• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les dessous de la vente d’Alstom à General Electric

Les dessous de la vente d’Alstom à General Electric

Un excellent documentaire qui revient en détail sur les conditions de la vente d'Alstom à General Electric, et sur les implications de cette vente sur l'indépendance de la France :

Tags : Politique Entreprises Industrie




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • 2 votes
    CoolDude 1er novembre 13:57

    A la 37ième minute, il y a du grand Hollande !

    Magnifique.


    • vote
      V_Parlier V_Parlier 5 novembre 21:45

      @CoolDude
      LCP se lâche finalement souvent bien plus que toutes les autres chaînes, privées ou publiques !


    • 1 vote
      Vraidrapo 1er novembre 18:32

      Je ne vois pas ce qu’il y a à ajouter :
      µicron de Roteuchild est un vendu "point barre" !

      L’énergie quelle que soit la source, est une composante fondamentale de la vie sur terre comme l’eau, l’oxygène. Se dessaisir d’un Outil comme ALSTOM relève de la Haute Trahison.
      Les noms qui reviennent dans le réseau favorable à la vente d’Alstom :
      MICRON (Banque roteuchild)
      AZEM, David (Bank Of America)
      RUTHENBERGER (Lazar),
      SARKOZY Claude, frère de l’autre,
      LOUVRIER Frédérik (PUBLICIS / Badinter),
      FOUKS (Havas),
      VALLS Manu
      ROUSSELY,
      LEWANDOWSKI Cédric,

      on retrouve les compères FOUKS, ROUSSELY, LEWANDOWSKI dans l’Article de... Libé , hé oui :
      http://www.liberation.fr/france/2015/07/24/cedric-lewandowski-l-adjuvant-chef_1353440


      • 2 votes
        ricauret 1er novembre 21:23

        CE DONT PERSONNE NE PARLE C EST QU UNE BANQUE FRANÇAISE ET CONDAMNE AUX ETATS UNIS A UNE AMENDE QUI S ÉLÈVE AU PRIX DE LA VENTE D ALSTOM 

        IL N EXISTE PAS DE COÏNCIDENCE MAIS DES RENDEZ VOUS AVEC LEUR PAPIER CUL LES AMÉRICAINS ACHÈTE L EUROPE ET EN PARTICULIER LA FRANCE 

        • 2 votes
          ricauret 1er novembre 23:43

          UN JOUR ILS FAUDRA QUE NOS ÉLITES( ENFIN SI ON VEUT) PASSENT A LA CAISSE

          LES ETATS UNIS ON INTERDIT A LA FRANCE DE VENDRE DES POMMES AUX RUSSES 
          PAR CONTRE EUX SONT ALLÉS LEURS VENDIRENT LES LEURS A NOTRE PLACES 

          • 1 vote
            Vraidrapo 2 novembre 05:09

            @ricauret
            Nos journaleux nous trahissent carrément.

            Le commentaire d’une journaleuse de France Intox lors de la visite de Sissi l’égyptien est révélateur :

            µicron "ne peut évoquer les droits de l’Homme" parce que Sissi :

            - pourrait commander des Rafales (mais ce n’est pas sûr et avec quel argent ?),

            - fait barrage à l’émigration africaine (comme Kadhafi le pote à Sarko, jadis...).

            Et on passe sous le tapis :

            -l’annulation avec pénalité (et désespoir des Agriculteurs français...) des 2 Mistral de Poutine, pour faire plaisir aux Anti-TRUMP et anti-FILLON,

            - l’élimination de Kadhafi avec parachutage aveugle de quantité considérable de pick-up TOYOTA et d’armes de la coalition pour la "Liberté" et la "Démocratie" (de se fournir gratos en hydrocarbure...)...

            - remise en État du Charles de Gaulle, 1,8 Mds €uros avec quel argent ?..

            - le Premier camp de Sangatte qui n’est que la Conséquence des bombardements US-GB de l’Irak condamnés par l’ONU

            - etc, etc, etc.. les RV mensuels du Siècle portent leurs fruits


          • vote
            Jean Keim Jean Keim 2 novembre 09:16

            Les grandes entreprises, mais pas que, financent leurs activités par l’emprunt, et donc finalement leur vrai propriétaire est cette nébuleuse que nous appelons la finance, en conséquence elles ne sont plus rattachées à un pays particulier, alors dire que Alstom est français n’a plus grand sens.

            La finance n’a pas d’ailleurs elle aussi une nationalité particulière, sa patrie est le profit, son terrain de jeu la planète toute entière.
            Les sacrifiés seront toujours les travailleurs salariés.


            • 2 votes
              pegase pegase 2 novembre 12:25

              @Jean Keim

              Les grandes entreprises, mais pas que, financent leurs activités par l’emprunt, et donc finalement leur vrai propriétaire est cette nébuleuse que nous appelons la finance, en conséquence elles ne sont plus rattachées à un pays particulier, alors dire que Alstom est français n’a plus grand sens.


              Bien sûr que si, tout d’abord parce que l’état avait injecté jadis de fortes sommes d’argent pour redresser l’entreprise (payées par le contribuable), il y a aussi de nombreux petits actionnaires français, l’usine est essentiellement implantée en France, et c’est là avec nos ingénieurs que toutes les évolutions technologiques ont été rendues possibles ......

              De plus une entreprise appartient à l’ensemble des acteurs sociaux proches et éloignés de l’entreprise jusqu’à la liquidation totale de celle ci, après avoir payé tout les créanciers, les sous traitants, ouvriers et employés y compris ....

              En Chine si vous délocalisez ailleurs la production, vous devez tout laisser sur place, les machines, les locaux et tout les actifs dans les banques !


            • 2 votes
              pegase pegase 2 novembre 12:38

              @Jean Keim

              Ce qui nous préoccupe dans l’affaire Alstom c’est son avenir, or de nombreux salariés et acteurs sous traitants locaux ont tout misés sur cette entreprise en s’installant dans les régions concernées, implantation de nombreuses PME, bureaux d’études, maisons particulières, familles toutes entières etc ... ce sont des milliers de vies qui risquent d’être sacrifiées ...



            • 1 vote
              pegase pegase 2 novembre 12:42

              @Jean Keim

              Sans parler des technologies se rapportant à l’énergie, donc à la sureté de l’état, et à la défense => turbines à gaz des portes hélicoptères, porte avions, centrales nucléaires .. etc ...


            • vote
              CoolDude 2 novembre 14:22

              @Jean Keim

              Avec une logique pareil on pourrait dire que l’on n’est même plus Français... Mais, comment on dit "Mondain", "Mondais", "Mondalisien" !?

              Et que l’on ne s’appartient même plus... On appartient aux créanciers.

              Je pense que c’est un peu l’idée que l’on veut nous faire passer les mondialistes.


            • vote
              Jean Keim Jean Keim 2 novembre 19:03

              @pegase

              Je suis absolument d’accord avec votre 2ème commentaire de 12:38, pour les deux autres je ne retire pas un iota de mon propre commentaire, et malheureusement je crains que l’avenir me donne raison, je ne remets en doute ni le travail, ni les compétences, pas plus que les résultats des salariés FRANÇAIS de Alstom ; qq. part ailleurs, dans un autre commentaire, j’ai également émis l’hypothèse que toutes les enseignes des banques ne sont finalement que des vitrines, de la poudre aux yeux qui masque le fait que pratiquement directement ou par des voies détournées, les divers banques qui existent de part le monde appartiennent à la nébuleuse financière, quand à dire que l’état a mis des « billes » dans des entreprises françaises, la belle affaire, les états sont, après les entreprises, parmi les clients des banques les plus endettés.

              Tout cela vient du mécanisme de l’emprunt, les banques de proximités comme les banques d’affaire prêtent de l’argent dont elles ne disposent pas en propre, pour cela elles empruntent elles-mêmes auprès des grandes banques financières qui répondent à leur demande en émettant de l’argent virtuel (scriptural) qui doit être remboursé par des valeurs réelles, le reste s’explique aisément, bien entendu les banques financières sont dans le giron des financiers qui ainsi sont en passe de posséder le monde tout au moins pour tout ce qui est monnayable.



            • vote
              Jean Keim Jean Keim 2 novembre 19:06

              @CoolDude
              Chercher sur le Net ce qu’est l’argent-dette après avoir lu mon commentaire précédent et ... réfléchissez.


            • 1 vote
              Jean Keim Jean Keim 2 novembre 19:14

              @Jean Keim
              Aucune activité tournant autour de l’argent n’échappe aux banques et donc à la finance depuis que tout est numérisé, c’est effrayant mais c’est ainsi. Les mouvements d’argent sont totalement sous contrôle ou en passe de l’être, ce sera le cas quand les espèces sonnantes et trébuchantes auront disparu, c’est pour très bientôt.


            • vote
              CoolDude 2 novembre 20:12

              @Jean Keim

              Oui... Mais c’est parce que vous pensez comme un pseudo-libérale, un capitaliste, un mondialiste... A l’Américaine !

              Et vu que ces eux qui fixent les règles du genre :

              Tout le monde à le droit d’acheter ce qu’il veut quand veut, riche comme pauvre.

              Mais bon, vous avez le droit de dire Non ! #BalanceTonPorc

              Essayez donc d’acheter une entreprise avec des Dollars tout fraîchement sortie de l’imprimante... Je ne sais pas, au Venezuela comme dit le Mac par exemple !


            • vote
              Jean Keim Jean Keim 2 novembre 23:37

              @CoolDude
              Celui qui a de l’argent peut acheter bien entendu tout ce que sa fortune lui permet d’acquérir, le dire est une évidence.

               Les billets fournis pas les organismes de prêt sont eux-mêmes fournis par les banques centrales et imprimés sur leurs imprimantes, ce que vous ne comprenez pas c’est que les prêts correspondent à de l’argent créé à partir d’un clavier d’ordinateur et que ce sont des banques centrales privées et non pas les états qui ont ce privilège exorbitant, ceci explique pourquoi les dits états ont des dettes de plus en plus colossales.

              Mais pourquoi dites-vous que celui qui sait ce qu’est reellement une dette, qui sait en fait que l’argent c’est majoritairement de la dette, serait ainsi un penseur libero-capitaliste, il n’y a pas de rapport ?


            • vote
              pegase pegase 3 novembre 12:16

              @Jean Keim

              quand à dire que l’état a mis des « billes » dans des entreprises françaises, la belle affaire, les états sont, après les entreprises, parmi les clients des banques les plus endettés.


              Ah non pas du tout, c’est vous et moi qui les avons payés au travers de nos impôts, et je ne me souviens plus mais les sommes étaient absolument colossales .... encore une fois vous semblez ne pas vous rendre compte de l’importance stratégique "tenant à la sureté nationale" d’Alstom sans doute parce que vous n’habitez pas dans la région de Belfort et que vous n’en percevez pas l’importance et les efforts qui ont été réalisés pour maintenir à bout de bras cette entreprise ....... La laisser couler, c’est exactement comme si nous laisserions couler l’agriculture française, c’est du même tonneau !

              Alstom était une des premières cible lors de la guerre de 1870 et aussi de 14-18, voilà les installations qui servaient à détruire cette usine, un grand canon type "langer max" de calibre 380mm a été installé non loin de Mulhouse (qui était en territoire allemand en 14) ... Les impacts montrent qu’ils tentaient de détruire les fortifications, mais c’est avant tout la SACM (société alsacienne de construction mécanique, aujourd’hui Alstom) qui était visée ...

              http://letrapard.free.fr/dossiersvm/artilleriegrandcanonzillisheim/gczhisto ire.htm

              Belfort était fortement armé avec de très nombreux ouvrages de fortification, avant tout pour protéger Alstom ...


            • vote
              pegase pegase 3 novembre 12:23

              @Jean Keim

              Voilà les installations, elles sont toujours visibles ...

              https://www.lieux-insolites.fr/alsace/canon/canon.htm


            • 1 vote
              pegase pegase 3 novembre 13:15

              @Jean Keim

              Celui qui a de l’argent peut acheter bien entendu tout ce que sa fortune lui permet d’acquérir, le dire est une évidence.


              Pas avant notre adhésion (forcée) à l’UE ... depuis il y a l’article 63 du TFUE imposé au traité de Lisbonne (ratifié par sarko), interdisant aux états membres le contrôle des mouvements de capitaux, retenez bien ARTICLE 63, c’est très important à savoir...

              https://www.youtube.com/watch?v=IqwO9k4pyyE


              ce que vous ne comprenez pas c’est que les prêts correspondent à de l’argent créé à partir d’un clavier d’ordinateur et que ce sont des banques centrales privées et non pas les états qui ont ce privilège exorbitant,


              Ce sont des théories à Gerard Foucher, il est bien gentil mais il balance des idées qui prêtent à confusion => une banque ne prête JAMAIS d’argent sans de sérieuses garanties, si vous désirez emprunter 100 000 euros, sans garantie c’est absolument IMPOSSIBLE, il vous faut hypothéquer une maison pour ça, ou le cas échéant la voiture que vous achetez avec l’argent de votre crédit est la garantie ...

              La banque ne fait qu’hypothéquer votre bien, en gros ce bien lui appartient, en échange ils vous donnent des titres qui représentent la valeurs de votre maison hypothéquée, et au fur et à mesure que vous remboursez votre emprunt, ces titres émis par la banque (ce que Foucher appelle l’argent scriptural) sont détruits, il n’y a donc pas à proprement parler d’argent créé ex-nihilo ....

              Notez que vous ne pouvez plus vendre votre maison hypothéquée, il faut rembourser d’abord le prêt , il n’y a donc pas de création monétaire au sens stricto sensu du terme ...

              Le tout est encadré par la loi et par le fisc qui veille au grain !


            • vote
              Jean Keim Jean Keim 3 novembre 14:03

              @pegase
              Mais personne ne nie ce que vous écrivez et surtout pas moi, en tout état de cause je ne fais que suggérer et surtout décrire COMMENT LE SYSTÈME A ÉVOLUÉ.

              Bien évidemment que les banques s’entourent de garanties puisque les profits apportés par les remboursements des emprunts sont l’un de leurs objectifs ; les banques prêtent de l’argent qu’elles ne possèdent pas, même si vous refusez que la monnaie soit scripturale, ce détail devrait vous révulser.

              Imaginez que vous empruntiez de l’argent à une connaissance mettons à 5 % et que pour vous satisfaire elle ait emprunté cette même somme à 2 %, cela est choquant n’est ce pas, mais imaginons que cette personne crédite votre compte de la somme demandée simplement pas qq. clics sur un clavier d’ordinateur, et bien c’est ainsi que ça se passe, vous le refusez libre à vous, c’est votre choix.

              Encore un détail qui a son importance, ces pratiques NE S’APPRENNENT PAS DANS LES ÉCOLES D’ECONOMIE ET DE COMMERCE, ILS ne sont pas fous.


            • vote
              CoolDude 3 novembre 14:09

              @Jean Keim

              Mais pourquoi dites-vous que celui qui sait ce qu’est reellement une dette, qui sait en fait que l’argent c’est majoritairement de la dette, serait ainsi un penseur libero-capitaliste, il n’y a pas de rapport ?

              Je sais ce que c’est une dette et je ne suis pas un penseur Libéral.

              Vous pensez manifestement avec les outils des penseurs libero-capitaliste et vous distillez cette pensée ce qui participe a une renforcement de ces croyances.

              Vous comprenez bien que si vous jouez avec les même règles qu’ils ont crées et qu’ils crées en permanence suivant leurs besoin, vous allez forcement finir perdant.

              ...

              Le Capitaliste est le possesseur des moyens de production de la plus-value par définition.

              Un banquier est une classe encore d’un niveau au dessus... Car lui possède entre autre la création monétaire ex nihilo via le crédit, est demande des taux d’intérêt dessus. D’une certaine manière, il demande qu’on lui verse des intérêts (une plus-value) sur des choses qui n’existe matériellement pas, sur du vent.

              Donc Banque <=> Dette <=> Pensée Capitaliste, voir Ultra Capitaliste.

              Le Libéralisme économique est une doctrine qui exige que toutes transactions financières et monétaires ne peuvent être contrôlé par des tiers autre que l’acheteur et le vendeur dans une sorte de contrat. En gros...

              "Je fais ce que je veux avec mon argent. Je peux acheter et vendre ce que je veux, dans les conditions que je veux, dans la plus grande opacité, etc..."

              + La loi du marché, etc...

              Et le Mondialisme, c’est un peu la dernière couche que l’on veut nous imposer... Cette règle doit être applicable partout dans le monde.

              Dans ces conditions, vous compreniez bien que celui qui possède la création monétaire, ou de plus-value (La Capitaliste)...

              Désire pouvoir faire de cette surproduction ce qu’il en veut (Le Libéral) et fait finalement ce qu’il veut...

              Et ou il veut (Le mondialiste).

              Et la dette, n’est qu’un outil de pression. En réalité, c’est juste des chiffres sur un morceau de papier.

              Voilà le rapport. Tout ceci est lié...

              Et si on laisse faire, on a déjà perdu.

              Si on pense que c’est une fatalité, un peu comme vous, on a déjà perdu.

              Vous pensez de façon fataliste car vous imaginez peut être ces règles comme naturelle et non réformable. C’est une sorte d’aliénation mentale...

              Si on ne veut pas se faire réduire en esclavage par eux (Les C...), il faut avoir une économie contrôlé. C’est à dire, pouvoir dire par exemple... Alstom (l’Alsacienne Thomson), ça ne sera qu’une concession d’état sur 10 ans. Ça reste propriété de l’état Français car : La France l’a financé directement et indirectement par des marché d’état... Et c’est un secteur vital et stratégique.


            • vote
              Jean Keim Jean Keim 3 novembre 17:05

              @CoolDude
              Savoir une chose et/ou décrire un système ce n’est pas forcément les approuver.

              Nous sommes dans un dialogue de sourds.


            • vote
              CoolDude 3 novembre 19:52

              @Jean Keim

              Non... Je pense que l’on se comprend. Je ne vous reproche pas votre maîtrise du système actuel, mais votre manque de critiques ou de solutions, car il ne suffit pas de critiquer (comme dit mon copain Attali). Quand je vous lis, j’ai l’impression, pas d’une caution... Mais d’un fataliste impuissant, d’un : "C’est comme ça, on peut rien y faire" !

              C’est juste les règles du jeu actuel. Ça peut changer.

              Alors, expliquer les règles soit... Mais il ne faut pas oublier de dire que ça peut changer.

              La perte par la France d’Alstom Énergie... Ce n’est pas tant un perte pour la France. Mais aussi pour le monde. Je ne suis pas sur que sous contrôle Américain, la qualité et l’innovation suivra. Bon, elle se cassait la gueule aussi... Mais là, je pense que c’est fini.


            • vote
              pegase pegase 4 novembre 02:11

              @Jean Keim

              mais imaginons que cette personne crédite votre compte de la somme demandée simplement pas qq. clics sur un clavier d’ordinateur, et bien c’est ainsi que ça se passe, vous le refusez libre à vous, c’est votre choix.


              Oui mais ça se fait dans un cadre légal avec 10% des sommes scripturales prêtées qu’ils doivent détenir en monnaie centrale stockée obligatoirement dans les coffres de la banque ... Alors bon , je sais que des bruits courent que les banques ne tiennent pas leurs engagements et qu’aujourd’hui ce serait plutôt 1%, mais en définitive on en sait rien, j’ai quelques connaissances dans le milieux bancaire, ils n’ont guère d’infos en ce sens ... 

              Une chose de sûr, ils collaborent étroitement avec Bercy afin de lutter contre le blanchiment d’argent sale et le financement du terrorisme ...


            • vote
              pegase pegase 4 novembre 02:30

              @CoolDude

              Il y avait toute une synergie dans cette entreprise avec des ingénieurs de qualité, des bureaux d’études équipés des performants postes catia, ce fleuron national faisait sans doute des envieux et peut être même des jaloux du côté de Siemens ...

              Ne pas oublier que Siemens a perdu récemment un contrat d’un milliard de dollars avec Boeing face à Dassault système ...


            • vote
              Jean Keim Jean Keim 4 novembre 08:53

              @pegase
              J’ai également conversé avec le directeur de mon agence bancaire, il dit ne pas « bien » connaître cet aspect de l’argent, c’est étonnant ! Est-ce hypocrite ou simplement défend-il son emploi ?

              Oui le cadre est légal comme est légal des tas de mesures favorables aux banques c’est à dire à la finance et aux riches comme la spéculation ou l’harmonisation fiscale ; presque personne ne s’offusque que les banques puissent prêter de l’argent qu’elles ne possèdent pas et en plus avec des intérêts, déjà c’est énorme mais plus encore, ce privilège est entre les mains d’intérêts privés au détriment des états donc des simples citoyens du monde, monde qui envers et contre tout est viable par le travail des simples gens.

              Pour réaliser un projet comme construire une école, il faut dans notre société avant tout de l’argent alors que dans le concret c’est complètement inutile, il faut des compétences, un terrain, des matériaux, de l’énergie et de l’huile de coude, tout cela peut être trouvé et fabriqué gratuitement, c’est une question de vision neuve. 


            • 1 vote
              Jean Keim Jean Keim 4 novembre 09:40

              @CoolDude
              Il est toujours possible de se comprendre, il faut parfois un peu de temps.

              Mon tout premier commentaire part de l’idée que le dépeçage d’Alstom serait une perte pour la France, j’ai donc simplement rebondi en essayant d’expliquer qu’il y a belle lurette que cette société n’est plus franco-française, pas plus que Siemens est allemand ou que Boeing, Google sont américains, ces Mégas entreprises sont planétaires tout simplement, et dans un jeu absurde et dangereux ne font que servir leurs intérêts qui sont en fait ceux de leur vrai propriétaire : la finance ; à partir du moment qu’une activité entre dans le marché boursier, tôt ou tard elle tombe dans l’escarcelle de la finance car c’est ainsi que l’économie est organisée et verrouilée, son principal outil est justement le système de l’argent-dette.

              Comment combattre les méfaits de l’argent ? La réponse est évidente, en le supprimant, espérer rendre le système vertueux est illusoire et il ne faut pas oublier que nous sommes le système, tient voilà encore une perception qu’il est indispensable d’avoir, bon mais c’est une autre discussion !

              Un autre fléau qui touche particulièrement notre pays est le chômage, et là encore la solution est évidente, simplissime, bien trop simple pour des esprits compliqués : il suffit simplement de partager et le travail et ce qu’il produit, avec une toute petite notion complémentaire pour éviter tout dérapage futur, une heure de travail consacrée à la communauté est une heure de vie donnée, donc que je sois cantonnier ou chirurgien, une heure de travail a la même valeur ; dans une organisation basée sur la solidarité (collaboration, entraide, partage), je suis prêt à parier gros que quotidiennement deux heures de boulots maximum permettront de faire tourner la boutique terre, que de nombreuse tares de notre civilisation disparaîtront et que les médecins, les pharmaciens, les psys, les marchands d’armes et les fabricants de serrures n’auront plus beaucoup de travail, quand aux banquiers avec les assureurs ils rejoindront la listes des espèces disparues, sympa non !


            • 2 votes
              DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 2 novembre 09:23

              Cette soumission de nos "élites" aux USA est t’elle due à notre défaite contre les nazis de la seconde guerre mondiale ? ... Est qu’on paye encore L’effort de guerre des américains pour nous libérer ?
               
              L’amérique est un ami mortel de la France.


              • vote
                pegase pegase 2 novembre 18:00

                @DJL 93VIDEO

                Est ce qu’on paye encore L’effort de guerre des américains pour nous libérer ?


                Ils ne nous ont pas vraiment libérés, le débarquement en Normandie s’apparentait plus à une vaste opération de communication, qu’une réelle opération visant à libérer la France .... Disons qu’ils voulaient surtout mettre la main sur la France, les billets en francs américain à cours forcé étaient déjà imprimés ...

                Les vrais libérateurs sont passés par le sud, le débarquement de la première armée à Toulon (des français et l’armée des colonies), env 255 000 hommes, auquel il faut rajouter 150 000 FFI / FTP soit 400 000 hommes en tout, à comparer avec (de mémoire) 156 000 hommes en Normandie, dont la deuxième DB qui était française, avec env 16 000 hommes ... 

                Soit seulement 140 000 hommes, dont les Royaume-Uni, le Canada, l’armée polonaise, l’armée tchécoslovaque, la Norvège, la Belgique, l’armée néerlandaise, l’Australie, la Nouvelle-Zélande ....

                L’effort de guerre, les munitions, les blindés, tout a été payé sous De Gaulle .... La France ne devait plus rien dans les années 65 et peut être même avant ...


              • vote
                pegase pegase 2 novembre 18:03

                @DJL 93VIDEO

                Ce sont surtout les russes qui ont sauvés notre cul, avec 24 millions de morts sur le front russe ... autant dire qu’on ne pesait pas lourd dans la balance ...


              • 2 votes
                DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 2 novembre 17:18

                Notre système est pourri. Il ne récompense pas les politiciens honnêtes qui travaillent avec leur conscience, notre système récompense les rats qui sont prêt à vendre leur patrie pour garder leur museau dans l’écuelle. Ne vous y trompez pas, ce sont ces rats, les authentiques parasites de notre appareil démocratique.Notre système est pourri. Il ne récompense pas les politiciens honnêtes qui votent avec leur conscience, il récompense les rats qui sont prêt à vendre leur patrie pour garder leur museau dans l’écuelle. Ne vous y trompez pas, ce sont ces rats, les authentiques parasites de notre appareil démocratique.


                • vote
                  troletbuse 4 novembre 22:09

                  IL faudra couper les couilles à Hollandouille et Macronimbus et leur faire bouffer. De toute façon, ils n’en ont pas besoin.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès