• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mort de George Floyd : une vidéo met en cause la version des médias

Mort de George Floyd : une vidéo met en cause la version des médias

En préliminaire, personne ne se réjouit de ce qu'il s'est passé. Cette vidéo prise par la "caméra de corps" d'un des policiers est intéressante car elle remet en cause la narrative que les médias occidentaux nous ont racontée.

Traduction de quelques posts YT :

Pourquoi n'ont-ils pas publié ça avant, c'est dingue.

Il a dit qu'il ne pouvait pas respirer avant que le genou de l'officier soit sur son cou.

N'était-il pas assis dans une voiture quand il a été arrêté ? Pas de claustrophobie alors ?

Les vraies émeutes viendront quand les policiers seront arrêtés.

Mon humble avis :

1. on nous a raconté n'importe quoi et de façon consciente, sinon pourquoi avoir caché cette vidéo ?

2. une stratégie du camp démocrate liée à la prochaine présidentielle devient la vraie question

3. cette question sera évitée par tous les médias ainsi que probablement ce que révèle cette vidéo à savoir un Floyd incontrôlable en plein "bad trip" qui dit ne plus pouvoir respirer avant son immobilisation

4. les gens convaincus par les "médias producteurs de haine" ne changeront pas d'avis et dès le verdict de cette histoire - probablement en faveur des policiers vu l'évidence - la violence redoublera

5. la facture de ces émeutes et des compensations pour les nombreuses victimes y compris en France devrait être envoyée aux médias qui ont menti et le parti démocrate américain devrait être examiné de près

6. les démocrates ont probablement attaqué Trump de cette façon aussi incendiaire pour contrer les effets de l'épilogue du russiagate pour lequel ils risquent de prendre cher

Pour comprendre pourquoi cette vidéo ne fera que conforter le camp des ACAB (genre 'il a dit qu'il allait pas bien, pouquoi ils l'ont pas laissé tranquille ?!!'), écouter si ce n'est déjà fait la recension de Michel Drac sur l'ouvrage "Système 1, Système 2, les deux vitesses de la pensée de Daniel Kahneman.

Tags : Violence urbaine Médias Police George Floyd




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • 15 votes
    microf 4 août 2020 14:26

    Cette vidéo n´apporte rien de nouveau á tout ce qui s´est passé, et elle est même une grave accusation contre les policiers.

    George Floyd supplie et pleure même.

    Ayant suivi de bout en bout, George Floyd ne fait que dire " please, please, please ". s´il vous plait, s´il vous plait, s´il vous plait.

    Á aucun moment, il n´a jamais été une ménace pour les policiers.

    On le voit même au début de l´interpellation supplier les policiers, " please do not shout " en Anglais celá veut dire " et en francais, " ne tirez pas s´il vous plait."

    Sa mort est une éxécution, qui ne sera pas la dernière, d´autres noirs américains continueront de mourir ainsi dans ce pays " les Usa, qui est le seul pays qui est passé de la barbarie á la décadence, sans jamais avoir connu la civilisation."

    Cette citation vient d´Albert Einstein, il avait raison.


    • 3 votes
      attilax2 attilax2 4 août 2020 23:15

      @microf

      Einstein n’a jamais dit ça. Par contre Oscar Wilde oui, et Woody Allen l’a repris...


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 5 août 2020 08:00

      @Super Cochon

      Vous devriez mettre entre guillemets et indiquer la source de vos copier-coller, sauf si vous êtes vous-même Aimuddin Usmani, bien entendu. Voici la source : numéro 3434 de Rivarol du 22 juillet 2020. Et une reprise ici : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Pleins-phares-sur-l-imposture-Black-Lives-Matter-Alimuddin-Usmani-repond-aux-questions-de-Rivarol-60363.html


    • vote
      microf 5 août 2020 11:47

      @attilax2

      Merci de ce rappel.
      Mais quel qu´en soit celui qui l´a dit, ce n´est pas très important, celá c´est la forme, mais c´est le fond qui est important, á savoir, que " les Usa sont le seul pays qui est passé de la barbarie á la décadence sans passer par la civilisation."


    • vote
      tobor tobor 6 août 2020 23:43

      @microf
      "On le voit même au début de l´interpellation supplier les policiers, " please do not shout " en Anglais celá veut dire " et en francais, " ne tirez pas s´il vous plait.""

      To shout = crier
      Il dit donc "Ne criez pas s’il vous plaît !"


    • vote
      microf 7 août 2020 01:04

      @tobor

      Merci.
      Faute de frappe, mais j´ai corrigé après par shot=tirer.


    • 8 votes
      maQiavel maQiavel 4 août 2020 14:27

      Je ne comprends pas trop ce que cette vidéo est censé démontrer. Il était en bad trip et alors quoi ? C’était donc ok pour le flic ( qui avait déjà fait l’objet d’au moins 17 plaintes pour faute professionnelle au passage) de l’immobiliser comme il l’a fait pendant de longues minutes alors que l’interpellé déjà menotté a expliqué tant bien que mal à 16 reprises qu’il avait le genou du représentant de l’ordre qui l’étouffait ?  smiley

      La version des médias c’est quoi, de quelle version parle-t-on exactement puisqu’ils n’ont pas tous dit la meme chose ?

      Je comprends totalement le rejet épidermique des médias qui racontent souvent tout et n’importe quoi mais j’ai de plus en plus l’impression que le « on nous cache tout, on nous ment » sert de justification à beaucoup de choses. 


      • 4 votes
        joelim joelim 4 août 2020 19:38

        @maQiavel
        "ils n’ont pas tous dit la meme chose"
        Evidemment mais il y a une ligne directrice qui est fausse. D’ailleurs en quoi des plaintes pour faute professionnelle sont des éléments déterminants sur ce qu’il s’est passé ? Et quelle est la longueur d’une minute à part une minute ? Pour les 16 reprises que tu as compté es-tu sûr du nombre ou es-ce une figure de style ? Un genou sur le côté du cou est-il la même chose que sur la trachée ? En quoi cette différence n’a pas d’importance vu les nombreux actes de violence perpétrés aux US et en France en conséquence directe de la narrative propulsée par les médias pro-démocrates ?


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 4 août 2020 21:08

        @joelim

        « Pour les 16 reprises que tu as compté es-tu sûr du nombre ou es-ce une figure de style ? »

        Si tu veux compter, vas-y, la vidéo est là. Moi j’en entends plus de 16 entrecoupés des suppliques et des exhortations des passants qui demandent au flic de lâcher sa prise.

        « Un genou sur le côté du cou est-il la même chose que sur la trachée ? »

        Le résultat est le même puisqu’il ne pouvait plus respirer. Tu es dans une posture hypercritique là. Alors oui, son ingestion de drogue a certainement été un facteur aggravant. Et alors ? Ça contredit quoi et qui exactement et ça change quoi ?

        « Evidemment mais il y a une ligne directrice qui est fausse ».

        Si c’est ça alors il faut nous dire laquelle et le montrer avec des exemples à l’appui. Parce que ce que j’ai remarqué depuis quelques temps, c’est que sur tout ce qui touche les questions sociétales, le stratagème de l’homme de paille est devenu quelque chose de commun : certaines associations ou personnes disent « Z », leurs détracteurs entendent ( ou font semblant d’entendre) « X », généralisent ce « X » qui devient tout d’un coup dans leur narrative une version officielle défendue par tout le monde et qu’ils vont s’évertuent à déconstruire en grand résistant pour proposer ensuite une version alternative « Y ». Et pour clôturer le tout ça devient binaire, soit on est pro-X soit on est pro-Y, et comme la version X est généralement grotesque ( c’est à ça que sert l’homme de paille, à mettre des propos idiots dans la bouche de ses adversaires), ce sont forcément ceux qui défendent la version Y qui ont raison. Et là j’ai des exemples à la pelle, je peux en donner quelques-uns si on me le demande.

        Donc quel est précisément cette ligne directrice que contredit cette vidéo et as-tu des exemples d’articles de médias à forte audience qui défendaient explicitement cette ligne directrice ?

         

        « D’ailleurs en quoi des plaintes pour faute professionnelle sont des éléments déterminants sur ce qu’il s’est passé ? »

        Hein ? Nan mais t’es sérieux là  smiley ? On a affaire à un représentant de l’ordre qui a fait l’objet de 17 plaintes dont des coups et blessures, y compris par arme à feu et tu ne vois pas le rapport ? Franchement, je ne sais pas si tu es sérieux ou si je suis entrain de me faire troller en beauté ( si c’est ça, bravo, là je ne marche pas, je cours, bien joué ) parce que même un enfant qui n’est pas encore arrivé au collège comprendrait. Mais dans le doute je t’explique : on a un officier qui a des antécédents de brutalité et qui n’a eu que deux lettres de blâmes dans sa carrière et que l’on voit dans la vidéo de l’arrestation faire une prise dangereuse à un homme déjà menotté qui lui dit en le suppliant à plus de 16 reprises qu’il ne peut plus respirer. C’est justement l’un des éléments clés qui a été repris dans les grands médias ( et je peux te donner des tas d’articles à ce sujet si tu veux) et qui a participé à mettre le feu aux poudres parce que récupéré par des manifestants qui ont parlé de violence policière systémique en accusant la hiérarchie de ne pas sanctionner les policiers violents. Du coup, si tu n’as pas eu vent de cela ou que tu n’arrives pas à comprendre quelque chose d’aussi évident, je me demande bien à quoi ressemble ta « ligne directrice » et quel en est ta compréhension étant donné que c’était repris par quasiment tous les grands médias.


      • 5 votes
        yoananda2 5 août 2020 14:48

        @maQiavel

        Je ne comprends pas trop ce que cette vidéo est censé démontrer.

        Tu m’étonnes que tu ne piges pas. On a fait mettre les blancs à genous devant des noirs, mais pour toi ce n’est pas un signe de soumission mais un rappel du geste de je ne sais plus quel afro-américain (sportif je crois), comme si c’était le point de schelling.

        Donc ce que ça démontre c’est que Floyd prétendait ne pas pouvoir respirer bien avant qu’il n’ai le genou sur son coup, et pas sa trachée. Donc que le flic ne l’a pas intentionnellement étouffé pour le tuer.

        Ca change quand même un peu tout ...

        Sauf pour toi bien sûr, avec ton tropisme anti-race. (j’ai pas dit anti-raciste, mais anti-race).


      • 1 vote
        joelim joelim 5 août 2020 15:55

        @maQiavel
        "Le résultat est le même puisqu’il ne pouvait plus respirer

        "

        Mais il le dit bien avant d’être immobilisé ; çà te pose pas problème au niveau logique ? Je parle pas de raisonnements circulaires émotionnels du type "il est capable de donc il l’a fait".

        "Tu es dans une posture hypercritique

        "

        Non. J’estime essentiel de différencier entre la réalité et ce qu’on nous a vendu, un flic ayant volontairement étouffé un prévenu en pressant sur son cou (quand on ne précise pas tout le monde pense "à l’avant du cou" sans préciser pendant longtemps que c’est une procédure du manuel. D’ailleurs la police locale est gérée par une gouvernance démocrate qui est pour moi la vraie responsable. Manque de formation, erreur de recrutement peut-être. Mais les salaires doivent être lamentables pour un métier hautement nécessaire en particulier à la "communauté" noire locale qui est en majorité paisible et contre les violences. Pour moi cette affaire est un accident, une erreur d’interprétation liée au fait que la malheureuse victime a hélas persuadé les policiers qu’il disait n’importe quoi en parlant de respiration difficile pendant les "longues" minutes où il tentait (malgré lui peut-être d’accord mais c’est pas la question) de s’opposer à son arrestation. Encore une fois qu’auraient dû faire les flics ? Le laisser partir avec un "c’est bon, pour cette fois" avec le risque d’être responsable de ce qui arrive ensuite ? Certes la méthode de blocage devrait être interdite, mais une autre doit être prévue pour le cas de gros balèzes qui partent en live, et il y aura toujours un risque quand celui-ci flirte avec la "très mauvaise santé globale". Est-ce alors une raison pour incendier les villes et massacrer des blancs au hasard je ne pense pas.

        Ce qui est faux est de dire que le flic a sciemment étouffé Floyd malgré ses dénégations. C’est le mot sciemment qui est important. Les mots ont un sens et les tordre ne permet pas d’approfondir le dialogue comme pour le mot "déterminant" dans ma phrase qui te choque et qui est."en quoi des plaintes pour faute professionnelle sont des éléments déterminants sur ce qu’il s’est passé ?

        ". C’est assez facile de voir que je parle de causalité et je pourrais aussi te dire que j’ai l’impression d’être trollé. Ta façon d’appréhender la causalité resssemble à du bon vieux ACAB bien coulant dégueu genre "les médias nous disent que les flics sont racistes, OK" + "les interpellations sont de + en + violentes" implique "les flics sont de plus en plus racistes". Ce genre de raisonnement est lamentable, idiot et surtout dangereux. C’est le piège de l’essentialisation dans lequel les progressistes tombent, essentialisation

        des policiers qui seraient racistes mais aussi essentialisation

        des gens qui essaient de comprendre la réalité sans aprioris. Tout ça sur le prétexte de la moralité qui n’est qu’une moraline, totalitaire en plus, comme si ces policiers n’avaient pas le droit d’être défendus. Tant de gens pensent qu’ils l’ont fait exprès et qu’il n’y avait pas d’ambulance de prévue, excuse-moi mais c’est débile et c’est les médias officiels (ceux qui disent grosso modo la même chose, désolé aussi) qui en sont responsables. Et je crois que cette discussion ne mènera pas plus loin tellement nos positions, toi dans l’affectivisme et moi dans la recherche du vrai, sont peu conciliables. On ne s’est pas envoyé des nom d’oiseau c’est déjà ça. smiley


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 5 août 2020 16:12

        @yoananda2

        Tu dis « ça démontre c’est que Floyd prétendait ne pas pouvoir respirer bien avant qu’il n’ai le genou sur son coup, et pas sa trachée ». Et alors ? C’est au contraire une circonstance aggravante pour le flic qui après l’avoir menotté l’a mis dans une position dans laquelle il avait encore plus de difficulté à respirer malgré ses suppliques. Ou encore « Donc que le flic ne l’a pas intentionnellement étouffé pour le tuer ». Non, elle ne démontre pas du tout ça, il y’aura un procès pour en statuer et même si c’était le cas, ça ne changerait rien au fait qu’il y’a une bavure policière et que le flic est inculpé.

        En fait, tu as répondu à ma question : cette vidéo ne démontre rien. Une démonstration est un acte rationnel. Ce que fais cette vidéo, c’est qu’elle évoque quelque chose dans les tripes de ceux qui ressentent qu’on a demandé aux blancs de s’agenouiller devant les noirs ( et ça ne sert à rien de discuter de ce point puisqu’ils le ressentent comme une vérité absolue, et aucun argument rationnel ou contextualisation ne leur fera changer d’avis puisque ce ressenti est très puissant ) ou qui estiment que les progressistes en général estiment par essence que le blanc est un dominateur oppresseur ( et les vidéos des microcosmes ultra progressistes de certaines universités américaines viendra confirmer ces ressentis). Et toute cette histoire est analysée par ce prisme, on est plus dans une affaire où il faut faire fonctionner son cerveau mais ses viscères.

        Et ça cadre totalement avec ce que je subodorais : sur les questions sociétales la raison s’évanoui, les ressentis ne sont même plus simplement dominants, ils sont hégémoniques. Il n’y a pas ligne directrice des médias, il n’y a même pas de récit, il y’a juste ce que les uns et les autres ressentent comme étant un récit dominant ou un ligne directrice ( d’où mon constat que les hommes de pailles sont devenus quasi systématique puisqu’il ne s’agit plus d’écouter les propos ceux qu’on considère comme des adversaires mais de ressentir ces propos en laissant libre cours à ses interprétations biaisées). Et cette vidéo n’est là que pour confirmer un ressenti des conservateurs, des droitards, des pro-races ou peu importe le nom qu’on leur donne qu’en fait Floyd méritait ce qui lui est arrivé.  Il suffit de ne pas être dans cette sous culture du ressenti hégémonique ou de rester dans un cadre rationnel pour évoluer dans une dimension parallèle

        C’est pour ça que je ne vais plus insister là-dessus, connaissant l’écosystème agoravoxien je sais déjà comment ça va se passer, je vais tenter de répondre à des ressentis alors que ça n’a strictement aucun sens de donner des contre arguments rationnels à des émotions, on va juste tourner en rond à l’infini. Donc je laisse tomber.


      • 2 votes
        joelim joelim 5 août 2020 16:13

        @maQiavel
        Et aussi, ce qui me parait une contradiction dans ta position, est que si comme tu dis le lourd passé du policier le rend quasi coupable pour l’affaire présente, alors un principe d’équivalence est que, le prévenu ayant un lourd passé aussi et le policier devait le savoir ou le supposer j’imagine, vu qu’il a bossé dans la même boîte —, le policier était justifié à ne pas prendre les déclarations de Floyd pour argent comptant (même si c’est une erreur voire une faute). Je précise que je ne suis pas d’accord avec ce type de raisonnement, trop fragile et subjectif. Mais si on pense l’un on pense l’autre, ou alors c’est de la discrimination anti-policiers ce qui est courant à l’extrême gauche bourgeoise (je parle en général là) qui n’a aucun problème de sécurité dans les quartiers branchés où elle vit et c’est peut-être le problème bizarrement. Le sentiment anti-policier n’est pas du tout en faveur de la qualité de vie de la population noire, que ce soit en France ou aux US, au contraire. D’où le racisme des progressistes, né de leur essentialisme et de leur vision schizophrène du réel. Exemples : le parti démocrate du XIXe siècle était esclavagiste et presque personne ne le sait depuis la réécriture moderne de l’Histoire, les anti-racistes dans la collaboration (un paradoxe français de Simon Epstein).


      • vote
        maQiavel maQiavel 5 août 2020 17:08

        @joelim

        Je sais bien que je ne devrais même pas répondre parce que ça ne sert à rien mais là c’est plus fort que moi.

        Pour l’affectivisme c’est marrant smiley . Je t’ai posé des questions précises :  quel est précisément cette ligne directrice que contredit cette vidéo et as-tu des exemples d’articles de médias à forte audience qui défendaient explicitement cette ligne directrice ?Je n’ai pas de réponses.

        Tu pars sur des histoires de pro-démocrates ou pro-républicain mais quel est le rapport ici ? Est-ce que moi je t’ai parlé des démocrates ? Si la réponse est non, pourquoi tu m’en parle ? Tu me parle du racisme des flics en m’attribuant des propos qui y ressembleraient, un bon homme de paille des familles en somme. Tu évoques ACAB, est ce que j’ai dis que tous les flics sont des batards ? Tu écris « Est-ce alors une raison pour incendier les villes et massacrer des blancs au hasard je ne pense pas ». Et qui a défendu ça ( au passage, d’une part ces comportements étaient minoritaires, et d’autre part il y’a eu aussi énormément de blancs qui ont manifesté, dans tous les cas je ne vois pas le rapport avec mon propos ) ?

        Tout cela me montre que tu es exactement dans ce que j’ai décris sur la fabrication des récits X, Y et Z. En gros, comme je dis que cette vidéo ne démontre rien, je suis forcément un pro-démocrate qui essentialise des flics fondamentalement raciste alors que je n’ai à aucun moment parlé des démocrates ou du racisme. Donc le sujet ici, ce n’est pas la vidéo, c’est autre chose qui relève de certains affects, tout est ressenti dans les viscères. Mais moi je ne vais pas entrer dans ces trucs-là, je reste sur la vidéo et rien que sur la vidéo, je ne vais pas m’attarder sur ce qui sort de ce cadre :

        « Mais il le dit bien avant d’être immobilisé ; çà te pose pas problème au niveau logique ? »

        Bah non puisque Floyd suppliait le policier de le relâcher parce qu’il n’arrivait plus à respirer ( ce que les passants qui exhortaient les policiers à relâcher sa prise ont tout de suite compris). Le fait qu’il ait déjà averti les policiers qu’il avait du mal à respirer avant qu’on ne l’immobilise est une circonstance aggravante pour le policier. Ça te pose un problème au niveau logique que cette prise ait augmenté ses difficultés à respirer alors qu’il se plaignait déjà de ce problème ?

        « un flic ayant volontairement étouffé un prévenu en pressant sur son cou »

        Et cette vidéo démontre le contraire ? Les faits sont là : un flic immobilise dangereusement un interpellé déjà menotté qui le supplie de le relâcher en l’informant qu’il n’arrive plus à respirer plus de 16 fois. Pour ce qui est de la volonté de l’étouffer, personne ne le sait à pars le flic lui-même, c’est au juge de statuer à partir des faits matériels. Toi tu peux considérer que ce n’est qu’un accident si tu veux mais on peut évidemment l’interpréter comme un acte volontaire et connaissant les antécédents du flic, ça n’a rien d’absurde ( apparemment, il faut expliquer la lapalissade selon laquelle une personne qui a des antécédent de violence sera plus soupçonné de récidiver qu’une personne qui n’en a pas, c’est facile à comprendre lorsqu’il s’agit de délinquants mais pour les flics évoquer des antécédents devient tout d’un coup un mystère, passons ). Quoi qu’il en soit, que cette mort soit recherchée volontairement ou non ne change rien pour les manifestants.

        Au passage, tu écris « le policier était justifié à ne pas prendre les déclarations de Floyd pour argent comptant (même si c’est une erreur voire une faute)  ». Si c’est une erreur ou une faute, il n’était pas justifié, c’est l’un ou c’est l’autre, c’est juste une question de logique.

        « Encore une fois qu’auraient dû faire les flics ? Le laisser partir avec un "c’est bon, pour cette fois" avec le risque d’être responsable de ce qui arrive ensuite ? »

        Non, ce n’est pas compliqué : ne pas l’immobiliser comme il l’a fait. C’est ça le grand sujet de cette affaire. Le genou sur le cou est interdit dans beaucoup de pays, aux Etats-Unis, elle n’est autorisée que lorsque la personne "résiste à l’arrestation". Pas lorsqu’elle est déjà arrêtée, et menottée, ce qui était le cas de Floyd qui ne représentait aucun danger. C’est quand même ballot d’avoir des flics qui ne savent pas quoi faire alors que les passants qui n’ont aucune formation ont vite compris qu’il fallait relâcher la prise en prévenant qu’il risquait de décéder. Il y’a d’autres moyens d’arrêter une personne déjà menottée, non ?  smiley

        Pour ce qui est de la défense du flic, il sera défendu, il a un avocat et il y’aura un procès, il n’est pas exécuté en place publique que je sache.


      • 1 vote
        joelim joelim 6 août 2020 16:19

        @maQiavel
        "Je n’ai pas de réponses

        "
        Faux. Relis. Par contre je ne vais pas chercher des liens, je me répète mais : je base mon raisonnement sur la perception globale qu’ont les gens, toi inclus. Tu étais au courant pour l’ambulance ? Non je suppose. Pour les multiples plaintes de Floyd sur sa respiration alors qu’à ces moments elle ne posait manifestement pas problème (ce qui a induit les policiers en erreur pour la suite) ? Non ou ça n’a pas d’importance, je suppose ? Tu connais la fable du garçon qui criait au loup ? Le flic qui l’a tué (accidentellement, donc, selon moi) et les autres en n’intervenant pas savaient-il ce qu’ils faisaient ? J’ai l’impression que pour toi c’est oui mais alors pourquoi l’ont-ils fait ? Parce que ce sont de méchants policiers ? Et le() flic(s) noir(s) c’est par racisme aussi ?
        "Est-ce que moi je t’ai parlé des démocrates ?

        "
        Non mais tu permettra que je présente mon argumentation qui les inclut, ce n’est pas contraire à la charte d’AV. Nie-tu la responsabilité de la municipalité qui a fait que des flics mal payés, devant utiliser une procédure inadaptée, sont confrontés à des situations similaires tous les jours de l’année ? Si seul le flic a tort, croit-tu à la possibilité pratique (tenant compte de nos sociétés) d’une société sans police ?
        "Et qui a défendu ça ( au passage, d’une part ces comportements étaient minoritaires

        "
        Transformer un fait-divers lié à une bavure involontaire en une bavure volontaire, avec tout le ramdam autour du fait que Floyd est noir, avec toutes les conséquences y compris dans les faits-divers français. Ce n’est pas une question de défendre mais de provoquer rendre réel donc bon.
        "Le fait qu’il ait déjà averti les policiers qu’il avait du mal à respirer avant qu’on ne l’immobilise est une circonstance aggravante pour le policier.

        "
        J’attendais cet argument. Donc selon toi, un mec qui bouge dans tous les sens alors qu’il n’est pas entravé et en parlant tout le temps qui dit qu’il n’arrive pas à respirer, cela pendant de longues minutes, le flic doit le croire sur parole alors que manifestement c’est faux ? Allez, OK. Tu as raison. smiley


      • 1 vote
        yoananda2 6 août 2020 16:32

        @joelim

        Allez, OK. Tu as raison. 

        Cherche pas, dès qu’il y a le mot "race" qq part, le maQ il a les fils qui se touchent. Il y peut rien, il est comme ça, tu n’y pourras rien non plus.

        Nie-tu la responsabilité de la municipalité qui a fait que des flics mal payés, devant utiliser une procédure inadaptée, sont confrontés à des situations similaires tous les jours de l’année ?

        Je penses que c’est improuvable, ou très difficilement, mais ta thèse est intéressante. Je n’y avais jamais songé. C’est une théorie de la conspiration (je ne dis pas ça de manière péjorative). Pousser les flics à la faute, pour ensuite demander "defund the police". Vu comment ils se sont précipité pour en arriver à cette étape, c’est tout à fait plausible.


      • vote
        joelim joelim 6 août 2020 16:57

        @maQiavel
        "Au passage, tu écris « le policier était justifié à ne pas prendre les déclarations de Floyd pour argent comptant (même si c’est une erreur voire une faute)  ». Si c’est une erreur ou une faute, il n’était pas justifié, c’est l’un ou c’est l’autre, c’est juste une question de logique.

        "
        Non. L’homme arraisonné avait une dépense énergétique en contradiction avec ses déclarations. Que devait-il croire, ses yeux ou ses oreilles ?


      • vote
        maQiavel maQiavel 6 août 2020 17:10

        @joelim

        « Faux. Relis ».

        ------> Je relis et je ne vois pas les réponses à mes questions spécifiques.

        « Par contre je ne vais pas chercher des liens, je me répète mais : je base mon raisonnement sur la perception globale qu’ont les gens, toi inclus ». 

        ------> Bah voilà, tu n’as pas de liens. Tu bases ton raisonnement sur ta propre perception que tu as de la perception des gens, et je peux dire qu’elle est baisée vu ce que tu dis sur ma perception ( tu me parle de racisme, d’ACAB ou de je ne sais quoi). On en revient à mon schéma du récit X, Y, Z.

        « Tu étais au courant pour l’ambulance ? Non je suppose. Pour les multiples plaintes de Floyd sur sa respiration alors qu’à ces moments elle ne posait manifestement pas problème (ce qui a induit les policiers en erreur pour la suite) ? Non ou ça n’a pas d’importance, je suppose ? »

        ------> Aucune. Je ne vois pas ce que ça change sur la faute des policiers.

        « Le flic qui l’a tué (accidentellement, donc, selon moi) et les autres en n’intervenant pas savaient-il ce qu’ils faisaient ? J’ai l’impression que pour toi c’est oui mais alors pourquoi l’ont-ils fait ? »

        ------> J’ai dit plus haut que je ne sais pas s’il a cherché à le tuer, à le faire souffrir ou s’il n’y avait rien de tout ça, personne ne connait les intentions de Derek Chauvin si ce n’est lui-même, et j’ai dit que le procès statuera. Mais pour toi qui te base sur « la perception globale des gens » moi inclus , tu interprètes que je pense qu’il l’a tué intentionnellement. Je dis qu’au regard de la vidéo et des antécédents de violence du flic, cette hypothèse est loin d’etre absurde. Quoiqu’il en soit, il y’a faute et il est normal que des gens souhaitent que ce type de comportement ne soit plus admis dans la police.

        Sinon, oui, ce policer avait des antécédents de violence, ce ne serait pas la première fois qu’on verrai un membre des forces de l’ordre faire un usage excessif de la force ou tuer volontairement ceux qu’ils interpèllent, certains flics sont sadiques et d’autres pas, cette hypothèse n’est pas à rejeter.

        « Parce que ce sont de méchants policiers ? Et le() flic(s) noir(s) c’est par racisme aussi ? »

        ------> Et boum. Qui t’as parlé de racisme ici ? Voilà ta fameuse perception globale des gens » moi inclus, de jolis homme de paille des familles. smiley

        « Donc selon toi, un mec qui bouge dans tous les sens alors qu’il n’est pas entravé et en parlant tout le temps qui dit qu’il n’arrive pas à respirer, cela pendant de longues minutes, le flic doit le croire sur parole alors que manifestement c’est faux ? »

        ------> Ah bon ? Toi tu sais que c’était faux ? Nan mais c’est toi qui as raison. En fait, devrait créer un nouveau manuel qui justifierait d’immobiliser au sol un homme déjà menotté qui se plaignait déjà de ne pas pouvoir respirer et sur lequel on va soigneusement mettre le genou sur le cou malgré ses supplications ( qui bizarrement ont tout de suite été comprises par les passants qui ont dit au policier qu’il risquait de mourir). Je rajouterai même à titre personnel qu’on devrait donner une médaille à Derek Chauvin. smiley 

        Pour le reste, je me contrefiche des démocrates au moins autant que des républicains, je ne vois pas le rapport avec cette vidéo et ce qu’elle est censée prouver.


      • vote
        maQiavel maQiavel 6 août 2020 17:14

        @joelim

        « L’homme arraisonné avait une dépense énergétique en contradiction avec ses déclarations ».

        Ah oui, c’est vrai j’avais oublié cette règle élémentaire de physiologie respiratoire : les personnes en difficultés respiratoires ne se débattent pas et ne bougent pas, elles sont immobiles comme des cadavres. Et comme Derek Chauvin a eu son diplôme de physiologie à Yale il a tout de suite compris que c’était un mensonge. smiley

        Nan mais là j’arrête définitivement, je le savais en plus que ça n’avait aucun sens de répondre.


      • 1 vote
        joelim joelim 6 août 2020 17:15

        @yoananda2
        LOL, non je ne pense pas que les démocrates font exprès de pousser les policiers à la faute, quand même. Par contre leur idéologie leur fait produire une politique qui accroit les violences et ne s’intéresse pas au moyen principal de les empêcher (jusqu’à supprimer un commissariat c’est quand même fort). Ce que je reproche aux démocrates est d’avoir transformer un fait-divers statistiquement inévitable (je met de côté les crimes racistes, de la police ou non, qui sont peut-être évitables, dans un autre monde) en un tremplin pour l’accroche démocrate de Biden "on est avec vous les renois" pour tenter de contrer Trump. Et comme cela a provoqué une poussée de violence y compris en France, et que les médias US et français ne font que produire de l’idéologie "démocrate" le parti esclavagiste du XIXe siècle , je les critique un peu, normal ils ont du sang sur les mains et réduisent fortement notre liberté avec cette violence gratuite dont ils pensent qu’elle les sert.


      • 1 vote
        joelim joelim 6 août 2020 17:30

        Comme disait Chouard il faut chercher la cause des causes. L’idéologie progressiste a donné à nos chers "énervés" de banlieue une sorte de permis de tuer, non le mot est trop fort, de massacrer (lol). Lire des années l’Obs ou autre torchon transforme les progressistes en harpies nihilistes qui disent "les français sont racistes" tant qu’ils n’ont pas compris la réalité du moins. Ils veulent Zardoz (division territoriale entre oligarchie et serfs) même s’ils ne le savent pas. Ils se croient au dessus de tout moralement alors que ce sont d’immondes raclures pour les plus actifs (genre BHL allant sauver la Libye encore une fois) ;-/ .


      • vote
        maQiavel maQiavel 6 août 2020 17:34

        @yoananda2

        « Cherche pas, dès qu’il y a le mot "race" qq part, le maQ il a les fils qui se touchent. Il y peut rien, il est comme ça, tu n’y pourras rien non plus ».

        Ok, puisqu’on parle de fils qui se touchent, alors restons dans un cadre rationnel et laissons les histoires de ressenti dans les tripes de côté, ne parlons que de faits et rien que des faits source à l’appui. Pourquoi vous me parlez de race et quel est le rapport avec ce que cette vidéo est censée prouver ?

        Ah mé nan, le cadre rationnel et ne parler que de faits c’est chiant, donc la meilleure tactique, c’est d’un coté de justifier sa vision par ses ressentis ( genre « on » a fait mettre les blancs à genou devant des noirs, on s’en fout de savoir si c’est vrai et général ou du lien avec ce que cette vidéo est censé prouver, elle change tout c’est comme ça épicétou) , et de l’autre coté d’accuser ceux qui posent des questions sur cette vidéo d’avoir les fils qui se touchent lorsqu’ils contre argumentent rationnellement. Comme ça on a le beurre et l’argent du beurre.

        Je n’ai aucun problème avec les gens qui construisent leur vision du monde d’après leur ressenti personnel, c’est leur droit le plus strict mais au moins qu’ils l’assument et qu’ils n’accusent pas les autres d’avoir les fils qui se touchent lorsqu’ils n’ont n’a pas d’arguments à opposer. 


      • vote
        joelim joelim 6 août 2020 17:35

        @maQiavel
        Derek Chauvin n’a à priori pas de formation médicale. Ce que tu dis n’a aucun sens. Par défaut le policier ne croit pas ce que le prévenu dit, c’est à la base dans la police ne serait-ce que pour la sécurité. Mais je ne t’apprends rien.

        Et sinon tu me reproche d’aborder la notion de racisme alors que c’est l’élément central de débordement et de désinformation (pour moi) de ce dossier, c’est quant même délirant et encore, tu te fais souvent le parangon de la liberté d’expression, j’imagine ce que ça serait sinon. smiley


      • vote
        yoananda2 6 août 2020 17:47

        @joelim

        non je ne pense pas que les démocrates font exprès

        Ok désolé d’avoir déformé tes propos. Mais du coup moi je l’envisage (je dis pas que c’est une certitude, mais ça fait sens je trouve).


      • 1 vote
        yoananda2 6 août 2020 17:57

        @maQiavel

        Pourquoi vous me parlez de race et quel est le rapport avec ce que cette vidéo est censée prouver ?

        Je connais ta logique, ça n’a aucun rapport pour toi alors que c’est évident pour beaucoup d’autres, c’est comme expliquer ce qu’est le rose à un aveugle.

        le cadre rationnel

        Le fait es que tu te bats contre des moulins à vents, et tu le sais car tu le dis. Et ça, quoi que tu en dises, ce n’est pas rationnel du tout, mr le surmoi.Alors si tu tiens tant à ton cadre rationnel, cesse de discuter avec ceux qui ne le respectent pas.

        épicétou !


      • vote
        maQiavel maQiavel 6 août 2020 18:14

        @yoananda2

        Ce n’est pas une question de « ma » logique, c’est une question de logique tout court. Le mot logique a un sens à la base ( à moins qu’on en ait des conceptions différentes mais là c’est autre chose). C’est évident pour certains d’autres parce que c’est une question de ressenti et pas de logique.

        « Le fait es que tu te bats contre des moulins à vents, et tu le sais car tu le dis. Et ça, quoi que tu en dises, ce n’est pas rationnel du tout, mr le surmoi. »

        Je voulais vérifier si j’avais raison ( je pouvais me tromper), et j’ai vérifié. Je ne vois pas ce qu’il y’a de pas irrationnel là-dedans.

        « Alors si tu tiens tant à ton cadre rationnel, cesse de discuter avec ceux qui ne le respectent pas. »

        Mais pas de souci, dans ce cas, il faut assumer sa posture privilégiant le ressenti au lieu de parler de fil qui touchent pour ceux qui le respectent. Bien sûr, là je présuppose ton honnêteté intellectuelle (sinon, je n’aurai pas fait cette remarque ).


      • 1 vote
        yoananda2 6 août 2020 18:50

        @maQiavel
        pour faire un parallèle avec les maths : la logique ne s’applique que sur des axiomes, c’est bien pour ça que tu as plusieurs théories prétendantes aux fondements des mathématiques, car elles partent de plusieurs axiomatiques.

        Allez, je te concède qu’il n’y a pas plusieurs "logiques" au sens propre, c’est un abus de langage, mais en fait, parler de "la logique" dans le cadre des relations humaines n’a strictement aucun sens, car nous n’avons pas tous les même axiomatiques (subjectives). Je ne peux croire que tu l’ignores, et les faits ça n’existe pas, ça s’interprète toujours parce qu’on n’est pas dans la tête des gens.
        Tu prends le sondage de l’institut montaigne sur l’islam ben toi et moi on ne vas pas du tout s’entendre sur ce qu’il veut dire, même si on part des même "chiffres".

        Tu joue au jeu de "l’appel à la réalité" quand tu veux contrer un pseudo-identitaire, mais tu permet de jouer au jeu de "la logique" en revanche. Tu devrais essayer de plus prendre conscience de tes propres biais que de ceux des autres, au moins de temps en temps. Après, moi, je ne fais que pointer du doigt. Je te montre la porte, mais c’est à toi de la franchir.

        Mais pas de souci, dans ce cas, il faut assumer sa posture privilégiant le ressenti au lieu de parler de fil qui touchent pour ceux qui le respectent.

        "L’honnêteté intellectuelle", bien sûr, mais j’ai des biais comme tout le monde.

        Donc oui, je suis sincère et honnête, je pense que tu as des fils qui se touchent quand on parle de race.

        Je ne le dis pas méchamment, et d’ailleurs je te l’ai pas dit à toi, mais à quelqu’un d’autre pour lui expliquer ta réaction (selon mon point de vue en tout cas).


      • vote
        maQiavel maQiavel 6 août 2020 21:17

        @yoananda2

        « les faits ça n’existe pas, ça s’interprète toujours parce qu’on n’est pas dans la tête des gens ».

        Non. Là il y’a un gros problème dans ton énoncé. A ce compte-là, un type pourrait faire tomber une pomme à terre et prétendre qu’elle est montée au ciel parce que c’est son interprétation personnelle. Et dans la vidéo de l’article, il n’est pas question d’une bavure policière mais d’un clown qui a étouffé un chat, c’est une interprétation comme une autre et tout se vaut. Finalement rien n’existe et tout devient interprétation. C’est ça qu’implique l’énoncé « les faits ça n’existe pas ».

        Moi je ne vais entrer dans un débat philosophique et épistémologique entre l’objectivisme et subjectivisme radical pour déterminer ce qui existe ou pas dans l’absolu, cependant juridiquement le mot "fait" désigne un événement qui tombe sous les sens et qui est susceptible de jouer un rôle dans le développement d’un litige. Lorsqu’un gus en tue un autre en lui tirant une balle dans la tête, il ne peut pas de présenter au tribunal en prétextant que les faits n’existent pas, que le type qu’il a tué n’existe pas non plus et que de toute façon chacun interprète comme il veut épicétou smiley , il ne va pas échapper à son procès et à sa condamnation avec cette défense ( sauf si c’est la folie qui est plaidée). Alors bien sur les faits ça s’interprète, la subjectivité entre toujours en compte, il n’en reste pas moins que leur déroulement et leur quantification reste évaluable objectivement, c’est pour ça que le tribunal va reconstituer ces faits, séquences par séquences pour déterminer la culpabilité de ce type. Et cette évaluation des faits ne va pas se faire par des ressentis mais par la raison. Ça ne veut pas dire que les ressentis n’ont pas leur place dans un procès en général mais que c’est la raison qui va permettre d’obtenir quelque chose qui se rapprocherait d’une juste reconstitution des événement pour au moins déterminer ce qui s’est passé.

        Donc là on présente une vidéo sur un policier qui est incriminé pour homicide. Je pose certaines questions sur ce qu’elle est censée apporter ou modifier et on me parle de race, de démocrate, d’ACAB et j’en passe. Donc je constate que les réponses qu’on m’apporte ne sont ni rationnelles, ni logiques. Désolé mais si un type me demande si Pékin est la capitale de la Chine et que je lui réponds que je n’aime pas les pommes de terres … ma réponse n’aurait aucun sens smiley, j’ai le droit de ressentir que c’est la bonne réponse si ça me fait du bien mais je ne vais pas commencer à lui dire qu’il a les fils qui se touchent parce qu’il me dit que ma réponse n’a rien de logique ou de rationnel, c’est juste vrai.

        Avoir des biais ? Evidemment que j’en ai comme tout le monde mais précisément, dans un cadre rationnel on les combat, c’est une lutte qu’il faut livrer en permanence contre soi-même, on ne se dit pas « j’ai des biais et c’est comme ça, je n’y peux rien ». Après, on a le droit de ne pas être dans ce cadre rationnel, moi aussi il m’arrive de refuser ce cadre ( dans tout ce qui touche mes croyances religieuses par exemple) mais dans ce cas pourquoi parler de fil qui se touchent ? Ben non, soyons concret : Floyd a eu ce qu’il méritait parce que c’est un drogué noir, ce qui arrive à Chauvin est injuste, je suis blanc et je défends ma race dont Chauvin est un représentant parce que c’est ce que je ressens épicétou, voilà, là y’a pas de discussion, face à un énoncé comme ça je ne répondrai même pas un mot, la question serait vite répondue comme on dit. Par contre, si on défend cette position en prétextant lui donner une base rationnelle, c’est normal qu’elle soit réfutée sur cette base, ça ce n’est pas une question de fils qui se touchent mais de rationalisation du débat. 

        Au passage, je n’ai rien contre l’appel à la réalité si ça se base sur des faits objectifs et non des ressentis personnels ou des constructions idéologiques. Ce que je reproche à certains droitards, ce n’est pas de défendre leurs opinions subjectives (tout le monde fait ça, c’est normal), c’est de les ériger en vérités absolues incontestables que seuls des idiots, des fous ou des malhonnêtes oseraient réfuter, là l’appel à la réalité devient une ruse rhétorique pour remporter un débat. 


      • 1 vote
        yoananda2 6 août 2020 21:43

        @maQiavel

        Non. Là il y’a un gros problème dans ton énoncé. A ce compte-là, un type pourrait faire tomber une pomme à terre

        j’ai pourtant pris soin de préciser "en matière d’humain" ou quelque chose dans ce style pour bien faire la différence avec les sciences "dures".

        Du coup, désolé, mais je ne lis pas la suite du message puisque la première ligne est à coté de la plaque et que j’ai autre chose à faire.


      • vote
        maQiavel maQiavel 6 août 2020 22:17

        @yoananda2

        Mais ta dichotomie science molle/dure est sans intérêt dans notre cas sinon ça voudrait dire qu’un un type qui ferait tomber une tombe par terre c’est un fait mais badaboum un type qui en tue un autre en lui mettant une balle dans la tête n’est pas un fait ?  smiley

         Un fait est un fait indépendamment de cette dichotomie, là c’est toi qui es complètement à côté de la plaque là, cette dichotomie s’applique sur l’objectivation des phénomènes ( qui est beaucoup moins précise dans les sciences molles que dans les sciences dures ) par sur l’existence des faits eux-mêmes. Bref, je laisse tomber …  smiley


      • 1 vote
        yoananda2 6 août 2020 22:34

        @maQiavel
        oui tu as raison smiley


      • 8 votes
        keiser 4 août 2020 14:41

        La liste de ton argumentaire complotiste cher à AV ne vaut pas tripette.

        Et tout cela pour défendre Trump, lâchement attaqué par les démocrates.

        C’est lamentable.

        Appelles tes potes d’extrême droite de RT, ils vont venir me moinsser.


        • 8 votes
          joelim joelim 4 août 2020 19:14

          @keiser
          Parmi les policiers que je défend (pas par idéologie mais en recherche de vérité) il y a au moins un homme noir, ça se voit dans la vidéo. Et c’est moi et pas toi qui serait d’"extrême droate" ? A d’autres. smiley


        • 6 votes
          joelim joelim 4 août 2020 19:20

          @keiser
          "tout cela pour défendre Trump"
          Que nenni. Je cherche à expliquer les causes de violences graves qui ont touché le monde occidental et ce n’est pas fini hélas, pour quand les policiers seront perçus comme "protégés" à cause de la désinformation fomentée par ton "camp", qui n’est pas du tout en faveur de l’égalité entre les "races" comme tu le crois.


        • 2 votes
          crow 4 août 2020 17:44

          Cette vidéo ne discrédite pas du tout les policiers qui, jouant de leur autorité, provoquent et mettent en oeuvre leurs plus bas désirs personnels, si vous avez le malheur d’y répondre poliment, vous prenez une baffe, les menottes et au poste. Ils font les cadors en robocop pour emmerder les gens qui ne portent pas le masque sur une plage déserte, et détalent comme des lapins devant une bande de branleurs d’une citée Dijonnaise, bref, des trouillards zélés en uniforme, des introvertis dangereux. Cela dit j’ai beaucoup aimé l’analyse de Drac sur la pensée de Kahneman, c’est intéressant.


          • 12 votes
            thierry3468 4 août 2020 17:49

            Étrange que les médias aient oublié d’évoquer les résultats toxicologiques de notre"ami"Georges qui avait 3 fois la dose létale de Fentanyl.L’autopsie révélait qu’il est mort d’un arrêt cardiopulmonaire et que les blessures subies lors de l’arrestation ne mettaient pas sa vie en danger.

            Le Fentanyl affecte la respiration, causant la mort par arrêt respiratoire.

            Évidemment,cette version des faits n’intéresse pas les médias qui veulent utiliser cette mort pour flinguer Trump.


            • vote
              tobor tobor 6 août 2020 23:58

              @Super Cochon
              "ce ne sont pas des journalistes mais des militants de Gauche !"

              C’est vrai qu’il reste une question essentielle pour que triomphe la vérité : G.Floyd était-il droitier ou gaucher ?


            • 5 votes
              joelim joelim 4 août 2020 18:19

              Ok, difficile de passer au système 2 au mois d’août surtout quand on n’a pas l’habitude, je comprends. ;-)

              Ce que la vidéo montre, c’est que :

               les difficultés respiratoires de Floyd ont selon ses propres dires commencé avant l’immobilisation qu’il a subie ; on ne peut donc pas être sûrs que la cause première soit cette immobilisation (sur le côté du cou et en suivant la procédure à part que ce fut bien trop long) et pourtant c’est ce qu’on nous a dit

              Alors certes un raisonnement de système 1 pourrait être : c’est encore pire car ils savaient qu’il avait des difficultés à respirer. Le système 2 pourrait alors vous susurrer qu’ils ne l’ont pas cru (l’un des policiers d’ailleurs lui dit qu’il y arrive) ce qui est normal vu sa dépense d’énergie durant tout l’arrestation.

               ils ont appelé une ambulance ce qui dénote une certaine humanité de la part du groupe de policiers ; l’immobiliser ainsi est certes une erreur (grave c’est clair) mais dans le principe c’était un devoir de le faire (l’immobiliser, pas le tuer) pour éviter toute violence possible y compris envers lui-même, au vu de son comportement (il sort de lui-même du véhicule de police ce qui est cohérent avec son souhait d’être sur le sol)

              Alors certes il a été tué (n’écoutez pas le système 1 qui vous dit que je le nie). Mais la possibilité "par accident" n’est pas écartable au vu de la vidéo mais pour cela il faut raisonner sainement, sans affect, avec notre système 2, ce qui n’est pas gagné.

              Pour ceux que je n’aurais pas convaincu j’ai des questions.

              1. Qu’auraient du faire les policiers pour arraisonner le prévenu ? PS : j’écarte l’idée de le laisser libre suite à ses suppliques pour 3 raisons : la légalité, l’exemple (bon ok on t’arrête pas mais soit sage) et la responsabilité (s’il devient violent après n’avoir pas été arrêté les policiers engagent leur responsabilité).

              2. Si vous êtes d’accord avec l’idée que Floyd était en overdose, pourquoi ne pas accepter l’idée que l’immobilisation a été une contribution à son décès et non sa cause première ?

              3. Saviez-vous qu’à partir du moment où la victime ne répondait plus, la pression a été maintenue pendant 2 minutes et 53 secondes (lien) ? Pour votre système 1 : ok c’est beaucoup trop et définit l’homicide involontaire mais tout le monde croît qu’il a été immobilisé alors qu’il était inerte pendant 8 minutes, non ?

              Concernant mon supposé complotisme j’ai aussi 2 questions :

              4. Est-ce une agression raciste ? Si oui il faut essayer de montrer qu’un blanc de même carrure au même comportement aurait été traité différemment. Ne répondez pas en système 1 (le policiers sont par définition racistes donc...) si possible. Sinon, expliquez en quoi les médias officiels disent la vérité sur cette affaire.

              5. En quoi le fait que Floyd se plaigne d’une difficulté à respirer avant d’être immobilisé n’a pas d’importance ? Sur ce point je suis quand même un peu étonné des réponses. smiley Certes c’était une mauvaise idée de l’immobiliser suite à ses déclarations mais pourquoi les policiers l’auraient-ils cru vu sa dépense d’énergie musculaire et verbale intense ?

              Pas oublier que je n’approuve pas ce qu’il s’est passé. Mais je pense qu’il s’agit d’un accident malheureux doublé d’une erreur professionnelle (grave, mais ne pas oublier non plus la fréquence des arrestations difficiles et le maigre salaire et formation des policiers qui sont tributaires d’une violence légale nécessaire à toute la population sauf pour certains démocrates aisés ).

              Quant aux démocrates je pense qu’il ont accompagné l’affaire en laissant de côté les éléments-clefs dont je parle, afin de contrer Trump pour la course à la présidentielle, facilitant des rassemblements pendant le Covid (mais c’est la faute de Trump le Covid bien sûr... comme si c’était lui qui gérait les Etats de la fédération), dans ce qui semble être leur tactique majeure dévoilée par Biden : "un noir qui vote Trump n’est pas noir". Pour moi il y a bien racisme mais il est du côté des démocrates (et des médias officiels) qui ne rendent pas service aux noirs américains en avalisant ces flambées de violence. Qui risquent de redoubler si les élemtns cruciaux du dossier contribuent à être manipulés par les grands médias qui portent la responsabilité première de cette bouffée de violence qu’on constate aussi en France bien sûr, même si cela est fort bien étouffé (par contre les infos existent bien, on les trouve facilement sur Twitter).


              • 4 votes
                Hijack ... Hijack ... 4 août 2020 19:15

                J’ai pas suivi de près cette affaire ... mais juste comme ça, après avoir vu les premières mn de cette vidéo, un constat évident : les flics abusent de leur autorité, sont hargneux, méprisants, racistes et cons à la fois. Le gars, demande "svp" à plusieurs reprises et son ton, ne trompe pas !

                .

                Le plus étrange, ce sont les à côté que certains cherchent à faire passer ... alors que tout semble clair et évident, même si le black n’était pas un ange (j’en sais rien, mais j’imagine le pire).

                Je ne sais pas ... mais j’imagine seulement : on dirait de bons gros flics, peut-être jaloux d’un black qui roule en belle bagnole et qui se sent libre, jaloux aussi que cet homme doit se faire pleins de meufs et les faire jouir ... alors qu’eux sont peut-être impuissants. Chez les dingos du KKK ... bcp étaient dans ce cas. J’ai pas de preuve, juste juste je me pose des questions, car comment peut-on être flic et aussi mauvais envers un type qui ne comprenait pas ce qui lui arrive, surtout qui ne représentait aucun danger, ni pour les flics, ni pour personne d’autre. Le résultat parle de lui-même. On dirait une scène de film US sur le racisme (années 50/60/70) en bien plus hard et qui se termine très mal. Ce genre de drames sont à l’image de notre époque.


                • 1 vote
                  joelim joelim 6 août 2020 23:47

                  @Hijack ...
                  ma perception est à l’inverse de la tienne et c’est intéressant car on est assez souvent d’accord d’habitude. Ce que je vois :
                  un homme avec 2 flingues à 10 cm de la figure ce qui se justifie pour des raisons de sécurité (les risques de riposte sont toujours à limiter), le bad trip résultant n’étant pas de la faute des flics qui ne peuvent pas savoir ce qu’il a pris et en quelle quantité
                  l’homme quoique globalement conciliant résiste à l’interpellation jusqu’à sortir de la voiture dans laquelle il a été placé sans trop d’aménité mais sans violence
                  un des policiers (noir, pour les progressistes c’est important) lui dit qu’il n’a pas l’air d’avoir du mal à respirer ; cependant une ambulance semble avoir été demandée
                  le policier en cause accepte la supplique du prévenu d’attendre au sol l’arrivée de l’ambulance
                  le policier, et c’est la son erreur, immobilise la victime selon la procédure ; il entend qu’il n’arrive pas à respirer mais vu qu’il le dit depuis le début de l’interpellation il ne fait pas le rapprochement avec sa clef d’immobilisation
                  la clef peut se justifier par le fait que sans cela l’homme aurait été incontrôlable, par sa masse et son comportement, et aurait pu représenter un danger pour lui-même ou autrui ; certes après coup, quand on connait la fin, il est facile de dire "fallait pas faire ça malheureux", je parle même pas des délires genre "il l’a fait exprès passque c’est un violent d’ailleurs il a des antécédents"
                  les médias US dans leur progressisme victimaire habituel ont dit le simple et tu les détails (que j’essaie de rétablir ici), faisant en sorte que 90% des occidentaux pensent que Chauvin est un monstre froid qui se complait à étrangler les noirs, alors que ce n’est probablement pas le cas
                  les élus démocrates ont bien sûr accompagné le mouvement et même attisé les braises des incendies et pillages que les antifas US ont alors perpétré (donc pas particulièrement des noirs) avec les racailles locales
                  Assa Traoré a pris le train en marche et les médias français dans leur progressisme victimaire habituel ont entrainé, derrière l’odieuse opprobre envers les policiers du triste Castaner, une hausse significative des agressions en quantité et en qualité même s’il y a une omerta significative dessus (pour se réinformer on peut suivre des fils sur Twitter) ; je vois ça comme un racisme anti-blanc totalement décomplexé du genre "on en prend un au hasard" ; 40 ans de propagande antiraciste assénant aux populations émigrées défavorisées que les blancs sont racistes et qu’il faut lutter contre eux, c’est efficace finalement ; OK mais maintenant les populations des bonnes villes de province commencent à chouiner devant les faits-divers...
                  je ponds mon article smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès