• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

nodx

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 52 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    nodx 13 décembre 2011 20:42

    La Chine est clairement expansionniste et ne se le cache pas : elle a d’ores et déjà engagé des conflits territoriaux à ses frontières terrestre et maritime, elle s’immiscie et crée des tensions politique chez ses voisins, elle arme ses premiers portes-avions, elle use d’une attitude colonialiste en Afrique notamment pour s’accaparer de richesses énergétiques.
    Elle se comporte de fait comme toute nouvelle superpuissance impérialiste qui arrive sur la scène mondiale, comme le firent en leurs temps la France, la GB, l’Allemagne, le Japon, l’URSS, les USA.
     
    Article intéressant à ce sujet : http://www.slate.fr/story/47379/etats-unis-chine-australie-pacifique-diplomatie-militaire
    Les USA délaisse l’Europe et le proche orient pour se concentrer sur la zone pacifique, aux côté de nouveaux alliés comme l’Australie, et préparer les hostilités à venir avec la Chine. Côté européen, on a toujours un train de retard et on est encore dans l’illusion d’un monde dominé par les USA.



  • 2 votes
    nodx 12 décembre 2011 21:45

    Les USA qu’on nous décrit dans la vidéo ça ne ressemblerait pas de plus en plus à la Chine actuelle ?
    Ce n’est pas très étonnant : la Chine prenant de plus en plus de poids sur la scène mondiale, son modèle de société totalitaire tend lui aussi à se banaliser. Les USA représentaient le modèle standard de démocratie (certes très contestable) qui devait à terme s’imposer à tous, maintenant nous voyons le modèle totalitaire chinois devenir un nouveau standard alternatif.
     
    C’est de bon ton de taper sur les méchants américains, et je ne m’en prive pas non plus, mais le réveil sera brutal lorsqu’on constatera quelle superpuissance nuisible la Chine sera devenue dans quelques années. C’est maintenant qu’on aurait dû s’efforcer de l’arrêter, dénoncer et annuler son entrée illégale dans l’OMC, stopper tout transfert technologique (militaire, qui plus est), imposer l’indépendance du Tibet et celle de fait de Taïwan, soutenir (ou manipuler, pour être honnête) les opposants pour déstabiliser le régime, etc.
    Bref, braquer un peu plus les projecteurs sur la Chine plutôt que de s’émouvoir du moindre pet de travers des USA et manger du popcorn devant les querelles éternelles et dérisoires des sionistes/anti-sionistes.



  • 3 votes
    nodx 5 décembre 2011 22:23

    Le plus triste c’est qu’à aucun moment dans la vidéo ce monsieur ne reconnait une once de sa propre responsabilité. "C’est la faute à la troïka, aux politiques corrompus, à l’euro, aux marchés financiers...", bref ce serait la faute au monde entier sauf aux Grecs eux mêmes. Or c’est cruels à dire mais les Grecs sont les premiers responsables de leur situation, et ils ne se relèveront sans doute pas tant qu’ils ne reconnaitront pas cela.
     
    C’est le citoyen de base qui élit ses politiques, qui répond aux sondages d’opinion que sa principale préoccupation est le pouvoir d’achat ("...de produits chinois" faudrait-il ajouter), qui promeut le rêve de partir en retraite à 50 ans, qui plébiscite des artistes ignares et politiquement-corrects (les gens bouderaient un coluche ou un desproges, trop sophistiqués aujourd’hui).
    C’est ce citoyen qui jure contre "les traders des marchés financiers" (et toute autre notion abstraite le dédouanant de toute responsabilité) mais qui ne se soucie pas de demander à son banquier de placer son epargne par exemple dans les prêts aux PME, et qui se comporte lui même finalement comme un spéculateur lorsqu’il demande à placer sur "ce qui rapporte" et investir dans la pierre. La rente immobilière est ce qui plombe le plus aujourd’hui l’économie française, et elle profite à bien plus que les seuls 1% qui sont censés "exploiter les 99%". On peut sortir des exemples pareils à la pelle, et si on les empile ensuite ça donne un début d’explication un peu plus crédible que celle de la responsabilité des agences de notation.
     
    Les antécédents de caste ou d’élite qui auraient menée seule un pays à sa perte sont des cas exceptionnels et isolé de l’histoire (les Khmers rouges sont un rare exemple) ; par contre on trouve à tous les étages des nations et des civilisations pourtant brillantes qui se sont lentement effondrées de l’intérieur à cause du délitement, de l’insouciance, du je-m’en-foutisme de la plus large base de leur propre population.



  • vote
    nodx 1er décembre 2011 23:32

    Je ne suis ni partisan de la vo du 11 sept, ni partisan de la théorie du "groupuscule qui manipule les USA", et je ne tiens pas non plus à réhabiliter les USA.
    Je suis juste dubitatif devant ces commentaires qui présentent la Chine comme le chevalier blanc qui viendrait poutrer le vil Américain. Les USA se débrouillent en réalité très bien pour se casser la gueule tout seul (d’ailleurs n’est-ce pas la destiné de tout empire...) et tout montre qu’ils amorcent une phase de repli à nouveau sur eux même, dans l’isolationnisme qui les a toujours caractérisé.
     
    A l’inverse la Chine (ou plutôt le groupuscule bien réel que constitue le comité central du PC Chinois) profite du déclin américain pour imposer ses propres visées impérialistes. Un impérialisme sur fond de revanche envers l’occident qui l’a humilié 150 ans plus tôt lors des guerres de l’opium. Une revanche malsaine qui ne peut que rappeler celle qui avait motivé les allemands humiliés par le traité de Versailles et qui avait conduit à la 2nde GM.
    Le spectre d’une 3e GM était encore inconcevable il y a 10 ans, ce n’est pas anodin que l’idée soit instillée par les médias chinois à mesure que le comité central dévoile ses visées impérialistes.



  • 1 vote
    nodx 1er décembre 2011 21:23

    Marrant de lire les commentaires, ça rappelle que l’Histoire est un éternel recommencement. Dans les années 30s et 40s certains Français se sont finalement satisfaits de la montée en puissance du IIIe Reich, et ont préférés souhaiter la défaite de l’éternel rival britannique. Et si cela pouvait en prime permettre de se débarrasser des juifs, alors ça aurait été une bonne affaire, disaient-ils.
     
    Aujourd’hui la rivalité franco-britannique s’est muée en rivalité franco-américaine (ou euro-américaine) : on a toutes les raisons de les détester et eux de même. Mais aussi détestable que soit devenue l’Amérique, je la préfère infiniment à ce que représente la Chine aujourd’hui. Les USA sont déjà dans une phase de repli sur eux même, comme le fut l’empire britannique déclinant. La Chine elle, est dans une course à l’armement (instiguant peu à peu l’idée d’une 3e GM) et rêve d’imposer au monde son China’s way of life à sauce de totalitarisme et d’esclavage industriel. Son prosélytisme envers l’Inde, pourtant grande nation démocratique, est très significatif sur ce point.
     
    Dans tout ça, les lubies sionistes/antisionistes ne sont, comme toujours, que secondaires, un éternel prétexte pour s’aveugler des vrais enjeux.
    Et pour terminer le parallèle : ceux qui se réjouissent aujourd’hui de la montée de la Chine sont les collabos contemporains.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès