• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

JL

Voir mon profil sur Agoravox

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 460 0
1 mois 0 9 0
5 jours 0 3 0


Derniers commentaires




  • vote
    JL 13 janvier 09:16

    @Super Cochon
     
    ’’La Gauche est l’ami du Capitalisme’
     
    Dit autrement, la gauche n’est pas le communisme. Ça on le savait depuis longtemps.
     
    Si Marx s’est trompé c’est parce qu’il a attribué au capital les turpitudes des capitalistes.
     
     Le capitalisme c’est l’économie de marché ; le libéralisme c’est la société de marché.
     Le capitalisme c’est le pouvoir du capital dans l’économie ; le libéralisme c’est le pouvoir des capitalistes dans la société.
     
     
    « Ne pas laisser le capital régner, voilà ce qu’est être de gauche. » Frédéric Lordon

     
    Je dirais pour paraphraser Lordon : Ne pas laisser les capitalistes régner, voilà ce qu’est être de gauche.
     
    Carlos Gohn en prison, ça relève de cette idée.





  • vote
    JL 11 janvier 09:22

    @tobor
     
     je ne sais pas comment comprendre votre approbation.
     
    Ce que je veux ajouter c’est ceci : hormis la position des pédophiles pédocriminels quand ils passent à l’acte —, il y a d’un coté la doctrine de Françoise Dolto, de l’autre la négation pure et simple de la valeur du consentement de l’enfant.
     
    Autrement dit, soit le respect de l’adulte qu’il est en devenir, soit le déni de son humanité sur au moins un plan, le plan sexuel. Ce déni n’est pas sans conséquences sur kes autres plans
     
    La position défendue par la majorité n’est pas acceptable dans un contexte de décriminalisation de la pédophilie. Dans un contexte inverse

    cette position conservatrice est archaïque.
     
    En revanche, la doctrine Dolto est amha la seule soutenable quand il est dit et redit que, quelle que soit la demande de l’enfant en la matière, l’adulte doit la refuser mais habilement si possible et sans culpabiliser l’enfant, puisqu’il ne lui est pas légalement fait grief d’exprimer de tels désirs.
     
    Ces désirs éventuels devront être canalisés vers des activités et créatives un développement positif, c’est ce qu’on appelle la sublimation.
     
    Une enfant abusé, quel que soit ’’le pied éventuellement pris’’, est toujours victime d’une pluralité de peines, double, triple, ...
     
     Avantage secondaire, en cas de plainte, l’adulte sera condamné. En cas de non plainte, les deux s’en sortiront au mieux.
     



  • vote
    JL 10 janvier 14:48

    La relation entre consanguins adultes ne concerne pas la justice, sauf s’il y a plainte naturellement. Rien ne saurait aggraver ce qui n’est pas un délit, en l’occurrence une relation entre adultes consentants. 
     
    En revanche, l’inceste en matière de relation adulte enfant est une circonstance aggravante, puisque cette relation est un délit, en dépit du consentement éventuellement allégué de l’enfant.
     
    Les pédophiles nient cette différence fondamentale.



  • 1 vote
    JL 10 janvier 10:12

    @Nicolas5
     
    ma défense ? Quelle défense ? Je ne défends pas Dolto, j’exprime ma conviction, laquelle n’est évidemment pas conforme à ce que vous faites dire à Dolto. Bien au contraire.
     
    A partir de et jusqu’à quel âge est-on adolescent ?
     
    Pour moi, l’inceste en matière de relation adulte enfant est une circonstance aggravante. La relation entre consanguins adultes ne concerne pas la justice, sauf s’il y a plainte naturellement.
     

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès