• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

mac1

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 488 0
1 mois 0 33 0
5 jours 0 27 0


Derniers commentaires




  • vote
    mac1 12 avril 14:39

    @Callaway
    Et le cadre à l’air nettement plus quelconque qu’au palais Vivienne et la bouffe nettement moins raffinée.



  • vote
    mac1 12 avril 14:34

    @perlseb
    Ce que vous racontez ressemble fortement à ce qu’a vécu la génération 93, première période de chômage massif pour les bac+5.
    Depuis, il y a eu des hauts et de bas mais les jeunes diplômés ont dû largement baisser leurs ambitions par rapport aux générations d’avant...



  • 2 votes
    mac1 12 avril 14:23

    @sls0
    L’ascenseur social, il a existé pendant les trente glorieuses.
    Je connais quelqu’un, pour ne pas dire un membre de ma famille, qui était orphelin et pupille de la nation après la mort de son père en 14-18 et celle de sa mère, de la tuberculose.
    Ce type a monté se boite de transport avec un vieux camion après la guerre et comme il bossait comme deux, ne dormait pas beaucoup, et qu’il y avait du boulot, sa boîte à fini par vraiment tourner. A la fin de sa vie, il prenait le Concorde et dînait dans les meilleurs restaurants parisien.
    Vous direz ce que vous voudrez, mais ce genre d’histoire semble bien moins possible en ce moment.



  • vote
    mac1 12 avril 14:04

    @sls0
    A l’époque il y avait 15% à 20% de salariés dans le secteur primaire, maintenant c’est moins de 1%. A quoi c’est dû, si ce n’est à l’augmentation de la productivité ?
    Combien d’heures de travail pour fabriquer une Renault Dauphine à l’époque et combien faudrait-il avec la technologie actuelle ?
    Vous savez très bien qu’il n’y a pas de jobs pour tout monde.Certes, on manque peut-être de plombiers, mais penser qu’il suffirait de rediriger quelques étudiants, un peu trop moyens, vers ce genre de métier pour résoudre le problème de l’emploi est une tromperie.
    Les jeunes essayent de faire des études, qui pour certaines sont des voies de garage, parce qu’ils n’ont pas trop d’autres choix. En 68, c’était bien différent...
    La répartition des richesses n’est pas la même, les super riches ont les moyens de s’offrir des moyens de productions de richesse sans humains ou presque, il faudrait qu’ils soient dingues pour s’en priver. Après c’est une question de société et là, il y a du boulot...



  • 3 votes
    mac1 12 avril 11:00

    Mais vous avez des individus "gonflés", ici même sur ce site, qui vont vous dire que les jeunes n’ont pas à se plaindre parce qu’ils n’ont pas connu la guerre de 14 ;

    Il serait intéressant de savoir si ces personnes n’appartiennent pas à la génération soixante-huitarde qui a eu pas mal de choses ( pas de guerre, pas de crise pour débuter leur carrière, retraite à soixante ans et crédit immobiliers faciles avec une inflation à deux chiffres qui a largement facilité leur accession à la propriété et même aux résidences secondaires...)


Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité