• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grèce antique : La Révolution d’Athènes, premier pas vers la démocratie

Grèce antique : La Révolution d’Athènes, premier pas vers la démocratie

 

Le premier tyran d’Athènes fut Pisistrate, arrivé au pouvoir grâce à sa ruse. Il entreprit, comme la plupart des autres tyrans de son époque, de grands travaux publics.

 

En 510 av. J.-C., Hippias, un des fils de Pisistrate, fut chassé du pouvoir par une coalition formée d’aristocrates. Parmi eux se trouvait Clisthène.

 

Après un intermède où un retour à l’oligarchie fut envisagé, deux groupes se livrèrent une lutte pour le pouvoir. D’un côté se trouvait Isagoras, un aristocrate réactionnaire soutenu par Sparte, et de l’autre côté, Clisthène qui était plutôt progressiste.

 

Avec cette lutte de factions, la souveraineté populaire commença à progresser. En effet, sous la tyrannie, le peuple ne pouvait pas s’exprimer puisque l’égalité et la participation étaient inimaginables. Depuis le départ des tyrans, la population commença à se faire entendre davantage.

 

Grâce à un soulèvement populaire, Clisthène put instaurer ses réformes.

 

A l’ instar de ses héros mythique le petit peuple d’Athènes prend en main son destin. Les Athéniens déclenchent une révolution.Pour la première fois de l’histoire, le peuple s’est retourné contre ses gouvernants et a pris le pouvoir.

 

Quand le peuple eut le pouvoir, Clisthène en fut le guide et le chef(…) Le peuple avait confiance en Clisthène (...).A la suite de ces changements, la constitution devint bien plus démocratique que n’était celle de Solon (Constitution d’Athènes, XXII,1  Aristote )

 

En effet, Clisthène s’appuie sur le peuple, non pas pour prendre le pouvoir mais pour changer les institutions et pour donner à ce démos plus de pouvoir.

 

À travers ses réformes, Clisthène concéda au peuple la participation non seulement aux décisions politiques mais aussi aux fonctions politiques. Elles avaient pour but de transformer le système politique afin d’empêcher le retour de la tyrannie. Cette mesure inédite, voire révolutionnaire, devait modifier profondément les données de la vie politique à Athènes. Toutefois, ces réformes n’aboutirent pas immédiatement à la démocratie. En effet, les réformes de Clisthène permirent l’implantation de l’isonomie, c’est-à-dire l’égalité devant la loi, ce qui fut le premier pas vers la démocratie.

 

Le documentaire au complet :

 

Tags : Démocratie




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Karvok 2 mars 2013 05:19

    Appeler "le peuple" la minorité de non-esclaves, et "démocratie" le régime qui n’accordait absolument aucun droit à la majorité, c’est quand même osé...


    • 8 votes
      Famine(la grande) Famine 2 mars 2013 08:39

      Tais-toi et rames !


    • 4 votes
      Morpheus Morpheus 2 mars 2013 14:34

      @ Karvok

      Causer de ce qu’on ne connait pas et dire de telles conneries avec un tel aplomb, c’est quand même osé...

      Commence donc par lire quelques bouquins (Bernard Manin - Principes du gouvernement représentatif ; Morgens H. Hansen - La Démocratie athénienne à l’époque de Démosthène ; Yves Sintomer - Petite histoire de l’expérimentation démocratique ; etc.). Au moins, tu évitera de te vautrer dans des lieux communs éculés et passablement idiots.

      Morpheus


    • vote
      Karvok 2 mars 2013 15:39

      Des arguments plutôt que des références ?


    • vote
      Darben 4 mars 2013 15:24

      C’est moins osé que d’appeler démocratie le régime qui permet aux riches de gouverner.

      Et que faites-vous de cette majorité d’esclaves qui travaillent jusqu’à la mort dans la misère pour fournir à l’occident leurs jouets et autres conneries ? Le régime "représentatif" a beau jeu de reprocher l’exclusion des esclaves et des femmes (tout en minorant celle des étrangers !) au Ve s.av.J.C. quand il n’y avait encore pas de réflexion sur le sujet ; alors qu’il fallut tant de combats dès le XVIIe pour les intégrer à l’élection.

      Est appelé peuple les citoyens qui avaient le droit d’écrire et de voter les lois, quelque soit leur classe sociale : c’est ça la démocratie. Il est évidemment possible de l’élargir selon le niveau de réflexion de l’époque. Il n’est pas honnête de reprocher aux athéniens une pensée qui leur est postérieure : le féminisme, l’abolition de l’esclavage n’existaient pas... pour eux, était intégré ceux qui étaient possible d’intégrer.


    • 2 votes
      Famine(la grande) Famine 2 mars 2013 08:38

      Intéressant. Ce que j’en comprends c’est que l’établissement de la démocratie doit se faire par les armes, et derrière un chef, suffisamment bon et magnanime pour rendre le pouvoir à ses hommes le moment venu. C’est bien comme ça que je l’entendais


      • 2 votes
        maQiavel machiavel1983 2 mars 2013 10:50

        Salut famine.

        Effectivement , ce n’ est que par des rapports de force que les choses évoluent. Pour ce qui est du chef bon et magnanime il ne faut pas se fier à ça ,c’ est trop rare. Le peuple peut se choisir un chef mais dès qu’ il trahit un tant soi peu , il doit se faire éjecter.
        @kurtis
        Si on pouvait instaurer un système moins mauvais que la démocratie , je suis partant mais quel est il ?

      • vote
        Famine(la grande) Famine 2 mars 2013 11:43

        Yapluka kurtis, yapluka smiley 


      • 3 votes
        Flamm Flamm 2 mars 2013 11:45

        " Si on pouvait instaurer un système moins mauvais que la démocratie , je suis partant mais quel est il ?"

         - Un peu court comme argumentation non ?
        La Démocratie est une belle arnaque qui donne l’illusion aux sujets d’avoir leurs mots à dire,alors que tout est décidé par le prince...Constitution européenne de 2005 ça te dis quelque chose ?

        La Démocratie n’existe pas,car nulle part dans les pays dit "démocratiques" le peuple ne décide quoique ce soit,la Démocratie est un idéal,un cap alors dire pays "démocratiques" est un non-sens.

        @ machiavel1983,le monde n’est pas né avec la Grèce ? (contrairement à ce qu’on veut nous faire croire) et les êtres vivants doués d’intelligence ne sont pas tous originaire d’Europe ? (contrairement à la légende) alors va regarder ailleurs ce qui passe (de mieux,si,si ça existe) il y’a des systèmes de gouvernance autres que ceux que tu connais désolé... 





        • 2 votes
          maQiavel machiavel1983 2 mars 2013 13:42

          @flamm

          1. La Démocratie est une belle arnaque qui donne l’illusion aux sujets d’avoir leurs mots à dire,alors que tout est décidé par le prince...Constitution européenne de 2005 ça te dis quelque chose ?
          R / Je pense que tu confond démocratie et régime à gouvernement représentatif qui est conçu pour être dans le meilleur des cas une aristocratie.
          Il faut faire la différence entre les deux.Je te renvoie à principes du gouvernement représentatif de Bernard Manin.

          2. le monde n’est pas né avec la Grèce ? (contrairement à ce qu’on veut nous faire croire) et les êtres vivants doués d’intelligence ne sont pas tous originaire d’Europe ? (contrairement à la légende) alors va regarder ailleurs ce qui passe (de mieux,si,si ça existe) il y’a des systèmes de gouvernance autres que ceux que tu connais désolé... 

          R / Très bonne remarque mais qui ne me concerne pas , je ne suis pas du tout européo-centré. Justement , si le terme démocratie vient de Grèce , le concept existe dans les quatres coins du monde à des degré et sous des formes différentes.

          L’ explication en est que ce concept qu’ on peut rattacher à celui de souveraineté populaire naît de lutte de pouvoir et de rapport de force entre gouvernants et gouvernés ce qui est une constante dans l’ histoire des Etats.

          Maintenant si tu as un exemple de ce qui est moins mauvais que la démocratie , j’ aimerai que tu le donne , moi perso j’ aime bien l’ arbre à palabre. smiley


        • 1 vote
          Flamm Flamm 2 mars 2013 15:30


          "Je pense que tu confond démocratie et régime à gouvernement représentatif qui est conçu pour être dans le meilleur des cas une aristocratie.
          Il faut faire la différence entre les deux."

           - C’est peut-être mon exemple qui te trompe,mais je parle bien de Démocratie avec D : "système de gouvernement où le peuple exerce sa souveraineté" telle qu’il nous est vendu aujourd’hui par la soi disant "communauté internationale" des pays autoproclamés "démocratiques".

          Je répondais hier en comparant le dictature et la démocratie :

          La Démocratie a ceci de différent qu’elle est une sorte de servitude volontaire (contrairement à la dictature) où le groupe ou clan(qui détient le pouvoir réel) a l’intelligence de distraire ses esclaves avec des paillettes du genre élections,télévision etc qu’ils payent leurs impôts en chantant et en dansant (j’exagère à peine) tellement ils sont contents et surtout convaincus d’avoir le meilleur système du monde."

          Oui ma solution est un modèle qui s’approcherait plus du système déjà existant de compromis et de dialogue dans les villages en Amazonie ou les villages africains,où il n’y a pas de gagnant ou de perdant,tout le monde à la fin des " élections" devrait participer à la gouvernance de la cité ou du pays.
          D’ailleurs les Grecs disent exactement d’où ils tirent leurs inspirations (mais ça chut ! il ne fait pas bon de le dire..)



        • 1 vote
          maQiavel machiavel1983 2 mars 2013 15:57

          @flamm

          1. Je pense vraiment que tu parles des régimes à gouvernement représentatif et non des démocraties parce que tu fais allusions à la communauté internationale .La communauté internationale (il faut se poser la question de ce que c’est) est tout sauf démocratique. Il n’existe à ce jour aucun pays véritablement démocratique et les pays qui s’ en éloignent le moins que je connais c’ est la Suisse , l’ Islande et le Venezuela.

          Je pense que tu dois faire la distinction entre régime représentatif et démocratie. La souveraineté populaire ne se représente pas ces deux régimes sont très différent.

           

          2. La Démocratie a ceci de différent qu’elle est une sorte de servitude volontaire (contrairement à la dictature) où le groupe ou clan(qui détient le pouvoir réel) a l’intelligence de distraire ses esclaves avec des paillettes du genre élections,télévision etc qu’ils payent leurs impôts en chantant et en dansant (j’exagère à peine) tellement ils sont contents et surtout convaincus d’avoir le meilleur système du monde."

          R / C’est bien ce que je dis , tu confond démocratie et gouvernement représentatif qui est conçu comme un régime libéral de marché et d’ opinion. 

          3.Oui ma solution est un modèle qui s’approcherait plus du système déjà existant de compromis et de dialogue dans les villages en Amazonie ou les villages africains,où il n’y a pas de gagnant ou de perdant,tout le monde à la fin des " élections" devrait participer à la gouvernance de la cité ou du pays.

          R / Mais justement ce que tu décris là ressemble à une démocratie. smiley

           


        • 1 vote
          Flamm Flamm 2 mars 2013 23:33


          Pour démarrer sur de bonnes bases de réflexion et de débat,je pense qu’il serait bien de fixer les définitions de quelques notions hynoptiques comme Démocratie,régime représentatif etc,etc
          Il faudrait préciser leurs fonctionnements et modes d’emploi.
          Car tu dis tout et son contraire à mon avis.

          " Il n’existe à ce jour aucun pays véritablement démocratique et les pays qui s’en éloignent le moins que je connais sont la Suisse,l’Islande et le Venezuela."

           - Tu te rappelles ce que je te disais tantôt ? la démocratie est un idéal et par conséquent n’existe pas,donc déclarer comme tu le fais que les pays véritablement démocratiques n’existent pas,est contradictoire surtout après ta déclaration de départ sur le seul système crédible aujourd’hui :La Démocratie.
          Explication siouplait !

          Je pense que tu ne connais pas très biens le système Suisse le soi disant Démocratie directe ,quelques indices :

          1/ - Le 90% de l’ensemble du pays appartient à 10% de la population et encore je suis généreux.
          2/ - Les objets soumis( les importants) aux votes du peuple soi disant souverain,sont décidés en amont par le 10% qui détient tout et désigne même les 7 "sages" qui gouvernent le pays,la quasi majorité des "sages" retournent après leurs longs mandats dans le secteur privé (brave soldats qu’ils sont) sans oublier que certains siègent aux conseils d’administrations de grandes banques pendant leurs mandats (imagine François Hollande siégeant au conseil d’administration de Dassault)
          J’ai plusieurs exemple,mais le plus connu est Kaspar Villiger ex-ministre des Finances Suisse et ex-président de la confédération (Président du pays) qui est aujourd’hui Président du conseil d’administration de UBS dont il fût membre avant et pendant son séjour (long,plus de 10 ans au gouvernement ) au gouvernement.
          Alors compare ce que tu veux,mais sache au moins de quoi tu parles...

          Ce que je décris ressemble à la démocratie ?
          Sache que l’arbre à palabre par exemple existe avant l’existence de la Grèce,tu comprends maintenant l’absurdité de tes propos ?

        • 1 vote
          maQiavel machiavel1983 3 mars 2013 11:51

          A. tu comprends maintenant l’absurdité de tes propos ?

          R / Allons un peu de courtoisie flamm. Ce n’ est pas parce qu’ on est pas d’ accord qu’ on doit qualifier nos propos respectif d’ absurde , à moin que tu ne le pense réellement , dans ce cas je vais te montrer que ce ne sont pas mes propos dans cette échange qui se rapprochent de l’ absurde ...

          B. Pour démarrer sur de bonnes bases de réflexion et de débat,je pense qu’il serait bien de fixer les définitions de quelques notions hynoptiques comme Démocratie,régime représentatif etc,etc

          Je suis d’ accord : 

          - La démocratie est un régime dans lequel le peuple est : 

          1. Souverain çàd a le pouvoir législatif. 

          2. Dans lequel le peuple excerce le pouvoir exécutif directement par l’ intermédiaire de magistrat élu et tiré au sort. Ces magistrats sont dépendant de l’ écclésia ( assemblée du peuple ) qui peut les instituer ou les révoquer à sa convenance.

          - Le régime à gouvernement représentatif est un régime dans lequel : 

          1. La souveraineté est exercé non par le peuple mais par des représentants élu ( les députés ). Le peuple n’ a donc pas l’ initiative des lois.

          2. Des magistrats élu exercent le pouvoir législatif et exécutif , et ces magistrats sont indépendant de leurs électeurs qui sont sont donc dans l’ incapacité de les révoquer. C’ est un régime prétendument aristocratique ( dans l’ idéal ) mais oligarchique dans les faits.

          - Tous les régimespolitiques apparu en occident après les révolutions du 18 - 19 eme siècle sont des régimes à gouvernements représentatif et ont été voulu contre la démocratie.Par exemple la France : «  Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux- mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants.  » Abbé SIEYÈS, discours du 7 septembre 1789.

          Voilà j’ espère que c’ est plus clair.

          C. La Suisse n’ est pas une démocratie , je dis que c’ est un des pays qui s’ en éloigne le moins. 

          Pour ce qui est des inégalités , on parle de démocratisation du pouvoir politique et non économique , les deux ne se superposent pas complètement.

          D. Oui la démocratie ca existe et c’" est possible , par exemple dans l’ Athènes antique.

          E. L’ arbre à palabre renvoie au système politique qui existait en Afrique de l’ ouest principalement et à bien d’ autres endroits en Afrique. En réalité de quoi il s’ agit : Le roi ou le chef tribal consultait tout le monde pour prendre une décision sur un thème précis ( les jeunes , les vieux , les femmes , le guerriers etc ) , et cette décision était le résultat de ces consultations , elle était en quelque sorte un compromis entre les différentes opinions. Si des gens s’ estimaient lésé par la décision , le chef était tenu de revenir sur sa décision et de recommencer la consultation. C’ est bel et bien une forme de démocratie et de souveraineté populaire.


        • vote
          dany13 2 mars 2013 14:33

          J’ai regardé la partie 2 du reportage du bas.
          "Les citoyens d’Athènes cherche un nouveau chef, ce sera Périclèes"...
          Heu pendant la démocratie, il n’y avait pas de chef, c’était les citoyens qui était le gouvernement. La plus haute instance était le "Boulès", qui comprenait 500 citoyens tirées au sort. Seul quelques postes comme les généraux et le trésorier étaient élus..
          Ça me parait un peu détourné de la vérité cette partie non ?


          • 1 vote
            Morpheus Morpheus 2 mars 2013 14:39

            Les choses se sont faites progressivement. On a souvent l’idée fausse que, après la révolution, poum, la démocratie avec tous ses mécanismes s’établit d’un coup. Non, ce n’est pas ainsi que les choses se sont passé à Athènes. Les institutions démocratiques se sont progressivement établies, améliorées, complétées et n’ont jamais cessé d’évoluer durant les deux cent ans de démocratie athénienne. La démocratie des premiers temps est différente de la démocratie de la fin.
            Cordialement,
            Morpheus


          • vote
            dany13 2 mars 2013 14:46

            "Sous SON gouvernement"
            Mais c’est pas possible !? Il n’y avait pas de chef... Je comprend pas d’où ils sortent ça..
            Athènes ne fonctionnait pas comme notre "gouvernement représentatif", mais comme une vrai démocratie, sans chef, avec égal pouvoir des citoyens et égal accès au fonction, mandat court et non renouvelable.. Dans ce contexte, personne ne pouvait être le chef.


          • vote
            dany13 2 mars 2013 14:52

            Merci Morpheus. Je suis curieux de lire ça. J’ai pris mes infos dans Bernard Manin, "principes du gouvernement représentatif" et Yves Saint-Omer, très instructif d’ailleurs.
            Un conseil de source pour compléter ma connaissance de l’histoire de la démocratie athénienne ? :)


          • 1 vote
            maQiavel machiavel1983 2 mars 2013 15:04

            Je suis d’ accord avec dany , c’ est une connerie. Le stratège n’ était pas à proprement parler le chef de la cité. Un leaders certes mais pas LE chef.



          • vote
            dany13 2 mars 2013 15:11

            Ah j’ai trouvé, Périclès= général. (source Bernard Manin). Les généraux étaient apparemment issus de l’aristocratie (car élu).
            Par rapport à leurs qualités d’orateur au sein de l’assemblée ils pouvaient etre considéré comme des "leader politique".
            Mais c’est un peu exagéré de dire que Périclès était le chef...


          • vote
            dany13 2 mars 2013 15:31

            Partie 3.
            Alors la c’est drole, J’ai l’impression qu’il y avait des guerres d’intérêt (entre aristocrate, ils le disent très clairement). Il me semble que les fameuses guerres étaient issue de l’aristocratie.

            Machavel, tu n’aurais pas un bon livre détaillé sur Athènes. Évolution des institution politique, le rôle de l’aristocratie, ect.. Je sais aussi qu’il y a eu un coup d’état aristocratique pendant la démocratie. Il n’en parlent même pas.. :(


            • vote
              maQiavel machiavel1983 2 mars 2013 16:00

              Franchement mon truc à moi c’ est plus Sparte ou la Rome antique , Athènes je ne connais pas très bien. Mais si quelqu’ un peut répondre à ta question , ça me servirait aussi.


            • vote
              dany13 2 mars 2013 16:54

              Et un reportage qui décrit objectivement les institutions athénienne ?


            • vote
              bong73 3 mars 2013 08:50

              https://sites.google.com/site/devenezdepute/

              La fin de la délégation de pouvoir lors du vote permet en une seule décision de créer instantanément une démocratie directe bien plus juste et performante que la suisse ou athénienne

              Vous pourrez pas dire je savais pas qu’une solution existais..



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès