• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Taïké Eilée



Tableau de bord

  • Premier article le 24/01/2007
  • Modérateur depuis le 16/02/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 9 3 179
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique












Derniers commentaires




  • 2 votes
    Taïké Eilée 13 février 2013 20:28

    Mercredi 13 février 2013, 20h20, JT de France 2. David Pujadas évoque pour la première fois le Grand Marché Transatlantique ! La correspondante à Washington Maryse Burgot annonce avec enthousiasme la future union entre l’UE et les Etats-Unis, présentée comme une nécessité. Aucune mise en perspective (on a l’impression que l’idée vient tout juste de sortir de la tête de Barack Obama), et aucune critique. On nous annonce seulement que le projet mettra de nombreuses années pour aboutir, à cause de certaines réticences de part et d’autre. Rien sur l’objectif fixé à 2014 ou 2015.



  • 3 votes
    Taïké Eilée 9 février 2013 16:51

    Mon article met d’abord en avant une intervention de Harlem Désir, personnage politique devenu majeur, puisque patron du premier parti de France (le PS). Vous ne me reprochez pas de lui demander des comptes, à lui aussi. Je pointe le silence de Dupont-Aignan, Le Pen, Besancenot, etc., et ça ne vous gêne pas non plus apparemment. J’ai parlé deux fois de Mélenchon récemment puisque, en effet, il est le seul à parler du sujet. J’aurai du mal à citer de la même manière Martine Aubry ou Jean-François Copé, puisqu’ils n’en parlent pas... (du moins, pas à ma connaissance)

     

    Je le répète : je n’attaque pas Mélenchon, qui est assez secondaire en fait. Ma question est : va-t-on aller jusqu’à mi-2014 sans que ce sujet ne soit jamais abordé par personne, sans qu’aucun débat public n’ait lieu ? Les journalistes ont leur responsabilité, les politiques aussi. Lorsqu’ils sont interrogés sur l’Europe (pas sur le Mali évidemment...), ce qui leur arrive souvent, ou sur la politique américaine, et ce non pas lorsqu’ils passent 5 minutes dans un JT mais lorsqu’ils ont des émissions plus longues, ils pourraient très facilement dériver sur ce sujet. Je ne suis pas fixé sur le GMT, il y a mille autres sujets importants, mais il est inconcevable, si l’on n’a pas totalement renoncé à la démocratie, que cela ne soit jamais débattu face au peuple. Est-on au moins d’accord là-dessus ?

     

    Malgré tout le travail d’information que Mélenchon fait auprès de ses sympathisants sur le GMT, et qui est louable, vous êtes bien conscient, tout de même, que pas un Français sur cent n’a entendu parler de ce sujet ? Les Français, en général, ne fréquentent pas les meetings du FDG, ne vont pas sur ses blogs, et ne lisent pas ses tracts, il me semble (pas plus que ceux des autres partis). Si Mélenchon en a parlé d’autres fois à la télé, tant mieux, mais ça m’a échappé.

     

    Enfin, je ne soupçonne évidemment pas Mélenchon de participer à un "complot"...



  • 4 votes
    Taïké Eilée 9 février 2013 15:07

    Merci pour ce long commentaire.

     

    1/ Je n’ai pas eu l’impression de mettre tout le monde dans le même panier, puisque précisément je dis (et Hillard confirme) que Mélenchon est le seul politique à avoir parlé du sujet dans les médias.

     

    2/ Je n’ai pas attaqué Mélenchon (dont vous êtes peut-être un sympathisant), j’ai seulement demandé ce que n’importe qui est en droit de se demander : pourquoi avoir abordé le sujet une fois chez Bourdin, nous avoir dit à quel point c’était crucial, et combien la discrétion dans laquelle le projet était conduit était scandaleux et constituait un déni de démocratie, pour ne plus jamais en parler ensuite ? (dans les grands médias j’entends, pas sur son site, que l’immense majorité des Français ne connaît pas) En démocratie, les citoyens doivent être des aiguillons pour les politiques et les journalistes (c’est cette attitude que j’ai eue ici), et pas seulement leur tresser des lauriers, même si on les apprécie. Il faut sortir de cette mentalité qu’ont souvent les militants politiques, qui montent au créneau dès qu’on ose faire la moindre petite remarque à leur leader. Ce n’est rendre service à personne.

     

    3/ Il y a beaucoup de sujets fondamentaux, dites-vous, et on ne peut pas parler de tout. D’après ce que je lis sous la plume même de Mélenchon, et dans les articles qu’il recommande, c’est un sujet MAJEUR, et il se plaint précisément que personne n’en parle. D’où mon interrogation, légitime je crois. Il n’y aucune insinuation ("tous pourris"), rien qu’une question légitime. Ne me dites pas que Mélenchon et les autres ne parlent que de sujets fondamentaux lorsqu’ils passent dans les médias, et qu’ils ne peuvent pas sortir des rails tracés par les journalistes. Ils sont bien capables parfois d’imposer leurs sujets. Vous dites que les gens devraient se renseigner par eux-mêmes et ne pas tout attendre des politiques... Certes, mais c’est un peu utopique. Par quel miracle un Français moyen, qui n’est pas un passionné de politique, aurait-il pu entendre parler du GMT ? Même Bourdin et d’autres journalistes ont reconnu ne jamais en avoir entendu parler avant que Mélenchon n’en parle en 2009... Dans une "démocratie représentative", les politiques ont un rôle d’information de leurs concitoyens.

     

    4/ Je rappelle enfin que Mélenchon n’est pas le centre de mon article, mais le GMT, dont on n’a jamais le temps de parler, mais qui doit théoriquement aboutir dans un an et demi (mi-2014).






Palmarès