• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

lemi

lemi

(n° 22100 sur agoravoxTV)
comprendre le monde à partir de penseurs (vraiment) d'avant-garde contre l'essentialisme :
Saussure, Laborit, Bourdieu, T.Hall, Bateson, Gagnepain, Voltaire & Rousseau, Poincaré, Quine, Russel, Weber, Hume, Locke, Kant, Valery, Darwin, Latour, Habermas ...

Tableau de bord

  • Premier article le 09/01/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 656 93
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires




  • 3 votes
    lemi lemi 4 avril 2016 12:16

    @lemi
    En regardant cette vidéo, je vois surtout un pathos écœurant, qui, puisqu’il n’était pas là de tout temps ...

    Or, même si les femmes l’ont utilisé plus souvent, plus constamment que les hommes, et que les hommes l’utilisent désormais, c’est bien que c’est CULTUREL !

    non ?

    Et si c’est culturel, alors, ça peut venir :

    - soit d’une autre culture (éventuellement d’abord féminine, plus probablement infantile, mais encore plus probablement adultes, mais édifiée ailleurs)

    - soit, émerger spontanément à partir de pulsions que pour des raisons conjoncturelles, nous n’arrivons plus à civiliser.

    - soit, un peu des deux

    Pour moi, la façon d’argumenter de Guéguen contre les objections qui lui sont faites fait partie de cette culture, mais j’incriminerai ses lectures plutôt qu’une possible féminisation de ce beau et sympathique jeune homme.



  • 4 votes
    lemi lemi 4 avril 2016 12:01

    @Qaspard Delanuit
    Considération intéressante sur l’impossibilité de discuter,de réfléchir collectivement ...

    Mais la façon dont vous l’articulez avec la "sexualisation" est une autre considération, qui n’apporte rien à la première, si ce n’est un divertissement, un écran de fumée ...

    Que l’impossibilité de discuter collectivement ait touché les femmes de votre famille avant les hommes de votre famille, ne permet pas de conclure qu’il s’agit d’une féminisation.

    C’est même la démonstration que ça n’en est pas une, si on réfléchit bien !

    En tous cas, c’est bien une considération parasitaire, et qui est inconsciemment choisie pour cela !

    Pour masquer le fait que la pulsion qui empêche la discussion est plutôt tribale, clanique.

    (pour le dire simplement)



  • 2 votes
    lemi lemi 4 avril 2016 08:20

    Peu importe de qui on parle (Mélenchon Asselineau, ou autre ...) :

    Avoir un a priori sur quelqu’un est normal, MAIS

    en tirer un verdict définitif est contre productif.

    Cela ne convainc que ceux qui sont dominé par leur esprit grégaire, le culte du chef, et qui sont donc déjà convaincus.

    De plus, c’est une occasion ratée de construire des outils d’interprétation du monde.

    (or, rater une telle occasion est la principale motivation des gens stupides à qui cela fait peur)



  • vote
    lemi lemi 3 avril 2016 18:58

    @ged252 :"ça intéresse personne ce que je raconte"

    Lle seul intérêt d’un message qui propose un angle, une perspective, un but, différents de ceux qui étaient en train d’être discutés, est de démontrer que notre culture nous incite à l’autisme, au dialogue de sourds, à faire ce que les journalistes nous ont appris à faire : juxtaposer des considérations à d’autres considération, et à se foutre totalement du fait qu’il s’agit là d’un acte de violence envers les gens qui sont polarisés autrement.

    Oui, ce n’est pas la réponse que vous attendiez, vous étiez polarisez autrement, et j’ai donc l’air de m’en foutre. Mais non, mon acte de violence est volontaire, il n’est pas fait pas inadvertance, je l’explique et le revendique.

    Mais précisément, je ne "hijacke" pas, bien au contraire, je résiste à votre "hijakerie"



  • vote
    lemi lemi 3 avril 2016 18:44

    @el photon

    Je trouve le genre de considération "prendre un billet" "nourrir leur ego" totalement néfaste dans une conversation, car, non seulement en l’occurrence, on n’en sait rien, mais surtout on s’en fout.

    Néfaste de mêler cette suspicion d’une propension hypothétique et sans aucune importance, à une remarque bien plus intéressante que vous faites à la fin, qui est bien plus importante et qui répond à la démarche de Guéguen qui s’adresse effectivement à nous, et nous propose une interprétation de la réalité.

    Malheureusement le caractère ironique (qui m’a fait bien rire, j’avoue) de cette deuxième partie de votre message, ne favorisera pas celui qui en est victime de la prendre au sérieux.

    Et c’est dommage, car le véritable mépris serait de ne rien répondre à quelqu’un qui nous présente un système d’interprétation égal à des centaines d’autres, et qui ne permet de découvrir aucun levier d’action.

    Je crois que c’est une marque de respect, et même une éthique, que de répondre (même si lui-même ne verra pas ou ne comprendra pas cette réponse), et de signifier que l’impression de cohérence de ce genre d’explication auto-suffisante, tautologique, ignorant pathétiquement son propre relativisme, empêche d’accéder à une analyse du monde social, ayant un minimum de scientificité.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Charlie Hebdo Liberté d’expression






Palmarès