• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Lord Volde

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2694 0
1 mois 0 5 0
5 jours 0 5 0


Derniers commentaires




  • 2 votes
    Lord Volde 27 novembre 18:57

    @Globulard
    Un bretteur hors pair de mon acabit n’a pas d’équivalent dans ce microcosme qu’est agoravox. Par ailleurs, je suis aussi un artiste implacable dans les arts martiaux et la bagarre de rues. Je te claque le beignet dans tous les domaines de l’activité humaine, hormis la crasse, le vice, la bêtise et bien évidemment la couardise et tout ce qui côtoie l’insalubrité mentale.



  • 2 votes
    Lord Volde 27 novembre 18:26

    @Globulard

    Le pétochard suintant la haine du haut de sa petitesse toisant avec peine le bas du caniveau et exhalant la puanteur des bas-fonds recueillant les déchets organiques faits d’urine et d’excréments est né des relations du golem avec une souillon qui n’a pu supporter la vision abjecte d’une chose globuleuse et cafardeuse qu’elle porta malgré elle dans son ventre désormais putride et malfaisant.
    Tu sans mieux que quiconque que tu n’es qu’une ordure infecte qui ne fera pas de vieux en dehors de son trou à rats. 



  • 3 votes
    Lord Volde 27 novembre 18:05

    @Globulard
    Celle qui t’as mis au monde par l’arrière train et qui t’a rejeté en tirant la chasse d’eau après avoir vomi d’horreur au moment où elle posa son regard sur la chose difforme et hideuse qui descendait de son trou de balle et en éprouvant un inaltérable dégoût provenant de l’acre odeur de la chose répugnante et merdeuse la dégoutant à tout jamais.



  • 3 votes
    Lord Volde 27 novembre 17:49

    @Le Glaude
    Je souscris pleinement à ces constatations que vous tirer de la posture de cette ignoble couard qu’est le susnommé Globulard.



  • 3 votes
    Lord Volde 27 novembre 17:46

    @Globulard
    Il n’y a pire engeance que le dénommé Globulard dont la haine, le vice et la médiocrité la plus abjecte forment le tréfonds de sa personnalité cafardeuse. Il symbolise à lui seul la représentation de la lie la plus fétide que la terre ait pu porter à ce jour.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité