• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Le Zouav

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 315 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 4 votes
    Le Zouav 21 juin 2017 16:21

    @Sutter Kane

    Truther et debunker ont souvent le même défaut : se focaliser sur des éléments qui au final n’apporte rien.
    Le coup du WTC7, qui est annoncé écroulé à la télé avant qu’il le soit, Silverstein qui demande à ce qu’on le détruise ou pas... franchement, c’est pédaler dans le vide. Ca n’apportera rien comme élément concret, dans un sens ou dans l’autre.
    Tout pleins d’éléments techniques à la marge sont débattus et débattus et rebattus sur les forums, mais ces éléments ne font rien avancer.
     
    Certains points ne sont en revanche quasi jamais abordé, que ce soit pas les "chercheurs de vérité" ou les "débunkers".
    Le fric par exemple. La thune, le pèz, les talbins. Le 11 septembre ne fût pas seulement un attentat, ce fut un casse monumentale. Les millions de Silverstein en assurance, ça on en parle beaucoup, pas de souci. Mais le reste ...
     
    On entend moins parlé des + de 30 firmes, touché par les attentats, parmis lesquels American Airlines, United Airlines ou encore Merryl Lynch (un des plus important locataire du WTC) qui ont fait l’objet, par l’entremise de la Deutsche Bank, de spéculations dantesques les jour précédent le 11 septembre.
    Les infos exigés par le gouvernement américain auprès de SWIFT, elles sont forcement exploitables, mais rien, nada. Secret défense.
     
    Lorsque des mouvements de capitaux suspects peuvent conduire à des responsables, l’administration les ignore, voir M. Atta (Et les conclusions du site 911 Myths sur le financement s’articule autour des 100K$ de Atta. 100K$ ... c’est pas sérieux).
    On peut lire dans le rapport officiel de la commission d’enquête sur les attentats du 11 septembre, que connaître les commanditaires, via l’origine des fonds, des attentats "importe peu", c’est le terme utilisé !!. Moi ça me trou le cul, que le rapport officiel précise que connaitre l’origine des fonds "importe peu".
     
    Et ça, c’est une paille dans la masse d’informations ou d’axe de recherche complètement négligé par les chercheurs de vérité, quelque soit leur bord.

    Moi, en tant que complotiste amateur (c’est comme ça que ma position est catalogué par nos élites, journalistique ou politique), qui conteste le sérieux du rapport officiel et de l’enquête mené par l’administration bush, je ne saurai jamais le fin mot de l’histoire, je ne serai jamais en mesure d’avoir une vue d’ensemble du truc. Mais les éléments à ma disposition sont suffisant pour dire à minima que l’enquête a été bâclé, voir saborder, et que la version qui en découle est parcellaire, mensongère et truffé d’incohérence.



  • vote
    Le Zouav 20 juin 2017 10:18

    @pegase

    Il y a tellement de nuances dans le scepticisme ...
    On ne peut pas nier que l’activité humaine impact grandement le climat : un exemple qui parlera aux "complotistes" de tout bord : suite au attentats du 11 septembre, il y a eu 3 jours et 3 nuits d’interruptions du trafic aérien.

    Résultat : trois jours sans avions, et +1.5°C de moyenne sur le territoires des états-unis. Et une amplitude thermique entre le jour et la nuit accentué (+3°C). Quand on compare aux variations de températures annoncé sur X années, c’est colossal.

    Je ne sais pas si il existe des climatologues qui ont fais des prospectes, des études, de l’impact sur le climat qu’aurai un arrêt généralisé du trafic aérien sur une semaine, un mois, un an. => Moins de kérosène brulé, donc moins d’effet de serre, mais bien plus de rayonnement, ... je suis incapable d’imaginer toutes les variables, mais ça doit être intéressant.
     
    A coté de ça, la focalisation sur l’effet de serre au détriment d’autres problèmes écologiques majeurs (océan de plastique, empoisonnement des sols, perturbateur endocrinien, ...) est très dérangeante, et quand on vois les montagnes de communication pour une petite partie du problème, on se pose forcement des questions.
    M’enfin, on peut se faire du fric avec l’effet de serre, c’est plus compliqué avec tout le plastoc à virer des fonds marins.



  • 1 vote
    Le Zouav 19 juin 2017 14:29

    @Sutter Kane

    C’est comme pour tout : plutôt que d’agir sur les causes, on s’attaque aux conséquences.
     
    Si on remonte 50 ans en arrière, voilà ce qui pouvait exister : http://www.ina.fr/video/CAF97038182/pluie-artificielle-au-japon-video.html

    D’autres liens (non complotiste) sont disponibles dans la description de cette vidéo.
    On peut trouver en consultant ces liens ceci :
    "Le premier document juridique à faire allusion aux modifications de temps est un accord bilatéral : selon l’art. 2 de l’Accord entre les Etats-Unis et l’U.R.S.S., relatif à la coopération dans le domaine de la protection de l’environnement, signé à Moscou le 23 mai 1972, la coopération entre les deux pays portera entre autres sur l’étude de l’influence des modifications de l’environnement sur le climat, mais cette disposition semble viser essentiellement les modifications non intentionnelles du temps"

    Ca fait donc depuis un moment qu’on planche sur les moyens d’agir sur le climat, qu’on théorise, qu’on expérimente, qu’on légifère même. Sans forcement communiquer des masses.



  • 1 vote
    Le Zouav 16 juin 2017 16:48

    @Qiroreur

    Je suis déçu, j’avais rédigé un post conséquent et mon navigateur m’a tout skouizé.

    Je suis d’accord avec vous concernant les approximations des "truthers" sur nombres de sujets. (Ils sont plus souvent désinformateurs que truthers). 
     
    Je ne voulais pas revenir sur les impacts d’avions, mais sur le NIST.
    Dans son rapport sur le WTC7, le NIST admet une séquence de chute libre. Chute libre inexplicable pour un effondrement du au feu. Même avec des cuves remplis de fioul dans le bâtiment. Modèle mathématique foireux ? Erreur de calcul ? Dans tout les cas, ils y a une couille dans le potage, enfin, dans le rapport.
     
    Vous évoquez dans un commentaire la théorie du "laisser-faire". Je suis d’accord la-dessus, il y a forcement de ça : l’imminence d’un attentat aux USA, dont tout les services secrets occidentaux étaient conscients, les décisions "étranges" les semaines précédant le drame, on trouve des éléments qui indiquent que des gens "savaient" qu’il allait se passer un truc à NY avec des avions. Et qu’ils n’ont pas été pro-actif pour empêcher quoi que ce soit.

     Mais il y a également forcement une complicité dans l’appareil d’état. Ne serais-ce que vis à vis du NORAD, la façon dont a été court-circuité la chaine hiérarchique de réponse ne peut pas être imputé au "terroristes islamistes". La façon dont ont été géré les scènes de crimes sont également sujettes à caution, et c’est pas les barbus qui ont organisé la gestion des déchets.
     
    Je n’ai pas la prétention de savoir qui à manigancé ça et comment. Mais le récit qui est fait de cette tragédie dans les livres d’histoires conventionnels s’apparentent pour moi à une description du "mensonge par omission". Trop d’éléments sont négligé car jugé "non significatif" ou "d’importance mineur" (terme du rapport officiel, sur l’origine des fonds qui ont servi à financer l’organisation par exemple), alors que ce sont des points capitaux dans l’appréhension global des attentats. On n’agit pas de la sorte sans quelques squelettes dans le placard.



  • 2 votes
    Le Zouav 14 juin 2017 17:15

    @pegase

    Comme toujours, vous faites des remarques à l’emporte pièce. Sachez que j’ai mis un bulletin Asselineau dans l’urne au premier tour.
    C’est ce genre de remarque qui montre bien que vous pensez avoir la science infuse, vous imaginez à partir de 3 commentaires ou d’une critique à l’égard d’un de vos post que je suis "du camp d’en face", et que donc je ne peux qu’avoir voté pour marine. Pensé binaire, lorgnette et tout le tralala.
     

    Concernant votre commentaire, il me faudrait un peu de temps pour vous expliquez en quoi les ponts, les raccourcis que vous faites en passant d’une idée à l’autre sont digne de Soral et réduisent drastiquement les possibilités d’échanges. Mais d’autres plus à l’aise dialectiquement que moi ont essayé ici, sans réel succès...

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès