• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Vaquette

Vaquette

L'IndispensablE Tristan-Edern VAQUETTE - en personne.

Tableau de bord

  • Premier article le 11/06/2013
  • Modérateur depuis le 02/07/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 22 79 291
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    Vaquette Vaquette 19 janvier 22:02

    @L’Equatorien Merci pour les encouragements ragaillardissants. En ce qui concerne la marginalité choisie/subie, comme dit dans la vidéo, je vais mettre en ligne 4 extraits du bouquin très rapidement. Le quatrième extrait (diffusé dans 3 semaines et demi si je compte bien) traite de ce thème, ça te donnera un avant goût.



  • vote
    Vaquette Vaquette 19 janvier 17:08

    Quatre livres pour le prix de quatre, essaye pas de commencer à négocier !
    Quant au reste de tes remarques, oui !, bien sûr que tu as raison !, et j’en ai pleine conscience. Beaucoup, beaucoup plus cruellement que toi ou que quiconque.
    Et tu vois, ça ne m’empêche pas d’avancer depuis 25 ans comme un pauvre bouffon raté qui gueule tout seul dans le désert avec pour seul public 50 bédouins marginaux (et leurs chameaux).
    Il n’y a pas besoin d’espérer pour entreprendre, paraît-il.
    Amor fati, qu’il dit Nietzsche (Putin l’baltraing ! C. Cantta pa Niscthzsch ! Ta réson té vrémant 1 boufon !)



  • 1 vote
    Vaquette Vaquette 23 avril 2015 22:16

    @Avlula

    Pour t’éviter de chercher pour rien, l’émission sur MetaTV a été annulée au dernier moment (a priori pour des raisons très compréhensibles et indépendantes de la volonté d’eux comme de moi). Ce n’est que partie remise.

    Et tiens ! Pour la peine, au vu des compliments que tu me fais, je te livre ce passage de mon "Je ne suis pas Charlie (je suis Vaquette)" à propos du doute :

    "En tout état de cause, bien que, chaque jour, je tente, un peu comme un hommage à mes études scientifiques, de cultiver le doute que je sais être une plante vigoureuse capable d’offrir à l’horticulteur attentionné et patient des fleurs magnifiques, il y a une chose que je peux affirmer, c’est que c’est une ineptie de prétendre que la fracture entre ces deux France est née de ce soutien plus ou moins profond au terrorisme de la part de gens en mal-être qui trouvent là une occasion, sans doute maladroite, de ne pas baisser la tête, alors que de toute évidence, c’est a contrario cette fracture qui a seule créé les conditions de ce soutien. Et là, pour la peine, j’affirme que d’arguer le contraire, c’est confondre délibérément la poule et l’œuf, c’est être un imbécile si l’on est dupe et une crapule cynique qui cherche l’affrontement si l’on est un fripon."

    Le reste est dans le bouquin... (Quel teasing !...)



  • 3 votes
    Vaquette Vaquette 23 avril 2015 22:11

    @L’Equatorien
    Parce que Soral m’appelle Vachette et que tu le regardes trop.



  • vote
    Vaquette Vaquette 4 novembre 2014 19:43

    Ami-camarade Berphi,
    Post 1 : Ce n’est pas le lieu (et pas le moment pour moi, pas le temps) pour parler sérieusement de ce que tu racontes là et qui est profondément intéressant. Sache juste que j’ai conscience de ce que tu racontes et que je ne suis pas, du tout !, en train d’écrire un bouquin irréaliste et simpliste, c’est même l’exact contraire et son épaisseur témoigne de ma volonté d’aborder la complexité des humains, à commencer par l’héroïne, comme cette complexité (et cette jeune fille et les humains) le méritent. Fais-moi confiance (ou pas) : tu verras si tu le lis à terme que ces paramètres, disons, de fragilité et de traumatisme, ne sont nullement oubliés ou cachés sous le tapis ou passés par pertes et profits.
    Post 2 : Contrairement à mon premier bouquin, dans celui-ci, je (l’auteur) ne se permet pas d’interagir le plus tranquillement du monde avec l’action et les personnages de fiction comme si de rien n’était, je respecte (très vaguement) une forme romanesque plus traditionnelle (bouais). Je ne me vois donc pas bien épouser mon Alice, la seule chose que je peux faire, c’est raconter son histoire : au cas où tu ne l’aurais pas bien compris, elle est une héroïne de roman pas ma petite chérie qui rêve que je lui offre un poney. Mais rassure-toi, ce que tu racontes (et sans vouloir trop déflorer la trame), bah !, ce n’est pas très éloigné de ce que le monsieur qui l’aime a dans la tête et qui, tu vas rire !, habite déjà à la campagne dans un chouette endroit.

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès