• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

SERA

SERA

Croyant, je dis : Il est au-dessus des religions.
Non-croyant, je dis : prouver Son inexistence est aussi impossible que l'inverse, honnêtement. Et, enfin, si je fus scandalisé par les religions et leurs méfaits, traitresses par leurs chefs à Dieu lui-même, alors mon athéisme peut être plus proche de la Vérité que l'attitude d'un croyant.
Enfin, pire que l'humanisme athé, pire que la religion piégée par ses rois : le matérialisme grossier, aveugle face à l'essentiel, meneur de l'humanité à son auto-destruction.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 11 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    SERA SERA 9 avril 17:38

    Avis personnel : à vomir.

    J’ai été à l’unef lorsqu’il s’agissait d’un syndicat étudiant, à peu près. Ce que je ne vois en comparaison : que du pourrissement. La construction, ensemble bien que différents, relève du courage et d’une certaine spiritualité minimale ou en tout cas d’un humanisme que je défends partout où c’est possible.

    L’Unef doit se relever, si nécessaire, ce qui reste à démontrer, elle est en effet descendue aux enfers : le quant à soi, le repli sur sa culture et j’en passe, ne rentrant pas dans le domaine politique, etc.

    Qui n’a encore vu que la culture et moultes données associées, érigée en valeur en soi divise les êtres humains au lieu de les rassembler. La confondre avec l’expérience, par exemple, est complètement erroné. Il est vrai que faire comme pratiquement tous les politiques, à savoir déresponsabiliser l’individu et passer ici, au hachoir à viande, le vrai vivre ensemble en déresponsabilisant l’individu au profit du multiculturalisme pour tous, (à chaque pays sa mafia ! Super, reste à se partager les territoires à la kala.)...C’est plus facile. Et, cerise sur les gâteaux, ça donne passe-droits et autres avantages.

    Adieu, probable car signes de pourrissement = mort proche possible.



  • 1 vote
    SERA SERA 21 août 2020 01:51

    Chercher le plus possible le vrai chez son contradicteur. Les enfantillages, voire embrouilles pour se croire exister un instant, ça se survole.

    Le "c’est pas vous la cible, c’est la bêtise", par exemple et l’air de rien, c’est de la haute pointure.



  • 5 votes
    SERA SERA 20 août 2020 18:35

    @sls0
    Bien d’accord, on peut donc considérer cela comme de l’ingérence, et ça pue.
    Quant à Trotta (sa chaîne YouTube), je le soutiens mordicus. Quelques approximations ou emportements, quelques défauts mais globalement, sur la crise covid et peut-être parce qu’Italophone il a été très tôt en contact avec des gens du front, il a été bon. J’entends : il a fait plus de bien que de mal par ses interventions.
    J’admets : qu’il invite de temps en temps des gens chelous, pour la faire courte, qu’il a pu avoir une période branchée sur d’innombrables domaines sur laquelle je ne me suis pas penché. Si c’est à ces moments qu’il a débité "nombres de conneries à la minute" alors je dis : le Trotta nouveau est arrivé, peut-être aguerri par ses contradicteurs.



  • 11 votes
    SERA SERA 20 août 2020 14:00

    Bravo et merci Zardoz, action hautement utile que ce -désormais- contournement de la censure de notre très cher, connu, suivi, apprécié, travailleur, sérieux (et j’en passe !) Silvano Trotta :

    Parmi tous les YouTubeurs, c’est sans doute celui qui a le plus bossé le sujet, fournissant des vidéos informatives plusieurs fois par semaine, voire tous les jours, toutes sourcées. Tellement sollicité par commentaires, mails, facebook etc. qu’il ne peut plus se permettre de répondre aux principaux messages ni engager du personnel pour se faire (!).

    Personnellement, il m’a aussi fait découvrir la nouvelle source fiable qu’est France Soir sur internet ; oui, je dis bien France Soir sur internet. Une bouffée d’air frais dans l’épaisseur nauséabonde du nuage actuel.



  • 4 votes
    SERA SERA 21 juillet 2020 17:42

    Bonjour,

    Eté 2019 : "On entraîne des pilotes qataris sur les rafales autour du bassin (d’Arcachon)". Eh oui, SAV oblige.

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité