• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le nucléaire, un impératif social et scientifique. Jacques Cheminade

Le nucléaire, un impératif social et scientifique. Jacques Cheminade

Entretien avec Jacques Cheminade sur la question du nucléaire, de son avenir, de la gestion de ses déchets et de la responsabilité de l'homme (et de la femme !) dans le processus continu de découverte scientifique de l'espèce humaine.

Tags : Nucléaire Jacques Cheminade




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • vote
    bob14 bob14 9 mars 09:41

    Comme l’espèce humaine est stupide, on lui impose des choix de sociétés..c’est la fuite en avant perpétuelle pour les "grands-singes" que nous sommes !


    • vote
      remilebrun 10 mars 15:00

      @bob14 facile de mettre tout le monde dans votre sac quand il a fallu des siècles pour en arriver a internet, l’école pour tous, de l’énergie suffisamment importante pour tous etc. Encore que ce ne soit encore loin d’être le cas partout !! Donc plutôt que de vous limiter au confort du commentateur, prenez part au débat pour faire que tout le monde soit effectivement en mesure, matériel et intellectuel, de prendre des décisions sans que personne ne lui impose !


    • vote
      Ziziledur Ziziledur 9 mars 13:31
      Drones : la Chine travaille sur une propulsion nucléaire e gouvernement chinois finance un projet de réacteurs nucléaires à sels fondus qui seront installés dans le désert de Gobi. Cette technologie peut, théoriquement, créer plus de chaleur et d’énergie que les réacteurs nucléaires à l’uranium, tout en ne produisant qu’un millième de déchets radioactifs.

      Les scientifiques auraient mis au point un alliage et des revêtements qui résistent à la corrosion. Par ailleurs, ils seraient en mesure de miniaturiser la technologie au point de pouvoir s’en servir pour propulser des drones militaires lors de missions de longue durée. Il est question d’appareils survolant les océans à haute altitude pour faire office de systèmes de surveillance, de communication voire d’attaque selon les circonstances. L’avantage stratégique serait très important. Mais cette perspective est sans doute encore lointaine, car les deux réacteurs du Gansu doivent avant tout servir à démontrer la faisabilité du concept.


      • Le réacteur nucléaire à sels fondus est une piste technologique explorée depuis les années 1950 comme une alternative plus sûre et moins dommageable pour l’environnement que l’uranium.
      • La Chine va construire deux réacteurs nucléaires à sels fondus alimentés par du thorium, métal dont le pays dispose en abondance.
      • Les scientifiques chinois disent pouvoir suffisamment miniaturiser la technologie pour pouvoir s’en servir sur des drones militaires.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

remilebrun


Voir ses articles







Palmarès