• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand le gouvernement français et la CIA font alliance avec la Mafia pour (...)
#78 des Tendances

Quand le gouvernement français et la CIA font alliance avec la Mafia pour briser la révolte des ouvriers

Association de malfaiteurs : Quand le gouvernement français et la CIA font alliance avec la Mafia pour briser la révolte des ouvriers. Extrait du documentaire « French Connection, une histoire de familles » diffusé en 2003 sur France 5

https://www.facebook.com/lavraiedemocratie/videos/680798848710841/

 

Association de malfaiteurs

Association de malfaiteurs : Quand le gouvernement français et la CIA font alliance avec la Mafia pour briser la révolte des ouvriers. Extrait du documentaire « French Connection, une histoire de familles » diffusé en 2003 sur France 5 Lisez « Mafia, Argent et Politique » : http://amzn.to/2gxqhUG Crédit vidéo : David Korn-Brzoza La vraie démocratie ?Partageons l'info citoyenne !

Publié par La vraie démocratie sur mercredi 3 Janvier 2018

 

Tags : Etats-Unis Violence Mafia Marseille Grève




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 1 vote
    pegase pegase 2 février 12:59

    Dans ce reportage ils oublient un peu vite que la CGT était pilotée en sous marin par Moscou ... Fin 1947 les communistes fomentaient de nombreux attentats en France, notamment sur les voies ferrées occasionnant plusieurs dizaines de morts, c’était les débuts de la guerre froide ...

    Mon père avait été réquisitionné (alors qu’il était civile) pour surveiller les voies ferrées la nuit, fusil garand armé, balle engagée ...

    Voir apparitions mariale à l’ile Bouchard ...

    - Je vais vous dire un secret que vous pourrez redire dans trois jours : priez pour la France qui, ces jours-ci, est en grand danger.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%8Ele-Bouchard

    Le contexte

    A l’époque, au lendemain de la première apparition, un mois entier d’escalade d’un mouvement social insurrectionnel trouve un dénouement assez mystérieux. Nombre de contemporains envisageront, plus ou moins rapidement, un lien entre ces apparitions et le dénouement surprise de ces grèves de 1947 en France. Elles ont duré un mois entre le 10 novembre et le 9 décembre 1947, débutant à Marseille par un vaste mouvement de grèves insurrectionnelles. Elle agite tout le pays, oppose violemment les manifestants aux forces de l’ordre que dirige le ministre de l’Intérieur Jules Moch : 300 000 mineurs, plusieurs milliers d’employés d’entreprises publiques (comme les PTT) refusent de reprendre le travail ; ils occupent bureaux, usines, puits et ateliers. Le gouvernement fait appel à l’armée et déploie 60 000 soldats et CRS pour contrer les 15 000 grévistes afin de les forcer à reprendre le travail.

    Dans la nuit du 2 au 3 décembre 1947, des militants de la fédération du Pas-de-Calais de la CGT sabotent la liaison ferroviaire Paris-Tourcoing en déboulonnant deux rails, provoquant le déraillement d’un train, près d’Arras, faisant 16 morts et 50 blessés13,14. Moins graves, en tout c’est 15 sabotages dont 6 déraillements qui sont perpétrés dans toute la France. Le dénouement gardera longtemps un côté mystérieux car sans évolution vraiment nouvelle le 9 décembre le Comité central CGT « ordonne » la reprise du travail. Le bilan parmi les seuls grévistes (6 morts et une centaine de blessés), autant parmi les forces de l’ordre, auquel il faut rajouter les morts de l’attentat précité. Les militants saboteurs croyaient que le convoi transportait des CRS venus appuyer les non-grévistes d’Arras, majoritairement militants gaullistes13. Dans la revu Historia, l’article envisage au conditionnel un dénouement lié aux négociations secrètes du gouvernement avec le PCF, échangeant l’absence de poursuite des militants contre la reprise du travail13.


    • 1 vote
      Alren Alren 4 février 13:38

      @pegase

      Pégase vous planez avec vos gros sabots !

      Le PCF jusqu’à l’avènement de Kouchtchev était en effet aux ordres du Kominform, avatar du Komintern lui-même réplique à l’alliance anti-communiste qui avait soutenu Hitler pour qu’il éradique le communisme en Russie.

      Mais les dirigeants de la CGT étaient élus de manière parfaitement transparente, parfaitement démocratique. Les syndiqués votaient en toute connaissance de cause pour des communistes en qui ils avaient plus confiance, avec raison !,qu’à des SFIO.

      Attribuer les attentats sur les voies ferrées à l’ensemble des ouvriers CGT était évidemment une propagande de leurs ennemis de droite.

      Un attentat, on a pu hélas le constater récemment, est toujours le fait d’un très petit groupe voire d’une personne seule.

      Il peut avoir été fomenté par des gens hostiles à ceux qui seront dénoncés par les merdias comme les auteurs très probables.

      On l’a vu avec l’attentat de Bologne en Italie que la presse de droite avait aussitôt attribué à l’Armée rouge alors qu’il était le fait des fascistes liés à la CIA du groupe Gladio.


    • vote
      Orwell Orwell 4 février 18:25

      @Alren
      Merci .


    • vote
      pegase pegase 16 février 11:42

      @Alren

      Ah non désolé, les attentats dont je parle étaient pilotés par Moscou, on était au lendemain de la guerre, et les FTP n’avaient toujours pas désarmés ...

      Ce n’était pas une petite menace comme vous le suggérez, mais au contraire une menace de grande ampleur ...

      Les FTP n’ont d’ailleurs jamais réellement désarmés ...


    • vote
      pegase pegase 16 février 11:45

      @Alren

      Concernant la CGT, effectivement on a aucune preuve ... il faudrait investiguer !


    • vote
      lejules 2 février 18:27

      il aura fallut 70 ans pour que l’on connaisse le fin fond de cette histoire.et encore....


      • vote
        Vraidrapo 3 février 08:56

        @lejules
        A quoi bon savoir, aujourd’hui, quand on démonte la fable du 11 septembre... ? Ça passe comme "une lettre à la poste" et ça continue de voter pour le système.

        Même si le chiffre de 26% d’électeurs est faible, c’est encore trop pour ce µicron de Roteuchilde.

        Les élections sont un poker menteur : le Système ou l’Aventure.

        Et quand les Media du MEDEF sont à court, vite le Mage Conh-Bendix sur toutes les chaines !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès