• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

ffi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 16/05/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 4260 21
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires




  • vote
    ffi 1er octobre 11:00

    Il y a des choses vraies dans ce qu’elle dit, mais elle a un angle mort. Le souverain, à la base, c’est le Roi, personne réelle, incarnée, qui possède une unité de volonté, et donc peut agir de manière coordonnée pour arriver à sa fin. Mais le peuple est une personne fictive, une idéalisation. Il n’a pas d’unité de volonté, mais multiplicité de finalités. Il est incapable d’actions coordonnées.

    C’est donc logique : après avoir perverti le concept de souveraineté, qui reposait d’abord sur une incarnation royale en charge de la défense du peuple, en y substituant la souveraineté illusoire d’un peuple sans queue ni tête, on a fini par la perdre totalement.



  • 1 vote
    ffi 15 septembre 06:23

    @yoananda2

    Ça doit être ça : En gros, tu racontais n’importe quoi. Quoiqu’il en soit, une chose est que la France considère que l’Islam lui est compatible. Une autre est que l’Islam considère que la France lui est compatible. Sans parler des tarés qui déboulent dans une salle de concert pour buter tout le monde, il suffit simplement de constater qui est la source de l’hostilité...



  • vote
    ffi 14 septembre 20:14

    @yoananda2

    Je n’ai pas vu la liste... Elle est où ?



  • 1 vote
    ffi 13 septembre 07:16

    Une société est une unité juridique, où il est possible de faire indemniser les uns des préjudices que d’autres leur auront causé. Mais le libre-échange remet ceci en cause. Une production fondée sur des comportements délictueux et préjudiciables, à petits prix, peut venir inonder le marché et détruire un pan de l’économie. La seule politique qui vaille est le protectionnisme.



  • 1 vote
    ffi 26 août 08:02

    C’est le fruit de la perte de toute transcendance spirituelle. Rien dans les âmes ne s’oppose plus aux pulsions égoïstes. Il s’ensuit que les individus tendent à dépasser les bornes de leur liberté légitime. D’où une épidémie de harcellement qui suscite à son tour épidémie de psychopathies. Pour s’y opposer, le pouvoir tente d’imposer une transcendence matérielle, qui est le totalitarisme. Mais aucun mécanisme matériel ne peut agir valablement sur les esprits.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Psychologie


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité