• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Paradisial

Paradisial

Je suis un esprit atemporel.
De loin, l’air hautain, en m’approchant, on découvre un être très altruiste. D’apparence infantile, ma jovialité est plutôt angélique. Mon coeur large m’invite à sourire au monde entier. Chevaleresque, j’ai également l’esprit du sacrifice. Scrupuleux, ma conscience m’est une amie fidèle. Exigeant envers moi-même, je le suis également envers les gens. Fin sans quelconque hypocrisie, ma galanterie est spontanée envers le monde entier. Seule exception : les arrogants me sont des êtres translucides, je ne les calcule jamais. Très sensible à la sensibilité des autres, je deviens impassible quand on veut trop abuser de la mienne. Calme, je ne permets pas à la bêtise humaine de me faire déchaîner. Mon majeur défaut est celui d’être perfectionniste.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/06/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 338 102
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires




  • 2 votes
    Paradisial Paradisial 8 septembre 2010 04:16

    Voici deux articles de ma facture :

    Qui est Allah ?!!

    Les Saintes Écritures de l’Islam dans Les Saintes Icônes de l’Eglise
    Voici le contenu du premier article :

     :
    A - Que veut dire Allah ?!!!
    B - Allah au sein d’une Eglise Française directement à la Télé
    C - Le terme Allah existe-t-il que dans le Coran ?!
    D - Le Nom de Dieu dans la Langue de Jésus ?!
    E - Allah le Nom Commun de Dieu dans les trois religions ?!!!
    F - Bonus from Hollywood
    G - Les Attributs de Dieu dans le Coran et en Islam
    H - Que signifie la formule « Allahu Akbar » ?!
    I - L’ampleur de la Miséricorde de Dieu en Islam



  • 4 votes
    Paradisial Paradisial 5 septembre 2010 15:27

    Le lien de l’enfant de 13 ans embrassant l’islam avait été altéré. Voici la même vidéo via une autre adresse.

    Lui-même expliquait qu’il fut assez curieux au sujet des religions, et qu’il dut faire des recherches, comparer, et trouver (la vérité).

    Et là, d’un seul coup, 22 australiens qui se convertissent à l’issue d’une conférence.



  • 5 votes
    Paradisial Paradisial 5 septembre 2010 15:20

    Altaïr,

    Il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis.

    Savez-vous déjà que le pseudo que vous utilisez correspond à un mot issu de l’arabe ?!!

    Sinon, certes, il y est des (pseudo)musulmans qui se convertissent au christianisme. Ceci certes n’est pas à ignorer.

    Toutefois, il faudrait être assez curieux et chercher à comprendre pourquoi les gens se convertissent dans un sens ou un autre, en explorant leurs propres motivations à eux, et non en cherchant des interprétations personnelles.

    Assez souvent, les (pseudo)musulmans qui partent dans l’autre sens sont des gens portant simplement des noms arabes, des gens trop acculturés qui ne connaissent pas grande chose à la religion islamique, et qui n’en ont reçu que quelques bribes dans le lot des coutumes familiales. Souvent, ils quittent une version de monothéisme pur et parfait vers des approches de Dieu carrément anthropomorphes, païennes et mythologiques (indissemblables des païens d’antan).

    Quand on explore leur arguments on y ressent beaucoup de crédulité, contrairement à ceux des gens convertis à l’Islam à l’issue de profondes recherches et d’une quête sérieuse, critique et pragmatique de la religion. Il suffirait là encore d’explorer leurs motivations pour y trouver une volonté sincère de trouver des réponses logiques et raisonnable quant aux maintes questions existentielles qui taraudent l’esprit de toute personne dotée d’un minimum d’intelligence.

    A ce titre, le témoignage de Yusuf Estes est fort édifiant. Il n’y a qu’à explorer le cheminement de cet excellent homme.

    Invité une fois à l’église pour un échange interreligieux, deux personnes parmi la foule finirent par se convertir sur le champ à l’Islam au sein de l’Eglise. L’une d’elles était la fille même du prêtre en chef de ladite église. smiley



  • 6 votes
    Paradisial Paradisial 5 septembre 2010 14:32

    Cascabel,

    Supplément au sujet de la circoncision puisque vous sembliez chercher à en comprendre davantage.

    Quand le père fait circoncire son enfant, il ne respecte pas seulement une tradition adamique, mais en plus il est prévenant quant au confort hygiénique de la future femme qu’épousera son enfant une fois devenant adulte, et par ce, cette tradition se veut respectant la femme.

    Dans l’Evangile selon Barnabé, Jésus (que le Salut de Dieu soit sur lui) nous expliquait largement l’essence de la circoncision, qui ne se limite pas à un acte chirurgical mais aussi à la circoncision de la chair et du coeur.

    Chapitre 22

    .....

    Alors les disciples dirent :« Maître, dis-nous pour qu’elle raison l’homme doit se circoncire ! » Jésus répondit :« Qu’il vous suffise que Dieu l’a commandé à Abraham en ces termes : Abraham, circoncis ton prépuce et celui de toute ta maison, car c’est une alliance entre toi et moi pour toujours ! »

    Chapitre 23

    Cela dit, Jésus s’assit près de la montagne qui fait face à Tyr et ses disciples s’approchèrent de lui pour entendre ses paroles. Jésus dit alors :« Au paradis, après qu’Adam, premier homme trompé par Satan, eut mangé la nourriture défendue par Dieu, sa chair se rebella contre l’esprit. Alors il fit serment en ces termes :« Par Dieu, je veux te couper ! » Et après avoir cassé une pierre, il prit sa chair pour la couper avec le tranchant. Aussi fut-il réprimandé par l’ange Gabriel. Il répondit :« J’ai juré par Dieu de la couper et je ne serai jamais monteur ! » L’ange lui montra alors l’excroissance de sa chair et il la coupa. C’est pourquoi, de même que tout homme prend chair de la chair d’Adam, ainsi est-il est obligé d’observer tout ce qu’Adam promit par serment. Adam appliqua cela à ses fils et l’obligation de la circoncision se transmit de génération en génération.

    Or, au temps d’Abraham, l’idolâtrie s’étant multipliée sur la terre, peu nombreux étaient ceux qui se trouvaient circoncis. Dieu révéla donc à Abraham ce en disant :« Celui qui n’aura pas circoncis sa chair, je le rejetterais de mon peuple à jamais ! ». A ces paroles des Jésus, les disciples tremblèrent de crainte, parce qu’il avait parlé dans la véhémence de l’esprit. Jésus dit alors :« Laissez sa crainte à celui qui n’a pas circoncis son prépuce, parce qu’il est privé du paradis ! »

    Puis Jésus ajouta :« Chez beaucoup, l’esprit est prompt dans le service de Dieu, mais la chair est faible. C’est pourquoi l’homme qui craint Dieu doit considérer ce qu’est la chair, d’où elle a pris origine et ce à quoi elle sera réduite. Dieu créa la chair de la boue de la terre. En elle, il insuffla le souffle vital en soufflant dedans. Quand donc la chair fait obstacle au service de Dieu, elle doit donc être méprisée comme de la boue et foulée aux pieds, car celui qui hait son âme en ce monde, la garde pour la vie éternelle. Ce qu’est la chair actuellement, ses désirent le manifestent : elle est un cruel ennemi de tout bien, car elle seule désire le péché. L’homme doit-il donc, pour complaire à son ennemi, cessez de plaire à Dieu, son créateur ? Jugez-en vous-mêmes ! Tous les saints et Prophètes ont été ennemis de leur chair pour le service de Dieu. C’est pourquoi spontanément et avec allégresse, ils allaient à la mort pour ne pas offenser la loi de Dieu, donné à Moïse, son serviteur, en allant servir les dieux faux et menteurs. Souvenez-vous d’Elie qui fuyait par des lieux déserts de montagne, ne mangeant que de l’herbe et vêtu de peaux de chèvre. Combien de jours ne jeûna-t-il pas ! Quel froid ne supporta-t-il pas ! combien de pluies le trempèrent ! Et tout cela pendant les sept ans que dura l’âpre persécution de l’impure Jézabel ! Rappelez-vous Elisée qui mangeait du pain d’orge et s’habillait de vêtements des plus grossiers ! Je vous le dit en vérité, ceux-là, qui n’ont pas craint de mépriser leur chair, étaient terriblement redoutés des rois et des princes. Cela suffirait pour mépriser la chair, ô hommes ! mais si vous regardez les tombeaux, vous saurez ce qu’est la chair ! ».

    Sinon, dans le même Evangile selon Barnabé il existe un autre joli passage parlant de cette fameuse circoncision de la chair.

    Extrait de l’Evangile de Barnabé :

    Chapitre 21

    Jésus s’en alla donc de chez eux et monta du côté de Tyr et Sidon, Et voici qu’une femme de Canaan, sortie de son patrie à la recherche de Jésus avec deux de ces fils, lui cria en le voyant venir avec ses disciples :« Jésus, fils de David, aies pitié de ma petite fille qui est tourmentée par le diable. » Jésus ne lui répondit même pas un mot, parce qu’ils faisaient partie du peuple incirconcis. Les disciples furent pris de pitié et dirent :« Maître, aie pitié d’eux ! voie comme ils crient et comme ils pleurent ! » Jésus répondit :« Je ne suis envoyé qu’au peuple d’Israël ». Alors la femme vint devant lui avec ses fils, pleurant et disant :« Fils de David, aie pitié de moi ! » Jésus répondit :« Il n’est pas bon d’enlever le pain des mains des fils et de le donner aux chiens ! » Jésus dit cela à cause de leur impureté, car ils faisaient partie du peuple incirconcis. La femme répondit :« Seigneur, les chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres ! » Alors Jésus admira les paroles de la femme et dit :« Femme grande est ta foi ! » Et, les mains levées au ciel, il pria Dieu. Puis il dit :« Femme, ta fille est libérée. Va en paix ! » la femme s’en alla et en rentrant chez elle, elle retrouva la petite fille qui bénissait Dieu. C’est pourquoi la femme dit :« Vraiment il n’y a pas d’autre Dieu que le Dieu d’Israël ! » Et toute sa parenté s’agrégea à la loi de Dieu, selon la loi écrite au livre de Moïse.

    Note Paradisial : jusqu’ici le scénario ne diffère pas des autres évangiles, par contre, dans ce qui va suivre les vrais propos de Jésus sont explicités et révèlent toute leur sagesse. Jugez par vous-mêmes.

    Chapitre 22

    Ce jour là, les disciples interrogèrent Jésus :« Maître, pourquoi as-tu répondu à cette femme qu’ils étaient des chiens ? » Jésus répondit :« Je vous le dit en vérité, un chien est meilleur que l’homme incirconcis ! » Les disciples s’attristèrent alors et dirent :« Ces paroles sont dures. Qui pourra les comprendre ? »

    Jésus répondit :« O insensés ! Si vous considérez ce que fait le chien, pour servir son maître, alors qu’il est sans intelligence, vous trouverez que j’ai parlé juste. Dites-moi : le chien, ne garde-t-il pas la maison de son maître ? n’expose-t-il pas sa vie contre le voleur ? Certes oui ! Mais que reçoit-il ? Beaucoup de coup d’injures et un peu de pain ; et toujours il présente à son maître une mine joyeuse, n’est-ce pas ? » -« Oui, c’est vrai, Maître ! » répondirent les disciples, Jésus dit alors :« Considérez maintenant tout ce que Dieu a donné à l’homme et vous verrez combien il est injuste de ne pas observer l’alliance que Dieu a conclue avec Abraham son serviteur.

    Cet extrait tombe à pic. Ca prend exemple sur les personnes qui tiennent à leurs prépuces comme si c’était la perle des perles alors que ce n’est qu’un morceau de chair fétide que sans eau les mâles peineront beaucoup à garder tout propre, au grand damne de leurs partenaires. Mais là ce n’est pas qu’est la question.

    Jésus expliquait comment le non croyant était plus bas qu’un chien, car moins reconnaissant et très renégat envers Son Maître, Son Créateur en l’occurence.

    La parabole du chien est trop trop parlante. Il conviendrait de profondément la méditer. smiley smiley



  • 6 votes
    Paradisial Paradisial 5 septembre 2010 13:50

    Cascabel,

    Visiblement, la notion de libre choix et de libre arbitre tu ne connais pas.

    Sors de tes interprétations infantiles et infantilisantes.

    Voici une simple, logique et rapide définition de l’Islam.

    Quant à tes interprétations fort sordides voici une très belle réponse :

    Le sens de la vie expliqué via la dualité (le développement de l’idée fort logique et raisonnable [mais mal comprise par mon interlocuteur surfant de façon littéraliste] se fait encore sur 2/3 posts)

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Islam Médias Tariq Ramadan Politique






Palmarès