• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Ésus

Ésus

Gnothi seauton oti Meden agan

Tableau de bord

  • Premier article le 07/09/2020
  • Modérateur depuis le 28/10/2020
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 11 169
1 mois 2 1 9
5 jours 1 0 6
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 4 4 0
1 mois 4 4 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires




  • vote
    Ésus Ésus 10 novembre 17:39

    @makhno
    Bonjour.
    Oui je l’ai visionné et je partage ton opinion. Son gros travers reste son manque de rigueur, ce qui a clairement tendance à rendre caduque ses analyses. L’exemple de la "pyramide" de Nice est, en ce sens, effectivement assez emblématique.
    *
    Ce qu’il y a de pratique, c’est que ce genre de production n’a même pas besoin d’être débunké : il se tire tout seul une balle dans le pied. Ce qu’il y a de plus choquant à mon sens dans son film, c’est sa lecture runique des huit faces de la pyramide... Il fallait oser quand même smiley Et le fait de laisser de côté certains de ses résultats, certaines runes qu’il "perçoit" pour sélectionner celles qui l’arrange... Bref.
    *
    Et non, je n’ai pas l’intention de publier sur son film et sa thématique, mais tu peux le faire si tu veux smiley Le partage de ce documentaire (366 Les Lignes d’Or) est en quelque sorte une réponse à sa production et plutôt que d’inciter des gens à la voir, ce qui irritera de toute façon tout le monde, essayons d’être un minimum constructif smiley



  • vote
    Ésus Ésus 30 octobre 21:36

    @Ésus
    PS : Lamartine n’était pas de là-bas, mais il y emmenait ses conquêtes.



  • vote
    Ésus Ésus 30 octobre 21:27

    Le curieux qui s’est rendu sur place

    La vidéo est un peu longue et on n’y apprend pas vraiment grand chose. Pour certains riverains et ceux qui ont consultés comme toi les archives photos aériennes " c’était l’extrémité sud de la colline de l’Abadie, dont les pentes avaient été aménagées en terrasses de culture, [...] dont le pilier géodésique du sommet encore visible sur d’anciennes photos, serait de vagues fondations que certains attribuent à une ancienne place forte huguenote." Et Donc voilà, l’histoire pourrait s’arrêter là.

    Après on trouve pas loin au nord cette étrange source d’eau tiède, datée du jurassique (soit plus de 150 000 000 d’années), qui a creusé le seul pont souterrain naturel du département... Quelques illustres personnes viennent aussi de là-bas, dont Lamartine. Celui-ci a écrit un poème décrivant la grotte... ça invite au voyage ! On n’aura peut-être pas perdu notre temps smiley

    Ici dans les flancs creux d’un rocher qui surplombe
    S’ouvre une grotte obscure, un nid où la colombe aime à gémir d’amour
    La vigne, le figuier, les ronces la tapissent
    Et les rayons du ciel qui lentement s’y glissent y mesurent le jour
    La nuit et la fraîcheur de ces ombres discrètes conservent plus longtemps aux pâles violettes leurs timides couleurs
    Une source plaintive en habite la voûte et semble sur vos fronts distiller goutte à goutte des accords et des pleurs



  • vote
    Ésus Ésus 30 octobre 20:56

    @makhno
    J’entends bien vos arguments. Il faudrait interroger directement Loris BAVARO, l’auteur de l’article dans le Nice matin, c’est un peu à cause de lui que l’on trouve ça quand même sur wikipédia :

    L’ancienne structure pyramidale était jadis située au confluent du Paillon et de la Banquière, à la sortie nord-est de Nice. D’après les anciennes photos, l’ensemble, formé de degrés pouvait mesurer entre 50 et 60 mètres de haut et environ 200 mètres de long. Transformée en carrière de pierres à partir des années 50, elle a depuis disparu et un échangeur de l’autoroute A8 a été construit à sa place.

    On a des photos de l’époque, surement des années 60-70 où la montagne était exploitée, on voit bien qu’elle est déjà salement amochée surtout au sommet. Pour les deux faces invisibles je ne trouve pas ça plus gênant que cela même si ça interpelle forcément. Si c’était bien un tumulus de cailloux (et de terre) qui était là depuis au moins 2000 ans la végétation a forcément repris le dessus sur la structure. On peut le voir avec les pyramides chinoises même si dans ce cas le matériau était principalement de la terre.

    On a une grotte de 50 m un peu au nord du site (qui n’est en fait pas une grotte mais un pont naturel), et la pyramide de Falicon aussi pas très loin au nord-ouest... Il y en a des curiosités dans le coin.



  • vote
    Ésus Ésus 29 octobre 13:57

    @makhno
    Le terme de pyramide peut effectivement être perçu comme abusif si l’on entend quelque chose de pointu avec de belles arêtes, du reste on ne qualifie pas les tumulus de pierre du mégalithisme atlantique de pyramide non plus. En ce sens, la comparaison entre ces "pyramides" et celles égyptiennes ne va pas forcément de soi. Après, ce sont les rédacteurs du compte rendu du conseil municipal eux-mêmes qui parlent d’un promontoire en forme de "pyramide". Il y a des faces qui étaient recouvertes par la végétation, mais il faut concevoir que c’était déjà dans les années 50 un vestige abîmé par le temps.

    Pyramides en France


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité