• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

basile

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 56 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 2 votes
    basile 18 septembre 09:40

    Il y a deux types de journalistes, ceux qui font un travail de fond et ceux qui ont un travail

    Un journaliste de grand média qui oserait une analyse mettant en cause la soumission de l’UE aux USA dans l’origine de la guerre en Ukraine serait un journaliste mort, viré sur le champ.

    Liberté d’expression ???



  • 3 votes
    basile 17 septembre 22:34

    Un Français supérieurement intelligent qui s’exprime librement, c’est magnifique.

    Et l’on se demande soudain pourquoi on nous impose dans les étranges lucarnes, pour partie à nos frais et à longueur de journée, un troupeau d’ânes et d’ânesses qui se prétendent journalistes.



  • 1 vote
    basile 5 juin 17:24

    @youki
    ma fille à un Bac+5 , elle a tenté le coup de l’EN , ils l’ont embauché à temps réduit pour 1200 boules /mois 

    1200 € net pour débuter avec Bac+5, c’est une misère, inadmissible.

    Je n’arrive pas à y voir clair dans les salaires de l’EN. On dit que les profs français sont sous payés. D’un autre côté, j’ai lu un article qui explique que la charge des salaires des profs pour l’Etat est globalement dans la moyenne de l’UE. Mais répartie autrement : tout pour la retraite des profs en France, retraite nettement plus faible pour les profs ailleurs (Allemagne …) mais salaire bien meilleur en activité. Si c’est vrai, que disent les syndicats ? J’imagine qu’il n’est pas question de toucher aux retraites, il leur faut le beurre et l’argent …

    Quand je travaillais encore, je touchais un très bon salaire de vieil ingénieur, mais je sentais que ça allait se gâter pour les jeunes, qu’on s’orientait vers un système « soviétique » où tout le monde serait finalement payé 1000 balles, sauf les diplômés des GE. On y va doucement, avec le salaire universel.

    La faute aux boomers ? En partie, mais cette évolution des salaires tient à la mondialisation. Quand je travaillais, j’avais des relations avec un chef de BE slovène de mon groupe situé en Slovénie. Il ne gagnait pas le quart de ce que je gagnais avec la même qualification et un boulot comparable. J’avais pensé à l’époque que nos salaires allaient évoluer vers le sien (et pas le contraire).



  • 2 votes
    basile 5 juin 16:22

    @youki

     peut être qu’il y aurait plus de moyens pour les services publiques . 

    Très franchement, sincèrement, honnêtement et tout ce que vous voudrez, je ne crois pas qu’il s’agisse d’une question de moyens.

    Il s’agit d’un naufrage idéologique.

    Il convient de supprimer le ministère de l’EN (rattacher les indispensables au ministère de l’Intérieur ou de la Défense), interdire toute réforme pendant 10 ans, remettre au travail tous les profs. qui n’enseignent pas et polluent le système dans le ministère et les syndicats, interdire aux parents d’aller pleurnicher chez les profs, armer les profs. de bombes lacrymogènes dans les zones à risque, instaurer une discipline de fer.

    Fasciste ? Oui, au sens du rétablissement de l’Etat, mais j’assume.



  • vote
    basile 5 juin 12:27

    @youki
     cracher sur une corporation qui subit la connerie des politiques n’est pas très fair play

    Les politiques et la corporation sont de mèche.

    Le ministre Bayrou était très proche de la patronne du syndicat.

    Une alliance de circonstance : d’un côté une économie qui a juste besoin d’une élite surperformante et d’une masse inculte obéissante. De l’autre une corporation qui a perdu le Nord idéologiquement et fournit au régime exactement ce qu’il attend : une élite très minoritaire surperformante et une masse amorphe, désarmée pour lutter contre le système (hors période gilets jaunes).

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité