel, selon Richard Stallman. La neutralité du net est indispensable à la sûreté d’accès aux informations. Or la neutralité du net n’est plus respectée. Aussi les logiciels qui manipulent accaparent plus d’argent donc ont plus de gadgets. Par contre les logiciels libres qui permettent la liberté par les sources modifiables vont vers l’utile mais peuvent être copiés. Cependant vous serez moins divertis, c’est à dire orientés vers d’autres choses par ces logiciels.

      Les robots sont présents sur Internet à cause de la finance. Il s’agit, par la réflexion scientifique de Platon, de dépasser la déduction logique pour construire par la recherche de vérité, le dialogue face à face, la musique qui fait réfléchir pour agir, voire transcende si on en joue, le travail manuel comme l’écriture, l’architecture qui permet d’élaborer tous les jours.

      Les réseaux sociaux libres sont Mastodon et Diaspora Network. Mastodon évolue plus vite que Diaspora.


    • vote
      mat-hac mat-hac 2 décembre 15:32

      Vidéo 2 plus révélatrice.
      Il n’est pas politisé et veut favoriser quelqu’un d’apolitique pour qu’il fasse de la politique, alors que différents partis politiques diffusent le véritable secret que les médias ne veulent pas donner.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Franklin_Delano_Roosevelt#Pr%C3%A9sidence_(1933-1945)


    • 1 vote
      PumTchak PumTchak 2 décembre 21:42

      @TotoRhino
      .

      On a bien vu qu’il y a tous les âges qui participent aux gilets jaunes, y compris les retraités.

      Mais il y a une raison technique à ce que les jeunes soient les aiguillons de la coordination : c’est la maitrise de l’Internet et des réseaux sociaux. Il y a encore une fracture numérique vieux/jeunes dans les mondes ruraux et les petites villes. Et c’est alourdi par le fait que le gros des troupes de gilets jaunes est plutôt dans la catégorie travailleurs CSP-, pour qui l’Internet est encore un usage de vie personnelle, pas un mode travail.

      Pour ceux qui sont du mauvais côté de la fracture, ce n’est pas simple d’organiser un évènement sans se voir avec le café, savoir fluidifier les processus de concertations/décisions, passer d’une appli à une autre, continuer en dépit des bridages et suppressions par les renseignements généraux.

      .

      Je regardé toute l’émission de Pujadas : ils savent garder la tête froide et maîtriser leur temps de parole dans les débat.

      Les hurlements, il venait d’en face, avec Goupil le gaucho devenu complètement neocon, avec O’petit, qui ne sait rien faire d’autre de sa fonction de député, que d’être chienne de garde du chef. Wargon était enfermée dans son autisme : le lobby, ça marche plus.

      Il y a juste le ministre Fesnau et la députée de Montchalin qui ont su tenir la seule attitude qui vaille : ne pas faire semblant et rester modeste, ne pas cacher qu’ils n’ont pas réponse à tout.

      .

      Ces jeunes ont su gérer le désordre d’un mouvement naissant.

      L’initiative de former le groupe des huit été a bonne : quitte à être contesté par certains groupes locaux, il fallait donner un coup d’arrêt aux initiatives individuelles, à l’instar de Benjamin Cauchy qui s’y croyait déjà avec un programme politique dans la poche. Et on le sait maintenant, ils sont provisoires en attendant les 13 représentants de régions.

      Leur côté pieds nickelés est bien aussi : aller à la réunion chez de Rugy habillés comme tous les jours, filmer l’entrevue. Rendre chèvre Edouard Philippe et lui casser le restant de popularité qui maintenait encore le tandem avec Macron…

      .

      Reste maintenant la question des casseurs (d’extrême droite, of, course avec les graffitis anarchistes). Macron ne reculera pas, comme Hollande n’a pas reculé pour la loi travail à coups de 49.3, comme Sarkozy n’a pas reculé pour les retraites avec l’envoi de flics déguisés en casseurs (déjà).

      C’est vrai que c’est une lèpre pour le mouvement : s’il y a un acte 4 à Paris, ce sera que des mecs, moyenne d’âge 30 ans. Bobonne, mamy et les enfants resteront à la maison.

      .

      De toute façon, les gilets jaunes devront tout faire par eux-mêmes : organisation, logistique, comm media, processus de décisions, revendications. Et, s’ils ne s’effondrent pas entretemps, un parti politique. Je ne vois pas autrement.


    • 1 vote
      gaijin gaijin 2 décembre 10:35

      et bien affaire a suivre ..............


      • vote
        pilule bleue pilule bleue 4 décembre 19:08

        La solution existe mon amis, c’est la renationalisation immédiate des grandes compagnies sur le sol Francais. Accord avec des pays comme la Russie, La Syrie, l’Iran, la Chine et certain pays Africains. Mise aux arrêts immédiate avant jugement de l’ensemble de la classe politique Française et des grand dirigeant d’entreprise. Mises aux arrêts de la totalité des franc-maçons avant jugement. Nationalisation de toutes les banques et sortie immédiate de l’Euros sans condition. C’est brut, mais c’est faisable !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TotoRhino

TotoRhino
Voir ses articles







Palmarès