• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les sangsues de la République ? Isabelle Saporta

Les sangsues de la République ? Isabelle Saporta

Entretien diffusé le 17/09/2020 avec Isabelle Saporta, éditeure, journaliste et écrivaine qui interpète en 1h30 le fonctionnement de notre système politique et ses incohérences. Quelques détails croustillants permettant de mieux comprendre les ficelles qui animent nos dirigeants.

 

Source : Thinkerview 

Tags : Environnement Politique




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Clocel Clocel 23 septembre 12:16

    La Dame a quand même voté Macron au second tour...


    • vote
      Olivier Perriet Olivier Perriet 23 septembre 15:35

      @Clocel

      et alors ? au moins elle l’assume.

      Avant, il y a eu 31% d’idiots qui avaient voté pour Sarkozy en 2007, en croyant "qu’il avait changé".
      et 29 % qui avaient voté Hollande car "son ennemi c’était la finance".

      Et tous de jurer après qu’ils s’étaient fait avoir, alors que les arnaqués étaient consentants

      ça laisse songeur, isn’t it ?


    • 11 votes
      medialter medialter 23 septembre 16:41

      Strictement rien à retenir de cette interview dans la masse des banalités débités à la seconde, banalités que tout internaute averti connaît depuis longtemps. Il y a une seule raison de mater cette vidéo, c’est pour se marrer à découvrir comment cette cruche qui fut "journaliste" est entrain de découvrir l’eau chaude. Les sangsues de la ripouclique ? smiley Non, sans déconner ? Cette chaine YT spécialisée dans le "débat" avec ses invités qui sortent de l’oeuf, et son animateur qui peine à masquer son allégeance au système, sombre depuis quelques temps dans de la caricature de scandale, digne du nouvel obs ou de l’express. Par ailleurs, et dans très peu de temps, vu l’épuration et l’hécatombe que YT est entrain de réaliser contre les chaines non-alignées, toute présence sur ce site sera un marqueur d’appartenance à ce nouveau MSM que devient YT, et Thinkerview y aura très bien sa place smiley


      • vote
        bubu12 23 septembre 21:43

        @medialter

        vous êtes dur avec Thinkerview il y a quand même des vidéos intéressantes dans le lot


      • vote
        crow crow 24 septembre 08:00

        @medialter
        Toute personne dénonçant la malhonnêteté de notre Etat est une "cruche" offerte, pleine et bienvenue sur la table de l’information. On est pas obligé d’y goûter.


      • 1 vote
        agor&acri 24 septembre 17:59

        bjr,

        2 remarques :

        1/ concernant la chaine Thinkerview, leur grand mérite, qu’on apprécie ou pas tel ou tel invité, est d’offrir un long espace de parole à des personnes qui ont creusé un sujet, une thématique et qui vont ainsi pouvoir nous dévoiler en détail le fruit de leur réflexion, de leur expérience, de leurs recherches ...tout en se dévoilant un peu elle-même (poussées par l’intervieweur) = à l’arrivée, avec une écoute active et l’esprit critique en éveil, on connaît mieux le sujet et mieux la personne.

        2/ concernant l’invitée dont il est ici question, Isabelle Saporta -et sans préjuger de sa sincérité (vraie ou feinte), force est de constater qu’on est dans le ventre mou d’une dissidence

        fort peu dangereuse pour le système.

        2 exemples :

        1/ Avoir voter Macron au 2nd tour (en pensant que peut-être, après tout ...) n’est clairement pas le signe d’un esprit éclairé sur le fonctionnement d’un système qu’elle prétend dénoncer. Le vote blanc ou l’abstention étaient

        les seules démarches cohérentes pour affaiblir (très à la marge) le système, sachant par ailleurs que le risque que Marine soit élue était objectivement infinitésimal.

        2/ être en couple avec un faux-cul, un menteur, un suppôt de la construction européenne qui colporte le mensonge d’une "autre Europe" tout en sachant -forcément- que cela est une utopie, vues les insignifiantes prérogatives des parlementaires européens, associé à la règle d’unanimité (pas majorité, UNANIMITE !) pour modifier des traités qui ont été rédigés par les tenants du système et au service d’eux-mêmes.

        BREF, cette interview m’a permis de la sortir de mon scope des personnes intéressantes à suivre.


        • vote
          Djam Djam 27 septembre 00:30

          Je ne me lasse pas de relever les féminisations que s’entêtent à inclure de plus en plus de rédacteurs dans leurs papier !

          Ecrivaine, ça reste tout de même très moche phonétiquement, on sent que c’est pas naturel. J’attends qu’on nous impose un capitain pour compenser une capitaine ou une pilotesse (si si !) pour un pilote... ou encore la Mère pour le Maire !

          Au stade de bêtise où nous sommes, ne nous privons plus, féminisons tous azimuts pour calmer les hystéros du genre neutre smiley


          • vote
            crow crow 27 septembre 08:01

            Figurez-vous que j’y ai réfléchis, j’ai hésité à féminiser les mots et savais que quelqu’un allait faire la remarque, bien vu Djam ! Ouai, j’ai voulu honorer la femme qui l’ouvrait grand dans un média feutré ... plouf ! smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès