• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Hygiène Mentale : Les deux vitesses de la pensée et le "Bullshitomètre"

Hygiène Mentale : Les deux vitesses de la pensée et le "Bullshitomètre"

Doit-on faire confiance aux experts ? Un argument d'autorité est-il toujours fallacieux ?

Cette vidéo est une présentation des concepts issus des recherches sur les "Biais et Heuristiques", inspirée par le livre de Daniel Kahneman : Système1/Système2 https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3...

Le Rapport de Générations Futures sur les pesticides dans les Muesli comme exemple pédagogique : https://www.generations-futures.fr/pu...

Cette vidéo est (comme souvent) largement inspirée par Veritasium : https://youtu.be/UBVV8pch1dM

_____________________________

Références

l'AFIS, l'association pour l'information scientifique : Pesticides dans les mueslis : encore une alerte pour rien... http://www.pseudo-sciences.org/spip.p...

arretsurimages : Le muesli dangereux pour la santé ? Pas forcément. Retour sur un emballement autour des céréales https://www.arretsurimages.net/articl...

RTS : D'une étude peu sérieuse au buzz médiatique http://www.rts.ch/play/radio/cqfd/aud...

Les blogs de la communauté sceptique :

La théière cosmique : Le Muesli du matin n’est PAS bourré de pesticides https://theierecosmique.com/2016/10/1...

Chèvre Pensante : Manger 17 500 bols de Mueslis par jour est nocif ! http://chevrepensante.fr/2016/10/11/g...

Le Bunker D : Chiffres rassurants, rapport flippant : la méthode Générations Futures http://www.bunkerd.fr/chiffres-rassur...

Science-Pop : Les pesticides de l’agriculture bio : une vérité qui dérange https://sciencepop.fr/2016/10/11/les-...

Risque Alpha : Vidéos sur l'épidémiologie https://www.youtube.com/channel/UCJ7_...

La Statistique expliquée à mon chat https://www.youtube.com/channel/UCWty...

__________________________

Musique d'intro : Koenjihyakkei

Le Site : http://laelith.fr/Zet

L'Association : http://zetetique.fr

Tags : Information et Médias Internet Santé menacée Désinformation Science et techno Psychologie Zététique




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • vote
    CoolDude 28 octobre 13:56

    Petite faille méthodologique...

    Manger 17500 Bol de Muesli par jour est nocif d’après les seuils donné par les autorités sanitaire.

    Mais si part exemple, on "image" un effet d’accumulation et de concentration dans les tissus mou, ça devient : 17500 Bol de Muesli dans une vie est nocif...

    Plus les effets cocktails, etc... (On fait toujours les tests sur un seul produit phytosanitaire et sur des sujets en bonne santé, "vierge de contamination", toujours sur de courte période - 3 mois, par exemple... Si vous êtes encore en vie dans les 3 mois, c’est bon ! On est dans le taux de survie à 3 mois, etc...).

    Bref, c’est de "épidémiologie", est dans ce domaine, pour des raisons purement économique et politique j’imagine, on n’en fait pas.

    Une remarque intéressante faite par Générations Futures qui montre bien une certaine incohérence, c’est de dire :
    "141 résidus de pesticides ont été retrouvés au total, dont 81 sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. Avec une concentration moyenne de 0,177 mg/kg de résidus de produits chimiques quantifiés par échantillon, Générations futures affirme que c’est 354 fois la «  concentration maximale admissible tolérée dans l’eau de boisson pour l’ensemble des pesticides »."

    0,17 ppm c’est vraiment rien... Quand ça n’est pas toxique.

    Mais d’après :
    http://info.san.free.fr/fr_doc5_7.php

    Total pesticides max. admissible dans l’eau : 0,50 µg/l (soit 0.05 ppm)

    Ce qui représente bien 350 fois la dose (si on a bien 0,177 mg/kg de pesticide dans ces choses).

    Bref, si on en croit les chiffres, si on avale environ 5 grammes de ces "Vitamines Matinale"... C’est équivalent à 2 litre d’eau contaminé à Max. ! Youhouuuu...

    Mais surtout, pas de panique !!!

    Sinon concernant ces fameux seuils de concentration max. admissible...

    Je conseille de visionner la vidéo de "Data Gueule" sur le Glyphosate : Plus il y en a, plus le seuil autorisé augmente. C’est un peu comme avec Tchernobyl. C’est marrant, mais jusqu’à quand.

    Bref...

    Rester sceptique, même devant des sceptiques... Surtout en ce moment. A l’origine, ils sont là pour mettre le doute et faire réfléchir. Quand il ne doute plus eux même de leurs affirmations, c’est qu’il y a problème.


    • vote
      gaijin gaijin 28 octobre 21:08

      berk
      méthode de tri des information :
      faites un tableau double entrée
      en abscisse fiabilité de la source *
      en ordonnée probabilité de l’exactitude de l’information **
      regardez ou se place votre info

      * on peut croiser deux données : habitude que la source a de donner des informations vérifiées et intérêt ( financier , dogmatique .....) que la source a de mentir a ce propos .....

      ** a estimer en fonction de la survenue connue d’autres évènements similaire

      exemples : de la neige annoncée dans trois jour par météo france
      source : 9/10 habitude de résultat bon a 3 jours 9/10 : évènement très probable
      de la neige annoncée par météo france au sahara
      source neuf sur 10 évènement jamais survenu 1/10 : rester extrêmement dubitatif vérifier la source , le jour ( premier avril ? ) .....

      autre exemple
      le 9/11
      probabilité de l’effondrement de 3 tours " as if " démolition contrôlée 1/10
      fiabilité de la source ( gv américain connu historiquement pour sa capacité d’enfumage éhonté ) 1/10
      information hautement improbable

      cqfd ?


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 30 octobre 20:39

        Explication très claire de sa méthodologie, je m’y retrouve assez, merci du partage. 


        • vote
          CoolDude 31 octobre 14:07

          @maQiavel

          Bon, le seul problème... C’est quand le "bullshitomètre"* de ce pseudo grand maître de la logique Z ne se met pas en route.

          L’étude de Générations Futures est partisane. Quelle étude qui ne l’est pas. En tout cas, il y a de la donnée...

          Mais affirmer sur ces bases l’on peut avaler 17500 Bols de ces choses : Ça signifie que l’on peut (17500 * 0.030 (Kg) * 0,177 (mg/Kg)) avaler sans aucun risque 90 mg de pesticide par jour, soit 2 gouttes (1 ml correspond à 20 25 gouttes, 1 ml = 1mg) pendant toute une vie.

          A votre place, je ne le ferai pas.

          Et là... Bizarrement, aucune réaction de cette Elite.

          Bon, ce qui est rassurant c’est que l’on avale 500 Kg de nourriture par jour.

          Mais toujours sur ces bases...

          Si l’on considère que l’on avale (liquide + solide) 3Kg par jour avec cette concentration en pesticide, que se passe t’il réellement au bout de 175 jours (6 mois) ?

          Quid des 1 an, 5ans, 10... 20...

          Moi tout ce que je sais et dit, c’est que moins il n’y en a... Mieux ce sera ! Et toutes les actions allant dans ce sens est bon à prendre.

          * : Schématiquement :

          Pour que le système 2 fonctionne, il faut effectivement que le système 1 fonctionne et alerte pour qu’ensuite on mette en route un raisonnement logique et analytique pour résoudre le problème.

          Le système 2 demande alors que l’on se souviennent des pièces du puzzle et qu’on les réarrange correctement et logiquement, ce qui prend du temps...

          Mais il ne faut pas oublier que pour que cela soit possible, il faut déjà avoir les ou des pièces du puzzle.

          Quand on ne les a pas.


        • vote
          maQiavel maQiavel 31 octobre 14:42

          @CoolDude
          Quel est le taux d’élimination de ces substances par l’organisme ?Parce qu’elles ne s’accumulent pas ad vitam aeternam. Sinon, je comprends que l’on puisse s’en méfier intuitivement mais pour affirmer que ces aliments sont toxiques , il faut le démontrer scientifiquement. Toutes les études ne sont pas partisanes. Ce qui ne veut pas dire absolument objectif, il existe toujours une petite part de subjectivité. 


        • vote
          CoolDude 31 octobre 16:26

          @maQiavel

          Quel est le taux d’élimination de ces substances par l’organisme ?

          Ben on s’en fout un peu... Sauf cas exceptionnel, si on ingère x% d’une chose en permanence (Oxygène, ect...), par diffusion on en a x% dans l’ensemble du corps.

          Le problème, c’est la méthodologie employé pour calculer les seuils toxicologiques.

          De plus, être 99% du seuil ne veut pas dire que l’on aura pas de problème.

          Ce qui faut retenir sur ce sujet, c’est qu’en théorie, actuellement, ces seuils sont déterminés sur des cobayes avec de fortes doses d’un produit test sur de courte période en estimant la gravité les dégâts visibles.

          Et après on divise la dose par 100 ou 1000.

          1) Les dégâts non-visible ne sont pas pris en compte.

          2) C’est toujours sur un seul produit test.

          3) Sur de courte période...

          4) Et de forte dose.

          Alors que dans la réalité, c’est des mélanges de produits, soit à faible dose, mais sur de très longue période. Et le principe d’équivalence...

          Sinon, personnellement, comment j’imagine que ces seuils sont calculés, pour justifier de tel écart d’un produit à l’autre :

          1) Un produit doit être commercialisé...

          2) Il regarde combien de résidu il y a après traitement.

          3) Test celui pour vérifier que ce n’est pas toxique à court terme tout de même...

          3) Et on donne un petit facteur 2 ou 3 (pourquoi pas 10) au seuil admissible par rapport aux résidus après traitement, comma ça, on est couvert.

          Et hop... Envoyer, c’est peser !

          Et en fait, d’après ce que j’imagine, le taux d’un produit varie suivant son usage... Pas suivant sa toxicologie réel.

          Le truc, c’est que ces produits s’accumulent et il y en a de plus en plus, surtout en France apparemment. J’ai entendu dire récemment que l’on était les champions du monde de la productivité agricole et les champions du monde de l’usage des produits phytosanitaires.

          Bref...

          Et pour finir :

          Je reproche à ce Monsieur et ces confrères, c’est de ne pas appliquer sur eux ce qui exigent des autres et qu’ils sont tout autant, sinon plus, partisans que ceux qu’ils dénoncent.

          C’est pour cela que les vidéos de ce monsieur, même si il y a toujours une part de "vérité" dans ce qu’il dit... Je les prends et je les mets à la poubelle.


        • vote
          maQiavel maQiavel 31 octobre 16:48

          @CoolDude
          On ne s’en fout car si le produit n’est pas ingéré à une dose toxique, le fait qu’il soit ingéré sur de longues périodes n’en augmente pas la concentration s’il est bien éliminé, dans ce cas il n’y a pas d’accumulation, c’est de la pharmaco de base. smiley

          Je ne vais pas entrer dans le détail mais si la méthodologie pour calculer les seuils toxico n’est pas parfaite, c’est la meilleure qu’on aie sous la main. Bref... 


        • vote
          CoolDude 31 octobre 16:57

          @maQiavel

          Qu’il soit a faible dose ou pas... Un toxique est un toxique.

          Ce qui change, c’est que dynamiquement, le corps répare ce que le produit toxique à détruit... Ou pas ou mal.


        • vote
          maQiavel maQiavel 31 octobre 17:16

          @CoolDude
          Dire qu’un toxique est un toxique ne veut rien dire, là on parle d’effets toxiques à seuil de dose c’est à dire que des dommages apparaissent au delà d’une certaine dose. En dessous, ces pesticides ne sont pas toxiques par définition. Bref, j’ai pris pour engagement de ne jamais parler de ce genre de sujet sur ce site, je m’arrête là... 


        • vote
          maQiavel maQiavel 31 octobre 17:24

          Enfin ça dépend des pesticides car certains sont sans seuil de dose mais vraisemblablement ce n’est pas ce dont il s’agit ici... 


        • vote
          CoolDude 31 octobre 19:13

          @maQiavel

          En chimie standard... La réactivité chimique d’un produit ne dépend que de la température et de la pression. La concentration des produits ne rentre pas directement en ligne de compte.

          Quand les conditions sont "bonnes" (exemple : notre corps humain est à 37 °C et à 1 Atmosphère de pression) la réaction se fait et est entièrement consommé.

          Des catalyseurs chimiques peuvent modifier la cinétique mais bon, globalement il n’y pas de notion de seuil de concentration.

          Soit la réaction se fait, soit elle ne se fait pas.


        • vote
          CoolDude 31 octobre 19:17

          @maQiavel

          Je pense qu’en toxicologie... La notion de seuil, c’est quand une certaine dose d’un produit en un temps donnée devient pathogène.

          On va dire que sous ce seuil, le corps sait gérer.

          Après...


        • 1 vote
          yoananda yoananda 30 octobre 22:20

          Très bonne vidéo.
          J’ajoute un petit truc pour ma part : le débat. Le débat c’est très bien pour faire la part des choses. Enfin ... si on est assez sincère avec soi même bien sûr, car le débat peut empirer les choses si on décide de s’entêter sur un sujet malgré les "preuves" contraires.
           
          En tout cas, c’est un outil "facile", à portée de tous : le bullshitomètre des autres.
           
          C’est le seul ajout que j’aurais à faire à cette vidéo sinon, très bien faite, bien amenée, méthodique, complète, didactique. Du beau boulot.
           
          Dernier point : les expériences mystiques. C’est le genre de trucs qui foutent tout ce que vous pensez savoir en l’air. Pas facile de s’en remettre. Je pense d’ailleurs que, sauf cas particuliers, la plupart des "victimes" mettent des années à récupérer (si jamais ils le font). Dans ces cas la, de mon point de vue, cette méthodologie ne s’applique pas. Mais bon, c’est un peu à part.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zodiac

Zodiac
Voir ses articles







Palmarès