• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Garibaldi2

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 530 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    Garibaldi2 16 novembre 2015 14:46

    @BA

    Et alors ???





  • 6 votes
    Garibaldi2 16 novembre 2015 14:39

    @Pierre-Elie Vous écrivez n’importe quoi. Vous ne savez même pas que les Musulmans sont aussi des enfants du Livre, c’est à dire qu’ils considèrent que l’Ancien Testament (en partie) est la parole divine ...

    Dans le Coran, l’Ancien Testament est appelé de deux manières différentes : al-Kitâb (le Livre), al-Tawrâ1 (la Torah). La Torah y désigne non seulement le Pentateuque mais également le reste de l’Ancien Testament et des sources post-bibliques comme le Talmud et le Midrash.

    Si le reflet de l’Ancien Testament dans le Coran est assez partiel, celui-ci comporte néanmoins de nombreuses allusions et mentionne nombre d’histoires et de personnages bibliques. L’Ancien Testament est en outre important pour l’islam car les exégètes coraniques interprètent plusieurs passages comme des prophéties de la venue de Mahomet et de la victoire de l’islam. Par ailleurs, nombre de commentateurs musulmans contestent l’intégrité des textes - révélations qui ne devraient contenir que les paroles de Dieu - dans leurs versions chrétiennes et juives qui auraient été falsifiées.

    L’Ancien Testament revêt une importance particulière pour l’islam car son apport, surtout indirect, est décisif. L’islam le considère comme un des textes saints que Dieu a révélé aux hommes avant le Coran et il sert à prouver la véracité de celui-ci2.

    Le Coran ne fait pratiquement jamais de citation littérale de verset biblique mais en donne des versions remaniées ou commentées soulignant que le Coran s’intéresse à ce qu’il saisit de l’Ancien Testament et non à sa formulation. Tout se passe comme si le lecteur était censé connaître l’histoire biblique transmise par ailleurs par tradition orale populaire3. De nombreux éléments post-bibliques, dont plusieurs midrashim, sont mêlés aux récits bibliques comme s’ils faisaient partie de l’Ancien Testament, tandis que bon nombre d’éléments de ce dernier n’y figurent pas. Cette lacune sera comblée après coup grâce à la littérature exégétique, aux recueils de hadiths et particulièrement aux Histoires des prophètes (Ibn Kathir) qui donnent une image beaucoup plus riche de l’Ancien Testament.

    Selon le Coran, Adam était muslim (musulman) c’est-à-dire soumis [à Dieu] - , ainsi qu’Abraham - Ibrahim - et tous les prophètes 4. Un hadith célèbre affirme que « tout nouveau-né naît prédisposé à se soumettre à dieu (être musulman) , Ce sont ses parents qui l’incitent (le disposent) à être juif, chrétien ou mazdéen »5. On trouve de nombreuses évocations de personnages vétérotestamentaires, comme Adam, Noé, Loth, Jacob... et d’histoires tels les récits de l’enterrement d’Abel par son frère Caïn6, l’histoire d’Abraham, iconoclaste chassé par son père et échappant miraculeusement à la fournaise7, les récits sur Joseph refusant les avances de la femme de son maître Putiphar8 ou la narration de la vie de Moïse, une des figures centrales du Coran. On trouve également des concepts bibliques tels que la Géhenne 9, le jardin (d’Éden) ou encore la résurrection10. La morale du Coran reprend, quant à elle, les données du décalogue tout en usant de plus de largesse sur certains points.

    .........



  • 10 votes
    Garibaldi2 30 octobre 2015 00:21

    @Sentero

    Vous écrivez un peu n’importe quoi. Ce que cherche d’abord un enquêteur c’est qui avait un mobile : le mari, l’amant, la femme trompée, le salarié licencié, le patron sans scrupules, le concurrent jaloux ... Les éléments matériels c’est la police scientifique, qui ne présente que des faits matériels : empreintes appartiennent à z, taches de sang de tel groupe, résultat analyse adn = personne ou TOTO au fichier ...

    Si le mari de madame x s’est fait flinguer sur le parking de son immeuble et qu’il était un citoyen sans histoire, la première chose que demandera un enquêteur c’est : votre mari avait-il des ennemis ? Et si dans l’enquête de voisinage on lui dit que madame x avait un amant et qu’elle s’engueulait avec son mari à ce propos, on aura un peu tendance à aller vérifier l’alibi de l’amant ! C’est sûr que si on voit pinpin sur la vidéo trucider madame machin, on n’ira pas trop chercher pourquoi ... mais on le lui demandera quand même pour bien boucler le dossier, car sans mobile un avocat se sent beaucoup plus à l’aise pour semer le doute.

    Le casse-tête pour un enquêteur c’est le crime gratuit, donc sans mobile autre que l’assouvissement d’une pulsion, c’est à dire qu’il ne ’’profite pas à l’assassin’’ de façon matérielle mais sur le plan intellectuel. Dans la majorité des cas, le mobile à un meurtre est tout ce qu’il y a de banal : il ou elle me faisait cocu, je voulais profiter de son fric, c’était un salaud qui me harcelait, ...



  • vote
    Garibaldi2 20 octobre 2015 16:59

    Blueman : tu es un menteur et un manipulateur. Les photos que tu postes sont celle de l’église Saint Jacques à Abbeville. Elle a été démolie parce qu’elle s’était partiellement écroulée, non par manque d’entretien mais parce que le sol était instable, qu’il y avait des infiltrations d’eau et que la tempête de 2004 avait miné la construction. De plus ce n’était pas un joyau architectural, comme nombre d’églises fin 19ème, même si on pouvait lui trouver un certain charme. Tout ceci peut être vérifié dans un article du journal La Croix :

    http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/A-Abbeville-la-demolition-de-l-eglise-Saint-Jacques-ebranle-les-habitants-_NP_-2013-02-18-912281

    lien court : http://filz.fr/ddkd8d

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Ses favoris


Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité