• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Damas encore accusé d’avoir eu recours à des armes chimiques

Damas encore accusé d’avoir eu recours à des armes chimiques

Bis repetita placent : le gouvernement syrien est de nouveau accusé d'avoir eu recours le 7 avril à des armes chimiques.

La porte-parole du département d'Etat américain, Heather Nauert, a déclaré que « la Russie, avec son soutien sans faille au régime (syrien), porte en définitive la responsabilité de ces attaques brutales », tout nouveau bombardement chimique devant être « immédiatement empêché ». Le président américain de son coté a incriminé l’Iran, la Russie et « Assad l’animal ». Rien de moins.

Il faudra ainsi s’attendre dans les jours et les semaines qui suivront à un déluge de dénonciations, condamnations et d’indignations de nos journalistes, éditocrates et experts, tous redresseurs de torts et défenseurs de la veuve et de l’orphelin devant l’éternel comme nous le savons. « Une fois encore le boucher de Damas massacre son peuple et gaze sa population. Mais que fait la communauté internationale devant ce désastre ? » se lamenteront ces belles âmes dont la russophobie est déjà chaufée à blanc par l’affaire Skipral. On imagine déjà les titres de la presse écrite « Qui arrêtera le nouvel Hitler (donc Poutine) ? » La ligne Rouge d’Obama faisant déjà office de nouveau Munich dans les esprits des élites du bloc américano-atlantiste, ces tournures ne sont pas trop difficiles à imaginer.

Résultat de recherche d'images pour "Poutine Hitler"

Face à cette pression médiatique, les élus feindront de céder aux injonctions journalistiques, les larmes aux yeux et la voix tremblante de compassion pour les enfants victimes du Tyran Poutine et de sa créature Assad, l’animal. Voilà de quoi se donner de l’importance, eux qui ne sont plus que des ersatz de politicien sans autre pouvoir que de se dandiner sur les plateaux télévisés afin d'assurer le service après vente de décisions prises par d'autres dans les bureaux luxueux de l’oligarchie néolibérale technocratique et actionnariale. Les bienfaits de la » démocratie « resteront intarissables… tant que subsistera la possibilité pour ces communiquants de se pavaner dans les médias.

Revenons à nos moutons et résumons cette nouvelle histoire d’attaques chimiques en Syrie :

Un colonel de l'armée syrienne a annoncé le lundi 5 mars qu’un atelier de production d'armes chimiques a été localisé dans la Ghouta orientale. Le vice-ministre syrien des Affaires étrangères a annoncé dimanche 11 mars que les rebelles cherchaient à mettre en scène une attaque chimique pour en rejeter la responsabilité sur les forces gouvernementales syriennes.

L’ambassadeur de Syrie à l'Onu a ensuite donné l’information selon laquelle les autorités syriennes ont mis à la disposition du Conseil de sécurité plus de CENT QUARANTE lettres confirmant que les rebelles disposaient de substances chimiques et qu'ils les utilisent contre les civils. Le secrétariat des Nations unies n’a jamais daigné répondre.

Tout le monde s’accorde à admettre que l’armée arabe Syrienne et ses alliés ont déjà reconquis 95 % des zones rebelles de la Ghouta orientale. Alors que la victoire est acquise pour le camp du gouvernement dans cette zone, les rebelles de Jaich Al-Islam, qui contrôlent la dernière poche rebelle , accusent les forces gouvernementales d'avoir eu recours le 7 avril à des armes chimiques contre un hôpital. Des organisations syriennes (OSDH, les casques blancs, l’ONG médicale SAMS) se sont alignées sur ces accusations, ont dénoncé un recours à « du gaz de chlore toxique » et ont évoqué au moins 40 morts par suffocation et plus de 500 cas, en majorité des femmes et des enfants », qui présentent « les symptômes d’une exposition à un agent chimique ».

Et bien évidemment, cela a entrainé une réprobation internationale avec en tête Donald Trump qui a promis que Bachar al Assad paiera « le prix fort », la France qui, par l’intermédiaire du ministre des affaires étrangères a prévenue qu’elle assumera « toutes ses responsabilités au titre de la lutte contre la prolifération chimique », la Grande-Bretagne qui y voit une preuve supplémentaire de la brutalité d’Assad contre des civils innocents et la Turquie qui admet soupçonner « fortement » le gouvernement syrien.

Comme le faisait remarquer il y a quelques mois le représentant permanent russe auprès des Nations unies à propos des enquêtes sur les armes chimiques, « est-ce que quelqu'un s'est posé cette simple question : à quoi bon le gouvernement syrien utiliserait des armes chimiques ? Qu'est-ce que cela pourrait lui apporter ? » C’est la question qui vient spontanément aux esprits malades comme le décriraient nos journalistes, d’autant plus que dans le cas de la Ghouta orientale, les forces gouvernementales et leurs alliés livraient une bataille gagnée d'avance et qu'ils avaient déjà été prévenus que leurs adversaires se préparaient à les accuser dune attaque chimique.

Mais qu’importe ? Selon un communiqué de l'état-major des forces armées Russes datant d’il y’a trois semaines, l’armée américaine avait déjà mis sur pied des groupes d'assaut équipés de missiles de croisière dans la partie orientale de la mer Méditerranée, dans le golfe Persique et dans la mer Rouge. Et l’ambassadrice des États-Unis à l'Onu Nikki Haley avait déjà menacé le mois passé la Syrie d'une frappe similaire à celle réalisée par Washington en avril 2017.

De qui se moque-t-on ? De nous pardi ! Il faut croire qu’on le mérite. En effet, le citoyen ordinaire n’aura pas lu le texte du télégramme diplomatique des stratèges du "regime change" syrien et qui prescrit entre autre à mettre la pression sur la Russie en dénonçant « l’horrible situation humanitaire ainsi que la complicité russe dans la campagne de bombardements de cibles civiles ».

Comme à chaque fois que la rébellion (hors Daech) perd du terrain en Syrie (le cas le plus emblématique étant la reprise d’Alep par les troupes gouvernementales en 2016…), nous subissons une intense propagande médiatique visant à influencer l’opinion publique pour lui faire prendre parti dans la complexe guerre syrienne. Ce parti étant évidemment celui du Quai d’Orsay (administration noyautée par la pensée néoconservatrice) qui abonde quasi systématiquement dans le sens de la politique extérieure des États-Unis dans la région depuis la présidence Sarkozy. Pour la Ghouta nous sommes en plein dedans. Que se cache-t-il derrière l’écran de fumé humanitaro-humanitaire dégoulinant d’affectivité droidelhommiste de la clique des communicants politico-médiatiques ? 

Derrière cet écran de fumée, le scandale, aux yeux de ceux qui décident vraiment, est que le gouvernement syrien reconquiert du terrain sur les groupes rebelles appuyés par « les occidentaux » et leurs alliés du golfe. La région de la Ghouta est une zone stratégique à partir de laquelle l’opposition armée est susceptible de menacer Damas en cas d’activation par ses parrains (la majorité des groupes rebelles de la partie orientale étant sponsorisée par le Qatar et l’Arabie Saoudite) et constituer ainsi la pointe de diamant du « Regime change », une sorte d’épée de Damoclès à quelques kilomètres du centre administratif de l’Etat syrien. Du point de vue des autorités, il était inconcevable de maintenir une présence rebelle aux portes de Damas, d’où l’offensive débutée au mois de février.

Image associée

Les forces rebelles écrasées et évacuées de la Ghouta orientale, la rébellion une fois reléguée dans des zones périphériques ne pourrait plus peser autant sur les négociations pour la transition politique et le futur de la Syrie.

Voilà ce qui est inaccessible à nos journaleux à l’indignation sélective moins diserts sur les massacres à Mossoul, à Raqqa ou au Yémen, où la France a vendu à l’Arabie Saoudite des chasseurs et des missiles qui, « à l’insu de son plein gré », massacrent des civils, enfants inclus. La Syrie n’est pas le lieu d’un combat entre gentils et méchants, c’est le théâtre décisif d’une confrontation non seulement régionale mais globale entre puissances aux intérets divergents et qui pourrait bien dégénérer en guerre de haute intensité.

Sources vidéos :

euronews (en français)

Tags : Guerre Syrie Manipulation Armes




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • 17 votes
    Parrhesia 9 avril 09:27
    Bong sang, mais c’est bien sûr !
    Chaque fois que le président d’un pays ou d’un régime hostile au mondialisme se réveille le matin en ne sachant que faire, il fait bombarder sa propre population au sarin pour meubler ses loisirs !!!
    C’est bien connu !
    Demandez-donc à Big Brother ! Il vous le confirmera !



    • 6 votes
      Vraidrapo 9 avril 10:09

      Il faudra ainsi s’attendre dans les jours et les semaines qui suivront à un déluge de dénonciations, condamnations et d’indignations de nos journalistes....

      Kif -kif après le 911 !
      Cette fois je me demande sous quel angle, "ils" vont attaquer le Kremlin !.... Ça paraît impossible, inadmissible mais, je suis vraiment curieux de connaître "leurs" plans. Nous vivons une époque dingue sur bien des points.


      • 13 votes
        Hieronymus Hieronymus 9 avril 10:31

        le 17 mars, l’état major Russe avertissait que les Etats Unis préparaient une attaque chimique sous faux drapeau :

        http://eng.mil.ru/en/news_page/country/more.htm?id=12167157@egNews

        the Russian party has evidence that American instructors have trained several groups of insurgents near al-Tanfa in order to hold provocations with chemical weapons in the south of Syria. 

        They are preparing provocations using explosive devices fitted with poisonous agents. In the future, this fact will be used in order to accuse the government troops of using chemical weapons.

        Components for these chemical munitions have already been transported to the southern de-escalation zone under cover of humanitarian convoys of a number of non-governmental organizations.

        c’était prévu en réaction à la reconquête de la Ghouta orientale


        • 11 votes
          Hieronymus Hieronymus 9 avril 22:38

          je viens d’écouter les infos de France cul.., journal de 22h

          d’après Fabrice Balanche, "l’expert" interviewé pour la circonstance, la culpabilité du régime de Damas dans l’emploi des armes chimiques ne fait aucun doute :

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Fabrice_Balanche

          nous devons cesser de laisser se répandre cette propagande criminelle incessante, il faut documenter, archiver et répertorier tous leurs mensonges, car ils nous mènent tout droit à un terrible conflit mondial

          tout est lié, pour arriver à démêler cet échevau de mensonges, cet empilement de contre vérités invraisemblables qui servent une cause unique, à savoir les intérêts de l’oligarchie financière mondialiste, pour briser ce cercle vicieux de manipulation idéologique permanente des opinions occidentales, il est indispensable de commencer par livrer la mère des batailles dont découle tout le reste : révéler l’imposture majeure sur les attentats du 11 septembre 2001


        • 7 votes
          Norman Bates Norman Bates 9 avril 23:03

          @Hieronymus

          C’est marrant...enfin non, ce n’est pas marrant...pas plus tard que hier soir une émission diffusée sur France 5 (oui, France 5, alléluia.. !) a démonté point par point les mensonges occidentaux autour de "l’intervention" en Libye...certes Paul Bismuth a été ménagé et BHL même pas cité (un exploit) mais en substance la "VO" s’est fait pulvériser...

          C’était drôle d’entendre cet opposant de Kadhafi dire tranquillement que Bengazi n’était nullement sous la menace d’un massacre imminent...sans doute ne faisait-il pas partie de ce convoi nocturne d’opposants amenés nuitamment à l’Elysée par BHL...même des huiles US passent aux aveux, sans être placés en garde à vue, eux...

          Même topo pour Saddam...critiquer le "Droit" international et faire son mauvais coucheur face à l’oligarchie mondialisée nuit gravement à l’espérance de vie...

          "Intox : tuez Kadhafi !" hier soir sur F5...doit y avoir un lien, sauf censure à posteriori...


        • 1 vote
          maQiavel maQiavel 10 avril 08:27

          Pour le coup je suis très déçu par Fabrice Balanche qui habituellement livre de brillantes analyses. 


        • 4 votes
          Hieronymus Hieronymus 10 avril 11:28

          @maQiavel
          vu le Pedigree du mec (voir sa fiche Wiki) je vois pas tellement ce qu’il y aurait de bon à en attendre question "brillante analyse"

          ils vont tous à la gamelle donc se doivent de "rester dans les clous"


        • vote
          maQiavel maQiavel 10 avril 15:10

          @Hieronymus
          Au regard de ses précédentes analyses ,j’en attendais beaucoup de lui ...


        • 2 votes
          Hieronymus Hieronymus 11 avril 22:41

          @maQiavel
          ce soir je viens d’entendre au journal de France Cul... une analyse étonnament honnête de Caroline Galactéros sur le conflit syrien en cours et les allégations de gazage par le régime de Damas

          à l’écoute il est évident que cette dame ne croit pas une seconde au discours officiel des chancelleries occidentales et qu’elle est parfaitement consciente de la manipulation opérée sans relache depuis le début du conflit même si elle fait l’effort de rester très posée et mesurée dans ses propos

          à l’inverse les propos de ce Francis Balanche sont lamentables de médiocrité, de conformisme et de lâcheté, vraiment une merde, je comprends pas que vous lui accordiez du crédit, c’est tellement évident que ce mec est un chien servile du système


        • vote
          Zatara Zatara 11 avril 23:36

          @Hieronymus
          marrant.... je n’ai pas écouté France Cul, mais je viens de m’abonner à sa chaîne après l’avoir entendu sur LCI (chez Pujadas, désolé mais la vidéo iouteub a sauté, pas de lien).... La France sera sauver par une femme, j’en suis sûr smiley, les hommes ici n’ont pas les c... pour l’ouvrir, trop occupé qu’ils sont par leur rentes de ridicule petits politichiens.

          Sa chaine : https://www.youtube.com/channel/UC8izK7KR7swi0OqbpHMzyug

          avec une vidéo toute fraiche dessus...


        • vote
          Zatara Zatara 11 avril 23:45

          @Hieronymus
          j’ai écris que je n’avais pas de lien concernant l’émission : erratum. Juste pour le bouffage de gueule entre l’autre zouave de Guetta avec Jacques Myard vaut le détour, mais le meilleur reste encore Gallacteros.

          https://www.lci.fr/replay/24h-pujadas-l-info-en-questions-syrie-e-macron-doit-il-frapper-replay-du-mardi-10-avril-2018-2084169.html


        • 3 votes
          Hieronymus Hieronymus 12 avril 00:08

          @Zatara

          la vidéo du clash Myard/Guetta :

          https://youtu.be/xa7Lkm3-jCg

          Myard est un type intelligent, Guetta est un crétin exalté

          oui avec Gallacteros l’assistance ouvre des yeux écarquillés, tellement ils ont peu l’habitude de devoir réfléchir un peu, c’est tt de mm sidérant juste après le mensonge éhonté de l’affaire Skripal, sans même laisser le temps de reprendre son souffle, ils réitèrent aussitôt en parlant de gazage ..

          qui a parlé de fake news ?


        • vote
          Zatara Zatara 12 avril 00:25

          @Hieronymus

          Guetta est un crétin exalté

          ce type est un malade


        • vote
          maQiavel maQiavel 12 avril 08:57

          @Hieronymus
          Oui , je connais Caroline Galactéros , très intéressante à lire. 


        • 5 votes
          zevengeur 9 avril 12:21

          Les réactions des dirigeants occidentaux et de leurs factotums médiatiques démontrent s’il en est encore besoin le niveau de mépris qu’ils portent à l’intelligence de leurs populations.

          Qui pourrait croire ça, vu qu’on nous a déjà fait le coup des bombardements chimiques d’Assad deux fois !

          Autre hypothèse, ma première phrase indique implicitement que lesdits dirigeants (+journalistes) ne sont pas dupes.
          On peut alors se demander si ce ne serait pas le cas et alors les bas de plafond ne seraient pas ceux que l’on croit !


          • 11 votes
            Belenos Belenos 9 avril 13:07

            @zevengeur
            "Qui pourrait croire ça, vu qu’on nous a déjà fait le coup des bombardements chimiques d’Assad deux fois !"

            La majorité des Français le croiront parce que cela sera expliqué comme ça par leur président (qu’ils ont élu avec leur gentille démocratie représentative) et par son gouvernement, puis répété sans fausse note des centaines de fois par des journalistes "entendus à la radio", "vus à la télé" et écrivant dans "les journaux sérieux". Les rares personnes à mettre en doute cette vérité officielle seront traitées de dingues et de "complotistes" par l’Etat et par les "gens normaux". 


          • 3 votes
            Zatara Zatara 9 avril 15:26

            @Belenos
            ça ne marchera plus une fois les papyboomer tous morts et enterrés.... Le monde politique fr est calqué sur les forces votantes de sa propre génération. Aujourd’hui, le gros du cheptel n’en a strictement rien à faire de ce qu’il se passe en Syrie. La seule chose qui l’intéresse est la hausse de la CSG et des impôts locaux. Elle est déjà en train de sacrifier une génération Fr, soit disant sans s’en rendre compte (mon cul...), alors franchement.... les Syriens de l’autre bout du monde....


          • 5 votes
            maQiavel maQiavel 9 avril 18:58

            @zevengeur

            Autre hypothèse, ma première phrase indique implicitement que lesdits dirigeants (+journalistes) ne sont pas dupes

            ------> Moi je pense que les journalistes (et une grande partie des politiciens et experts qui se pavanent sur les plateaux télés ) sont dupes , j’en suis persuadé. Il faut faire l’effort de comprendre leur structure mentale et l’idéologie qui les anime, une fois que c’est fait, ça devient plus clair.

            Il n’y a qu’une minorité , celle  des décideurs qui sait puisque c’est elle  qui est à l’origine des différentes orientations stratégiques.


          • 3 votes
            Belenos Belenos 9 avril 23:18

            @Zatara
            "Aujourd’hui, le gros du cheptel n’en a strictement rien à faire de ce qu’il se passe en Syrie." 

            Ce n’est pas ce désintérêt qui va les empêcher de gober tout rond les mensonges du gouvernement à ce sujet, bien au contraire. 


          • 1 vote
            Zatara Zatara 9 avril 23:48

            @Belenos
            Ce que je voulais dire, c’est qu’il n’y a, à mon avis, que 2 profils qui gobent encore... ceux qui font leurs opinions à partir de la télé uniquement, et ceux qui ne sont pas curieux à propos de la Syrie, et du monde en général.... et mine de rien, ça fait un sacré bon paquet...


          • vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 11 avril 22:58

            zevengeur 9 avril 12:21

            "

            Autre hypothèse, ma première phrase indique implicitement que lesdits dirigeants (+journalistes) ne sont pas dupes.

            "

            °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

            @zevengeur

            Cette hypothèse devrait être évidente pour tout le monde depuis bien longtemps !

            CQFD


          • 2 votes
            joelim joelim 9 avril 13:51

            Intéressant de lire les 3 motivations proposées par l’Orient le jour concernant ce énième simulacre d’"attaque chimique du nouveau monde libre" perpétré à l’aide de matière humaine enfantine par les salariés de l’ancien monde libre devenu l’empire atlantiste.


            L’attaque, si elle est confirmée, a un triple avantage pour le régime et ses parrains russe et iranien.

            Un : elle a un effet psychologique important, puisqu’elle permet de démoraliser un peu plus les combattants rebelles et les civils qui vivent encore dans la ville pour accélérer leur défaite et leur retrait.

            Deux : elle a un aspect symbolique tout aussi important, puisque ce n’est pas la première fois que la Ghouta est la cible d’une attaque chimique, la plus dévastatrice ayant eu lieu à l’été 2013, et que les grandes puissances n’ont jamais frappé le régime en retour, malgré le « dépassement de ligne rouge » qu’ils avaient eux-mêmes fixé. Le message est clair : « Nous pouvons faire ce que nous voulons, personne ne viendra à votre secours ».

            Trois : elle permet de tester les Occidentaux et d’affaiblir leur crédibilité - comme un énième bras d’honneur au droit international. Notons que sous l’impulsion de la France, 9 des 15 pays membres du Conseil de sécurité de l’Onu ont demandé la réunion en urgence de cette instance, ce lundi 9 avril.

            C’est si peu convaincant que je subodore une théorie de fonctionnaires pour avoir pondu ce grotesque salmigondis argumentatif. J’imagine l’écriteau au dessus de la porte de leur bureau : "Nous créons notre propre réalité". :->


            • 3 votes
              maQiavel maQiavel 9 avril 19:00

              @joelim
              C’est n’importe quoi. smiley

              C’est comme pour l’affaire Skipral , j’avais suivi une émission de c dans l’air ou on essayait d’expliquer les motivations russes et c’était du même tonneau. 


            • vote
              joelim joelim 9 avril 13:56

              Commentaire pêché sur le blog du saker, la version optimiste disons...


              I am more optimistic. It won’t happen.
              Imagine the scenario.
              Trump, to his military chief (MC)- We need to attack Syria and take out Assad.
              MC- That will mean war with Russia, a nuclear power, and they have said they will attack the carriers of the missiles as well as the missiles. Do I have the authority to attack Russian assets ?
              Trump- Sure
              MC- The Russians have nuclear weapons and could use them. Are you prepared to authorise the use of nuclear weapons on Russia ?
              Trump- No need to nuclear. Keep it non nuclear.
              MC- We may have no choice but to go nuclear. We could lose if we don’t go nuclear.
              Trump- What are our chances of winning a nuclear war.
              MC- Fairly good. Best case scenario we could destroy 80% of Russia with a US loss of only 50%.
              Trump- Worst case ?
              MC- We lose 80%, they lose 50%.
              Trump- Thank you.
              MC- What are my orders, Sir ?
              Trump- You may leave now.
              I doubt it will happen.

              • 6 votes
                pegase pegase 9 avril 14:37

                Trouvé sur les positions des gentils rebelles, commentaire de l’auteur ...

                ""L’armée Syrienne a trouvé ça à la Ghouta chez les modérés, On a les n° de lots, ça va être facile de tracer les acheteurs.""

                https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/30261601_10216423928374895_2529461765675155456_n.jpg?_nc_cat=0&oh=e9fa35535e3ddecf1f2cb04ebe7c70be&oe=5B6F2B43

                Je cite un com sur FB me paraissant très pertinent : 

                À remettre aux membres du conseil de sécurité de l’ONU , puis à la justice des pays qui ont fabriqué , transporté , financé ces criminels actes de propagandes dont la malveillance est d’intensité comparable aux actes eux mêmes des terroristes contre la population innocente ...

                https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/30414831_10216423928454897_2078549607582793728_n.jpg?_nc_cat=0&oh=46cf40e5090e8383ccc10b168e4b15b1&oe=5B6D75D1

                C’est marqué en allemand  smiley  ... le IV Reich a encore frappé !


                • 7 votes
                  Hijack ... Hijack ... 9 avril 16:11

                  Hum ! Titre attendu ... et pensées qui vont avec de l’Empire du mal et ses soubrettes otaniennes.
                  .
                  .

                  Les militaires russes présents en Syrie mettaient en garde depuis longtemps contre une possible provocation impliquant des armes chimiques en Syrie.
                  .
                  Les militaires russes ont prévenu d’avance qu’une provocation d’envergure se préparait en Syrie avec le recours aux armes chimiques afin de faire accuser Damas par la suite, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

                  Extrait :

                  « Nous avons déjà eu l’occasion de commenter ce qu’il se passe, avant que cela ne devienne la réalité. Nos militaires qui se trouvent dans la République arabe syrienne […] ont plus d’une fois averti qu’une sérieuse provocation était en préparation, au vu des signes. Le gouvernement syrien l’a évoqué aussi. Une provocation sérieuse visant à faire accuser de nouveau Damas de recours à des agents chimiques contre les civils », a-t-il indiqué


                  • 4 votes
                    Hijack ... Hijack ... 9 avril 16:22

                    M’enfin ! ... puisque c’est dit dans les journaux, à la tv ... c’est que ce doit être vrai.

                    Penser au-delà ... serait mal venu --- quant à y réfléchir, ce serait pire !!!


                  • 7 votes
                    Hijack ... Hijack ... 9 avril 17:31

                    Syrie, Pierre Lecorf : Témoignage concernant l’attaque à l’arme chimique
                    .

                    Concernant l’attaque chimique etc… Vous verrez quand le brouillard retombera les masques tomberont, ceux qui ont fait ces atrocités paieront le prix fort d’ici à la fin de la guerre. Les gens qui sortiront parlerons aussi. Ce que vous voyez c’est de la chlorine, ce sont des centaines de kilos qui étaient marqués de l’Arabie Saoudite et stockés à Alep Est à la libération que j’ai vu moi-même. Les terroristes conditionnaient les roquettes et même des fois les mortiers avec, je me souviens d’une attaque à Hamdanillé en particulier où les gens ne pouvaient plus respirer et étaient mis nus pour être aspergés …

                    .

                    C’est de la logique dans un sens, une question que se pose toujours la police et qui est connue pour retrouver des suspects : «  A qui profite le crime ?  » Réfléchissez >>> Vous imaginez L’État Major Syrien : tiens, la guerre est presque terminée, on a repris les 3/4 du territoire, on a 95% de la Ghouta – Douma, et si on allait lancer quelques bombes chimiques sur les 5% restants histoire de ? (pareil que Poutine avec le gaz innervant) Ce qui donne la gerbe … c’est les vautours à 3 000 km d’ici qui dansent autour des cadavres pour essayer de mobiliser d’autres États et maintenir, rallumer la guerre ici au dépend des gens.



                      • 2 votes
                        Heimskringla Heimskringla 9 avril 18:12

                        Quand on voit la propagande anti Poutine "reductio add Hitlerum" ça donne un peu le ton concernant la propagande mensongère à propos du peintre... 


                        • 4 votes
                          thierry3468 9 avril 18:18

                          Et dire que Macron veut lutter contre les fake news....Mais,il n’est qu’un fake president vendu à la finance pour piller ce qui reste de la France.Marre de cette propagande éventée qui pue la manipulation de l’information.Dès qu’on s’éloigne des merdias français,l’odeur de l’information n’est plus la meme .....


                          • vote
                            maQiavel maQiavel 9 avril 18:47

                            @thierry3468
                            "Dès qu’on s’éloigne des merdias français,l’odeur de l’information n’est plus la meme ....."

                            Elle n’est plus la même certes mais bien que différente , elle existe. 


                          • 6 votes
                            Tom France Tom France 9 avril 21:21

                            "Ils" ont quand même eu le culot de sortir cette nouvelle grossièreté juste après l’effondrement de l’affaire Skripal, ils n’ont honte de rien et ne se casse plus la tête pour leurs montages. Il faut dire qu’aujourd’hui, dans l’occident des lumières et de la raison, faire appel à cette même raison est devenu inutile tellement le niveau d’abrutissement est élevé !



                              • 1 vote
                                maQiavel maQiavel 9 avril 22:10

                                @CoolDude
                                Et voilà . 


                              • 4 votes
                                DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 9 avril 21:57

                                Les seules armes chimiques qui sont déployés en Syrie viennent des mercenaire barbus à la solde de l’oligarchie mondialiste, à la solde de BP, Exxon et Total ... TOTAL, voilà encore une autre entreprise Française qui finance DAESH .... Rien que le nom TOTAL, il veut tout dire, Faut avoir des couilles d’oligarque pour oser nommer son entreprise, son empire TOTAL, et pourquoi pas ABSOLU ????
                                 
                                Si l’on paye 1€ de taxe à chaque litre d’essence à la pompe, c’est une d’état qui finance le pillage de pétrole, C aussi TAXE DAESH en ce moment en Syrie ...
                                 
                                 STOP LA GUERRE EN SYRIE BANDE MEURTRIERS !!!!
                                 
                                Kadhafi est mon Ami.
                                Bachar El Assad est mon Ami.


                                • 8 votes
                                  Tartoquetsches 9 avril 22:05

                                  Ce soir réunion au conseil de sécurité de l’onu.

                                  Prions pour que les Chinois mettent leur veto avec les Russes et se mouillent enfin en dénonçant les mensonges de l’occident.
                                  Une réaction forte de la Chine est le seul espoir qu’il nous reste pour que les citoyens occidentaux se posent enfin des questions et se bougent le cul pour protester contre la marche à la guerre entre les deux puissances nucléaires. Je ne vois que cela pour faire reculer les débiles aux commandes.
                                  Nous sommes gouvernés par des fous, médiocres et inconscients. 

                                  • 2 votes
                                    maQiavel maQiavel 9 avril 22:20

                                    @Tartoquetsches
                                    J’espère aussi que la Chine ne s’abstiendra pas .

                                    Quant à la protestation des "citoyens" occidentaux ( le terme de producteurs -consommateurs conviendrait mieux ) ,il vaut mieux ne pas s’y attendre pour ne pas être déçu : tant que le pouvoir d’achat ne baissera pas drastiquement, les gens comme vous qui demanderez à ce qu’on se bouge le cul ne seront considéré que comme des emmerdeurs. Les gens ont d’autres choses à foutre que de se faire chier avec ces histoires , c’est pas pour rien qu’on s’en remet integralement aux professionnels de la politique ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès