• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Pierre Régnier

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 819 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    Pierre Régnier 15 mars 10:31

    @Conférençovore

    Comme il y a deux sens presque contraires au mot "publicité" il y a deux personnages presque contraires chez Edwy Plenel, le meilleur et le pire. Ici, c’est le meilleur qui parle, vous devriez l’écouter.



  • 7 votes
    Pierre Régnier 7 mars 21:08

    Il paraît qu’il faut s’habituer à l’ignominie dans le rap. Je suis de ceux qui ne s’habituent pas.

    Mais je ne m’étonne pas non plus de la dégradation générale de la société, trouvée tout à fait banale par ceux qui s’habituent...

    ...dont beaucoup de mes anciens camarades de gauche, qui croient toujours pouvoir se situer là.

    Beurk !



  • vote
    Pierre Régnier 12 février 17:08

    @Jean Robin contre Fantômette

    Ne déformez pas, relisez ce que j’ai écrit ci-dessus.

    Un enfant qui naît dans une famille dont les parents adhèrent à la criminelle religion islamique aura cent fois plus de mal à découvrir cette criminalité et à s’en éloigner qu’un un individu quelconque.

    J’ai comparé, toutes proportions gardées, au bébé qui, dans les années 30 en Allemagne, naît d’un père et d’une mère nazis : il lui faut en grandissant cent fois plus de lucidité et de courage qu"un autre pour découvrir l’horreur nazie et pour s’en éloigner.

    Et, oui, dans les deux cas nous avons deux enfants "premières victimes" d’une religion et d’une idéologie barbares.

    Et oui, j’aime ces enfants. Et si, en grandissant, ils n’arrivent pas à s’éloigner de la barbarie je n’aurai pas pour autant de la haine pour eux. Je combattrai fermement la barbarie où ils restent enfermés mais sans haine.



  • 2 votes
    Pierre Régnier 10 février 08:36

    @Conférençovore

    Laconicus montre ici qu’il a parfaitement compris ce que je veux dire : les musulmans sont, chronologiquement, les premières victimes de l’islam. Dans les pays islamisés, c’est dès leur naissance qu’ils sont baignés dans cette religion. Il en est de même dans les communautés islamiques favorisées en France par les gouvernants, la fausse Gauche, les médias dominants...

    Je ne crois pas du tout à l’existence de musulmans "modérés", ça n’a aucun sens. Les musulmans "premières victimes" ne sont évidemment pas en France ceux qui subissent des violences de la part de non-musulmans. Ils sont "victimes" en ce sens qu’ils baignent dans un milieu où la criminalité n’est pas un défaut si elle est celle qui est prônée "par Dieu" pour de prétendues "bonnes raisons".

    Toutes proportions gardées, je compare un bébé né en famille musulmane à un bébé qui, dans les années 30 en Allemagne, naît dans un milieu où le père et la mère sont des militants nazis : il lui faudra cent fois plus de lucidité et de courage qu’à un autre pour découvrir par lui-même qu’il existe un monde sans l’ignominie raciste et pour le rejoindre.

    Nous sommes donc bien d’accord : ici c’est Mila qui est potentiellement victime de l’islam (et de la lâcheté gouvernementale, de la fausse Gauche, du CFCM...) et qui risque de l’être plus gravement et plus concrètement d’un musulman fidèle à sa religion qui appelle au meurtre. Comme l’ont été les journalistes de Charlie Hebdo, les spectateurs du Bataclan, et tant d’autres massacrés par des fidèles de l’islam, quoi qu’en disent les tricheurs des médias dominants.



  • 2 votes
    Pierre Régnier 9 février 21:37

    @Mahler

    Contrairement à ce que vous dites IL FAUT systématiquement dissocier la critique de la religion/idéologie de ses pratiquants.

    Le détestable climat qui règne dans la France en cours d’islamisation vient, justement, de la monstrueuse tricherie langagière qui oblige à avoir de la haine pour les musulmans si l’on est islamophobe.

    Je suis résolument islamophobe, c’est-à-dire que je crains et je déteste l’islam pour sa grande violence et pour sa volonté de vouloir soumettre le monde entier aux volontés "de son Dieu Allah".

    Mais je n’ai pas, si peu que ce soit, de la haine pour les musulmans, lesquels sont avant tout, selon moi, les premières victimes de l’épouvantable religion.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès