• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Antoine

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1167 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    philouie 26 octobre 2016 17:04

    @Qaspard Delanuit
    J’interprète votre propos ? Soit. Disons que je le prolonge pour lui faire dire ce que j’en tire comme conclusion. Je vais répondre à deux points, j’espère que vous ne direz pas qu’il ne sont pas de vous.

    1- que l’occident n’existe pas

    2- qu’il y aurait une universalité du crime et que si l’occident (qui n’existe pas) est perçu comme criminel, c’est simplement parce que l’homme est criminel et qu’ainsi, l’homme ne commet de crime que selon sa nature.

    Commençons, par le point 2. l’universalité du crime. En tant que croyant ce que nous enseigne la bible comme le Coran est que le premier acte humain est un crime, le meurtre d’Abel par Caïn. Or ce que nous enseigne la religion, c’est que s’il y a la voie de Caïn qui est la voie du crime, il y a aussi la voie d’Abel qui est la voie pacifique et le Coran nous apprend que cette voie pacifique est celle de la crainte de Dieu : 28. Si tu étends vers moi ta main pour me tuer, moi, je n’étendrai pas vers toi ma main pour te tuer : car je crains Allah, le Seigneur de l’Univers.

    Donc non, l’homme n’est pas nécessairement criminel, et ce n’est pas parce qu’il est plus fort, qu’il a plus de moyens qu’il devient nécessairement criminel. L’homme devient criminel lorsqu’il cesse de craindre Dieu.

    Rappelons la devise chevaleresque si souvent répétée par Jünger : la véritable force est celle qui protège.

    Donc, non, il n’y a ni universalité du crime, ni nécessité du crime. Il y a des attitudes qui conduisent aux crimes et des attitudes qui éloignent du crime.

    Sur le fait que l’occident n’existe pas.

    Ce que je crois personnellement , c’est que les croyances sont les matrices de la conscience, en particulier les croyances collectives, c’est pourquoi j’attache beaucoup d’importance au dogme. Nous appréhendons le monde et nous agissons dans le monde en fonction de nos croyances. Ce n’est pas la même chose de croire que l’homme a marché sur la lune ou pas, ce n’est pas la même chose de croire en l’évolution que de croire en la création, ce n’est pas la même chose de croire que Dieu est le Bien suprême ou pas, de croire que Jésus est Dieu lui-même, ou pas.

    Donc pour moi, l’occident, c’est l’ensemble des populations qui ont été bercées par cette croyance que Dieu est le Bien Suprême et que Jésus est le fils de Dieu, voir Dieu Lui-Même.

    Et je crois que ces croyances sont des croyances nocives, c’est à dire qu’elles conduisent sur le chemin de Caïn et qu’elles éloignent du chemin d’Abel



  • vote
    philouie 26 octobre 2016 11:39

    Sans oublier que la perversion rend fort et dominateur , voir intelligent, mais également intolérant.

    Le succès de l’occident est dans sa perversion.



  • vote
    philouie 26 octobre 2016 11:38

    @Pierre Régnier
    Quel aveuglement.

    Chez ce triste individu le mal viendrait de l’Islam, quand c’est l’occident qui pille et qui détruit à qui mieux mieux.



  • 1 vote
    philouie 26 octobre 2016 09:06

    @Qaspard Delanuit
    L’occident a seulement une avance technologique qui lui permet d’être plus efficace dans le bien comme dans le mal.

    C’est un peu facile de prétendre que l’occident n’est criminel que parce qu’il est fort et que la force rend tout homme criminel. Est-ce la puissance qui rend criminel ou est-ce être criminel qui rend puissant.

    Quand le pape innocent IV proclame la légitimité pour le roi d’Espagne de s’approprier toute terre qu’il découvre et de réduire en esclavage tout peuple qu’il rencontre, est-ce l’expression normale de la force, ou est-ce la conséquence d’un sentiment de toute puissance et de son corolaire, la négation de l’autre ?

    Quand les américains inventent la bombe atomique, est-ce simplement l’expression de leur force, où encore leur sentiment de toute puissance et leur volonté de dominer le monde au mépris des autres humains.

    Peut-on croire sérieusement que le crime est le propre de l’homme et qu’il faut s’accommoder du crime parce qu’on ne sait pas faire autrement. La conception de l’homme que vous développez est une conception qui justifie le crime par la nature humaine alors qu’une sainte conception devrait être au contraire de penser que le crime n’est pas inéluctable et qu’il existe des moyens pour l’homme de s’éloigner de ses crimes.

    Colonisation, pillages, guerres mondiales, asservissement des peuples, tout ça est à mettre dans le bilan des peuples occidentaux et je suis assez ahuri de voir qu’il y a des gens pour vanter la paix qu’il règne en France, alors que la France détruit des pays entier et transforme la pauvreté en misère dans de vaste partie du monde.

    Ah oui, les occidentaux sont très content de vivre en occident, mais simplement parce qu’ils ne se rendent pas compte que leur confort est le produit des inégalités et du pillage et que d’autres peuples payent pour cela.

    Mais cela ne durera qu’un temps, à la longue le crime ne paye pas et le monde occidental va bientôt s’en rendre compte.



  • 1 vote
    philouie 26 octobre 2016 08:53

    @maQiavel
    Clairement ces dirigeants vertueux n’existent pas. La domination de l’occident s’étend sur l’ensemble du monde. Partout a été mis en place, ce système d’asservissement des peuples que sont les états qui règnent au moyen de l’argent et des armes.

    Donc effectivement, aujourd’hui le monde musulman est en échec, mais c’est un échec du à la domination de la puissance corruptrice de l’occident. ET c’est précisément parce que cette corruption est partout qu’il faut, en particulier en occident qui est la source de la corruption, retourner aux vraies valeurs qui sont celles prônées par la vraie religion. Il n’y aura pas d’autre choix que celui-là et, à mon avis, c’est assez naturellement que le monde se tournera vers l’islam quand il sera complétement dégouté des catastrophes que la mentalité occidentale génère partout dans le monde.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité