• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Aaltar

Aaltar

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 75 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 18 votes
    Aaltar Aaltar 4 septembre 2015 12:01

    Merci Michel Onfray !



  • vote
    Aaltar Aaltar 26 mai 2014 15:15

    Onfray n’usurpe pas son titre de philosophe puisqu’il m’amène précisément à faire ce que la discipline induit. Quand BHL nous énonce ce qu’il est bon de penser, Onfray nous expose ce que lui pense et ce qui sert finalement de matière à la réflexion. C’est quelqu’un qui supporte le dialogue et ne cherche pas à dicter tel le penseur maître à son élève considéré comme trop bête pour réfléchir lui même (ce que fait BHL).

    Alors oui, Onfray est un philosophe au sens le plus strict et le plus étymologique du terme.

    Je n’imagine de toute façon pas une seconde que cette considération puisse être comprise et/ou réclamé par quelqu’un comme toi qui a une si piètre qualité d’argumentation.



  • 1 vote
    Aaltar Aaltar 16 mai 2014 13:43

    Le théorie du mécanisme hydraulique tient la route maintenant ça ouvre d’autres questions. Que peut bien contenir la pièce secrète si le monument dans son ensemble n’est pas un tombeau ? La Grande galerie avait quelle vocation pour être réalisée dans ces proportions ? Si ce n’est pour être un sarcophage, à quoi sert ce qui est considéré comme tel ? Comment considérer l’ouvrage dans une vue d’ensemble plus globale du site ?



  • vote
    Aaltar Aaltar 16 mai 2014 13:33

    Je vu vos autres vidéos depuis quelques temps.



  • 5 votes
    Aaltar Aaltar 16 mai 2014 12:02

    La nature même d’une chose qui pousse à s’interroger doit être perçue comme nécessaire. C’est en ouverture ce que je considère comme juste à la lecture des vidéos de Philippe Lheureux.

    Le dogme carcérale constituée par la "vérité" officielle nuit à ce qu’un esprit doté d’honnêteté intellectuelle peut attendre. Il ne s’agit pas de ne pas croire, ou de réfuter mais bien de condamner la pratique qui vise à repousser toute tentative d’ouverture de ce qu’il faut considérer comme acquis.

    Un cercle est un cercle jusqu’à ce qu’on perçoive une mise en relief qui nous le fait en réalité apparaitre comme une sphère.

    La théorie du tombeau de fait tient difficilement la route si on ne retrouve aucune manifestation funéraire et pour croire et étayer des allégations il faut un minimum plus que du fantasme ou du dogme auquel s’accrocheront mordicus les garants de la "vérité".

    La terre est plate et on sanctuarisera dans la douleur cette vérité si d’aventure elle devait être remise en question.

    Je souhaite bon courage à Philippe L. dans l’établissement de ses théories qui ont le mérite, appréciable, de penser qu’en matière de théorie historique rien n’est acquis et tout doit être réévalué au fil de l’évolution des connaissance.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité