• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Arcady vs Caron : les 2 faces du communautarisme en France !

Arcady vs Caron : les 2 faces du communautarisme en France !

(Article revu et corrigé)

 

La colère est, dit-on, mauvaise conseillère et peut-être aurais-je dû m'abstenir d'écrire cet article qui ne va pas m'attirer que des compliments. Sans doute ai-je aussi été très mal inspiré de regarder l' interview chez Ruquier samedi dernier d'Alexandre Arcady, réalisateur du film 24 jours sorti en salle mercredi 30 avril et consacré à "l'affaire Ilan Halimi" du nom de ce jeune juif séquestré et assassiné en 2006. Cette interview, bien que coupée pour bonne partie au montage sous prétexte de "violents accrochages" entre le suffisant Caron et le non-moins pédant Arcady à propos d'une discussion sur le conflit israélo-palestinien, a néanmoins donné lieu à pas mal d'articles sur la toile, la plupart étant d'une incommensurable idiotie.

 

Donc cette interview ainsi que tous ces articles et commentaires m'ont particulièrement énervé. Car aucun n'aborde le VRAI problème de fond lié à ce film que, personnellement, je trouve particulièrement dangereux. Dangereux car il ne fera que renforcer le communautarisme en France déjà si élevé...

 

Arcady et Caron : accord parfait contre Dupont-Aignan !

 

D’abord, avant d’évoquer le sujet proprement dit, il est utile de rappeler que (le très très effrayant) Nicolas Dupont-Aignan, au-cours de la même émission, dut subir, avant Alexandre Arcady, les foudres de (dixit Naulleau) "celui qui possède le QI de Nabilla" ainsi que celles...d’Arcady lui-même !

 

 

Chacun pourra donc constater, à ce stade, que Caron comme Arcady s’entendent comme larrons en foire lorsqu’il s’agit de critiquer NDA, surtout lorsque ce dernier traite l’autre grande gloire "journalistique" (énorme soupir) Frédéric Haziza de m...intégrale. (il est vrai que traiter Haziza " d’intégrale" est absolument abject...)

 

Aymeric Caron : future star des "antisionistes" ?

 

Ah sacré Aymeric ! Probablement l’un des journalistes les plus détesté du PAF et pourtant, depuis les révélations de cet accrochage non diffusé, voilà que d’un seul coup, les commentaires sur le net se font nettement plus élogieux à son égard. "Il se met à avoir des c...", peut-on lire un peu partout. Mais quel exploit subversif cet homme désormais aussi "bien membré" a-t-il donc pu accomplir en si peu de temps pour que celui, dont Eric Naulleau lui-même estimait que "les attributs virils lui faisaient défaut, contrairement à sa comparse Natacha Polony, à rebours de ce que la Nature prévoit", se trouve d’un seul coup si avantageusement pourvu ? 

 

La réponse est simple : Caron aurait osé critiqué Israël ! (Tiens gageons que si Caron est viré de France 2, il sera invité au "bal des quenelles"...) Car voilà aujourd’hui le summum de la subversion en France : avoir le courage de critiquer ouvertement un pays de 5 millions d’habitants ! Tout ceci serait du plus haut comique si la réalité que l’on vit actuellement en France n’était aussi tragique. Donc Aymeric Caron, à l’instar de beaucoup de "penseurs gauchistes", estime que s’il y a des "Fofana" ou des "Mohamed Merah" en France, c’est tout simplement à cause du comportement de l’état d’Israël vis-à-vis des palestiniens qui engendrerait des frustrations et des radicalisations. Une solidarité de "classe" en quelque sorte : les banlieusards français étant considérés par la "France sionisée" comme les palestiniens par Israël ! Voilà ce que des antiracistes paumés ont dans leur cervelle atrophiée par des années et des années de propagande gauchiste et antiraciste ! On se demande vraiment quelle quantité " d’intégrale" (pour rester dans la logique du propos de Dupont-Aignan sur Haziza évoqué plus haut) tous ces braves gens ont-ils cumulé sur leurs yeux naïfs pour ne pas voir que la solidarité qu’éprouvent tous les petits Mohamed Merah et Fofana en puissance, prêts à faire notamment le jihad en Syrie, n’a rien " d’humaniste" mais qu’elle est essentiellement religieuse  ! 

 

 

Car voilà le vrai sujet de fond que personne n’ose aborder : de nouveaux affrontements religieux sur notre propre sol ! communautarisme de type "juif" face à un communautarisme de type "arabo-musulman"

 

 

Judaïsme et islam : 2 religions si proche en réalité !

 

Avant d’aller plus avant, soyons tout de suite très clair : la grande majorité de nos compatriotes de confession juive et musulmane vivent tranquillement leur religion en privé, sont parfaitement heureux en France et ne font preuve d’aucun prosélytisme ni aucun communautarisme en public. Comme la plupart, ils ne demandent qu’à vivre en paix. Il s’agit simplement de minorités mais qui sont particulièrement agissantes, surtout depuis quelques années.

Par ailleurs, pour bien comprendre les choses, il s’agit de décorréler le dogme religieux des individus !

 

Toute religion est potentiellement totalitaire (au sens de contrôler "totalement" la vie des individus) à partir du moment où elle dirige toute forme d’organisation de vie en société. Là aussi, disons le clairement : la pratique d’une religion, quelle qu’elle soit, à partir du moment où elle n’englobe pas complètement la vie des êtres, constitue un facteur particulièrement favorable à l’épanouissement des individus au sein d’une collectivité. Une religion donne des valeurs ainsi qu’une certaine hygiène de vie ce qui est logique dans la mesure où le "fait religieux" existe depuis le début de l’humanité. A l’instar du bon vin qui, consommé de manière mesurée et équilibrée se révèle excellent pour la santé, on pourrait dire que toute religion doit être consommée avec modération. Tel est, en tout cas, le sens de la laïcité en France qui, afin de garantir un tel équilibre, consiste à séparer la pratique religieuse de la vie publique en reléguant les croyances et les pratiques dans le cadre du privé. Or, contrairement à ce que prétendent un tas de guignols sur le net : la laïcité n’a pas été "inventée" par la franc-maçonnerie mais elle est consubstantielle aux Evangiles dès l’origine ! (Sauf à considérer que Jésus était franc-mac...)Ce qui n’est absolument pas le cas ni pour le judaïsme, ni pour l’islam qui ne connaissent pas de frontières entre le temporel et le spirituel ou, pour le dire autrement, entre le politique et le religieux. La laïcité à la Française, calquée sur le modèle du Christ qui invitait tout un chacun à " s’enfermer dans sa chambre pour prier...à l’abri des regards", est donc une invitation à la discrétion. "Dans l’espace public, on n’a qu’une seule identité : on est citoyen français !" Point à la ligne. Or, pour un juif ou pour un musulman, cette distinction dans le domaine public ne va pas forcément de soi ! Pour le vérifier, il serait intéressant que l’on effectue un sondage en France en interrogeant nos compatriotes juifs et musulmans et en leur posant la question suivante : "dans l’espace public, vous définissez-vous d’abord comme citoyen français ou comme juif/musulman ?". Précision importante : il ne s’agit en aucun cas pour moi de prétendre que le christianisme, c’est "bien" et l’islam ou le judaïsme, c’est "mal", ce qui n’a aucun sens mais simplement de comprendre et d’analyser

 

Donc cette rivalité de plus en plus perceptible entre le judaïsme et l’islam en France aujourd’hui n’est jamais vraiment analysée. Alors que, pourtant,ces 2 religions ont beaucoup plus de points communs entre elles qu’elles n’en ont avec le christianisme. Outre la question de la laïcité évoquée, on peut citer les points communs suivants :

- la pratique de la circoncision

- le statut des femmes

- Les interdits alimentaires

- Une eschatologie qui stipule d’ en finir avec les nations existantes

- La loi du Talion

Et surtout : une solidarité avec leurs coreligionnaires qui n’existe pas (ou très peu) dans le christiannisme ! Ce point est fondamental pour la compréhension du communautarisme en France. Ainsi un musulman/juif considérera un autre musulman/juif toujours "au-dessus" des autres individus. Là où le Christ commande " d’aimer ses ennemis", marquant ainsi une égalité stricte entre les chrétiens avec tous les autres individus, le judaïsme et l’islam effectuent une nette distinction entre les gens du peuple élu/Oumma et les goys/mécréants. Là aussi, il ne s’agit pas de porter un quelconque jugement dans l’absolu (lequel ne serait pas nécessairement favorable au christianisme, par ailleurs...) mais de bien prendre en compte ces données.

 

Alors monsieur Caron : à quand une vraie réflexion froide, objective et rationnelle sur ce thème ?

 

 

La véritable critique du film d’Arcady qu’Aymeric Caron n’aurait jamais osé faire

 

Tout ceci étant contextualisé, venons-en maintenant au film d’Arcady et critiquons le comme il se doit. Imaginons, pour une fois, Aymeric Caron faire preuve de courage, en regardant Arcady droit dans les yeux et lui adressant les propos suivants :

 

"Monsieur Arcady, j’ai détesté votre film, le trouvant particulièrement dangereux, voire explosif. Pourquoi ? Parce qu’il risque, en réalité, de faire monter l’antisémitisme, contrairement à votre objectif affiché. Avant de sursauter et de hurler, laissez-moi vous expliquer : ce film, qui évoque la souffrance d’une famille suite à la mort atroce de leur enfant, ne fait en réalité qu’enfermer nos compatriotes juifs dans un rôle de victime permanente. Dans le droit fil de cette "merveilleuse" loi Gayssot, votre film ne fera qu’alimenter cette caricature du "juif pleurnichard" qui a tant sévi tout particulièrement dans les années 30. Mettez-vous, ne serait-ce que 30 secondes à la place de jeunes de banlieue un peu paumés et en mal d’identité à qui des intégristes salafistes expliquent à longueur de journées que "les juifs ont le pouvoir en France et exploitent les gens". En voyant toute la publicité qui a été faite autour de ce pauvre Ilan, ne seront-ils pas tentés de se dire en effet " qu’ il n’y en a que pour les juifs dans ce pays " ?. Non seulement, certes sans le vouloir, vous accolez ce rôle ingrat à nos compatriotes juifs de "victimes éternelles" mais en plus, vous allez alimenter la concurrence victimaire tout particulièrement avec la communauté d’origine arabo-musulmane dont on sait à quel point la relation entre islam et judaïsme a été de tout temps compliquée. 

 

Monsieur Arcady, vous vous inscrivez ainsi dans le discours abject de ces associations communautaires et antiracistes malfaisantes (inutile de les citer) qui, en 30 ans ont divisé le peuple français comme jamais, et ont insinué cette idée perverse selon laquelle, mon pays, notre pays monsieur Arcady, c’est à dire la France, serait un pays profondément raciste et antisémite. Il n’y a pas pire mensonge que celui-là, dans la mesure où la France est le pays qui contient en son sein la plus forte communauté musulmane et la plus forte communauté juive en Europe. Savez-vous, monsieur Arcady, que Les personnalités préférées des français en 2013 sont Omar Sy, comédien d’origine africaine et issu de famille musulmane et Jean-Jacques Goldman, un "juif" ? Je vous l’affirme ici droit dans les yeux monsieur Arcady : la France est le pays le moins raciste et le moins antisémite du monde et jamais, vous m’entendez bien, jamais je ne laisserai quiconque insinuer le contraire. Alors plutôt que de jouer avec le feu au-travers de votre film, pourquoi n’avez-vous pas axé votre réflexion sur les causes racine de cet antisémitisme ? Pourquoi ne dénoncez-vous pas le rôle de ces associations antiracistes sus-citées qui alimentent la concurrence victimaire en permanence ? Pourquoi ne dites-vous pas que la meilleure manière de lutter efficacement contre ce communautarisme qui se développe comme un cancer serait de réapprendre à tous nos compatriotes, quelque soit leur origine, à aimer le plus beau pays du monde qui est le nôtre ? A s’assimiler en s’appropriant notre magnifique Histoire de France ? C’est pourtant une règle de psychologie élémentaire mais pour que des immigrés nouvellement arrivés sur notre sol puissent nous aimer, il faut d’abord que nous commencions par nous aimer nous-mêmes !

 

Pourquoi, monsieur Arcady n’avez-vous pas consacré votre film à la gloire de ces juifs patriotes morts pour la France lors de la dernière guerre, par exemple ? Ces juifs, qui n’étaient pas, contrairement au CRIF, dans la pleurnicherie mais qui ont donné leur sang pour la patrie ? Pourquoi ne pas avoir fait un film sur Maurice Druon, cet académicien un peu bourru mais véritablement résistant, co-auteur du chant des partisans et amoureux de la langue française ? Pourquoi ne pas faire un film en hommage à ce super-champion sportif et grand patriote qu’était Alain Mimoun, originaire d’Algérie ? 

 

 

Bien j’arrête là avant que Ruquier et vous-même ne fassiez une syncope. De toute façon, cette séquence sera coupée au montage (ainsi que ma tête) mais pour terminer, je vous laisse méditer sur cette citation d’une grande personnalité juive assimilée, grand historien et grand résistant qui a donné sa vie pour la France

 

"Je suis Juif, sinon par la religion, que je ne pratique point, non plus que nulle autre, du moins par la naissance. Je n’en tire ni orgueil ni honte, étant, je l’espère, assez bon historien pour n’ignorer point que les prédispositions raciales sont un mythe et la notion même de race pure une absurdité particulièrement flagrante, lorsqu’elle prétend s’appliquer, comme ici, à ce qui fut, en réalité, un groupe de croyants, recrutés, jadis, dans tout le monde méditerranéen, turco-khazar et slave. Je ne revendique jamais mon origine que dans un cas : en face d’un antisémite."

 

Marc Bloch, L’étrange défaite 1940

 

Tags : Racisme Nicolas Dupont-Aignan




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • 12 votes
    Maxime Maxime 6 mai 2014 09:49

    Appelons un chat un chat alors : Un sémite n’est pas un juif. Le terme "sémite" désigne l’ensemble des populations parlant des langues sémitiques donc les populations arabophones, les populations parlant l’hébreu et d’autres...

    Par déduction, l’évidence est que Dieudonné n’est pas antisémite ; antisioniste c’est sur ; et judéophobe peut être mais ca tombe bien jacubowitz le messi disait dans une vidéo qu’on avait le droit d’être judéophobe, islamophobe, etc...
    Pour Caroline Fourest, l’Iran a un gouvernement profondément antisémite...Tiens donc, ils sont anti-eux...
    Je veux bien que le terme claque, il désigne l’horreur mais il démontre aussi que beaucoup de journalistes et politiques nous prennent vraiment pour des cons. 

    • 5 votes
      Pablo el GENIO Pablo el GENIO 6 mai 2014 10:48

      Maxime, je suis d’accord avec tout ce que tu dis, sauf que l’Iran n’est pas sémite, mais cela ne change rien à la vérité de tes propos. Bonne journée à toi.


    • 5 votes
      Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 6 mai 2014 10:52

      Effectivement les iraniens sont des aryens, les vrais, pas ceux rêvés par A.H.


    • 2 votes
      Maxime Maxime 6 mai 2014 11:25
      • Bon je reconnais que ma source n’est pas terrible mais je te laisse m’éclairer plus précisément concernant l’Iran.
      Langues et peuples sémitiques[modifier | modifier le code]

      Langues/peuples sémitiques éteints :

      Langues/peuples sémitiques modernes :


    • vote
      Maxime Maxime 6 mai 2014 11:28

      c’est du wikipedia.


    • 2 votes
      Maxime Maxime 6 mai 2014 11:36

      Ca y’est j’ai compris, la langue officielle n’est pas sémitique ; il y a des minorités dont la langue l’est mais vu que je parlais du gouvernement ; mon propos devient faux, je m’en excuse et merci de l’avoir relevé.


    • 4 votes
      cassia cassia 6 mai 2014 09:54

      Concernant la dernière et non moins excellente vidéo :
       Combien de Mimoum et de Druon en France pour combien des représentants de ces communautés qui se comportent comme des parasites ?


      • 3 votes
        micnet 6 mai 2014 10:51

        Bonjour Cassia,

        Concernant Druon et Mimoun, il faut dire qu’ils avaient un avantage certain : à leur époque, ils avaient De Gaulle ! Aujourd’hui, les représentants de ces communautés ont...François Hollande, ce qui ne les incite pas franchement à aimer ce pays...
        Ce n’est évidemment pas la seule raison de tout ce merdier ambiant mais le fait d’avoir des burnes en politique explique, en partie, que notre cher pays parte en couilles...


      • 1 vote
        lord volde 7 mai 2014 12:20

        @ Micnet.


        Ton analyse manque en fait. Elle est courte sur pattes et basse sur ventre. Tu mélanges insidieusement idéologie et communauté d’intérêt clanique fondée sur une identité culturelle commune. Ton propos manque de nuance et de clarté. Il se perd dans les procédés d’amalgames douteux et d’associations d’idées tout aussi douteuses. Les communautés dont il s’agit ne concernent en réalité qu’une frange des individus associés en groupements claniques. S’agissant de la communauté musulmane, il n’y a que des portes-parole autoproclamés et légitimés par le pouvoir politique et institutionnel. 

      • vote
        micnet 7 mai 2014 12:57

        @Lord Volde

        Salut à toi, Lord, et content de te lire à nouveau, ça faisait un sacré bout de temps smiley

        " Les communautés dont il s’agit ne concernent en réalité qu’une frange des individus associés en groupements claniques. S’agissant de la communauté musulmane, il n’y a que des portes-parole autoproclamés et légitimés par le pouvoir politique et institutionnel. "

        ---> Ben c’est exactement ce que j’ai écrit dans mon article (en gras, en plus) en insistant bien sur le fait que le communautarisme ne concernait qu’une minorité.
        Je ne comprends pas bien ta remarque...


      • 5 votes
        Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 6 mai 2014 10:47

        Quel dommage que l’auteur de cet article qui se veut anti communautariste ou tente de dénoncer le communautarisme exacerbé qui règne en France tombe dans le piège tendu par nos chers médias de propagande.
        ^
        Oui car le communautarisme voulu, espéré et rêvé par le pouvoir dans le but de toujours diviser plus pour encore régner plus est volontairement exagéré par rapport à la vie réelle, dans tous les cas de figure, c’est toujours le même processus, on met en vitrine les extrêmes de tous bords afin de laisser sous entendre que le pays est au bord de l’explosion afin que perdure la phrase culte de Roger Gicquel : "La France a peur".
        ^
        Dans le réel les communautarismes divers sont beaucoup moins évidents que le petit théâtre illustré que l’on joue à la tv depuis des décennies. Il y a donc déformation volontaire de la part des zélites d’appuyer sur les points de friction, de sortir les épouvantails en s’appuyant sur des faits divers isolés, bien que parfois tragiques comme la $hoah de 2006 du pauvre Halimi sur le dos de qui, certains opportunistes sur le retour font fructifier son calvaire de la même façon dont se vantait Claude Sarrault à une arménienne le 9.12.2009.
        ^
        Il y une volonté affichée de la part des médias mais aussi sûrement d’une volonté politique (Valls) de monter les français les uns contre les autres dans une sorte de compétition victimaire, associations diverses à but très lucratif en tête, comme le lobby LGBT, Act Up, Licra, Mrap, Sos Racisme, UEjf, Crif et tutti frutti qui font que la France arrive en tête des demandes de censure sur tweeter qui est la résultante d’une course gagnée pour l’instant par le lobby LGBT suivie de près par l’UEJF qui essaie de prendre la tête de la course aux relents malsains. 2 associations parasites responsables à elles deux seulement de la mauvaise image de la liberté d’expression en France. Mais dans les faits, les homo, les musulmans et les juifs s’entendent relativement bien, y compris avec les noirs ou les petits blancs. Ce n’est pas encore la guerre des gangs sur les trottoirs de Lamotte-Beuvron. Le vivre ensemble ne se porte en définitive pas si mal sur le territoire contrairement à ce que le microcosme Parisiano-germano-Pratin veut faire croire à la France entière pour que celle ci tremble de tous ses pores. D’ailleurs ce sont les endroits les moins touchés par l’immigration qui vote FN. Par l’effet propagande issu de la capitale.
        ^
        Pendant ce temps, on néglige une communauté très discrète mais fortement agissante dans son travail de sape et d’invasion, une redoutable diaspora nomade, une communauté qui ne se mélange à aucune autre, qui oeuvre en silence, dans l’ombre, comme une organisation occulte, en milieu très fermé et impénétrable si on ne montre pas patte blanche, aussi opaque qu’une mafia, il s’agit bien évidemment vous l’aurez déjà deviné de la diaspora chinoise dont on ne sait presque rien.
        ^
        Ils ont tenté d’infiltrer le gouvernement mais hélas pour eux, quelques caractéristiques physiques inévitables à cette ethnie fait que cela se voit comme le gros nez au milieu de la figure quand un de ses représentant arrive à berner tout le monde pour atteindre un poste visible. Vincent Placé est le seul infiltré issu de cette communauté à ma connaissance, Vincent Placé, dont le véritable nom est Nuoc Niam Fu est d’ailleurs depuis peu la cible des médias communautaires puisque il vient d’être littéralement fusillé en place de grève par l’inénarrable Maïtena Biraben.
        ^
        Tout ça pour dire que ne tombons pas dans le piège que les médias aux ordres parisiens nous tendent de plein pied, et espérons que le vivre ensemble ne sera pas affecté par les cris d’alarmes d’une petite caste médiatique qui elle, craint pour sa place et sa position dominante pour enfumer les foules à leur profit exclusif.
        ^
        J’aimerais quand même signaler que la communauté equatorienne à laquelle j’appartiens, ne se manifeste pas encore car nous ne sommes que quelques dizaines de milliers, mais lorsque nous aurons nous aussi, envahi le sol français à force de progénitures multiples, je peux vous dire que ça s’agite sous les draps pour toucher les allocations généreusement offertes par votre merveilleux pays, nous poserons alors aussi nos conditions par le biais d’associations représentants nos intérêts, alors, préparez vous à mettre la main au porte monnaie pour vous cotiser afin de régler les indemnisations que vous nous devez quand on aura fini par trouver un prétexte valable pour vous culpabiliser pour quelques décennies, il y aura bien un petit génocide par ci par là à imputer à la France impériale d’antan.


        • 3 votes
          stifter 6 mai 2014 14:40

          Un peu long et de qualité inégale, votre texte m’a par moment beaucoup fait rire.
          Je crains cependant que beaucoup de ceux qui auront le courage de vous lire ne prennent celui-ci au premier degré...


        • vote
          Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 6 mai 2014 16:06

          Merci, vous êtes gentil


        • 6 votes
          darion ben gourvid 6 mai 2014 11:30

          Et bien quel pavé... L’art de la synthèse c’est pas mal aussi...
          Sinon je pense créer une communauté qui n’a jamais voix au chapitre : la communauté française !


          • 5 votes
            micnet 6 mai 2014 11:48

            @Darion

            En effet, j’ai hésité à écrire tout simplement que "le communautarisme musulman et juif commence à nous faire chier " mais je me suis dit, finalement, que c’était peut-être mieux d’argumenter tout ça smiley


          • 3 votes
            darion ben gourvid 6 mai 2014 12:20

            Pourquoi pas. Quelquefois les analyses de fond de ce genre : "le communautarisme nous fait chier et détruit tout", est effectivement nécessaire. smiley


          • 1 vote
            Nora Inu Nora Inu 6 mai 2014 11:48

            Micnet ,


            merci pour ce coup de gueule .

            La colère , quand elle n’est pas feinte ainsi , est bonne conseillère , et même saine .
            La colère est une réaction .
            (je ne te qualifies pas de réactionnaire , sachant que ce mot ne va pas être compris , ou pire , que ce mot va rameuter les décortiqueurs du rien)

            C’est en partie la colère qui m’a entraîné jusqu’à Bruxelles ce dimanche .
            Elle est un moteur : de la réflexion , et de l’action .

            Et forcément , elle n’appelle (elle n’attend) pas que de compliments .
            Pardon pour cette digression étrangère , mais ... Who cares ? ...

            (A suivre)

            • vote
              Nora Inu Nora Inu 6 mai 2014 11:51

              Depuis le temps ... Je devrais me lire avant de poster ...

              Erratum :
              Et forcément , elle n’appelle (elle n’attend) pas que de compliments .

              Et forcément , elle n’appelle (elle n’attend pas) que des compliments .

            • vote
              micnet 6 mai 2014 12:37

              Salut Nora et merci pour ton commentaire,

              D’abord n’hésite pas à me traiter de ’réactionnaire’ et ensuite, je salue en toi un vrai homme de terrain, bravo smiley

              Quant à ma colère, pour tout te dire, c’est seulement la "deuxième" version, beaucoup plus soft, de cet article qui a été publiée, m’étant pas mal lâché dans la première avec des noms d’oiseau, ce qui a dû refroidir, soit la modération, soit carrément les administrateurs du site.
              Quoiqu’il en soit, je tiens à les remercier d’avoir accepté de publier cet article


              • vote
                Nora Inu Nora Inu 6 mai 2014 12:53

                Micnet ,


                juste comme ça ...
                En temps que ninjitsu , en voyant cette émission de ... , tu n’as pas eu envie de balancer quelques shurikens dans ta télé ?
                 smiley

                PS : j’ai copié sur mon disque dur la première version de cet article . Malgré le +4 , je m’étais dit : "ça ne passera surement pas" . Normalement , à +4 , ça passe ... Mais pas toujours ...
                Va t’en savoir pourquoi ?!?
                 smiley

              • vote
                micnet 6 mai 2014 13:25
                @Nora

                "juste comme ça ...
                En temps que ninjitsu , en voyant cette émission de ... , tu n’as pas eu envie de balancer quelques shurikens dans ta télé ?"

                ---> Oooh que si ! Surtout quand ce connard d’Arcady s’en est pris, de manière totalement gratuite, à NDA et que l’autre bellâtre décérébré a enchaîné derrière.
                Je t’avoue que l’idée de les éparpiller façon "puzzle de ninja" m’a traversé l’esprit smiley

                Sinon tu as enregistré la première version de l’article ? Bigre j’en suis flatté smiley

              • 2 votes
                Miroreur Miroreur 6 mai 2014 13:03

                "ce film, qui évoque la souffrance d’une famille suite à la mort atroce de leur enfant, ne fait en réalité qu’enfermer nos compatriotes juifs dans un rôle de victime permanente."


                Le coup des "victimes permanentes" est démenti par la réalité micnet
                On peut sans doute reprocher plein de choses à ce film, mais ce qui me dérange surtout c’est le fait d’adopter le point de vue forcément subjectif de la mère de la victime. Pour le reste j’attendrai de le voir ...
                Ce qui est épouvantable dans ce drame exceptionnel c’est qu’un jeune homme se fasse séquestrer, torturer à mort pendant plus de 3 semaines alors que des dizaines de personnes étaient complices et bien d’autres au courant (aucun n’a passé un appel anonyme à la police pour arrêter le massacre ... la lâcheté dans toute sa laideur la plus crasse qui soit) dans le quartier où ça c’est produit, le tout par des types qui étaient convaincus que la personne qui était détenue était rançonnable car forcément fortunée ... puisque juif. Ce que vous appelez "pleunicherie" n’est rien d’autre qu’une peur légitime en regard de ce type de tragédie. Oui, c’est possible, la preuve, c’est arrivé (et c’est pas un false flag). N’oublions pas que ce qu’ils ont fait subir à Ilan se justifiait à leurs yeux puisque c’était un juif. Avant de faire tout votre laïus il aurait peut-être fallu commencer par les faits... même si tout le monde les connait (enfin des fois je me demande si les lobotomisés de la dissidence ont encore un semblant de discernement ...)
                Ce qui est épouvantable c’est l’éducation (ou plutôt la non-éducation) qu’a donné à leurs enfants des dizaines de parents dont les rejetons ont commis ce qu’il y a de plus immonde. 
                Tout ça pour dire que l’histoire du conflit du moyen-orient - apparemment c’était l’argumentation de Caron coupée au montage et je comprends pourquoi tant ce relativisme est absurde - pour expliquer cela est une connerie monumentale : ces demeurés n’y entendent rien. On a affaire à des psychopathes incultes et racistes. 
                Car il y a bien en France des individus qui, pour moi, ne sont pas des hommes (Atali a entièrement raison sur ce point) en ce sens qu’ils n’ont aucun respect pour rien, ni personne et même pas eux-mêmes. Aucune valeur, aucune morale, aucun principe. Des consommateurs décérébrés tout au mieux. Leurs parents n’ont pas fait des hommes mais ont laissé se fabriquer des psychopathes avec lesquels ils nous imposent de vivre. 
                Après cette affaire sordide, il n’y a rien d’étonnant à ce que certains juifs aient peur (et le passé leur donne raison), se communautarisent et finissent par se dire que l’aliyah est la meilleure solution. C’est ce qui s’est passé en Seine St Denis ces dernières decennies où des chefs d’établissements ont affirmé qu’ils n’étaient pas en mesure de protéger les enfants juifs. Résultat : ils sont tous dans des écoles privées. D’après vous, qu’est qui provoques le communautarisme que vous dénoncez ? Des parents qui s’inquiètent de la sécurité de leurs enfants ou des parents qui ne les élèvent pas ?



                • 1 vote
                  berphi 6 mai 2014 14:06

                   Je vous rejoins dans l’ensemble de votre commentaire.
                  Ce drame met aussi en exergue une pathologie que les psychologues qualifient de "cerveau reptilien" , absout de notion de bien ou de mal, se construisant une identité sur le rapport de force nourrie à l’émotion de bas ventre et qui sévit principalement dans des quartiers en zone de non droit (sic)... Ainsi, vous pourrez vous retrouver à l’hopital pour ne pas avoir le malheur d’avoir une cigarette à offrir ou celui d’un regard mal perçu etc (nous connaissons tous un fait privé de ce type)... Bref, Arcady répond à une peur justifiée mais qui ne concerne pas seulement la communauté juive, qui n’est absolument plus entendue puisque ce pays est totalement fracturé, alors que le problème concerne bien tout le monde. Parce que dans le cas d’Ilan, il est clairement établit que sa judeïté est à l’origine de son calvaire, mais la gamine qui subit une tournante dans une cave le doit à ce même principe commun à celui d’Ilan, celui du cerveau reptilen.


                • vote
                  berphi 6 mai 2014 14:55

                  (suite)
                  Des parents qui s’inquiètent de la sécurité de leurs enfants ou des parents qui ne les élèvent pas ?
                  Il y a un premier signal qui devrait nous donner l’alerte : lorsque toute notion d’autorité est remise en question ou rejetée où le maître, le professeur ou le proviseur se voit être en danger en cas de contradiction avec un élève... personnellement, j’ai toujours interdis à mes enfants de répondre à leur prof et ce, même s’ils estimaient subir une injustice. La notion de respect n’a jamais empêcher celle du discernement mais à chaque âge sa révolution.

                  Je dois avouer qu’ils étaient très peu dans leur classe à avoir des parents qui leur inculquaient cette notions de respect (classe à 90% d’élèves chrétiens) puisque en plus, certains parents n’hésitaient pas à contredire la décision qu’un prof aurait prise contre un élève (punition par ex). Pire, ma fille m’expliquait, qu’un élève respectueux était mal vu par ses comparses !

                  La notion de respect est fondamental dans la construction d’une personne, elle passe par l’acceptation de l’autorité. Autorité qui n’est pas synonyme d’humiliation.


                • 1 vote
                  Miroreur Miroreur 6 mai 2014 13:17

                  J’ajouterai que la même bêtise, la même haine raciste qu’a subi Ilan, est subie par les asiatiques, par exemple à Belleville : ils se font braquer parce que chinois (et donc supposés avoir de l’argent en liquide). Cela pousse la communauté sino-vietnamienne a entrainer leurs enfants au self-defense suite aux multiples agressions dont ils sont victimes.


                  • vote
                    Avlula 6 mai 2014 13:34

                    Très bon article, je suis assez d’accord avec tout sauf le volet religion (j’ai l’impression que tu mets un peu tout et n’importe quoi dans le christianisme, à mon avis il reste relativement peu de chrétiens, et que tu interprètes comme ça t’arrange pour le passage sur la laïcité... certains points communs que tu évoques entre juifs et musulmans sont aussi communs aux vrais chrétiens dans une certaine mesure, comme les recommandations alimentaires et le statut des femmes), m’enfin ce n’est pas très important.


                    • 2 votes
                      micnet 6 mai 2014 13:47

                      @Miroreur


                      Bonjour et merci pour votre commentaire. Je reviens sur quelques-unes de vos remarques :

                      "Le coup des "victimes permanentes" est démenti par la réalité micnet"

                      ---> Qu’il y ait une montée de violence envers des personnes "juives" est une évidence mais, en l’occurrence, j’évoquais le rôle néfaste du CRIF et de ses satellites qui, depuis des années, essaient de mettre dans la tête des gens que tout ce qui touche aux juifs est, en quelque sorte, "plus grave" que ce qui touche aux autres individus en France. Ce qui conduit à considérer nos compatriotes juifs comme "au-dessus" des autres. C’est cela, et cela seulement, que je pointe. Non pas la négation de la réalité que vous évoquez, laquelle est certainement (en partie) la conséquence de ce que je viens d’énoncer

                      "Ce qui est épouvantable dans ce drame exceptionnel c’est qu’un jeune homme se fasse séquestrer, torturer à mort pendant plus de 3 semaines alors que des dizaines de personnes étaient complices et bien d’autres au courant (aucun n’a passé un appel anonyme à la police pour arrêter le massacre ..."

                      ---> Je pense, du moins j’ose l’espérer, que personne n’est suffisamment tordu ici pour justifier la barbarie d’une bande de dégénérés qui ne mériteraient que la peine de mort (voire pire)
                      Mais voyez-vous, ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est pourquoi on ne médiatise pas les autres crimes horribles de ce genre qui existent aussi.
                      Avez-vous entendu par exemple parler de William Modolo qui a aussi subi des atrocités mais qui, n’étant ni juif ni musulman, n’a pas eu les faveurs des grands médias ?
                      William Modolo, jeune homme complexé par son obésité et ’souffre-douleur’ de ses "camarades" qui a eu le "privilège", lui aussi, d’être tabassé, sodomisé, torturé, brûlé à la cigarette puis tué !
                      Mais ça apparemment, ça n’intéresse pas Arcady...



                      • vote
                        Miroreur Miroreur 6 mai 2014 14:15

                        "Mais voyez-vous, ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est pourquoi on ne médiatise pas les autres crimes horribles de ce genre qui existent aussi."


                        Navré micnet, mais l’exemple que vous donnez est sans rapport aucun hormis le fait que c’est celui de la misère intellectuelle (comme dans le cibouleau de Fofana, seul point commun je vous le concède) dans certains milieux marginaux comme dans le cas que vous décrivez. Du reste la famille de ce jeune homme ne fut pas rançonnée. Bref, ça n’a rien à voir. Et enfin, il ne le fut pas en raison de son obédience et le préjugé associé à celle-ci. Je ne comprends pas votre exemple.
                        En outre, vous pourriez sortir moult affaires sordides de ce type comme par exemple celle de ces enfants violés à Angers dans ce qui a été décrit comme le quart-monde intellectuel par de nombreux spécialistes : celui de l’absence de toute valeur précisément. Le même que celui de Fofana... 
                        C’est cela que je dénonce en tout premier lieu micnet : la responsabilité de parents en incapacité manifeste de transmettre une quelconque morale, un socle de valeurs élémentaire (vous savez, le bien, le mal ...) qui laissent se développer leurs enfants sans surmoi, dans la toute-puissance de la jouissance sans entrave. 
                        Je vous le répète : la mort d’Ilan Halimi est exceptionnelle, en France ces dernières décennies, en cela qu’elle est l’expression de plusieurs éléments contemporains à mon sens particulièrement inquiétants : 
                        - La torture infligée à un jeune homme innocent pendant plus de 3 semaines
                        - Le stratagème pour le piéger élaboré, la rançon, puis la torture (et la mort incidemment) infligée parce que celui-ci était juif et donc supposé pleins aux as
                        - L’indifférence généralisée : Des dizaines de personnes impliquées qui se tuèrent lâchement, et tuèrent un homme par cela et qui n’ont jamais exprimé le moindre regret. 

                        Pouvez-vous me citer une affaire similaire sur ces 3 seuls aspects notables ?

                        Evidemment la torture infligée à un individu ou un animal est abjecte et doit être dénoncée, quelque soit l’individu concerné. On est tous d’accord là-dessus je pense.

                        • 3 votes
                          Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 6 mai 2014 14:29

                          Ha donc c’est clair, selon vous quelqu’un qui se fait torturer parcequ’obèse, moche, bouc émissaire, tête de turc x raisons différentes vaudra toujours moins que parce que juif et donc descendant d’un peuple qui a souffert du crime de lumière ? On en sortira jamais à ce compte là, on est toujours dans la hiérarchisation des crimes, la différenciation des valeurs des souffrances, l’exploitation commerciale en prime.
                          ^
                          C’est le principe même qui est ignoble, pas les victimes qui elles ne sont plus là pour donner leur opinion quand à l’instrumentalisation ou l’indifférence qu’a suscité leur calvaire. Bravo on voit pour qui vous roulez Miroreur. Un condensé de miroir et d’horreur ?


                        • 1 vote
                          Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 6 mai 2014 14:34
                          Pouvez-vous me citer une affaire similaire sur ces 3 seuls aspects notables ?
                          ^
                          Je vous conseille de visionner le film de Bertrand Tavernier, l’Appât avec Marie Gillain
                          ^

                          http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=11732.html
                          ^
                          Tiré d’un fait divers qui s’est produit il y a quelques années, "L’Appât" raconte l’histoire de deux garcons et d’une jeune fille qui assassinent froidement des hommes pour réunir dix millions afin de réaliser leur rêve : faire fortune aux Etats-Unis.
                          ^
                          Si ce film n’a pas fait un tabac monstre, c’est peut être parce que l’un des meurtriers, cette fois, était juif, tout comme l’était une des victimes du trio infernal.


                        • vote
                          Miroreur Miroreur 6 mai 2014 14:54

                          "Ha donc c’est clair, selon vous quelqu’un qui se fait torturer parcequ’obèse, moche, bouc émissaire, tête de turc x raisons différentes vaudra toujours moins que parce que juif et donc descendant d’un peuple qui a souffert du crime de lumière ? "


                          Ai-je écris que la vie d’un juif valait plus que celle d’un autre ? Pour qui me prenez-vous ? Et pour qui prenez-vous les lecteurs avec vos insinuations comme "on voit pour qui vous roulez" qui visent à ameuter derrière vous ? Commencez par dire "je", ça sera déjà un début. 
                          Evidemment que non : torturer quelqu’un parce qu’il est vulnérable est ignoble. Le torturer parce qu’il appartient à une communauté religieuse à laquelle on affuble le stéréotype du "plein de fric" est juste une autre forme de cette dégueulasserie en cela qu’elle procède d’un préjugé initial. Mais dans les deux cas c’est ignoble, tout le monde est d’accord là-dessus sauf que dans un cas, il y a eu intention criminelle (l’extorsion d’argent en l’occurrence parce que dans leurs petites têtes les mecs se sont dits "les juifs, c’est des gens qui ont de la maille [pour parler comme eux]") alors que dans l’autre juste (si j’oses dire) l’expression de la folie et la bêtise humaine, de l’alcoolisme et de la misère intellectuelle (qui je le répète est le seul point commun avec ces jeunes de Bagneux qui ont participé au lynchage d’un homme ou l’ont laissé faire en silence jusqu’au bout).
                          Saisissez-vous la différence l’équatorien ? Juridiquement il y en a une. Moralement aussi. Après si vous ne comprenez pas que si Ilan Halimi avait été torturé et sa famille rançonnée parce que musulman, catho ou bouddhiste et que ça me débecterait tout autant, ce n’est pas très grave.




                        • 2 votes
                          micnet 6 mai 2014 15:07

                          @Miroreur

                          "Le torturer parce qu’il appartient à une communauté religieuse à laquelle on affuble le stéréotype du "plein de fric" est juste une autre forme de cette dégueulasserie en cela qu’elle procède d’un préjugé initial."

                          ---> Sincèrement, j’avoue ne pas comprendre cet argument : en quoi le fait de s’en prendre à un individu appartenant à une "communauté religieuse" donnée serait plus grave que pour toute autre raison ?
                          S’en prendre à quelqu’un parce qu’il est obèse, mal dans sa peau,...n’est-ce pas tout aussi dégueulasse et d’une lâcheté sans nom ?
                          Je vous crois parfaitement honnête dans votre argumentaire mais j’ai vraiment l’impression que vous ne mesurez pas les conséquences d’opérer (même si vous vous en défendez) des "hiérarchies" dans les horreurs qui se produisent...


                        • 1 vote
                          Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 6 mai 2014 15:39

                          Un article qui résume tout sur ce film de propagande :
                          ^
                          http://www1.alliancefr.com/film-juif-scandale-le-film-24-jours-retire-des-salles-de-cinema-demain-mercredi-news0,180,28090.html
                          ^

                          Oui Miroreur, comme dit micnet, vous ne vous rendez même pas compte que vous hiérarchisez dans vos propos les souffrances des uns et des autres, mais ce n’est pas grave.


                        • vote
                          Miroreur Miroreur 6 mai 2014 15:45

                          micnet : il ne s’agit pas de hiérarchie mais juste de distinguer les choses (ce que fait le droit) : Il y a plusieurs différences, pour reprendre l’exemple de l’équatorien : 

                          - Des déficients, marginaux, SDF ... qui vont torturer un homme par folie, sadisme ou juste parce qu’ils sont cons, avinés, incultes et sans aucun repaires moraux
                          - Des types qui collectivement décident et montent un plan (on appelle ça de la préméditation, et là encore le droit fait la différence ... et pour cause) de séquestrer et torturer (à quoi ça sert quand le motif est financier, si ce n’est s’abandonner à ses pulsions) et rançonner sa famille, le tout dans l’indifférence de dizaines d’individus au courant.
                          Dsl, je peux pas faire mieux. Si vous ne voyez pas la différence de nature du crime... (et je le répète dans les deux cas c’est ignoble). Car évidemment il ne s’agit pas de dire que torturer un type parce qu’il est obèse est moins grave que parce qu’il appartient à telle ou telle communauté religieuse ou encore à telle sexualité, telle couleur de peau ou quoique ce soit. 

                        • 1 vote
                          micnet 6 mai 2014 15:59


                          @Miroreur

                          "Si vous ne voyez pas la différence de nature du crime... (et je le répète dans les deux cas c’est ignoble). Car évidemment il ne s’agit pas de dire que torturer un type parce qu’il est obèse est moins grave que parce qu’il appartient à telle ou telle
                          communauté religieuse ou encore à telle sexualité, telle couleur de peau ou quoique ce soit. "

                          ---> Qu’il y ait une différence de nature, c’est évident ! Le contexte n’est pas le même entre ces 2 cas de figure.
                          En revanche, pour moi en tout cas, il n’y a pas de différences de degré en terme d’horreur ! Et c’est très exactement cela que je reproche à toute cette médiatisation !
                          Maintenant si vous êtes finalement d’accord pour dire que torturer un type parce qu’"obèse" ou parce que "juif" est aussi abject dans les 2 cas de figure, c’est l’essentiel !
                          Laissez-moi vous poser cette simple question : à votre avis, est-ce que le film d’Arcady va améliorer en quoi que ce soit les "préjugés" sur les juifs que vous dénonciez ? Ne pensez-vous pas que ce film ne va, tout au contraire, que les renforcer ?


                        • vote
                          Arnaulde Schwarzandgueguerre L’Equatorien 6 mai 2014 16:05

                          Texte hallucinant de l’article stupéfiant du lien psychédélique ci-dessus issu du site Alliance : Le premier magazine juif sur le net. On n’ose pas imaginer la qualité du dernier.
                          ^

                          Alors que ce film, à peine sorti, en salles de cinéma à Paris, a provoqué moult réactions, controversées, et considéré par beaucoup comme choquant, pour d’autres hautement pédagogique, un film est d’une souffrance difficile à vivre, il est vrai.

                          ^

                          Ce film va donc être retiré des salles pour une la raison évoquée par les gérants des sociétés des salles de cinéma, "pas assez d’entrées" , dés ce mercredi il ne sera déjà donc plus dans les salles de cinéma d’Opéra et des Champs-Elysées !

                          ^

                          Bien sûr pas assez d’entrées !

                          ^

                          Il faut beaucoup de courage pour assumer ces images d’une souffrance, en directe, vécue par une mère, Ruth, par ses autres enfants, ses soeurs,  par son père.

                          ^

                          Bien-sûr pas assez d’entrées, dans une France ravagée par des propos racistes, antisémites, impossible à endiguer.

                          ^

                          Bien-sûr pas assez d’entrées qui a envie de voir un tel film ?

                          ^

                          Se confronter à une telle souffrance, sortir avec une telle haine vis à vis de cette majorité silencieuse qui a permis cette terrible agonie, ces atrocités sur Ilan Halimi. Saviez vous qu’Ilan a été quasiment dépecé, et aspergé d’eau de Javel ? Quelle mère peut survivre à des telles images ? Pour elle ces images sont la fin de la vie de son fils, pour elle ses images sont vraies.

                          ^

                          Ruth qui a été obligée de continuer à travailler alors que son fils était déjà enlevé, muré dans le silence imposé par la police, sauver les apparences, continuer la vie normale alors que l’horreur la plus absolue pour une mère est en train de se dérouler.

                          ^

                          Le courage et l’amour de cette mère est un exemple extraordinaire.

                          ^

                          Pour cette mère, pour Ruth Halimi, ce film doit rester en salle, l’affiche doit rester, par soutient pour cette famille, pour cette communauté juive de France, qui n’a connue depuis que l’augmentation incessante de l’antisémitisme, pour ne pas être complice de cette majorité silencieuse, pour briser tant soit peu l’omerta des citées.

                          ^

                          Ce film 24 jours d’Alexandre Arcady doit rester en salle pour que son affiche, ces images, soit ancrées à jamais en chacun de nous et de tous ceux qui n’ont pas fait le coup de fil qui lui aurait sauvé la vie.

                          ^

                          Allez voir ce film, soutenir une maman c’est partager sa douleur. Ce film vous ne le verrez qu’une fois, il vous bouleversera longtemps, mais ce ne sera jamais comme souffrir jusqu’à la fin de ses jours de la mort, dans de telles conditions, de son propre enfant. Jamais.

                          ^

                          Soutenir Ilan Halimi, c’est avoir le courage d’aller voir ce film, c’est le plus beau soutien pour sa mère, Ruth que vous pouvez faire.

                          ^

                          Ce drame est aussi le notre, il nous a fait prendre conscience et d’autant plus aujourd’hui , la situation des Juifs en Europe.

                          ^
                          Claudine Douillet


                        • vote
                          Miroreur Miroreur 6 mai 2014 16:39
                          Micnet : j’ai fait cette précision sur la nature du crime car elle me semble importante. A en lire certains, tout est égal par ailleurs. Tout peut se mettre sur le même plan (comme ce que fait l’équatorien qui prend un exemple de type qui s’est fait torturé par des paumés avinés alors qu’il n’y avait pas de motif financier... bref un crime odieux mais qui n’a rien à voir). Il me semblait important de montrer que ce n’est pas le cas.
                          Sur le reste, on est d’accord.

                          "Laissez-moi vous poser cette simple question : à votre avis, est-ce que le film d’Arcady va améliorer en quoi que ce soit les "préjugés" sur les juifs que vous dénonciez ? Ne pensez-vous pas que ce film ne va, tout au contraire, que les renforcer ?"

                          J’ai précisément commencé mon premier commentaire en disant que le point de vue pris par Arcady (celui de Ruth Halimio) était forcément subjectif...
                          Je n’ai pas développé, mais il va de soit que dans un tel drame, il faudrait au contraire pendre du recul, contextualiser, etc... et surtout pas céder à l’émotion rentable cinématographique. Maintenant, je ne l’ai pas encore vu, et me base sur les critiques faites qui vont beaucoup dans ce sens-là donc j’ignore l’impact qu’aura ce film sur le renforcement ou pas des préjugés des gens. Mais pour vous répondre, je pense qu’Arcady et un certain nombre d’individus ne rendent pas service à la communauté juive même si un tel film est nécessaire (encore une fois, je vous dirai ce que j’en pense quand je l’aurais vu), à plusieurs titres.

                        • vote
                          Miroreur Miroreur 7 mai 2014 01:25

                          P.S. : je m’excuse pour mes nombreuses fautes de conjugaison, de grammaire ou d’orthographe. 


                        • vote
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit (le vrai) 6 mai 2014 14:55

                          "années 30. 

                          Mettez-vous, ne serait-ce que 30 secondes

                          discours abject de ces associations communautaires et antiracistes malfaisantes qui, en 30 ans"


                          A mon avis, il y a un message maçonnique dans cet article plein de 3 !



                            °

                          °   °




                          • vote
                            micnet 6 mai 2014 14:58

                            Arrgggh ! Rien n’échappe à votre sagacité, Qaspard, me voilà démasqué smiley

                            laissez-moi juste le temps d’enlever mon tablier, histoire de faire encore un peu illusion smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

micnet


Voir ses articles


Publicité





Palmarès