• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Earthnet

Earthnet

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 127 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    Earthnet Earthnet 14 novembre 2018 20:07

    En regardant les deux, ce qui m’a le plus dérangé, c’est la manie qu’avait Micron de toucher Trump. 

    Cette familiarité de la racaille cosmopolite est vulgaire et vraiment pas à la hauteur de la fonction présidentielle. 



  • 5 votes
    Earthnet Earthnet 14 novembre 2018 00:49

    @Earthnet

    Moix a un vrai discours qui attise la haine mais le problème c’est Dieudo...

    Ne jamais donner ou abandonner le pouvoir à certaines personnes. Nos anciens avaient bien prévenu. 



  • 4 votes
    Earthnet Earthnet 14 novembre 2018 00:37

    Je me le prend en 2 rounds sans gants et sans dentier le Moix et je l’envoi en formation dans une favelas du Brésil pendant 1 an. J’ai jamais vu un mec sucer la bite à un maître de la sorte, c’est indécent. C’est la revanche du petit con qui fait le malin dans l’ombre du puissant. 

    Sinon y’a la série documentaire sur Netflix "Flint" pour comprendre ce a quoi vont être confronté les flics dans un avenir proche. 98 flics pour 100 000 personnes avec la pauvreté et donc la criminalité qui va avec. 

    Métier de fou, de dingue, sous pression constante contre les petites racailles qui ont été élevées à la haine de l’autorité, de la hiérarchie par les mêmes qui ont besoin des flics pour les protéger. Un comble. 

    Le sale facho que je suis dixit mes amis de la grande tolérance, aime l’ordre et l’autorité, quand elle sont entre de bonnes mains. 

    Vaut mieux l’autorité à l’Anarchisme. L’être humain n’est pas encore assez vertueux pour l’Anarchisme, je dirais même qu’il reprend la direction opposée



  • 3 votes
    Earthnet Earthnet 14 novembre 2018 00:16

    @Vraidrapo

    John Swinton (1829-1901) Ancien chef de la rédaction du New York Times ; a été l’un des journalistes les plus aimés des États-Unis. Appelé par ses pairs "Le doyen de sa profession". En 1883, lors d’un banquet en son honneur il déclare : " En Amérique, la presse indépendante n’existe pas, sauf dans les villes rurales. Vous êtes tous des esclaves. Vous le savez et je le sais. Il n’y a pas un de vous qui ose exprimer une opinion honnête. Si vous l’exprimiez, vous sauriez à l’avance qu’elle n’apparaîtrait jamais. Je suis payé 150 $ pour garder des opinions honnêtes sur le papier avec lequel je suis connecté. D’autres d’entre vous touchent un salaire similaire pour des actes similaires. Si je permettais que des opinions honnêtes soient imprimées dans un numéro de mon journal, je serais comme Othello avant vingt-quatre heures : mon métier aurait disparu. L’homme qui serait assez idiot pour écrire des opinions honnêtes serait dans la rue à la recherche d’un autre travail. L’activité d’un journaliste new-yorkais est de déformer la vérité, de mentir carrément, de pervertir, de bafouiller, de flirter aux pieds de Mammon et de vendre son pays et sa race pour son pain quotidien, ou pour ce qui est de la même - son salaire. Vous le savez et je le sais. et quelle sottise de faire croire à une "presse indépendante" ! Nous sommes les outils et les vassaux des hommes riches dans les coulisses. Nous sommes des pantins. Ils tirent la corde et nous dansons. Notre temps, nos talents, nos vies, nos possibilités, sont la propriété des autres hommes. Nous sommes des prostituées intellectuelles."



  • vote
    Earthnet Earthnet 14 novembre 2018 00:01

    @rogal

    Oui et pourtant les soviétiques dans le genre c’est déjà pas mal. Mais bon, Yankees et soviétiques ont de toute façon tous les deux des influences communes. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès