• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

robert biloute

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 21/11/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 139 6
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires




  • vote
    robert biloute 26 mai 2015 11:58

    @Gollum

    Effectivement la consubstantialité, dans le genre tordu.. Même la quantique semble limpide à côté de ça.



  • 2 votes
    robert biloute 26 mai 2015 11:30

    @la mouche du coche

    Ya pas à chercher très loin : expliquez nous donc le fonctionnement physique d’un transistor, ou encore la dilatation thermique des matériaux sans la quantique. Moi non plus je n’aime pas, mais nos sentiments on s’en fout, il se trouve que ça fonctionne et que ça prédit, contrairement à ce que vous avez affirmé. En fait, la quantique est le domaine qui fait les predictions les plus précises de toute l’histoire scientifique, deal with it.



  • vote
    robert biloute 14 avril 2015 00:21

    "Vous y trouverez une référence ici par exemple"

    Désolé pour la merdouille, cette phrase fait bien référence aux systèmes critiques auto organisés, mais elle est répétée *avec le lien* plus bas..



  • 1 vote
    robert biloute 14 avril 2015 00:19

    @Avlula
    D’une part tout ça se passe sur des temps longs (cf. les gouttes/les stalactites), d’autre part, et pour répondre plus généralement sur ce fil, les sauts évolutifs (accompagnés d’absence de formes intermédiaires donc) peuvent êtres assez prosaïquement expliqué par la notion de "système critique auto organisé" (vous y trouverez un référence ici par exemple). Je dis prosaïque, mais en fait c’est très beau, ça s’applique à tout ce qui ressemble à un système dynamique loin de l’équilibre, qui dissipe de l’énergie pour conserver voir augmenter son organisation interne. C’est à ma connaissance une idée initiale du physicien Ilya Prygogine. L’aspect chaotique (au sens défini en physique) de ces systèmes font qu’une petite variation peut mener à une bifurcation radicale.

    Vous y trouverez une référence ici par exemple. Je ne pense pas qu’il reste encore beaucoup de biologistes sérieux qui ne prennent pas en compte ce genre de notion, et si c’est le cas ils ne vont pas survivre à la sélection naturelle scientifique ! Je crains que beaucoup sur ce fil de commentaires ne critiquent que les savants de la fin du 19ème, quelques biologistes dogmatiques, ou ce qu’on leur a partiellement raconté de ce domaine.



  • vote
    robert biloute 13 avril 2015 14:13

    @Avlula
    Qui peut croire une seule seconde qu’à force d’essayer de voler il nous poussera des ailes ? Ridicule !

    Effectivement, c’est ridicule, ça doit être pour ça que ça n’est pas du tout ce que dit la théorie de l’évolution.

    (toute mutation amène des problèmes et handicaps etc.)

    On est donc tous mal barrés, étant donné que la principale source de mutation, de manière prouvée et re-prouvée expérimentalement depuis un bout de temps, est simplement l’agitation thermique des environnements dans lesquels nous évoluons. A moins d’évoluer dans un envirronement au zéro absolu, nous sommes donc tous et constamment soumis à un nombre faramineux de mutations élémentaires de notre ADN. Certaines de ces mutations seront jugées bénéfiques, d’autres négatives, et bien d’autres encore passeront inaperçues, voire seront corrigées par des mécanismes de redondance, comme en informatique.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Economie Travail Société


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité